La dissolution de l'égo pas à pas

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Paul12 » 11 févr. 2018, 15:27

-
Par Amour pour l'Humanité, la Création et notre Créateur,
Par Compassion pour tout les êtres souffrants qui ont a Cœur de se libérer des chaînes de la souffrance,
Par Don de sois pour nos Frères et Sœurs humains,

Votre trouverez ici l'enseignement des Maîtres, et plus précisément du V.M Samael Aun Weor, qui nous a enseigné la méthode pratique pour nous libérer de nos défauts, de cet Ego qui nous enferme et nous coupe de notre Intime.

Nous pourrions dire avec assurance que c'est le travail le plus important de tous.
Nous vivons cette vie justement pour nous purifier. Saisissons notre chance.

L'égo nous prive de notre véritable Intime, il nous empêche de nous connaitre, il fait de nous de véritables Robots programmés.

Si ces notions vous sont étrangères, si vous ne savez pas de quoi nous parlons, mais vous ressentez de l'intérêt, alors nous vous encourageons à lire les œuvres de Samael Aun Weor, disponibles gratuitement : La Psychologie Révolutionnaire, La révolution de la Dialectique, La Grande rébellion, dans un premier temps.

Retrouvez ces œuvres sur le lien suivant : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/livres-en-html/1975-La-psychologie-revolutionnaire/PR-livre.php

Vous tomberez tout de suite sur le livre "La psychologie Révolutionnaire" et trouverez sur votre gauche toutes les œuvres principales de Samael.

Nous remercions chaleureusement le fabuleux travail de nos Frères du site http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr pour ce partage.
Pour ceux qui ont suffisamment lus pour avoir les connaissances requises, et qui veulent passer à la pratique, nous allons démarrer en reprenant d'abord la synthèse de notre Bien-Aimé Noé :

-

La dissolution de l'ego (des egos) est urgente et s'opère en trois étapes essentiels: l'auto-observation, la compréhension et la dissolution. Tout d'abord, il est indispensable d'être chaste, pour pouvoir recueillir les fruits du travail psychologique de la psychologie révolutionnaire, de la grande rébellion, de la révolution de la dialectique.

Cependant l'animal intellectuel ne peut pas réaliser ce travail car il se vautre dans les passions sexuelles animales. L'ignorance est la fatalité de l'abîme. L'ignorance est la marque de la bête intellectuelle, qui critique, ment, haït et adore l'image qu'il a de lui-même, car il pense qu'il est. Pour réaliser ce travail sur soi-même, il faut d'abord être chaste. Car faire un soi-disant travail sur soi-même sans chasteté, n'est que faire du développement personnel.

Une fois la chasteté réalisée, on peut commencer à travailler sérieusement sur la dissolution de l'Ego (des egos). L'auto-observation est simple mais ce n'est pas pour l'animal intellectuel qui raisonne. L'auto-observation n'est pas l'observation d'un ego qui observe les autres egos (ce n'est que le développement personnel des egos, des forces lunaires de l'involution). L'auto-observation authentique doit se faire par la bouddhata. Et on y parvient par la méditation quotidienne associée à l'auto-observation: au début certains egos observent d'autres egos ; puis petit à petit, l'authentique travail de la psychologie révolutionnaire (dans la chasteté) provoque l'éveil de la bouddhata. Ainsi se réalise la première étape.

La compréhension se réalise lorsqu'on travaille correctement avec les parties supérieures de l'Être. Lorsqu'on fait appel à la Divine Mère, la Dame de toute Compassion, ce n'est pas une entité extérieure mais c'est une des parties supérieures de notre Être. Et dès lors qu'on travaille sérieusement avec toutes les parties supérieures de notre Être, la compréhension devient tangible et authentique. Là encore, l'animal intellectuel qui ne fait que raisonner n'avance pas d'un iota dans la compréhension. De nos jours, nous constatons un nouvel animal intellectuel qui se dit gnostique: mais il ne progresse pas dans le travail de la dissolution de l'ego.

L'étape finale de la dissolution de l'ego, se réalise à l'aide de la Lance d'Eros. Seule, la Divine Mère détient la Lance d'Eros et peut dissoudre tous les egos que nous avons préalablement compris, si telle est SA VOLONTE. La Dame de toute Compassion aime ses enfants, et ses enfants l'adorent.
Modifié en dernier par Paul12 le 11 févr. 2018, 15:51, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Paul12 » 11 févr. 2018, 15:50

Suite à cette belle synthèse de Noé, nous n'avons pas pour Volonté de continuer dans des explications qui alimenteraient inutilement notre intellect, déjà bien trop chargé.

Les questions, approches, explications qui seront données, auront uniquement pour but de mieux pratiquer.

Je me propose, en tant que débutant dans la pratique de la de dissolution de l'égo, de jouer au cobaye.

Avec l'aide et l'accord de Noé, je vais poser les questions qui me semblent nécessaires (a mon niveau d'être) pour réussir à éliminer mon premier défaut en toute conscience.

Je suis à un niveau d'être relativement bas, je peux affirmer sans trop de risques que je fais partie de la moyenne.

Ainsi, je souhaite et j'espère pouvoir apporter un peu de Lumière à tout mes frères et sœurs qui vibrent au même niveau que moi, et qui pourrait alors se reconnaître à travers mon expérience.

Car malheureusement, la majorité d'entre-nous n'a pas encore suffisamment de conscience éveillée, ou n'a pas assez avancé dans la pratique, pour réellement comprendre à fond l'enseignement pratique des Maîtres.

Suite à mes précédentes lectures (très nombreuses), et à mes tentatives pratiques, certaines questions et affirmations se manifestent.
Ayant la chance d'avoir auprès de nous un Grand Frère avancé sur la Voie, je souhaite, au nom de tout nos frères et sœurs, avoir la guidance, la rectification et l'approbation à ces questions. Pour l'avancement de tous.
Modifié en dernier par Paul12 le 11 févr. 2018, 20:17, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Paul12 » 11 févr. 2018, 17:53

Première série de questions :

Nous savons que nous continuons à renforcer notre Ego, et développer de nouveaux défauts, par le manque d'auto-observation et de rappel de sois. Nous nous rappelons que pour éviter ces choses très graves, nous devons transformer nos impressions en restant Alerte, et en interposant notre Être entre l'impression reçue par les 5 sens et notre Ego.

L'être à la capacité de digérer l'impression, la transformer en hydrogène plus raffiné pour nourrir nos corps subtils. Si l'impression n'est pas transformée en interposant l'Etre, l'impression va alors nourrir notre Ego. Ce qui est catastrophique.

L'hydrogène des impressions qui fut ainsi raffiné par l'Etre, permettra de développer nos corps subtils et ainsi de développer certaines capacités latentes, comme la sortie astral, etc...

Sans la transformation des impressions et l'élimination de l'égo, nous manquerons d'énergie pour sortir en astral.
Si après des mois de pratiques intenses, vous n'avez que peu de résultats, on que vos sorties sont très courtes, c'est que vous manquez de Conscience éveillée. Il n'est pas inutile de persévérer, mais la transformation des impressions et l'élimination de l'égo sera nécessaire pour allez plus loin. Les choses doivent se faire dans l'ordre.

1. Comment interposer efficacement l’Être entre les impressions qui arrivent et l'égo ?
Déjà, nous devons être en rappel de sois, nous le savons. Si nous sommes la tête ailleurs, absorbé par nos préoccupations, désirs, etc, liés à l'égo, l'impression continuera son chemin habituel, directement dévié par l'égo.
Mais comment savoir si nous interposons bien l’Être ?
Par l'expérimentation, je peux dire que quand l’Être est interposé parfaitement, il n'y a pas réaction de l'égo face aux impressions. Car l’Être (la Conscience) est au dessus de tout cela, Il n'a que faire des jeux de l'égo.

Pour être certains que nous sommes bien avec notre Être, nous pouvons utiliser ces qualités propres, les qualités supérieures de l’Être comme L'Amour, la Compassion, le Don...

Ce ne sont pas des mots lancés à la légères. Garder en son cœur ces qualités nous aident à ne pas nous oublier.

Si réellement nous avons ces qualités en mémoire, en notre cœur et durant nos actions de tout les jours, alors nous resterons en compagnie de notre Être. Ces qualités nous aiderons grandement à digérer l'impression, car elles ne viennent pas de l'égo.

Comment savoir si nous digérons correctement l'impression ?

Nous le savons car la réaction de l'égo est inexistante ou très faible (suivant l'importance du défaut dans notre psyché)

Si dans le cas d'une insulte à notre encontre, nous avons su rester présent, en compagnie de notre Être, avec ses qualités supérieures, alors l'insulte ne nous affectera aucunement, ou très peu. Si il y a réaction, même légère, il faudra étudier ce défaut (voir dans la question n°2).

Cela prouve que c'est l’Être qui a accueilli l'impression, et comme l’Être est au dessus de tout cela, il l'a digère sans difficultés. Alors nous nourrissons nos corps subtils (Astral, Mental, Causal...) de ces impressions transformées. Ces impressions arrivent sous l'hydrogène 48. Lorsqu'elles sont transformées pour les corps subtils, elles deviennent de l'hydrogène 24 pour le corps Astral, puis 12 pour le corps Mental, etc...

Je répète, si nous ne transformons pas consciemment ces impressions, c'est l'égo qui s'en nourri.

Si il y a eu réaction de l'égo, même légère, ce n'est pas grave, nous l'avons repéré, il faudra simplement l'étudier. L'important est d'avoir transformé une partie de l'impression (ou idéalement la totalité si nous y arrivons) et d'avoir observé la manifestation de l'égo, si elle a lieu.

Noé, peux-tu confirmer ces propos, ou rectifier et apporter ton approche si tu le juge nécessaire.

2. L'étude des défauts observés durant la journée :
Durant la transformation des impressions, étant en auto-observation, nous devons aussi ressentir, observer, découvrir les "saveurs" de chacun des défauts qui réagissent suite à une impression. Comme nous interposons l’Être, nous n'alimentons plus le défaut, mais il se peut tout de même, suivant la force de ce défaut, que nous ne parvenions pas à parfaitement digérer l'impression. Parce que le défaut est trop fort par rapport à notre capacité de rappel de notre Être. Alors nous risquons de nous oublier dans notre Ego, en partie, ou totalement.

Dans ce cas, il faudra répéter le scénario en méditation profonde, le corps physique endormi (demi-sommeil), pour tenter de prendre parfaitement connaissance du défaut manifesté.

D'après Noé, il ne s'agit pas de réfléchir avec l'intellect. Savoir que ce défaut qui s'est manifesté est de la jalousie, c'est bien, mais c'est insuffisant pour l'éliminer. Pour éliminer un défaut, il faut aller plus loin que l'intellect, qui ne fait qu'étiqueter le défaut.

Pour aller plus loin, il est nécessaire de méditer profondément, puis d'utiliser son imagination pour repasser le scénario sur l'écran mental.
Alors, par la répétition incessante de ce scénario, manifestant le défaut observé dans la journée, nous faisons la lumière sur la nullité de ce défaut.

Sans suis un repentir émotionnel et une Volonté de s'en débarrasser.

C'est ici qu'intervient la Prière à notre Mère Divine. Qui elle seule, peut nous libérer de l'égo.

N'oublions pas que pour prétendre prier efficacement sa Mère Divine, il est indispensable d'être Chaste.

La chasteté étant une condition indispensable pour être entendu.

Chasteté signifie qu'il n'est pas permis aux fornicateurs qui répandent leurs Semens de prier la Mère Divine. Il faut donc déjà faire preuve de pureté sexuellement parlant.

La chasteté comprend également une attitude droite, sincère et pure dans tout les domaines de la vie. Ce qui est loin d'être évident.

Mais le pratiquant qui fait preuve d'efforts conscients sera reconnu par sa sublime Mère Divine particulière. Alors, il sera aidé.

Une technique alternative, complémentaire, est de demander à ce qu'on puisse travailler sur un défaut, le soir avant de dormir. Si nous parvenons à nous rappeler nos rêves, il est alors très fréquent de vivre un rêve ou l'égo se manifeste fortement. Au réveil, l'état est encore là, nous pouvons alors méditer dessus. Il faut du courage et du détachement.

C'est à ce niveau de compréhension que j'aborde une question personnelle qui me semble utile pour tous :
- Lorsque mon égo réagi à une impression, que je ne parviens pas à la digérer, ou seulement partiellement, je prévois de faire une étude le soir comme expliqué plus haut. Seulement, je ne suis plus dans l'état, j'ai tendance à oublier la saveur de cette égo, j'oublie l'émotion repérée, j'oublie l'état observé. Il me parait alors très difficile de pouvoir faire une étude méditative, si je n'arrive pas à me remettre dans l'état observé.

Comment puis-je réussir à me plonger à nouveau dans l'état observé durant ma rétrospection ?

Noé, je t'invite à répondre ici sur ce que j'ai pus écrire, en corrigeant en vert par exemple.
Modifié en dernier par Paul12 le 12 févr. 2018, 10:38, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Noe
Messages : 596
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Noe » 12 févr. 2018, 05:50

Cher frère Paul12,

Il ne me paraît peu utile d'écrire en vert afin de rectifier tel ou tel chose dite.

Pour ma part, je comprends ce que tu écris car tu as déjà tout dis. Chaque tête est un monde et il est normal que chaque personne s'exprime différemment pour dire la même chose.

Tu as acquis une assez bonne compréhension de l'Enseignement de l'Avatar du Verseau. La seule ombre au tableau, c'est la pratique, la pratique et la pratique.

Ce n'est qu'avec la pratique qu'on avance d'un pas ferme sur la lame de rasoir, sans oublier qu'on ne peut jamais s'arrêter pour faire un break, car sinon nous risquons d'être coupés en deux sur la lame du rasoir. Il faut pratiquer sans jamais se retourner, mais aller sans cesse de l'avant. Et lorsque la Conscience sera prête à prendre conscience d'Elle même, alors nous pourrons fêter qu'il y a un nouveau qui possède un peu de conscience éveillée, et cela se pratique dans les mondes internes.

Je te dis Bravo et Courage car tu as maintenant suffisamment de compréhension sur l'Enseignement, mais pas assez de pratique. Hors lorsqu'on étudie, il faut équilibrer le cerveau intellectuel et le cerveau moteur, ainsi que le cerveau émotionnel.

A bientôt dans la félicité de la compassion en action,
Noe

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Paul12 » 12 févr. 2018, 11:46

Bonjour Bien-Aimé Frère Noé,

Merci pour cette réponse, à laquelle je m'attendais ;)

Par ces mots, tu entends donc que la seule réponse à ces questions est la pratique. Par la pratique, nous comprendrons et passerons les obstacles.

Chose que je comprend parfaitement et à laquelle j'adhère.

Mais je vais prendre un exemple concret :
Un musicien, lorsqu'il veut apprendre un instrument, à deux possibilités :

- Apprendre seul :
En apprenant seul, le musicien va devoir s'entourer de livres, de logiciels, va devoir réfléchir dans la pratique pour passer les obstacles. Au risque de perdre un temps fou, ou d'abandonner par le désespoir de ne pas réussir à passer un obstacle. Mais s'il est assez courageux, intelligent, persévérant, il pourra, a force de pratiquer, réussir à jouer parfaitement de cet instrument.

Apprendre avec un professeur :
- Le musicien débutant est guidé, pas à pas, soutenu, encouragé, voit des résultats rapidement, lorsqu'un problème technique apparaît, le prof lui montre comment le résoudre en lui expliquant certaines choses qu'il devra mettre en pratique.
Ce musicien débutant gagne un temps précieux, avance vite, progresse avec moins de difficultés, et possède ainsi une base solide qui ne comporte pas de points faibles.

Mais la suite de l'aventure est la même pour les deux cas : Ils devront continuer seul et développer une assiduité, un volonté et une persévérance. Car sans ces qualités, ils arrêteront.

Mais par expérience, je peux affirmer que beaucoup abandonnent par manque compréhension et de réflexion face à un problème.

S'ils étaient aidés au début, pour pouvoir ensuite avancer seul, le taux de musicien compétent serait nettement supérieur. Mais je répète, s'il n'ont pas la persévérance, la volonté, ils arrêteront de toute façon.

Pour ma part, j'ai appris la guitare seul, j'ai pratiqué jusque 12 heures par jours pendant des années, a en avoir la peau des doigts brulés, et aujourd'hui j'ai un bon niveau. Tandis que d'autres amis, qui avait un prof, n'ont pas avancés, parce qu'ils manquaient de pratique.

De mon vécu, je comprend donc parfaitement que la pratique est le plus important. C'est par la pratique qu'on avance.

Mais le problème, c'est que seul, avec seulement quelques enseignements qui peuvent être mal compris, il est facile de s'égarer, de perdre du temps, et surtout d'avoir des lacunes.

Je trouve donc, que répondre : "Il faut pratiquer", ce peut être trop succin.

Si je vois un professeur de guitare, que je lui pose une question technique pour pouvoir mieux comprendre et donc mieux m'orienter dans la pratique, et que celui-ci me répond : Il faut juste pratiquer ! J'aurais l'impression de jeter mon argent par les fenêtres :mrgreen:

Le problème, c'est qu'un professeur, avancé dans la pratique, ne voit plus les difficultés connu par les débutants. Voila pourquoi je cherche à faire l'intermédiaire. Si j'avance et deviens meilleur plus tard, je n'aurai peut-être plus du tout la capacité de me mettre au niveau des débutants.

Noé, les questions que j'ai posée, sont les miennes, certes. Mais elles touchent la grande majorité d'entre-nous.

Au nom de nous tous, désireux d'avancer sur la voie, il nous est important d'avoir le maximum de connaissances pour revenir auprès de notre Être.

La question que j'aborde, elle n'est pas expliquée, elle n'est pas détaillée correctement dans les enseignements du V.M Samael Aun Weor. En tant qu'amoureux de l'Enseignement, il me semble juste et important de détailler davantage pour aider à une meilleure pratique.

Je repose ma question :

- Lorsque mon égo réagi à une impression, que je ne parviens pas à la digérer, ou seulement partiellement, je prévois de faire une étude le soir comme expliqué plus haut. Seulement, je ne suis plus dans l'état, j'ai tendance à oublier la saveur de cette égo, j'oublie l'émotion repérée, j'oublie l'état observé. Il me parait alors très difficile de pouvoir faire une étude méditative, si je n'arrive pas à me remettre dans l'état observé.

Comment puis-je réussir à me plonger à nouveau dans l'état observé durant ma rétrospection ?

Voulais-tu dire que ces difficultés, qui arrivent quand on commence la pratique, sont différentes selon la psyché de la personne, ce qui nécessite un travail et une approche toute personnelle ?

Malgré cette idée, on peut développer l'enseignement en l'abordant sous différents cas de psyché. Pour que tout le monde trouve la technique qui lui correspond le mieux.

Personnellement, dans ma situation de ne pas réussir à bien me replonger dans l'état observé, j'aurais tendance à prier ma Mère Divine pour qu'elle me fasse ressentir plus fortement l'état.

Je constate que quand je prie ma Mère pour qu'elle me montre un défaut, les jours suivants sont très très puissants et je peux ainsi rester dans l'état et l'observer continuellement.

Juges-tu cette approche correcte, ou penses-tu qu'il faille faire autrement ?

Nous devons approfondir la méthode donnée par notre sauveur Samael Aun Weor, pour qu'elle soit plus compréhensible. Sans compréhension suffisante, nous risquons de perdre notre temps.

La pratique doit être conciliée à un apprentissage formatif. Ce qui semble évident pour certains, ne l'est pas pour d'autres.

Excellente journée, dans la lumière.

Sophia
Messages : 245
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Sophia » 14 févr. 2018, 00:38

Bonjour paul.
À mon avis et cela n' est que mon avis, tu trouveras la réponse par toi même, si tu as été autodidacte pour l'apprentissage de la guitare, c'est qu'en toi, réside de grandes facultées latentes pour faire, comprendre et avancer.
La pratique est très importante, pas intellectuelle, la pratique est une disposition du cœur pour sa propre gnose. Une rage d'entreprendre pour comprendre
Il n'y a qu'à travers la méditation et la patience que toute réponse interviendra. Et qui peut le faire, à part nous même ?

Fais comme ton cœur te dis de le faire, on aura beau écrire par les meilleurs auteurs qui soient sur cette planete, les explications de l'amour, la vérité.....qui pourra mieux te l' expliquer ? Sinon ton propre "Dieu" qui te le fera le vivre lui même !
Toi à ton tour, tu ne pourras jamais réussir à l' expliquer car ce sera ta propre vérité.
Courages Paul.

Avatar du membre
Noe
Messages : 596
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Noe » 07 mars 2018, 14:49

Bonjour chers frères Paul et Sophia,

Pour ma part, je maintiens ce qu'à dit Sophia en prenant l'exemple de la guitare.
J'ai aussi fait des gammes et des arpèges pendant toute la journée et pendant des années.
Et lorsque j'ai lu et médité sur le Livre Jaune, Le Mystère de la Fleuraison d'Or, La Psychologie Révolutionnaire, la Grande Rébellion et la Dialectique du mental: alors, je me suis mis à pratiquer tous les jours et pendant des années.
Je remercie infiniment l'Avatar du Verseau, La Divine Mère et mon Guru, et toutes les autres personnes qui mon aidé sur le sentier en lame de rasoir. A ce jour, je persévère encore, je lutte encore, etc., ...

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

moustapha
Messages : 150
Enregistré le : 05 mars 2014, 11:27

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar moustapha » 13 mai 2018, 10:50

Bonjour mon frère paul,
Je pense que pour ton problème de saveur de l'ego en etat d'observation,il n'y a pas de problème si tu n'arrive pas a te remettre dans l'etat emotionnel de l'ego.comme Samael le dit, la meilleure didactique pour la dissolution de l'ego se trouve dans la vie pratique intensément vecue.L'essentiel est d'etre alerte et vigilant comme la sentinelle en temps de guerre et avec la patience , ce defaut affleurera de nouveau et tu pourras le debusquer et travailler la dessus.

Une autre methode radicale est celle que samael a employé,c'est a dire il se rendait chaque jour chez quelqu'un qui le critiquait jusqu'a l'enerver a chaque fois.Ainsi a chaque fois qu'il voulait observer le processus de moi de la colère en lui,l'ami etait d'une grande aide.
Ensuite il revenais de chez l'ami et travaillait de nouveau sur le defaut.Apres quoi il retourna toujours chez l'ami pour se faire critiquer et voir s'il existait en lui encore cet élement indesirable.

Voila par ces elements j'espere que tu trouvera une reponse a ta question.C'est a toi de comprendre et de jouer par la pratique tes notes personnelles pour voir ce qui te permet d'arriver a dissoudre tes egos.

Merci cher frère.
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Paul12 » 13 mai 2018, 11:35

Merveilleux message mon amis moustapha !

Oui je suis désormais dans cette approche depuis quelques semaines. J'ai clarifié depuis quelques temps cette question en pratiquant de la même manière.

Je suis tout à fait en phase avec ton approche.

Je vais d'ailleurs partager un travail de dissolution de l'égo et plus précisément de transformation des impressions que j'ai pus faire il y a quelques temps et que j'avais partagé sur mon journal.

Merci pour ton observation mon frère !

Récit d'expérience :

L'égo me mène moins par le bout du nez. Les choses qui me faisait fortement réagir, sont aujourd'hui très rare car j'arrive à interposer ma Conscience immédiatement. Par conséquent, l'impression d'une image de luxure, ou de colère etc, est souvent immédiatement analyser et comprise. Alors cette impression est dissoute avant de nourrir l'égo.

Il est incroyable de constater comment l'égo transforme les choses si nous ne faisons rien.

Je vais vous donner un exemple amusant :

Je partais acheter des pizzas à emporter. Quand je pris mes pizzas, je remarquais que sur les boites en cartons des pizzas, il y avait une femme allongée au regard de braise en train de manger une part de pizza. (voici un approche commerciale forte originale est saine d'esprit :lol: )

Les traits de cette femme ne m'ont pas laissé indifférent.

Mais comme j'ai appris à développer un état d'auto-observation quasi systématique sur certains défauts (ceux qui me donne du fil à retordre comme la colère, la luxure), j'ai immédiatement observer ce que je ressentais en moi.

Alors l'égo de luxure n'a pas eu le temps de m'hypnotiser et de m'empêcher de me détacher de cette impression.

Note importante : Si nous n'interposons pas notre Conscience, grâce à l'auto-observation, devant l'impression qui arrive à notre mental, cette impression arrive à l'égo correspondant à l'impression, et il est alors trop tard (ou très difficile) pour sortir de cette identification. L'ego est très fort.

C'est pourquoi il faut apprendre à s'auto-observer constamment pour "arriver à temps".

Je reprend mon exemple, alors l'égo de luxure n'a pas eu le temps de m'hypnotiser et de m'empêcher de me détacher de cette impression. Étant donné que j'ai interposé ma Conscience par l'auto-observation.

Je regardais alors ce visage féminin, je regardais ses traits et me demandait alors, librement, (puisque l'égo n'a pas eu le temps de réagir et de considérerez cette impression) pourquoi je trouvais ce visage beau et attirant.

Je remarquais certains traits du visages, ce regard perçant, plein de petit détails qui réveillait en moi l'égo de luxure.

Mais quand ma Conscience remarqua tout ces détails, c'est bien la Conscience qui compris, et non l'égo qui n'aurait fait que réagir comme à son habitude.

Alors je pris conscience que tout ces traits en particulier faisait réagir mon égo de luxure.

Immédiatement, je regardais ce visage d'une toute autre manière. Je n'étais plus attiré spécialement. Je voyais alors ce visage d'une manière classique, banale, sans attirance sexuelle particulière. Ni beau, ni laid. Je le voyais tel qu'il est.

Cela m'a pris 2min à peine.

Il est indispensable de s'auto-observer constamment pour analyser tout ce qui arrive à notre mental, avec notre conscience. C'est laborieux au début, mais nous développons cette capacité rapidement.

Nous pouvons aussi, également, faire ce travail le soir au couché. Mais si nous pouvons dejà le faire "sur place", c'est très bien.

Aujourd'hui, je dois apprendre à me détacher plus durablement de l'égo.

L’identification à la vie nous enferme.

Je compris qu'il ne s'agit pas d'être malheureux et de se forcer à tout oublier. Mais simplement d'apprendre à tout revoir avec sa Conscience.

Nous sommes alors dans un état de bonheur intense et beaucoup plus agréable que les vagues plaisirs de l'égo.

Cette expérience est plus une transformation d'impression pour ne pas continuer à nourrir l'égo de luxure. Mais il a aussi le bénéfice d'apprendre à se détacher de cet égo. S'il n'a plus d'impressions non observées avec la Conscience pour le nourrir, le défaut, perd en force, diminue... Cela fait donc partie du travail de dissolution de l'égo.

Je vous souhaite beaucoup de Joie et de Félicité dans votre cheminement de Vie, cher Amis, Frères et Sœurs de mon Cœur.

Avatar du membre
Noe
Messages : 596
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: La dissolution de l'égo pas à pas

Messagepar Noe » 21 mai 2018, 14:44

Mon cher frère de mon âme Paul, et aussi pour toutes les Soeurs et Frères du forum Don & Compassion,

Certes, il y a une vérité sur un point que tu as dit Paul: chaque personne vas répondre avec son niveau d'être, et c'est pourquoi, je vais à l'essentiel: LA PRATIQUE, LA PRATIQUE ET LA PRATIQUE. Pour toute les idées pratiques pour y parvenir, nous disposons des 70 livres environ du V.M. Samael Aun Weor, l'Avatar du Verseau et le Bouddha Maytreya de l'Ere du Verseau, de plus IL a fait plus de 300 conférences sur différents thèmes. Voilà où nous pouvons pêcher toutes les astuces pour l'Autoréalisation de l'Être.

Tu as raison de dire que je ne réponds pas toujours car ces questions ont leurs réponses sur le forum et sur le site en se servant en bas de page d'un moteur de recherche sur le site (et ne pas se tromper avec les annonces de google en haut de page et à droite). Et secondo, j'ai aujourd'hui atteint un niveau d'être qui n'est plus celui du débutant. Et qui dit niveau dÊtre supérieur, veut dire aussi, pouvoirs qui sont donnés par la Divine Mère de toute Compassion.

C'est pourquoi, j'ai sans cesse répéter qu'il fallait travailler avec toutes les parties supérieures de notre Être, et d'avoir quelques années de chasteté, sinon tout le reste est inutile. De plus, il faut savoir que chaque ego à une saveur particulière, et cela s'apprend par la pratique de la méditation quotidienne, qui est Notre Pain quotidien du Notre Père.

Je vous souhaite à tous de gravir l'échelle du niveau de l'Être, et de ne pas perdre de temps sur l'echelle horizontale. Et de plus, de travailler la Compassion par le don de soi, avec la plus grande dévotion pour la Divine Mère qui peut sièger dans le Temple Coeur, quand l'étudiant est prêt pour LA recevoir.

Don, Compassion, Amour et paix à chaque instant de notre vie.

J'espère vous avoir aidé dans vos recherches.

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Retourner vers « EVEIL DE LA CONSCIENCE ET REVOLUTION DE LA CONSCIENCE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité