Nous venons de mettre à jour le Forum de Don et Compassion !
Nous souhaitons que ce nouveau design vous plaise !
Si vous rencontrez une quelconque difficulté, n'hésitez pas à nous contacter à soutien@don-et-compassion.com

Interview avec le Diable

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Noe
Messages : 616
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Interview avec le Diable

Message par Noe » 06 oct. 2018, 09:54

Bonjour cher Moustapha,

Alors où en es-tu dans tes pratiques ésotériques Gnostiques? ou bien es-tu encore à lire et à étudier?

Quoi qu'il en soit, tu peux lire mon message qui t'aideras certainement

http://forum.don-et-compassion.com/view ... 7088#p7088

A bientôt, cher Moustapha, dans l'action de la compassion.

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

moustapha
Messages : 160
Enregistré le : 05 mars 2014, 11:27

Re: Interview avec le Diable

Message par moustapha » 13 oct. 2018, 17:03

merci Noe
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

Avatar du membre
Noe
Messages : 616
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Interview avec le Diable

Message par Noe » 19 nov. 2018, 17:57

Bonjour cher Moustapha,

Je suis heureux de notre dernière discussion sur skype, car il n'est pas vraiment facile de travailler sur le diable.

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

moustapha
Messages : 160
Enregistré le : 05 mars 2014, 11:27

Re: Interview avec le Diable

Message par moustapha » 22 nov. 2018, 11:00

merci NOE pour ces éclaircissements.vous étés d'une grande aide
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

moustapha
Messages : 160
Enregistré le : 05 mars 2014, 11:27

Re: Interview avec le Diable

Message par moustapha » 22 nov. 2018, 13:52

28 - DANSEZ VOUS SUR LE RYTHME DE LA VIE ?

Sous des ovations « multi-sonores », nous vous invitons sur l’estrade pour danser.

Et Maintenant vous voici au beau milieu de l’Estrade, dans une soirée auréolée d’invités de grandes classes,
sous des lumières variées. Vous êtes bien habillée, sur votre 31 comme on le dit et prêt à esquiver

des pas de danse, donner le meilleur de vous-même et impressionner le magnifique public.
A vos maques, prêt ? les dés sont lancés Mais vous voici en train de danser hors du rythme
de la musique, aux yeux du grand public, c’est une véritable déception.

Avec votre esprit imperméable à tout autre chose que l’envie de s’éclipser, vous sombrez dans la frustration et le doute.
Réellement, la Vie est une douce musique et nous ne dansons pas toujours sur cette musique résultat : nous sommes des gens déçus et frustrés par les situations, qui forment ainsi une coupe amère.

Comment dansons alors en dehors du rythme de la vie ? et bien en nous oubliant ou même,
en nous identifiant aux situations douloureuses comme heureuses, à la roue du plaisir et de la douleur.

Pour citer Samael Aun Weor : « Dans ce Monde, vous ne vous rappelez jamais de vous-mêmes et
on se rend compte de cela surtout quand on conduit une voiture : on est stupéfait de voir
comment les gens se lancent devant les voitures, se jettent sous les roues ; c'est quelque chose de terrible !...
Ils marchent tous, absorbés dans leurs propres pensées, mais absorbés, disons, tout en se rappelant l'ami
ou l'amie ou le commerce ou ceci ou cela ; mais ils ne se rendent pas compte d'eux-mêmes et une voiture
peut passer et les tuer misérablement... »
Il va sans dire que nous devons nous habituer peu à peu à exercer notre attention dans la méditation
et dans la vie quotidienne comme une sentinelle en temps de guerre. Ainsi pourront nous nous libérer de la souffrance et de la cause de la souffrance.
Avons-nous un projet qui n’a pas abouti ? dansons sur cette musique ;
Un succès professionnel ? dansons sur cette musique comme des enfants plein de sagesse mais dansons quoi qu’il arrive.
La danse correspond ici à vivre chaque moment comme un cadeau, un présent,
l’ici et le maintenant sans inquiétudes d’aucunes sortes, ni pour le passé ni pour le futur mais
dans l’éternel présent.
La vie peut être une coupe amère pour certains ou une douce et ineffable musique pour d’autres : tout dépend de notre pratique quotidienne de l’attention afin de disperser les pensées parasites et Etre ici et Maintenant
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

moustapha
Messages : 160
Enregistré le : 05 mars 2014, 11:27

Re: Interview avec le Diable

Message par moustapha » 23 nov. 2018, 15:18

29 - AVEUGLE PAR NOS YEUX ?

Supposons un instant qu’il y est une grosse vipère noire qui vous attend au carrefour,
dans le buisson mais que vos yeux vous la font percevoir comme une jolie colombe
blanche perchée dans un magnifique jardin.
Et bien vous n’aimeriez pas avoir de ce genre d’yeux n’est-ce pas ?

Cependant êtes - vous toujours totalement lucide pas rapport a toutes les situations de votre vie ?
N’avez-vous jamais pensez qu’une chose était bonne pour après se rendre compte qu’elle était mauvaise ?
dans quel état étiez-vous ?
Voyez-vous donc ? vous êtes concerné.
De sorte nous ne savons pas toujours distinguer le bon du mauvais, ce qui est bon pour nous
et ce qui est mauvais pour nous comme nous l’enseigne ostensiblement un des piliers
fondamentaux du bouddhisme à savoir : la Vue Juste.
Le christ en parle également en parabole en disant : je cite "si l’un de vos organes
de votre corps cous empêche d’entrer dans le royaume des cieux et de
faire ce qui est juste alors supprimez la
"

Loin de moi l’idée de proposer aux gens de couper leurs membres
qui se révèle une partie importante de leur corps et sans lesquelles
le corps ne peut totalement accomplir ses fonctions, je souhaite
néanmoins attirer l’ATTENTION de chacun sur le fait nous sommes
tous dans une prison psychologique.
Alors par quoi est-on aveuglé si tant est qu’on a des yeux en parfaite état ?

Et bien par nos états psychologiques erronés, la colère, la haine, la peur,
l’orgueil, la vanité etc. bref, par nos défauts et notre manque d’ATTENTION
en ce qui concerne leur EXISTENCE en nous.
Les psychologues savent très bien, que nombreuses sont les personnes
qui meurent par ambition, colère par jalousie.
« Aussitôt que notre volonté s’enferme irrévocablement, dans une tendance
absurde nous devenons des candidats pour le cimetière ou le mausolée.

Othello devint un prisonnier, à cause de sa jalousie, et les prisons sont remplie
de gens sincères qui se sont trompés » Samael Aun Weor

"Le pire ce n’est pas d’être né aveugle ou de perdre l’usage de ses yeux,
mais de rester aveugle même si on a une « bonne vue "
.
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

Répondre