Interview avec le Diable

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Hors ligne shadow
#51
Messages : 283
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Interview avec le Diable

Message le

Absolument chère Moustapha tu as tout a fait raison,merci pour cette précision.
Et bien sur ça n'est pas TT!
Bonne destruction de TT concept a vous!
Puisse l'Éternel nous guider vers l'ultime lumière!

Hors ligne jerome
#52
Messages : 438
Enregistré le : 4 février 2019, 17:45

Re: Interview avec le Diable

Message le

Merci pour ce rappel très important, cher Moustapha!


En effet, ceci est le fondement de tout éveil spirituel : rien n'est possible sans avoir fait ce constat amer, et l'avoir accepté, que nous n'avons aucune continuité de propos. Notre pauvre conscience se trouve dévorée par ces multiples "moi", qui nous emmènent de part et d'autre comme un misérable esquif dans l'Océan de la Vie.


La Bonne Nouvelle est qu'il est possible de désintégrer ces "moi" criards, grâce aux Enseignements ésotériques dévoilés et synthétisés à toutes fins pratiques par le Maître Samael Aun Weor.



Amour fraternel!

Hors ligne shadow
#53
Messages : 283
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Interview avec le Diable

Message le

Certe mon frère, mais il faut faire attention a ne surtout pas s'estimé de trop,tout ce qui ne sont pas encore sortie en astral (moi y compris)son au bas de l'échelle. Trop d'ego,trop intellectuelle, trop endormi...
C'est tout cela qui nous empêche de sortir!
J'ajoute mes frères l'importance de la méditation quotidienne rien ne viendra sans ça,tant qu'on ne meditera pas 1an consécutifs sans raté un jour de se rdv béni, nous serons aussi en bas de l'échelle, il ne faut pas que l'on se face croire que comme on a un peu sorti la tête de l'eau on peux se croire plus haut que (les profanes).
La route et longue mes frère, amis....Quelle bonheur de d'avoir que nous somme plusieurs ! Béni sois le monde!!!

Hors ligne moustapha
#54
Messages : 199
Enregistré le : 5 mars 2014, 11:27
Contact :

Re: Interview avec le Diable

Message le

NOTRE VIE INTÉRIEURE RESSEMBLE A UNE DISCUSSION DE GROUPE.

De sorte que personne d’entre nous ne savent pas vraiment ce que nous faisons,

que nous soyons scientifique, aveugle, étudiant ou mendiant, professeur ou encore chef de l’armée.
Je vais manger, non il vaut mieux lire, je vais plutôt, suivre une série, je dois aller au marché,

je prends du poids non il faut que je fasse du sport, non plutôt se consacrer à la spiritualité.
Mes vêtements : il faut que j’en rachète d’autres.
De sorte que notre vie intérieure ressemble à une véritable salle de classe ou l’enseignant s’absente et qu’il y a du bruit partout, chacun et chaque groupe discutant d’un sujet différents comparant analysant séparant et unissant.
Ce désordre en soi est dû au fait de la pluralité de notre mental.

En vérité « l’homme psychologique» que nous connaissons n’est pas un mais plusieurs.
De ce brouhaha intérieur, cette tempête, intérieur provient notre vie dérégler. Car votre vie intérieure se manifeste inéluctablement à l’extérieur de nous suivant la loi des causes et d’effets.

En regardant les faits aujourd’hui la situation actuelle de l’humanité

n’est que le résultat de notre manière de « penser » Avec elle nous bâtissons le monde dit le bouddha.
Pour faire l’ordre dans ce chaos intérieurs, seul la lumière

de l’auto-observation peut nous aider à regarder chaque pensée comme un oiseau dans le ciel.
Et ainsi dans la méditation passive d’arriver à un calme mental.
Celui qui commence à s’auto-observer tout en reconnaissant

les pluralités de sa multiplicité psychologique, commence par le fait à changer. SAW
Soyer sage comme un serpent et prudent comme une colombe
Soyez vigilant comme la sentinelle en temps de guerre
C’est dans le calme mental que nous pouvons entendre la voix Du père qui est aux cieux par conséquent la VOIX DU SILENCE.
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

Hors ligne shadow
#55
Messages : 283
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Interview avec le Diable

Message le

Bien vu cher frère, quand on en a marre de vaciller dans les conquêtes de l’égo, que cela nous fatigue, alors nous optons pour la voie du non agir, de l’instant présent, du constant rappel à soi, la voie de l’équilibre, la sainte voie du milieu, alors les choix disparaissent et laissent place à l’intuition.
Qui elle laisse place à une réflexion élevée, qui en devient révélation, qui s'avère être vérité.
Quel honneur ont pu avoir les hommes qui ont côtoyé des éveillés !
Paix a toi !!!

Hors ligne shadow
#56
Messages : 283
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Interview avec le Diable

Message le

J’ai même envie d’ajouter cher frère à cette discussion, que nous nous sommes enfermés à unifier la multiplicité, c’est pour cela que l’on a perdu le sens de la vacuité ! tout ceci est le résultat du contrôle mental sur nos êtres.
Quand on voit le travaille que c’est de ne plus identifier les choses, on voit combien nos êtres sont endormis, combien aussi le corps mental est tenace.

Hors ligne moustapha
#57
Messages : 199
Enregistré le : 5 mars 2014, 11:27
Contact :

Re: Interview avec le Diable

Message le

LA MORT :

En réfléchissant sur notre éducation scolaire, on enseigne la discipline,

ne respecter autrui, de ne pas /se laisser envahir par la colère , d‘être sage etc
Et beaucoup d’autres choses encore
Mais en faites ce qui se passe c’est qu’il manque un modus operandi afin

de pouvoir transformer notre colère et notre impatience car il n’est pas nécessaire

d’être un psychologue pour se rendre compte que quelques soit les efforts que nous ferons pour atteindre la patience, la sagesse, l’honnêteté, le respect, la sérénité notre inconscient nous trahit dans les scènes de la vie quotidienne.
Nous pourrions dire alors que notre éducation n’a pas de réelle fondation

car nous voulons tous avoir des qualités mais en fait tout ce que nous arrivons

à faire c’est de simuler ces qualités devenant ainsi des acteurs qui une fois le film finit reprenons notre ancienne rôle. Celui du colérique, de l’impatient bref des défauts que tous nous possédons n’est-ce pas ?
A pied peu importe le jour, en randonnée dans quelques quartiers proche

du mien j’ai pu constater que toutes les commerces avait un nom formidable.
On peut donc se rendre compte qu’il faut que nous revoyons notre question d’éducation n’est-ce pas ? Car l’essentiel c’est d’arriver un jour peu importe lequel à être les vivantes expressions de ses qualités.
A cela Mathieu Ricard de répondre : nous passons des années à apprendre

un métier ou faire des études peut être 5 ou 13 ou encore 16 ans mais par quelle miracle penserions nous a acquérir des qualités sans un entrainement régulier sur des années ?
Ainsi donc nous devons commencer un entrainement qui devra nous
amener un jour a réellement incarner les qualités qui nous manque.

Et ceci commence par le développement de la faculté d’auto observation

qui nous amène à observer notre propre conduite dans la Vie.
Il serait ridicule de penser que ceci n’arrive qu’aux autres, nous sommes
tous concerné par cette question de transformation de soi.

Avons-nous peur ? Pensons que nous devons transformer ce défaut en sérénité.
Sommes-nous impatient dans la vie ? nous devons travailler à transformer ceci en patience

Mais ceci ne pourrait se faire que sur la base d’un travail rigoureux sur soi-même.
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

Hors ligne shadow
#58
Messages : 283
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Interview avec le Diable

Message le

Être ou ne pas être mon ami !

Répondre