La Lune psychologique

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Répondre
Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

La Lune psychologique

Message par Jean Pascal » 08 juin 2012, 22:06

Bonjour,

La Lune psychologique est un sujet qui me tient à coeur.

"Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas".

C'est une vérité qui se réalise en notre intérieur lorsque nous travaillons sur nous-mêmes.

Il y a beaucoup de références mais voici quelques paroles du Bouddha Maitreya qui expriment exactement la première étape importante du travail sur soi-même :

"Nous avons besoin de nous libérer de la vie purement automatique, mécanique, et il est possible de nous libérer si nous créons à l'intérieur de nous-mêmes une lune de type psychologique.

Bien, il est certain que nous pouvons créer cette lune. L'important, c'est d'éliminer de notre personnalité humaine tous ces « éléments » pesants et grossiers qui la contrôlent. Je veux me référer de manière emphatique aux agrégats psychologiques de l'orgueil, de la suffisance, de la vanité, de la haine, de l'arrogance, de la jalousie, etc.

Si nous parvenons à l'élimination de ces agrégats, s'établira alors dans notre psyché un centre de gravité permanent, un centre de gravité conscient. Indiscutablement, un tel centre est ce que nous pouvons nommer avec emphase « lune psychologique ».

Il est évident que cette lune va nous donner une continuité de propos. Alors nous n'irons plus à la dérive dans le domaine ayant trait au travail sur soi-même. On aura entamé un changement extraordinaire".

Benoit
Messages : 18
Enregistré le : 04 juin 2012, 09:44

Re: La Lune psychologique

Message par Benoit » 09 juin 2012, 06:47

Bonjour, cette "Lune psychologique", peut-elle être assimilée à : "A notre Andromède, que notre Persée, doit libérer en utilisant la lumière réfléchie sur son bouclier" ? Merci. Très fraternellement. Benoit

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: La Lune psychologique

Message par Jean Pascal » 09 juin 2012, 09:46

Bonjour Benoît,

Oui il y a un rapport mais je ne dirais pas qu'elle peut être assimilée à Andromède.

Il y a une Lune physique qui nous éclaire, il existe également une LUNE PSYCHOLOGIQUE. Cette Lune Psychologique, nous la portons au tréfonds de nous-mêmes : c'est l'Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même.

Lorsque quelqu'un éclaire ce côté occulte de sa Lune Psychologique avec les rayons de la Conscience, il connaît ses erreurs et il sait alors voir les autres ; mais quand il n'éclaire pas ce côté caché de lui-même avec sa Conscience, il commet l'erreur de le projeter sur les gens qui l'entourent et c'est grave.

Persée décapite la Méduse. Persée est descendu à la Forge de Vulcain pour couper la tête de la Méduse (le Moi) avec l’Épée flamboyante.

Mars descend dans la Neuvième Sphère pour retremper son épée, ainsi que Hercule pour nettoyer les écuries d'Augias et Persée pour trancher la tête de la Méduse avec son épée flamboyante.

Voici des éléments de réponse lumineux sur Persée :

http://www.google.fr/custom?domains=gno ... %3A1&hl=fr

Fraternellement
Pascal

Benoit
Messages : 18
Enregistré le : 04 juin 2012, 09:44

Re: La Lune psychologique

Message par Benoit » 09 juin 2012, 12:45

Bonjour, et merci pour votre réponse. Reposons la question différemment. Cette notion de « Lune psychologique », correspond-elle, dans la Tradition occidentale, en général, à la notion de « Vierge noire » ? Dans la Tradition égyptienne, cela correspondrait, alors, à la « Chambre de la Reine », d’une pyramide. Dans la culture occidentale moyen-âgeuse, cela correspondrait à la « Crypte des Cathédrales ». Dans le très beau livre de Marie Elia « Rencontres avec la Splendeur » (de Tiphereth), cela correspondrait à « Judith ». Dans un récent post, vous parliez de Netzach, en l’assimilant (comme le fait Samuel Aun Weor), au mental, ou plutôt, au pôle féminin du mental. Ce pôle a très bien été décrit par le psychanalyste C.c.Jung, à travers sa notion « d’anima ». Pour faire « naître en soi » (re-née) cette lune psychologique, il suffirait, alors, de laisser les influences de la sephira Netzach nous nourrir, comme l’engrais nourrit une plante. Chaque matin , avant de mettre le pied par ...terre, ... on s’offre : « trois petites gouttes « d’influences de Netzach ». Pour apprendre à utiliser ce merveilleux outil qu’est la kabbale, il suffit d’aller sur le Web. Cela est, désormais, à la portée de chacun-e, en ces jours où tous les enseignements y sont dévoilés. Si mon hypothèse est juste observons que Netzach est le pôle complémentaire de Hod, horizontalement, mais est, aussi le pôle complémentaire de Geburah, verticalement. Chesed (dont vous avez aussi parlé, au sujet des mathématiques) est le complément vertical de .. « Hod » (le pôle mental rationnel et masculin de la logique mathématique). En kabbale, la croix, qui permet à la Rose (Tiphereth) de fleurir, est celle de Saint André. Dans le Christianisme, elle est « classique » (crucifixion de l’horizontal, et du vertical, soit, de l’espace et du temps). Dans la Tradition égyptienne c’est le « Tau ». Dans la Tradition sanscrite (et, dans le caducée grec classique d’Hermes), Ida et Pingala sont hélicoïdaux. Le plus repousse un autre plus, et, attire le moins. Lao Tseu a exprimé la même loi, en disant « le Yin naît du Yang, et, inversement ». En Alchimie, cette lune psychologique, correspond au « souffre philosophal ». Dans la Tradition Arthurienne, cette Lune psychologique correspond à la Mère de « Merlin l’enchanteur, qui fut engendré par l’union d’une Vierge et d’un Démon ». Un moteur électrique alternatif fonctionne, aussi, selon cette « loi de la sinusoïdale ». Pour contrebalancer, voire, effacer les effets néfastes de notre lune qui rayonne en lumière verte, (celle de Lucia – facae, « Lucie-de-fer »), il conviendrait, donc, de prélever cette lumière verte (feu prométhéen), avant qu’elle ne rentre en contact avec la matière, soit, en mode « lumière noire, ou énergie noire », disent, aujourd’hui les Physiciens (du « Cern » ...de « Genève », ou, « Gen-nova », le « nouveau gène », du futur Age d’or). Dans la Tradition sanscrite, cette « Lune » se construit, probablement, à partir des éléments subtils (« dissoudre l’épais, et condenser le subtil », disent les Alchimistes), du ... « Prana », (prana maya kosha), que l’on met en forme (magie des i-Mages), en travaillant au niveau de la sphère, quadripolaire, de Yesod. L’architecte dessine le trait de sa création en « Yesod » ; le maçon concrétise l’œuvre de l’architecte, en travaillant, selon les lois de malkuth. On ne peut pas faire naître cette Lune psychologique, en travaillant à partir de l’énergie de « muladhara chakra » ! Dieu sait si de trop nombreux occultistes se cassent les dents, et le reste, en se trompant ainsi de bouton. Je l’ai constaté, même ici, dans le présent forum. Si nous parlons bien de la même « Lune », l’énergie utilisée vient de « swadhistana chakra », elle est « génésiquement pré-luciférienne », et non pas « post-luciférienne ». Lorsque les Maîtres orientaux l’ex-tériorisent, ils le font à travers la force du Ki, qu’ils concentrent dans les Arts martiaux. Pour créer la « Lune Psychologique », il ne faudrait pas, alors, extérioriser, cette force pré-vitale, (Netzach), mais, l’intérioriser. Il conviendrait de lui garder une polarité féminine, (anima), et non lui donner (arts martiaux) la polarité masculine. Mais, (il me semble) c’est la même énergie qui est ou serait utilisée. Je conseille la lecture du livre de Marie Elia, qui est une rare authentique « Initiée féminine », et qui a été « inspirée - enseignée », par un Grand Maître, pour écrire son livre. Notez le dessin (et donc la signification) de son « Tzade sofit », qui dessine le Graal. ... Sublime ! Tout est dit. Seule observation, non évidente ; Marie Elia est une femme. Son cheminement « réellement initiatique » est donc celui qu’empruntent les femmes. (Dorienne-ionnienne, ou, Ionnienne – dorienne). Il n’y a que des « mauvais compagnons » pour prétendre initier les femmes, de la même façon que les hommes ( Ref : Loges du ... « Droit humain »... Sic). Pour un homme, il convient d’inverser les polarités, et, donc, d’inverser le sens du calendrier. Il vaut mieux le savoir. Bien que je ne sois pas un expert de la Tradition hindoue, je crois, que cette « Lune » correspond au « résultat du travail des cinq Bhutas » ; mais, je n’en suis pas certain. Merci, à vous, Jean Pascal, et merci donc, à celui ou celle qui voudra bien nous donner une précision, à ce sujet. Je ne connais pas, non, plus, la Tradition aztèque, qui doit très probablement, avoir un correspondant à cette « Lune psychologique ». Sujet passionnant, en effet. Bien fraternellement. Benoit

Benoit
Messages : 18
Enregistré le : 04 juin 2012, 09:44

Re: La Lune psychologique

Message par Benoit » 10 juin 2012, 08:32

Bonjour … J’aime cette idée de “lune psychologique”. Malgré plusieurs lectures et re-lectures, je ne parviens pas à comprendre ce qu’expriment les mots que vous avez utilisés. Ces mots correspondent à votre intuition profonde ; laquelle n’est pas transmissible, en l’état. Alors, j’ai été « à la source ». J’ai écouté sur You Tube, une vidéo, dans laquelle Samuel Aun Weor, aborde ce sujet. Essayons de reformer ses propos en utilisant les acquis de la psychologie moderne. Le Maître dit (si j’ai bien compris), qu’il existe, dans notre psyché, deux façons d’enregistrer nos « attaches psychiques, innées, et-ou acquises ». En clair, cela signifie que nos comportement sont déterminés par des forces psychiques consciences (la face visible de la lune psychique) et par des forces sub-et-ou inconscientes (la face cachée de la lune psychique). Le Maître dit que la partie visible peut être maîtrisée par un travail sur soi, à la portée de tout à chacun. Il déclare, ensuite, que la partie cachée a des racines plus difficiles à éliminer, et, que pour y parvenir, il a dû (avec l’aide de la mère Kundalini) aller à ce que vous appelez la « forge de Vulcain ». La mythologie nous dit que TubalCaïn serait le prototype de quiconque utilisera la « forge de Vul-Cain ». Caïn, est le symbole de celui qui « tue Abel ». Abel, est un nom hébreu qui représente la somme kabbalistique de « Aleph + Beith, + Lamed ». Notons, au passage, que Tubalcaïn serait « issu de lamed ». Aleph est de principe de l’Unité primordiale, correspondant aux influences de la sephira « Chochma » ; Beith est le principe de la division duelle (B a deux ventres), correspondant aux influences de la sephira « Binah » (La Grande Mère Universelle). Lamed signe « le mouvement de l’aile de l’oiseau qui se déploie pour prendre son envol ». Lamed signe donc, la dynamique de la Genèse, dont le premier battement d’aile est, évidemment « bereschyit ». (Au commencement). Qu’à donc exprimé le maître Samuel Aun Weor ? Il existe, en tout homme, un centre psychique, qui fonctionne comme la Lune, soit, qui est rythmé par quatre phases (semie-montante ; montante ; descendante ; semie-descendante, et, etc...). Or, où se trouve cette forge ? Le plexus lombo-sacré se décompose en deux sous plexus. Le plus élevé correspond au plexus « sacré » (qui porte bien son nom). Lorsqu’il rayonne il allume swadhistana chakra. Le second, le plus bas, s’appelle le plexus coccygien. Lorsqu’il rayonne, il allume mulhadara chakra. Auquel de ces deux chakras le Maître faisait-il référence ? Sans le moindre doute possible, il se referait au travail de la forge du plexus .. sacré, soit au développement du champ magnétique (étherique, ou astral) de « swsadhistana chakra ». C’est l’un des plus Grands Maîtres de l’Inde du 20 ème siècle qui l’enseignait (Maharadgi Swami Yogeshwananda Parawahans), avec force. Le feu utilisé dans la forge de Vulcain est un feu, qui ne brûle pas, qui ne doit pas brûler. Il ne peut, donc, en aucun cas avoir été « réfléchi sur la matière ». La Mère de Merlin était vierge, et, son Père était un ange déchu, qui ne pouvait, en aucun, cas faire partie de la sphère de Satan. Quel est l’outil qui permet de travailler dans cette forge ? Le seul que je connaisse est « la sphère quadripolaire de Yesod ». Yesod est en correspondance vibratoire avec la lune, et, tout comme elle, cette sephira est rythmée par quatre phases, dont deux sont en correspondance avec les influences de Malkuth (face visible de la lune), et deux sont en correspondance avec le dipôle « Netzach-Hod ». (face cachée, aux physiciens, de la lune psychique -mental). Tout le sens des propos du Maître se résumerait donc, par « apprenez à utiliser et à maîtriser les influences yesodiques ». Ce faisant, vous parviendrez à prendre le contrôle de vos véhicules psychiques, conscients, et, sub-conscients .... sans vous ... brûler ! Bon dimanche. Très fraternellement. Benoit.

Benoit
Messages : 18
Enregistré le : 04 juin 2012, 09:44

Re: La Lune psychologique

Message par Benoit » 17 juin 2012, 12:12

Citation : “Persée décapite la Méduse. Persée est descendu à la Forge de Vulcain pour couper la tête de la Méduse (le Moi) avec l’Épée flamboyante. Mars descend dans la Neuvième Sphère pour retremper son épée, ainsi que Hercule pour nettoyer les écuries d'Augias et Persée pour trancher la tête de la Méduse avec son épée flamboyante.[/i] »

Pesée, tranche les tentacules de la méduse. Il ne la tue pas ; sinon il ne trouverait plus la force vitale nécessaire à la « montée de la Kundalini ».
Vulcain est comme la lune ; il a deux faces.
La face brillante (que l’on voit de notre planète Terre) rayonne un feu prométhéen, car il est réfléchi sur la matière. Ce couple (face visible de la Lune et Terre) est structuré de façon que la lumière lunaire représente le pôle positif (la phase de 220 volts en électricité domestique), tandis que la Terre, (et se habitants), représente le « neutre » (2 ou 3 volts, en électricité domestique).
La face cachée (à l’opposé, mais, en complémentarité) rayonne un feu anté-prométhéen, car il n’est pas (encore) réfléchi sur la matière. Ce feui (qui ne brûle pas) constitue ce que les Physiciens appellent la « matière ou l’énergie noire » ; laquelle composerait 95% de l’énergie de notre galaxie. Dans le couple ou dipôle « Lune-Soleil », la lune devient, alors le pôle « neutre », tandis que la lumière solaire représente « la phase ».
Le fonctionnement de la « lune visible » est sous la dépendance des influences de la sephira Yesod.
Le fonctionnement de la « lune invisible » est sous la dépendance des influences de la sephira Tiphereth.

Le « Moi » n’est pas constitué par « la tête de la méduse ». Il est une entité individuelle asservie par les liens magnétiques qu’il a contractés avec la force magnétique de la méduse, du fait que le « moi » est piloté par les quatre phases de la lune visible. Notre « Moi » terrestre dépend du « neutre, du couple Lune-Terre ». Essayez de brancher un moteur électrique « neutre-terre » (fil bleu – fil jaune et vert). L’éternité pourra s’écouler avant que votre moteur ne se mette à tourner.
Quad à « l’épée flamboyante » ; mais, … ! elle ne commence à flamboyer que lorsque notre conscience a été reconnectée avec la phase du courant de vie, soit avec les influences de la sephira Tiphereth.
Ce n’est pas avec du feu prométhéen que l’on fait flamboyer l’épée : « Shushumna ! ». (Ex-Cal- liber).
Mars résonne avec les influences de Hod. (« Mental – pensé », rationnel et masculin, assimilé à l’animus de Jung).
La forge de l’Epée (Ex-Cal-liber, qui va flamboyer, sur le tuteur de shushumna), se fait (comme l’a parfaitement écrit Samuël Aun Woer), à partir des influences mentales de « Netzach » (et,non de Hod).
Netzach est en résonance avec les forces vénusiennes, et non, avec les forces marsiennes.
Quand à Hercule, le nettoyage des écuries d’Augias, correspond, au contrôle de son plexus solaire (sous diaphragmatique) constitué, comme tout anatomiste le sait, par un dipôle de deux ganglions, qui ont la forme de semies lunes ; on les appelle, d’ailleurs « semi-lunaires ».

En clair cela se traduit par « laissons mourir le vieil homme, et substituons nos « déchets de l’écurie d’Augias » ( nos dépendances instinctives), à la nourriture, neuve, saine, et « a-septique », de notre mental supérieur. Abandonnons les réflexes du profane (Ego), afin d’entendre la Voix de notre Maître intérieur individuel : « Yo-S-Oy … nouss » ; (avec un sigma grec).

Notre véhicule terrestre n’est pas un « misérable porc » (« Hallouf », pour les Islamiques) ; c’est un bon vieux cheval, dont il convient de nettoyer, chaque matin le box, en enlevant son crotin (qui pourra servir d’excellent engrais pour les fleurs). Ce bon vieux cheval, qui nous porte durant presqu’un siècle, on peut avoir de l’affection , et même, de la tendresse, pour lui. C’est, par cela que commence la « compassion ».

Benoit
Messages : 18
Enregistré le : 04 juin 2012, 09:44

Re: La Lune psychologique

Message par Benoit » 17 juin 2012, 18:00

Bonjour, quand on a compris quelque chose, on croit que les autres pourront comprendre aussi. Dans mon dernier post, j’ai oublié ce qui, pour moi, était évident, mais qui ne doit pas l’être, pour la plupart des lecteurs de ce forum. Nos deux ganglions semi-lunaires, gèrent le foie, la rate, et les reins. Ils sont notre double service d’assainissement organique, et, mental. Lorsqu’ils sont en équilibre, (balance égyptienne de la plume de Maath) leur magnétisme irradie à travers « manipura chakra ». Dans la mythologie grecque le travail de ces deux ganglions est assimilé à celui des deux fleuves (Alphée et Penée), qui ont permis à Hercule de nettoyer (au Karcher, avant l’heure) les dites « écuries ». Notons, au passage, que la veine qui fait entrer le sang chargé, d’éléments organiques, et de Co2, dans le foie, s’appelle la « veine .porte ». En psychologie, ce passage de la conscience par le « chas de l’aiguille » s’appelle la « Porta caeli ». C’est la (seule) porte qui donne accès aux « Splendeurs de Tiphereth ». Cette porte est donc contrôlée par le filtrage de nos deux parties mentales instinctives (instinct de groupe), du mental pensé, en résonance avec les influences de Hod, (animus de Jung) , et du mental senti, en résonance avec les influences de Netzach (anima de Jung). Celles et ceux qui n’ont pas réglé leur dépendance instinctives avec leur instinct de sur-vie, et avec leur instinct de puissance, n’ont pas la moindre chance d’espérer voir leur conscience traverser la « porta caeli ». Leur conscience est condamnée à errer dans le bas astral, dont l’apogée s’exprime à travers le « delirium tremens ». Pour nous, « nettoyer nos écuries d’Augias » signifie, « tuer le vieil homme, en brûlant nos racines instinctives effectrices (mental pensé) et affectantes (mental senti) ». Pour ce faire nous avons besoin de « la magie des images, que, tel le Bateleur du Tarot, on manipule en modifiant le quadruple switch (lunaire) des influences de Yesod ». (Swadhistana chakra). Fraternellement. Benoit

Avatar du membre
Nohamius
Administrateur
Messages : 84
Enregistré le : 08 janv. 2009, 21:44

Re: La Lune psychologique

Message par Nohamius » 21 juin 2012, 17:22

Bonjour cher Benoit,

Il me semble opportun et inajournable de lire ce qu'est la Chartre du forum Don & Compassion. Ceci, afin de faire la différence entre la Doctrine du cœur et la Doctrine de l'oeil, la Connaissance directe http://www.don-et-compassion.com/mariag ... ernes.html et la connaissance intellectuelle (la connaissance lunaire de l'animal intellectuel).

Voici à propos de la bête intellectuelle - http://don-et-compassion.com/corps_sola ... ience.html

Ce que nous voulons : c'est de la pratique ! Uniquement de la connaissance directe ! Les membres du forum qui savent sortir consciemment en corps astral peuvent témoigner des choses du monde astral - http://www.don-et-compassion.com/monde- ... stral.html

Ceux qui pratiquent savent ! Ceux qui se contemplent dans leurs pensées ont oubliés d'Être !

Nous sommes ici réunis pour pratiquer et partager le fruit de nos pratiques, mais pas de nos connaissances intellectuelles.

Voici un avertissement sur la Grande Prostituée - http://don-et-compassion.com/message-ve ... ornes.html

Par ces mots, je ne souhaite pas m'en prendre à mon cher frère de cœur : Benoit, mais tout simplement avertir les êtres qui ont oubliés d'Être et qui se sont contemplés dans leurs propres pensées.

Sur ces mots, je me rappelle de la phrase du Bouddha : << Par nos pensées, nous bâtissons notre monde >>.

Bien amicalement, cher frère de cœur, Benoit.
<< Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui >>.

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: La Lune psychologique

Message par Laure » 21 juin 2012, 19:06

J'interviens juste pour dire que je me rends compte ô combien je suis le résultat de mes pensées d'adolescentes et ô combien j'ai du mal à en sortir.Il m'a fallu 30 ans pour prendre conscience de cela.!
Et oui je témoigne du fait que nous sommes dans cette tour infernale de l'intellect raisonneur qui nous fait croire que c'est nous qui décidons de notre vie, qui faisons des choix....Si ce n'est dans la répétition .......
Sans élévation de la conscience,nous tournons en rond.

Laure

Répondre