Articles scientifiques au fil du temps

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Répondre
Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Articles scientifiques au fil du temps

Message par Jean Pascal » 22 juil. 2014, 23:25

http://www.journaldelascience.fr/cervea ... rique-3587

Rêves lucides : on peut les déclencher à l'aide d'une stimulation électrique
12 mai 2014
reve-lucide.jpg
reve-lucide.jpg (129.35 Kio) Vu 1558 fois
Les rêves lucides, soit les rêves dont on prend conscience au cours de leur déroulement, peuvent être déclenchés par une simple stimulation cérébrale, révèlent une étude allemande.

Prendre conscience de son rêve, lorsqu'on est précisément en train de le vivre ? Si un tel phénomène était connu depuis longtemps, des neurologues allemands ont découvert qu'il était possible de le déclencher « à la demande », en stimulant électriquement certaines zones du cerveau.

Endormi dans votre lit, vous êtes en train de rêver que vous vous promenez dans une forêt. Vous levez la tête, et vous apercevez un aigle en train de survoler les arbres. Vous le contemplez. Soudain, sans vraiment comprendre pourquoi, vous prenez conscience qu'il ne s'agit que d'un rêve, mais sans pour autant sortir de votre sommeil. Dès lors, pourquoi ne pas décider vous-même de la suite de ce rêve, et faire des choses impossibles à réaliser dans la réalité ? Comme par exemple... voler dans les airs comme cet aigle ? Quelques instants plus tard, vous survolez la cime des arbres…

Si la possibilité de faire des rêves lucides tel que celui-ci, c'est-à-dire de rêver tout en étant conscient qu'il ne s'agit que d'un rêve (ce qui permet alors éventuellement d'en prendre le contrôle), était jusqu'ici seulement accessible à ces personnes préalablement entraînées, des neurologues allemands ont découvert qu'il est possible de déclencher des rêves lucides "à la demande", en stimulant électriquement les zones frontales et temporales du cerveau d'un dormeur.

Ce résultat a été publié le 11 mai 2014 dans la revue Nature Neuroscience sous le titre "Induction of self awareness in dreams through frontal low current stimulation of gamma activity".

Pour réaliser cette découverte, la neurologue Ursula Voss (Université Goethe de Francfort, Allemagne) et ses collègues ont stimulé électriquement les régions temporales et frontales du cerveau de 27 volontaires durant leur sommeil, en testant plusieurs fréquences électriques allant de 2Hz à 100 Hz. Ces stimulations électriques étaient provoquées trois minutes après le début du sommeil paradoxal, soit la phase du sommeil au cours de laquelle les rêves sont les plus fréquents.

Une fois réveillés, les volontaires étaient interrogés sur les rêves qu'ils avaient effectués, et sur ce qu'ils avaient ressenti durant ses rêves

Résultat : lorsque la fréquence des stimulations électrique était comprise entre 25 et 40 Hz étaient utilisées, un nombre important de rêves lucides ont été rapportés par les volontaires, ces derniers indiquant qu'ils étaient conscients de rêver tout en se voyant de l’extérieur.

Si la possibilité de faire des rêves lucides était connue depuis longtemps (se rapporter par exemple au livre "Les Rêves et les moyens de les diriger" écrit dès 1867 par Léon d'Hervey de Saint-Denys, ou plus récemment aux travaux de quelques scientifiques sur ce sujet menés depuis les années 70 - pour un récapitulatif de ces travaux pionniers, lire "Lucid Dreaming: Psychophysiological Studies of Consciousness during REM Sleep"), c'est la première fois une technique permettant de les déclencher automatiquement est découverte.

En effet, il existe à l'heure actuelle de nombreuses communautés de "rêveurs lucides" à travers le monde, qui ont pour objectif de partager les meilleures techniques permettant d'effectuer des rêves lucides (la méthode la plus connue consiste à se forcer durant la journée à se poser un très grand nombre de fois la question "Ne suis-je pas en train de rêver ?" afin de parvenir à se poser automatiquement cette question jusque durant ses rêves). Mais ces techniques nécessitent généralement plusieurs mois d'apprentissage, sans compter qu'elles ne fonctionnent pas pour tous les individus.

Selon les auteurs de l'étude, la technique découverte par les neurologues allemands pourrait à terme déboucher sur des applications permettant aux patients sujets à des hallucinations causées par la schizophrénie de prendre conscience de leur état.

Autre application possible, qui était en fait déjà explorée par les médecins avant même cette découverte : permettre à des individus de se libérer de leurs blocages psychologiques, en prenant le contrôle de leurs cauchemars récurrents (afin d'affronter ce qui cause la peur, au lieu d'être dans une logique de fuite).

Répondre