Le chiffre 3 me suis partout ?

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Le chiffre 3 me suis partout ?

Message par Jean Pascal » 04 oct. 2014, 10:43

J'avais compris.
Il vaut mieux dissoudre l'obsession de regarder la pendule.
Pourquoi regarder une pendule toutes les 10 mn ?

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Le chiffre 3 me suis partout ?

Message par Lot » 06 oct. 2014, 19:36

Bonjour S.

En réponse à ton message, ma première intervention était quelque peu courte et brutale.

Tu as démontré une motivation de dialogue qui m’encourage à développer mon point de vue.
Ce n’est pas que mon point de vue soit plus intéressant qu’un autre mais il permet de mieux te faire comprendre que ce forum possède des rubriques bien identifiées et que ce choix a été fait sciemment.

Ce qui ne « rentre » pas dans ces rubriques n’a donc pas sa place.
Nous cherchons à guider vers l’essentiel, vers le moment de vérité dans notre vie où nous saisissons ne pouvoir trouver aucune réponse satisfaisante avec notre intellect.
Toutes les discussions intellectuelles, même celles qui expriment des concepts religieux ou « ésotériques », sont des conversations de café du commerce.
Ce n’est pas péjoratif, nous ne disons pas qu’elles soient inutiles ou utiles, elles ne nous intéressent pas ici et nous pensons qu’il existe des espaces plus propices à ce type d’échanges.

Ce qui nous intéresse est la manière dont nous mettons en œuvre le travail intérieur dans notre vie.
Il y a beaucoup de questions légitimes que nous pouvons nous poser au sujet de forces supposées nous orienter ou pas tout au long de notre vie.
Des écrivains brillants ont parlé de coïncidences significatives pour expliquer intellectuellement certaines conjonctions d’événements.
L’intellect n’est d’aucun secours pour nous libérer de notre pensée conditionnée.
L’intellect est conditionné en l'état pour être notre geôlier, il ne peut se soustraire à ce conditionnement.
La réponse juste vient lorsque le mental est en silence, lorsqu’il comprend par l’action de l’Etre que son bavardage est vain.
Notre mental élabore inlassablement des idées sur les choses, ces idées doivent tomber mortes devant l’auguste mystère de notre Etre réel.
Ces projections nous placent dans la confusion la plus complète.

Que chacun cherche en lui-même l’Etre, le Réel, tout le reste est vain.
Le moment de vérité est ici et maintenant.
Que chacun se définisse selon son cœur.

L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Répondre