L'auto-contrôle

L'éveil de la conscience est une révolution de la conscience. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Répondre
Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

L'auto-contrôle

Message par Lot » 08 déc. 2014, 19:06

Chers Amis,

Nous avons été interpellés il y a peu de temps par un jeune homme souffrant du vice de la masturbation.
http://forum.don-et-compassion.com/view ... f=12&t=893
Cet abominable vice (nous parlons bien du vice et non de la personne) nous rend esclave de nos penchants les plus bestiaux et bloque toute possibilité d’éveil de la conscience.
Le vice, c’est le loup dans la bergerie que nous avons laissé prendre possession des lieux.

Cet exemple si douloureux soit-il est intéressant pour illustrer ce qu’est l’auto-contrôle.
Comment apprendre à nous contrôler et à ne plus être soumis à nos instincts animaux ?
Nous parlions de volonté pour nous affranchir de notre esclavage mais la volonté a besoin d’un mental non divisé pour s’exprimer.
Le mental qui se divise entre deux attitudes opposées ne peut libérer la toute-puissance de la volonté.
La nature du mental animal est la lutte des opposés, c’est d’ailleurs de là que vient l’expression « diviser pour mieux régner » !
Lorsque nous élaborons une résistance au vice avec notre intellect, nous courrons à l’échec.
Nous nous raisonnons mais ce raisonnement s’oppose à au raisonnement contraire du vice.
Le vice aussi raisonne sensuellement.

L’auto-contrôle n’est pas soumis à la lutte schizophrène des contraires.
L’auto-contrôle prend sa source dans la partie centrale du mental, là où nait une authentique unité d’action.
Dans l’essence divine est présente la Volonté de l’Etre et cette Volonté peut dire :
« Mental, retire cette représentation de luxure, je ne l’accepte pas car je suis ton Seigneur et Maître et tu es mon esclave jusqu’à la consommation des siècles. »
Il faut être sorti du cercle vicieux de la lutte des opposés pour affirmer la Volonté de l’Etre.
Il est évident que si nous laissons pénétrer en nous la moindre pensée luxurieuse en nous identifiant à elle, comme quelque chose qui nous appartient et que nous jouissons de sa présence, les conséquences seront graves.
L’auto-observation continue nous permet de ne pas nous identifier avec la pensée générée par l’ego.
Sans cette merveilleuse faculté, nous ne sommes que des pantins agités par nos pulsions intérieures et toujours victimes des circonstances.
Je le répète à foison, beaucoup ont lu ce remarquable ouvrage de « La Psychologie Révolutionnaire » mais très peu le vivent.
http://download.don-et-compassion.com/p ... nnaire.pdf

Méditer sur chaque chapitre de ce livre jusqu’à en saisir la vérité nous permet de Voir clair sur le chemin.

Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Répondre