La magie sexuelle dans mon couple

Alchimie Sexuelle, Magie sexuelle, Eveil de la Kundalini. Parlons-en ici.

Modérateur : Noe

Répondre
Prince
Messages : 29
Enregistré le : 14 déc. 2010, 13:35

La magie sexuelle dans mon couple

Message par Prince » 02 juin 2014, 15:58

Bonjour

Cela fait un mois que je suis en couple et je voudrais pratiquer la magie sexuelle avec ma femme.

Je lui ai expliqué les bienfaits de la magie sexuelle; mais elle n'est pas intéressée et veut que j'éjacule en elle pour qu'elle tombe enceinte et fasse un enfant.

Que dois-je faire dans ce cas?

Quels conseils pouvez-vous me donner face à cette situation.

Merci de me répondre.

Paix et Amour.

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Lot » 02 juin 2014, 18:18

Cher Prince,

Te voilà dans le pétrin comme on dit…
Il vaut toujours mieux, dans la mesure du possible, prévenir que guérir et prendre la mesure exacte d'un engagement matrimonial.
S’il ne s’agissait « que » de pouvoir enfanter, il suffirait d’expliquer à ta compagne, que cette manière élégante de faire n’est d’aucune façon - lorsque certaines conditions sont réunies – un obstacle à la procréation.
http://don-et-compassion.com/voyage_ast ... gesse.html

Mais le plus important est qu’on ne peut travailler sur le chemin de la chasteté et en même temps jouir du plaisir animal.
Il faut choisir, et ce choix est individuel.
Il ne dépend pas de son frère, de son père, de son ami, ou de son épouse.

Le Grand Arcane de l’Alchimie n’est pas une manière nouvelle, plus exotique, d’entrevoir les rapports sexuels entre un homme et une femme.
La pratique du Sahaja Maïthuna exige le plus grand sérieux, l’engagement le plus profond et une détermination sans faille, pour son Etre et pour le Bien de la grande cause.
Si tu es engagé à 100% en ton Etre, tu trouveras toi-même la solution à ce problème.

Paix & Lumière en ton Bouddha Intime,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Prince
Messages : 29
Enregistré le : 14 déc. 2010, 13:35

La magie sexuelle dans mon couple

Message par Prince » 04 juin 2014, 11:18

Bonjour
Merci pour votre réponse.
Paix et Amour

Itachi
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Itachi » 20 juin 2015, 19:20

prince puisqu'il nest plus possible de prévenir mais de guérir pourquoi ne pas accepter d'éjaculer comme ta femme le demande juste pour l'enfant. et ensuite demander donc à ta femme de pratiquer la magie sexuelle tout le reste du temps. le Maitre Samael nous a dit que cest de cette facon que la communauté Onéïda opérait. moi également je ne suis pas encore marié mais si jarrive pas à faire des enfants par la mahituna,ou que ma femme sy oppose, jéjaculerai juste pour la réproduction. et apres on reprendra la magie sexuelle. je pense que cest un moindre mal. nest pas pascal?

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Jean-François » 27 juin 2015, 19:28

je crois vraiment pas qu'il faille agir ainsi Itachi, ni conseiller à personne de faire cela !

chaque éjaculation est un péché contre l'esprit-Saint et ce péché QUAND IL EST VOLONTAIREMENT EXECUTE n'est pas pardonné !!!

Pour être pardonné d'un péché contre l'Esprit-Saint, il faut faire des bonnes oeuvres en quantité et aussi travailler avec intensité dans le troisième facteur à la diffusion de la Gnose dans le sacrifice pour l'humanité. Il ne suffit pas d'une repentance ! Il faut même demander me semble-t-il à Anubis le Seigneur du Karma comment se faire pardonner le péché impardonnable !

les péchés contre le Père : le mensonge, les péchés contre le fils : la haine peuvent être pardonnés mais ceux contre l'Esprit-Saint, alors là, tu ne sais pas dans quoi tu t'engages !
Je leur ai beaucoup parlé de la sélection et il n'y avait personne qui voulait faire attention : "Non, la sélection...". Maintenant qu'une sélection s'est faite, on a sorti beaucoup de déchets, et il reste ce qu'on voit qui peut, plus ou moins, servir. Et c'est comme ça. Le Mouvement Gnostique, qu'aucun de vous ne s'imagine, ne se fasse d'illusion, que c'est de la quantité, non ! Nous recherchons une qualité. Cela peut être un seul, rien qu'un seul, mais c'est la qualité qui compte, pas la quantité. On donne la connaissance à la quantité comme une obligation qu'on a, mais celui qui n'en a pas profité, tant pis.

Il y a quelques jours par exemple, nous avions une réunion au Tribunal. L'ordre suprême était : "Celui qui est contre le Saint-Esprit, qui pêche contre le Saint-Esprit et contre le Christ, à l'abîme !". Un ordre de la plus haute autorité de là- bas.

Q : Toute l'humanité ou les gnostiques ?

R : Ce qui se présentera, gnostique ou pas gnostique. Ça m'a paru très dur, trop tranchant. J'ai donc fait appel, parce que je me suis rappelé qu'il y a des personnes qui ont une très bonne intention et qui commencent à travailler et qui veulent vraiment se dépasser.

Alors, je leur ai dit : "Je ne suis pas d'accord avec cet ordre, parce qu'il y a des personnes qui commencent en ce moment un travail, qui sont arrivées à la Connaissance et qui commencent un travail. On ne peut donc pas les envoyer à l'abîme. Au lieu de les envoyer à l'abîme, il faut les aider de toutes les façons afin qu'elles puissent vraiment surgir, sinon personne ne surgira". Ils ont accepté ma suggestion, car ça m'a paru très dur.
extrait de la Mort en Marche de Rabolu
Celui qui ment pèche contre le Père, dit la Gnose, celui qui fornique pèche contre l'Esprit Saint, qui est Lumière, et celui qui hait, pèche contre le Fils qui est Amour.
Samael
Tout péché sera pardonné, sauf les péchés contre l'Esprit-Saint.
Les Mystères du Lingam-Yoni sont terriblement divins et ne peuvent être altérés. Le Lingam ne peut s'unir qu'avec la Yoni, c'est la Loi de la sainte Alchimie. Les Noces Alchimiques signifient, en fait, Mariage Parfait. L'alchimiste doit non seulement tuer le désir, mais aussi l'ombre même de l'arbre horrible du désir. Dans les Mystères d'Eleusis on utilisait les danses sacrées entre hommes et femmes ; l'amour et la musique sacrée des centres avait pour but d'enchanter et d'éveiller le Serpent. Les danseurs du temple étaient, alors, purifiés du répugnant poison du désir. Toute espèce de péché sera pardonné, sauf le péché contre l'Esprit-Saint (celui qui fornique pèche contre son corps : 1 Cor., VI, 18). On fornique non seulement avec le corps physique, mais aussi avec la pensée, l'émotion, la parole et les sensations animales.
Qu'entend-on par « fornicateur » ? Celui qui renverse le Vase d'Hermès Trismégiste.
Indubitablement, durant la pratique du Sahaja Maïthuna, IL NE DOIT PAS Y AVOIR DE PASSION ANIMALE. Il faut qu'il y ait pureté de pensée. C'est [...] il est indiscutable que le sexe a sa propre saveur, et c'est, disons, l'état érotique, et c'est naturel.

Mais la luxure est autre chose. La luxure est une affaire de pensées bestiales, de profanation. Car, indubitablement, lorsqu'il y a des pensées morbides, il y a de la luxure et il faut l'éviter soigneusement. Pendant la pratique, il ne faut avoir aucune espèce de pensée morbide. Il faut avoir une attitude édifiante et essentiellement digne ; il faut qu'il y ait PURETÉ EN PENSÉE, EN PAROLE ET DANS LES OEUVRES.

C'est ainsi qu'on doit travailler. Au départ, il ne convient pas de faire de longues pratiques parce que, comme l'organisme n'est pas accoutumé, on peut s'en ressentir. AU DÉBUT, il convient que les PRATIQUES soient COURTES, d'une durée de quelques minutes. À mesure que le temps passe, on peut allonger les pratiques ; c'est une question de temps.

Si, malheureusement, vient à survenir un ORGASME de type physiologique, il convient alors DE SE RETIRER DE L'ACTE et de se coucher sur le dos, par terre, de retenir son souffle (si c'est possible en contrôlant les fosses nasales avec le pouce et l'index) et, en retenant son souffle, d'envoyer le courant nerveux vers le haut, par ces sphincters qui font communiquer les glandes sexuelles avec l'urètre, pour éviter que le Sperme Sacré puisse être éliminé. Si l'effort est très grand, il faut [...] et alors on n'échouera absolument pas.

Il y a chute uniquement lorsque l'orgasme a été provoqué volontairement. Mais si l'orgasme est venu de manière involontaire et si, en plus, le Tantrique s'efforce, se sacrifie, lutte, couché dans la position du décubitus dorsal, c'est-à-dire sur le dos, en réfrénant cet orgasme pour éviter que la liqueur séminale ne s'échappe, alors il n'a pas échoué.

Il y a chute, je le répète, lorsqu'on provoque l'orgasme, lorsqu'il existe, disons, un assentiment de la volonté, lorsqu'on plie devant la bête sans vouloir éviter soigneusement l'orgasme physiologique.


passage extrait de la conférence 163. Elucidations sur la science tantrique (le tantrisme blanc)
il vaut mieux essayer d'en profiter pour essayer de concevoir un fils de Chasteté ou de l'Esprit-Saint même si dans les faits, très peu naîtront ainsi malgré les efforts dans ce sens, voici la méthode enseignée par Samael :
D. Selon ce qu'ont dit certaines personnes, les enfants qui naissent actuellement ne sont pas issus de la Transmutation, mais en ce qui me concerne je pense que s'il y a union sexuelle avec la transmutation sans écoulement, alors, comment peut-on appeler ces enfants de chasteté ?

M. Ce mot « Chasteté », est très difficile, tu sais ! Calculez : « Chas-te-té ». C'est difficile de rencontrer cela. Je crois que même les Mahatmas les plus exaltés du Ciel n'ont pas la Chasteté. Arriver à la Chasteté Absolue est quelque chose de très di-ffi-cile. Il est nécessaire d'avoir obtenu l'Annihilation Bouddhique.

Un homme peut s'avérer, apparemment, très chaste, ici, dans le Monde Physique, vivre en accord avec toutes les règles de la chasteté, transmuter incessamment le sperme sacré en Énergie Créatrice, etc., et tant d'autres choses, mais il n'est pas chaste pour autant ; si on le soumet aux épreuves dans les Mondes Internes, c'est-à-dire si on le soumet à une épreuve dans le Subconscient, dans le Préconscient, dans l'Infraconscient, dans l'Inconscient, vous verrez qu'il échoue. C'est très bien qu'il transmute, c'est extraordinaire, merveilleux et loué soit-il parce que c'est par ce chemin que se réalise le Grand Oeuvre.

Mais, de là à être chaste, il y a une certaine différence, oui, et très grande. Même les saints les plus saints, si on les soumet à des épreuves dans les 49 niveaux du Subconscient pour voir s'ils en sortent chastes, je suis sûr qu'ils n'en sortent pas chastes. Ils pourraient réussir à être chastes jusque dans les 48 Régions du Subconscient, mais dans la 49ème ils échoueraient.

D. Alors, comment nommer précisément les enfants qui naissent mais qui ne proviennent pas de l'écoulement ?

M. Alors, ce sont simplement des spermatozoïdes sélectionnés et c'est tout ! Il est clair que si on ne renverse pas le « Vase d'Hermès Trismégiste », le « Trois Fois Grand Dieu Ibis Thot », n'importe quel spermatozoïde à maturité peut s'échapper des glandes endocrines sexuelles pour féconder un [...] Non, non, non, non, car le fait d'arriver à être chaste, c'est très di-ffi-cile. Je t'ai déjà dit que même les saints les plus grands du Ciel qui se croient chastes, si on les éprouve pour voir, si on les soumet à des épreuves dans les 49 Régions du Subconscient, ils peuvent s'avérer chastes dans quelques régions, mais pas dans toutes.

D. On me pourrait pas alors les appeler « Enfants de Transmutation » ?

M. Comment voulez-vous les appeler ? Si ce n'est pas le cas. Des « enfants », et n'en parlons plus. De quoi nous enorgueillissons nous tant ? Alors, parce qu'un petit enfant est né sans qu'il soit nécessaire de renverser le Vase d'Hermès, c'est déjà un Surhomme ou un Dieu, ou quoi ? Non ! C'est « un enfant » comme un autre. C'est tout !

C'est le fait que nous nous aimons trop nous-mêmes qui nous fait penser qu'en naissant sans qu'il soit nécessaire de renverser le Vase d'Hermès, un enfant est déjà un Dieu. Pourquoi ? À cause de l'Amour Propre que nous étendons aussi à l'enfant ; si nous ne sommes rien de plus que de pauvres idiots, nous pensons que l'enfant sera ce que nous n'avons pas pu être. C'est de l'Amour Propre et rien d'autre ! Nous nous aimons trop nous-mêmes.

D. L'Orgueil...

M. L'Amour Propre. Le Moi de l'Amour Propre est très développé chez tout le monde. Nous avons tous été fabriqués en accord avec l'Amour Propre. Et tout cet « amour » que nous disons ressentir pour nos semblables, nos amis, nos frères, la femme ou les enfants, n'est pas autre chose qu'une extension de l'Amour Propre et c'est tout !

C'est-à-dire que nous menons une vie trop fausse ; nous ne nous voyons jamais tels que nous sommes. Nous pensons toujours que nous sommes ce que nous ne sommes pas. Et, bien que nous disions que nous sommes et nous sommes et nous sommes, nous ne serons jamais plus que ce que nous sommes, parce que nous sommes toujours ce que nous sommes...


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°96 : RIGUEUR ÉSOTÉRIQUE DE LA SEMAINE SAINTE
LVC02 L'Annonciation

« Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s'appelait Marie. L'ange entra auprès d'elle et lui dit : Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi. A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit : Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus » (Luc 1, 26-31).

« Marie dit à l'ange : Comment cela se fera-t-il puisque je suis vierge ?. L'ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre : c'est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1, 34-35).

« Marie dit alors : Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu l'as dit !. Et l'ange la quitta. En ce temps-là, Marie partit en hâte pour se rendre dans le haut pays, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. Or, lorsque Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant bondit dans son sein et Elisabeth fut remplie du Saint-Esprit. Elle poussa un grand cri et dit : Tu es bénie plus que toutes les femmes, béni aussi est le fruit de ton sein !. Comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ?, car lorsque ta salutation a retenti à mes oreilles, voici que l'enfant a bondi d'allégresse en mon Bienheureuse celle qui a cru : ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'accomplira !. Alors Marie dit : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit s'est rempli d'allégresse à cause de Dieu, mon Sauveur, parce qu'il a porté son regard sur son humble servante. Oui, désormais, toutes les générations me proclameront bienheureuse, parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses : saint est son Nom. Sa bonté s'étend de générations en générations sur ceux qui le craignent. Il est intervenu de toute la force de son bras : il a dispersé les hommes à la pensée orgueilleuse : il a jeté les puissants à bas de leurs trônes et il a élevé les humbles ; les affamés, il les a comblés de biens et les riches, il les a renvoyés les mains vides. Il est venu en aide à Israël son serviteur en souvenir de sa bonté. Comme il l'avait dit à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours. Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle retourna chez elle » (Luc 1, 38-56).

Dans l'antiquité, toute l'espèce humaine concevait ses fils par oeuvre et par grâce du Saint-Esprit ; il n'y avait pas alors de douleur d'accouchement.

Le Saint-Esprit envoyait ses anges saints pour qu'ils unissent les hommes et les femmes dans les grands jardins des Temples.

L'acte sexuel était dirigé par des anges et c'était un Sacrement qui ne se réalisait que dans les Temples afin d'engendrer les corps des âmes qui avaient besoin de venir au monde.

Mais lorsque l'humanité désobéit aux anges, elle pécha contre le Saint-Esprit et celui-ci dit à la femme : « Tu enfanteras dans la douleur », et à l'homme : « Tu travailleras à la sueur de ton front pour soutenir ta femme et tes fils ».

Adam représentait tous les hommes des temps archaïques et Eve toutes les femmes de ces lointaines époques.


Marie avait suivi le chemin de la Charité et de la Sainteté ; elle fut donc surprise lorsque l'Ange lui annonça qu'elle aurait un fils.

Elle nous enseigna par son exemple, le chemin de la Chasteté.

Aujourd'hui le mariage est devenu une licence pour forniquer. Les hommes et les femmes s'unissent par pur plaisir animal, sans s'occuper le moins du monde du Saint-Esprit.

Toute union sexuelle consommée sans la permission du Saint-Esprit est fornication. Mais les êtres humains de cette époque-ci ne veulent pas comprendre parce qu'ils se sont éloignés de la vieille doctrine que connaissait la Vierge Marie, Mère de Jésus, et que le Christ prêchait dans les murs victorieux de Sion.

Tous les sages de l'antiquité engendrèrent leurs fils par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit. Zacharie fut surpris d'entendre l'ange lui annoncer la naissance de Jean-Baptiste.

Jean aussi fut engendré par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit, et ce fut un ange qui vint annoncer à Zacharie que sa femme, déjà âgée, lui donnerait un fils. Voyons les versets bibliques suivants :

« Vint pour Zacharie le temps d'officier devant Dieu selon le tour de sa classe ; suivant la coutume du sacerdoce, il fut désigné par le sort pour offrir l'encens à l'intérieur du sanctuaire du Seigneur. Toute la multitude du peuple était en prière au-dehors à l'heure de l'offrande de l'encens. Alors lui apparut un Ange du Seigneur, debout, à droite de l'autel de l'encens. A sa vue, Zacharie fut troublé et la crainte s'abattit sur lui. Mais l'ange lui dit : Sois sans crainte, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t'enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jean. Tu en auras joie et allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur ; il ne boira ni vin ni boisson fermentée et il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère » (Luc 1, 8-15).

Tous les grands saints et les grands sages de l'antiquité naquirent par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit.

Les époux qui veulent vraiment être chrétiens devront prier le Saint-Esprit pour lui demander l'Annonciation.

Et l'ange de Dieu apparaîtra dans les rêves des époux et leur annoncera le jour et l'heure où ils devront s'unir sexuellement.

Alors chaque fils sera beau et pur dès sa naissance parce qu'il sera conçu par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit.

Il faut dominer les passions charnelles et cultiver la pureté et la sainteté du mariage.

« Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal sans souillure, car les débauchés et les adultères seront jugés par Dieu » (He 13, 4).

« Veillez à ce qu'il n'y ait pas de débauché ou de profanateur, tel Esaü qui, pour un seul plat, vendit son droit d'aînesse » (He 12, 16).
En réalité, Samael nous apprend que Marie aurait été violée par un centurion romain et Jésus est le fruit de cette union, c'est ainsi qu'il avait un profil non de juif mais de romain. et de même pour Krishna, je crois me souvenir

LJ05 Les Fils de la Sagesse

Tout véritable mariage gnostique peut et doit engendrer des Enfants de la Sagesse. Sachez, disciples bien-aimés, que les Fils de la Sagesse ne sont pas des enfants de fornication.

Lorsque les couples gnostiques veulent offrir un corps à quelque Grand Maître de la Loge Blanche, ils doivent inévitablement descendre à la Neuvième Sphère avec l'Arcane IX du Tarot. Cet Arcane, c'est la Sexualité. La mère des Fils de la Sagesse se prépare pendant neuf mois avant de créer avec le pouvoir du Kriya-Shakti. Durant ce temps, elle doit beaucoup prier la Mère Divine en l'implorant de tout son coeur et de toute son âme qu'elle lui accorde la félicité de concevoir dans son ventre un Grand Maître, pour aider l'humanité. Ce sont neuf mois de préparation, neuf mois de chasteté, de sainteté, de méditation, avant d'effectuer l'acte secret avec son mari.

Le futur père de l'enfant ne doit pas non plus être fornicateur. Il doit s'abstenir durant neuf mois. Elle et lui doivent seulement prier beaucoup la Divine Mère, en lui demandant le bonheur d'avoir pour fils un Grand Maître.

Les époux doivent être chastes en pensée, en parole et en acte.

La copulation sacrée s'effectuera au printemps, pendant le mois des fleurs, en mai. Au mois de mai, le Bouddha descend pour bénir l'humanité.

On doit effectuer l'acte un vendredi, à l'aurore. A cette heure, l'Etoile du Matin vibre intensément.

Le couple doit se retirer de l'acte sans avoir éjaculé la liqueur séminale. Les hiérarchies lunaires savent utiliser un gamète masculin et un ovule maternel pour rendre féconde la matrice.

La mère doit chaque mois se coucher dans une position différente ; un mois sur le côté droit et l'autre sur le côté gauche. C'est ainsi que le corps de la créature qui se trouve dans le ventre recevra tout le bénéfice cosmique.


Dans la Lémurie, on effectuait tout ce travail à l'intérieur des grands Temples de Mystères. Alors, la douleur de l'accouchement n'existait pas.

C'est ainsi que viennent au monde les Fils de la Sagesse. C'est le système créateur du Kriya-Shakti.

Avec ce système extrêmement ancien qui se perd dans la nuit des siècles, tout couple yogi pourrait offrir un véhicule physique à n'importe lequel des Grands Maîtres de la Vénérable Loge Blanche.

Cette clef merveilleuse démontre de manière évidente qu'il n'est pas nécessaire d'éjaculer cent millions de spermatozoïdes pour créer un nouvel être humain. Dieu a dit : croissez et multipliez. Dieu n'a pas dit : croissez et forniquez. L'éjaculation séminale est un crime. L'éjaculation séminale est une fornication brutale. L'antique système de reproduction paradisiaque se réalisait sans l'éjaculation séminale chez l'homme, et sans l'orgasme féminin.

Les ténébreux lucifers de l'antique Terre-Lune ont enseigné à l'homme l'éjaculation séminale. Alors, il a perdu ses pouvoirs. Ceci est représenté par la sortie de l'Eden.

Nous, nous n'enseignons pas de choses contre nature. Le normal et naturel c'est de ne pas répandre le Semen.
Nous ne sommes pas en train d ‘enseigner des raffinements sexuels ; nous enseignons ce qui vraiment est naturel, normal. Les gens sont scandalisés, parce que la Pierre Philosophale est une « Pierre d'achoppement » et une « Pierre de scandale » pour les malveillants (la Pierre d'achoppement, c'est la Sexualité).

Les méchants haïssent la Magie Sexuelle. Ces malveillants, celui qui empêche la pleine satisfaction de leurs passions charnelles leur répugne. Les méchants ressentent de la répugnance pour la chasteté. C'est la loi de ces pauvres gens : ils vivent pour jouir du plaisir charnel et détestent la chasteté.

salutations Invérentielles (de mon Intime à ton Intime)

Itachi
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Itachi » 05 juil. 2015, 00:36

merci pour ces informations imitatus. étant donnée que moi je ne me suis pas encore engagé dans le mariage je ferai tout pour convaincre ma partenaire de pratiquer la magie sexuelle si elle ne veut pas on ne s'unira pas. maos dans le cas qui est posé qu'elle est la solution puisqu'ils sont déjà marié et la dame ne veut rien entendre du tantrisme. doit il l'y obliger d'adherer par force, ou doit il simplement divorcer d'elle?

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Jean-François » 05 juil. 2015, 13:30

Même si elle ne veut pas entendre parler de la gnose, il ne doit pas la rejeter.
Il ne doit plus lui parler de la gnose si elle n'en veut pas.
On ne doit jamais forcer personne, c'est de la magie noire, on ne doit pas imposer sa volonté à l'autre.

Il doit pratiquer l'alchimie sexuelle avec elle tel un artiste, savoir s'arrêter avant qu'il ne soit trop tard, faire semblant de jouir...
je sais, tu vas me dire qu'elle va bien sentir qu'il ne répandra son semen en elle...

Il ne doit pas être désagréable avec elle, l'aimer aussi fort qu'il peut et si malgré tout l'amour qui lui porte, celle-ci demande le divorce ou la séparation, alors il devra la laisser partir. Mais il ne doit pas la quitter de son propre fait même sous le prétexte de trouver une gnostique en remplacement, il se ferait du karma !

Samael a du attendre 7 ans d'abstinence, Litelantes ne voulait plus travailler dans l'Alchimie sexuelle, les femmes balances sont généralement froide sexuellement, et au bout de ces 7 ans, la Loge Blanche et son Père lui ont donné une autre femme (qu'il connaissait bien) pour continuer à avancer dans l'alchimie sexuelle. Mais il ne voulait pas tromper la Maîtresses Litelantes (son âme soeur) et il a longuement hésité malgré le Maître Rabolu et d'autres parmi ses disciples qui lui disaient d'accepter.

Dans ce cas là, on teste si l'obéissance au Père est plus grande que l'amour qu'on porte à son aimé.

Itachi
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Itachi » 16 juil. 2015, 00:10

merci

Avatar du membre
Noe
Messages : 626
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: La magie sexuelle dans mon couple

Message par Noe » 26 juil. 2015, 21:56

OUi, c'est l'Intime qui décide en accord avec la Divine Mère.

Il n'y a pas de "règle à suivre" mais c'est plutôt: apprendre à vivre en harmonie avec les parties supérieurs de notre Être.
Sans oublier que dans ce monde, toute action entraîne des conséquences karmiques.

La priorité est réellement bien de provoquer l'éveil de la conscience par la dissolution des egos. C'est tout le travail de la psychologie révolutionnaire et de la méditation. Le voyage astral n'est qu'une introduction.

Bon courage Itachi!
Image
Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Disponible via skype pour toute aide pratique.

Répondre