Page 1 sur 1

Ménopause ? (réponses de l'Avatar)

Posté : 11 janv. 2015, 12:55
par Jean Pascal
Noe a écrit :Bonjour frère de mon âme Jean Pascal,
Dans mes entretiens via skype, on me posa la question suivante : "est-il possible de réaliser le Grand Oeuvre Alchimique si mon épouse n'a plus ses règles régulières (la ménopause)?". J'aimerais savoir si dans la documentation de Samael Aun Weor, on trouve des références précises sur ce sujet.
Voici mon frère de coeur, une recherche complète dans les écrits en français.

CONFÉRENCE N°142 : FONDEMENTS ALCHIMIQUES DU GRAND OEUVRE (Le Grand Oeuvre)
Disciple. Vénérable Maître [...] une question relative à votre conférence ; vous nous avez dit, une fois, que lorsque l'individu, l'homme proprement dit, arrive à 50 ans, il cesse de produire des spermatozoïdes, c'est-à-dire qu'arrive l'andropause. Que se produit-il alors avec ce germe ?
Maître. Bon, il est clair qu'à un âge avancé, la troisième couche testiculaire cesse de travailler normalement, elle produit très peu de spermatozoïdes ; c'est précisément à ce moment là que se produit l'andropause chez l'homme, à l'âge de quarante-neuf, cinquante ans. Il se produit la même chose chez la femme : elle a son âge critique, elle a aussi sa ménopause. Mais si on transforme les énergies sexuelles, si on travaille avec le Sahaja Maïthuna, si on travaille avec l'ALCHIMIE SEXUELLE, on transcende cet âge critique. Alors, il est possible de continuer avec les processus merveilleux du sexe, jusqu'à faire de ce germe (qui est entré un jour dans le ventre maternel) quelque chose de nouveau, quelque chose de différent : un Homme Solaire.

Disciple. [...] à la ménopause...
Maître. Quant à la femme gnostique qui arrive à la ménopause, qui a transmuté ses énergies sexuelles, elle doit indubitablement passer par la ménopause ; je ne veux pas dire qu'elle ne doive pas traverser l'âge critique, bien sûr que si ; je ne veux pas dire qu'elle ne ressentira pas les effets de la ménopause, il est évident qu'elle les ressentira ; mais il est également bien certain qu'une fois cette zone de danger passée, elle pourra alors continuer à travailler dans la Forge des Cyclopes.
Par contre, en ce qui concerne la femme profane qui a usé son organisme avec la fornication, elle souffrira épouvantablement pendant la ménopause et il est presque certain que son organisme [...] après la ménopause ; franchement, elle peut aller jusqu'à l'impuissance.
Voilà la différence entre celle qui a transmuté et celle qui a été profane, qui n'a jamais transmuté.

CCONFÉRENCE N°151 : LES INFINIES POSSIBILITÉS DE L'ALCHIMIE (La Création du Cosmos-Homme)
Disciple. Normalement, dans la vie actuelle, un couple dont l'homme et la femme sont âgés d'environ 60 ans, dans sa condition normale, actuelle, accomplissent-ils le Grand Oeuvre de la même manière qu'ils le feraient potentiellement à 40 ou à 50 ans ?

Maître. Bon CELA DÉPEND, tu sais, cela dépend... Il y a des hommes qui, à 60 ans, peuvent à peine « mâcher de l'eau », c'est-à-dire qu'ils ne peuvent plus faire le Grand Oeuvre. Mais, il y a des hommes qui, à 60 ans, commencent à vivre, ils ont une grande puissance sexuelle. Quelle est la différence entre les uns et les autres ? Eh bien, simplement, celui qui a gaspillé ses énergies créatrices, qui les a répandues dans les fornications et les adultères, à l'approche des 60 ans, c'est un impuissant, inévitablement. Mais, si un homme a économisé la totalité de ses énergies durant toute sa vie, à la soixantaine, c'est un petit nouveau.
D. Et dans le cas de la femme alors ?
M. Dans le cas de LA FEMME, c'est LA MÊME CHOSE. Il y a des femmes qui boitent déjà à 60 ans et il y a des femmes qui, à 60 ans, ont encore de la force et de l'énergie.
D. La ménopause n'influence-t-elle pas cela, Maître ?
M. J'ai vu de multiples cas de femmes qui sont passées par la ménopause et qui, après être passées par la MÉNOPAUSE, continuent leur vie sexuelle normalement. Elles passent leur âge critique et continuent ensuite le travail.
D. Donc, elles peuvent parfaitement réaliser leur travail de transmutation.
M. Parfaitement.
D. Mais, en ne produisant plus d'hormone féminine après la ménopause, n'y a-t-il pas de problèmes pour effectuer les transmutations ?
M. Non, elle ne produit pas d'hormone féminine, mais, par contre, les énergies sexuelles, les énergies du Troisième Logos sont en activité.
D. Ce sont elles qui doivent être cristallisées, n'est-ce pas ?
M. Oui ! En revanche, il y a des femmes qui, à l'âge de 40 ans boitent déjà, car elles ont abusé du sexe.
D. Et cela entre-t-il dans ce cadre ?
M. Oui cela en fait partie... Celles qui abusent du sexe arrivent à un certain âge auquel leurs organes sexuels s'atrophient ou il leur vient différentes maladies, anomalies, dérèglements, et elles ne peuvent plus travailler même si elles le veulent.

CONFÉRENCE N°173 : RÉPONSES AUX ÉNIGMES DES DAMES GNOSTIQUES (Questions des Dames Gnostiques et réponses du Maître Samael)
Disciple. Par exemple, chez la femme, lorsqu'elle arrive à sa période de ménopause, qu'est-ce qu'elle transmute ?
Maître. Eh bien, SON ÉNERGIE CRÉATRICE. Elle ne transmutera pas des hormones, car maintenant quelles hormones va-t-elle transmuter ? Mais elle transmute l'Énergie : l'Énergie du Troisième Logos. Cela, certes, elle peut le transmuter, n'est-ce pas ? De sorte que le fait qu'une femme soit arrivée à la ménopause, cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas travailler dans la Neuvième Sphère (elle peut) ; mais, par contre, elle doit attendre d'abord que cette terrible ménopause soit passée pour continuer le travail, car travailler durant la ménopause est très difficile. Savez-vous qu'à tout instant elles ont des dérèglements et qu'elles souffrent beaucoup, énormément ? L'âge critique de la femme est épouvantable...

CONFÉRENCE N°174 : INQUIÉTUDES DES DAMES GNOSTIQUES
Disciple. Maître, nous savons que la femme a des milliers d'ovules et que seuls 700 arrivent à maturité, et qu'avec les pratiques de transmutation, on profite non seulement de l'énergie des ovules qui arrivent à maturité, mais on profite aussi des milliers d'autres, et dans le cas où la femme ne connaît pas ces enseignements, non seulement elle ne profite pas des ovules qui arrivent à maturité, mais elle ne profite pas non plus des immatures, c'est pourquoi la femme gnostique est supérieure à tous les niveaux. Cependant, il nous vient cette inquiétude : si la femme, en arrivant à la ménopause, cesse d'ovuler, alors, que transmute-t-elle ?
Maître. L'Énergie Sexuelle se trouve non seulement dans les ovules, mais aussi dans tout le système sexuel féminin.


150 questions posées au VM Samaël Aun Weor
18°) Un couple normal, dans la vie actuelle, peut travailler à 60 ans dans le Grand Oeuvre, avec la même puissance qu'à 40 ans, par exemple ?
Bon ; cela dépend, tu sais ? Cela dépend. Il y a des hommes qui, à 60 ans, peuvent à peine mâcher de l'eau, c'est-à-dire qu'ils n'ont plus de force pour le Grand Oeuvre. Mais il y a des hommes qui, à 60 ans, commencent à vivre, ils ont une grande puissance sexuelle. En quoi réside la différence entre les uns et les autres ? Eh bien tout simplement en ce que celui qui a gaspillé ses énergies créatrices, qui les a gaspillées dans les fornications et les adultères, en arrivant à 60 ans, est un impuissant, inévitablement. Mais si un homme a épargné la totalité de ses énergies, pendant toute sa vie, à 60 ans, il est tout nouveau.
19°) Et dans le cas de la femme ?
Dans le cas de la femme, c'est la même chose. Il y a des femmes qui, à 60 ans, boitent déjà, et il y a des femmes qui, à 60 ans, ont encore de la vigueur physique.
20°) La ménopause n'influe pas en cela ? Maître ?
J'ai vu une multitude de cas de femmes qui sont passées par la ménopause, et après être passées par la ménopause, elles suivent leur vie sexuelle normale ; elles passent leur âge critique, et ensuite, elles continuent à réaliser le travail.
21°) C'est-à-dire, qu'elles peuvent réaliser leur travail de transmutation, parfaitement ?
Parfaitement.
22°) Mais, puisqu'elle ne produit plus l'hormone féminine après la ménopause, il n'y a pas de problèmes pour effectuer la transmutation ?
Non, elle ne produisent plus l'hormone féminine, mais les énergies sexuelles sont en activité, les énergies du Troisième Logos.