Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » dim. 15 janv. 2017 03:54

Bonjour!

J'ai lu le chapitre 4 du livre Oui il y a l'enfer, Oui il y a le diable, Oui il y a le Karma, et il est écrit qu'un cycle de manifestation de vies restreint est offert et que lorsque celui-ci est terminé notre essence retourne en le tout.

Je cite des paroles de Samaël, de son livre, alors cela est supposé être vérifié par le Maitre lui en tant que fait faisant partie des lois universelles. Vous avez lu les livres de Samaël pour commencer, pour utiliser comme base à votre pratique spirituelle, alors je ne vois absolument pas POURQUOI ces informations tirées du Maitres seraient fausses.

De plus, je tiens à préciser que j'ai eu plusieurs expériences qui m'ont montré que les conclusions spirituelles ne peuvent être qu'objectives pour être universelles, autrement le partage serait impossible. En outre, le disciple qui suit la voit méditative scientifique reste sur le chemin sans jamais dévier, ce n'est que la subjectivité qui fait dévier. Si les méthodes scientifiques sont suivies à la lettre, les corrélations issues de tests répétés sont fiables. Aussi, lorsque certains résultats sont des mécanismes qui complètes le fonctionnement de d'autres résultats (mécanismes) précédemment obtenus, la fiabilité est plus forte.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Paul12
Messages : 173
Enregistré le : mar. 20 déc. 2016 12:20

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Paul12 » dim. 15 janv. 2017 11:39

J'ai lu le chapitre 4 du livre Oui il y a l'enfer, Oui il y a le diable, Oui il y a le Karma, et il est écrit qu'un cycle de manifestation de vies restreint est offert et que lorsque celui-ci est terminé notre essence retourne en le tout.


Un cycle de manifestation de vies restreint = un cycle d'incarnation sur une planète d'apprentissage.

Lorsque tu t'auto-réalise, tu brises ce cycle d'incarnation et retourne au Tout. Car tu n'as plus besoin d'apprendre de cette manière.

Si tu fais le "mal", tu ne fais qu'involuer et tu ne brises donc pas ce cycle d'incarnation, tu le rallonges.

Avatar du membre
Noe
Messages : 477
Enregistré le : ven. 9 janv. 2009 21:28

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Noe » dim. 15 janv. 2017 23:14

Bonjour cher R.

Si tu veux vraiment connaître l'Enseignement de l'Avatar: il est indispensable de prendre connaissance de ce qu'est l'Iniatiation Authentique en lisant et en méditant sur l'oeuvre "Les Trois Montagnes". Ainsi tu pourras savoir de quoi on parle sur ce forum consacrée à l'éveil de la conscience. Mais si tu persistes dans l'ignorance et en voulant à tout prix démontrer que tu as raison ; je peux t'affirmer immédiatement que tu as raison car chaque tête est un monde. Cependant, ce forum a été consacrée à l'éveil de la conscience comme cela est expliqué dans "Les Trois Montagnes". Si tu le veux, nous pourrons t'aider, mais si cela n'est pas le cas ; il y a d'autres forums qui te conviendront peut-être mieux à ce que tu recherches. Car hier, j'ai reçu un message via skype du Liban, par la personne qui est responsable de faire respecter la charte du forum, afin que tous les propos tenus soient emplis d'inspirations spirituelles, d'amour, de don et de compassion. Mais pas de critiques, encore moins de mauvaises volontés, et d'ignorance.

J'ai simplement répondu à l'administrateur qui gère et nettoie le forum que je ne souhaite pas prendre partie pour quiconque, et que la seule responsabilité qu'il doit avoir: c'est de faire respecter la charte de Don & Compassion. Et comme c'est une personne qui a déjà fait ses preuves dans le voyage astral, la méditation et l'éveil de la conscience, il doit déjà savoir ce qu'il doit faire et je lui ai encore confirmer que je n'interviendrai pas dans ses choix car il sait faire un dédoublement astral à volonté, et sait aller où il faut pour avoir des conseils avisés de la part de Seigneurs du Karma, ou encore des ...

Je te souhaite toute la lucidité nécessaire à l'étude de l'Enseignement de l'Initiation via "Les Trois Montagnes".

A bientôt cher frère de mon Être.

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Itachiéveil
Messages : 13
Enregistré le : ven. 21 oct. 2016 13:19

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Itachiéveil » sam. 4 févr. 2017 18:45

merci Noe...

Désolé mais tu as été démasqué, et il faudra trouver un autre forum pour exprimer tes fantaisies et ta haine.

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » lun. 5 juin 2017 05:55

Bonjour, bonsoir!
J'ai lu ... mental.

Désolé, mais tu es démasqué! sacré farceur.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Noe
Messages : 477
Enregistré le : ven. 9 janv. 2009 21:28

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Noe » jeu. 8 juin 2017 13:59

Bonjour Raspoutine

Comme à ton habitude, tu es là pour mettre de la confusion dans la tête des membres de ce forum et tu ne suis pas du tout les règles de la Charte de Don & Compassion, mais comme cela fait plusieurs fois que tu recommances à faire de telles envolées fantaisistes. Je te recommande soit de te conformer à la Charte du forum, soit d'aller faire de la zizanie sur d'autres forum, car ici tu perds ton temps, car tu n'est pas là pour apprendre mais tout simplement pour critiquer en permanence un Enseignement Sacré. Alors je ne perdrais pas plus de temps pour tes fantaisies et ta grande confusion, et surtout ta haine que tu déchaine sur ce forum qui ne t'a rien fait, alors personne ne comprends ton comportement...

De toute façon, ici il n'y a pas de place pour les farceurs de ton genre, je suis vraiment navrée de voir à quel point tu es possédé par les égos de la haine.

Salutations et jamais plus sur ce forum consacrée au Don et à la Compassion. Les deux pilliers de l'Amour inconditionel.
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 143
Enregistré le : ven. 19 juin 2009 05:35

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Jean-François » sam. 10 juin 2017 07:27

Salutations à mes frères,

Paul12 a écrit :Raspoutine, permet-moi d'apporter mon humble contribution.

Samael et d'autres Maîtres ont critiqués, jugés, insultés etc... Ce n'est pas pour autant qu'ils ont eu raison sous prétexte qu'ils sont maître. L'état de maître est perfectible. Samael et ceux qui se sont permis de juger et critiquer, sont et seront à leur tour jugés par les Seigneurs du Karma.

Lorsqu'un Maître s'incarne en passant par la voie de la naissance physique, il se retrouve limité à un certain pourcentage de sa conscience. Il peut donc plus facilement faire des erreurs.

l y a quelque chose que vous devez comprendre, si vous ne l'avez pas déjà compris. Ceux qui transmutent la semence et ceux qui l'éjaculent iront tous deux vers la même destination finale. Étant donné que ceux qui transmutent la semence vont vers la perfection, qu'il veulent ressembler à Dieu, devenir comme lui, il seront un jour une part de Dieu lui-même. Ceux qui éjaculent leur semence iront en enfer, où ils seront purifié et ensuite ils seront en Dieu. Les deux chemins mènent à Dieu tôt ou tard, alors le haut est comme le bas puisque les deux souffrent terriblement et les deux atteindront Dieu. Les deux perdront leur égos et à la fin Dieu agira en eux, Dieu sera eux. Samaël n'a pas parlé de ceci, mais sans doute qu'il le savait.


Les deux chemins mènent tôt au tard vers Dieu SI le fornicateur fait preuve de repentir et cesse de forniquer. Il me semble évident que quelqu'un qui possède en lui un état de luxure, ne pourra pas aller vers Dieu, tant qu'il n'aura pas lutté contre cet état d'être incorrect.

Ils tombent en "enfer", se repentissent, et redémarrent un cycle d'incarnation.

L'incarnation est un moyen d'apprentissage. Les élèves qui font des efforts avanceront plus vite que les récalcitrants.


Paul, je ne comprends pas pourquoi tu affirmes cela :

Les deux chemins mènent tôt au tard vers Dieu SI le fornicateur fait preuve de repentir et cesse de forniquer. Il me semble évident que quelqu'un qui possède en lui un état de luxure, ne pourra pas aller vers Dieu, tant qu'il n'aura pas lutté contre cet état d'être incorrect.


le Si est de trop, que même si le fornicateur ne se repent pas, au bout des 108 vies d'un quelconque cycle, tout ce qui a d'egos en lui sera detruit au prix d'atroces tourments dans les abimes submergés et il ressortira au bas de la cascade cristalline, comme un élémental innocent... et à la fin, au bout du 3000e cycle, la monade rejoindra Dieu même si le fornicateur n'a pas voulu faire preuve de repentance, ses égos lui auront été retiré par force et l'élémental sera redevenu innocent une 3000e fois.
Les égos ne survivent pas. La différence est juste dans le degré de conscience ou d'inconscience de l'élémental dans l'Absolu.

.....

enfin pour revenir aux Monades et informer ceux qui s'intéressent à la conclusion finale du retour à Dieu, voici l'explication de Samael :

...................................

Maître, vous disiez que quelques Monades ont intérêt à s'autoréaliser et d'autres non, bien que toutes émanent de l'Absolu ; je croyais que toutes devaient chercher leur autoréalisation ; pourriez-vous m'expliquer un peu cela ?.

J'entends la parole d'un jeune homme auquel je répondrai avec grand plaisir. Avant tout, mes amis, je veux que vous compreniez que le Divin, Dieu, l'Esprit universel de Vie, n'est pas dictatorial.

Si ce qui est le réel, si ce qui est la vérité, si ce qui n'est pas temps, était de type dictatorial, quel sort pourrions-nous attendre ?.

Mes amis, Dieu respecte ainsi même sa propre liberté ; ce que je veux vous dire, c'est qu'au sein du Divin, il n'existe pas de dictature. Toute étincelle virginale, toute Monade, a l'entière liberté d'accepter ou de rejeter la Maîtrise. D'accord ?.

Vu ce que vous venez d'expliquer, Maître, pourrions-nous dire que la Monade est responsable du fait que l'Essence aille en Enfer ?.

Je vois dans l'auditoire une dame qui a posé une question en toute sincérité, et je me réjouis évidemment de lui répondre. Mesdames et messieurs, quand une Monade divine veut la Maîtrise, il est ostensible qu'elle y parvient en travaillant incessamment l'Essence de l'intérieur, à partir du plus profond.

Il est évident et manifeste que si la Monade n'est pas intéressée par la Maîtrise, elle ne réveillera jamais, dans l'Essence incorporée, aucune aspiration intime. Evidemment, en ce cas, l'Essence, dépourvue de tout désir, échouée dans l'Ego, enfermée dans le Moi-Même, entrera aux mondes infernaux. Je vais donc répondre en insistant sur ceci : oui, la Monade est responsable de l'échec de toute Essence.

Si la Monade travaillait réellement l'Essence profondément, il est indiscutable que cette dernière n'échouerait jamais au Tartarus.

Maître, cela m'effraie de penser que mon Essence doive passer par des souffrances durant 108 vies multipliées par 3000, c'est-à-dire 324000 existences humaines, pour qu'en fin de compte elle en arrive à vivre dans l'Absolu, sous forme de Monade qui a échoué, c'est-à-dire sans autoréalisation. Dans ces circonstances, cela vaut la peine de faire tous les efforts et sacrifices possibles pour m'autoréaliser, malgré toutes les souffrances que ceci implique, car ce n'est absolument rien, en comparaison de ceux que la nature m'imposera si je choisis le chemin de l'échec, ne le croyez-vous pas ?.

Cher monsieur, grand ami, permettez-moi d'insister sur le fait que toute Etincelle divine, toute Monade, peut choisir son chemin.

Il ne fait aucun doute que, dans l'espace infini, existent des trillions de Monades absolument innocentes, au-delà du bien et du mal.

Beaucoup d'entre elles ont tenté de parvenir à la Maîtrise ; malheureusement, elles ont échoué. Des millions d'autres n'ont jamais voulu la Maîtrise ; elles sont maintenant plongées au sein de l'Esprit universel de Vie et jouissent de l'authentique félicité divine, parce qu'elles sont des lueurs de la divinité, mais malheureusement, elles ne possèdent pas la Maîtrise.

Ce monsieur qui pose la question a, c'est évident, d'énormes inquiétudes ; ceci est dû au fait que sa Monade intérieure l'anime et travaille en lui incessamment ; son devoir est donc de marcher hardiment sur le sentier du fil du rasoir jusqu'à atteindre l'autoréalisation intime de l'Etre.

Maître, est-ce en raison de cela que nombre de personnes à qui on parle des enseignements gnostiques, bien qu'elles comprennent parfaitement ce qu'on leur explique, ne se décident pas à suivre le chemin de la Révolution de la Conscience, cela veut-il dire que leur Monade ne travaille pas sur eux pour qu'ils suivent le chemin de l'autoréalisation ?.

Je vais répondre à ce jeune homme qui pose la question. Nous avons besoin d'une profonde réflexion pour focaliser cette question sous divers angles ; il arrive qu'à beaucoup de Monades, il plaît de marcher lentement, avec le risque que leurs Essences échouent dans chaque cycle d'existence humaine ; d'autres préfèrent travailler sur leurs Essences de manière intermittente, de temps en temps, et enfin, nous avons des Monades qui ne travaillent jamais sur leur Essence, définitivement.

Ceci est donc le motif pour lequel toutes les personnes qui comprennent l'enseignement ne l'acceptent pas réellement. Pourtant, il convient de savoir que quelqu'un, par exemple, n'acceptant pas, dans la présente existence, l'Evangile de la Nouvelle Ere du Verseau, pourra l'accepter dans des vies suivantes, s'il n'est pas déjà arrivé aux 108.

(...)

Il est ostensible que l'échec final ne concerne que les Essences, les Monades, qui ne sont pas parvenues à l'autoréalisation intime en 3000 cycles ou périodes d'existences. Pour mieux dire en 3000 tours de la roue du Samsara, parce qu'à l'arrivée du dernier tour, comme je l'ai déjà dit tant de fois, les portes se ferment.

..................................

De sorte qu'on donne 3 000 de ces Cycles à toute Monade divine pour son Auto-réalisation Intime. Mais, si la Monade ne sait pas utiliser les 3 000 Cycles, c'est-à-dire si elle échoue, les opportunités se referment et elle absorbe alors son Essence, sa Conscience, et pénètre au sein de l'Esprit Universel de Vie pour toujours.

Cette Monade jouira donc de la Félicité comme toute Monade, mais elle ne sera pas une MONADE-MAÎTRE, elle aura échoué dans ses tentatives d'atteindre la Maîtrise. C'est la crue réalité des choses, mes chers frères, et je veux que vous compreniez...

Maintenant, vous ne savez pas ce qu'est une Monade, j'espère que vous comprendrez. La Monade n'est pas l'Atman, Bouddhi et Manas dont parlent les Théosophes ; la Monade est plus à l'intérieur : c'est l'ANCIEN DES JOURS et, à l'intérieur de l'Ancien des Jours, se trouvent donc le CHRIST et la Force Sexuelle qui est l'ESPRIT SAINT, VOILÀ CE QU'EST LA MONADE ! Elle doit demander à l'Essence de prendre enfin un corps, une forme, dans le laboratoire de la Nature, dans le but de se transformer en Âme, de devenir Conscience éveillée.

Lorsque l'être humain triomphe, c'est-à-dire lorsque la Conscience s'auto-réalise, se libère du Mental en s'absorbant dans Atman, l'Ineffable, et, beaucoup plus tard, en s'absorbant dans l'Ancien des Jours, alors, l'Ancien des Jours s'auto-réalise, c'est une MONADE AUTO-RÉALISÉE.

Et, beaucoup plus tard, elle s'absorbe dans ISHVARA, ce Rayon d'où a émané l'Ancien des Jours ; alors, Ishvara, avec la Conscience, se convertit en un LOGOS. Lorsqu'on se convertit en un Logos, on se libère du Système Solaire, et lorsqu'on se libère du Système Solaire, on a le droit de vivre dans les mondes de PARAMA-PADA, pendant qu'arrive la profonde Nuit Cosmique.

À l'arrivée de la Nuit Cosmique, à l'arrivée de la Nuit du Grand Pralaya, on s'absorbe dans l'ESPACE ABSTRAIT ABSOLU et là, on vivra durant SEPT ÉTERNITÉS dans une Félicité inconcevable, bien au-delà de tout...

Après, dans le futur Maha-Manvantara, il est évident qu'il faudra rentrer dans une nouvelle activité, pour des Cycles ou des Âges Transcendantaux de l'Esprit d'ordre supérieur, sur lesquels je parlerai plus tard, car ce n'est pas encore le moment.

..................................

ci-dessous, des précisions apportées par Rabolu :

..................................

Par exemple, les Monades qui ne sont pas intéressées par la maîtrise, après les trois mille cycles, l'Absolu les avale de nouveau, elles retournent à l'Absolu.
Si elles retournent sans conscience c'est autre chose ; elles ne vont pas jouir du bonheur de l'Absolu parce qu'elle n'ont pas de conscience, mais tout retourne de nouveau là-bas, à son point de départ, c'est à dire à l'Absolu. Nous sommes sortis de là-bas et nous retournons là-bas, conscients ou inconscients.

Vous allez me demander : mais pourquoi allons-nous faire la révolution de la conscience si nous retournons toujours là-bas, au même point de départ ? C'est que c'est très différent d'entrer dans l'Absolu, d'y retourner avec 100 % de conscience pour jouir véritablement du Bonheur Absolu, et d'arriver inconscient car on ne va pas jouir du Bonheur absolu. C'est le grand avantage de celui qui arrive à la Libération car il va jouir du Bonheur Absolu et faire partie de l'Absolu, de la Grande Conscience, car on appelle l'Absolu : "la Grande Conscience"

... la monade qui n'a pas été intéressée part la maîtrise... Là-bas, elle est devant les libérés, ou devant la Conscience Absolue, comme une petite fourmi qui nous regarde ; pareil. Elle ne jouit pas, elle sert là-bas pour faire les commissions et c'est tout. Elle est complètement inconsciente. Alors, elle ne jouit pas du Bonheur Absolu.

...................................

Q : Les Monades qui rentrent dans l'Absolu sans auto-réalisation, ont-elles une autre possibilité ?

R : Non, elles sont repoussées pour toujours, jamais plus on ne leur donnera cette possibilité. On leur a donné suffisamment d etemps pour faire leur travail et elles ne l'ont pas fait par paresse. Comme il existe ce libre arbitre, personne ne peut les obliger. Alors, elles n'ont pas voulu ; elles n'ont pas voulu ; personne ne va les obliger. Elles perdent cette possibilité pour toujours, et même si on leur donnait une autre possibilité, elles feraient la même chose, elles répèteraient la même chose. Alors à quoi bon ?

....................................

il y a une différence entre les deux propos.

Samael dit que les élémental "fourmi" non réalisé jouit de l'authentique félicité divine tandis que Rabolu dit qu'elle ne jouit pas du Bonheur Absolu. Sans compter ces élémentals "fourmi" se retrouvent à des taches subalternes qui leurs sont confiés par les élémentals autoréalisés, qui ont réussi la Maîtrise, les grands Mages. La même répétition de ce qui se passa dans l'histoire avec les esclaves et les maîtres !

Paul12
Messages : 173
Enregistré le : mar. 20 déc. 2016 12:20

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Paul12 » sam. 10 juin 2017 11:28

Merci pour tes précisions Jeff,

J'ai parlé à l'époque sans avoir étudier ces passages de Samael, c'est une erreur de ma part que de parler sans savoir.

J'ai effectivement vu ce passage de Rabolu cette semaine en lisant l'aigle rebel.

Ceci-dit, sans chercher à avoir raison, le SI que j'ai mis peu tout de même fonctionner. SI le fornicateur se repenti et cesse de forniquer :

Que nous soyons repenti par notre propre Volonté ou de force dans les mondes infernaux, nous devrons malgré tout éliminer ce défaut.

L'un sera fait par notre propre Volonté, l'autre de force par le prix d'énormes souffrances. Mais dans tout les cas, il y a là un repentir. Décidé volontairement, ou compris par la souffrance.

Merci pour ton message Jeff.

Avatar du membre
Noe
Messages : 477
Enregistré le : ven. 9 janv. 2009 21:28

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Noe » dim. 11 juin 2017 14:00

Je te remercie infiniment Jeff pour toutes ces précisions apportées par le VM Samael Aun Weor.

Je connaissais cela, depuis bien longtemps, mais le fait de relire les paroles de l'Avatar, c'est encore quelque chose de merveilleux.

A très bientôt Jeff, mon ami du coeur.

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 143
Enregistré le : ven. 19 juin 2009 05:35

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Jean-François » dim. 11 juin 2017 20:25

Merci Noé, je reviens un peu par chez toi !

Je voulais revenir sur le repentir (s'il y a !) des perdus qui se trouvent dans les abîmes.

J'ai cru comprendre que s'il y a tant d'êtres qui sont envoyés dans les abîmes submergés, c'est qu'ils ne se sont jamais repenti du temps de leur vivant et surtout il n'ont pas su changer leur nature malgré l'appel de leur conscience. Et c'est quelque chose qui me chiffonne personnellement !

Que se passe-t-il ensuite quand ils sont dans les enfers submergés, voyons quelques citations :

.....................................
R. Ceux qui habitent dans les Limbes doivent récapituler la vie qu’ils achèvent de passer, la revivre lentement.
.........................................

ceux qui habitent dans les limbes ne sont pas encore condamnés à l'Enfer, ils sont en attente d'un retour sur Terre, il leur reste encore des vies mais d'un autre côté, ils ne méritent pas de vacances dans le Devacchan, donc on le place dans les limbes, 1ere cercle dantesque ou enfer Submergé lunnaire.

Mais ce temps où il doivent récapituler leur vie plus lentement est symptomatique des cercles dantesque et plus on descend, et plus la récapitulation est lente.

Au bout des 108 vies humaines (il y a des exceptions certains partent plutôt et d'autres plus tard), le nuage égotique dans lequel est embouteillé l'essence est envoyé dans le cercle qui correspond le plus à son défaut principal et cette fois, hé bien, c'est presque sans espoir de retour. Cela se passe en deça des limbes, du 2ème jusqu'au 9ème cercle.

Cependant, il peut arriver que certaines âmes soient repêchées :

---------------------------------------
Q. Maitre, les âmes qui entrent dans la zone submergée de Mercure n’ont-elles pas la possibilité de retourner ?

R. Chère madame, honorables messieurs, n’oubliez pas qu’à côté de la justice, il y a toujours la miséricorde.

Dans ces ténébreuses régions abyssales demeurent quelques Maitres de la Grande Loge blanche, grands initiés, êtres divins qui renoncèrent à toute félicité pour aider les perdus.

Quand une âme quelconque se repent dans la demeure de Pluton, elle est indubitablement assistée par ces saints.

Indiscutablement, les dits êtres instruisent, admonestent et montrent le chemin de la Lumière à tous ceux qui se repentent vraiment de leurs perversités.

De temps en temps, bien que rarement, les êtres divins parviennent à sortir quelque âme repentie de l’Abime de perdition.

Quand ceci arrive, ceux qui étaient condamnés à la perdition retournent, reviennent et se réincorporent dans un nouvel organisme.
..........................................

Mais les autres âmes qui ne sont pas repêchées, c'est parce qu'elles ne se repentent pas

Voyons ce qu'elles disent :

.........................................
Dans les régions abyssales, nous voyons beaucoup d’Anachorètes, de pénitents, de fakirs, de mystiques, de moines, etc., admonestant divers groupes humains, et totalement convaincus qu’ils vont très bien.
.........................................
Q. Maitre, ces âmes qui pensent aller si bien ne savent-elles pas qu’elles sont en Enfer ?

R. Noble dame qui posez la question, le mot enfer vient du latin Infernus qui signifie région inférieure. À l’intérieur de la Terre, nous trouvons le monde des éléments naturels et il est indiscutable que les perdus ne considèreraient jamais de tels éléments ou les régions submergées comme un lieu de perdition.

Les gens normaux, communs et courants ont la conscience endormie ; mais ceux qui entrent dans les régions abyssales s’éveillent dans le mal et pour le mal. De telles gens ont une mentalité psychologique très spéciale, une logique fatale de type différent.

Ne vous étonnez pas, ne trouvez pas étrange que pour les perdus abyssaux, le blanc est noir et vice versa. Nommer Jésus, le Grand Kabire, ou la Divine Mère Kundalini, en ces régions submergées, est pour de tels condamnés un blasphème, quelque chose d’impardonnable et, en conséquence, ceci équivaudrait à provoquer leur colère ; nous les verrions alors nous attaquer furibonds.

Les perdus n’ignorent pas le fait concret qu’ils doivent passer par la Seconde mort, mais ils ne la craignent pas et au contraire l’implorent, la demandent, ils savent que c’est la porte de secours pour retourner à la surface de la Terre et recommencer une nouvelle ascension évolutive qui devra aller de la pierre jusqu’à l’homme. Entendu ?
........................................

Etrange qu'ils implorent cette seconde mort sans reconnaître qu'ils vont mal !

......................................
Il est réellement étonnant pour quelqu’un, de voir tant de prélats, d’anachorètes, de pénitents et de dévots qui aimèrent l’humanité malgré leur avarice. Tous ces perdus vivent dans la quatrième région submergée, croyant qu’ils vont très bien ; et le plus grave, c’est que jamais ils n’accepteraient le fait concret qu’ils vont mal.

Q. Maitre, pourriez-vous nous dire si, dans ce quatrième Cercle dantesque, il n’y a pas de Maitres de la Loge blanche qui instruisent ceux qui y habitent, dans le but de leur faire comprendre qu’ils vont mal ?

R. Des Hiérophantes de la Lumière, des Nirmanakayas de compassion, des Kabires splendides, des Fils de la Flamme, il y en a de toutes parts, et beaucoup d’entre eux ont renoncé à toute félicité pour vivre dans les profondeurs de l’Abime, dans le but d’aider ceux qui sont décidément perdus.

Malheureusement, les habitants du Tartarus haïssent les Fils de la Lumière, les qualifient de pervers, les appellent du qualificatif de démons blancs ; ils les maudissent et jamais n’accepteraient l’idée qu’ils vont mal.

Les décidément perdus croient toujours qu’ils marchent sur le chemin du bien, de la vérité et de la justice.
......................................
Je me rappelle encore, avec horreur, une créature désespérée, laquelle, submergée dans ce bourbier d’amertume, désespérée vraiment, essayait de se cacher à la vue sinistre de monstres horripilants, qui dans le fond même de sa propre psyché étaient des Moi personnifiant des violences, parties d’elle-même.

Fuir Soi-même ? Le Moi fuyant le Moi ? Épouvante, horreur ! La conscience devant elle-même, confrontée au supplice machiavélique impossible à décrire avec des mots.

Ces Moi, parties de la créature vivante qui voulait les fuir, n’avaient pas les yeux de face, comme les autres mortels ; on les voyait, néfastes, à droite et à gauche, comme ceux des oiseaux…

C’étaient des agrégats psychiques de la violence, portant des rifles symboliques, ils voulaient attaquer la créature qui se cachait et pourtant, cette dernière et ses attaquants étaient tous des agrégats psychiques, parties composantes d’un même Ego ; le Moi pluralisé dans sa totalité. Se vautrer dans tant de boue, fuir Soi-même, avoir peur de Soi-même, le Moi face au Moi, des parties du Moi-même face à d’autres parties du Moi-même, c’est certainement l’horreur des horreurs, l’inqualifiable, l’épouvante qu’il n’y a pas de mots pour exprimer. C’est ainsi que la conscience des défunts, dans la cinquième infradimension de la planète Terre, en vient à connaitre ses propres méchancetés, ses propres horreurs, ses insolites violences, la colère néfaste…
............................................
Je vous invite, mesdames et messieurs, à comprendre concrètement que chacun de ces mois-diables porte en lui un certain pourcentage bien défini de notre propre conscience.

Dans la cinquième infradimension naturelle de notre planète Terre, la conscience fait face à elle-même s’autoconnait en se regardant avec beaucoup d’yeux depuis divers angles, en accord avec chacun de ses Moi.

Il est indubitable que la conscience essaie de se fuir elle-même, de fuir ses propres défauts représentatifs, ses propres créations diaboliques.

Cela n’a rien d’agréable pour les défunts d’essayer de se fuir eux-mêmes, d’avoir horreur d’eux-mêmes, d’essayer de se cacher une partie des terribles et épouvantables regards de l’autre partie ou des parties d’eux-mêmes.
..............................................
Des millions de condamnés habitent dans cette zone de la Terre ; des gens qui se blessent mutuellement, des blasphémateurs qui maudissent l’éternel Dieu vivant, des personnes pleines de haine et de vengeance ; des arrogants, des coléreux, des impétueux, des assassins et des mauvais.

Tous ces gens croient aller très bien ; aucun ne suppose, même pour un instant, qu’il va mal ; eux tous se sentent saints et vertueux ; quelques-uns d’entre eux s’autoconsidèrent, se qualifient de victimes de l’injustice ; en général tous se vantent d’être justes…
................................................

Voilà, ils ne se repentent pas et c'est pourquoi, il doivent passer par des stades terribles de végétaloides, de fossilisation afin qu'on puisse leur extirper les égos pour libérer l'Essence.

c'est pas très gai tout ça, je vais m'arrêter là. C'était pour expliquer que si le repentir permet à quelques uns de sortir des Enfer pour ré-émerger en tant qu'humains, la grande majorité éveillée dans le mal, on doit lui extirper par force, elle n'est pas consentante, elle refuse de l'admettre.


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité