Conseil Hebdomadaire

Il n'est pas possible de forcer le Mental à rester Silencieux. Il n'est pas possible de ne pas penser, pour la majorité d'entre-nous.

Par contre, il est possible de laisser passer les pensées, puis qu'elles s'éteignent durant l'état de Méditation.

Renoncer à ses pensées pour l'instant présent ouvre de Grandes Portes...

Journal de Jérôme : MIRACLE!

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Répondre
jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 15 févr. 2019, 16:08

C'est ce que j'ai envie de crier quand je constate les véritables miracles que les Enseignements de la Gnose Divine, Eternelle et Universelle ont opérés en moi et autour de moi. Notre vie n'est que l'ensemble des conditions que l'on y crée mentalement, consciemment ou pas. Si l'on change ces conditions en soi, alors le changement advient aussi autour de soi. "Nous sommes ce que nous pensons", disait le Bouddha Gautama.

Quand l'Essence est libérée, il se produit des changements certes miraculeux. Mais pour cette histoire-là, il va falloir patienter un tout petit peu, mes chers Frères et Soeurs habitants de cette jungle bestiale erronément appelée Humanité. Car nous devons d'abord faire un constat :

C'est l'esprit matérialiste et intellectuel qui domine le Monde de nos jours (et que d'aucuns appellent Satan, prince de ce Monde puisqu'en effet, ce sont bien des légions d'égos démoniaques qui dominent aujourd'hui par l'argent, la manipulation, la guerre, le mensonge, l'apparence, l'exploitation des plus faibles, la cruauté, les différences croissantes de revenus entre une poignée de privilégiés et une majorité d'esclaves, etc...). La Terre entière ne serait pas assez vaste pour contenir les registres répertoriant ces hordes assoiffées et leurs méfaits, ces egos déviants qui s'approprient criminellement notre Mère la Terre, la détruisant comme des virus qui parasitent un organisme.

Cette société décadente échange l'air que l'on respire contre de l'or que l'on ne peut emporter au-delà de cette pauvre existence. Pourtant, l'Enseignement, tel un trésor qui serait là, enfoui à notre insu juste sous le lit où nous dormirions depuis des années, a toujours été sous nos yeux. Doctrine d'Hermes Trismégiste ou du Christ, de Zarathustra ou du Bouddha, de la Torah ou du Coran, des anciens mystères d'Egypte ou de Grèce, sans oublier le Tibet, et bien d'autres encore; toutes ces doctrines véhiculent les mêmes enseignements et des valeurs dont l'Amour Universel, constituant ainsi notre trésor. Certains même vont jusqu'à adultérer les messages de ce que l'on a fait de mieux pour justifier la guerre, le meurtre, la violence... Pauvre Humanité! Ne vous méprenez pas, chers lecteurs, sur la nature de mes propos : Je ne veux pas prouver que l'homme est intrinsèquement mauvais. Son Essence, étincelle de vie, est Amour pur (comme le coeur d'un enfant non encore perverti) s'il n'est pas déformé par la haine et par l'ego, créations du Diable. Et je n'entends pas par "Diable" quelque bête à cornes créée par Dieu. Mais le Diable est plutôt une représentation de cette haine et de ces egos. Ceux-ci, créés par l'homme, pervertissent la pure Essence, qui elle est bien une étincelle Divine capable des plus belles merveilles. Le Diable est la personnification symbolique de ces défauts dans l'homme, et leur totalité dans le monde. Mais il n'en est pas moins réel. Et, vu ainsi, c'est bien lui qui domine actuellement. Il nous faut donc différencier l'Essence (que certains appellent "âme") du reste de notre être intérieur, et donc revenir plus tard sur la véracité de l'existence de cette Essence pour ceux qui en douteraient.

Nous persistons collectivement à dégénérer tout en étant persuadés que notre "belle civilisation" post-nazisme de l'après Hiroshima, du réchauffement climatique, de la déforestation, n'a jamais été aussi brillante. Dites-moi alors quand, messieurs et mesdames, cela a-t-il été pire? QUAND LES HOMMES VONT-ILS SE REVEILLER? J'en pleure de tristesse... Nous AVONS URGEMMENT BESOIN D'UN EVEIL MASSIF DES CONSCIENCES. Et ceci passe par chacun de nous. Nous avons la responsabilité de faire cesser cette tragicomédie. "Que pouvons-nous faire face à la puissance des lobbies, des politiques, etc..." , me rétorquerez-vous. La société est l'ensemble des individus, 1+1+1+1+...= la totalité. Tel l'individu, telle la société. SOYONS REVOLUTIONNAIRES en nous-même comme dans le Monde. Nous sommes tous responsables de notre niveau d'être et collectivement du monde dont nos enfants hériteront. Et en l'état, c'est catastrophique.

Il existe de vrais scientifiques qui gardent l'esprit ouvert, comme Trinh Xuan Thuan, Einstein, et bien d'autres. Tout ce qui suit ne s'applique pas à eux. Mais dans sa vaste majorité, comment la sacro-sainte science "moderne" ose-t-elle affirmer du haut de son piédestal : "Non, Dieu n'existe pas! Le Cosmos est le fruit de causes et de conséquences mécaniques et électrochimiques". Auraient-t-ils par hasard découvert ce qui s'est passé dans les tout premiers instants de leur "Big Bang"? Non, et encore moins ce qu'il y avait encore avant, ni tout ce qu'il peut y avoir dans l'immensité du Cosmos. Par contre, cela ne dérange pas ces ignorants intellectuels qu'une gigantesque explosion surgisse de nulle part, de façon inconsciente, engendrant ainsi le temps, l'espace et tout ce qui les remplit."Non, Dieu n'existe pas! La vie est le fruit de l'évolution. L'évolution est le fruit du hasard des mutations et du temps" affirmeront-ils encore. Pourtant, dans l'affirmation précédente, tout n'était que causes et effets. Hermes Trismégiste savait déjà il y a plusieurs millénaires que le hasard n'est que combinaisons de causes et d'effets incomprises. Je pensais que la didactique scientifique, c'était d'abord prouver, ensuite affirmer. Auraient-ils assisté à la naissance de la vie pour prouver avant d'affirmer? L'auraient-ils recréée dans leurs laboratoires? Non, la fausse science matérialiste et intellectuelle n'est qu'un agrégat de certitudes orgueilleuses et de théories qui se contredisent les unes les autres. Pourtant, elle se permet dans sa majorité une telle arrogance à l'encontre de la spiritualité. Pour qu'il y en ait un, le futur du pseudo-homme doit réconcilier la science et la spiritualité. Nous devons redécouvrir les trésors de notre Histoire et restaurer l'Homme réel dans toute sa dignité. C'est l'objet de la Gnose Universelle.

Nous avons tout à y gagner : le bonheur, l'équilibre, l'Amour, et tous les bienfaits imaginables et inimaginables, comme mon humble expérience me l'a prouvé (et je vais bientôt vous la raconter, mes chers lecteurs, patience!). Je n'en suis qu'à mes débuts sur le Chemin de la Révolution de la conscience, mais déjà à mes yeux, les effets en sont miraculeux... Nous avons tous pour devoir de diffuser ces messages et de se transformer soi-même si l'on veut inverser cette courbe terrible de la dégénérescence. Nous pensons tous que nous n'y sommes pour rien, que la situation actuelle vient des autres et du passé hérité. Pourtant, comme nous l'avons déjà dit : "tel l'individu, telle la société". Quant au passé, il n'est pas réel. La seule chose réelle, c'est ici et maintenant, c'est notre niveau d'être collectif (et donc d'abord individuel). Le passé n'est que souvenirs, ceci est image mentale. C'est seulement ici et maintenant que l'on peut réellement changer quoi que ce soit. On peut préparer le futur, mais c'est seulement lorsqu'il advient que l'on peut le créer présentement... Alors tous au Travail individuel et collectif, dès à présent, en une humanité fraternelle et unie, et le monde utopique sera! (dans le cas contraire, il ne sera pas du tout, le jugement de nos actes accumulés est tombé et c'est notre dernière chance...). C'est le sens imagé de l'Avènement de Dieu, de la Cité Céleste, toutefois il faut vivifier la lettre des livres morts qui ont été utiles en leur temps, même s'ils le sont toujours; il faut actualiser ces sagesses ancestrales qui constituent la Gnose Universelle. A très bientôt mes chères soeurs et mes chers frères, pour la suite de l'histoire miraculeuse, celle de mon humble cheminement.

Amour fraternel
Modifié en dernier par jerome le 19 févr. 2019, 01:06, modifié 15 fois.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Journal de Jérôme : "MIRACLE!"

Message par Paul12 » 15 févr. 2019, 18:25

Je te souhaite un bon cheminement spirituel cher frère Jérôme !

Félicitation pour cet Élan du Cœur, dans le partage et le don de sois.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: MIRACLE!

Message par jerome » 16 févr. 2019, 04:36

"Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas". Légions démoniaques dans le microcosme comme dans le Macrocosme...Besoin urgent d'Amour et de la Doctrine du Coeur dans les deux.

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 16 févr. 2019, 17:51

"Nous ne sommes pas des sauveurs pourtant..."
Nous ne le sommes pas mais devrions l'être, individuellement puis collectivement, si nous espérons un avenir pour notre "civilisation" car en l'état actuel, je ne lui donne pas bcp d'années encore avant notre destruction totale. Je pense que c'est mm le but de la Vie d'incarner son Christ intérieur, ce qui induit le don (et mm le sacrifice) de soi. Mais sans aller jusque là, commençons déjà par éveiller notre Bouddhata, notre être réel qui se situe ds le coeur, et le microcosme comme le macrocosme iront mieux. Pour ce faire, il faut :

1- que cette partie de l'être observe le mental (incluant les egos) de façon détachée, sans s'y identifier (et idéalement 24h/24). Ceci est l'auto-observation continue, la méditation passive ici et maintenant, ou encore être présent à soi-m.

2- prier intensément avec cette mm partie (le coeur), avec dévotion, gratitude, amour et pénitence poussés à l'extrême, jusqu'aux larmes.

En effet, on peut se méfier de ces 2 mots dont parfois on abuse. Mais j'ai toute confiance en l'Amour du coeur désintéressé et réel, pas celui des egos pour leur satisfaction.

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 17 févr. 2019, 11:00

? Excuse-moi, cela me paraît contradictoire : En effet, personne ne peut nous sauver à notre place, comment qui que ce soit pourrait-il donc sauver la pseudo-humanité à sa place? Par contre, nous pouvons montrer le Chemin à d'autres, même s'il n'appartient qu'à eux de le parcourir. Et nous pouvons agir positivement pour ns-m et pour les autres. Notre Christ intérieur peut nous sauver en s'éveillant de la façon indiquée ci-dessus, axée sur la méditation et la prière sincères.(=se sauver soi-m). Bien sûr, au préalable il faut avoir chassé définitivement tte haine de son coeur.

Oui, mon cher Scorlion, je me suis renseigné sur le triangle de Karpman, c'est très intéressant mais ceci est de la psychologie transactionnelle des egos. "La Psychologie Révolutionnaire" (as-tu lu cette oeuvre de Samael Aun Weor? On y trouve des clés sur ces sujets), qui est la doctrine du Coeur, est au-delà de ces schémas car lorsqu'on est présent en soi-m à chq instant, que l'on est "né de nouveau", cela court-circuite les egos qui cessent d'être nourris.

Jésus le Seigneur de Perfection a dit "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"; il nous invite donc à suivre son exemple, en soi et ds le monde. Le monde n'irait-il pas assurément mieux si tt le monde était prêt à se sacrifier pour son prochain? "Tu aimeras ton prochain comme toi-même", trouve-t-on encore, et idéalement même plus que soi-même, selon l'exemple de Jésus le Christ (pour celui qui veut suivre Son Chemin).

L'Adorable nous a sauvé en se sacrifiant pour nous montrer la Voie, en rejouant physiquement le drame qui a lieu intérieurement en chaque initié à mesure qu'il s'éveille. Car l'on doit mourir à soi-m d'instant en instant pour "naître de nouveau" (Jean 3).

Le sens de Son message n'était certainement pas de nous déresponsabiliser en disant qu'Il sauve la pseudo-humanité sans qu'elle se sauve elle-même, mais plutôt de nous exhorter à suivre son exemple. Je ne dis pas que nous devons tous finir cloués sur 1 croix de bois, mais symboliquement oui! Toute l'Histoire du Fils de l'Homme correspond symboliquement à des étapes dans l'éveil de la conscience, dans le don de soi et la compassion, jusqu'à l'éveil complet et final. Alors notre Essence immortelle est libérée.

Il nous sauve encore en intercédant pr nous à travers ts les Evangiles auprès de son Père pr notre rédemption, ceci aussi est à plusieurs niveaux : historique et symbolique, comme tout l'Evangile. Notre Christ intérieur, notre Essence éveillée, a le pouvoir d'intercéder pour nous lorsque le coeur se repentit amèrement, sincèrement.

Tout cela te paraît-il juste au fond de ton coeur? Si c'est le cas, je t'invite à travailler dans "le Chemin" du Christ, dans la Voie des Maîtres comme décrit succintement plus haut à mon humble niveau de fourmi à peine éveillée, et de façon plus approfondie ds les oeuvres citées sur ce site; sinon dis-nous ce qui t'embarrasse encore là-dedans. Amour fraternel.

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 17 févr. 2019, 13:57

JOURNAL DE JEROME : SUITE (17/02/19)

Wikipedia : "Un miracle désigne un fait extraordinaire, dépourvu d'explication scientifique, qui est alors vu comme surnaturel et attribué à une puissance divine. Il est accompli soit directement, soit par l'intermédiaire d'un serviteur de cette divinité. Il s'agit là d'une notion religieuse non reconnue par la science, pour laquelle le concept de phénomène inexplicable (généralement associé aux miracles) n'existe pas. La science ne connaît que des phénomènes inexpliqués, c'est-à-dire non encore élucidés en l'état actuel du savoir."

Pourtant, les "miracles" jalonnent notre Histoire et notre actualité. Serait-ce donc un aveu de connaissance imparfaite de la part de la science "moderne", intellectuelle et prétentieuse décrite plus haut? Non, car malheureusement dans ces cas de "miracles", elle préfère rejeter en bloc que d'admettre ses limites, dès lors qu'elles sont en rapport avec l'évocation de quelque divinité. Si ces limites n'ont pas ce rapport, éventuellement et avec difficulté il arrive qu'elle les admette. Mais sinon, le verdict lapidaire tombe : "Ceci n'est pas réel". Pourquoi cette science-là refuse-t-elle de reconnaître qu'il lui faut revoir sa notion de ce qui est réel? Serait-ce trop angoissant? Ces pseudo-scientifiques ont-ils besoin de se rassurer par leurs pseudo-connaissances matérialistes? Je trouve au contraire plus angoissant de penser que la connaissance scientifique actuelle serait complète, car alors cela signifierait que tout est perdu, lorsque l'on voit l'état du monde. Cela signifierait qu'il n'y a plus de progrès possible. Mais ça, ils savent bien que ce n'est pas vrai. Alors pourquoi cet entêtement?

Nous avons succintement vu en première partie qui gouverne réellement ce monde. Il ne faut donc pas s'étonner que la pseudo-science refuse d'admettre ses limites dès lors qu'il s'agit de reconnaître les miracles tels que définis plus haut.

Revenons sur le mot "réel", qui semble dès lors être une clé. Wikipedia : "En français le réel désigne des objets (ou autre) pouvant être physiquement touchés". Vous rendez-vous vous compte à quel point cette vision est étriquée? D'ailleurs le logo du site en question parle de lui-même : il s'agit d'un coeur en puzzle auquel il manque une pièce... Ce qui dépasse notre entendement doit donc être systématiquement qualifié d'irréel; pourtant, ces choses sont très nombreuses. Voyons donc une autre définition. Larousse : "Réel : 1-Qui existe ou a existé effectivement : Le héros de ce roman est un personnage réel. 2-Qui est conforme à ce qu'il doit être ou prétend être : Je crois que sa peine était réelle. 3-Qui n'est pas douteux, peut être visiblement constaté : Constater une réelle amélioration de la situation". D'après cette dernière définition, les miracles doivent donc être regardés comme réels, cqfd.

Le problème est en fait que la pseudo-science ne voit comme réel que ce qui peut être constaté par nos 5 sens extrêmement limités. Il serait très enrichissant pour elle et pour nous qu'elle enlève ses oeillères. La seule évolution possible (et nous avons vu qu'elle est nécessaire si l'on veut échapper à l'autodestruction) réside donc en ce qui est au-delà des sens : Bienvenue dans la Spiritualité, qui comme nous l'avons dit doit se réconcilier avec la science positive, expérimentale, si nous voulons un lendemain. Bienvenue dans la Gnose Universelle, qui est la somme de toutes les Spiritualités selon leurs époques et leurs lieux, et qui ne doivent certainement pas s'opposer les unes aux autres en des guerres egotiques qui sont un leurre insinué en des coeurs endormis par le prince de ce Monde qui y cultive dans son intérêt les oppositions de ce genre. C'est en nous-même que réside Satan, l'ennemi, sous la forme de l'ego dans le microcosme et de la somme de tous les egos du monde dans le macrocosme. "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, ce qui est en bas est comme ce qui est en haut". C'est pourquoi le coeur doit dominer l'ego. C'est le sens métaphorique de Jésus l'Adorable entrant victorieux à Jerusalem sur le dos d'un ânon (Jean 12:14; Matthieu 21:7).

Nous arrivons je crois à la fin de ces amers constats, dont l'humble mérite est de nous indiquer assurément la Voie de l'évolution humaine, et le récit de mon humble histoire de vermisseau va donc pouvoir commencer.
_________________________
(24/02)

Une biographie intégrale serait fastidieuse pour tous, allons donc à l'essentiel : ce qui est en rapport avec ma vie spirituelle, qui est à mes yeux clairsemée de "miracles". Bien sûr, ne vous attendez pas à de comparables à ceux du Divin Rabbi de Galilée, je ne prétends pas lui arriver à la cheville, bien au contraire. Si tel était votre but, quittez ce récit car comme l'Adorable le disait aux pharisiens de son époque (monde psychique et d'apparence) : "Cette génération est une génération méchante; elle demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas." (Luc 11:29). Mais, si vous continuez le récit, chers lecteurs, je vous laisse juger par vous-mêmes...

I) ENFANCE

Mes parents divorcent quand j'ai 8 ans, ce qui engendre sûrement un sentiment inconscient d'abandon que j'ai redécouvert en méditant récemment (nda : merci, Paul! ;)), l'ayant cru disparu, et qu'il va me falloir explorer pour remonter aux plus profondes racines de l'ego si je veux désintégrer ce dernier. Ma vie spirituelle, outre un épisode court de catéchisme assez insignifiant si ce n'est un peu de culture biblique, commence en CM2 quand je rencontre un enfant de ma classe nommé Dimitri dont toute la famille est évangéliste. Il devient mon meilleur ami jusqu'à ce que je déménage en 4e. Son père était pasteur. Ces gens sont vraiment droits et véhiculent un excellent message, dans l'Amour, le Don de soi, la Compassion, etc... Ils ont une pureté qui dépasse celle des "sépulcres blanchis" des pharisiens de toutes époques (Matthieu 23:27). Pourtant dans les pratiques chrétiennes les plus répandues il est très difficile d'accéder à la dimension ésotérique pourtant essentielle dans la doctrine de l'Adorable... Les cartes ont souvent été brouillées par le passé (surtout chez les catholiques) et les autres sont peu au fait de la dimension psychologique de celle-ci, et s'appuient de toute façon sur des Evangiles adultérés dès les 1ers siècles de notre Ere par la secte dominante (encore les catholiques).

Connaissez-vous la polémique de l'époque des chrétiens primitifs entre le Dieu Juste (de la Loi de Moise) mais jaloux, vengeur et colérique nommé Yahve; et le Dieu Bon, le Dieu Amour des Templiers, le Père de Jésus : cela semble confirmé par SAW qui dit avoir enfermé Yahve prince de ce monde pr 1000 ans. D'ailleurs (Jean 8:44), Jésus dit aux juifs : "Votre père est le diable". Au 2e siècle, Marcion, qui suivait la doctrine de St Paul et qui semble-t-il avait rencontré l'apôtre des paiens, a amené à Rome l'Evangelion, le + ancien Evangile connu, une 1ere version de ce que l'on a appelé ensuite, après qqs ajouts et modifications, Evangile de St Luc. Dans le mm livre, il y avait aussi les Epîtres de Paul et les "Antithèses" qui étaient un recueil d'arguments réfutant d'après les Textes que ces 2 Dieux pussent être le même. (pour approfondir, voir André Wautier et aussi Orcy). Mais "on" a méthodiquement réfuté et fait disparaître ce genre de livres "hérétiques" (on doit en trouver des belles, dans les sous-sols du Vatican...). Certains disent aussi que ce sont les romains qui ont créé l'histoire de la Nativité pour faire coller la nouvelle religion d'état avec les traditions populaires mithraistes (le Dieu Mithra, Dieu Solaire, est lui aussi né le 24 décembre, jour de la renaissance du Soleil, et les ressemblances ne s'arrêtent pas là...). C'est vrai que la Gnose Chrétienne synthétise tous les Enseignements précédents.

Je me demande aussi si à cette époque quelque scribe catholique judaisant (non pas une insulte, mais à cette époque l'identité du Dieu des juifs et du Père de Jésus n'était pas une évidence parmi les chrétiens, ce sont les catholiques qui l'ont imposée par le massacre et la destruction des livres "hérétiques") et peu scrupuleux n'aurait pas écrit, par exemple, "Je ne suis pas venu pour abolir la Loi, mais pour l'accomplir" à la place du contraire exact, pour "faire coller" la vision judaisante avec l'Evangile, puis ajouté qqs phrases qui ne ressemblent pas à la Parole de l'Adorable pour justifier cette inversion, ce qui explique mieux la suite (elle authentique) "Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux." (Matthieu 5:20) et la suite jusqu'à 7:27 où Il reprend tous les Commandements du Dieu Juste, en les surpassant l'un après l'autre selon la Doctrine du Coeur du Dieu Bon, le Saint-Père. On comprend mieux aussi dans ce contexte le 7:28;29 "Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes."
Toutefois, (et loin de moi cette idée destructrice de Paix et d'Amour Universel) les animaux erronément appelés hommes ne doivent pas se diviser sur des dogmes, mais se rassembler autour des idées fondamentales d'Amour communes à chaque religion et autour des Sagesses puisées dans toutes les traditions de l'Histoire.


Mais tout cela, je ne le sus que bien plus tard... J'hérite pourtant de cette enfance : 1) Une bonne connaissance des Evangiles et des traits les plus évidents de la Doctrine de Jésus le Christ qui est dès son époque de parution la synthèse de la Gnose Universelle.

2) Après quelques années de foi et de pratique de la prière, je reçois ce que les évangélistes nomment le Baptême du Saint-Esprit : Lors d'une prière en groupe très intense, un pasteur m'a imposé les mains (sur le crâne) alors que je suppliais Dieu de recevoir le Baptême biblique. " Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira." (Matthieu 7:7). J'ai alors senti un feu puissant irradiant de mon coeur d'enfant et je me suis mis à parler avec dévotion en des langues que je ne connaissais pas, comme dans la scène biblique (Actes 2). Ce phénomène est assez courant chez les évangélistes. Il peut ensuite se reproduire lors de chaque prière intense.

3) (Matthieu 7:8) "Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.". Quelques années plus tard, sur l'idée de Dimitri, nous priâmes ensemble à plusieurs reprises le Seigneur de Perfection qu'il nous accorde le don de Discernement. Il semble que nous fûmes exaucés. Merci Seigneur, aujourd'hui ton humble serviteur ne manque pas de faire confiance à son intuition pour aider les autres et lui-même si celle-ci vient du coeur pur...


II) ADOLESCENCE (début de la Nuit Spirituelle) :

Après le déménagement, je perds de vue mon cher ami Dimitri qui m'a tant apporté. Mes nouveaux amis s'avèrent des fumeurs de haschish. S'ensuit une lente et irrépressible descente jusqu'au plus profond des enfers psychologiques. Je fume à mon tour le hasch, puis la cigarette. J'ai compris aujourd'hui que cette recherche d'évasion répondait en partie à un malaise ds la vallée de larmes qu'est ce monde, comme si je cherchais à m'en évader, comme si inconsciemment j'avais souvenir d'un autre monde où l'on est mieux ou d'1 autre vie où j'étais plus libéré de ce dont on a besoin de s'évader (le Monde de Maya, de l'illusion). Encore plus tard (re-merci mon frère Paul) j'ai compris que plus profondément encore, mon sentiment inconscient de rejet s'était renforcé à cette époque où l'on construit sa personnalité par l'abandon de ma 1e petite amie qui m'avait trouvé "gamin", et que le fait de fumer venait de l'envie d'être accepté, aimé par mes amis et prétendante d'alors. J'ai ainsi donné beaucoup de force à un ego infantile, qui est devenu constitutif de ma personnalité, et qui veut être aimé plus que les autres gens, sans aucun mérite du coeur. C'est donc un encore un petit miracle de la Gnose qui me donne la compréhension par la méditation et les amis gnostiques, et par sa didactique de dissolution de l'ego pour actuellement pouvoir arrêter avec succès... Je fus un excellent élève jusqu'à mon 1er pétard...

Suivit dans ce cadre pré-pubère la rencontre en colo de clermontois (à qui je dois tout de même le cadre de ma vie physique actuelle), chez qui j'ai déménagé en quittant le domicile familial à 17 ans dans le but de devenir musicien. La descente aux enfers s'est gravement amplifiée à partir de là.

Avec ces nouveaux "amis", nous avions pour activité récurrente le spiritisme. Nos évocations (à moins que l'un des "amis", qui avait un ego surdimensionné ait faussé plus ou moins consciemment le "jeu") nous "informèrent" alors régulièrement que nous devions quelques années plus tard devenir le groupe de hard rock le plus célèbre de tous les temps... Mon ego d'orgueil, passablement flatté, s'est alors beaucoup renforcé. Les premiers temps nous vivions dans des catacombes de Clermont qui avaient 3 ou 4 niveaux souterrains (aussi profondes que mes ténèbres psychologiques exponentielles) afin de pouvoir répéter à toute heure sans embarras de voisinage. D'ailleurs personne n'avait l'heure, nous vivions comme des chauves-souris, et quand nous sortions de temps en temps au hasard des besoins, il faisait tantôt nuit, tantôt jour... Les années suivantes ont été une vie de ténèbres ("l'esprit" nous avait baptisés les "Dark Spirits") en communauté remplie de longues heures de guitare (il fallait que je devienne le "meilleur guitariste du monde"), de drogue et d'alcool, de contrôle égotique absolu et diabolique. Nous écoutions et pratiquions du heavy metal à longueur de journée (qui ne commençait guère avant midi ou même 16h!) et de nuit (qui s'achevait couramment à 8h du matin, parfois à midi ou plus...). Tous les matins il y avait jusqu'à 6 packs et bouteilles empilés devant le bar désaffecté qui nous servait de squatt et de local de répet. Toutes les semaines il fallait traverser la ville à pied à n'importe quelle heure pour nous procurer une fameuse savonnette de haschich dég.... Ensuite à chaque lever nous commençions par fumer un bang (pipe à eau pour la drogue) destructeur parmi tant d'autres dans la journée. Tout cela renforça tellement l'ego de paresse que nous ne nous donnions même pas la peine de présenter notre travail, nous attendions orgueilleusement que le monde vienne à nos pieds! (Puisque l'"esprit" l'avait dit...) . L'"ami" en question, en plus, m'avait petit à petit mis sous sa coupe psychologique, me traitait comme un moins que rien, me rabrouait publiquement et continuellement. De nature joviale et fière, j'étais devenu atone, sans volonté propre, mal dans ma peau. J'ai fini cette période comme dans une secte, neurasthénique. Toutefois je n'ai jamais perdu l'amour de la musique élevée au rang d'idole ni cessé de travailler ma guitare, je voulais maintenant maîtriser tous les styles.

Toutefois, il y eut quelques bons côtés : 1) Mon niveau de guitare actuel, me permettant d'en faire mon métier.

2) Au fond du gouffre, j'ai appris à me remettre en question grâce à cet "ami". C'est la part de lumière qu'il y a en chaque ténèbre.

3) La rencontre de ma femme actuelle : A 26 ans, la gloire n'étant toujours pas venue à nos pieds, je me décidais enfin à remettre en cause "l'esprit"; j'entrepris, en rapport avec la situation de jeune institutrice de ma bien-aimée, de reprendre mes études pour essayer ce métier. C'est lors d'un stage professionnel à la campagne que je reprends un peu de vigueur et que je me sépare des Dark Spirits. S'ensuit une période de professionnalisation (finalement je reviens à la guitare après qqs années faute de vocation pour la petite école).


III) VIE D'ADULTE (TARDIVE :lol: )


Installé professionnellement et affectivement, je deviens papa mais re-ténèbres : Ma femme souffre terriblement des suites de son accouchement, de sa scoliose prononcée, et d'une mauvaise chute. Elle reste allitée pdt des mois, tordue de douleurs incessantes. Je me convertis en homme à tout faire (boulot-bébé-maison-courses...). Mon nouveau collègue de musique s'adonne à l'héroine. Il m'initie. Je tombe gravement (plus besoin de dormir, toujours de bonne humeur). En un an, me voilà à 4g par jour! Ma femme guérit, non grâce aux légions de médecins qu'elle consulta, mais grâce à un humble rebouteux de campagne (qui lui a dit sans rien savoir d'elle :"Vous avez mal là, là, et là" puis l'a guérie... Serait-ce encore un miracle, patient lecteur qui es arrivé à ce point du récit?). Quant à moi, je peux m'adonner à loisir à mon nouveau vice (sans avoir cessé totalement avec les vices précédents).

Je n'ai jamais de toute ma vie été aussi profondément dans les ténèbres (et pourtant, elles furent par le passé certes profondes comme vous en jugez...). Je suis passé d'animal intellectuel erronément appelé homme à ... déshumanisé. Mon seul souci du jour devinrent ma dope, l'argent pour l'obtenir, les allers-retours incessants en états de manque (qui parfois m'empêchaient même de me lever tant les douleurs étaient énormes et paralysantes) chez le dealer,... Plus d'amour qui tienne pour personne, plus de morale, une seule priorité. Perte de 10 kgs sur 67 (car je n'avais plus besoin non plus de manger). Me voilà alors dans ce qui me semble maintenant être le fin fonds des enfers sur Terre. Mais à cette époque, mon ego arrivait habilement à justifier chacun de mes actes.


IV) DEBUT DE REMONTEE MIRACULEUSE (TELLE LA PISTIS SOPHIA ;) )


Dans l'état de fait précédent, je dus, criblé de dettes, pas loin de l'interdiction bancaire, demander un traitement de sevrage pour ne pas finir papa en prison après avoir braqué une vieille dame, ou autre crime. Tout en continuant d'acheter la came que je pouvais. (je n'avais plus droit au découvert).

Soudain, une lueur dans le lointain, une étincelle dans les ténèbres... Mon premier pas a été de me rappeler, et plus que jamais, que j'avais un esprit en plus de mon corps physique ruiné, en trouvant sur internet des témoignages d'EMI (Expériences de Mort Imminente).J'avais dit tout au début, ô mériteux lecteur qu'il faudrait revenir sur la réalité de l'Esprit indépendamment du corps physiques. Ces témoignages m'en ont convaincu, notamment ceux où des personnes ayant un électroencéphalogramme plat, donc morts cliniquement, quand les pseudo-scientifiques (non pas tous les scientifiques!) déclarent alors qu'il n'y a plus de conscience possible, expérimentent alors une supra-conscience (parfois ils voient des scènes à plusieurs centaines de km de leurs corps physiques morts, qui leur sont confirmées par leurs proches, acteurs de ces scènes), a l'appui des témoignages de certains personnels hospitalier, chirurgiens,... On a tous aussi plus ou moins des proches qui ont des expériences extracorporelles avouées ou non, c'est le cas d'un cousin éloigné.


V) RENCONTRE AVEC LA GNOSE (ou sûrement retrouvailles dans cette vie ;) )

Comprenant que l'esprit est d'une importante fondamentale, j'entrepris son étude et de fil en aiguille, après la lecture du livre sublime "La Vie des Maîtres" (Spalding), j'en arrivai à la Gnose Miraculeuse. Après 6 ans dans l'héroine, le changement fut radical. D'abord, je ne supportai plus que mon corps, le Temple de Dieu, (maintenant que je comprenais enfin l'ésotérime chrétien), continue à être pollué par mes addictions. Je passai alors, (à la stupéfaction des médecins et autres qui me prescrivaient la méthadone substitutive, qui sont habitués à des rechutes voire des stabilisations, et rarement des guérisons étalées sur des années, 10 mg par 10), mois après mois, de 170 mg à 140, puis 80, 40 et enfin 10 ou 20mg. En même temps, je réduisais l'alcool de 4 à 5 énormes ricard ts les soirs, à 2 petits; le tabac de 15 à 20 cigarettes/jour à 5 à 10; arrêt du haschish, prises occasionnelles d'héroine subsistant. A la fin, en rencontrant ce forum, les progrès furent plus rapides. Je suis passé de loup solitaire passionné par la Gnose, à membre d'une armée révolutionnaire qui s'agrège ici. La méditation fut plus efficace (encore merci Paul!), arrêt complet de l'héroine, j'ai retrouvé le Baptême du Saint-Esprit de mon enfance et mon Etre Réel que je connaissais déjà à cette époque sans le savoir, me permettant de me rappeler à moi-même quasiment tout le temps où je ne dors pas, ce qui me rend plus épanoui et plus juste, ce qui rend ma famille plus épanouie. Tout cela en 4 à 5 mois! Pour moi, c'est miraculeux.


VI) ENCORE DES MIRACLES!

Le travail sur l'ego a été très rapide depuis mon inscription sur le forum le 5/02, mon évolution spirituelle s'accélère exponentiellement. Grâce à la technique de Maître Rabolu couplée à celles du Maître Samael Aun Weor, en deux jours je me suis attaqué sans répit à tous les egos qui se manifestaient! S'en suivirent une énorme fatigue psychique de 4 jours engendrant des mots de tête (1 point douloureux par ego attaqué, j'avais l'impression d'avoir reçu symboliquement le couronnement d'épine de l'ésotérisme chrétien, voir Rudolph Steiner). La dissolution (non terminée) de la paresse (qui équivaut à un regain de volonté) m'a permis de reprendre le footing après des années d'inactivité et de ruine et d'avoir assez de volonté pour la pratique du Grand Arcane, alors que je suis passé par une longue phase assexuelle (plus besoin non plus, l'héroine remplace vraiment tout!) tantôt d'impuissance, tantôt d'éjaculation précoce, ou de longs mois de néant sexuel absolu. Dans la même semaine, pendant la prière, la présence du St Esprit irradia sa chaleur de plus en plus largement dans mon corps, et je vécus une sorte d'extase, pleurant jusqu'au larmes tour à tour de repentir, d'Amour et de reconnaissance envers le Logos Christique.

Aujourd'hui, je peux provoquer cette extase à volonté dès que je prie. J'économise à nouveau sur mon livret (bien que l'argent soit pour moi complètement secondaire dorénavant). Mes problèmes de peau et de genou disparaissent. Plusieurs jours sans alcool, restent 3 à 5 cigarettes quotidiennes mais je vois des pistes qu'on m'a données sur ce merveilleux forum! Je peux maintenant pratiquer le Maithuna aussi longtemps que je veux, c'est ma femme qui m'arrête.

Tout cela fait que je n'ai jamais été aussi épanoui (J'ai aujourd'hui 41 ans). Je trouve tout cela MIRACULEUX! Et seulement en environ 5 mois, grâce à la Gnose...


VII) SUITE DE L'HISTOIRE MIRACULEUSE non plus au passé, mais au présent si Dieu le veut dans la suite chronologique de mon journal (24/02). Merci, cher lecteur, si tu es arrivé jusqu'ici. Tu es dès lors plus qu'un lecteur, tu connais toute ma vie, tu es une soeur ou un frère... Amour Fraternel


(N.B : CETTE PARTIE A ETE ECRITE A POSTERIORI. LES REPONSES CI-APRES NE SUIVENT PAS CETTE PARTIE MAIS CELLE DU 17/02)
Modifié en dernier par jerome le 25 févr. 2019, 11:56, modifié 16 fois.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par Paul12 » 17 févr. 2019, 17:09

L'assimilation est correctement réalisée dans ton intellect, selon ta personnalité.

Voyons maintenant l'assimilation au coeur par l'étude dans le mental intérieur.

Sauras-tu explorer ton monde intérieur dans le Silence du mental jusqu'à ce que ta Conscience prenne conscience d'elle même ?

Là est notre objectif commun actuel et urgent.

A Toujours Jérôme.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 17 févr. 2019, 18:21

Oui, mon cher Paul! Je suis bien en train de faire ce travail, ma conscience a bien pris conscience d'elle-même (en tout cas avec ses qqs misérables % éveillés), et hier je suis resté présent à moi-même à peu près toute la journée (ce qui transforme merveilleusement les fruits professionnels). L'assimilation est en grande partie passée de l'intellect au coeur.

Mais ces écrits ne s'adressent pas à moi-m, c'est un travail missionnaire que je me suis senti (à tort ou à raison, mais c'est ainsi) attribué et qui est destiné à rallier le plus grand nombre à notre juste cause! C'est bien là sous le contrôle du coeur empli de l'Esprit Saint que parle l'intellect. Je n'utilise pas celui-ci par orgueil intellectuel, mais comme simple outil, afin de rendre cet écrit le plus attrayant possible car lorsqu'il sera terminé, j'ai l'intention de le présenter à toutes les maisons d'édition. D'ailleurs toutes les idées qui pourraient l'enrichir ou le rendre + attrayant dans ce but sont bienvenues! Mais tu as raison, il est urgent d'explorer son mental intérieur dans le Silence de la méditation profonde.

A bientôt mon très cher frère, amour Universel et paix à toi.

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 20 févr. 2019, 07:58

Bonjour à tous! J'ai décidé de mettre en attente la suite du récit miraculeux, car c'est ici un journal, non une biographie. Je m'imposais d'écrire les choses par ordre chronologique avant d'en venir à mon actualité, mais nous avons la possibilité de corriger nos messages, alors d'abord l'actualité, et quand j'aurai le temps je compléterai rétrospectivement le terrain biographique.

J'avais exposé dans le sujet "dissolution de l'ego pas à pas" mes difficultés avec le tabagisme. Grâce aux conseils de Paul, j'ai découvert des egos que je croyais disparus ou endormis, en particulier un "moi demandeur d'amour" qui était à mon insu impliqué ds le tabagisme. L'amour est légitime, mais celui-ci veut plus d'amour que les autres gens, sans l'avoir "mérité" par le Don de soi et la Compassion... Celui-ci est certainement lié à un sentiment d'abandon ds mon enfance et adolescence, à investiguer plus profondément en méditation passive...

J'ai donc mis en place un protocole personnalisé, ça m'est venu spontanément en allant me ballader ("Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas") : Je me suis rendu ds 1 vieille église romane du 12e s., après une courte prière je suis descendu ds la crypte (qui symbolise les profondeurs psychologiques) et là, j'ai suivi ma didactique habituelle de dissolution de l'ego : prière/méditation, observation, jugement, exécution. Je suis ensuite remonté des profondeurs, tel la Pistis Sophia, j'ai remercié le Christ agenouillé devant le Choeur (qui est véritablement le coeur de l'église en forme de croix, de corps humain), puis je suis ressorti. La journée était ensoleillée, j'ai aussitôt gravi la pente attenante sur 500 m jusqu'au sommet de la colline ensoleillée pour une séance de pranayama face à l'astre solaire et de gratitude pour le 2e Logos.

La pratique a porté ses fruits (c'était avant-hier) : 1er jour moitié moins de cigarettes (3,5), 2e jour idem, avec 0 alcool les 2 jours (je réalise que le moi décrit plus haut est aussi impliqué ds l'absorption d'alcool). De plus, ces cigarettes ont tendance à me dégoûter. J'espère donc améliorer la performance. Il y a 1 mois, j'étais à 15 à 20 par jour, j'ai fait un premier travail sur des egos impliqués : moi de vanité, moi plaintif, et moi d'autodestruction. (Tiens, je me rends compte que j'ai oublié le moi jouisseur, il ne perd rien pour attendre celui-là...). Il va donc falloir compter un petit miracle supplémentaire! :D Il y a 2 mois, j'étais à 4 ou 5 gros aperos par jour. Le travail sur l'ego de la paresse avait décuplé ma volonté (et Dieu sait qu'on en a besoin sur le Sentier en lame de rasoir!) et j'étais descendu à 2 par jour, puis 2 petits. Mais avec le dernier travail (merci Seigneur!) j'éprouve de la répulsion rien qu'en écrivant "5 gros aperos", du dégoût. Idem pour le tabac (mais là, il reste encore du travail)

Avec l'arrêt du tabac, j'ai l'impression que le chakra de la gorge se remet en marche ("pompe à prana" activée!)

Tout à l'heure, en sommeil/méditation, j'ai vu des images répugnantes de viande, il y avait des filaments blancs comme qd on sépare en écartant la peau de la chair, je crois que ma conscience veut m'éloigner un peu des nourritures carnées.

Maithuna positif sans chute depuis un bon moment (Je rejoins Paul ds l'idée que la fatigue peut provoquer la chute). Plus je pratique, moins ça me semble difficile (là aussi la dissolution de l'ego de paresse a été important). J'en ressens même les effets positifs dans la vie de couple.

Soyons révolutionnaires! Que Dieu nous donne la force de lutter. Amour fraternel

jerome
Messages : 379
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 21 févr. 2019, 12:47

Hier, au boulot tte la journée ds le coeur et le don de soi. Excellente journée, je suis le jour en rappel de moi-m presque constant, sauf les dernières heures où j'avais à faire de la comptabilité, complètement ds le centre intellectuel et ds le mental. Le soir, invitation, c'était difficile de refuser qqs coupes de vin (3), ce qui est lié pr moi au tabac (4 ou 5 cigarettes ds la journée). Notre hôte avait préparé un plat de viande (blanquette). Je me suis goinfré car je veux reprendre des kilos (je n'avais pas mangé le midi et j'ai perdu ces dernières années jusqu'à 10 kg sur mes 67 à cause de l'héroine). Résultat de la soirée : mal au ventre jusqu'au milieu de la nuit, réveil le matin ac maux de tête et de gorge, et dégoût amplifié pour le tabac, l'alcool et l'orgie de viande. Envie de thé (je n'en bois jamais). Je constate les changements en moi sans avoir à exercer ma volonté, résultats du travail psychologique révolutionnaire. Merci Seigneur, merci ma Divine Mère, merci mon Père. Je veux aussi reprendre de belles relations avec ma famille proche (parents, frère et soeur) dont je me suis éloigné depuis de longues années.

Répondre