Journal de Jérôme : MIRACLE!

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 06 mai 2019, 04:15

Je me réveille en pleine nuit après une séquence onirique étrange. Je ne me souviens que de bribes. J'étais dans un véhicule intersidéral (vaisseau spatial) qui cheminait dans une espèce de ville futuriste sombre, labyrinthesque. Ensuite, j'étais à pied et il y avait une pièce un peu + claire où il y avait ma femme et ma fille. Nous nous délectâmes de minuscules et larges carottes et navets en forme de carottes, crus, sauf ma fille qui ne les appréciait pas. Puis à nouveau seul, j'appelle mon chien qui vient à moi en tournant à gauche dans un couloir sombre et coudé, avec des poubelles dans le coin, sous la forme d'un petit dinosaure tout rond. Je me réveille et me rends compte que j'ai eu une pollution nocturne (la 1e de ma vie). En cherchant dans ma mémoire avant de me lever, je me suis souvenu que j'avais eu le choix entre réfréner la perte de semen ou la laisser arriver... Les épreuves dans le monde onirique sont vraiment + difficiles que dans la vie courante. J'avais eu à lutter contre des tentations de luxure dans la soirée.

Paul, si tu as le dictionnaire onirique gnostique sous le coude, j'aimerais bien en savoir + sur les carottes et les navets s'il te plaît mon ami. Ironie du sort : en te lisant il y a qqs jours, en mon for intérieur j'étais certain que les pollutions nocturnes ne pouvaient pas m'arriver :D .

Le "moi narrateur" qui me parasitait avait à peu près disparu ces derniers jours, tandis que je faisais attention à ne pas passer des heures sur le forum. Il a ressurgi alors qu'après le rêve, je me demandais si j'allais le partager ou non sur le forum. :lol: La conclusion s'impose... Je ne regrette pas de l'avoir fait, car les mots même que j'ai utilisés m'aident un peu à comprendre. Seule la séquence familiale n'est pas très claire. L'explication des carottes me paraissait tellement claire dans le rêve de Sophia pourtant... Je ne sais pas trop.

Il y a aussi ces maux de crâne récurrents : lorsque je prie mes parties supérieures en faisant bouillir l'eau à 100°, pour détruire des egos, et que je le fais sans espacer d'un ou 2 jours chaque pratique, j'ai ces points douloureux dans le crâne auquel je fais allusion depuis que je suis sur le forum, qui sont localisés à l'endroit même où me semble que loge l'ego en question. Quelqu'un d'expérience aurait-il une explication?

Je suis aussi plus facilement sujet à une fatigue mentale depuis l'épisode "post-étincelle de Kundalini", dès que j'abuse du centre intellectuel. J'apprécie malgré tout car ça me rappelle à l'ordre et facilite le rappel à soi-m. D'ailleurs j'éteins vite... Paix à vous tous!

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par Paul12 » 06 mai 2019, 20:56

Bonjour mon cher Jérôme,

Voici le lien vers le dictionnaire onirique gnostique : http://tetragrammaton.over-blog.com/dic ... stral.html

Lorsque tu es sur la page, depuis un ordinateur, tu peux faire CTRL+F pour afficher une boite de recherche et mettre ton mot, précisément.

Il n'y a pas une infinité de symboles, c'est pourquoi j'utilise aussi le site "rêve en islam" qui parfois est intéressant.
J'avais eu à lutter contre des tentations de luxure dans la soirée.
C'est bien que tu ais précisé cela car cela certifie que le problème est bien dans la lutte des opposés.

Comme me l'expliquais Noé, au début, nous voulons faire le bien, donc on lutte contre le mal.

Or c'est ainsi que l'on réprime au fond de sois, et c'est alors durant le rêve (ou en journée) que nous nous faisons avoir.

On sait qu'il ne faut pas rentrer dans la lutte des opposés, et à mesure que nous pratiquons la méditation, on se libère de cette dualité, sur bien des points. Mais tout ne se fait pas en une fois, ce travail de "rester dans la Voie du Milieu" est à faire sur toutes nos tendances erronées.

Mais pour autant, je trouve que la luxure est le plus terrible. Car nous savons que l'enjeu est grand, et que le moindre faux pas peut nous faire tomber.

Alors on à tendance à lutter ardemment contre ce défaut, ou c'est la peur qui s'en mêle également.
en te lisant il y a qqs jours, en mon for intérieur j'étais certain que les pollutions nocturnes ne pouvaient pas m'arriver :D
Ne jamais dire "jamais" :lol:

Nous avons tous une assez haute estime de nous-même, même si cela n'est pas méchant. A mesure que nous travaillons sur nous, plus on avance, plus ou se sens misérable. Mais c'est un bon carburant pour avancer, dans la Don de sois. Nous développons, en travaillant sur nos défauts, de plus en plus de Compassion pour nos Frères et Sœurs. Car nous comprenons que nous sommes tous pareil, tous tourmenté par les ténèbres du moi pluralisé.

J'ai remarqué une assez forte augmentation de l'activité du mental et de l'égo après une chute. Il reprend du pouvoir lorsque l'on perd notre énergie.

Et au contraire, après le maithuna, ou après quelques mois de chasteté, nous parvenons facilement à être dans le Silence du mental et dans les émotions supérieures.
Il y a aussi ces maux de crâne récurrents : lorsque je prie mes parties supérieures en faisant bouillir l'eau à 100°, pour détruire des egos, et que je le fais sans espacer d'un ou 2 jours chaque pratique, j'ai ces points douloureux dans le crâne auquel je fais allusion depuis que je suis sur le forum, qui sont localisés à l'endroit même où me semble que loge l'ego en question. Quelqu'un d'expérience aurait-il une explication?

Je suis à peu près certain (donc pas sûr :lol:) que tu forces trop avec le mental. :!:


Le travail de dissolution ne peut pas venir de toi, mais de ta Mère Divine.

Tu pries, certes, surement avec beaucoup de Cœur, mais tu forces également avec ton mental. Pourtant cette étape ne doit pas être faite avec le mental.

Ce n'est pas nous qui commandons la Divine Mère avec notre intellect, mais c'est la Divine Mère qui décide, suivant notre compréhension et notre repentir, de dissoudre le Moi.

Donc, nous, nous avons avant-tout besoin de nous auto-observer, sans entrer dans la lutte des opposés, pour réaliser notre égarement et obtenir une compréhension intime.

Une fois une certaine compréhension obtenue par cette méditation, nous engageons une phase de douleur et de repentir automatique dans laquelle nous nous remettons à notre Divine Mère dans la prière et la dissociation de ce défaut dans les faits.

Concernant le fait de savoir où se loge l'égo, je pense que c'est également une construction mentale, mais je me trompe peut-être.

Je pense qu'il te faut absolument calmer le jeu avec ton mental, et plutôt chercher la voie du milieu, dans le silence du mental, dans l'abandon de sois.

Le Livre "La révolution de la dialectique" est très très utile pour tout ceci.

Je te souhaite bon courage, mon cher frère Jérôme.

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 06 mai 2019, 21:50

Merci pour ces réponses, Paul, c'est très éclairant. Effectivement j'utilise le mental (volonté de toutes mes forces) dans la dissolution des egos. Je vois que le travail est efficace, mais je vais essayer tout de même sans me faire mal à la tête en suivant tes conseils, mon cher frère :lol:

J'ai remarqué moi aussi qu'aujourd'hui, l'Etre avait bcp + de mal à se manifester, noyé par le mental mécanique. Il m'a fallu bcp d'efforts pour le retrouver en fin de journée.

Plus j'avance, et plus je vois l'ampleur de ce qui reste à accomplir, mais je ne me décourage pas car ça a tout de même avancé. Maintenant que j'ai "écrêté" les défauts les + gênants, je vois d'autres horreurs en moi.

OK, encore un livre à relire :lol: avec plaisir. Au fait, j'ai la réponse à mes carottes et navets "avec rêve en islam", elle est de bonne augure et en rapport avec ma situation. Mais les rêves ne sont pas l'essentiel ;)

Je me suis procuré force patchs et chewing-gum à la nicotine (bon app), mais cela ne m'a pas arrêté, au contraire. Conclusion : psychologique plus que physique. Ce travail est particulièrement difficile, j'ai médité, compris plusieurs choses mais le compte n'y est pas.

Merci pour tes conseils mon frère! Bon travail à toi aussi :D J'y retourne avant d'être parasité par mon ego narrateur

Amour Universel

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par Noe » 08 mai 2019, 12:31

Les mots de crâne sont certainement le résultat d'une mauvaise utilisation du centre intellectuel. Ce forum n'est le lieu pour écrire un livre sur ce sujet.

C'est la raison pour laquelle toute personne sincère qui débute peut avoir un entretien amical afin de l'aider dans sa démarche initiatique. Ceci en envoyant un mail à partir de la page de contact du site don et compassion.

***
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 08 mai 2019, 20:59

Oui, merci Noé, avec plaisir. Je dois juste installer skype et comprendre son fonctionnement :D

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 12 mai 2019, 12:07

Je recommande la lecture de Phedon (Platon) qui relate les derniers propos de Socrate avant sa mort. Celui-ci connaissait les mystères pythagoriciens et ceux d'Eleusis. Ce qui nous parvient de lui a une forme intellectuelle, mais ici l'intellect n'est pas le but, mais bien un moyen de permettre aux hommes de toucher à l'Enseignement. Les mots (et les actes) sont tout ce que l'humanoide a pour transmettre aux générations d'humanoides à travers les âges.

En quelques pages (je n'en suis qu'au début du livre) Socrate pose : le principe de Polarité, l'importance de l'introspection comme seule chose permettant d'appréhender le réel, la nécessité de mourir à soi-même, la vanité des désirs et des sens, la Loi du Pendule, la preuve logique des cycles de morts et de vies dans tous les règnes et la subsistance de l'Essence. Lumineux!

Paix à vous tous! Amour Universel

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 16 mai 2019, 18:02

La Loi du pendule s'applique aussi sur le plan spirituel n'est-ce pas? Peut-on y échapper en se plaçant sur un plan supérieur? Celui de la volonté par exemple? Des tuyaux? Merci d'avance.

Paix dans tous les coeurs!

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 151
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par Jean-François » 16 mai 2019, 18:33

Malheureusement, tant que nous n'aurons pas créé un centre permanent de conscience en nous, nous resterons soumis à la loi du pendule.

La Conduite pendulaire de l'Humanité (La Loi du Pendule) : http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/CONF5EV003.html

30. Le centre de gravité permanent : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ter_30.php

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 16 mai 2019, 20:48

Très éclairant! Merci Jean-François tu es une précieuse encyclopédie :lol:

jerome
Messages : 438
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 18 mai 2019, 08:55

Bonjour à tous! Hier j'ai bcp médité, notamment un travail avec ma Divine Mère pour dissoudre un agrégat psychique de haine caché au plus profond de moi. Il y a peu de temps, je n'aurais même pas imaginé porter cela. D'habitude, après un travail sur un ego, je sens ensuite que celui-ci est comme "dégonflé" mais là c'est différent.

Depuis que je suis réveillé, le mental mécanique, dès que je m'oublie, imagine des scènes d'une violence et d'une haine inouie. Est-ce normal? On dirait que l'ego attaqué redouble d'activité avec de nouvelles choses, inédites. J'étais pourtant persuadé d'avoir pardonné à certaines personnes, d'avoir renoncé aux dettes, et là c'est revenu encore plus fort. Je pense que je ne dois pas m'identifier avec ces pensées prises sur le fait, tout en acceptant qu'elles sont en moi. Je pense aussi que je dois persévérer, ces démons ne peuvent être dissous en 1 seule fois, il doit falloir 2 mois. Avez-vous des conseils?

Mon moi narrateur (broutilles à côté des nouvelles choses découvertes) me fiche la paix depuis que j'ai réduit mon activité sur le forum, bien que j'aime votre compagnie :D

Il y a aussi cet ego d'amour-propre dont j'ai découvert l'importance en "analyse transactionnelle": il s'associe avec plein d'autres mois, il est partout.

Et aussi : après mon épisode "étincelle de Kundalini", j'ai expérimenté le lendemain un rappel à moi-m quasi continu pdt toute la journée, mais voilà au moins 1 mois que j'ai l'impression de ne plus avoir de lumière, de m'enfoncer dans la densité, d'avoir bcp de mal à maîtriser les pensées mécaniques.

Dois-je considérer cet épisode comme un cadeau pour m'encourager à persévérer, ou bien est-ce que je vis plus dans l'erreur qu'à cette période? Ou simplement la Loi du Pendule? Je n'ai pas les symptômes d'ennui de la nuit spirituelle (pas le temps de s'ennuyer avec ces mini-journées de 24h :lol:)

Pas mal de doutes, mais je suis entré dans le travail plus fermement que jamais :D Merci à vous tous.

Amour Universel

Répondre