Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Journal de Jérôme : MIRACLE!

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 01 mars 2019, 19:37

Lorsque ma pratique la journée est bonne, et que j'ai eu de bonnes lectures, j'ai remarqué plusieurs fois que mes rêves ne sont pas des scénarios, mais que des discussions ésotériques, avec moi-m ou avec une voix inconnue (peut-être mon guide?), et 1 fois seulement avec le maître Samael Aun Weor. Je ne m'en rappelle pas (mais j'ai l'impression d'en garder l'enseignement en moi) sauf les qqs secondes précédant le réveil, et c'est très cohérent.

Divorce des addictions stable. Le livre de Gurdjieff est excellent! J'en apprends pour le moment :

1) Généralisation de la "théorie d'engagement" à nos souvenirs, egos et tout ce qu'on se forme : L'homme se sent obligé de jouir intégralement de ce qui lui a coûté, ne serait-ce qu'en temps ou en effort. Il a du mal à renoncer à ce en quoi il a cru à un moment, ce en quoi il s'est investi, même quand c'est mauvais (anectode du kurde qui achète de magnifiques fruits, et se sent obligé ensuite de les finir sur la route même s'ils s'avèrent être...des piments!)

2) "Quand on fait la fête, on la fait jusqu'au bout, y compris le port et l'emballage"(p19). Je n'ai pas saisi toutes les implications de ce dicton populaire.

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 04 mars 2019, 00:12

Etat général positivement stable ou mieux; jusqu'à aujourd'hui : anniversaire de ma femme, j'ai accepté une coupe de champagne et, l'un appelant l'autre, j'ai fumé 6 cigarettes. Je remarque que les addictions vaincues ne le sont pas définitivement car ce soir, j'ai eu envie de boire encore un verre d'alcool : un verre donne envie d'un autre, etc... On y reprendrait très vite goût. Mais je n'ai pas voulu laisser cet ego décider pour moi et me voler mon énergie, et ça m'est passé.

C'est pareil pour les cigarettes (+envie de fumer qd je suis en société, ce qui est cohérent avec ce que je pense être la racine 1ère du problème), l'une appelle l'autre, etc... Il va peut-être falloir songer à être plus radical, je verrai demain : si je refume plus ce sera le signe que oui. C'est étrange, il y a des cigarettes qui me dégoûtent mais c'est comme si mon corps les réclamait (dépendance physique) malgré le travail psychologique. A moins que l'ego s'auto-justifie : c'est sûr, il y a de ça. En écrivant, j'observe que le moi tabagique me donne psychologiquement toutes les bonnes excuses pour se justifier, cette partie ne veut pas renoncer à sa pratique! J'observe aussi à l'instant en revisualisant la scène un nouveau lien du moi tabagique : le besoin de se donner une constance en société, de "s'occuper les mains", en lien avec un moi timide, une angoisse, un manque d'assurance. Je l'avais oublié, celui-là... C'est curieux comme la même personne peut tantôt s'auto-dévaloriser, tantôt s'auto-valoriser; preuve flagrante de notre manque d'individualité, d'unité. Je vais de ce pas méditer là-dessus pour mieux comprendre.

Ce matin, j'ai ouvert les yeux à 6h avec une idée en tête : une affaire de dispute familiale qui traîne depuis cet été. Mais cette fois-ci, je n'ai pas remis au lendemain et je suis allé écrire pendant 4h pour essayer d'améliorer la situation.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par Paul12 » 04 mars 2019, 11:08

Bonjour Jérôme!

Le premier pas est de se rendre compte de ses comportements erronés dans l'auto-observation, ici c'est fait.
Le résultat est une émancipation, une séparation égo/conscience.

Le deuxième pas est de développer le rappel de sois et de continuer l'auto-observation, qui ont pour résultat de ne pas retomber dans ses comportements du passé. C'est en bon chemin.

Troisième étape, affiner cette auto-observation et obtenir une profonde compréhension dans la méditation passive profonde. Car la compréhension de surface que l'on obtient dans la méditation active, dans l'auto-observation, n'est pas suffisante pour vraiment découvrir la racine même du défaut.
Même si nous en avons déjà une certaine idée par le raisonnement intellectuel et une auto-observation de surface, le défaut doit être compris par l'expérience directe de la conscience qui observe et illumine toute cette noirceur, de l'intérieur, dans le silence mental.

Bon courage dans notre travail.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 04 mars 2019, 11:30

Merci Paul, ceci me paraît vrai et juste.

En effet, aujourd'hui + d'envies de cigarette (beurk!), mais ça passe assez vite en résistant. C'est vrai que je dois mieux comprendre les racines profondes du pb par la méditation passive, je sens bien que je n'ai pas tout cerné. Je suis rassuré, mon état préalable se réinstalle après la fête d'hier.

Dans les dépendances physiques, il y a 2 facteurs sur lesquels agir : le nombre et la quantité par unité. En alternant notre action, on gagne du terrain, ça a fonctinné pour mes addictions précédentes. Je vais donc, après avoir réduit le nombre de cigarettes, réduire maintenant la taille de mes roulées.

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 06 mars 2019, 07:42

tabagisme stable (3 ou 4 cigarettes), zéro alcool ( et zéro envie!). Ces clopes me dégoûtent, j'ai l'impression d'être aidé en réponse à mes prières et au travail de dissolution. Quand au cannabis, ça me semble déjà loin derrière. Merci Seigneur!

J'ai un problème, qui n'en est pas vraiment un : j'avais déjà depuis quelques temps le sommeil déréglé, mais ça s'accentue. J'ai l'impression que plus je me rappelle à moi-même, moins j'ai besoin de sommeil. Comme si toute cette énergie qui n'alimente plus les egos revenait à mon organisme. Aujourd'hui je me réveille à 5h30, avec le besoin impérieux de me lever. J'ai essayé de'en profiter pour méditer, mais des vagues d'énergie parcourent mon corps et aucune relaxation n'est possible. Je ne ressens pour autant pas bcp de fatigue en journée, un peu le soir, je n'ai pas traîné pour aller me coucher.

J'ai l'impression aussi que je ne rêve plus (ou presque) en dormant. En lieu et place de rêve, j'ai une impression de "dialogue", comme si je continuais à étudier le Doctrine pendant mon sommeil. Aucun souvenir mental, mais on dirait que mon Etre retient les leçons, intuitivement.

Il est vrai que (comme je viens de le vérifier) c'est jour de nouvelle lune, et depuis quelque temps cela produit ces symptômes en moi. Mais ilsemble que ça prend de l'importance.

Pour le rappel de soi, une approche complémentaire m'a été utile, je veux la partager. Elle vient de Mouravieff, dans son oeuvre Gnôsis. Il s'agit de la "constatation" (tome I, p.168), le dédoublement de l'attention entre l'intérieur et l'extérieur, la confrontation simultanée entre les 2 réalités. Ex : "Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur". Du "différentiel" entre les 2 réalités (la Perfection du coeur pur et notre état mental misérable) naît le rappel de soi, et la digestion positive des impressions lorsque l'on pratique la constatation en toute occasion.

Cette oeuvre aborde l'Enseignement sous un autre angle, très enrichissant. Les enseignements se rejoignent à 99%, dans une approche tout à fait complémentaire, moins riche, moins avancée, moins foisonnante, mais plus structurée et avec qqs détails en plus. Par contre, avec bcp de choses essentielles en moins : rien sur la dissolution de l'Ego, ... Ils ne permettent pas la réalisation totale que permet l'Enseignement du Maître Samael Aun Weor. J'ai aussi trouvé des choses utiles dans les synthèses des cours de l'Ecole de Psycho-Anthropologie, mais même constat.

Ces enseignements m'ont été utiles, toutefois je vous mets en garde car l'enseignement y est énoncé d'une façon plus intellectuelle (mais ces notions compliquées sont difficiles à aborder simplement), alors même que nous devons apprendre à perdre l'habitude de tout intellectualiser et revenir au coeur simple. Il ne faut pas perdre de vue que si vous les consultez, l'Enseignement doit être "digéré", passer du mental au coeur (l'Intime) et à la pratique.

L'essentiel est déjà dans l'oeuvre du Maître Samael Aun Weor, mais je crois qu'un autre point de vue, une autre formulation complémentaire peut être utile pour certains, à condition de ne pas s'éparpiller...

Amour fraternel

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 07 mars 2019, 14:02

addictologie et rappel de soi stables. bon equilibre des centres avec un bémol : centre physique . Je n'ai pas éliminé la paresse. J'ai relevé de bonnes pistes sur le journal de Scorlion (salut à toi!).

Lorsqu'on s'observe mieux, on observe mieux aussi les autres, on voit mieux ce qu'il y a de beau en eux car on est moins centré sur soi.

Bon courage Paul, mon frère, je suis certain que tu es en train de faire un travail excellent!

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par Paul12 » 07 mars 2019, 18:08

Image


Image
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 08 mars 2019, 10:12

Equilibrage centre physique (+émotif) par la danse. Il y a un certain type de musique traditionnelle éthiopienne non "contaminée" par les autres styles occidentaux et africains qui me semble venir du fond des âges, et a été modernisé par Ahmed Mahmoud entre autres. Je viens d'être stupéfait en faisant des recherches sur cette culture de découvrir un pentagramme flamboyant au milieu du drapeau éthiopien. L'Eglise Ethiopienne est l'une des plus anciennes du Monde. (Elle a scissionné de l'église de Rome dès 451 et ne reconnaît que les 3 premiers conciles).

Bref, tout ceci m'a à nouveau mené à la recherche du Christianisme Primitif, non adultéré par les dogmes. Il semble que l'Evangile de Marc est le plus ancien et a servi de source pour Luc et Matthieu conjointement à une autre source dite "Q", aujourd'hui disparue, et étant peut-être une version primitive de l'Evangile de Thomas. Il y a aussi un livre disparu nommé Evangelion, amené par Marcion (Marc?), qui est le premier Evangile écrit de l'histoire.

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 08 mars 2019, 11:21

J'aime bcp les images que tu partages Paul. Je suis sûr que les fruits de ton travail ne vont pas se faire attendre très longtemps... Courage mon frère!

jerome
Messages : 390
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Jérôme : MIRACLE!

Message par jerome » 13 mars 2019, 07:45

Ce soir, j'ai renversé le vase d'Hermès. Trop de désir fiévreux non évacué auparavant. Ceci m'a toutefois rappelé à l'ordre : la mélancolie consécutive m'a rapproché du ressenti de ceux à qui je fais la morale, et c'est un grand bien. Rien n'est jamais acquis, il faut travailler, travailler, ...

Addictologie stable : plus rien sauf cette cigarette qui reprend insidieusement du terrain. J'ai cru comprendre qu'il me fallait remonter à l'enfance, aux rapports avec ma mère. A méditer...

Je me suis procuré les Sermons du Bouddha : comment ai-je pu attendre si longtemps avant de le faire! C'est limpide, je retrouve la base du Christianisme. Je n'ai toutefois pas saisi le sens du 3:10

Répondre