Journal de Scorlion

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Scorlion
Messages : 100
Enregistré le : 10 févr. 2019, 21:57

Re: Journal de Scorlion

Message par Scorlion » 19 févr. 2019, 22:16

Salut.
Modifié en dernier par Scorlion le 20 févr. 2019, 02:05, modifié 1 fois.

jerome
Messages : 162
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Scorlion

Message par jerome » 20 févr. 2019, 07:08

Salut! J'ajouterai une dernière chose. Tu as dit : " Selon moi, j'ai certainement dû lire des œuvres du V.M Samaël Aun Weor auxquelles je n'aurais pas du avoir accès". Je ne crois pas au hasard, ce qui arrive devant nous a son utilité :« Quand les oreilles de l’élève sont prêtes à entendre, c’est alors que viennent les lèvres pour les remplir de Sagesse". (Hermes Trismégiste, Le Kybalion)

Bon cheminement! Amour fraternel

Avatar du membre
Scorlion
Messages : 100
Enregistré le : 10 févr. 2019, 21:57

Re: Journal de Scorlion

Message par Scorlion » 20 févr. 2019, 09:59

Merci Jérome,
Oui, encourageons-nous !

Fraternellement.

Avatar du membre
Scorlion
Messages : 100
Enregistré le : 10 févr. 2019, 21:57

Re: Journal de Scorlion

Message par Scorlion » 20 févr. 2019, 12:19

Et de plus, ce n'est que mon avis mais on parle de quelques victorieux 100% réalisé, mais si nous arrivons déjà à 50% de travail accompli, il serait absurde de concevoir l'idée qu'on nous envoie dans des sphères de purification alors qu'on était sur la bonne Voie ;)
Merci infiniment pour cette phrase aussi...
Cela m'aide à dissoudre une chaîne au fond de moi...

C'est merveilleux.
Autre chose de merveilleux, la musique classique... Certains auteurs peuvent nous aider dans les mondes internes...
C'est ce que j'ai cru comprendre par expérience... :) Ou en tout cas, certainement que leur musique aide.

Don-et-Compassion
Messages : 22
Enregistré le : 02 sept. 2018, 12:06

Re: Journal de Scorlion

Message par Don-et-Compassion » 20 févr. 2019, 14:04

Oui, assurément !

jerome
Messages : 162
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Scorlion

Message par jerome » 20 févr. 2019, 16:21

Je confirme... La musique, surtout classique, peut émouvoir jusqu'au larmes et provoquer/cultiver les sentiments les +forts, permettant d'équilibrer le centre émotif avec les centres intellectuel et moteur.

Avatar du membre
Scorlion
Messages : 100
Enregistré le : 10 févr. 2019, 21:57

Re: Journal de Scorlion

Message par Scorlion » 22 févr. 2019, 20:29

Existe-t-il un dénominateur commun à tous les agrégats psychiques ?
Je pense au plaisir et/ou à la peur.

Ainsi, si nous trouvons ce dénominateur commun et que nous travaillons dessus.
N'est-ce pas impossible d'affaiblir tous les mois psychologiques d'un seul coup ?

Exemple :

Paresse => Plaisir et peur.
Envie => Plaisir et peur.
Luxure => Plaisir et peur.
Gourmandise => Plaisir et peur.
Convoitise => Plaisir et peur.
Avarice => Plaisir et peur.
Colère => Plaisir et peur.

Il existe des plaisirs de toutes sortes et des peurs de toutes sortes.
Tous ces plaisirs et peurs ne viennent-ils pas de l'avoir et/ou du paraître ?

Je pense aux transferts et contre-transferts qui s'effectuent entre les différents centres.
C'est transferts sont de nature énergétique n'est-ce pas ?
N'existe-t-il pas une oscillation entre plaisir de "vivre" et peur de mourir (dipôle) dans les différents centres ?

Serait-ce trop simpliste et binaire ... ?
Je me disais qu'entre plaisir]joie[peur , il y avait :

(entre le plaisir et la joie[comme en maths c'est une façon de dire que la joie n'est pas comprise jusqu'à cette limite /entre la peur et la joie[ )

la fantaisie, les superstitions, les croyances, etc (tout ce qui relève de la personnalité en fait...) intervenaient.
Avec en fond, les 3 furies dont non parle le V.M Samaël Aun Weor et finalement Arhiman et son hypnose.

Ce sont bien sûr des questions d'intello histoire de me faire un schéma de représentation.
Je me remets doucement à la méditation. Merci d'avoir insisté la dessus :)

Un dessin ça peut parler plus que des mots.
Nous expérimentons tous la voie de l'éveil à notre manière (comme l'a bien précisé frère Paul12).

Il doit être possible de dresser des dessins, des schémas de l'animal intellectuel au niveau de sa psychologie de base, c'est-à-dire d'établir un schéma global des dénominateurs communs, qui ont produit la personnalité, après le moment où l'enfant en bas-âge perd son auto-conscience/essence consciente (suite à la fin de l'assimilation totale de ses égos /ceux qui tournent autour du berceau dont nous parle le V.M Samaël Aun Weor).

Cela pour éviter de se perdre dans le contenu des mots qui peuvent faire retentir en nous de la fantaisie.
Ce serait comme, des dessins de psychologie gnostique :)
Le véritable Art nous parlerait-il de notre héritage et de ces chers embêteurs hôtes indésirables qui nous en dépossédèrent et provoquèrent notre involution...

Ou alors, c'est peut-être un subterfuge pour ne pas méditer sur le sens profond de chaque paragraphe des oeuvres du V.M Samaël Aun Weor. Dans ce cas (qui est certainement très probable), l'idée exposée plus haut (concernant les schémas) est caduque, inutile, voire potentiellement délétère.

Fraternellement.

jerome
Messages : 162
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Journal de Scorlion

Message par jerome » 23 févr. 2019, 12:45

Salut à toi Scorlion! Comme tu le pressens, la Vérité (que je n'ai pas encore expérimentée, mais dont je ressens bien que je suis sur la bonne Voie pr m'en approcher) est au-delà des conceptions mentales. Cela qui est Réel dépasse les schémas mentaux et l'entendement de l'intellect qui veut tout classer, étiqueter; et ne peut être expérimenté qu'avec le Coeur, la compréhension jaillit d'elle mm dans l'Amour, le Don, la méditation (méditation active=rappel de soi, autoobservation du mental par le coeur d'instant en instant, à chaque moment de la Vie, idéalement). La Vérité est au-delà de la 4e dimension (temps) et dépasse les sens et l'intellect.

Toutefois, à ce sujet une idée qui m'a paru intéressante dans Gnôsis (Mouravieff) : à la base, le seul sentiment pur et Réel serait l'Amour. Tous les autres sentiments seraient déviés de celui-ci (et de la haine, qui est le mm sentiment à son pôle opposé : voir axiome hermétique de polarité) et découlent les uns des autres en cascade. Ainsi, plaisir=amour de ce qui nous échoit ds cette existence, peur=appréhension de la perte (de l'amour, du plaisir, de biens matériels, appréhension=perte de confiance en l'Amour originel, etc...). L'intellect ne devrait être qu'un outil au service du Coeur (l'Etre Réel, l'Intime), permettant par exemple d'écrire ces lignes. C'est le sens de Jésus (l'Intime) entrant ds Jérusalem (notre ville psychologique) sur le dos d'un âne (l'Obstiné, voir Pistis Sophia, l'Ego).

Bonne journée dans le rappel de soi! Amour fraternel

Avatar du membre
Scorlion
Messages : 100
Enregistré le : 10 févr. 2019, 21:57

Re: Journal de Scorlion

Message par Scorlion » 23 févr. 2019, 13:37

:) Merci Jérôme.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 587
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Journal de Scorlion

Message par Paul12 » 23 févr. 2019, 14:26

Bonjour cher Scorlion,

La réponse de Jérôme est selon mon niveau tout à fait juste.

Nous pouvons schématiser effectivement le fonctionnement de l'égo, il y a sans doute pas mal à faire de ce côté.

Cependant, ce n'est pas nécessaire pour éliminer les Moi. J'ai également voulu faire ce genre de travail auparavant.

Mais il est très dangereux et difficile de le faire la conscience endormie. Simplement parce que nous n'utilisons pas le mental comme il faut et non au service de l’Être, la plupart du temps.

Il vaudrait mieux éveiller sa Conscience et vivre d'abord purement de façon pratique pour ensuite pouvoir donner une approche juste.

Sinon nous restons enfermé dans nos schémas de pensé, aussi érudits puissent-ils être.

C'est difficile à comprendre tant que nous ne nous auto-découvrons pas intérieurement. Avec le mental calme.

Voici un passage d'une conférence de Samael Aun Weor qui me fut utile :
Dans toutes les circonstances de la vie, le mental et le sentiment prennent une part active et ils réagissent sans cesse.
Ce qui serait intéressant, mes chers disciples, c'est de ne donner d'opportunités ni au sentiment, ni au mental.
Il est urgent d'avoir un mental passif et ceci, naturellement, gêne tous les « mentalistes ».

Le mental passif est contraire à tous ceux qui disent que le pouvoir se trouve dans le mental et que l'homme doit être le roi, celui qui commande et celui qui domine avec son mental puissant. Ce sont les sophismes des « mentalistes », comme de dire que celui qui apprend à manier le mental est aussi sûr de triompher que la flèche du vieil archer.

En fin de compte, ce ne sont rien d'autre que des sophismes, issus des fantaisies intellectuelles, qui n'ont aucun fondement ésotérique. La pensée négative, ceci terrorise les positivistes du mental, mais pourtant la forme négative du mental est la plus éloquente. Ne pas penser est la forme la plus élevée de la pensée. Quand le processus de la pensée s'est épuisé, il advient quelque chose de nouveau. Ceci, il faut savoir le comprendre. Un mental qui ne projette pas, un mental passif mis au service de l'Être, est un instrument efficace, parce que le mental est fait pour être réceptif, pour servir d'instrument passif et non d'instrument actif.
Le mental doit être passif et au service de l'Etre,
Le mental doit être passif,
Le mental doit être passif.

Il faut comprendre que notre propre prison, nos défauts, notre fausse image de sois, l'égo, à sa tanière dans le mental.

Le mental ne doit plus réagir à rien. Il doit être réceptif, sans s'identifier. Dans tout raisonnement, l'égo s'y cache.

C'est un travail révolutionnaire et voici donc pourquoi il est dit qu'il faut faire de sur-efforts. Car ce n'est pas un fonctionnement actuellement normal pour nous que d'être passif.

Lorsque nous décidons de nous plonger dans la méditation et de mourir en nos pensées, raisonnements, attachements, alors il advient quelque chose de nouveau, qui nous fait nous rendre compte de l'urgence d'éliminer l'égo.

Répondre