Session 1 Carnet de route méditation

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Pascal

Re: Carnet de route méditation

Message par Pascal » 21 oct. 2009, 14:02

Noe a écrit : Voici une belle vidéo sur la chasteté http://www.dailymotion.com/related/x2pf ... e_creation
Et une belle vidéo sur l'humour du don et de la compassion :

http://zone-7.net/videotheque/index.html

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 21 oct. 2009, 15:45

Bonjour mes amis,

Je me suis levé à 05h15 et ai étudié les deux premiers chapitres dédié à l'auto-observation (http://www.don-et-compassion.com/auto_observation.html dans un esprit aspirant à l'unification.
J'ai débuté la méditation quotidienne à 06h05 jusqu'à 07h30. Le voile du sommeil m'a pris après une trentaine de minutes et je ne suis parvenu à m'en détacher que de façon épisodique.
Durant la première partie de la matinée, j'ai pratiqué la méditation active de façon assez suivi, m'aidant de la clé de SOL et des phrases mantralisés cités dans des posts précédents. Depuis 11h00 du matin mon attention s'est réduite considérablement. Durant mon travail, l'identification est plus grande en générale.
Je profite de ce post pour reprendre la méditation active où j'en suis resté.

Bonne méditation chers camarades ;)

PS : Merci pour cette vidéo plein ... d'optimisme Pascal :D
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 22 oct. 2009, 13:51

Bonjour mes amis,

Je me suis levé à 05h00 et ai étudié le chapitre 19 (l'Initiation) de l'ouvrage "Le Mariage Parfait" (http://www.don-et-compassion.com/mariag ... coeur.html jusqu'à "L'Initiation, les Chakras et les Plexus" dans un esprit aspirant à l'unification.

J'ai débuté la méditation quotidienne à 06h10 jusqu'à 07h00 en m'inspirant du terme "centre permanent de conscience" :

Hier après-midi en parcourant le chapitre 48 du parsifal révélé, cette phrase s'est retrouvée sous mes yeux et une nouvelle fois a été source d'inspiration. Elle a agit sur moi comme une évidence, et en mon coeur un sentiment s'exprima : "c'est ça !" comme un souvenir qui revient à ma mémoire. Et par l'évocation de cette expression, je parvins à m'unifier encore et encore, persévérant quand je perdais le fil ... jusqu'en fin d'après midi.

J'ai donc fait de même durant cette méditation en méditant sur le "centre permanent de conscience" tout en utilisant le décompte de 100 à 0, ceci à deux reprises sans quasiment perdre le fil du décompte". Enfin je m'appliqua à la concentration sur les sons du cerveau.
Profitant d'un temps libre, j'ai repris la méditation de 09h20 à 09h45 en m'inspirant du terme énoncé ci-dessus puis en m'immergeant dans l'oeuvre de la flute enchantée de Mozart. Vers la fin la somnolence m'a gagnée.

J'ai continué à m'inspirer de la sorte lors d'une longue marche et l'unification s'est de nouveau maintenu un certain temps. Depuis j'ai perdu progressivement le fil. Je profite de ce post pour reprendre où j'en suis resté.

Bonne méditation chers camarades ;)
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 23 oct. 2009, 15:16

Bonjour mes amis,

Je me suis levé à 05h10 et ai repris l'étude du chapitre 19 de l'ouvrage "Le Mariage Parfait" à l'endroit où je m'étais arrêté hier ... dans un esprit somnolent. La nuit fut courte et le manque de sommeil est un obstacle au rappel de soi. Vers 06h00, j'ai préféré me recoucher.

J'ai débuté la méditation quotidienne position assise jambes croisées à 12h40 jusqu'à 13h40 en m'aidant une nouvelle fois de la flute enchantée de Mozart. Je suis rapidement entré dans une relaxation assez profonde, trouvant l'unification et un certain silence en me concentrant sur les battements de mon cœur. Durant cette méditation mes pensées m'ont fait déviés à plusieurs reprises mais j'ai pu retrouver le silence et la concentration sans lutte, simplement en m'inspirant du centre de gravité permanent.
Depuis, m'étant remis en mouvement, la fascination des phénomènes extérieures m'a de nouveau repris dans ces filets. Je profite de ce post pour reprendre la méditation active où j'en suis resté.

Bonne méditation chers camarades ;)
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 25 oct. 2009, 05:18

Bonjour mes amis,

Concernant hier samedi, je me suis levé à 05h00 et ai étudié les arcanes 1,2 et 3 du tarot que l'on peut trouver à partir de cette page http://www.don-et-compassion.com/arcane ... alini.html dans un esprit aspirant à l'unification.

J'ai commencé la méditation quotidienne à 06h25 et est dû l'interrompre à 07h00 ( la persévérance commence à porter ses fruits.)
La matinée sera synonyme d'identification. Je reprends la méditation à 12h30 jusqu'à 13h30, m'aidant de musiques sacrées et du comptage de 100 à 0) et trouve une relaxation et un silence assez profond. Le reste de la journée sera à l'identique de la matinée.

Bonne journée chers camarades ;)
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 26 oct. 2009, 07:19

Bonjour à tous,

Concernant hier dimanche je me suis levé à 05h00 et ai repris la lecture lu Vendredi dans la somnolence avec cette fois-ci un esprit aspirant à l'unification.

Je débute la méditation quotidienne à 06h00 jusqu'à 07h00 en entrant dans une relaxation assez profonde puis en m'aidant des sons du cerveau. Vers la fin la somnolence vient par épisode.
Le reste de la journée sera "identification et oubli quasi permanent".

Bonne méditation chers camarades ;)
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 26 oct. 2009, 15:47

Bonjour mes amis,

Je me suis levé à 07h00 et ai étudié les deux premiers facteurs des "trois facteurs de la révolution de la conscience" http://www.don-et-compassion.com/revolu ... ience.html dans un esprit tendant à l'unification.

J'ai débuté la méditation quotidienne à 08h00 jusqu'à 09h00. La somnolence a été présente assez rapidement et ne m'a pas vraiment quitté jusqu'à la fin.

Depuis quelques jours mon rappel de moi n'est plus que l'ombre de lui-même. Je vais reprendre "ici et maintenant" la clé de SOL progressivement abandonné depuis quelques temps et remplacé par ... de l'auto satisfaction, des tergiversations etc...

Bonne méditation chers camarades ;)
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Carnet de route méditation

Message par Lot » 26 oct. 2009, 18:18

Cher Ami,

« Nul ne peut servir deux maîtres à la fois. »

On ne peut mourir et vivre en même temps.

Pour être dans l’éternel moment présent, il faut être entier, non divisé.

Notre Dieu est un Dieu « Jaloux », ainsi que l’ont rappelé avec véhémence tous les prophètes à travers le temps.

L’unité se fait dans le cœur, car : « là où ton cœur là sera ton trésor ».

Le cœur divisé convoite deux amours,
- L’amour de soi-même qui nie l’Etre en nous-même;
- L’amour de l’Etre qui renie le soi-même.

Le cœur divisé cherche la compensation en tendant une voile au souffle de Dieu et l’autre au souffle du monde.

Mais on ne peut servir deux maîtres, et c’est la voix du Christ qui nous rappelle : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive ... celui qui perd sa vie pour moi, la gagnera. »

Tant que nous ne sommes pas déclarés ennemis mortels de nous-mêmes, nous ne pouvons être entiers.

La fausse image de soi divise le cœur et le mental et nous rend incapable d’aimer et d’être uni.

Nous ne savons que convoiter.

Si l’attention déraille, si l’observation de nous-même est inconstante, si la pensée n’est pas droite et soumise à l’Etre, si l’identification et la fascination nous submergent, etc., la cause en est dans notre volonté corrompue à servir à la fois Dieu et Mammon.

Il n’y a pas de symboles dans les déclarations des Maîtres de Sagesse, elles sont catégoriques, simples et tranchantes comme des lames de rasoir.

« Je connais tes œuvres : tu n'es ni froid ni bouillant. Plût à Dieu que tu fusses froid ou bouillant! Mais parce que tu es tiède et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. » (Apocalypse III,16)

Dans la sévérité de ces paroles, prenons conscience que dans la terrible négation de soi, il y a la promesse d’amour de notre Etre d’un bonheur éternel.

Que la Paix soit avec toi,

Ton Ami

L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

oorlogs
Messages : 114
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route méditation

Message par oorlogs » 27 oct. 2009, 16:49

Bonjour mes amis,

Je me suis levé à 05h00 et ai étudié le troisième facteur des "trois facteurs de la révolution de la conscience" dans un esprit aspirant à l'unification.

J'ai débuté la méditation quotidienne à 06h50 jusqu'à 08h00 en m'immergeant dans la relaxation du corps et l'écoute des sons du cerveau. La somnolence a fait son apparition dans la deuxième partie de la pratique par intermittence.
Depuis, la méditation active est irrégulière.
A certain moment de la journée je m'aide d'un ouvrage que mon épouse m'a offert dernièrement "Cheminer vers l'éveil " du DALAÏ LAMA. La sagesse de l'auteur et son verbe m'inspire profondément. Je vous le recommande.

Bonne méditation chers camarades, et Merci à toi Lot pour me rappeler à mes devoirs.
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

Avatar du membre
Noe
Messages : 650
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

la méditation et l'amour

Message par Noe » 28 oct. 2009, 13:45

Bonjour Oorlogs,

J'aimerais te parler d'amour et de méditation car peu nombreux sont les personnes qui savent vraiment aimer. Qui plus est, les nombreux aspirants à l'illumination souffrent d'un manque d'illumination intérieure et de résultats concrets. C'est un constat amère mais bien réel. Ce que je dis s'adresse à l'ensemble des lecteurs de Don et Compassion, mais cela ne s'adresse pas à toi personnellement.

Dieu est Amour, et il se dédouble en la Mère cosmique, qui est Compassion - mais c'est également le Fils en termes kabbalistiques. La Mère se dédouble à son tour en la divine Mère kundalini particulière, épouse de l'Esprit Saint. Revenons maintenant à notre propos sur l'Amour dans la méditation continue.

Je peux comprendre qu'après une année de travail, on aspire à prendre des vacances. On peut également comprendre qu'après une semaine de dur labeur, on peut aisément sortir au restaurant (ou aller au cinéma). Mais ces processus mentaux sont bien souvent erronés car la conscience n'est pas à sa place. On ne peut pas compenser la douleur par le plaisir sans identification (la conscience demeure ainsi embouteillée par les sens et le mental sensuel). Et ce processus général est l'expression de la lutte des opposés.

On parle ici du mental ou de l'esprit dans un sens large, qui comprend l'intention, la pensée, l'émotion et l'instinct - et ceci dans chaque mouvement ou action. L'Amour authentique nait du sacrifice, du DON de soi. Vouloir cultiver l'Amour sans sacrifice, c'est cultiver la passion animale. De l'authentique sacrifice - issu de l'authentique révolution de la conscience - nait l'Amour de Dieu à l'intérieur de nous-mêmes.

Le Christ a dit : "qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui" Jean 6. Celui qui est déjà bien mort peut connaître l'Amour conscient, le seul et unique Amour, qui est Dieu lui-même (l'esprit immortel qui réside en chaque être humain). La félicité divine est la relation de Dieu avec lui-même. Lorsque la Bouddhata, l'Essence divine, se reconnaît dans sa chair, elle expérimente la félicité, le bonheur. Et ceci est possible dans la méditation profonde.

Ainsi, une simple promenade dans le désert (ou dans la ville) se transforme en félicité. L'authentique révolution de la conscience est AMOUR, Amour de Dieu en tant que divine Mère Kundalini. Le Renoncement est Amour. Ce renoncement est un sacrifice, car il faut renoncer aux biens matériels et à toute forme d'intellectualisme.

Toute la qualité du travail dépend essentiellement du sacrifice - le renoncement exprimé par "Renies-toi toi-même, prends ta Croix de l'initiation et suis moi". Le temps est un concept intellectuel qui embouteille la conscience. C'est là qu'il faut savoir mettre la conscience où il faut et la retirer de là où elle n'a pas sa place (lire à ce propos, Shunyata, chap 4 du livre, Pour le petit nombre, en ligne sur le site Don & Compassion). La guerre sainte se réalise à l'intérieur de nous-mêmes, à chaque instant, présentement et éternellement.

Voici deux versets de la Bhagavad-Gîtâ qui parle d'Amour (et de sacrifice) sur lesquels on peut méditer jusqu'à la victoire. La méditation est sa vie même intensément vécue d'instant en instant en compagnie de sa divine Mère.

Verset : 2.71 « Celui que les plaisirs matériels n’attirent plus, qui n’est plus esclave de ses désirs, qui a rejeté tout esprit de possession et qui s’est libéré de la tyrannie de l'ego, peut seul connaître la sérénité parfaite. »

Verset 4.41 « Celui dont le savoir spirituel a déraciné les doutes, et qui, ayant renoncé aux fruits de ses actes, s’est établi fermement dans la conscience de son intime réel, celui-là, ô conquérant des richesses, demeure libre des chaînes de l’action »

Que la divine épouse de l'Esprit Saint, la Mère divine, l'Adorable et Merveilleuse Déesse Kundalini puisse nous guider à chacun de nos pas, ici et maintenant, et éternellement.
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Répondre