Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Répondre
Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean-François » 03 oct. 2009, 17:07

Bonjour,

Voila, j'en ai marre de méditer que 3 minutes sur chacune et encore...

la Méditation sur l'Intime :
Mon Intime, Mon Etre Réél, mon Purusha, mon Atman, Seigneur Dieu de mon Etre, Mon Joyau, Mon Mani... Je ne suis pas mon corps physique, je ne suis pas mes pensées, je ne suis pas mes sensations, je ne suis pas mes émotions, je ne suis pas les égos... JE SUIS L'INTIME, ma vraie nature est l'Intime, je suis Toi , je suis Toi, je suis Toi, Aum Omnis Intimo, Om Mani Padme Yug. JE SUIS L'INTIME... JE SUIS L'INTIME...JE SUIS L'INTIME...
(Je l'ai peut-être un peu modifié par rapport ce que SAW nous a donné)

Ensuite, c'est une méditation visualisatrice que je pratique :
Le disciple gnostique qui veut développer les pouvoirs du Cardias devra prier énormément la déesse Kakini, la suppliant de tout son coeur et avec une grande ferveur de l'aider à développer le Cardias.

Méditation sur le Cardias : L'étudiant doit pratiquer tous les jours sans exception en visualisant devant lui, grâce au pouvoir de l'imagination créatrice, une grande croix d'or. Il imaginera que de cette grande croix émanent des rayons divins qui pénètrent dans son Cardias, le font resplendir et scintiller merveilleusement. Cette pratique s'effectuera face à l'est et pendant une heure chaque jour ; on chantera durant la pratique le mantra du chakra, ce mantra, c'est la voyelle « O ». Il faut en prolonger le son. Il est nécessaire, également, de s'identifier avec Vayu, le principe éthérique de l'air ; imaginez qu'à l'intérieur du coeur il y a des montagnes, des forêts, des ouragans, des oiseaux qui volent, etc.

En pratiquant tous les jours, pendant trois ans, la méditation sur ce chakra, il n'y a pas de doute que les pouvoirs du coeur vont se développer. Il est indispensable de pratiquer quotidiennement, sans passer un seul jour. Les pratiques inconstantes ne servent à rien. Il serait aussi tout à fait approprié, pour méditer sur le Cardias et sur la déesse Kakini, d'aller dans les montagnes, où soufflent des vents puissants. Rappelez-vous que les grands Maîtres savent profiter des hautes montagnes et des grands vents pour faire sortir leurs disciples en corps astral.

La méditation sur le chakra Anahata, la fleur de lotus du coeur, confère tous les pouvoirs pour sortir en Astral et en état de Djinn. Par le développement du Cardias, le Gnostique peut acquérir les pouvoirs de se rendre invisible, de voler à travers le ciel en corps astral ou avec son corps physique en Jinas, de passer dans le feu sans se brûler ou de traverser un rocher d'un bord à l'autre, etc.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=23&t=130
Je n'ai commencé la méditation sur la déesse il y a un mois seulement.

En fait, je faisais mes prières autour des 22 H 30 prière à la Mère, méditation sur l'Intime, un Notre Père et la méditation sur le Cardias en priant la déesse Kakini... je fais tout à la suite en 15 minutes, c'est peut-être pas très sérieux et puis il se trouve qu'au changement de saison, je tombais comme une masse dans mon lit et je m'endormais avant de faire mon quart d'heure...3 jours d'affilée alors j'ai réagi j'ai modifié l'heure de mes prières-méditation à 20 h 00. Je me rends compte que malgré l'heure moins tardive,il m'arrive encore d'être pris par le voile du sommeil (comme oorlogs et Pascal entre autres). Pourtant, Je fais les 4 toujours assis sur une chaise face à l'Est... Donc je m'endors, je me réveille, je reprends où j'en étais puis je me rendors jusqu'à que je finisse le tout.

Comment faire pour faire durer les méditations ? Je me souviens d'un temps où je ressentais une pression au 3ème oeil, parfois je l'imputais au fait de quitter l'écran d'ordinateur (aux ondes)... Je me souviens même d'une époque où j'étais si bien à prier que ça pouvait durer 45 minutes... La pression dans la tête m'encourageait comme si j'imaginais que ça portait ses fruits...alors qu'il faut être détaché de cela. Je l'ai ressenti encore cette après-midi comme un appel donc je suis allé m'allonger mais ça n'a pas trop évoluer...

Comment on fait durer sinon quand rien se passe...vous mettez un réveil en face de vous, vous ouvrez les yeux et si l'heure désirée n'est pas atteinte vous refermez les yeux et vous reprenez ? Est-il agréable de méditer pendant des heures? voila vous embêtez pas trop à me répondre sauf si vous avez largement le temps, c'est à moi de trouver le courage en moi, peut-être que je viens chercher un peu d'encouragement ou le déclic pour faire durer... Je ne peux pas le faire comme la plupart d'entre vous à 3-4 heures du matin... J'aime regarder le film du soir (je ne suis pas encore libéré de la télé comme la plupart d'entre vous) ou forumer... Donc je ne vais pas me coucher à 20 H 00 pour me lever à 4 H OO. Et si je le faisais le week-end, ça me décalerait pour mes horaires de travail de semaine... je ne sais pas trop comment vous faites pour vous harmoniser avec ça, vous m'intriguez beaucoup. Ou alors en rentrant du travail, après avoir mangé vers 18H15, faire 2 heures de méditation au lieu de sauter sur l'ordi... enfin peut-être commencer par moins... mais en rentrant, j'ai pas trop la tête à méditer...

Et puis comment calmer le mental, le relaxer, lui qui a toujours envie d'informations neuve, comme faire pour qu'il ne s'ennuie pas...toujours à alterner entre ordi, télé, lecture (accepter de recevoir de l'information de l'intérieur pour une fois) sans jamais ou presque prendre le temps de tomber en admiration devant la nature : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =44&t=1359
Modifié en dernier par Jean-François le 01 sept. 2011, 22:59, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par Jean-François » 03 oct. 2009, 20:42

Bon, je ne vais pas vous faire le rapport tout les soirs, parce que ce sera presque toujours pareil.

Dés ma prière à ma Mère Divine, tête prise comme dans un étau, comme un fer à cheval qui m'entoure les tempes. ça a duré 30 minutes ce soir.

Avatar du membre
Noe
Messages : 622
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par Noe » 05 oct. 2009, 12:48

Bonjour Ami Gémani,

A ta question : Comment faire pour faire durer les méditations ? Il existe une diversité de réponses, car il existe de multiples techniques de méditation. Prenons un exemple, lorsqu'une personne aime la musique, elle peut simplement s'assoir ou s'allonger et écouter sa musique préférée. En écoutant cette musique préférée, un débutant dans l'apprentissage de la méditation peut rester une heure concentré de manière assez facile. Cette habitude quotidienne peut se graver dans la conscience en équilibrant l'émotion et la volonté, l'imagination et la volonté. De cette habitude, le silence intérieur naîtra (même s'il y a de la musique). Et avec de la patience et de la persévérance, l'étudiant en méditation pourra aisément poursuivre ses exercices.

Oui, mais l'essentiel n'est pas là ! La question est : Pourquoi méditer et comment méditer ? J'invite toute personne qui a des difficultés à méditer à faire l'exercice suivant :

A la première heure du lever, écrire sur une feuille blanche, pourquoi je veux méditer ? Puis se relaxer et chercher à l'intérieur de nous-même les réponses. Ensuite écrire sur cette même feuille, les 10 raisons principales pour lesquelles "Je veux méditer". Puis encore, faire, faire et refaire cet exercice d'écriture tous les matins à la première heure du lever, et sélectionner les 3 choses les plus importantes, jusqu'à trouver son POURQUOI. Lorsque le Pourquoi est défini, le COMMENT méditer devient facile.

Cet exercice est fondamental et il devrait être précédé d'un autre exercice sur la manière de cultiver l'Esprit de Dieu en nous-même. Qu'est-ce que l'Esprit de Dieu ? Qu'est-ce que l'Unité en Dieu le Père exprimé par l'Arcane 1 du tarot ? Qu'est que l'Amour, le Don et la Compassion ? C'est en cultivant l'Esprit de Dieu chaque jour, que nous nous approchons du mystère divin.

Que la Divine Mère de toute Compassion, cette intermédiaire dévotion, t'enseigne la voie qui mène à l'Unité du Père par sa servante Volonté
Image
Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Disponible via skype pour toute aide pratique.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par Jean-François » 11 oct. 2009, 15:00

Merci Noé, voila :

Mes 10 Raisons pour méditer (dans l'ordre des priorités, je crois):

1 - Comprendre le défaut ou l’ego dans toute son étendue, dans les différents niveaux subconscients du mental. Petit à petit, découvrir les 49 niveaux.
Une fois que nous avons compris tel ou tel défaut psychologique dans tous et chacun des niveaux subconscients du mental, nous devons implorer, nous devons demander l'aide de notre Mère divine particulière, la supplier d'éliminer de nos corps lunaires le moi, l'entité qui personnifie ce défaut.

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ssance.php


2 – Donner toute sa place à mon Intime : Définition de l’Intime : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=46&t=443



3 - Permettre l’ouverture de mon Cœur pour Voyager dans l’astral consciemment et surtout plus facilement :

Comment Méditer : aide au voyage astral : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=22&t=216

Intellectuels qui n’y arrivent pas : Développer le cardias : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=17&t=212

(Je crois que 2 et 3 sont synonymes ou intimement liés si l'Intime est dans le Coeur - cardias)



4 - Placer le Mental Dans un Océan Profond et Tranquille : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... /index.php

& les représentations du mental, quiétude : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =22&t=1275

afin de sortir de son mental habituel.




5 – Recevoir de l’information




6 – Prendre la voie par excellence de tout ésotériste sérieux, suivre la pratique la plus recommandée. Celles que tous les maîtres ou presque ont enseigné ou montré à leurs disciples. C’est peut-être là où on touche enfin la saveur Travail et puis ça semble plaire à ceux qui pratiquent sinon ils ne resteraient pas des heures dessus.




7 - Prendre le chemin qui mène ensuite à l’Extase : Concentration – méditation – Extase : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=22&t=537





8 - Approcher la saveur du Nirvana : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 1928#p1928




9 – Aller en résonance avec tous les autres qui méditent dans le cas où cette méditation conjointe pourrait avoir un effet positif sur l’humanité.




10 – Peut-être la méditation à force de pratique peut permettre dans les temps ou nous vaquons à nos activités normales d’arriver à la pratique du devoir Parlok et ainsi permettre le rappel de soi continu par une meilleure connaissance de soi.


Inconvénient : pour commencer faut de la volonté, peur de m’ennuyer assis à rien faire, ça prend plusieurs heures par jour, c’est dur de méditer comme il faut, il y a tant de méthodes différentes, je n’ai pas encore compris ou cherché la différence entre la méditation passive et active… active si on étudie un texte ? Passive si on fait le vide ? mais je le fais un petit peu chaque jour quand même...

Avatar du membre
Noe
Messages : 622
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation et méditation analytique

Message par Noe » 12 oct. 2009, 10:47

Bonjour Gémani,

Je te remercie d'avoir fait cet exercice en direct sur le forum. Cet exercice que tu as réalisé est une forme de méditation analytique bouddhiste dont le but est d'obtenir une clarté d'esprit, et par voie de conséquence, une tranquillité intérieure, dans l'unique but d'approfondir la pratique de la méditation. Poursuivons donc cet exercice de méditation analytique.

Tout d'abord, combien de temps accordes-tu chaque jour à chacun de ces dix "Pourquoi" ? (les dix raisons principales pour lesquelles "je veux pratiquer la méditation"). Il convient d'être clair et sincère avec soi-même pendant toute la durée de l'exercice de méditation analytique.

Ici, il est opportun d'apprendre à changer sa manière de penser en termes d'actions, car nous vivons dans un monde de causes à effets. Tout effet (résultat, événement ou condition) est le produit d'une cause ou de plusieurs causes. Et lorsque nous ne voulons plus que cet effet (résultat, événement ou condition) se manifeste dans notre vie, il suffit d'en rechercher les causes, de les analyser, puis de les modifier où de les supprimer. Ainsi, il est nécessaire de clarifier ces 10 points cités en termes d'actions d'abord, puis de conséquences.

Après avoir pris le temps de clarifier ces 10 points, écrire en face de chacun des 10 points cités, le temps qu'on consacre chaque jour à chacun de ces 10 points, puis, il convient de faire une sélection des trois raisons principales pour lesquelles "je veux méditer".

Prenons des exemples : 1. Comprendre l'ego : définir clairement qu'est-ce que je fais pour cela précisément chaque jour ? ensuite, combien de temps ais-je passé aujourd'hui ? 2. Donner toute sa place à l'Intime : définir clairement qu'est-ce que cela veut dire en termes d'actions à "donner toute sa place à l'Intime", puis que fais-je précisément pour cela chaque jour, et enfin combien de temps ais-je consacré aujourd'hui ? 3. Développer le chakra du coeur : que fais-je précisément en termes d'actions ? et combien de temps ais-je consacré aujourd'hui ?

Ceci n'est pas une vaine réflexion intellectuelle, nous parlons ici d'action et d'unité comme l'exprime l'Arcane 1 du Tarot. C'est ici le moment de clarifier les choses, celles qui sont vraies en termes d'actions et de conséquences, de celles qui ne sont que des fantaisies intellectuelles ou de simples illusions. Il est utile de définir soi-même en quelques mots, le plus simplement possible, chacun des 10 points cités (sans faire de référence à d'autres textes car nous voulons travailler cet exercice de méditation avec nous-mêmes, c'est-à-dire, clarifier les choses avec nous-mêmes).

Poursuivons donc si tu le veux bien, cet exercice de méditation analytique en sélectionnant ensuite, des trois raisons, une seule raison, un seul et unique "Pourquoi je veux méditer".

Je te souhaite mon ami, Gémani, une excellente journée dans la sérénité de l'action juste.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par Jean-François » 14 oct. 2009, 19:06

Merci Noé,

j'adore le mot analytique.. parce que j'ai toujours été nul en synthèse, je ne fais que m'attacher à des détails, mais j'ai pas de vision d'ensemble, donc quand tu me dis méditation analytique bouddhique, ça a des chances de me plaire... Faut encore que j'analyse correctement.

Pour te dire la vérité, ces 10 raisons, pour les obtenir, je ne me suis pas relaxé, je me suis juste baladé sur mon forum...

Mais aujoud'hui, 14 octobre, à 5 h 59, j'ai décidé de méditer une demi-heure quoi qu'il arrive. En fait, il se trouve que je ne pouvais pas aller dans l'autre pièce où je vais d'hbitude et donc quitte à rester dans le noir à rien faire, j'ai essayer de méditer... J'ai relaxé mon corps, en imaginant les nains sortir à la queue le leu, par mes mains et mes pieds, puis essayé de relaxer mon mental, et après, j'ai dirigé mon attention sur les 3 premières raisons, pour creuser un peu, mais je n'ai pas reçu d'information nouvellle. peut-être que je confonds méditation avec réflexion les yeux fermés ! Hé bien pour différencier je m'appuie sur cette sensation de pression sur les tempes, comme un fer à cheval... pour distinguer réflexion, d'étet second ... J'ai arrêté à 6h 24, puis j'ai repris jusqu' à 6h31.

pour la première raison, comprendre mes égos, il ya en parallèle découvrir les 49 niveaux subconscients mental, mais il me semble que les deux se font en même temps. Il m'est venu l'idée que si tous mes égos étaient décapités, alors je serai l'Intime dans toute sa plénitude, tous mes égos désembouteillé et ma conscience librérée, la boddhicitta... ce qui fait un lien entre la raison 1 et 2.

Pour la seconde raison : donner toute sa place à l'Intime.. j'ai oublié le fruit de ma méditation !

la 3ème raison, pas arrivé à avancer.

Sinon le temps que j'y passe dessus dans ma journée est faible, c'est vrai, pour la 2, je passe 10 minutes par jour (matin et soir) et pour la 3, cinq minutes (le soir) à peine. Et la 1, parfois pas du tout quand j'ai débusqué aucun ego de la journée...

J'espère que demain j'aurai le courage de continuer, peut-être de me lever plus tôt, mais je veux pas commencer par en faire trop, pas me griser...

je me demande s'il y a un danger à faire trop de méditation, est-ce qu'à un certain temps passé, on néglige sa vie de tous les jours parce qu'on a des choses à faire aussi... enfin l'équilibre.

Heu, j'ai passé à deux sujets qu'on pourrait créer: un qui s'appellerait : les raisons pour méditer et un autre: les différentes méthodes de méditation : pour l'instant, je connais la méditation sur texte, la méditation passive (silence intérieur), la méditation active (auto-observation - clef de sol tout au long de la journée), la méditation sur L'intime, La méditation sur la Mère Divine, on pourrait faire sur toutes les parties de Notre Etre à ce compte là... enfin si ça intéresse quelqu'un...

Merci, c'est pas facile dans la journée de donner du temps à ses raisons...

une question, comment pratiquez-vous l'auto-observation ? Est-ce que chaque fois que vous faite quelque chose, vous l'explicitez mentalement : style : j'appuie sur le bouton, j'allonge le bras, je tourne la page, j'écris dans la case ceci, etc..

oorlogs
Messages : 38
Enregistré le : 10 janv. 2009, 11:02

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par oorlogs » 15 oct. 2009, 05:19

Gémani a écrit :une question, comment pratiquez-vous l'auto-observation ? Est-ce que chaque fois que vous faite quelque chose, vous l'explicitez mentalement : style : j'appuie sur le bouton, j'allonge le bras, je tourne la page, j'écris dans la case ceci, etc..
Bonjour Gémani,
Si tu me permets un début de réponse à ta question, je dirais que tant que c'est l'Ego qui tente de s'auto-observer lui-même, il y a lutte intérieure. L'Ego n'a pas la faculté de s'auto-observer, il va donc échafauder des théories, des méthodes, juger du résultat (en bien ou en mal) obtenu ... Donc tourner en rond.
Je tombe dans ce piège bien souvent.
Comme le disent souvent les modérateurs de ce forum, s'il y a effort dans l'éveil de la conscience, s'il y a sentiment de lutte, c'est que l'attitude intérieure n'est probablement pas juste.
Pour être en mesure de nous auto-observer, je crois que nous devons d'abord nous recentrer paisiblement, nous unifier afin d'abandonner la multiplicité de la machine humaine. Ceci ne se trouve pas dans la lutte, dans le rejet ou le refoulement de notre condition actuelle.
Il n'est pas dans l'ordre des choses se forcer son mental si nous souhaitons le comprendre. Nous devons au contraire nous encrer paisiblement dans l'instant présent par exemple par la clé de SOL :

SUJET : suis-je présent ou absent ?(en moi-même) ... La question ne demande pas que nous y trouvions une réponse intellectuelle, revenons paisiblement à nous-même en nous réappropriant sans intervention Egoïque nos 5 sens ...

OBJET : qu'est-ce que je fais ? prendre pleinement conscience de ce que nous faisons "ici et maintenant", non par l'analyse intellectuelle, mais dans la plénitude de l'unification ... En cherchant à faire corps avec l'action ou l'inaction sans nous identifier à celle-ci.

Lieu Où sommes-nous ? Prendre pleinement conscience de notre environnement non en regardant avec la pensée et la réflexion (en toile de fond) où nous nous trouvons mais en nous réappropriant l'action de regarder pleinement sans opposition de l'intérieur et de l'extérieur.

L'effort doit être abandonné. La lutte doit être laissé de coté. Nous contenter, sans chercher à atteindre l'unification, à revenir à nous-même quand nos processus mentaux nous ont de nouveaux dispersés. La paix s'installe d'elle-même, sans l'intervention du désir de réussir, et la commence l'auto-observation sereine et la compréhension ...

Les mots sont inadaptés pour répondre à ta question. J'espère avoir pu te donner un aperçu du non-effort à ne pas pas chercher à obtenir ...

Au plaisir de te lire mon ami, et bonne méditation ;)
Que ta lumière, Divine Mère, éclaire notre route ici et maintenant.

Avatar du membre
Noe
Messages : 622
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par Noe » 15 oct. 2009, 16:58

Bonjour Essences Immortelles, G. & O.,

Dans le silence intérieur de la méditation profonde (passive), la bouddhata ou l'essence divine prend conscience d'elle-même et de son propre bonheur, en reconnaissant dans sa chair, sa propre créature. Ainsi, l'auto-observation sereine de la bouddhata commence et les prémisses de l'éveil de la conscience se manifestent également.

Lorsqu'on démarre cette auto-observation dans la relaxation, une partie du mental, la partie attentive, observe les autres parties du mental (les parties distraites et agitées par la lutte des opposés). Et ceci est normal puisque la machine humaine est animée par un ensemble d'egos. En persévérant dans la phase de concentration de la méditation quotidienne (1 à 3 heures par jour), le silence intérieur commence à s'établir (à condition d'être dans l'unité de l'Arcane 1 du Tarot) et c'est à ce moment là que, l'essence divine prend conscience d'elle-même et de son propre bonheur en reconnaissant dans sa chair, sa propre créature.

Dès lors, l'auto-observation de la méditation active peut se réaliser pleinement tout au long de la journée. Avec seulement 1 heure de méditation quotidienne, jour après jour, année après année, la bouddhata s'éveille et commence son chemin vers l'auto-réalisation de l'Être. Il y a quelques pages qui traitent de l'auto-observation à partir de cette page : http://www.don-et-compassion.com/auto_observation.html

Rappelons-nous également que la Divine Mère Kundalini peut tout pardonner à son fils repenti et qu'elle peut tout donner à son Fils, toujours selon les mérites du coeur. L'Instructeur du monde est amour infini et la Divine Mère est la Dame de toute Compassion. Tout se résume à un engagement et une fidélité sans faille. C'est pourquoi, il est nécessaire de déraciner le doute et de renoncer aux fruits de ses actes.

Que la Divine Mère vous guide et vous illumine de son Amour infini

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation d'Octobre

Message par Jean-François » 18 oct. 2009, 08:35

oorlogs a écrit :Il n'est pas dans l'ordre des choses se forcer son mental si nous souhaitons le comprendre. Nous devons au contraire nous encrer paisiblement dans l'instant présent par exemple par la clé de SOL :

SUJET : suis-je présent ou absent ?(en moi-même) ... La question ne demande pas que nous y trouvions une réponse intellectuelle, revenons paisiblement à nous-même en nous réappropriant sans intervention Egoïque nos 5 sens ...

OBJET : qu'est-ce que je fais ? prendre pleinement conscience de ce que nous faisons "ici et maintenant", non par l'analyse intellectuelle, mais dans la plénitude de l'unification ... En cherchant à faire corps avec l'action ou l'inaction sans nous identifier à celle-ci.

Lieu Où sommes-nous ? Prendre pleinement conscience de notre environnement non en regardant avec la pensée et la réflexion (en toile de fond) où nous nous trouvons mais en nous réappropriant l'action de regarder pleinement sans opposition de l'intérieur et de l'extérieur.

L'effort doit être abandonné. La lutte doit être laissé de coté. Nous contenter, sans chercher à atteindre l'unification, à revenir à nous-même quand nos processus mentaux nous ont de nouveaux dispersés. La paix s'installe d'elle-même, sans l'intervention du désir de réussir, et la commence l'auto-observation sereine et la compréhension ...

Les mots sont inadaptés pour répondre à ta question. J'espère avoir pu te donner un aperçu du non-effort à ne pas pas chercher à obtenir ...
Merci oorlogs,

J'avoue être très étonné de la pratique de la clef Sol enseignée ici... Jusqu'à maintenant, je donnais des réponses les plus précises à ces questions... mon prénom et mon Nom, l'endroit exact où j'étais et ce que je faisais dans le détail...

Il se trouve que dans mes rêves apparentés aux voyages astraux où jai décollé si tu veux, c'était parce qu'à chaque fois, je voyais quelque chose qui m'étonnait, que ce soit la taille de yorkshire, ou quelqu'un qui cherchait à comprendre pourquoi le stylo ne traversait pas la table en tombant ! ou par exemple, un problème dans l'enchaînement des scènes, on me désigne au loin la montagne où on doit se rendre et la seconde d'après, je pénètre dans la caverne, déja à destination... extrait du message : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 3276#p3276 Il me semble que c'est mon mental qui à chaque fois m'a permis de distinguer l'illogisme du rêve, en fait c'est comme un choc fait à la conscience. Mais, je me rends compte que je n'ai pas eu à répondre aux questions pour me rendre compte que je rêvais. Je n'arrive pas trop à comprendre comment sans répondre aux questions, on peut passer du mental au Coeur,mais peut-être que çane se comprend pas, ça se vit... Mais ces questions,tu te les poses en boucle tout au long de la journée sans y répondre précisément juste en fait pour t'aiguillonner sur ton Intime ?


Noe a écrit :Lorsqu'on démarre cette auto-observation dans la relaxation, une partie du mental, la partie attentive, observe les autres parties du mental (les parties distraites et agitées par la lutte des opposés). Et ceci est normal puisque la machine humaine est animée par un ensemble d'egos. En persévérant dans la phase de concentration de la méditation quotidienne (1 à 3 heures par jour), le silence intérieur commence à s'établir (à condition d'être dans l'unité de l'Arcane 1 du Tarot) et c'est à ce moment là que, l'essence divine prend conscience d'elle-même et de son propre bonheur en reconnaissant dans sa chair, sa propre créature.

Dès lors, l'auto-observation de la méditation active peut se réaliser pleinement tout au long de la journée. Avec seulement 1 heure de méditation quotidienne, jour après jour, année après année, la bouddhata s'éveille et commence son chemin vers l'auto-réalisation de l'Être. Il y a quelques pages qui traitent de l'auto-observation à partir de cette page : http://www.don-et-compassion.com/auto_observation.html
Merci Noé,

Faudra que je consulte ton lien.

Pour l'instant, je n'arrive pas à dépasser la demi-heure,voire les 25 minutes de méditation. Mais tous les jours, je prends le temps au réveil de faire cela en premier. Je ne dis pasencore que j'apprécie de le faire. Il m'arrive de plus en plus fréquemment de ressentir le fer à cheval autour du crâne que ce soit pendant mes prières ou mes méditations, je suis même arriver à provoquer sa survenue au volant... Par contre, je ne progresse pas dans lesraisons,je n'en sélectionne qu'une par jour mais je ne reçois pas d'information nouvelle dessus. Je dois être trop pressé. J'essaye de ne pas laisser mon mental interagir mais je ne suis pas en lutte.

Je crois que les raisons qui nous poussent à la méditation ne sont pas forcément les fruits que l'on en attend. Se peut-il qu'onmédite pendant 20 ans sans résultat, hé bien au pire ,c'est peut-être ce qui peut arriver,alors on me répondra, mais à quoi ça sert tout ce temps perdu... Que répondre : j'ai confiance dans les affirmations des maîtres qui m'ont précédé, je médite peut-être mal, je n'abandonne pas une pratique que j'ai commencée, je dois persévérer parce que le chemin m'est plus difficile qu'un autre à cause de mon karma... Ha je suis retourné dans le mental, mais bon, persévérons.

Merci d'avoir contribué à ce que je commence la méditation.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean-François » 18 juil. 2011, 19:39

Bonjour,

ça fait presque deux ans que je n'ai pas alimenté ce carnet de route.

Alors que se passe-t-il chez moi !

C'est que voila dans la saison froide, j'ai tendance à abandonner la méditation, ça commence par un jour et après, je m'en soucie plus guère.

Par contre, à la fin du printemps, j'ai de nouveau l'énergie qui me revient et je reprends mes méditations, c'est cyclique.

hé bien faut que j'arrête de m'arrêter. Cette année, au mois de janvier, je me suis laissé avoir par une association d'égos qui m'a poussé à replonger dans la luxure. Et je vous prie de croire qu'il me maintenait la tête sous l'eau, je n'arrivais pas à m'en défaire. pendant cette époque quand j'avais pas trop de culpabilité, je m'adressai à ma Mère Divine, en lui disant : "t'as vu, je péche, je n'arrive pas à m'arrêter". Mais j'étais pas trop inquiet, je me disais, je suis mettre de mon sceptre, je peux regarder ce que je veux, je contrôle.

Tu parles, ouais, et puis voila, deux trois fois des pollutions nocturnes, et un soir, en pleine conscience, le vase d'Hermès qui se répand ! Ha, y avait de quoi être fier !

Je crois que ça était l'élément déclencheur du revirement à la bonne intention, laisser tomber toutes ces vidéos et revenir à mes méditations. Mais je ne suis pas libéré de ces égos, je les vois pointer le bout de leur nez, il suffit d'une allusion dans un film, et là faut vite que je régise et que je ne me laisse pas emporté par mon imaginaire.

Donc, j'ai repris mes 4 méditations prières, mais c'est rare que je dépasse une heure, je les pratique le soir à l'heure ou le film commence en général mais je peux commencer plus tôt . Quand je commence plus tard, j'ai tendance à m'endormir dans ma méditation et à me réveiller à 23 h30 comme un zombie pour aller me coucher. et après, je dois récupérer le lendemain matin la partie de la méditation que je n'ai pas faite la veille.

Je me souviens d'une intervention je crois de Noé que je ne suis pas arrivé à retrouver avec l'outil de recherche. Il avait choisi, il me semble pendant 3 jours et 3 nuits de s'enfermer quelque part et de ne rien faire d'autre que de méditer jusqu'à ce que le divin lui réponde. Il faut décider peut-être quelle est notre priorité : entretenir nos egos, continuer comme avant : du style faire quelques concessions mineures pour dire qu'on fait des efforts spirituels. Ce qu'il faudrait, c'est plonger avec foi et par l'expérience entretenir cette foi par l'expérience de nos pratiques, choisir si l'on veut vraiment tout sacrifier pour cette quête intérieure malgré les embûches... même si on commence petitement.

Seulement, je me demande si certains d'entre nous et moi le premier ne considèrent pas la méditation comme un hobby. Ouais je médite le soir, c'est pas mal, je fais des efforts. Je veux dire que ce n'est pas une vocation. ce n'est pas une aspiration divine qui emporte tout sur son passage. c'est un simple loisir, c'est peut-être là notre erreur.

Je suis pareillement endormi à la plupart des nouveaux inscrits du forum et pourtant ça fait 3 ans que j'étudie le corps de doctrine de Samael. Mon erreur, c'est d'être resté dans la théorie et de n'avoir pas chercher à pratiquer ce que je lisais. Et peut-être n'ai-je pas reçu le Donum Dei malgré les ressentis étranges : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... m.php?f=13

J'ai du mal à me dire qu'un jour, je ferai 9 heures de méditation par jour comme le fait Noé.

Encore qu'il faut voir l'intérêt : une rétrospection avec une étude des égos, de leur manifestation, leur compréhension, la décision de l'éliminer, la prière à la Mère Divine, jusqu'à leur dissolution, n'est ce pas le meilleur à faire ? Et quand on sait qu'ils sont tellement nombreux qu'on ne peut pas les compter. Noé doit éliminer un max d'ego s'il le fait dans cette optique, il y a tellement de possibilités, il s'en sert peut-être pour s'immerger dans l'Intime, obtenir des réponses pour les uns ou les autres, son sacerdoce...

La méditation est un excellent soutien à ceux qui souhaitent pratiquer le voyage astral parce que ça permet d'ouvrir, de remettre en fonctionnement le chakra du coeur, le cardias. Et je lis aussi parfois des témoignages de méditants qui au milieu de leur méditation se décorporent. Comme quoi la frontière est mince entre méditation et voyage astral. J'ai souvent envie de leur dire, mais c'est pas une médiation alors, c'est un voyage astral ou une décorporation...

Personnellement, si j'arrive à persévérer dans la méditation, je pense plutôt que je m'arrêterai à 2 voire 3 heures de méditation (comme Samael faisait le soir mais rien ne dit qu'il n'en faisait pas autant en journée)

Et si j'arrive à prendre le temps, je l'emploierai aux prières, aux mantras que j'adore vocaliser dans la méditation, à essayer sérieusement le voyage astral, pratiquer des runes, faire les exercices de régénération du corps, les pratiques du cours zodiacales et j'en oublie. Je ne pense que ce soit des activités accessoires.

Mais ce qui me semble être le vrai plongeon, ce sera dans la magie sexuelle et que là, on avancera plus vite à condition de n'avoir pas négligé la dissolution des egos, sinon hé ben, on finira en démon malheureusement (à défaut d'ange). Vaut mieux être mis en garde, n'est-ce pas ?

La méditation est obligatoire, c'est le passage obligé. Sauf peut-être pour de rares pigeon de l'alchimie. J'en ai rencontré sur le net, mais ce sont de vraies étoiles filantes, difficiles à attraper.

Il faut quand même ne pas tout axer uniquement sur la méditation, c'est que je voulais expliciter :

1/ on pourrait se retrouver suspendu au Nirvana, Cas d'un Suspendu en Eden échappé en Samadhi (Vidéo d'Oscar) : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =91&t=1984

2/ Sans compter les erreurs commises par certains groupements suiveurs de Bouddha qui ont eu la bêtise de s'enfermer dans des grottes pour ne rien faire d'autre que méditer loin de leur femme, délaissant la magie sexuelle, quelle imbécilité !

3/ Il y aussi que l'initiation, c'est notre vie même. On avance en fonction de nos actes quotidiens.

La méditation ne permet pas de fabriquer les corps solaires au contraire de la magie sexuelle.

Mais de même quelqu'un qui ne fait que pratiquer la magie sexuelle sans avoir méditer sur les causes des manifestation de ses égos ( parce qu'il a négligé l'Intime au profit de son Ego à qui il voue un culte) a toutes les chances de devenir un formidable Hanasmussen : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =137&t=475

J'avais envie d'élargir en espérant que ça en a intéressé quelques uns.

Répondre