Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean Pascal » 19 janv. 2013, 13:10

Jean-François a écrit : Mon frère Pascal ta vais mis début janvier 2012 une bougie bénite sur une autel au bas d'une cathédrale je crois et cela a peut-être aussi porté ses fruits... et je t'en remercie mon frère.
Elle est toujours présente pour nous avec le couple de colombes qui boivent dans la coupe.
bougies et colombes.jpg
bougies et colombes.jpg (93.3 Kio) Vu 4070 fois
Continue à partager tes pratiques avec nous cette année, mon frère.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean-François » 19 janv. 2013, 14:43

Merci de ton accueil mon frère,

J'essayerai de passer une fois pas mois pour actualiser mon carnet de route en espérant que je tienne bon toute l'année dans mes pratiques et surtout que je me mette enfin à méditer correctement,
afin d'obtenir un jour des résultats aussi étonnants que toi.

Je continuerai quoiqu'il en soit à lire avec plaisir les participations des uns et des autres.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean-François » 24 janv. 2014, 06:18

Bonjour,

Bonne année à chacun d'entre vous, en vous souhaitant de réussir dans tous les domaines qui vous tiennent à coeur.

Je ne sais pas ce qui se passe chaque année, je reviens en janvier et je dis que je voudrais bien me remettre à méditer,
que j'ai repris mes méditations depuis quelques jours et que je vais essayer de tenir...
Pascal m'interpelle en me disant comme il l'a fait l'année dernière m'invitant à revenir régulièrement, je lui promets,
mais je ne tiens ma promesse de revenir tout simplement parce que je lâche la méditation passive !
oh la méditation active, ce n'est guère plus brillant.

Alors bien sûr, j'ai pris de "bonnes résolutions" sans doute poussé par un égo, peut-être celui du Moi Gnostique,
qu'ai-je décidé, d'arrêter de regarder la télé à 21 h quoiqu'il arrive ! ça fait une semaine seulement, que j'ai commencé.

En fait, je me suis rendu compte que lorsque j'arrive à la maison après ma journée de travail, j'ai envie d'entendre des voix,
et de voir des images, de me remplir en quelque sorte. C'est comme un relâchement. Je ne sais pas si c'est un égo, mais
ce temps passé devant l'ordinateur à regarder ou écouter la télé distraitement en répondant à mes emails me fait perdre
un temps précieux que je voudrais utiliser à un projet particulier de diffusion...

Bon, pour ce qui concerne la méditation, je "médite soit le soir après 21 h, soit le matin après 4 h du matin,
si le soir après 21 h, je lis alors je m'oblige le lendemain à 4 h à méditer mais il me manque le facteur sommeil
et il est dit qu'il est dangereux de méditer sans ce facteur.
si le soir après 21 h, je médite, ce qui est bien quand je le fais le soir, c'est qu'il y a le facteur sommeil qui est présent
et bien j'avoue que j'ai du mal à ne pas m'accorder de la lecture le lendemain à 4 h.
bon, cela fait des nuits de 6 h.
j'ai remarqué que quand je méditais, j'avais besoin de beaucoup moins de sommeil, à une époque pseudo-faste ou je faisais
3 heures de pseudo-méditation, je ne dormais plus que 4 h par nuit et ne ressentais aucune fatigue dans la journée.

bon, j'avais une question à vous poser :

Voila, je n'arrive pas à faire mon devoir Parlok ou cosmique, je remets la signification ci-dessous pour ceux à qui ces termes ne parlent pas :
Qu'est-ce que le devoir cosmique ? Je vais vous dire ce que c'est ;

Premièrement, NE PAS PERMETTRE QUE LES CONCEPTS INTELLECTUELS PASSENT PAR NOTRE MENTAL DE MANIÈRE MÉCANIQUE ; je dirai, en d'autres termes, nous rendre conscients de tous les actes intellectuels venant du mental. Comment nous rendre conscients de ces données ? Au moyen de la méditation ; si nous lisons un livre, méditer sur lui, essayer de le comprendre.

Deuxièmement, les émotions. NOUS DEVONS NOUS RENDRE CONSCIENTS DE TOUTES LES ACTIVITÉS DU CENTRE ÉMOTIONNEL ; il est lamentable que les gens agissent sous l'impulsion des émotions de manière complètement mécanique, sans aucun contrôle ; nous devons nous rendre autoconscients de toutes les émotions.

Troisièmement, les habitudes, les coutumes du centre moteur. NOUS DEVONS NOUS RENDRE AUTOCONSCIENTS DE TOUTES LES ACTIVITÉS, DE TOUS NOS MOUVEMENTS, DE TOUTES NOS HABITUDES, ne rien faire de manière mécanique.

Quatrièmement, nous devons NOUS RENDRE MAÎTRES DE NOS PROPRES INSTINCTS ET LES SOUMETTRE ; nous devons les comprendre à fond, intégralement.

Cinquièmement, TRANSMUTER L'ÉNERGIE SEXUELLE ; au moyen du Sahaja Maïthuna, nous transmuterons sans cesse nos énergies sexuelles. Ainsi, si nous accomplissons notre devoir cosmique, il est évident que notre vie se développera harmonieusement, que se formeront en nous les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, et ainsi, en harmonie avec l'infini, en accord avec la Grande Loi, nous pourrons arriver à la vieillesse remplis d'extase et nous pourrons atteindre la maîtrise et la perfection.

Avant que la grande catastrophe atlante ait totalement changé la physionomie du globe terrestre, et même plus, avant que l'abominable organe Kundartigateur du continent MU se soit développé, les être humains accomplissaient leur devoir cosmique, et alors, mes chers frères, ils pouvaient vivre mille ans.

Lorsqu'on accomplit son devoir cosmique, la vie s'allonge. Malheureusement, l'animal intellectuel dégénéra totalement lorsqu'il développa, dans sa constitution intime, l'abominable organe Kundartigateur dont nous avons tant parlé. Il est évident qu'après avoir perdu cet organe, en restèrent les conséquences ; l'Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même, à l'intérieur de nous ; avec de telles conséquences, nous sommes devenus pervers, nous n'avons plus voulu continuer à accomplir le devoir cosmique, et la vie a été misérablement écourtée.

Autrefois, lorsque l'humanité n'avait pas dégénéré, lorsqu'elle accomplissait encore le devoir cosmique, il est clair que l'existence était longue, n'importe quel être humain pouvait aller jusqu'à atteindre mille ans en moyenne, et le résultat, c'est que les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être se formaient en chaque créature ; et c'est à cette époque que surgirent sur la face de la terre beaucoup d'Hommes solaires, beaucoup de Dieux, beaucoup d'Hommes divins.

Aujourd'hui, on ne voit presque plus de ces êtres, car les gens ne savent pas accomplir le devoir cosmique. Il est donc nécessaire de vivre en accord avec l'infini, d'accomplir notre devoir cosmique, de nous rendre conscients de nous-mêmes, de ne pas gaspiller nos énergies sexuelles, d'enseigner à nos enfants à transmuter le sperme en énergie, de les avertir que c'est un malheur, que c'est une monstruosité de cohabiter avant vingt-et-un ans. Faire savoir aux adolescents qu'ils n'ont pas encore terminé leur processus de développement et que c'est monstrueux qu'un germe soit en train de cohabiter. Les germes sont des germes et ils doivent se développer.
ce que je voudrais particulièrement, c'est arriver à comprendre ce qui se passe dans mes 5 cylindres, ce qu'il y rendre, c'est à dire m'en rendre compte, en être conscient pour ne plus être leur jouet. bon, je mets dessous une définition des 5 cylindres pour ceux à qui le terme de leur dit rien :
Dans son aspect négatif, le sentimentalisme nous convertit donc en individus vraiment négatifs, mais le sentiment en soi n'est pas non plus l'Être ; il peut appartenir au Centre Emotionnel, mais il n'est pas l'Être.

Le mental a son centre, le CENTRE INTELLECTUEL, mais il n'est pas l'Être. Le Centre du Mental, le Centre Intellectuel, se trouve dans le cerveau, évidemment, mais il n'est pas l'Être. Le sentiment, qui correspond au CENTRE ÉMOTIONNEL ou au Cerveau Émotionnel, est situé dans la région du Plexus Solaire, et comprend même le centre nerveux sympathique et le coeur, mais il n'est pas l'Être ; « l'Etre est l'Être, et la raison d'être de l'Être est ce même Être »...

Pourquoi devons-nous nous laisser mener par les Centres de la Machine ? Pourquoi permettons-nous que le Centre Intellectuel ou le Centre Émotionnel nous contrôle ? Pourquoi devons-nous être esclaves de cette machinerie ? Nous devons apprendre à contrôler tous les Centres de la Machine ; nous devons nous convertir en maîtres, en seigneurs...

Il y a cinq centres dans la machine, c'est évident : le centre INTELLECTUEL qui est le premier ; le centre EMOTIONNEL qui est le deuxième ; le centre MOTEUR qui est le troisième ; le centre INSTINCTIF qui est le quatrième ; et le centre SEXUEL qui est le cinquième ; mais LES CENTRES DE LA MACHINE NE CONSTITUENT PAS L'ÊTRE ; ils peuvent être au service de l'Être, mais ils ne sont pas l'Être ; par conséquent, ni le mental, ni le sentiment ne sont l'Être.
En fait, je crois que le secret, c'est d'"observer le moment et la manière dont les centres sont sollicités, ce qu'ils reçoivent à manger, peut-être les impressions me semble-t-il à moins que je me trompe. Il me semble que notre part d'inconscience à ce moment-là, c'est parce qu'on se laisse déborder par un Ego qui a pris les contrôles de nos centres. Malheureusement, on s'identifie à cet égo et on n'est pas attentif à ce qui se produit. Et ça m'énerve, je n'y arrive pas.

Ce que j'adore évoquer à ce sujet, ce sont les 2 exemples qui nous a été rapporté par Oscar sur la manière dont Samael scrutait ce qui se passait dans son intérieur.

Et pour cela, imaginez plutôt, il se mettait dans une queue de personnes au bureau de poste et quand ça allait être son tour de passer au guichet, il repartait au bout de la queue, alors à un moment la guichetière l'a interpellé pour lui demander s'il avait un problème... peu importe ce qu'il lui a répondu... Mais il faut comprendre que durant tout ce temps où il était pris dans la queue, il était tiraillé en son intérieur, il recevait des informations dans ces centres, qu'il analysait qu'il notait scrupuleusement dans son esprit. Ainsi, il apprenait le mode de fonctionnement de l'égo d'impatience en lui (ce qui peut être différent d'un individu à un autre même s'il peut y avoir des points communs.

Dans la même vidéo, Oscar nous raconte, qu'en prenant le chemin pour rentrer chez lui, Samael était tombé sous le charme d'une femme qui travaillait dans son jardin. Ses yeux avaient été attirés par elle, elle lui plaisait. Il aurait pu choisir de rentrer les fois suivantes par un autre chemin pour ne plus être en tentation. Mais non, c'est peut-être là où il y a la référence qu'il faut comprendre au chemin en lame de rasoir (mais je peux me tromper dans ma compréhension), c'est à dire que le chemin gnostique, n'est pas un chemin tranquille, on doit se mettre en danger justement pour mettre à jour les égos. Si on reste dans un cloître, on ne risque pas de les voir émerger...
Donc reprenons, qu'a t-il fait, il est repassé par le même chemin chaque jour, mais à la fin, il ne voyait plus la femme en question (il était concentré sur les émotions, les ressentis que cette femme provoquait en lui, Il étudiait ces cylindres face à cet ego de luxure.

Voila, hé bien moi, c'est cela que je n'arrive pas à faire ! Mais il doit y avoir un commencement, faire un petit pas avant d'analyser chaque donnée.
Comment peut-on commencer ce travail-là ?

Salutations et à l'année prochaine, non je plaisante... allez savoir !

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Lot » 24 janv. 2014, 11:57

Cher Jean-François,

Je te souhaite à mon tour tous mes vœux de Bonheur et de Force pour mener à bien ce dur labeur qu’est la révolution intérieure.

Le devoir « Parlok » de l’Etre, quel thème transcendantal, voilà « l’objectif » de tout aspirant à la Sagesse de l’Etre !
Je suis comme toi et tous nos frères, terrassé par cette tâche qui consiste à ne plus être une marionnette de l’ego.
Nous savons qu’un changement radical doit intervenir au niveau de notre centre de gravité :
« Avant tout, il est nécessaire et urgent que le centre magnétique que nous avons établi de façon anormale dans notre fausse personnalité, soit transféré sans délai à l’Essence divine. »
http://don-et-compassion.com/grande-reb ... gique.html

Ce transfert est le résultat de cette grande rébellion initiée depuis les parties supérieures de l’Etre.
Le mode opératoire pour parvenir à cette grande rébellion, à cette collaboration de manière consciente et volontaire, est certainement la connaissance secrète que chacun d’entre nous doit découvrir par sa propre expérience.
Nous pouvons et devons inviter les âmes inquiètes à mobiliser toutes leurs ressources pour chercher le chemin secret.
Les procédés utilisés en ces temps difficiles pour appeler nos frères et sœurs humains à la découverte d’eux-mêmes, à la manière dont se joue une symphonie, dépendent de son chef d’orchestre.
Le chef d’orchestre des temps de la fin est le Bouddha Maitreya, le Christ du Verseau.
La puissance des indications données au grand nombre par le Maître Samaël Aun Weor est unique dans l’histoire de l’humanité.
Puisqu’il s’agit de dire ce qu’on a sur le cœur, je peux témoigner que ce qu’il y a de sacré en moi, non ma personnalité qui se pense importante et qui adore parler, mais le véritable enseignant, celui-là appartient à une lignée qui refuse tout commentaire sur le chemin réel et enseigne par le silence.
Mais l’Avatar du Verseau a ordonné que chacun parle et s’exprime sur les facteurs de la révolution de la conscience et nous obéissons.
Nous devons imiter son exemple éclairé par notre propre compréhension de l’expérience que nous vivons.

C’est ainsi que s’initie l’ère du Verseau, une ère révolutionnaire qui nous remplit d’étonnements mystiques…

Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean Pascal » 24 janv. 2014, 22:30

Jean-François a écrit : Donc reprenons, qu'a t-il fait, il est repassé par le même chemin chaque jour, mais à la fin, il ne voyait plus la femme en question (il était concentré sur les émotions, les ressentis que cette femme provoquait en lui, Il étudiait ces cylindres face à cet ego de luxure.

Voila, hé bien moi, c'est cela que je n'arrive pas à faire ! Mais il doit y avoir un commencement, faire un petit pas avant d'analyser chaque donnée.
Comment peut-on commencer ce travail-là ?
Bonjour cher ami,

Tu remarques sa persévérance jusqu'à comprendre. Insister et insister pour comprendre car on ne supporte pas d'avoir une limite, un défaut, un blocage, une incompréhension.
On se concentre sur l'opposé de ce qui nous captive au départ. On change de point de vue. On inverse le processus.
En fait, on n'arrive pas à changer pourquoi ?
La solution semble assez simple à expliquer mais difficile à réaliser.
Parce que l'on participe avec l'erreur. Parce que l'on participe avec le désir. Le désir de chuter nous fait du bien et l'on continue. On se culpabilise pour se donner une bonne conscience superficielle mais lorsque l'on a envie, on recommence avec plaisir.
Jusqu'à quand ? le "déclic", l'éveil, le petit plus qui nous donne une impulsion de changement.
On use l'émotion jusqu'à ne plus en ressentir. Dans le vide de l'émotion se profile la compréhension. Mais le vide est éphémère et se remplit immédiatement.
Modifié en dernier par Jean Pascal le 27 janv. 2014, 06:47, modifié 1 fois.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Raspoutine » 27 janv. 2014, 03:22

Bonjour tout le monde !

J'aimerai conseiller un exercice qui m'a fait évoluer, qui a affiné mes ressentis, ma compréhension.

Puisqu'en fait ce n'est pas ce que tu fais physiquement qui compte le plus. En grande partie c'est ce que tu fais subtilement, spirituellement, qui va avoir des conséquences majeur sur l'évolution.

Beaucoup font du bénévolat, mais à l'intérieur ils sont complètement mort, remplis de peurs, d'incompréhensions. Tu peux ne pas participer à la charité physiquement, mais spirituellement y participer à chaque secondes. C'est l'idée, l'intention, la structure subtile, qui va déterminer l'entendue entière et véritable d'une action. Beaucoup se plaignent de "faire le bien" et de ne recevoir que du mal, mais à l'intérieur ce sont des porcs, des larves qui rampent dans la poussière. Alors leurs actions sont en grande partie inutile, puisque c'est le subtil qui crée tout et pas le contraire.

Donc voilà l'exercice: s'imaginer a chaque seconde sans arrêt qu'une lumière divine descend du ciel jusque sur le chakra couronne. Et il faut savoir que cette lumière est une manifestation de Dieu. Après environ deux à trois semaines je change quelque peu la visualisation puisque sa devient lassant toujours la même visualisation. Donc parfois c'est, la lumière de Dieu descend toujours du ciel sur mon chakra couronne et crée une boule lumineuse arrivée sur le chakra courronne, parfois une grande boule lumineuse en expansion autour de moi. Mais la lumière doit toujours venir de Dieu et donc descendre du ciel jusqu'au chakra couronne qui est le récepteur des énergies divines.

Cet exercice peut sembler être n'importe quoi, mais c'est loin de l'être. Cela me protège des énergies négatives, augmente mes vibrations, me connecte à Dieu, aux énergies divines, augmente ma réceptivité aux énergies, pensées.

À force d'observer mon égo je me suis rendu compte que seulement comprendre l'égo ne me servait pas à grand chose, c'est intellectuel. Donc j'ai reçu cet exercice que je pratique sans arrêt. Mais il faut savoir que plus on a de l'énergie, plus la visualisation devient difficile et que parfois des maux de tête peuvent arriver, mais c'est signe, il y a des résultats.

De plus, celui qui participe à cet exercice participe au bénévolat spirituel. Les énergies des humains sont si étouffantes, l'exercice contribue à augmenter les vibrations de ceux qui nous entourent, à ancrer le règne de la lumière sur la planète.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean Pascal » 27 janv. 2014, 06:55

Raspoutine a écrit :Beaucoup se plaignent de "faire le bien" et de ne recevoir que du mal, mais à l'intérieur ce sont des porcs, des larves qui rampent dans la poussière. Alors leurs actions sont en grande partie inutile, puisque c'est le subtil qui crée tout et pas le contraire.
Pour qui parles-tu, Raspoutine ?

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Raspoutine » 27 janv. 2014, 18:30

Je souhaite donner un conseil à Jean-françois, mais je parle pour l'être en chacun. Je vis pour l'être, je parle pour l'être, malgré que je sois faible, qu'un seul mot, qu'une seule image peuvent m'ébranler s'Il n'est pas là. Je veux exprimer le produit de la conscience à ceux qui sont prêt à le lire. Si je dis des inutilités n'hésitez pas à me corriger.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Raspoutine » 27 janv. 2014, 19:49

Je vais prendre une pause, je reviendrais plus tard. En ce moment je ne me sens pas merveilleusement bien, et au lieu de prendre ceci comme une opportunité; je mange plus, je fume du tabac, je regarde la télévision ou lis des articles sans intérêt alors que je pourrais lire la bible, prier, méditer plus souvent. La manière dont j'ai agis me démontre à quel point je suis faible, que je me laisse dominer par la souffrance au lieu de continuer malgré tout. Donc voilà je vais faire de mon mieux pour continuer et revenir avec de la lumière et non de la faiblesse.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route - Méditation Toute la Vie

Message par Jean-François » 29 janv. 2014, 06:13

Merci de votre amitié et du soutien que vous me faites tous les trois.
malheureusement, je n'ai pas tenu et bien que j'éteigne la télévision à 21 h et que je me réveille à 3h,
je n'en profite pas pour méditer ces jours-ci.
J'en suis bien triste pour toi et comme toi Raspoutine. On se regarde et on se voit bien affreux ! Garde l'espérance.
Juge-toi si tu veux mais ne te rejette pas de la voie que tu as choisie ou dans laquelle ton Etre t'appelle en ne t'en trouvant pas digne, ce sont tes égos qui veulent que tu te détournes de la Voie Royale. Ils sont habiles.
Mais en vérité, je me dis malheureusement que je n'ai plus rien d'un gnostique contrairement à ce que j'étais il y a quelques années où j'avais de l'enthousiasme dans la méditation, suite à l'échange que j'avais eu avec Noé en octobre 2009 au lancement de mon carnet de route !
J'espère ne pas trop contrevenir à l'Esprit de Don et compassion sinon je comprendrai qu'on censure ce message en conséquence. je pense qu'il ne faut pas être négatif et risquer d'amener ainsi les autres à la démobilisation, en espérant que je ne sois pas le responsable du départ de Raspoutine, s'il a vu en ce que je disais de mon égo téléphage un reflet de lui-même. En tout cas, j'arrive maintenant à ne plus mettre de lien pour pousser le chaland à visiter mon forum. j'arrive à me contenir ! J'ai beaucoup fait d'erreur car en les détournant de votre forum, j'ai détourné certaines personne de la source originelle, parce que Lot est connecté à son Intime et Pascal en est peut-être pas loin, tandis que moi, j'en suis très loin. j'espère tout au plus qu'il m'influence dans mes choix et que je ne suis pas seulement le jouer de mes égos.

J'ai des soucis mais heureusement, j'ai de l'énergie pour faire face.
Je crois que lorsque j'aurai réglé l'affaire qui me coince actuellement, je me sentirai libéré
et j'espère que j'en profiterai pour avancer dans le projet qui me tient à coeur et aussi pour revenir dans la méditation avec JOIE,
ce qui ne m'est encore jamais arrivé. Je ne fais que le vajroli mudra, ma prière du soir dans laquelle je demande soutien pour chacun de mes proches, vivants ou morts et aussi pour tous ceux que je ne connais pas et qui sont victimes de violence ou qui ont soif de justice, ou qui sont violés, martyrisés, qui vivent dans les bidon-ville, qui sont obligés de faire de la récupération dans les décharges publiques pour en tirer un maigre subside en souhaitant que Mon Père ou plutôt le père éternel commun leur donne des moments de joie, la foi et de l'espérance.
On ne se rend pas toujours compte, nous les occidentaux de la chance que nous avons d'être né dans un pays riche même si c'est lié à notre karma. Et je vocalise des mantras dans ma voiture le matin (alors que je devrais prendre le temps de le faire ailleurs), c'est tout.

Pour répondre à Lot, j'ai du mal à revenir aux lectures des livres de Maitreya. malheureusement, comme j'ai déjà lu toutes ses oeuvres, j'ai soif de nouveautés. Alors en ce moment, je lis une oeuvre de Satprem sur Sri Aurobindo et son yoga.
Et pourtant, chaque fois que j'ai relu les oeuvres de notre Avatar, j'y ai trouvé des perles que je n'avais pas remarquées lors de ma précédente lecture.

Bonne continuation à vous et bonne réforme si besoin.

Répondre