Méditation quotidienne Pascal

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Jean Pascal » 25 févr. 2014, 13:30

Ce matin au cours de la toute petite méditation, car la durée s'est réduite, j'ai pris conscience que je fuyais quelque chose depuis un certain temps et que j'avais peur du vide intérieur.
Cependant, que l'arrêt du flot des pensées est bénéfique !
Mais je ne veux pas aller plus loin par peur.
Je me contente de la lisière de l'inconnu et de ses premières manifestations intérieures.

Je commence à prendre conscience de ce que Krishnamurti explique avec justesse dans ses Commentaires sur la vie Tome 1, Chapitre 75 La peur et l’évasion :

"Ainsi ma peur vient de mon propre vide intérieur, de mon insuffisance. Je vois cela très bien, et c’est vrai ; mais que puis-je faire, comment remédier à cela ?
Vous ne pouvez rien faire pour cela. Quoi que vous fassiez, ce sera toujours une activité d’évasion. C’est cela qu’il est le plus important de comprendre. Vous verrez alors que vous n’êtes pas différent ou distinct de ce vide. Vous êtes cette insuffisance. L’observateur est le vide observé. Alors, si vous allez plus loin, vous ne pourrez plus appeler cela solitude ; vous n’aurez plus de mot pour cela. Si vous allez encore plus loin, ce qui est assez difficile, la chose connue en tant que solitude n’existe plus ; il y a cessation complète de la solitude, du vide, du sujet pensant en tant que pensée. Cela seul met fin à la peur".

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Jean Pascal » 12 mars 2014, 21:44

Bonjour chers membres,

Ce forum est un espace d'expression que j'apprécie beaucoup depuis sa création. Je m'y sens à l'aise, parmi des membres qui ont une véritable intelligence du coeur.
C'est peut-être pour cela que le orange est pratiquement plus courant que le vert ou le bleu-ciel (la couleur des pseudos), l'inspiration tranquille du coeur me rend "bavard".

Le message de Noé m'a touché.
Il s'exprime tellement rarement que je n'ose pas effacer le vert de son nom en lui répondant directement. Je lui réponds indirectement sur ce carnet de route.
Tes messages me semblent toujours en partie énigmatiques.

Tu es à part pour moi. L'émotion que je te porte est différente de celle que je porte à Lot, semblable et différente.
Si je n'éprouve pas d'émotion, je disparais, c'est simple.
Si je reste par fidélité, c'est que j'aime.

J'ai eu un entretien par skype une seule fois avec Noé le 21 avril 2011.
Je le connais depuis au moins 22 ans et je l'ai rencontré deux ou trois fois seulement.
Je pense souvent à le recontacter par des moyens "physiques". Pourquoi ? je préfère les rares fois où je le rencontre plus ou moins lucidement en interne.
Il a le même âge physique que moi pratiquement jour pour jour, mais son processus interne est plus avancé que le mien. Je le reconnais simplement, humblement, et l'admire secrètement.
Je le connais en fait depuis longtemps avec mon ami Lot.
Il me semble que c'est cela la fraternité spirituelle inaltérable, lointaine, empathique et fidèle.

Bien à Vous Tous.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Jean Pascal » 13 mars 2014, 21:49

Semer fait partie de notre Natura Renovatur Integra.

:idea: Puisse la Compassion éveiller ton esprit jusqu'au Père.

Comme Christ dans ses compassions.
Compagnon de Christ.
Christ-passion = Com-passion = Com-pagnon

:idea: Puisse la Crist-passion éveiller ton esprit de charité jusqu'au Père.

<< Nous le voulons tous avec la Volonté de Notre Père...>>

« Alors Jésus dit : J'ai pitié de cette multitude. » Mat. 15 : 32.
« Ne te fallait-il pas aussi avoir pitié de ton compagnon de service, comme j'avais eu pitié de toi ? » Mat. 18 : 33.

représentation de la parabole du semeur.jpg
représentation de la parabole du semeur.jpg (77.43 Kio) Vu 2583 fois

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Jean Pascal » 13 mars 2014, 22:19

La parabole du semeur est la première énigme que Jésus donne à la foule (Mt 13:3-9, Mc 4:2-9, Lc 8:4-8). Jésus y raconte comment un semeur en semant ses graines les fait tomber sur quatre différents types de sols et comment les graines se développent en fonction du sol où elles sont tombées
1 Le sol dur, « le bord du chemin », empêche les graines de germer, et les graines servent de nourriture aux oiseaux.
2 Le sol pierreux contient suffisamment de terre pour que les graines commencent à germer, mais pas suffisamment pour leur permettre de prendre racine et de puiser de l’eau. Les jeunes pousses se fanent alors à cause de la chaleur le soleil.
3 Le sol empli de mauvaises herbes et de ronces permet à la graine de pousser, mais les épines accaparent toutes les ressources naturelles et finissent par étouffer les graines.
4 La bonne terre reçoit la semence et fait porter du fruit à la graine.

Les 4 types de sols sont les 4 types d'hommes

L'homme instinctif : le sol dur représente un esprit obtus et sans intelligence : il entend mais il ne comprend pas. A la manière des oiseaux qui mangent les graines, les forces du mal se dépêchent alors de faire disparaître cette information de la mémoire de l’homme avant qu’elle ne puisse porter du fruit.
L'homme émotionnel : le sol pierreux représente un homme qui accueille avec joie le message de Jésus, mais il l’accueille de manière superficielle, comme un message « à la mode ». Dès qu’un problème se pose, sa prétendue joie disparaît rapidement et il abandonne tout.
L'homme intellectuel : le sol empli de mauvaises herbes représente celui qui comprend le message de Jésus, mais dont le cœur est plein de préoccupations, de richesses, de plaisirs et de vices. Les soucis du monde accaparent toute son attention et la graine finit par devenir stérile faute d’être cultivée.
L'homme ayant équilibré ses centres instinctif-émotionnel-intellectuel sur la voie de l'homme astral : la bonne terre représente un esprit ouvert (Mt) et patient (Lc) : son intelligence et sa persévérance permettent au message de Jésus de porter du fruit.

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Raspoutine » 14 avr. 2014, 02:58

Je me considère comme quelqu'un de persévérant, mais seulement pour quelque chose de nécéssaire ou qui m'intéresse. À quoi sert de persévérer à se rouler dans la boue ?

Exemple: il n'y a pas longtemps, une personne que je ne supporte pas, qui a beaucoup d'argent et profiteuse de sa situation, abuse; décourager est un passe-temps pour elle. Donc un jour la goutte a débordée, j'aurais pu resté positif comme toujours et ne rien faire, mais j'ai préféré qu'il réfléchisse un peu. Donc je lui ai fait savoir qu'il n'était qu'un microbe et que je pouvais l'écraser quand je le veux. Maintenant il est séparé, et sans en dépression, selon ce que j'ai entendu.

Tout ça pour dire que je suis persévérant pour découvrir la vérité, les lois. Mais quand il y a injustice, faire réfléchir un microbe, une larve poussièreuse, une plaie pour l'humanité, et en même temps me faire réaliser que m'éloigner et d'habiter une terre physique plus pure, pourquoi pas ? La terre spirituelle est importante, mais la terre physique aussi. Les végétaux le prouvent. Soleil et bonne terre sont indispensables, bénéfiques.

En lisant le message peut-être j'ai l'air négatif,mais non, ce n'est que la vérité.. C'est une infection vivante, mais sont âme, même s'il elle n'est pas expressive, je l'aime.

Est-ce que selon toi Jean-Pascal mon message a du sens ?
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Jean Pascal » 14 avr. 2014, 19:50

Cher Raspoutine,

La persévérance va de pair avec la compréhension.
Si la compréhension s'arrête alors la persévérance s'arrête.
Si tu es fatigué de faire des efforts, alors retire-toi un peu, mais revient ensuite.
N'abandonne pas, jamais.

Je pourrais te parler d'un de mes frères de sang qui depuis notre enfance a toujours voulu me dominer. Pourtant il est mon cadet.
Il y a beaucoup d'explications. Je le comprends depuis les années 70 et ce n'est pas fini.
Notre relation est passée par toutes les couleurs émotionnelles.
Aujourd'hui il me jalouse secrètement et me craint. Le but n'est pas atteint.

Nous sommes fautifs car celui qui peut donner plus, doit le faire et ne pas compter ses efforts ni ses souffrances.
Le but sera atteint lorsque nos ennemis d'avant deviennent nos amis d'aujourd'hui.
Judas est notre meilleur ami potentiel, car lui seul peut nous aider à nous surpasser.
Pour cela il faut avoir de la compassion par la véritable compréhension de l'autre.

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Lot » 15 avr. 2014, 19:34

Chers amis,

C’est dans la relation avec nos semblables que nous nous auto-découvrons.
Tout le reste est de la philosophie.
Que serait notre vie, si nous ne rencontrions que sourires, amitiés, bénédictions, bons sentiments, émotions positives, etc..
Je pense qu’il nous serait impossible de nous auto-découvrir - car il y a des parties inconnues de nous-mêmes qui ne se manifestent que lorsque les circonstances extérieures le permettent.
Il ne s’agit pas d’être un hypocrite et de répéter à l’envi « j’aime tout le monde » alors que nous n’aimons que celui qui renvoie une image positive de nous-mêmes.
Il faut être réaliste n’est-ce pas ?
Ce qui fondamental est d’observer ce qui en nous-mêmes « aime » ou « n’aime pas », ce qui en nous rend l’autre « supportable » ou « insupportable ».
Se bercer de la réconfortante illusion que l’autre est un profiteur alors que nous le sommes tous, me semble une attitude fantaisiste.
La pensée et le sentiment nous masquent l’observation directe.
Pour observer, il ne faut pas se laisser aveugler par la pensée, par nos idées, nos croyances, nos convictions, nos certitudes, nos émotions, etc.
Le moindre sentiment ressenti est le résultat d’un processus psychologique que nous ne devons pas ignorer.
La moindre pensée proposée par le mental est le produit d’un « penseur » qui doit être découvert par de terribles efforts.
Notre environnement est le résultat de ce que nous sommes.
Si nous étions « lumière » nous serions des citoyens du soleil.
Mais nous sommes des « terriens » et nous nous valons tous.
Personne ne se sauve, tous nous avons le moi pêcheur très vivant.
Tous sommes incapables de respecter le sacré durablement.
Tous sommes misérables et soumis à la loi de cause à effet subie dans une totale inconscience.
Le frère ou l’étranger, le proche ou l’éloigné, l’ami ou l’ennemi, est notre semblable, notre camarade d’infortune victime des mêmes maux, condamné à la peine de vivre dans le mensonge.
Nous pouvons croire ce que nous voulons avec la plus grande dévotion, mais les faits sont implacables, impitoyables, nous partageons les mêmes laideurs secrètes et personne sur cette terre n’échappe à ce qui est agrégé à son psychisme.
Le travail sur soi-même exige la reconnaissance préalable de notre condition véritable.
Il faut en finir avec le raisonnement et les mécanismes d’auto-considération de la pensée.
Si nous ne raisonnons plus, nous ne pouvons élaborer de raisonnements, c’est évident.

Comprenons-nous vraiment que nos raisonnements ne sont pas la vérité ?
Lorsque la vérité nous saisit, nous devenons muets, le mental est court-circuité et il nous est impossible de nous exprimer.
Lorsque la vérité nous saisit, nous sommes effondrés de constater dans la réalité crue des faits que nous ne faisons que nous mentir à nous-mêmes et qu’il n’y a rien de vrai dans notre manière de penser, parler, agir, etc..
Pour être authentique, le vrai doit s’inviter dans notre conscience.

Ne confondons pas le vrai avec l’opinion que nous nous faisons du vrai.
Cessons de nous leurrer et observons-nous avec l’état intérieur approprié afin de ne plus nourrir notre fausse personnalité.

Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Raspoutine » 15 avr. 2014, 21:00

Merci Jean-Pascal et Lot pour ces messages qui m'aident beaucoup. Être vrai est tant dur, c'est un but en fait. Puisqu'on ne peut qu'être faux si nous ne sommes pas vrai. Alors je pense que je suis condamné à souffrir encore et encore, mais le tout-puissant me conseil donc j'ai le coeur tranquille.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Raspoutine » 21 avr. 2014, 00:32

Si il y a une Loi de cause a effet, comme tu dis Lot, alors on peut l'utiliser bénéfiquement je pense.
Si on connait la cause qui créée les effets, on peut changer notre vie; avec les mécanisme, les Lois, comme l'arcane 10 du tarot.
"Je suis celui qui se creer lui même."
Parce que c'est les causes que nous avons créées, que les effets nous ont créés, sinon se serait quoi ?

Mon plus grand but c'est être un soleil spirituel. Et j'en suis un de plus en plus puissant, je rayonne, j'éclaire, je chauffe les autres. Je pense que je suis obligé d'être créateur de moi-même avec l'aide de Dieu. Je comprend l'égo, mais qu'est ce que nous amène de le comprendre complètement, si les Lois nous atteignent encore avec négativité ou neutralité. Je suis bénifique pour tous, en tout moment. C'est la volonté de créer qui importe dans les mécanismes de la vie. Si tu es toujours mou, passif, bonne chance. Si tu es neutre, c'est neutre, ect.

Dieu est présent dans ma vie, mais il y a trop de chrétiens ou de n'importe quelle religion qui ne font qu'aimer Dieu aveuglément en oubliant que tout à une liaison, une raison, un emplacement stratégique. Eux c'est juste aimer comme un enfant ignorant. Aimer comme l'enfant et être sage comme le vieux sont mes objectifs. Je ne veux pas être l'enfant qui attend tout de ses parents. Je veux être celui qui aime et aussi celui qui sait pourquoi et comment il doit.

Je suis beaucoup plus stable qu'avant, je ne peux nier les Lois, ne pas les utiliser à mon avantage, parce que c'est comme ça la vie, quand tu es dans les Lois tu n'es pas punis
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation quotidienne Pascal

Messagepar Jean Pascal » 23 avr. 2014, 04:47

LOI DE CAUSE ET EFFET : Toute action engendre des causes qui produisent des effets de même nature.
LOI DU KARMA : Elle gère les dettes de cette vie et des autres vies, des individus et des groupes, en accord avec la loi de cause et d'effet.

En modifiant la cause, on modifie l'effet. "On combat le lion de la loi par la balance." Si nous mettons dans un plateau de la balance nos bonnes oeuvres, et dans l'autres les mauvaises, de deux choses l'une : ou bien les deux plateaux pèseront la même chose, ou bien il y aura déséquilibre. Si le plateau des mauvaises actions pèse plus, nous devons mettre de bonnes oeuvres dans le plateau des bonnes actions en vue de faire pencher la balance en notre faveur, et nous annulons ainsi du karma. Faisons de bonnes actions pour payer nos dettes, souvenons-nous qu'on peut payer non seulement avec de la douleur, mais également en faisant le bien.

Rappelons-nous que l'Ego est aveugle, que l'Ego est un livre aux nombreux tomes et qu'il est exposé aux Lois de Cause à Effet.
Rappelons-nous que l'EGO EST TEMPS ; que l'Ego est un livre ayant de nombreux tomes et qu'il est exposé aux Lois de Causes et d'Effets.

D. Vénérable maître, une personne qui est en train de vivre un karma [...] si elle donne la mort à l'Ego qui a été à l'origine de ce karma, se retrouve-t-elle libérée de lui ?
M. Ce n'est possible que sur la base de NÉGOCIATIONS AVEC LES SEIGNEURS DE LA LOI. Si on réussit cette négociation, l'agrégat psychique correspondant est éliminé. Il y a des agrégats psychiques liés à la Loi de Cause et d'Effet, et l'élimination de ces agrégats n'est possible qu'au moyen de négociations et de paiements correspondants ; mais je ne veux pas dire par là que tous les agrégats sont liés à la Loi du Karma ; je m'explique : c'est seulement certains agrégats, c'est tout. Quand quelqu'un a fait une de ces négociations et a fini par obtenir la désintégration de l'agrégat correspondant, il est évident qu'il reste libre de cette dette.

...
Extrait : Dans le Monde des Causes Naturelles, le bleu intense et profond prédomine de nouveau. Les Adeptes du Monde Causal travaillent pour l'Humanité ; on les voit vêtus comme on l'est sur Terre. Ils ont leurs temples et sont très occupés par les travaux qu'ils réalisent pour le bien commun. Dans le monde des Causes Naturelles, nous trouvons la LOI DE LA BALANCE ; l'Homme Causal travaille toujours en accord avec la Balance Cosmique ; il vit dans le plus parfait équilibre. Dans le Monde Causal, nous découvrons qu'il n'y a pas d'effet sans cause, ni de cause sans effet ; la cause se transforme en effet et l'effet se convertit en une nouvelle cause qui engendre, à son tour, un autre effet. Les LOIS DE CAUSE ET D'EFFET sont réelles et peuvent être connues à fond par des investigations dans le Monde des Causes Naturelles.

...

Extrait : Me trouvant un jour dans le monde causal, j'écoutais parler un homme causal ; il donnait un cours. J'interrompis volontairement cet Homme pour émettre une objection à l'une de ses paroles. Il garda le silence - et il a bien fait, mais je vis ensuite se manifester un résultat de mes paroles, de mon objection : l'Homme causal se retira, ce qui mit fin à cette réunion ; chaque personne sortit alors en disant quelque chose, en exprimant son idée, sa conception, et ces conceptions produisaient à leur tour d'autres résultats, et ces autres résultats en produisaient d'autres encore, etc. Bref, je découvris que l'interruption que j'avais faite avait engendré toute une série de conséquences. J'avais fait cela intentionnellement, dans le but d'investiguer sur la loi de cause et effet, et voilà le résultat qui s'était produit.


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité