Une aventure extraordinaire

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

cricri2011

Une aventure extraordinaire

Messagepar cricri2011 » 26 avr. 2011, 15:13

Chers amies et amis en recherche,
En accord avec mon initiateur, j'ai décidé de publier mon carnet de route de ces derniers jours, qui complète ce que j'ai déjà écrit sur le forum. Vous verrez l'aventure est extraordinaire, au-delà de ce qu'on peut imaginer, car il faut la vivre par l'expérience.
Tous les événements relatés sont survenus au petit matin, après une première période de sommeil profond.

20/04/2011
Je n’ai pas eu conscience de sortir, mais je me trouve assis dans une petite piscine à demi immergé dans l’eau. Je ressens alors un besoin quasi érotique de me lever nu, alors qu’il y a d’autres personnes dans la salle d’eau. Je me lève et déambule nonchalamment dans la salle d’eau en direction de la sortie. J’ai l’impression que mon corps nu resplendit d’une beauté insolente. Soudain entre un groupe d’une dizaine de personnes, habillés de blouses blanches. Il doit s’agir de personnel médical ou scientifique. Alors que je me dirige vers eux en soupirant, en me demandant ce que me veulent ces gens, j’entends sur un ton qui me paraît déplaisant : « Ah ! C’est lui ! Le voilà ! ». Ils me regardent comme une bête curieuse de la tête aux pieds. Une personne au centre du groupe me dévisage avec insistance en me disant à la limite de l’agressivité : « Eh toi ! Et pour qui donc te prends-tu ? ». Je plonge mon regard dans ses yeux, en essayant de détecter chez lui son vrai visage. Aussitôt le visage de mon interlocuteur prend les marques de la terreur et se met à fondre et à se liquéfier, comme s’il était fait de cire fondant sous l’effet d’une source de chaleur trop importante. La vue du globe oculaire exorbité et la bouche déformée et grimaçante offre un spectacle horrible. Je retrouve mon corps physique.
Je procède à l'auto-analyse de cet événement. Il me semblait que mon corps astral agissait en obéissant à une volonté qui me dépassait, un peu comme si j'étais son instrument.

22/04/2011
Pas de sortie volontaire en astral cette nuit, car je n’en sens pas le besoin impérieux pour l’instant. Je me fie à mon intuition, mais qui sait demain ou un très prochain jour. Cependant à nouveau un rêve interpelant en fin de nuit.
Je rends visite à mon père. Mon père est décédé en réalité il y a six mois. Cet homme, que j’aimais énormément, avait une générosité de cœur extraordinaire, incomparable, mais aussi d’importants défauts. Je le rencontre dans une pièce, qui m’est inconnue. Il a retrouvé l’apparence d’un homme d’une trentaine d’année. Il m’invite à regarder un film pornographique, qui apparaît en noir et blanc sur un écran de télévision datant de la fin des années 1950 ou début 1960. A la réflexion, il n’y a de couleur nulle part en cet endroit, ni sur ses vêtements. Je m’assieds à ses côtés sur le canapé, il semble subjugué par son écran de télévision, tandis que moi-même sans réellement regarder, je ressens un profond malaise. Je ne vais pas pouvoir rester très longtemps devant pareil spectacle, en tout cas pas jusqu’à la fin de ce film. Je m’adresse à mon papa en lui disant que je ne peux rester car je suis attendu ailleurs (je visualise un point en hauteur sans autre précision). Je lui dis textuellement : « On pourrait y aller ensemble, mais si tu préfères regarder ton film jusqu’à la fin, je reviendrai te chercher à ce moment ». Il me fait signe qu’il préfère rester. Je réintègre alors mon corps physique avec tristesse.
J'analyse cet événement. Je n'ai pas ressenti la présence d'un guide dans cet épisode, mais bien qu'une instance supérieure avait dirigé mon action. Je ne reçois pas entièrement la compréhension des événements, ni le but de l’action de façon immédiate, je ne suis certainement pas encore prêt pour cela, mais j'en reçois les clés ultérieurement, soit par personne interposée, soit directement par l'intuition, l'imagination et l'inspiration. Cette analyse me procure une profonde joie intérieure.

23/04/2011
Je suis assis à même le sol. Tout à coup un énorme chien (ou loup) au poil long et noir se jette sur moi. Heureusement, il ne veut que jouer et ne semble pas agressif. Je me méfie cependant d’un animal aussi imposant. A peu de distance, la présence d’une louve blanche très paisible me rassure.
Changement brusque de scène, la tête d’un nouveau-né est mal assurée dans les bras de la personne qui le tient. Je pense à ce cou si fragile. Je veux soutenir sa tête et demande l’aide de ma mère en face de moi. Elle a son âge actuel (assez âgé) et ne bronche pas. Je prends dans mes bras le petit corps, qui, pris de soubresauts se tortille comme une anguille, attrape une consistance assez raide, paraît s’allonger et devenir plus pesant. Son cou attire mon attention car il est couvert de longs poils noirs, ce n’est pas normal. Aussitôt AUTOMATIQUEMENT, je sens le changement de fréquence particulier au passage à l’astral conscient, et une puissance phénoménale m’envahit. La tête d’une de mes nièces âgée d'une dizaine d'année, que j'apprécie beaucoup, apparaît. Sous l'effet de surprise, je la fixe et lit l'épouvante, la terreur dans ses yeux. Suis-je en train de la désintégrer sans le vouloir? … retour au corps physique.
Je m'interroge. Qui suis-je pour provoquer une telle épouvante? En astral conscient et dans certaines circonstances, je parais doté de pouvoirs fantastiques et effrayants . D'autre part, complétant l'épisode de la veille, j'ai l'impression que les mages noirs, sorciers et sorcières essaient de m’approcher afin de trouver le défaut à ma cuirasse, usant des moyens les plus déloyaux pour parvenir à leurs fins. La journée dans le monde physique fut mauvaise, comme si les agressions dans le plan astral se reproduisaient dans la réalité. Avant le sommeil, je demande assistance à LA DIVINE MERE, au CHRIST et à DIEU TOUT PUISSANT.

24/04/2011
Je m’étais dit que j’allais tenter cette nuit une expérience astrale non plus à partir d’un rêve, mais directement depuis mon lit. Je ne savais pas trop où aller, si je réussissais, alors j’ai demandé à mon CHRIST INTIME de me guider….
…. Je me retrouve propulsé vers le plafond. En redescendant, un bel enfant blond d’une dizaine d’année me sourit. Est-ce à nouveau un sorcier ? Je le fixe en lui disant : « Qui es-tu ? Qui es-tu ? ». Ma voix, d'une extrême gravité, a une résonance caverneuse et est pour tout dire épouvantablement effrayante, je ne la reconnais pas. Je veux tester mes pouvoirs. L’enfant me regarde, me sourit toujours mais de manière un peu narquoise, comme s’il voulait m’indiquer que ce serait peine perdue. En effet, c’est le cas et au bout d’un moment il disparaît de l'image, comme si la réception télévisée venait de s'interrompre. Je m’écrie, je ne sais pourquoi : « Tu n’es personne ! Tu n’es personne !». Retour à mon lit, je veux continuer en astral, je me retourne simplement au lieu de me lever. Je me crois de retour dans mon corps physique, or il n’en était rien, car je me retrouve cette fois vraiment dans mon corps physique dans une autre position.
Ensuite un rêve, je prends un ami dans ma voiture pour rentrer. Je m’aperçois très rapidement que je n’ai plus de frein. Je visualise instantanément le mécanisme de freinage, c’est d'une complexité hallucinante, mais je suis convaincu que la réparation serait chose aisée pour un spécialiste. Je parviens en catastrophe à garer la voiture le long du boulevard, juste avant un carrefour. Nous sortons de la voiture et nous téléphonons à l’assistance.
Je prends le temps de la réflexion. Je m'inquiète de ma voix effrayante, que je ne ressens pas comme mienne. Je m'interroge à nouveau sur ma vraie nature dans certaines circonstances en astral, au point que j'ai l'impression de ne pas maîtriser l'action, de ne pas être moi-même et d'avoir des pouvoirs qui me dépassent. Je m'en veux d'avoir maltraité l'adorable enfant aux cheveux blonds, pour lequel j'éprouve un profond sentiment de père, qui n'a pas reconnu et a renié son fils. J'en suis vraiment vraiment désolé. Je n'arrête pas de penser à cet enfant d'or.

26/04/2011
Je dois reconduire ma sœur aînée chez elle; je suppose que c’est elle car je ne la vois pas. Pourquoi ne pas utiliser une moto ? La passagère est derrière moi sur l’engin. La moto ne démarre pas après avoir enclenché la 1ère vitesse et tourné la poignée des gaz. Mais oui, bon sang ! Il faut bien sûr d’abord mettre le contact ! Voilà qui est fait ! Je me rends compte alors que la route est impraticable pour une moto routière, le chemin est boueux, et qui plus est encombré de ronces et de branches d'arbustes. Nous irons alors à pied! Alors que nous nous mettons en route, une petite voix intérieure me souffle de faire appel à mes ETRES SUPERIEURS. Je m’étais mis la chose en tête avant de m’endormir, suivant de la sorte les conseils avisés de mon initiateur. Aussitôt j’invoque La DIVINE MERE, LE CHRIST, LE SAINT ESPRIT ET DIEU TOUT PUISSANT. Je ressens immédiatement une vibration, qui envahit tout mon être. Je crie « MON DIEU ! MON DIEU ! MON DIEU !». Cette fois-ci, c'est bien ma propre voix. La vibration s’amplifie. Je crie à nouveau : « MON DIEU ! MON DIEU ! MON DIEU !». La vibration s’intensifie encore et les alentours ont disparu, je suis dans une sorte d’atmosphère. Je crie encore et encore : « MON DIEU ! MON DIEU ! MON DIEU !». Je ne suis plus qu’une vibration, j’adore cet état merveilleux. Je suis à l’intérieur d’une colonne de lumière et suis en train de m’élever. C’est merveilleux. Je continue à dire : « MON DIEU ! MON DIEU ! MON DIEU !». Je perçois en haut de la colonne de lumière à l’intérieur de laquelle je m’élève, un bleu très intense, mais en même temps je comprends que le moment n’est pas venu pour aller plus loin. Je réintègre mon corps physique, émerveillé.
Après une période de méditation sur ces événements et de gratitude pour m’avoir permis de vivre cette expérience, un nouveau rêve s’amorce. Je déambule dans la rue avec ma chérie et une autre personne familière. Soudain, je suis agressé par derrière. Je ne vois pas l’agresseur, qui m’attaque. Je me concentre pour faire appel à mes pouvoirs…. La sonnerie du réveil retentit… retour au monde physique. Dommage !!! Je crois que l’agresseur aurait passé un mauvais quart-d’heure.

Christian
Modifié en dernier par cricri2011 le 27 avr. 2011, 09:20, modifié 7 fois.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar Jean Pascal » 26 avr. 2011, 21:01

Bonjour Cricri,

Ce sont de magnifiques expériences qui te donnent de la joie, de la force pour continuer et recommencer, de la profonde gratitude pour ton Intérieur.

A nous de les faire durer en cultivant la reconnaissance pour avoir obtenu la grâce de les vivre.

C'est le début d'un nouvel apprentissage de nous-mêmes, lorsque nous les écrivons et essayons de les comprendre pendant des jours, et quelquefois pendant des années.

Personnellement, ce "feu d'artifice" (au sens noble du terme) a eu un commencement et une fin ; une des causes de la fin est l'orgueil. Je cherche maintenant à le/me renouveler.

Je te souhaite de toujours continuer dans cette voie, avec le plus de simplicité possible.

Pascal

cricri2011

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar cricri2011 » 26 avr. 2011, 23:34

Cher Pascal,
Merci beaucoup pour ton message. J'aimerais beaucoup t'aider à mon tour, mon initiateur m'a parlé de toi. Pour ce qui me concerne, en faisant fi de toute théorie, ce qui me guide c'est de retrouver coûte que coûte, l'enfant d'or, qui est en moi. Ce n'est sans doute pas le but ultime, mais c'est un premier pas vers d'autres horizons ...insoupçonnés.
Dis toi bien qu'une démarche totalement sincère et désintéressée ne peut qu'aboutir. Dans ce cas, tu seras aidé, supporté par des forces insoupçonnées.
Tu peux compter sur mon aide.

Christian

Avatar du membre
Noe
Messages : 603
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: voyage astral et mémoire onirique

Messagepar Noe » 27 avr. 2011, 19:59

Bonjour Christian,

Ce qu'on peut remarquer, c'est que tu possèdes une très bonne mémoire onirique, bien au-delà de la moyenne des gens. Profite du don que tu possèdes pour travailler la technique voyage astral SOL. Elle t'apportera des résultats rapides et merveilleux, sans oublier de prier et de supplier ta Divine Mère Kundalini, ton Intime, ton Christ Intime, ton Père qui est en Secret, etc., toutes les parties supérieures de ton Être. Il convient d'apprendre à avoir de très bonnes relations harmonieuses avec toutes les parties supérieures de ton Être. Une fois que cela est fait, tout le reste te sera donné par surcroît.

Je te rappelle cher ami du coeur, que je suis un téléconférencier (et non ton initiateur). Rappelles toi mon frère que seul, ton Chrit Intime, est ton véritable Instructeur. Et que la Divine Mère Kundalini est la Dame de toute Compassion dont la mission est d'allumer le feu sacré et d'amener ce feu jusqu'au Père (la racine du nez, le chakra Ajna).

Que les forces de Samael soient avec toi pour t'aider dans ton travail d'éveil de la conscience avec la clé de SOL et la méditation profonde !
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar jimmy » 30 juin 2011, 23:52

Bonjour Noe , j'aurais une question a te poser a toi , ou a celui qui passera par ici.

J'ai un Probléme, je n'ai pas eté baptisé , et je n'ai meme jamais été enseigner a dieux , ma mére mon pere ma famille (ce n'est pas un reproche enver eux) ne m'on jamais parler de Dieu , et mon probléme est que eh bien je ne sais pas prier. je parle d'une priére a dieux le soir avant de se coucher

je ne connais rien au parole qui faut prononcer. ce que je veux dire , c'est que simplement avant de prier ce que l'on dit ex : je ne peux pas dire mon dieux et me confier il ya bien des phrases a dire,

je sais pas si vous comprener ce que je vous dit

mais je ressent le besoin de prier je dois prier a dieux me confier a lui c'est tré important pour moi.(es ce grave de ne jamais avoir été se confier nos péchés a un pretre dans une église ? pire de ne meme pas avoir appris dieux?)

Tré beaux réçit raconté plus haut
Merci a vous

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar Jean Pascal » 01 juil. 2011, 18:40

Bonjour Jimmy,

Je voudrais te raconter une anecdote personnelle sur la confession.

Je suis d'éducation catholique et j'ai été obligé par mes parents à suivre des cours de catéchisme et à faire ma communion.

La veille de ma communion, à 11 ans, je devais me confesser devant un prêtre.

J'avais très peur de dire des choses intimes à un homme inconnu, et en plus j'étais très timide.

Ma mère m'attendait dehors, devant l'église.

Je ne connaissais qu'une prière : le Notre Père. Mais on me l'a fait tellement répéter pendant des années, que je ne l'aimais plus, c'était devenu une récitation mécanique et sans goût.

Alors j'ai décidé de faire quelque chose que l'on ne m'avait jamais appris.

Je me suis adressé à moi-même, à mon coeur, avec des mots simples d'enfant, pour demander pardon pour les méchancetés que j'avais commises, et que j'essaierais de ne plus recommencer.

Cela n'a pas duré longtemps, quelques minutes.

A peine avais-je fini cette prière improvisée, qu'un soulagement a envahi mon coeur, mon corps. Je me sentais soudain d'humeur joyeuse. Je fus étonné de ce résultat.

Je ne suis pas allé voir le prêtre et je suis ressorti en disant à ma mère que je m'étais confessé.

En conclusion, je comprends ce que tu veux dire.

En parlant simplement et sincèrement avec ton coeur, il me semble que tu seras écouté.

Le Bouddha Maitreya disait que "Prier, c'est converser avec Dieu".

Simplicité Sincérité Sainteté (3 x S)

Summum Supremum Sanctuarium (3 x S)

Pascal

alexis
Messages : 1
Enregistré le : 14 avr. 2016, 09:43

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar alexis » 14 avr. 2016, 09:46

cricri2011 a écrit :Cher Pascal,
Merci beaucoup pour ton message. J'aimerais beaucoup t'aider à mon tour, mon initiateur m'a parlé de toi. Pour ce qui me concerne, en faisant fi de toute théorie, ce qui me guide c'est de retrouver coûte que coûte assurance chat, l'enfant d'or, qui est en moi. Ce n'est sans doute pas le but ultime, mais c'est un premier pas vers d'autres horizons ...insoupçonnés.
Dis toi bien qu'une démarche totalement sincère et désintéressée ne peut qu'aboutir. Dans ce cas, tu seras aidé, supporté par des forces insoupçonnées.
Tu peux compter sur mon aide.

Christian


Beaucoup de mal à contrôler mon esprit, la méditation m'est vraiment impossible jusqu'à présent.
J'aurais vraiment aimé avoir un initiateur en ligne pour m'apprendre à me détendre car j'en ai vraiment besoin.

Avatar du membre
PetitHommeLibre
Messages : 24
Enregistré le : 14 déc. 2015, 07:11

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar PetitHommeLibre » 14 avr. 2016, 20:09

Bonjour Alexis,

L'initiateur est multiple.
Il ou elle est Tout.

Elle est ton existence entière.
Elle est ton épouse.
Il est ton ami.
Il est ton frère.
Elle est ta soeur.
Elle est ta mère.
Il est ton père.
Il est ton animal de compagnie.
Il est ton travail physique.
Ils sont tes collègues de travail.
Ils sont tes relations d'association.
Ils sont des inconnus(e) rencontrés n'importe où.
etc.

L'initiateur est tout Cela.
Tu tires une leçon de tout cela et c'est cela l'initiation.
Un maître spirituel a dit que l'initiateur ou l'initiation est ta vie sagement vécue.
Le Christ pour tous et tous pour le Christ.

Avatar du membre
Noe
Messages : 603
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Une aventure extraordinaire

Messagepar Noe » 06 mai 2016, 09:31

Humilité et Patience à tous les courageux qui ont osé lever le voile d'Isis!
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité