Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Laure carnet de route

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Laure carnet de route

Message par Laure » 04 sept. 2011, 23:27

Bonsoir,

voilà,je me lance dans cette aventure de la méditation: situation qui va être difficile pour moi car c'est la rigueur quant à me tenir à une méditation quotidienne.Mais je tiens à le faire.

JOUR 1
Je me suis allongée dans mon lit, je n'ai pas regardé l'heure,et je ne sais pas combien de temps je suis restée...Beaucoup de pensées dans mon mental, puis mon corps s'est alourdi, je me suis sentie flotter dedans et là mon mental est allé dans un autre espace, tout silencieux.j'ai du m'assoupir mais sans vraiment m'assoupir.je na sais plus.Je me suis levée.

JOUR 2
22H30-23H15
J'ai décidé de rester assise pour effectuer la méditation.
Mon mental s'est vite apaisé.Quelques allée et venues entre calme et pensées, puis le calme.J'ai eu chaud, mes mains étaient brulantes,très brulantes,puis j'ai ressenti de la chaleur dans mon dos.J'ai ressenti une situation vécue dans la journée, qui mettait en évidence un de mes moi.J'ai accueilli....

JOUR 3 ET JOUR 4
Et voila, je n'ai pas médité, je ne m'en sentai pas le courage.

JOUR 5
22H00-22H35

Je me couche allongée sur mon lit.Mon corps s'alourdit à nouveau, mes pensées défilent,des moments de calme, puis cela repart dans tous les sens.
Je me lève.
Au matin à l'approche de mon réveil je me sens dans une situation de remords, comme si ma vie défile devant mes yeux avec cette culpabilité de n'avoir pas fait ou d'avoir mal fait.
Cette sensation au réveil s'était dissipée et voila que cela revient.J'ai à nouveau l'impression d'être proche de la mort.
Je revois des épisodes de ma vie.......

JOUR 6
21H30-22H05

allongée sur mon lit les jambes repliées (j'ai toujours aimé cette position pour dormir)
quelques pensées dans mon mental,puis le calme,puis des images devant mes yeux,puis le silence et je descend profondément.Sur ma tête des araignées qui marchent sur le sommet de mon crane, je na sais pas ce que c'est.
Des picotements sur quelques parties de mon corps.Puis je sens ma joue droite se déformer, c'est désagréable comme si une main m'écrasait en douceur ma joue.
Je me lève.

JOUR 7
21H00-22H30

Toujours allongée.
Mon mental se calme assez rapidement pour laisser place à une douleur au plexus solaire suivi d'une barre transversale qui me fait mal et qui me gène.Je ressens de la culpabilité et j'essaie de me fixer sur ma respiration, mais rien n'y fait......
Je me centre sur mon plexus, et je perçois comme un tourbillon noir et je plonge un peu plus en profondeur et je perçois un être monstrueux, destructeur, auto destructeur,je le sens vraiment en moi.Je me sens habitée par ce monstre, une partie de moi.

JOUR 8
je me réveille dans les mêmes circonstances.Défilée de ma vie et je me lève en pleurant.....
21H00-22H00

je me suis assise.Des idées, et je suis vite venue au calme mental.Je me suis sentie grandir dans mon corps.Ma paupière gauche essayait de se lever alors que j'avais les yeux fermés.Picotements sur mon corps, des choses qui courent sur ma tête.
Puis les pensée qui reviennent.
Un klaxon extérieur retentit dans mes oreilles.
Je me concentre à nouveau sur le son de mon cerveau.
Je me lève.

En ce qui concerne l'auto observation , je la mets en pratique tous les jours, mais je m'aperçois que je me retrouve rapidement dans l'identification ou la projection extérieure.
Pour la première fois aujourd'hui , j'ai pris du plaisir à éplucher des légumes et j'ai ressenti une joie immense en me concentrant et en vivant le moment présent.
Merci de votre lecture.
Yomayes

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Laure carnet de route

Message par Lot » 06 sept. 2011, 11:16

Chère Laure,

Ce cahier de partage de vos méditations contribue à une meilleure compréhension de l’activité de notre mental, soyez-en remerciée.

Se voir tel que nous sommes, sans l’exagération démesurée du moi, est l’objectif fondamental de la méditation.
Une fois tous les voiles de notre ignorance levés, la vérité apparait.
Le zen utilise l’image de l’oignon et de ses multiples couches pour évoquer ce travail sur soi-même.
« Eplucher » toutes nos couches inconscientes jusqu’à se réduire à « rien » est de toute évidence un travail laborieux qui exige ce que nous avons de meilleur en nous-mêmes.
Observer l’activité du mental ici et maintenant, voir avec les yeux de l’âme l’activité de l’ego, la manière dont il prend possession de notre intellect, de nos émotions, de nos mouvements, remonter le temps et subir, impuissant, le défilé de nos anciennes erreurs psychologiques, tout cela occasionne une peine profonde, une douleur impossible à contenir qui ne peut être soulagée que par la sagesse du renoncement.
La sagesse est un présent inestimable de nos parties supérieures.
La sagesse nous apporte la paix et la sérénité indispensables à l’auto-réalisation intime de l’être.
Du débutant au maître, des couches superficielles aux couches les plus profondes de l’ego, nous devons supporter avec une infinie patience nos erreurs psychologiques.

Sans cette patience absolue, résultat merveilleux de notre amour pour notre Dieu et de l’abandon de toute volonté personnelle, nous ne pourrions endurer le poids accablant de notre misère intérieure.
L’amour de Dieu équivaut à l’amour du travail sur soi et qu’on lui consacre toute notre vie.
http://don-et-compassion.com/grande-reb ... ience.html

Bien à vous dans la Lumière de l’Etre.
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Laure carnet de route méditation

Message par Laure » 09 sept. 2011, 23:58

Bonsoir,

Effectivement,il m'a été difficile ces jours-ci de maintenir une méditation constante.
Une activité accrue de mon mental faisant défiler sans cesse des pensées...
Je n'ai pu méditer plus d'une demi heure.
Par contre je m'applique au quotidien à effectuer l'auto-observation et la clé de sol.
Je me rends compte que je pars vite dans l'extérieur, et à un moment donné je constate que je n'étais plus en contact avec moi,
je réalise d'une façon plus pertinente les moments où je suis dans la projection, dans l'identification, mais une fois l'évènement fini. Et j'arrive à m'observer, mais j'ai l'impression de vivre au ralenti..

JOUR 11 21H35-22H10

Je suis assise. Je préfère être assise, pour ne pas sombrer dans le sommeil conscient. En fait c'est pour moi faire une méditation différente que lorsque je suis allongée. Du moins j'en ai l'impression....
Mon mental s'est vite calmé.
J'ai senti une chaleur monter entre le plexus et la gorge.
Puis j'ai vibré un de mes mois, j'ai prié la Divine Mère.
J'ai senti un agréable parfum, très frais...


JOUR 13 21H20-22H20

Dans mes méditations, j'ai en ce moment pour but de contacter le silence, et de faire un point de ma journée en fonction des éléments vécus afin de travailler sur mes Moi (voir le Moi pluralisé ou la Doctrine des Multiples Moi http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ation.html ).
Ce soir, pour la première fois, j'ai vu sur l'écran du mental des scènes de la journée, mais je les ai regardées sans m'identifier, tout comme un spectateur devant son écran de télé. C'est bien la première fois que cela se passe ainsi.
J'ai retenu la scène qui me semblait la plus récurrente.
J'ai lu avant de faire ma méditation un passage sur la transformation des impressions. La lecture de ce texte m'a ouvert les yeux, ainsi que ma conscience... Même si j'avais auparavant une opinion allant dans ce sens, j'ai eu là, une prise de conscience plus profonde.
Cela m'a permis pendant cette méditation, de vibrer sur cette scène et sur le Moi...
Sans identification, sans jugement, juste de repérer ce Moi...
Puis, mon corps physique est devenu très, très lourd, j'ai senti à nouveau une douce chaleur entre mon plexus et ma gorge.
J'ai senti une bulle qui voulait monter vers ma gorge.
Puis ma tête, et ensuite mon corps physique s'est éclaircit, comme plus léger, comme nettoyé, comme lavé, je me suis sentie bien, propre lègère dans mon corps physique, alors que celui-ci était lourd comme du plomb.
Je me suis laisser allée, en écoutant le son strident de mon cerveau qui petit à petit, a diminué pour laisser la place à un autre son unique, qui par la suite s'est éteint.
J'ai senti comme une "vague" de fourmillements, pas désagréables, qui remontait de mon pied gauche pour couvrir petit à petit tout mon corps physique jusqu'à mon buste. J'avais l'impression d'être dans une couverture de fourmillements, tel qu'un essaim.

Voila le chemin de mes méditations.
Au sortir de cette méditation, je me suis sentie fraiche, propre dans mon corps et dans ma tête, une sensation de légèreté.
Je ne sais pas si je suis dans le bon chemin, pour travailler sur mes Moi et sur l'éveil de ma conscience - http://don-et-compassion.com/message_ve ... xtase.html ...

Il est vrai qu'il y a tant à lire que j'en perds un peu la route.

merci à vous Lot, Noe, Jean Pascal, qui m'aidez à avancer.

Laure

Avatar du membre
Nohamius
Administrateur
Messages : 84
Enregistré le : 08 janv. 2009, 21:44

La Méditation et l'éveil de la conscience.

Message par Nohamius » 11 sept. 2011, 11:08

Bonjour ma chère sœur bien aimée de mon âme, Laure,

Je me suis permis de corriger les fautes d'orthographes et j'ai ajouté deux liens à ton message. Je souhaite que tu le prenne agréablement, car ton carnet de route sur la Méditation est réellement merveilleux. On y voit quelqu'un qui travail dans l'obscurité des sages ! J'aimerais également te dire que tu es sur le bonne voie :
<< J'ai vu sur l'écran du mental des scènes de la journée, mais je les ai regardées sans m'identifier, tout comme un spectateur devant son écran de télé. >>
Il est merveilleux de constater que tu parviens déjà à dépasser le seuil de l'écran noir du mental agité et dispersé. Cela prouve que tu fais un excellent travail ésotérique :
http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ation.html

En suivant ce parcours, tu parviendras inévitablement à provoquer l'éveil de la conscience. Car il s'agit de mettre en place une réelle discipline du mental, afin de prolonger cette méditation quotidienne. Il est nécessaire de parvenir à 1h de méditation quotidienne, pour ensuite prolonger cette méditation à 2h, puis à 3h, et ainsi toute la nuit, jusqu'à l'éveil de la conscience dans le monde astral : http://www.don-et-compassion.com/monde- ... stral.html

C'est comme cela que j'ai commencé il y a maintenant plus de 28 ans. Deux ans après, un ami intime à qui je racontais mes expériences astrales, est venu me demander : comment faire un voyage astral ? http://don-et-compassion.com/voyage_ast ... acles.html

Ainsi, mon ami a réussi à faire sa première expérience astrale au bout de 3 mois et demi, avec un dédoublement astral réalisé consciemment, et depuis ce temps là, il a réalisé des centaines de sorties astrales. Autrement dit, le voyage astral est la porte d'entrée des mondes supérieurs : http://www.don-et-compassion.com/collie ... ieurs.html

Et lorsque l'on possède l'éveil de la conscience, le voyage astral n'est plus une question mais un fait. Cependant, il y a des degrés et des degrés dans cet apprentissage. C'est la même chose pour l'éveil de la Kundalini :
<< La Kundalini peut aussi être éveillée par l’œuvre et la grâce de quelque Maître des Mystères Majeurs de la Fraternité Blanche, ou parce que la Divine Mère ainsi le veut. >>
:arrow: voir à ce propos de la Kundalini : http://don-et-compassion.com/livre-jaun ... dhara.html

Je souhaite que tu persévère, puis lorsque tu seras arrivé à une heure de méditation quotidienne, de participer à la téléconférence via skype. Cela te permettra de faire un pas de géant en avant en toute certitude.

Je remercie infiniment le Bouddha Maitreya devant lequel je me mets à terre, à plat ventre pour baiser ses pieds et lui demander sa Miséricorde des Miséricordes, afin qu'IL nous aident tous !

:idea: Je te souhaite, Laure, une agréable journée sous le Soleil de l'Intime.

Ps : à propos de l'Intime - http://don-et-compassion.com/kabbale-ch ... ental.html
<< Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui >>.

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Carnet de route de méditation de Laure

Message par Laure » 11 sept. 2011, 14:32

bonjour Nohamius,

je me sens bien
merci de ces réponses qui m'encouragent à avancer,
merci des liens que vous me communiquez,
je me sens comme un enfant(j'ai d'ailleurs un esprit d'enfant parfois),je suis émerveillé à chaque découverte que je fait au travers des liens que vous me communiquez
je ne sais pas comment dire avec des mots ce que je ressens à la lecture de certains passages
c'est comme si je recevais un voile d'informations qui vient ,par effet de spray,vaporiser tout mon corps et s'imprégner dans ma conscience ,me permettant d'ouvrir les yeux et de pouvoir dire intérieurement: oui, bien sur c'est cela,
et cela me rempli de joie,
car non seulement cela, mais les jours d'après, dans mon quotidien, j'essaie de vivre en conscience ce voile d'information, de le mettre en application,et je le vis dans le bonheur........
après avoir vécu le périple d'hercule dans le signe des gémeaux, ou la cueillette des pommes d'or,je me retrouve au début de le destruction de l-hydre de l'herne et de l'extermination des oiseaux de stymphale

et,vous m'apportez beaucoup dans ce travail,et naturellement l'oeuvre de Samael Aun Veor.

j'arrive à méditer minimum une heure maintenant


JOUR 14 20h08- 21h00

Rien de particulier
j'ai cru à un moment être dans le silence,et me suis rendue compte ,au bout d'un moment de la présence de pensées en moi, elles étaient différentes
plus lointaines et plus lentes, par rapport aux autres fois, où elles défilaient à vive allure.
constatant cela ,je me suis concentrée sur un vécu de la journée,j'ai pu regarder sur mon écran et facilement,un passage de ma journée,et observer une de mes attitudes récurrentes.
j'ai alors perçu le son de mon cerveau, j'ai donc quitté"mon film pour me concentrer sur ce son, du moins ces sons stridents,qui envahissent mon cerveau.
J'ai constaté une baisse du volume, puis un hausse,
Puis, plus rien le silence,un bruit extéieur m'a sorti de la méditation

j'aime votre salut "bonne journée sous le soleil de l'intime", depuis que j'en ai compris la signification

je trouve cela magnifique! tellement beau!(cela m'en donne des frissons! et me remplit de joie!)
cela parait enfantin, désolée, mais je suis comme cela

je vous souhaite à vous et aux membres de ce forum une excellente journée sous le soleil de l'intime!

Laure

Avatar du membre
Jean-François
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35

Re: Carnet de route de méditation de Laure

Message par Jean-François » 11 sept. 2011, 15:31

Laure a écrit :je me suis concentrée sur un vécu de la journée,j'ai pu regarder sur mon écran et facilement,un passage de ma journée,et observer une de mes attitudes récurrentes.
j'ai alors perçu le son de mon cerveau, j'ai donc quitté"mon film pour me concentrer sur ce son, du moins ces sons stridents,qui envahissent mon cerveau.
J'ai constaté une baisse du volume, puis un hausse,
Puis, plus rien le silence,un bruit extéieur m'a sorti de la méditation

j'aime votre salut "bonne journée sous le soleil de l'intime", depuis que j'en ai compris la signification

je trouve cela magnifique! tellement beau!(cela m'en donne des frissons! et me remplit de joie!)
cela parait enfantin, désolée, mais je suis comme cela
Comme ça me fait plaisir que tu parles toi aussi de ces fameux frissons de bien-être et des sons stridents (je suppose le son du grillon - du cardias), merci je me sens moins seul !

Personnellement, j'ai l'écran noir et j'ai des idées parasites mais je ne vois pas encore les scènes de ma journée, je ne fais que les évoquer pour détecter les égos.

Voila ce que c'est de ne pas suivre les cours de Méditation de Don et Compassion... Faudrait que je m'y mette également !

Un conseil cependant, quand tu entends le son strident, tu dois le savoir mais au cas où, essaye cela :
Celui qui sait écouter la Voix Subtile peut sortir instantanément en corps astral chaque fois qu'il le désire. Si le dévot se concentre sur le chant du grillon ; si le yogi médite sur le chant du grillon ; si le yogi s'assoupit en écoutant ce chant, à l'intérieur de son cerveau résonnera bientôt le même chant, le son mystique, la Voix Subtile. Alors, les portes du mystère sont ouvertes. A cet instant, le Gnostique peut se lever de son lit tout naturellement et sortir de chez lui en corps astral.

Il ne s'agit pas de se lever par le mental, ce dont nous parlons doit se traduire dans les faits. Que le dévot se lève, qu'il se lève de son lit de façon tout à fait naturelle, et la nature se chargera à ce moment-là de séparer le corps astral du corps physique.
passage extrait de Anahat - Voix subtile - Chant du Grillon : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=17&t=716

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Carnet de route de méditation de Laure

Message par Laure » 17 sept. 2011, 18:01

bonjour,

j'espère que tous les membres du forum vont bien !!

concernant la clé de sol, j'ai beaucoup de mal dès lorsque je suis en relation avec les autres de rester connecter avec moi même.Au début j'utilise et repère tous les paramètres et puis je glisse petit à petit dans l'autoidentification.
Mais je me rends compte de cette évasion car je prends conscience quand je reviens à moi, que j'étais partie.

JOUR 15 21HOO-22H00

j'arrive facilement à calmer mon mental et je projette sur l'écran un des passages de ma journée.
rien de particulier pour cette méditation.

JOUR 16 21H40-23H00

Je suis assise dans le canapé.Dès que j'ai fermé les yeux,je suis partie dans la projection mentale et ai visualisé ma matinée
Cette fois ci le film est passé à vive allure.
Je me suis vue au volant de ma voiture, puis me garer, attendre impassiblement sur la place du village, une femme que j'accompagnais chez le médecin, et j'ai vu le trajet du retour,mais à une vitesse telle,que j'ai commençé à avoir mal à la tête et ai failli perdre connaissance.puis j'avais la tête comme serrée dans un étau.
J'ai ouvert les yeux, puis je suis repartie dans cet espace de méditation,cette fois -ci en me consacrant sur les sons du cerveau.Mon mental chantait des notes de piano( cela m'arrive souvent lorsque je ne pense à rien, mon mental fredonne des airs en chantant des notes de musique).

calme mental à nouveau

Puis mon corps est devenu lourd, très lourd,ma tête était à nouveau compressée, ma gorge serrée,.
Il me semblait que les deux doigts de ma main droite étaient enfonçés dans le canapé.....
J'ai alors ouvert les yeux pour vérifier,et ma main était au dessus du canapé.
par contre l'aspect de mes mains était bizarre,comme dénué de vie,cadavériques, blanches,j'ai alors regardé mes jambes,
j'avais l'impression de regarder un corps, tout en sachant que c'était le mien, mais j'observais extérieurement un corps.
impossible de tourner la tête(peut etre la position figée,qui engourdissait ma tête?)
Seul mon regard pouvait balayer la pièce de droite et de gauche.
J'ai refermé les yeus, et je me suis sentie plus légère,je me suis vue grimper un fil d'argent que je dresse volontairement avant de rentrer en méditation,fil qui longe ma colonne vertébrale,pour s'ancrer dans la terre et remonter le long de mon dos et monter jusqu'à atteindre un soleil,placé très, très haut.
puis je suis redescendu de ce fil en alternant une scène de la journée sur l'écran mental, et la concentration des sons dans mon cerveau.

Et là, à nouveau,j'ai senti quelque chose effleurer mes tempes,
c'était comme une pression, très douce,comme si c'était des mains (sans être des mains)
tout mon corps s'est allégé j'avais l'impression de bouger dedans moi et, ces "mains",me donnaient l'impression de vouloir m'aider à sortir par le haut,par une pression sur mon visage......
C'était très doux.c'est très difficile à exprimer.

J'ai appelé Divine Mère et j'ai ressenti plein de frissons dans tout le corps
Cela a duré un moment.

JOUR 17

J'ai décidé d'être bienveillante quant à la pratique de la clé de sol.
J'ai bien démarré,et me suis mise à travailler sur mon ordi,à réfléchir afin d'établir des devis, et hop!
voila que tout tombe à l'eau !
Perette et .le pot au......!
trois heures après j'ai levé mon nez de l'écran................
bon , il y a du travail......en perspective.! :lol:

MEDIT 22H30-23H24


Mental calme
sons dans cerveau.
Puis un son, autre que ceux que j'entends,très distinct des autres, tout seul, qui se manifeste physiquement comme une droite partant de mon cerveau,coté droit , qui sort de ma tête pour s'étirer dans l'espace,
oui une droite,
très fine,
un Si peut-etre(j'ai oublié de vérifier sur le moment la note au piano)

puis des sensations extérieures sur mon corps,
j'ai l'impression qu'il y a un petit serpent dans mon cou,je veus sortir de la meditation pour l'enlever et je me dis :il doit partir, je reste dans mon espace.
cela a duré,c'était très gênant.
Puis sensation dans ma main gauche comme si quelque chose,de très subtil, entourait ma paume pour la soulever,
j'arrête.

Est ce normal dans notre quête d'avoir ce type de sensations.?

JOUR 18 16H00-16H51

assise sur le canapé
mêmes étapes
scène sur ecran du mental
là j'arrive bien à me voir de face ainsi que mon visage,plus net
ok au niveau technique, ce n'est pas les derniers Spielberg,plutot années lumières , en couleur quand même!.Je ne vous inviterait pas à la séance.!

Puis j'ai sombré dans le sommeil,toujours des sensations dans mon corps, comme si il flottait.
J'ai fait plusieurs rêves,uniquement sur mon côté droit.
J'étais dedans le rêve, je m'entendais parler et j'entendais l'autre me parler.Le son était fort.En stéréo(ça y est la technique commence à progresser, je vais bientôt égaler Sp...........° :D °
Puis j'ai réalisé que je rêvais,et dès ce constat,je revenai en à moi je sortais du rêve.
Cela a du se produire 4 ou 5 fois.
le dernier rêve ma bouche s'est déformée et je suis revenue à moi.
je me suis souvenue de ce qui a été dit.
Je voulais tout noter et au sortir de la méditation , j'ai tout perdu.

JOUR 19 21H00-22H00

Même topo pour rentrer en méditation
scènes sur écran mental
sons dans le cerveau
et là j'ai eu un autre son comme précedemment, mais plus grave( je n'ai pas reconnu la note)
à la différence ,le son était à gauche de mon cerveau.


JOUR 20 21H00-21H30

Mental dispersé
agité
j'ai tout arrêté.



Merci de votre lecture

Laure

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Carnet de route de méditation de Laure

Message par Laure » 24 sept. 2011, 14:56

Bonjour,

Je souhaite de la joie, de la bonne humeur,de l'amour à tout le monde sur ce forum.


Je pratique tous les jours la clé de sol.
Je ne réussi pas à le faire toute le journée, mais bien 10 fois par jour.
Je parle souvent à Divine Mère.

Du jour 20 au jour 25 j'ai réussi à méditer une heure tous les soirs, voir même 10 à 15 minutes supplémentaires.
Rien de particulier ne s'est produit,
Je répète les mêmes étapes et revit les mêmes sensations.
J'ai essayé pendant ces jours de me lever tôt le matin, mais j'ai eu du mal à quitter mon lit, et me suis rendormie.

JOUR 25 22H00- 22H15

J'ai eu une forte contrariété dans la journée.
J'ai médité le soir en faisant la projection sur lécran mental.
J'ai reconnu le moi qui en était à l'origine.
J'ai invoqué fortement Mère Divine, et j'ai eu une forte douleur au niveau du sternum.
Je ne sais pas si il y a un rapport.

JOUR 26
J'ai réussi à me lever à 3H20.Le temps de boire une boisson et de manger ma pomme,je me suis mise à méditer jusqu'à4H45.

Par contre vers les 13H00,j'ai eu un manque de vigilance et de concentration au risque de me faire renverser par une voiture.
iI va falloir que je trouve une solution pour me reposer dans la journée.
Je veux vraiment instaurer le rythme du matin.
Cela va être difficile, car je suis une dormeuse,mais je vais y arriver.

Le soir de 22H00 à 23H00, j'ai refait une méditation.

JOUR 27

Je me suis levée à 4H00, j'ai médité 1H00
Le soir Je me suis allongée à 22HOO, j'ai prié Divine Mère, puis je me suis assoupie, en conscience,éveillée j'étais et pendant que j'évoquais, Divine Mère, mon corps s'est mis à trembler,pas vraiment des tremblements, comme si j'avais froid,non, je dirai plutot des vagues légères , rondes de secousses, cela a duré un moment, bien une demi heure, mon mental était calme, tout était calme en moi.
J'ai entendu une voix,je n'ai pas compris ce qui se disait, en fait c'était deux personnes qui parlaient, et j'écoutais, comme si j'étais partie prenante dans la conversation et à ce moment là mon fils m'a réveillé.
Pour en revenir à ces secousses ou tremblements, je sentais que quelque chose se préparait,et pendant que je vivais cela je priais profondément Divine Mère.
D'habitude lorsque je pense à elle ou bien que je la prie, j'ai toujours des frissons qui parcourent mon corps.Là ce n'était pas le cas.Aucun frisson.

Bonnes pensées à vous tous.
Laure

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

carnet de route de méditation de Laure

Message par Laure » 25 sept. 2011, 11:06

bonjour Nohamius,

J'effectue mes méditations quotidiennes à raison de 1H00 par jour au minimum.
Je souhaiterai participer aux téléconférences via skype.
Est -ce que je peux vous rejoindre et dans l'affirmative comment?
.

D'autre part, je m'appelle Laure, et je vais changer sur mon profil( si j'arrive à le faire)
Dans cette quête et ce travail avec vous, qui pour moi est important,je veux correspondre avec mon identité.
Bien à toi

Laure

Avatar du membre
Nohamius
Administrateur
Messages : 84
Enregistré le : 08 janv. 2009, 21:44

Re: Laure carnet de route méditation

Message par Nohamius » 25 sept. 2011, 18:40

Bonjour chère soeur de mon âme, Laure,

Pour participer aux téléconférence, tout démarre à partir de cette page http://don-et-compassion.com/web_confer ... ssion.html puis en trois ou quatre clics suivant, il suffit de mentionner dans l'email de contact, ton pseudo skype, et vos jours et horaires de disponibilité afin de convenir d'une première téléconférence.

En persévérant dans la travail ésotérique - http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ation.html -, tu trouveras ton centre de gravité permanent et obtiendras ainsi une continuité de propos - http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ropos.html

Ainsi fermement établis dans la conscience de ton Intime réel - http://don-et-compassion.com/kabbale-ch ... ental.html -, tu parviendras jusqu'aux cimes de l'illumination.

Pour commencer, je t'invite à prier et à méditer sur la Confession Egyptienne - http://www.don-et-compassion.com/parsif ... ienne.html

Soit la Bienvenue parmi les courageux qui prennent le ciel d'assaut !
<< Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui >>.

Répondre