Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Laure carnet de route

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Laure carnet de route

Message par Laure » 01 août 2012, 14:27

Merci Lot pour ton intervention.
Je médite sur tes propos et médite sur ce qu'il s"est passé cette nuit pour laisser passer à nouveau La Lumière.

Laure

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Laure carnet de route

Message par Jean Pascal » 01 août 2012, 21:19

Laure a écrit :c'était comme une tempête,tout mon corps ondulait fortement par vagues successives, et je sentais mes paupières plaquées fortement....
J'étais consciente de tout cela,j'ai appelé Atman, Mere Divine.....
il a fallu un moment pour que mon corps s'apaise.Une fois fait je me suis levée pour reprendre souffle.
Bonsoir chère Laure,

Pour compléter la réponse de mon frère, tes impressions rappellent un plaisir sexuel, un plaisir spirituel, qui est indéniablement relié à la lumière, au feu, à l'air (souffle), à l'eau, à la mer, à la Mère...

"Que l'eau retourne à l'eau , que le feu brûle, que l'air circule, que la terre tombe sur la terre par la vertu du Pentagramme qui est l'étoile du matin et au nom du Tétragrammaton qui est inscrit au centre de la croix de lumière.
Amen, Amen, Amen."

Laure
Messages : 56
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Laure carnet de route

Message par Laure » 09 janv. 2013, 13:28

Bonjour mes Chers Frères , Bonjour mes Chères Soeurs,
La traversée du désert que j'ai vécu m'a fait retomber dans mes egos afin de pouvoir relever la tête et continuer mon périple...
Ecartelée entre mon aspiration d'élévation de conscience,et la descente dans les ténèbres de mes égos, je vacille tant bien que mal entre les deux avec cette inconstance, cette irrégularité...
Nul doute que je doive à chaque fois tout recommancer à nouveau..
Me voici enfin prête.
A cet effet je vais ouvrir un autre carnet de route afin de marquer cette renaissance.
J'en profite par la même pour vous présenter à tous mes meilleurs voeux de Lumière et d'élévation de conscience ..!!

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Laure carnet de route

Message par Lot » 12 janv. 2013, 12:26

Bien chère sœur dans la Gnosis,

Les phases dont tu parles, la si vantée ou décriée alternance des courants applicable à toutes les affaires humaines, est une loi de ce monde écrite au couteau dans notre psyché animale.
S’extraire, s’émanciper ou se libérer de cette influence nous qualifie pour l’initiation.
Franchir le seuil secret signifie en toute exactitude avoir pris la mesure des forces opposées en nous-mêmes et en avoir saisi intimement le fonctionnement.
A défaut d’une réelle compréhension, l’impulsion vers le haut s’enchainera par une impulsion vers le bas.
Cet enchainement funeste est la prison du bien et du mal.

La compréhension intime est créatrice de nouveau.

L’étude de soi et de manière spécifique l'étude des forces opposées, se réalise dans la méditation avec l’assistance de notre Mère Divine.
Les épreuves de la vie quotidienne sont là pour mesurer notre degré d’assimilation pratique de nos études.
Nous sommes prêts lorsque nous pouvons prêter serment que nous ne nous retournerons pas sur notre passé.
Ce serment solennel présent dans toutes les loges et confréries, n’est qu’un symbole de l’engagement ferme et définitif du nouvel initié.
« Lorsque le disciple est prêt, le maître arrive ».
La continuité de propos est le signe que nous nous sommes harmonisés avec la puissance du Saint Huit.
http://www.don-et-compassion.com/arcane ... nfini.html

Le travail avec l’énergie est alors pleinement dirigé vers l’intérieur, de manière hermétique.
Le travail avec le feu s’accomplit dans le respect de notre engagement envers Notre Lumière.
La compréhension vient de l’expérience, et je te souhaite ma chère sœur, de découvrir le chemin silencieux qui mène à la Vérité.

Par la grâce de D.
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Laure carnet de route

Message par Jean Pascal » 13 janv. 2013, 09:33

Bonjour Laure,

Nous parlions dernièrement avec notre fille aînée âgée de 24 ans de sa "peur de la routine" et son empressement à "faire quelque chose de nouveau" le week-end pour "sortir de la routine". Et également de son inconstance.

Cette question de peur viscérale de la routine est ancrée dans les jeunes.
Cela se traduit par faire des "mega-teufs" le week-end, s'éclater, se retrouver en groupe, "faire des choses nouvelles".

Chez les adultes, c'est plus tempéré, ils ressentent le besoin de "se faire un petit resto + un petit ciné", une sortie au théâtre, le dernier spectacle à la mode, le dernier match de foot, etc., pour briser la routine.

Puis nous pensons intérieurement que nous nous renouvelons... pour recommencer une nouvelle semaine sur de bonnes bases.

Et l'été venu, pour ceux qui ont suffisamment d'argent, c'est l'époque des "migrations estivales" ou des grands voyages à l'étranger. L'être humain désire peut-être devenir un oiseau.

Comment réussir à acquérir une stabilité émotionnelle ?
Comment calmer nos pensées négatives sur le monde, sur la société, sur les autres, sur nous-mêmes ?
Comment savoir ce que l'on veut ? obtenir une volonté permanente ?
Comment comprendre que ce que l'on cherche à l'extérieur se trouve en notre intérieur ?

Le Maître a synthétisé tout cela en une expression "établir dans notre psychisme un centre de gravité permanent" (Le Centre de Gravité Permanent, la Continuité de Propos et la Responsabilité morale dans le travail ésotérique).
http://don-et-compassion.com/psychologi ... ropos.html

Ce centre de gravité est aussi le Saint-Huit dont parle notre frère Lot.
L'énergie ne se dilapide plus, elle se transforme, elle se transmute.
Le Saint-Huit resplendit de gloire au centre de la Terre (Philosophique).

Que d'exemples nous pouvons trouver dans notre vie quotidienne si nous nous auto-observons.

Bien à toi

Répondre