Nouveau carnet

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Nouveau carnet

Messagepar germinal » 23 janv. 2012, 21:45

Bonjour à tous,

Je suis de retour, et d'une manière égocentrique, j'ouvre un nouveau carnet pour symboliser la "rupture" avec l'ancien.

Pendant ces quelques semaines, ce fut terrible, et comme j'étais un peu désabusé, je me suis laissé couler comme lorsqu'on se dit qu'on touche le fond, alors bon, tant pis.
Puis ça s'est très relativement calmé. Et je me suis mis en quête d'attendre le moment propice pour repartir. Et comme ce moment, à force de le désirer, ne viendra jamais...
Donc voila, pas d'illumination soudaine, pas de prise de conscience d'aucune sorte, pas de déchirement et d'espoir ensuite de trouver sa voie, pas de signe, pas d'intuition, pas non plus de désir de se libérer, pas de sentiment de rage et de honte d'avoir l'égo bien vivant, rien de tout cela.

A l'extérieur, les choses se précipitent de jour en jour. Le traquenard se referme sur l'humanité toute entière, l'année 2012 sera terrible. Entre attendre quelque chose qui ne viendra pas et donc vivre sa petite routine de l'horizontal, et se décider à faire quelque chose, coûte que coûte, j'ai fais mon choix.
Car oui, aujourd'hui, j'ai vécu ma journée comme il y a plus d'un an, et là, ce soir, l'égo s'est dit "je me rappelle avoir tenté quelque chose il y a plus d'un mois, on va s'y remettre, je m'ennuie". Il n'y a rien dans ma conscience qui justifie ce message!

Mais je me rappelle d'une prière bouddhiste qui disait, à peu près: que la flamme de la bodhicitta
jamais ne s'éteigne et toujours se renforce
et naisse en moi si je ne l'ai pas reçu

Je n'ai pas reçu cette flamme, je suis un automate, mais je vais tout faire pour la mériter.

Je suis quand même heureux d'être ici et de vous écrire, car je n'ai pas cessé de vous lire. Et ça fait du bien de parler avec des gens engagé dans la même aventure :)

Beaucoup de bonheur à vous tous!

germinal

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Nouveau carnet

Messagepar Lot » 25 janv. 2012, 12:20

Cher Germinal,

Je suis heureux de te lire,

Comme dit dans le message adressé ce jour à Alex, il faut découvrir par soi-même comment "s'assoir dans la Voie" pour manifester une certaine équanimité.
Dans certaines écoles initiatiques, pour juger son « assise » dans le Tao, le Maître demandait à son disciple de s’assoir dans une pièce. Il est clair que celui qui n’est pas « au milieu » de lui-même ne peut trouver sa juste place, ni le centre où convergent les forces.
A ce travail nous devons y consacrer toute notre vie.

Le Christ cosmique a dit par la bouche du Divin Rabi de Galilée:
"Par votre persévérance vous sauverez vos âmes"(luc 21.19)

Je te salue dans la Divine Compassion,
L .
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 29 janv. 2012, 14:10

Bonjour à tous, bonjour Lot,

Je me suis rendu compte que l'égo le plus puissant en moi est l'égo de luxure.
Que finalement je n'ai aucun mal à ne pas m'identifier avec les autres (pas forcément ce que je fais) mais que le seul qui résiste et qui continue à agir malgré des mois de chasteté physique, c'est lui.
Sur des conseils avisés, je vais essayer d'en savoir plus sur lui.
Donc pas de méditation, pas de voyage astral, j'essaye de commencer à me connaître moi-même. Donc, je reste sur l'auto-observation.

J'ai commencé à lire "Le sens du bonheur" de Krishnamurti, c'est un ouvrage plein de sagesse que je conseille à tous, spécialement pour les jeunes d'âge physique comme moi, car il nous permet de savoir comment comprendre cette chose mystérieuse qu'on appelle la vie.

Courage à tous!

germinal,

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 31 janv. 2012, 21:06

Bonjour à tous,

J'ai remarqué quelque chose de très intéressant.
Il y a quelques mois (voir ancien carnet de route), je me consacrais entièrement à la Gnose.
Depuis peu jusqu'à maintenant, plus vraiment.
Avant, j'étais très renfermé sur moi même, j'avais pas énormément de relations sociales (quelques bons amis, mais c'est tout). Les gens ne venaient pas vers moi.
Depuis un mois et jusqu'à maintenant, j'ai décroché. Depuis un mois et jusqu'à maintenant, je me suis donc ouvert, et les gens m'apprécient, ils veulent être avec moi. Je me suis fait beaucoup d'amis.

Alors qu'en conclure?

Je pense que quand le Maître parlait d'être "hermétiquement clos", j'ai très mal compris ses paroles.
Je ne pense pas non plus que c'est une crise de valeurs qui fait que si j'ai arrêté de travailler sur moi, les gens viennent vers moi.
Je pense que ni la première, ni le seconde situation est la bonne.

Je pense qu'il faut tout simplement s'ouvrir aux gens, mais rester en profondeur en accord avec notre flamme.
S'isoler sous prétexte de l'éveil engendre de la souffrance.
Bien sûr, en communauté, notre façon d'être peut nous paraître trop "égoïque". Il est clair que comparé à une communauté de bouddhistes, un groupe de gens de tous les jours (travail, lycée...) paraît vraiment "noir" (dans le sens: qui ne colle pas aux "idées" de l'éveil).
Mais je me suis dit que ce n'est pas une raison pour se couper des autres. Il faut s'adapter, même si parfois, on aimerait bien rester à l'écart de peur de se "salir".
Je pense que rester hermétiquement clos, c'est laisser la personnalité agir en surface pour continuer à avoir de bonnes relations avec nos frères humains, mais qu'au fond, à l'intérieur de nous, il nous faut garder la tête froide, et rester aux aguets.

C'est de belles paroles et ce n'est que mon raisonnement, je me ferai une joie de lire vos réactions!

germinal,

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 31 janv. 2012, 21:58

Bonjour Germinal,

Le Bouddha Maitreya donne cette réponse :
Nous ne devons NOUS IDENTIFIER À RIEN. Si tu ne t'identifies pas à quelque chose ou à quelqu'un, ton Centre Émotionnel sera évidemment en pleine activité (je me réfère à l'Émotionnel Supérieur, comme centre principal). Mais en réalité, tous les autres centres de la machine seront aussi super-surveillés. Malheur à celui qui s'oublie lui-même, parce qu'il tombe dans la plus lourde inconscience.

Tout est là.

Tu restes ouvert et à l'écoute des autres si tu es naturellement en rappel de toi-même et hermétique à ton identification (le sceau hermétique).

Ton centre émotionnel supérieur, soit ton coeur, est alors en activité et donc attire tes semblables, car ils ressentent que tu es une personne "intéressante".

Le plexus solaire vibre, émet des ondes bienfaisantes et paisibles pour ton entourage.

En d'autres termes lorsque ton coeur donne et ton mental reçoit, la personne semble légère, ouverte, vivante et généreuse. Coeur actif et mental passif.

Lorsque le mental ou plutôt l'intellect donne et le coeur reçoit, la personne semble lourde, fermée, figée dans les concepts, et égoïste. Mental actif et coeur passif.

Bravo d'être revenu, de t'être renouvelé.

Pascal

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Nouveau carnet

Messagepar Lot » 01 févr. 2012, 17:29

Très chers amis,

« Etre scellé hermétiquement », ainsi que le rappelle notre cher frère Pascal citant cette lumineuse conférence, tout est là :
viewtopic.php?f=12&t=537

Le Maître s’est également exprimé dans la « psychologie révolutionnaire » sur l’importance d’être hermétiquement clos :
http://www.don-et-compassion.com/psycho ... aison.html
Cette merveilleuse faculté est nous dit-il en relation étroite avec le silence.
Ce n’est que dans le silence que nous pouvons faire la différence entre « avant » et « après », entre l’agitation chronique du mental et le légitime calme mental.
Répétons-le une nouvelle fois, ce n’est que dans le silence profond que « la conscience prend conscience d’elle-même ».
Cette phrase ne vient pas de ma personne, elle me fut livrée par mon frère Noé il y a bien des années et provoqua en moi-même un choc dans ma conscience naissante.

Krishnamurti parle abondamment de la flamme de l’attention, mais cette flamme ne saurait exprimer pleinement le pouvoir de l’attention tant qu’elle ne s’est pas reconnue elle-même.
Pour ce Grand Maître du mental il est simple d’exercer cette attention dynamique sans auto-tromperie, mais pour le néophyte, ce n’est pas une mince affaire et cela passe par la rigoureuse étude des mécanismes de la pensée.
La compréhension est indispensable pour atteindre le silence.

De même, « l’isolement bien compris » et scellé, nous émancipe de l’influence mécanique de la vie tout en y circulant librement. Ce n’est que depuis ce lieu d’intériorisation que nous pouvons observer les mouvements circulaires de notre vie extérieure et intérieure.
Ce lieu est irrévocablement marqué du sceau du silence.
Dans ce lieu réside la possibilité d’être en rappel de l’Etre instant après instant, sans nécessité d’exercer une quelconque violence sur le mental.
L’ego lutte à mort pour faire sortir la Bouddhata de ce lieu, de ce centre magique.
Les inévitables situations désagréables de l’existence et toutes les tentations de ce monde s’unissent pour nous faire réagir.
Le vent du karma hurle aussi dans la vallée des larmes pour éprouver notre patience et notre silence.
L’insignifiante protestation à une simple piqure de moustique est suffisante pour que le silence s’efface au profit d’une réaction mentale mécanique.

L’essence divine unie dans le rappel de l’Etre, doit garder le mental sous son influence, tout en reconnaissant la nature de l’ego.
C’est ce qu’on appelle être vigilant comme une sentinelle en temps de guerre.
Cette vigilance effective est sans cesse éprouvée par toutes les forces hypnotiques de l’ego.
Il est clair que l’instinct sexuel est le plus puissant levier d’esclavage de l’ego, nous le savons.
Ce n’est que lorsque nous avons découvert le centre de nous-mêmes, conscient des forces potentiellement centrifuges, que nous pourrons rester stables même dans la tempête.

Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 06 févr. 2012, 19:04

Bonjour à tous, bonjour Lot et JP,

Merci à vous deux pour vos réponses.
Le sceau hermétique est loin d'être quelque chose que je pratique car je ne suis pas encore au milieu.
Mais j'aimerai vous poser une question qui me tracasse vraiment beaucoup.

Si la descente est une chute contrôlée, quand faire la descente? Comment reconnaître une chute déguisée en descente?
Je pensais descendre, mais je me rends compte que je chute, pour le plus grand bonheur des égos, qui sont maintenant plus fort que jamais. Et je suis assez abattu de voir que je ne trouve aucun point d’accroche et que je continue à dériver loin, loin...

C'est quand même incroyable, je trouve, lorsqu'on y pense, de voir ce monde fou qui tombe petit à petit, de nous voir, vaquer à nos occupations, on trouve cela normal, notre présence nous à l'air normal, tout à l'air normal, notre façon de vivre etc. Mais j'ai de plus en plus l'impression d'être un robot, et ça me fait vraiment mal de n'être conscient de rien.

J'essaye ces temps derniers, de comprendre la luxure. Je comprends rien! Je crois m'observer, mais rien! Je deviens fou à force, je casse le vase POUR RIEN!

enfin voila, drôle d'univers...

Merci d'avance pour vos réponses.

A vous en tout cas, je vous souhaite beaucoup de force !

g

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Nouveau carnet

Messagepar Lot » 07 févr. 2012, 12:53

Cher Germinal,

Il ne peut y avoir d’ambiguité entre une descente et une chute.
Nous descendons dans nos propres enfers – la neuvième sphère décrite par Dante dans sa Divine Comédie - par l’échelle de Lucifer.
Descendre par l’échelle de Lucifer implique que nous pratiquions le Grand Arcane.
A chaque cérémonie, Lucifer nous tente pour nous faire chuter.
La tentation luciférienne s’exerce aussi dans notre vie quotidienne, lorsque nous sommes seuls ou au milieu de délicieuses "diablesses".
L’idée « d’une chute déguisée en descente » est complètement farfelue, soit nous descendons et volons le feu au Diable, soit nous chutons et perdons le feu sacré.
Le sens de l’auto-observation suffisamment développé nous permet de voir avec les yeux de l’âme ce qui se passe lorsque nous descendons dans la neuvième sphère.
Il est totalement impossible de confondre une descente d’une chute.
L’intellect interprète « à sa sauce » les paroles énigmatiques de la Pistis Sophia, mais l’important est d’éveiller sa conscience pour Voir et non pour penser.

Un célibataire ne peut descendre dans la neuvième sphère.
Il peut conserver l’énergie créatrice, la sublimer mais aussi la perdre.
La transmutation sexuelle en énergie, feu et pouvoirs, est le résultat de la victoire sur la tentation luciférienne dans le Grand Arcane.
http://www.don-et-compassion.com/arcane ... e-AZF.html
C’est notre Etre qui est victorieux à travers de grandes luttes.
La victoire de notre Etre signifie qu’Il contrôle sa personnalité humaine.
La victoire n’est possible que lorsque la personnalité humaine se soumet totalement à son Dieu Interne.

Comprendre sa luxure sans comprendre simultanément notre manière de penser est comme vouloir « résoudre un triangle » en trigonométrie sans connaitre ce qu’est un côté, un angle, une aire…
Sur quelles bases repose notre psychologie ? Comment nous percevons-nous nous-mêmes - qui signifie comment pensons-nous ?
Notre manière de penser est entièrement conditionnée par « je », « moi ».
S’observer soi-même à partir de « je », « moi », est une illusion, une supercherie du mental.

C’est très difficile à reconnaitre et à comprendre (au sens de compréhension créatrice qui est un apanage de la sagesse).
Difficile ne signifie pas impossible.
Peu à peu, à force de persévérance et de sagacité, nous levons le voile de l’ignorance.
Les efforts du cœur doivent être déployés dans la méditation.
La méditation est l’unique moyen que nous avons à notre disposition pour libérer la parcelle de conscience de l’hypnose exercé par le moi.
Un jour, nous expérimenterons le silence intérieur et l’Etre s’exprimera.
Ce jour-là, nous comprendrons que toutes nos pensées habituelles, même les plus honorables, ne sont que des expressions du moi.

Ne perds pas patience et surtout n’oublie pas que tu as une adorable Mère à l’intérieur de toi-même.
Confie lui ce que tu as sur le cœur, reconnais lui ton ignorance et ton absence de lucidité sur toi-même, et comme un enfant innocent, abandonne-toi dans ses bras.
La Mère Divine est Miséricorde,
Nous ne méritons rien et pourtant elle nous donne son amour inconditionnel.

Prions & Veillons
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 08 févr. 2012, 07:02

Lot a écrit :L’intellect interprète « à sa sauce » les paroles énigmatiques de la Pistis Sophia, mais l’important est d’éveiller sa conscience pour Voir et non pour penser.


Bonjour Germinal,

Je suis en accord avec les paroles de Lot.

Nous connaissons ou nous apprendrons à connaître en notre intérieur ce qu'est la "tentation intellectuelle" ou la "perversion intellectuelle" afin de nous rassurer et nous faire croire que nous sommes des "initiables".

Le Maître a été absolument clair en disant que nous ne devons jamais perdre une seule goutte de semen pour l'auto-réalisation.

La "descente consciente" c'est-à-dire la "perte consciente" relève de la magie noire pure et simple, voilà c'est dit, c'est mon intime conviction. L'intellect qui torture un enseignement clair est un mage noir.

Celui qui tombe dans des "jeux de rôle" pour "descendre" doit absolument se resaisir car il est possédé par Lucifer, c'est Lucifer qui monte sur son dos et non l'inverse.


Pascal

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 08 févr. 2012, 10:39

Merci à vous deux,

Vos messages sont clairs et nets.

A cela j'ajoute quelques extraits de Krishnamurti qui sont destinés à tous, et à moi en premier:

"La vérité naît lorsque votre esprit et votre coeur sont exempts de toute sensation d'effort et que vous n'essayez plus de devenir quelqu'un ; la vérité est là lorsque l'esprit est très silencieux, qu'il écoute tout ce qu'il se passe."

"Pour être libre, nous devons nous révolter contre toute dépendance intérieure, et nous ne pouvons pas nous révolter si nous ne comprenons pas pourquoi nous sommes dépendants."

"Quelle est l'origine du désir et comment m'en débarrasser? C'est un jeune homme qui pose cette question. Mais cette impérieuse envie de s'en débarrasser fait toujours partie du désir, n'est-ce pas? En fait, c'est la peur qui suscite cette envie."

"Vous n'avez pas besoin de devenir [...] . Celui qui s'efforce de devenir un autre est un être laid, insensible, mal dégrossi."

"Car seuls ceux qui sont constamment en révolte découvrent la vérité - contrairement au conformisme qui obéit à une tradition. Ce n'est qu'en étant perpétuellement en recherche, ce n'est qu'en observant sans cesse, en apprenant sans cesse, que vous trouverez la vérité, Dieu, l'amour ; et vous ne pouvez ni chercher, ni observer, ni apprendre, ni être profondément conscient des choses si vous avez peur. La fonction de l'éducation est donc assurément d'éradiquer en soi et en dehors de soi cette peur qui détruit la pensée humaine, les rapports humains et l'amour."

Merci beaucoup pour votre aide :)


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité