Nouveau carnet

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 10 mars 2012, 08:49

Tu es un optimiste mon Frère de coeur Lot :)

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 10 mars 2012, 22:04

Lot et Jean Pascal, c'est bien de voir un peu de diversité de point de vue, c'est bénéfique pour tout le monde :)

Lot, tu disais: Soit nous en sommes incapables et nous devons étudier et appliquer au quotidien avec la minutie du clerc dans sa cellule l’enseignement de « la psychologie révolutionnaire » pour apprendre à discerner les obstacles intérieurs qui se dressent sur notre route

J'en suis incapable, si je l'étais, cela ferait longtemps que j'aurai dépassé le stade où je suis.
Mais je commence à vraiment être fatigué...lassé... de tout ce que je vis, et oui, si j'écoute mon coeur, je me rends compte qu'il y a quelque chose.
J'essaye de me relier à l'être, mais qui essaye alors? L'égo?
Si il ne fallait pas faire d'étapes intermédiaires comme je me le suis toujours imaginé pour rejoindre l'être, mais simplement rester à l'écoute, et enfin, agir?
Je maintiens ce que j'ai dit, je dois découvrir mon niveau d'être, mais ce sera en avançant dans la Psychologie Révolutionnaire.
Avant de découvrir et de m’intéresser au voyage astral, j'étais archi-matérialiste. C'est sans doute pour cela que j'ai du mal à m'imaginer un Être, un coeur, et que je pense, pense et pense, à devoir agir par moi-même pour ensuite découvrir l'être.

Voilà, je suis très fatigué, mais je ne dois pas abandonner, car j'ai le sentiment de commencer à comprendre et trouver comme une issue.

Merci à vous tous :)

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Nouveau carnet

Messagepar Lot » 10 mars 2012, 22:38

Chers Amis,

Que mon frère Pascal ne se froisse pas par ce qui va suivre. Je parle à ceux qui ne sont pas familiers des dogmes gnostiques. Tu fais comme bon te semble car chacun doit « se débrouiller », mais il est de ma responsabilité de témoigner de mon vécu lorsque les circonstances l’exigent.

Je me rappelle d’un passé lointain où l’on nous avait dit qu’il était impossible de sortir en corps astral de manière objective sans avoir éveillé la Kundalini. Ces personnes étaient des anciens dans l’enseignement, elles connaissaient par cœur les conférences, les livres, etc.. Remettre en cause leurs déclarations paraissait un blasphème. Elles avaient théorisé l’enseignement, lu avec boulimie les livres de l’Avatar du Verseau, sans se donner la peine d’être attentif et de méditer sur leur contenu, mais préférées la voie facile de l’interprétation.

Pour répondre de manière pratique à la question du niveau d'être qui est d'importance, je témoigne avoir rencontré consciemment à plusieurs reprises mon gardien du seuil dans le plan astral.
Je confesse avoir plus d’une fois échoué dans cette épreuve, à chaque fois parce que j'avais oublié mon Etre réel.
Une des rencontres significatives a été le moment où face à ce géant tout de noir vêtu, avec un grand chapeau sur la tête, me fixa dans les yeux alors qu’un courant de terreur se propageait dans mes veines. J’en appelai à ma Mère Divine tout en observant cette peur et je m’assis à terre en tailleur.
Le gardien du seuil m’accompagna dans ce mouvement et s’agenouilla tout en continuant à fixer mon regard. Progressivement, je calmai mon pouls et aidé par le pouvoir Divin je fis silence en moi-même. J’acceptai les faits et la situation telle qu’elle était sans chercher à fuir, j’étais disposé à me sacrifier.
Une connexion s’opéra et dans cet échange de regard avec ce sinistre personnage, j’en appris sur moi-même. Se voir soi-même est très difficile, je le compris en cet instant et je compris instantanément où j’en étais.
Le mental calme, le gardien du seuil ne put pénétrer en ma conscience mais je pus lire en lui (en moi), et après un temps assez long se leva et s’en fut.
Les jours qui suivirent, les événements prirent un tout autre sens. Notre vie toute entière est le reflet de ce que nous sommes intérieurement, le reflet de notre niveau d’être. Je compris dans cette expérience mon niveau d’être et pourquoi ma vie était ce qu’elle était.
La connaissance du niveau d’être est accessible à chacun, il faut cesser de théoriser.
La Bouddhata dispose d’incroyables possibilités latentes. Nous pouvons libérer la Bouddhata momentanément de la bouteille mentale dans laquelle elle se trouve.
Nous connaissons la clef, cette clef est la méditation.
Il existe un Samadhi dans le plan astral.
Nous pouvons sortir en corps astral avec l’essence divine libre.
Il faut vivre l’enseignement avec la Bouddhata non avec l’intellect.
Nous avons un Père Divin et une Mère Divine qui ne demandent qu’à nous enseigner.
Notre Père & Mère peuvent nous illuminer si telle est leur volonté.

Attendre d’être marié et d’éveiller sa Kundalini pour expérimenter nos grandes réalités est une erreur.
A contrario, je dirai que celui qui ne connait pas son niveau d’être ne peut éveiller le serpent de feu.
L’éveil de la Kundalini exige que nous ayons la claire vision de nous-mêmes.
Il nous faut comprendre notre vie, notre manière d’être face aux événements qui se répètent sans fin, car la Gnose est la vie elle-même. Cette vie extérieure est le reflet de ce que nous sommes intérieurement - en parfaite concordance avec notre niveau d'être.

Notre Mère Divine est la Mère de Compassion et si nous redevenons cette essence que nous étions petit enfant, elle nous accompagnera par la main et nous préparera pour que le Grand Œuvre se réalise.

Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 11 mars 2012, 09:06

Chers Amis,

Je comprends mon frère Lot que tu témoignes de ton vécu, je ne me sens pas visé par tes propos car il me semble que je me suis prouvé ne pas être "fermé". Je n'ai pas dit ou voulu dire qu'il fallait éveiller la Kundalini pour sortir en astral : je suis une preuve parmi tant d'autres que c'est faux.

J'avais deviné que le témoignage sur le gardien du seuil était le tien, tu en as parlé à plusieurs reprises. Je l'ai rencontré aussi et je me suis vu tel que j'étais deux fois dans un "miroir astral".

Ce que j'ai compris est que personne ne peut définir les niveaux d'être d'un autre, chacun doit définir les siens selon sa compréhension intime.

Je vis depuis un quart de siècle avec mon épouse et autant avec "l'enseignement". Quel est mon niveau d'être actuel ? je n'en sais rien.

Ce que je constate est que j'ai "changé" sur quelques aspects psychologiques. Mais ce changement est-il définitif ? Je n'en sais rien.

Ce que je constate est que mes propos d'aujourd'hui ne sont pas mes propos de demain car ma compréhension change.

Pourquoi mon frère, ce forum est en train de s'endormir ?

Pascal

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Nouveau carnet

Messagepar Lot » 11 mars 2012, 10:13

Cher frère, chers amis,

Je comprends mieux ce message que le précédent où tu déclarais que « le niveau d’être était un concept tant que nous n’avons pas éveillé la Kundalini. »
Notre vie est l’expression de notre niveau d’être.
Si nous changeons notre niveau d’être, notre vie change.
« D’instant en instant, immédiatement au dessus de nous, il y a un niveau d’être plus élevé ».
http://www.don-et-compassion.com/psycho ... leuse.html
Sur l’échelle de l’être, il y a infiniment de barreaux et je ne les mettrai pas en parallèle de manière systématique avec les 33 degrés du pouvoir de feu.
Je relatais cette expérience astrale qui fit le lien entre l’auto-observation quotidienne et une compréhension plus synthétique de moi-même.
Je ne doute pas que nous puissions nous situer sur l’échelle de l’être ici et maintenant, si notre conscience est suffisamment réceptive.
L’alcoolique peut très bien savoir qu’il est alcoolique mais ne pas avoir conscience de son niveau d’être situé dans l'état d'alcoolique.
Il peutpar ailleurs, être colérique ou paisible, avoir de bons sentiments, être un bon camarade, etc., mais son niveau d’être est celui d’un alcoolique et sa vie s’exprimera en fonction de ce niveau d’être.
Le niveau d’être est un point mathématique impossible à confondre lorsque nous en avons pris conscience.

Sur une note plus humoristique, je ne sais ce que tu voulais dire par le forum est en train de s’endormir, mais nous l’avons un peu réveillé par cet échange.
Je te salue cher frère, dans la merveilleuse unité de l’Etre.
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 14 mars 2012, 21:45

Bonjour Lot, bonjour Pascal, bonjour à tous,

Lot et Pascal, votre conversation est hors de ma portée... je ne comprends rien :) !
Je voulais vous partager ce que j'ai cru comprendre aujourd'hui, au fil des jours, et d'une lecture qui s'arrête au chapitre 3 et qui ne peut aller plus loin.

Nous devons désirer ardemment un changement véritable, sortir de cette routine abrutissante de cette vie purement mécanique et fastidieuse.
Si nous avons pour objectif de réussir socialement et matériellement sur l'horizontal, alors ce sera très difficile de se mettre sur la verticale (mon problème n°1). Concrètement, avec ma vie, ça donne: comment conserver une vie sociale qui ne vit que grâce à l'égo (les camarades de classe, les amis), et matérielle qui capte toute mon attention (les cours, le travail scolaire, les tâches...).

Il est certain que ce ne sera jamais une tâche facile d’éliminer les émotions négatives, de perdre toute identification avec notre petit train de vie, avec les problèmes de toutes sortes, affaires, paiements, dettes, hypothèques, comptes de téléphone, d’eau, d’électricité, etc
Il faut donc mourir à la vie de l'horizontale. (?)

Chacune de ces personnes qui vont sur le chemin horizontal ressemble à un instrument de musique sur lequel chacun de ses semblables joue ce que bon lui semble !
J'ai de comptes à rendre à personne, pourquoi est-ce que je me mentirai à moi-même pour les autres?

Il sera impossible de passer à un autre niveau d'Être si nous ignorons l’état dans lequel nous nous trouvons.

Celui qui apprend à transformer les réactions mécaniques s’engage par le fait même sur le Chemin Vertical.
Cela représente un changement fondamental dans le Niveau d’Être, résultat extraordinaire de la Rébellion Psychologique.

C'est en forgeant qu'on devient forgeron!

Pour la méditation, le matin est le meilleur moment, car le soir je suis trop fatigué. Je me concentre sur les pensées et les sons du cerveau. Je suis très tendu, mais je commence à atteindre plus de 40'.

Bonne méditation à tous !

P.S: Lot, tu disais que je devais faire attention aux énergies du coeur, mais je n'y arrive pas. Il faut que j'en cherche la cause.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 15 mars 2012, 07:01

Cher Germinal,

Il est essentiel d'apprendre à penser psychologiquement.

Le raisonnement intellectuel ne comprend rien... en matière de psychologie pure. Seul le vécu compte et nous permet d'appréhender le langage de la psychologie révolutionnaire.

Nous apprenons ce langage en nous auto-observant à chaque instant, en méditant nos erreurs, notre comportement, nos relations avec les autres, nos pensées, nos émotions, nos impulsions êtriques, nos désirs, nos instincts, nos pulsions sexuelles, nos besoins physiques, alimentaires, etc., dans nos centres ou "cerveaux" de la machine humaine : intellectuel, émotionnel, moteur, instinctif et sexuel.

Pascal

Laure
Messages : 58
Enregistré le : 07 août 2011, 14:29

Re: Nouveau carnet

Messagepar Laure » 15 mars 2012, 10:21

Bonjour Germinal,
j'espère que tu vas bien.
Je viens de lire tes posts.
Ceux ci me laissent en réflexion.
De mon point de vue, il me semble important de pouvoir envisager un travail ,qui nous plaise de préférence,permettant de subvenir à nos besoins, sachant que ce travail , qui n'est pas un but en soi,puisse nous permette de dégager du temps pour s'occuper de nous.
Ne pas précipiter les choses, et donner une priorité là où elle se doit.
car vouloir tout faire en même temps,et ce d'une façon rapide,urgente, n'est que néfasre et n'apporte rien,
Un petit peu, tous les jours,sans précipitation,
ou bien tu as la possibilité de reculer tes études,et tu consacres ton temps à la méditation.ce pendant quelques temps et qui te mènera sur le chemin.

Laure

Pierre
Messages : 106
Enregistré le : 14 déc. 2010, 15:27

Re: Nouveau carnet

Messagepar Pierre » 15 mars 2012, 10:45

Bonjour Germinal, bonjourà Toutes et Tous,

Lors des premières lectures des écrits du site de Don et Compassion, j'avais aussi l'impression de lire une langue étrangère, hermétique, obscure; et c'est encore le cas pour quelques écrits.

Cela change quand nous changeons et la relecture des textes, ainsiq ue la relecture des posts m'apportent toujours une perception différente. Le texte n'a pas changé, c'est moi ( lequel? ) qui ai changé.

Il est temps pour moi de relire la psychologie révolutionnaire, que j'avais en son temps trouvée totalement indigeste. Malheureusement je ne sais plus ou la télécharger !

Oui la vie quotidienne nous aspire, et fait tout pour nous étourdir, nous hypnotiser, l'auto observation, et la méditation active sont la pour nous aider à garder la tête hors de l'eau. Il m'est toujours fructueux de décider le matin au réveil la méditation active que je suis, et checker le soir comment je l'ai vécue.... et je vois ainsi les blancs pendant lesquels je me suis laissé anesthésier durant la journée.

Oui les émotions sont toujours là ( pourquoi auraient elles disparu ? ) par exemple la colère, si elle vient frapper à ma porte et que je perçois sa venue, je la maitrise, je n'en suis pas le jouet, elle ne devient pas moi.. et lorsque je l'ai ainsi vécue, l'amertume ne m'envahit pas, cet égo, devenu faiblard n' pas su me déborder et prendre mes commandes.

Quant au coeur Germinal, je sens en toi le besoin de t'ouvrir, aime Germinal, aime sans raison, sans pensée, laisse l'amour t'envahir être toi , fais le encore encore et encore et plus encore, aime à en crever , essaye de pratiquer les méditations buddhistes de l'amour qui ont été publiées sur ce site .... et patience , patience et encore patience.............. prie Germinal, prie et prie encore ............. le ciel n'est pas sourd il t'entendra!!!!!!!!!!

Oui tu vivras des moments délicieux au dela de toute description.. et ils durent et reviennent encore et encore...........

Vouloir comprendre au sens où notre mental le fait, a eu pour moi un effet négatif, et j'ai progressé à partir du moment où j'ai fait une confiance aveugle et j'ai pratiqué, pratiqué et encore pratiqué..........le bonheur mélangé au bien être à la paix de l'âme viennent petit à petit, à pas feutrés sans faire de bruit, tout s'installe en toi, sans une seule pensée......... et tu commences à être "sans tes pensées " ou en les écoutant d'une oreille distraite, un peu comme une musique de fond... elles ne peuvent plus t'entrainer dans un scénario étourdissant!

Quant à ton niveau d'être Germinal, tout simplement tu es arrivé au point où tu médites passivement quotidiennement, et la bataille fait rage en toi, tu t'élèves, voila tout!

Je vais méditer avec en mon coeur l'ouverture du tien, quand quelque chose viendra, je te le donnerai

amitiés et humilité

Pierre

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 15 mars 2012, 19:29

Germinal,

SchroAtomeDeloc.jpg
SchroAtomeDeloc.jpg (20.81 Kio) Vu 2505 fois


Lorsque l'intellect observe (partialement, subjectivement), tout est flou, on ne comprend rien, on est aveugle. Car l'intellect est lui-même un objet d'étude. L'intellect ne peut être observateur et objet observé en même temps.

SchroAtome.jpg
SchroAtome.jpg (15.55 Kio) Vu 2505 fois


Lorsque l'essence ou la Bouddhata observe (impartialement, objectivement), tout devient clair. L'essence est l'observatrice et l'intellect est l'objet observé.

Nous faisons de la mécanique quantique psychologique...

C'est l'expérience du chat de Shrödinger appliquée à la psychologie.

Il s'agit d'être essence et ne plus être intellect.


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité