Nouveau carnet

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 18 avr. 2012, 22:03

Pascal,

Sans concepts de ce que j'ai pu lire ou entendre? C'est très simple alors.

L'être humain ne sait pas vivre en harmonie avec sa Terre. On empoisonne les rivières, on rase les forêts, on décime les animaux, on pollue avec nos déchets (plastiques, pétro-chimiques, gaz, nucléaires...).
L'être humain ne sait pas vivre avec ses semblables non plus. Ça se saurait, sinon, il n'y aurait pas toutes ces guerres, tous ces pauvres, toute cette misère qui touche la moitié du globe, toute cette injustice entre les privilégiés et les rejetés. Il n'y aurait pas non plus cette société fondée sur le profit, sur le formatage à la production industrielle, sur l'éducation corrompue. On a peut-être crée des routes et des hôpitaux, mais les gens ne s'aiment pas car tout est compétition, et pour réussir, il faut forcément en écraser d'autres (aïe, un joli concept de... Krishnamurti). Si je me mets au milieu de gens, au lycée ou dans la rue, je ne pense pas que je puisse aborder quelqu'un que je ne connais pas juste pour partager ma bonne humeur, car les gens s'évitent. Du coup, on ne vit pas vraiment ensemble, il y a des murs entre nous. Et dans la vie de tous les jours, il est très rare que j'exprime un véritable amour pour quelqu'un. Ou alors c'est en quelque sorte calculé. Dans mon entourage, et dans celui des autres, il y a toujours des crises, des peurs, des angoisses, des colères, des amitiés qui se forment en même temps que d'autres s'envolent, des désirs, des échecs, des frustrations... Ce n'est jamais "stable" dans un bain de quiétude, d'attention, d'amour et de solidarité. Donc on a jamais le coeur léger. Impossible de sortir le bonheur de toutes ces montagnes russes.

Et puis l'homme ne sait pas vivre tout court, car il ne le veut pas, il préfère prendre la voie qu'on lui indique sans poser aucune question, et finir ses jours ainsi. Et si il essaye de sortir de la route pour chercher autre chose, il a peur, il ne peut pas, il est bloqué, c'est trop dur... il retourne d'où il vient. Extérieurement, c'est imposé, mais c'est intérieurement qu'on l'accepte, je dirai. C'est ce que je vis en tout cas.

Pierre
Messages : 106
Enregistré le : 14 déc. 2010, 15:27

Re: Nouveau carnet

Messagepar Pierre » 19 avr. 2012, 09:29

Bonjour Germinal,

Je suis impressionné par l'image négative que tu dépeins !

Oui rien n'est stable ni permament à l'exception de l'amour de Dieu, et alors ? cela nous empèche t il d'éprouver de l'amour pour nos frères et soeurs ? Si celui-ci était stable et permament, le percevrait on ?

Il est vrai que dans notre monde dit industrialisé, tout encourage la fabrication et la continuité de nos égos.... mais n'est ce pas pour s'en délivrer que nous sommes ici ? ne prions nous pas le très haut pourqu'il nous délivre du mal ?

Parmi nos frères, il en est qui se refusent de manger des animaux, les moines Bouddhistes marchent en file indienne pour écraser le moins possible les insectes ! n'as tu jamais aidé un animal, nourri les oiseaux en hiver ?

Au sujet de l'énergie nucléaire, peut être est il sage de se rappeler que les atomes d'uranium se désintègrent dans la nature tout comme ils le font dans une centrale.... ils sont libres de le faire n'importe où telle est leur destinée...

Au milieu de ce monde très imparfait, nous pouvons choisir, nous avons cette liberté si nous l'avons cultivée, les pages de D&C relatives à la liberté sont magnifiques et invitent à la méditation ... qu'est pour moi la liberté aujourd'hui et quelle était elle hier .. que sera t elle demain ...? ma notion de liberté est elle quelque chose de stable ??

Je t'offre en sujet de méditation la pensée de J.P. Sartre, "L'important n'est pas ce que les autres ont fait de moi, l'important est ce que je fais de ce que les autres ont fait de moi "

Amitiés et humilité

Pierre

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 19 avr. 2012, 10:34

Bonjour Pierre,

Oui, je dépeins une image négative, j'ai essayé d'être global.
Bien sur que dans la vie de tous les jours, entre nous les humains, il y a parfois de grands moments. Il nous arrive de faire le bien autour de nous, de réaliser de grandes choses, je ne l'ai pas écrit mais je ne l'ai pas oublié non plus.

Pierre a écrit :Oui rien n'est stable ni permament à l'exception de l'amour de Dieu, et alors ? cela nous empèche t il d'éprouver de l'amour pour nos frères et soeurs ?


Au contraire, voila quelque chose que nous devrions tous cultiver, moi le premier. Est-ce que j'ai dit le contraire?

Pierre a écrit :Si celui-ci était stable et permament, le percevrait on ?


Je n'en sais rien, je ne peux pas te répondre, mais cela veut-il dire qu'il faut du mal pour percevoir le bien?

J'aime bien la vie tu sais. Je suis entouré par la forêt et la nature. Souvent je pars avec des amis à la montagne, ou découvrir les collines et les animaux, c'est magique!
J'aimerai bien, comme tout le monde l'a cent fois dit, changer les choses en mieux sur cette planète. Oui, j'ai une vision négative de l'être humain, mais je crois au fait qu'il est capable de se transformer et de transformer son monde. Sinon, oui, l'issue sera assez négative.

Pierre
Messages : 106
Enregistré le : 14 déc. 2010, 15:27

Re: Nouveau carnet

Messagepar Pierre » 19 avr. 2012, 13:03

Bonjour Germinal,

Oui, au global, le monde n'est pas réjouissant, oui il y a des moments d'amour de bonheur.... et oui l'homme peut changer son monde et il peut aussi se changer lui... et quand on s'aperçoit combien il est difficile de se défaire d'un égo.... comment peut on penser à changer autrui, si ce n'est en illuminant son paysage pour qu'il prenne cosncience.

La perception du monde dépend aussi de la façon dont on le regarde.

Essaye, à titre de méditation active, le sourire, compte le nombre de sourires que tu reçois et que tu rends dans ta journée... tu seras surpris et tu auras essayé une méditation active chouette, facile et très tonique!

Et je suis curieux de savoir si tu donnes la même définition de la liberté ajourd'hui et à tes débuts sur D&C ?

Amitiés et humilité

Pierre

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 19 avr. 2012, 23:09

Et bien, avant, la liberté pour moi signifiait faire ce qu'on voulait avec tous les moyens que l'on pouvait.
Maintenant, j'en sais plus rien.

Pierre
Messages : 106
Enregistré le : 14 déc. 2010, 15:27

Re: Nouveau carnet

Messagepar Pierre » 20 avr. 2012, 08:51

Bonjour Germinal,

Merci d'avoir répondu au sujet de la liberté, chez moi aussi , la seule "certitude" que je puisse percevoir est que cette notion même de liberté change, lentement et subtilement, et lorsque je constate que de telles bases évoluent, à dire vrai, je ne me perçois plus que comme quelque chose en évolution.

Je deviens un étranger à moi même.

Au sujet de la perception du bien et du mal, je n'avais pas répondu à ta question, et je te prie de me pardonner, voici ce qui me vient à l'esprit.

Du point de vue conceptuel, le sens du mal apparait en même temps que son contraire, il est pour ma personne, par exemple, impossible de définir l'orgueil si l'humilité n'y est pas attachée. C'est peut être ce que les Orientaux appellent la non dualité.

Et au dela des mots, percevoir son orgueil, conduit aussi à percevoir ses moments d'humilté, j'ai cru "connaitre" le sens de ces mots, mais ce n'est que très tard dans mon existence qu'un flash vint illuminer ma conscience et me fit percevoir " ça c'est de l'orgueil" et c'est une perception à la quelle aucune phrase la plus belle soit elle n' aurait pu me conduire.

Merci pour ce dialogue Germinal, mes pensées m'ont emporté plus loin que le simple échange , et ce fut très éclairant pour le chemin qui guide mes pas.

Amitiés et humilité

Pierre

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Nouveau carnet

Messagepar Jean Pascal » 20 avr. 2012, 22:35

Bonjour chers frères,

La réponse que j'aurais souhaité lire est "Je ne sais pas vivre mais j'apprends à vivre d'instant en instant" (sans aucunement faire référence à l'extérieur, au monde, à la société, aux autres, c'est à cause de l'extérieur mais pas de "MOI"...).

Ici, il y a sagesse et que celui qui a de la compréhension comprenne :

Nous avons réellement besoin de savoir vivre.

Le contrôle mental nous permet de détruire les entraves créées par la pensée. Pour atteindre la quiétude et le silence du mental il est nécessaire de savoir vivre d’instant en instant, de savoir profiter de chaque moment, de ne pas doser le moment.

Savoir vivre intelligemment, c’est combiner les états intérieurs avec les circonstances extérieures de manière correcte.

Il est urgent de savoir vivre. Quand le Moi se dissout il nous advient la Grande Réalité, le vrai Bonheur, Cela qui n’a pas de nom.

L’être humain a besoin de savoir vivre, mais pour cela, il doit apprendre à digérer et à transformer les impressions et ceci est vital pour la compréhension.

Vivre pour vivre, sans savoir pourquoi nous devons vivre, s'avère assez absurde. Nous avons besoin de connaître le motif de notre existence, pourquoi nous sommes dans ce monde, pour quoi faire nous sommes dans ce monde.

Il faut apprendre à vivre, mes amis, il faut savoir vivre si vous voulez aller loin, contrairement à beaucoup d'autres. Car si vous ne voyez qu'une seule face et rien de plus, que vous ne voyez pas l'antithèse, l'autre face, la fatale, vous devrez passer par bien des déceptions, bien des désenchantements, bien des souffrances ; vous finirez par être malades et, à la fin, vous mourrez.

À quoi servirait-il de vivre sans savoir qui nous sommes ? À quoi servirait-il d'exister pour exister ? La vie, à la longue, deviendrait routinière, ennuyeuse. L'heure est donc venue de NOUS AUTO-EXPLORER POUR NOUS CONNAÎTRE NOUS-MÊMES, tels que nous sommes.

Il nous faut avoir un Mental clair et un Temple propre, sans saletés, sans abominations d'aucune espèce. Mais il faut savoir vivre ; il est nécessaire de savoir vivre...

Dans la vie pratique, malheureusement, les gens ne savent pas vivre ; tous rejettent sur les autres la responsabilité de leurs amertumes, de leurs souffrances, etc., alors que les seuls à être vraiment coupables, c'est eux-mêmes.

SAVOIR VIVRE est très difficile parce que nous vivons dans un monde d'apparences, illusoire, et nous avons toujours tendance à nous identifier aux apparences en oubliant l'essentiel qui est l'ÊTRE ; voilà ce qui est grave !

Avatar du membre
Noe
Messages : 603
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: méditation sur le savoir vivre

Messagepar Noe » 21 avr. 2012, 05:11

Bravo Jean Pascal,

Je viens de lire un message extraordinaire ! Et pour savoir vivre, j'aimerais inviter nos frères et soeurs à lire et à méditer sur la psychologie révolutionnaire - http://don-et-compassion.com/psychologi ... 25-32.html - et à digérer la transformation des impressions - http://www.don-et-compassion.com/transf ... sions.html -

Oui, je te rejoins dans le fait que l'animal intellectuel se contemple dans ses pensées, et il a oublié d'ETRE :!:

Il nous faut appliquer une psychologie révolutionnaire et sauvage du Surhomme si nous voulons grimper sur l'échelle de la connaissance directe, l'initiation du feu.

Ton message sur le savoir vivre est très certainement un des meilleurs messages du forum de don et compassion.

Je te remercie pour Cela !
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Nouveau carnet

Messagepar Raspoutine » 02 mai 2012, 21:54

Bonjour Germinal !

J'ai lu quelques pages de ton ancien et d'autres de ton nouveau carnet, j'ai trouvé ça très interessant et je vois sincèrement les progrès que tu fais.

Je souhaite répondre à la question de qu'est-ce que la liberté.

La liberté est un état de conscience. J'ai personnellement eu une expérience mystique de qu'est-ce que la liberté et je vais vous la raconter.

Un soir, pendant lequel j'étais sous les effets de la plante sacré de Shiva, j'ai eu une révélation. J'en avait trop pris et je voyais bien que je commencai à être dans l'incompréhension de ce qui m'arrivait. Je tentai d'être spectateur de ce qui se passait, mais les pensées qui tentaient de m'affaiblir ainsi que les perceptions déroutantes, me tiraient vers le bas. Après une vingtaine de minutes à lutter pour me sortir de ceci, pour comprendre, j'ai eu une phrase qui est remonté à ma conscience et tout à completement changé. Cette phrase m'a montré que la foie sans faille peut tout changer. Cette phrase était : Sois en accord avec toi-même. Quand j'ai eu conscience de cette phrase, tout a arreté, plus rien de déroutant. J'avais compris l'inutilité de vouloir toujours relativiser avec le mental, tandis que nous pouvons complètement accepter ce qui se présente à nous. Cet état ou je me sentai ouvert à tout et intouchable, je le vivait comme la liberté. Aujourd'hui encore, j'utilise cette phrase quand je suis préoccupé par quelqe chose et tout se calme. Je rapelle que d'utiliser cette plante SACRÉ à des fins récréative est totalement ignorant, incensé et peut désiquilibrer mentalement si la personne n'est pas préparée.

La liberté est dans l'acceptation de ce qui se présente à nous. Celui qui aime et accepte, n'importe quel être vivant peu importe ce qu'il fait, et n'importe quel événement qui vient à lui, sera libre. Je pense que la liberté est à l'interieur de nous, pas à l'extérieur. Pas étonnant que tout le monde la cherche, comme le bonheur.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Nouveau carnet

Messagepar germinal » 06 mai 2012, 21:54

Salut Raspoutine, bonjour à tous,

J'écris un peu histoire de monter que je n'ai pas disparu.
Je lis vos carnets mais j'ai perdu mon enthousiasme.
Je me sens trop minable par moment pour retrouver vraiment la force, l'envie et l'espoir. Je n'ai plus l'impression de croire à la vie, j'ai l'impression de vivre un rêve (et l'impression que la vie est un fardeau).
Une phrase de Samaël aun Weor m'a interpellé lorsque je lisais un de ses livres qui me convenait vu la situation du moment: "Je remarquais une très nette résistance, comme si elle ne voulait pas être libérée".
Ici, libérée de la luxure, mais me concernant, c'est plutôt en rapport à ma vie d'endormi, las de vivre ici bas sans rien comprendre.

Je sais plus combien de fois j'ai écris un message de ce type sur ce forum. Ça m'énerve, ça m’insupporte et ça me dégoûte d'ailleurs d'en parler et de le dire, mais ça fera un poids en moins dans la conscience (disons plutôt que ça le cachera, un temps).

Allez, bon courage à tous quand même ;)


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité