Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » 01 mai 2012, 02:37

Bonjour, je suis heureux de commencer ce carnet qui aura pour objet, la méditation quotidienne, l'auto-obervation et les expériences spirituelles.

Ce carnet sera le plus fidèle et le plus véridique à ce que je peux vivre durant les méditations et le travail ésotéric quotidien. Ceux qui veulent commenter, partager leur opinion ou critiquer, vous êtes les bienvenues.

Samedi matin JOUR 1 : Je me réveil, je médite comme a chaque jour et je me sens écrasé, ma gorge est rigide, tendue. Je fait mes exercices d'encrages quotidien avec le chakra du coeur et avec étonnement je constate que cette sensation n'est pas parti. J'invoque la flamme violette et je lui demende sincèrement de transmuter toute noiceur qui peuvent être en moi, mais cette sensation ne m'a pas quittée pour autant. Cette sensation me surprend parfois et au lieu de me plaindre, j'obsverve cette état de conscience qui est plutot négatif et difficile a comprendre, mais c'est absolument possible avec de la volonté et de la sagesse. Quand j'observe, je peux remarquer que je me sens plus conscient, ouvert, la vision plus large que l'habitude, mais avec une noiceur qui vient du coeur et bloque le chakra de la gorge. Je pense sérieusement que ce sont des noirceurs qui sortent du a mon travail constant sur moi-même. Selon mon expérience, ces noirceur viennent d'anciennes vies ,que je débloquent si ont peux dire, et qui remontent à ma conscience. Elles sont une bonne opportunité pour se comprendre soi-même, mais peuvent être genantes si on en comprend pas le sens, la provenance et qu'on agis pas en spectateur de sa propre réalité. Vers la fin d'après-midi, presque tout est parti et je suis heureux d'avoir encore expérimenter.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

germinal
Messages : 115
Enregistré le : 03 janv. 2011, 20:35

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar germinal » 01 mai 2012, 21:58

Salut Raspoutine,

Content de voir un nouveau carnet s'ouvrir.
Merci de partager avec nous ton vécu et tes expériences, ce sera utile à tous ;)
Bon courage!

germinal,

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » 02 mai 2012, 02:43

Merci Germinal :)

Aujourd'hui je n'ai rien eu de significatif durant la méditation matinale, puisque depuis hier matin je me sens un peu enrhumé, mais il est presque parti.

Mais par exemple il y a environ 3 heures, j'ai eu une impression pendant la lecture d'un texte. Cette impression était une image accompagnée de sentiments. C'était un homme qui avait beaucoup de désirs de pureté, mais qui était très vulnérable.

Ça m'a fait réfléchir sur la puissance de la foie et de l'amour inconditionnelle. Omraam Mikhael Aivanhov a dit durant une de ces conférences que seul les ignorants se battent avec des armes. En méditant sur ce flash, j'ai compris cette phrase de Omraam. Le pentagramme inversé signifie que la matière est dominante, tout comme dans notre société actuelle. Le pentagramme ordinaire signifie que l'esprit est dominant, comme ici en se moment sur D&C.

Soyons lumière et amour inconditionnelle, et dans la foie nous gagnerons. Les bêtes seront aveuglées par tant de lumière, de vérité et de beauté.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Pierre
Messages : 106
Enregistré le : 14 déc. 2010, 15:27

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Pierre » 02 mai 2012, 07:37

Bonjour Raspoutine !

Je te souhaite un excellent cheminement !

Les méditations de jour et de nuit n'apportent pas toujours le frisson, la sensation l'intuition .... mais elles apportent toujours dans le silence du mental, le contact, et parfois la fusion avec le divin! et cela à chaque méditation, à chaque prière.

amitiés et humilité
pierre

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Lot » 02 mai 2012, 17:48

Bonjour Raspoutine,

Je suis heureux de faire ta connaissance et j’espère que tu trouveras parmi nous une orientation positive pour ta recherche personnelle.
A propos du pentagramme, je t’invite à découvrir ces pages essentielles :
http://don-et-compassion.com/mariage-pa ... intes.html
http://don-et-compassion.com/arcane-5-p ... nubis.html

Notre jeune ami Germinal a sensiblement le même âge que toi, vous gagnerez mutuellement à apprendre à vous connaitre.
Un authentique ami spirituel pour la vie est quelque chose de rare – mais pas impossible, et précieux.

Bonne étude sous l’inspiration divine,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » 02 mai 2012, 19:54

Bonjour Pierre et Lot, je suis aussi heureux de faire votre connaissance et je vous remerci pour ces explications ainsi que vos conseils !

Oui Lot tu as parfaitement raison a propos de l'amitié spirituel. Parfois, je suis un peu deçu de voir que peu de gens s'interessent a la spiritualité, la recherche de bases, de la vérité. Je ne peux pas concevoir qu'on peut vivre sans chercher des réponses et seulement avoir comme but de combler nos desirs qui n'apporteront rien. C'est une des raisons pourquoi mon cercle d'ami a franchement diminué, puisque voir son entourage juger sans arrêt, se plaindre et demander de l'aide sans même prendre la peine d'écouter et faire des efforts, c'est franchement désolant.

En parlant de méditation de nuit, hier soir j'ai méditer pendant un temps indéterminé, qui est d'environ 2h00 je pense. Après un bon moment, je me suis surpris en état de semi-conscience, entre la veille et le sommeil, et j'observais mon égo se parler lui même, se faire des histoires. J'ai trouver ça très drole et en même temps pathétique. J'ai réalisé que l'égo est comme un menteur très rusé et intélligent qui se raconte des histoires a lui-même pour se convaincre toujours plus que tout ce qui lui arrive est absolument vrai. Chaque expérience, événement, pensé est sans cesse repassé dans les opinions, les valeurs accumulées, qui forment la personnalité, pour chaque fois renforcer l'illusion dans lequel nous vivons.

Malheureusement je n'ai pas eu le réflexe de me lever pour faire un voyage astral, j'étais trop préoccupé a obsverver les pensées ce défiler l'une après l'autre, et je me suis endormi. Je n'ai pas encore expérimenté le voyage astral, mais je sens que bientot cela viendra. Je vais me lever quand le moment sera venu, dans un état de veille qui me semblera approprié, mais se n'est pas une priorité pour le moment.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » 03 mai 2012, 20:37

Aujourd'hui j'ai essayé une nouvelle technique pour méditer.

En arrière de chez moi, il y a une forêt et à quelques minutes de marche, il y a une clairière avec des petits tas de terre faits par de la machinerie. La plus grosse de ces petites montagnes mesure environ 2 mètres et demi de hauteur et quand je l'escalade jusqu'en haut, je n'ai pas assez de place pour méditer assis. j'ai donc eu l'idée de méditer debout en équilibre, les deux pieds joint, sur cette petite montagne. Qu'est-ce qui est merveilleux, c'est qu'au début de la méditation on a peur de tomber et on manque un peu d'équilibre. Mais après quelques temps, l'équilibre devient stable et je pourrait presque oublier que je suis en hauteur et que je peux tomber et me blesser à tout moment. Cette méditation, je la trouve efficace, car elle pratique notre confiance en soi et nous montre que toute situation difficile, dangereuse et déplaisante peut devenir une routine qui nous renforce dans les événements de touts les jours.

Pourquoi se serait plus difficile de méditer sur un tas de terre étroit que sur un terrain plat ? Il n'y a pas grand chose de différent. Dans les deux situations, nous restons dans la même position et nous méditons. La seul chose qui peut rendre cette méditation plus difficile est le mental. Quand nous sommes sur la colline, le mental nous dit sans cesse que nous allons tomber si nous ne faisons pas attention. Donc nous pouvons conclure que dans les situations difficiles de tous les jours, en général, c'est le mental qui rend les objectifs encore plus pénible à réaliser car il se projette sur les événements qui pourraient arriver. Mais si nous écoutons ce qu'il dit, dans la plupart des cas, cela peut créer de la peur et de la déstabilisation. Il faut donc apprendre à ignorer notre mental et à être notre propre maitre en tout temps. C'est ce que j'ai réaliser durant cette méditation.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » 04 mai 2012, 22:48

Bonjour à tous !

Depuis quelques semaines, j'ai des pensées négatives qui ne cessent de se créer dans mon mental. Par exemple, quand je vois une personne, souvent je ne peux pas m'empêcher de la juger ou d'avoir des pensées négatives envers cet individu. Je souhaite dire que ces pensées ne sont pas volontaires et sont créées par mes égos qui sont franchement très malins. Chaque pensée négative qui est créée, je la transmute aussitôt en lumière. J'ai donc l'impression que mon égo est contre ce que je fais et veux m'en empecher avec des pensées négatives à n'en plus finir. Mais je n'abandonne jamais, chaque pensé négative je la transmute, et je béni et j'envoie de la lumière à chaque personne à qui j'ai pu faire du mal en pensé, peu importe la quantité à venir ou passé de pensées gênantes.

Je peux vous dire qu'après plusieurs semaines à vivre de cette façon, ça deviendrai insupportable pour plusieurs et sans doute que beaucoup se coiraient fou. Mais en aucun cas j'ai laché. Je suis un guérrier spirituel, chaque jour j'ai des prises de conscience, chaque jour j'évolue peu importe la difficulté. Regardez, je suis toujours vivant et je vous parle heureux de le faire.

Ce matin j'ai eu une prise de conscience à propos de ces pensées négatives. Je regardais la télévision et j'observais ces pensées, comment elles faisaient pour me destabiliser, qu'elle est le mécanisme de cette chose qu'on appelle l'égo. Soudainement, je me suis mis à penser, qu'est-ce qu'un problème, une destabilisation ? J'ai compris qu'un problème n'en est un, seulement quand on pense que s'en est un. Un événement dont nous n'avons pas d'explications ou qui semble inutile n'est pas forcément un problème. Les pensées récurentes que j'ai sont accentuées parce que j'ai, en ma conscience, que ceci est un problème et que ce n'est pas bon pour moi. Mais si j'ai en ma conscience que ces pensées sont seulement un processus dont je n'est pas l'explication complète pour le moment, mais qu'une fois que j'aurai assez persévéré, observé, j'aurai la solution ; je vais évoluer encore et encore à une autre niveau. Ce ne sera plus une incompréhension, mais une compréhension. Je n'aurai donc plus d'importance à porter sur ce sujet.

Ce n'est pas la première fois que ce type de phénomène m'arrive. Pas toujours au niveau de la pensé, mais ça pouvait être au niveau d'une perception différente de l'habitude et incomprise. Chaque fois, je n'ai jamais laché et à chaque fois il y avait une clé ou des clé qui m'ont fait évoluer d'une façon grandiose. Je me souvient la première fois qu'un phénomène comme ceux là est arrivé, je ne comprenais pas et j'essayais de chercher une réponse à l'extérieur de moi-même. Dans des livres, sur internet, ect. Mais après environ 6 mois, j'ai compris que tout était à l'intérieur en trouvant une clé.

Le premier phénomène, je tiens à vous l'expliquer pour que vous comprenez bien. C'était il y a bientôt un an et demi, j'étais dans mon bus le matin pour aller à l'école. Ça faisait environ 2 à 3 mois que je méditais chaque jours, et un moi que je méditait chaque jours sur les chakras. Quand j'étais dans mon bus, j'ai eu une ouverture de conscience que je n'ai vraiment pas comprise sur le moment. Ma vision c'était élargie en quelque sorte, j'étais plus conscient de mon environnement. Je n'ai pas paniqué, mais je ne savais pas vraiment ce que c'était et pendant 6 mois j'ai cherché sans cesse. Je ne trouvais pas ce que ça pouvait être. À l'école, il y avait des jours ou je pouvait être completement anti-social et dans ma bulle. Malgrés tout, je continuait à chercher, à travailler sur moi, et après environ 6 mois de recherche poussé, j'ai compris que c'était une ouverture de conscience et que je devait délaisser certaines bases, certaines valeurs pour pouvoir la vivre sans contraintes. Quand mon égo ne me domine pas, quand je ne suis pas une machine, j'ai conscience de tout mon champs de vision. J'ai expérimenté qu'au moment ou je parle à une personne en face de moi, s'il y a une autre personne disons à coté de la première, je peut concentrer mon attention sur la deuxième, tout en regardant la première, et elle se sent regardé et devient malalaise. Tout ceci je ne le comprenai pas et ça créait de la destabilisation. Mais au moment ou j'ai accepté et observé ce phénomène, je me suis ouvert à cette conscience et peu à peu, j'ai compris.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Pierre
Messages : 106
Enregistré le : 14 déc. 2010, 15:27

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Pierre » 05 mai 2012, 10:38

Bonjour Raspoutine, bonjour mon FRère,

C'est avec plaisir que je lis tes messages, et tes expériences nous enrichissent, j'essayerai la méditation de bout .

Lot a mille fois raison au sujet du compagnon spirituel ! c'est une aide mutuelle précieuse !

Au cours de la pratique deux perceptions se sont imposées graduellement : IL n'est pas nécessaire de tout comprendre, surtout dans ces états nouveaux que nous découvrons, rien ne me conduit a devoir alimenter un égo qui par sa nature cherche la compréhension ... et , lorsqu'une prise de conscience s'empare soudainement de moi, tel un flash, c'est un message qui n'est pas le fruit du mental et il y a de grandes chances qu'il provienne de mon intime.

amitiés et humilité

pierre

Raspoutine
Messages : 133
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Messagepar Raspoutine » 05 mai 2012, 19:48

Bonjour Pierre, je te remerci sincèrement pour tout ! Ces échanges sont très évolutifs et remplis de compassion.

Tu as raison, comprendre n'est pas une nécéssité. Seulement accepter est l'essentiel je pense. C'est bien beau comprendre, mais si on accepte pas, ça ne changera rien. Si nous acceptons, mais que nous ne comprenons pas, ce n'est pas grave parce que nous avons accepté, peu importe la définition du sujet.

Je te remerci pour l'explication des flashs. Parfois, j'ai des sensations ou plus rarement des images tellement difficiles à expliquer. C'est bon d'avoir quelques explications sur la provenance de ces sources d'évolution.

Je tiens à expliquer ce que je vie en se moment, puisque cela peut être évolutif. Je vie une situation un peu gênante dans la demeure ou j'habite. Je vie dans une famille reconstituée. Il y a ma belle-mère, mon père, deux demi-frère et une petite amie d'un de mes demi-frère et moi. Dans cette famille, je peux vous dire avec certitude que mes demi-frères, ma belle-mère, et moins mon père et la petite amie, sont tous totalement négatifs. Explications: Ma belle-mère rentre chaque jour du travail d'un air bête, elle claque la porte, marche fort. Mes demi-frères sont très orgueilleux, se sont des sportifs et sont mauvais perdant, ect. Mon père vit dans l'incompréhension et juge, pensant toujours avoir le point de vue véridique. Ma belle-mère et un de mes demi-frères entretiennent de la haine et de la jalousie envers moi; ils voient que je ne suis jamais en colère (je ne laisse jamais rien parraitre) et que je fait toujours des choix éclairés, je semble toujours heureux et je fait ce qu'il faut quand il faut. Je vois ma famille se dégrader devant mes yeux. Je ne fait rien, ne dit rien puisqu'ils ne veulent rien entendre de toute manière. Ils ne me comprennent pas vraiment, je suis un étrangé pour eux. J'ai toujours une pierre de protection sur moi contre la négativité et ma chambre est protégé avec un pentagramme à l'entrée. Bref, en observant, j'évolue et me renforce avec les événements
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.


Retourner vers « Comment méditer pour provoquer l'éveil de la conscience : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité