Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 11 févr. 2014, 15:47

Voici ma vision de l'auto-observation et pourquoi je ne cherche pas sans arrêt à aller au plus profond de moi. Je pense qu'il et bon de s'observer dans la vie quotidienne, jusqu'à ce que la base de nos fondement soit un fait, une compréhension profonde et inébranlable.

Voici un exemple, disons que l'égo est une personne méchante qui ne veux que nous faire du mal et que nous, nous sommes un petit humain sans défense. Et bien même si tu comprend profondément de quel manière et pourquoi cette personne te fais du mal, elle va continuer. Maintenant imaginons que cette personne nous donne un coup de poing; puisqu'elle est plus forte que nous cette personne on ne peut la combattre négativement, comme elle, avec les même armes, avec des coups de poing. Mais disons que nous avons le pouvoir de voler ! Voilà la force positive. Le négatif est un gros lard, il est lourd, et a beaucoup de poids à perdre avant de pouvoir voler. Donc l'égo ne peut pas combattre quelqu'un de parfaitement positif de déterminer à l'être, le mal n'existe pas pour le soleil, pour un dieu.

Je ressens les énergies et c'est un fait tu es ce que tu penses. Ceux qui pensent souvent au sexe, je le ressens, ect. Alors je suis un dieu en devenir, un soleil, et rien ne va m'en empêcher. Beaucoup peuvent se dire que c'est impossible et bien oui c'est vrai. Mais ce qui est possible n'est pas réel et ce qui est impossible est réel. Je décide ce que je suis et personne ne va me faire changer d'idée. Il y a déja des résultats en moi et autour de moi, des faits.

Voilà je reviendrais écrire aux 6 mois environ, les résultats seront plus visibles et donc plus facile à exprimer clairement.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 11 févr. 2014, 19:35

J'ai compris ce que tu voulais dire Jean-Pascal par aller demander à Lot durant une méditation. En fait puisque nous avons l'univers en entier en nous et bien nous avons le maitre et tout ce qui existe. Alors demander à Lot reviens à poser la question à dieu puisqu'il est en lui et c'est Lui le seul qui peut réellement répondre à la question.

Je souhaite dire que les ésséniens mon clairement dit le tout de cette manière, ce qui m'a confus: Seul, sans un maitre, il est maintenant impossible d'accéder au monde divin. Mais maintenant je connais la réponse, elle est nette.

Je m'excuse Jean- Pascal d'avoir dit que je ne reviendrai plus souvent, ces ésséniens mon confus en me racontant des histoires, mais sa m'a rendu plus fort, plus conscient.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 14 févr. 2014, 01:56

Je suis n'importe quoi. Je viens réaliser que je voulais être quelqu'un spirituellement. Je ne voulais que faire à ma tête dure. Je suis désolé pour ce que j'ai pu dire, pour ces paroles si égocentriques. J'ai n'ai qu'une envie, c'est de m'isoler et de méditer.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 16 mars 2014, 22:51

Je méditais quelques minutes après avoir transmuté mes énergies, et en priant Dieu, il y a une phrase qui est venue soudainement accompagnée d'un état de conscience.

La phrase est: Vous êtes ma vie et je suis votre vie.

En lisant la phrase sans information du contexte, elle n'inspire pas grand chose. Je vais donc écrire le sens de cette phrase qui m'a éclairé.

Vous (Mon Dieu) êtes ma vie (Toute mon espérence, mon bonheur, ma raison d'être) et je suis votre vie (La vie de Dieu est en moi, celle qui m'a donné).

Je savais que la transmutation des énergies était un acte divin, mais je n'avais jamais compris le sens.

La phrase de Bob Marley est donc vraie: Dieu est la vie.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 24 avr. 2014, 18:45

Je sais que l'égo en moi créer l'illusion que se sont les autres qui peuvent me faire du mal, qu'ils parlent contre moi, moi, moi. C'est la pure vérité, mais je ne cesse de me dire que ce n'est pas tout.

Du point de vue énergétique nous sommes un, et puisque nous sommes un, c'est la faute de tous. La très grande partie de l'humanité vie en étant complètement divisée. Cette manière de vivre crée de la colère, bref toujours plus d'égocentrisme; et sa nous influence tous inconsciemment.

La manière de penser, de vivre, d'être, d'un voisin, m'influence au niveau de l'énergie. Si tous travailleraient pour les autres, pour Dieu, sa serait merveilleux. Mais on veut seulement combler des désirs jamais satisfait. On s'enfonce de plus en plus ensemble.

Dieu est mon espérance et heureusement, parce que ce monde est pervers. Que Dieu nous guide, qu'il démontre que tout a une raison d'être.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 02 juil. 2014, 00:23

Être conscient de son égo c'est bien, mais être aussi conscient de l'énergie dans laquelle nous baignons c'est mieux. Je pense que les énergies nous guident dans absolument tout. Un événement qui aura lieu dégage déjà une atmosphère quand on y pense, quand on l'observe. L'intuition est énergétique, je la développe en étant conscient de l'énergie qui est partout. Si tu réussie à être guidé, tu as la Foi, tu connais les mécanismes, tu peux donc Être en toute confiance.

Je pense qu'être un dieu peut être compris aussi de cette manière: un être conscient des mécanismes énergétiques, des forces qui entrent en jeu. Les gens les plus inconscient sont ceux qui gaspillent l'énergie, mais aussi souvent ceux qui sont tièdes. Les gens gentils mais ignorant sont tièdes et donc attaqués. Ceux qui sont très négatifs répendent leur énergies partout et sont moins touché par les négatifs et les positifs.

Mais celui qui pratique la transmutation et qui travail peut être conscient. Il peut influencer un événement s'il est très puissant, ou se défendre, attaquer s'il le faut. Si tu travail pour la lumière tu dois être conscient sinon tu seras torturé. La peur est négative, le doute, la jalousie, le moi-même délicieux; trop de gens ont ces sentiments, et il doivent payer. Beaucoup de gens parlent de lumière, mais pourissent l'atmosphère avec leur énergie, leur vie est poussière, si au moins nous serions des démons conscient. Nous serions au moins conscient, en ce moment nous sommes des animaux plein de maladie. Nous ignorons les lois, les mécanismes que dieu nous enseigne à tout moment.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 07 juil. 2014, 20:39

J'apprend à me connaitre moi-même et je sais que j'ai des moments d'égocentrisme.. comme beaucoup, mais tous le cache, ou du moins cachent l'étendu de leur volonté et projets mentals, étrange ?

Je travail pour être pur et même après 2 ans à travailler je commence à comprendre pourquoi je souffrais tant. Je souhaite réellement que ce monde soit sauvé, que les coeurs s'ouvrent pour une fois au tout, mais les gens sont plus sale que je le pensais. Les énergies ne mentent pas, contrairement aux sentiments et pensées.

Ma grand mère se dit quelqu'un de spirituel, mais ses énergies sont complètement chaotiques. Après elle se demande pourquoi je ne vais jamais la voir.

Que les gens sales souffrent et se remettent en question, c'est mieux pour eux que d'avoir ce qu'ils attendent de ce monde de poussière. Je le vois que ma grand mere est complètement endormie, c'est une nuisance, un démon, et je vais la laisser souffrir. Si par exemple j'irais la voir, elle serait comme un enfant qui mérite de réflechir, mais je lui donne tout pour lui faire oublier sa misère, qui un jour si elle est le moindrement observatrice, lui fera comprendre ,par exemple, qu'elle pense comme une parfaite égocentrique et que ces pensées influencent sont état, ect. Ou peut-être elle mourra sans rien avoir eu de significatif et de vrai dans sa vie. Et tout ceci parce qu'elle n'a aucune Foi véritable en la vie, en la perfection, en la raison d'être de tout, absolument.

En bref je sais qu'il y a du bon en chacun et les coeurs doivent connaitre et s'ouvrir. Mais les mots sont faibles pour des gens opaques. Le mal est sans doute assez fort pour les secouer un peu, ou pas.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Jean Pascal » 08 juil. 2014, 07:36

Bonjour Raspoutine,
Pourquoi tes messages sont construits sur la critique des autres et ta mise en valeur par rapport aux autres ?
En te lisant, il me semble voir du ressentiment, de la frustration, du mépris envers tes semblables.
Il convient d'inverser ce processus car nous sommes réellement de misérables névrotiques égoïques qui se croient meilleurs que tous.
Le premier pas est de le comprendre et de tout faire pour changer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 09 juil. 2014, 19:26

En fait j'exprime la colère, le ressentiment, la peur, des autres qui me collent à la peau.

Les peurs des autres entrent en mon coeur, et c'est le chaos. À l'heure du souper, avant c'était beaucoup pire, je sentais la peur du copain de ma mère m'influencer tranquillement comme un venin, et je ne faisais qu'observer mon impuissance, et aussi l'égo qui tournais en rond.

Comment je savais que c'était sa peur ? À chaque souper c'était le même cirque, il évite mon regard, ne me parle pas, toujours le même type de peur, le même type d'énergie, le même ton de voix. Il a fini par acheter un grand pot de fleur qu'il a donner à ma mère qui bloquait la vue sur la table (nous mangions chacun au bout de la table). Le pot était tellement grand que je ne le voyais plus !

Les gens lunatiques dégagent une atmosphère qui rend le travail d'auto-observation plus difficile. En fait c'est comme s'ils étaient dans un cocon et voulant t'imposer leur moi-même, ils viennent avec leur atmosphère poussiéreuse, qui ralentit les vibrations, ect J'habitais en appartement, je ressentais les énergies de la voisine d'en haut et j'avais envie de déménager le plus vite possible. Je priais Dieu sans arrêt, je souffrais, il m'a aidé. Et maintenant je comprend que je dois travailler sur moi, que Dieu t'aide, mais la majeur partie du travail c'est nous qui devons le faire. Beaucoup de chrétiens pensent qu'il suffit de prier, et de faire le bien.. Mais dans leurs pensées, leurs sentiments, leur volonté, leurs espérences, ils s'accrochent, ils s'accrochent de toute leur force !

J'ai des moments égocentriques au travail ce n'est pas rare, je les observe, je n'entre jamais, jamais dans ceux-ci. Je suis toujours détacher, observateur, c'est rare que je me laisse emporter par des pensées ou sentiments.

Oui je suis sale, j'ai un égo vivant, mais je ne m'accroche pas et donc forcément il y a des conséquences aux niveau de mon énergie. Je suis plus pur, inoffensif je pourrais presque dire.

Il faut être vraiment pur pour ne pas être touché pas l'impur, en fait c'est un travail immense, une raison de vivre.

Ce que je veux dire dans tout ceci est que je souffre à cause de moi (je suis égocentrique) et à cause des autres qui aiment penser à eux. Mais puisque tout est juste, tout est de ma faute. C'est la pure vérité, je souhaite seulement décrire avec précision les angoisses du chemin, les faits qui éclatent devant moi, la réalité pouvant parfois paraître cruelle, poussiéreuse, pour des gens qui vivent en durcissant chaque jour de plus en plus, jusqu'à n'être que du plombs. Ils créant la belle illusion de l'argent pendant quelques secondes.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Jean Pascal » 09 juil. 2014, 22:46

Cher Raspoutine,
On se projette sur les autres et on croit que ce sont les autres qui nous influencent.
On a peur des autres et on croit que ce sont les autres qui ont peur de nous.
Toute notre manière de penser est basée sur la comparaison mentale au lieu d'être basée sur le partage du coeur.
Modifié en dernier par Jean Pascal le 10 juil. 2014, 06:32, modifié 1 fois.

Répondre