Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Provoquez l'éveil de la conscience et parvenez à l'illumination. Démarrez ici une expérience unique.

Modérateur : Noe

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 13 août 2013, 02:33

J'ai médité sur la Foi, et pratiqué, puisque j'espère en Dieu seulement. Et la conclusion qui m'est venu est qu'avoir la Foi c'est savoir. Si tu sais, il ne peux rien t'arriver, rien ne peut te toucher si tu vie à chaque secondes dans l'illumination de la Foi. C'est un état de conscience, vivre a chaque seconde en pensant au plus hauts idéales et surtout a Dieu. Car nous sommes ce que nous pensons. Si je pense que je suis laid, je rayonnerai ceci, et les autres le ressentiront inconsciemment, c'est une réalité. Il faut vivre en pensant à Dieu le très haut, en remerciant de tout notre coeur pour ce micracle qui est la vie, en étant toujours positif.

J'ai commencé à comprendre les arbres il y a quelques jours. Je les regardes souvent et parfois il y a des prises de consciences. Par exemple, le tronc d'un arbre est enraciné à la mère terre et il grandit vers la lumière, le soleil père. L'arbre est là pour célébrer, pour vénérer Dieu par sa vitalité, qui harmonise et qui est vie, positif. Il faut être comme les arbres en fait, il faut célébrer Dieu à chaque seconde, par notre vitalité comme l'arbre et ensuite vers les gestes, la parole, les pensées, les désirs, ect. Il faut être positif en tout temps, comme l'arbre, représenté Dieu, la vie, le célébrer.

Je veux approfondir ma vision de la Foi. Si tu sais, rien ne peut t'arriver.
La vie est une méditation qui a pour sujet Dieu et sa création.
Rien ne peut t'arriver si tu sais et que tu vie a chaque seconde pour Dieu, pour le monde Divin de la perfection. Il faut donner sa vie entière pour que ce savoir puisse agir notre votre vie, puisque nous sommes réellement ce que nous pensons, faisons, disons, ect. Donc tout dois être orienté vers Dieu, le monde Divin, gestes, paroles, action, pensées, tout. Et avec le temps et le travaille, tu deviendras toi-même un Dieu. SI tu vis dans le monde Divin, si tu es Divin, rien de ce monde ne peut te toucher.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 26 août 2013, 21:27

Un Feu ardent brule de plus en plus dans mon coeur, mes yeux s'illuminent, brillent, de plus en plus. Ce feu me pousse à partager pour que tous puissent connaitre cette vie grandiose, sans limite.
Avant de s'investir complètement dans la Gnose, je conseil ceci pour que votre compréhension de la vie grandisse et que les mystères, les questions qui tracassent, qui bloquent, n'existent plus. Et donc que le cheminement de la gnose dans votre vie se développe en toute conscience de ce que vous faites.

N'avez-vous pas remarqué que si vous pensez à des situations négatives de votre passé ou n'importe quelle négativité, vous vous sentirez, coincé, confus, haineux ? La pensé à une très grande importance. En fait toutes nos pensées, sans exception, changent notre niveau vibratoire. Il faut donc à chaque seconde, penser au plus haut idéal, qui est Dieu. Ça peut sembler étrange pour certains, mais oui, Dieu est tout en haut de l'échelle; c'est la forme pensée la plus positive de tous. Donc si sans arrêt je pense à Dieu avec toute ma volonté, toute mon ardeur, mon taux vibratoire grimpera. Les conséquences d'un taux vibratoire èlevé sont une protection contre les négativités qui nous entourent, une accumulation d'énergie importante, un plus grand contrôle de soi, une compréhension grandissante de la vie et des situations auxquelles nous faisons face.

Au dernier poste je disais qu'il faut donner sa vie entièrement au monde Divin, et c'est vrai. Peut importe la situation à laquelle je fais face, je pense à Dieu. Si je me laisse aller, mon taux vibratoire descendra et je devrai doubler le travail pour revenir au même niveau de conscience.

Le matin quand je me lève, la première chose que je fais c'est de rester étendu et de penser à Dieu, remercier l'intelligence cosmique de tout mon coeur pour cette journée pendant environ 15 à 30 minutes. De cette manière, je m'élève au tout début de la journée.

Quand Jésus disait: mangez mon corps c'est la vie, il voulait dire par là que la seul chose qui importe c'est la vie pour être heureux par dessus tout. Toutes les autres images que nous nous faisons de la vie pour être heureux sont fausses, périssables, basses. Voilà pourquoi il faut penser a Lui à chaques secondes qui passent, donc donner notre vie entière au Divin. Le chanteur Bob Marley disait: DIeu est la vie, et c'est totalement vrai, c'est la pur vérité.

J'espère que tout ceci est clair. C'est absolument simple, il faut seulement cette volonté qui dépasse le petit humain en nous. Il faut comprendre que les sentiments ne peuvent rien contre nous si nous sommes en Dieu, si nous avons des pensées élevées sans arrêt, si nous comprenons ce qu'est la vie. Les sentiments sont pour les animaux, pour l'instinct.

C'est une opportunité grandiose, infinie, qui vous est offert dès maintenant. Je jure que Dieu existe réellement, qu'il veut notre bien, il faut seulement vivre pour lui. Il ne faut pas avoir peur de tout perdre, puisque une fois que notre vie est en Dieu seul, nous n'avons plus à avoir peur, puisqu'il sera toujours la pour les justes, qui n'ont que Lui comme seul appuie, comme seul épaule. Il vous fera réaliser qu'il est la vie, qu'il est tout puissant, qu'il peut tout, qu'il aime sans limite, qu'il est le seul à pouvoir vous offrir la vie. Les seuls peurs qui restent dans le coeur du chrétien sont la peur de Dieu, de sont jugement et la peur de le perdre, de ne plus l'avoir dans notre vie.

Un petite précision. Quand je dis qu'il faut penser à Dieu, en fait, ça signifie qu'il faut être conscient de Dieu. Il faut être conscient de Dieu. Plus il est lumineux, grandiose, tout puissant, aimant pour vous, plus les résultats seront positifs. En fait il est toutes les qualités puisqu'il est tout puissant.

Je souhaite que la nature vous parle de plus en plus, que vous compreniez les plantes, qui ne souhaitent que grimper vers le beau, la lumière, le merveilleux, le simple, la vie.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Hamchowrkazya
Messages : 1
Enregistré le : 24 août 2013, 19:58

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Hamchowrkazya » 27 août 2013, 18:53

Mes frères, que les bénédictions soient! Je vous aime tous et surtout vos messages! Ils sont constructifs et pleins d'espoir.
Moi je ne suis qu'un enfant sur le chemin de la spiritualité et je veux vous demander de m'aider à acquerir et à pratiquer toutes ces connaissances que vous avez. Je veux quelqu'un qui peut m'encadrer et m'enseigner en qualité d'un père spirituel. MERCI! Hamchowrkazya
Abraham8

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 28 août 2013, 02:30

Le seul enseignement qui soit vrai, c'est celui du créateur, je ne fais que traduire la language de la création, il faut donc retourner à la source. La source c'est la nature, c'est tout ce qui est en ordre, ce qui devrait être considéré comme sacré. La nature est sacré, ton corps est sacré, ect.

Si tu veux comprendre la vie, comprendre de plus en plus le pourquoi, écoute ces quelques conseils et pratique les à tous les jours, que ta vie soit basée sur ceci à chaque seconde qui s'écoule.

La sagesse de la vie se retrouve dans la nature, c'est un livre grand ouvert qui ne demande qu'à être médité. Si tu regardes un arbre par exemple, le tronc est un, il n'y a qu'un tronc. Le tronc sort du sol qui est obscure, noir, froid, et il grandit grâce à la lumière et aussi grâce à la terre dans laquelle il est encré.

Donc voilà, que ta terre ( ton environnement de vie ) soit remplie de bon nutriments, soit harmonieuse et simple. Que la vie tirée des nutriments ( la vie en toi, ta volonté ) ET tiré de la lumière du soleil ( tu dois vivre pour la lumière seulement pour bien grandir ) soit utilisé pour grandir toujours plus vers cette lumière qui elle même t'alimente.

Nous avons besoin d'un bon environnement de vie, et aussi d'un corps en santé, les deux vont ensemble. La terre et le tronc vont ensemble. La terre c'est ton environnement et le tronc c'est ton corps. Ensuite, quand tu es capable d'extraire les nutriments ( Donc de voir, de comprendre, le sacré, la sagesse et la lumière en la nature, en chaque personne, qui forme un tout qui est ton environnement ) tu pourras grandir beaucoup mieux, beaucoup plus rapidement.

Maintenant tu dois comprendre qu'il y a deux force dans la vie, qui sont inévitables. Le négatif et le positif. Si tu regarde le tronc de l'arbre qui sort de la noirceur, tu remarques qu'il est seul. Et si tu regarde plus haut, les feuilles sont ensembles et veulent tous grimper ensemble vers la lumière. Donc voilà, les deux forces doivent être comprises et utilisées pour grandir harmonieusement. Quand tu es dans la noirceur, tu es seul, et quand tu es dans la lumière tu es accompagné. Tu a besoin de ton corps ( qui est le tronc seul ) qui va te permettre de vivre dans ton environnement et d'en retirer la lumière pour te permettre de te créer. De te créer un corps Divin.

Tu as la capacité de créer, tu peux créer encore mieux quand tu sais pourquoi et que tu est bien alimenté, bien instruit, bien nourrit; quand tu vois la vie pûr, de la façon vrai, l'essence. Donc ton corps Divin c'est les feuilles et les branches qui grandissent vers la lumière du soleil. Les feuilles et les branches sont ton âme, sont ta création.

Il y a une force lumineuse en haut qui existe réellement, tu dois créer toujours l'harmonie autour de toi, par tes geste, par tes pensées, ect. Si tu comprends bien tout ce que j'ai dit, une lumière s'allumera en toi, une volonté de toujours faire le bien, la lumière, de toucher le coeur des autres. Ne laisse pas cette lumière s'éteindre, tu dois l'alimenter, la faire grandir sans arrêt.

Pris de tout ton coeur le créateur, vis pour lui, comme l'arbre. Vis seulement pour le bien, pour la lumière, et pour rien d'autre, pas pour ta nouvelle voiture et tout ceci, vit pour cette force lumineuse en toi et en dehors de toi. Grandit, grandit, grandit toujours sans te décourager, et la petite lumière brûlera sans que jamais personne ne puisse l'éteindre.

Voilà, j'espère que ceci à pu t'être utile. Je te souhaite de comprendre ce qu'est réellement le paradis, ce qui est sacré, l'harmonie, la perfection, ce qu'est être heureux, ce qu'est la vie.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 03 sept. 2013, 19:40

En observant bien, les gens malheureux sont ceux qui attendent toujours des événements dans leur vie, de l'action. Ils sont malheureux parce qu'ils espèrent en la mort elle même, parce qu'ils sont ignorants.

Par exemple, mon père ne me comprend pas, il ne comprend rien de ma façon de vivre, de penser; il dit que je ne suis pas normal, que je n'aime pas la vie parce que je suis sans expression, parce que participer à des soirées à seulement parler pour ne rien dire ne m'intéresse pas. Quand je le regarde vivre, j'ai pitié de lui, il est tellement malheureux; et il vient se plaindre que c'est de ma faute, parce que son garçon ne veux rien faire avec lui. Lisez bien ces mots lecteurs, puisque cette situation en dit beaucoup ! Je vais même l'expliquer en tout sens.

En fait je vais commencer par expliquer ce qu'est le monde de la mort et celui de la vie, et vous pourrez donc avoir une bonne idée des explications qui vont suivre.

Le monde de la mort c'est tout ce qui est, court, sans vie, éphémère, sans raison. Presque tout les humains vivent en espérant en ce monde, en étant plongé à l'intérieur, puisqu'ils sont faibles, puisqu'ils sont ignorants, puisque ce sont des animaux. C'est la vérité toute crue et sans masque.

Le monde de la vie c'est tout ce qui est, éternel, tout ce qui est vivant, vrai, relié. Rares sont ceux qui vivent leur vie entière en espérant seulement en la vie, parce que c'est dur de se défaire de nos chaines, parce que c'est dur de vivre différemment des autres et de se faire juger par des animaux, parce que c'est dur d'espérer seulement de tout notre coeur en un monde dont personne n'a conscience et tous ignorent.

Je dis que presque tous les humains sont des animaux, des moutons, parce qu'ils sont doté de raison, mais il n'ont même pas la force de chercher un vrai sens à la vie, il n'ont même pas la force de se questionner sur le pourquoi. Si tu regardes autour de toi avec attention, c'est assuré qu'il y a un pourquoi. Toute cette harmonie, cette perfection en l'Homme, en la nature, tous ces mécanismes parfaits. Seulement les animaux n'ont pas conscience qu'il y a une raison à tout. Tout est relié pour celui qui vit pour la vie. De plus, avec l'internet, on ne peut pas justifier notre ignorance.

Donc puisque maintenant vous savez ce qu'est la mort et la vie, retournons à la situation d'en haut qu'il semble tout à fait sans intérêt pour quelqu'un de « normal ». En fait, plus tu espères en ce monde de la mort, plus tu deviendras poussière, plus ta vie sera sans raison d'être, sans vie. Quand je vois mon père se lever pour aller travailler le matin, je sais très bien que c'est une corvée pour lui, qu'il est désespéré; j'ai réellement pitié, mais je ne peux rien faire à par être et le purifier par mes vibrations. J'ai essayé de le raisonner, de lui parler, mais il est dans un coma. En fait, tout ceux qui vivent aussi aveuglément que lui, et bien ils ont choisis l'option mort lente, au lieu de se suicider. Vous voulez du vrai et bien tout ceci est totalement vrai.

Ensuite, si on regarde plus loin dans cette situation, mon père dit que c'est de MA FAUTE s'il est malheureux. C'est une grande vérité qui est ici. Pourquoi se serait de ma faute ? Selon lui, c'est de ma faute parce qu'il espère en une situation sans vie, morte, il espère que son garçon participera à une activité avec lui.

Tu es responsable de ton propre malheur. Si tu es malheureux, tu es mort, t'as vie est basée sur ce monde de la mort.

Si tu penses que tu es quelqu'un, si tu penses qu'être riche en possessions te rendra heureux, si tu penses qu'une situation te rendra heureux et bien tu es mort. Si tu es inquiet au niveau monétaire, tu es mort, si la mort d'un proche te touche, tu es mort.

Il faut comprendre que le seul qui peut nous rendre heureux c'est l'Être, Dieu, L'Essence, prenez tous les synonymes que vous voudrez. Donc je vous conseil de vivre pour la vie et d'espérer seulement en elle, si vous espérer encore en la mort, vous n'avez pas compris ce message, ce n'est pas plus compliqué. Même si au début c'est difficile, une fois que les chaines sont assez chaudes, elles se détruisent presque sans effort. Si après ce message vous ne croyez pas qu'il y a une force supérieur pour vous guider, que la vie est reliée et sans coïncidence pour ceux qui vivent pour la vie, et bien vous n'avez pas compris ce message.

Il faut réellement comprendre le pourquoi il faut faire ce travail sur nous même; sinon c'est vide de sens, travailler sur nous pour seulement travailler sur nous, souffrir pour seulement souffrir.

Donc voilà, que vos chaines soient détruites, que vous ayez la clé, et donc qu'elles ne reviennent plus, je vous le souhaite.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 06 oct. 2013, 02:26

J'ai l'impression de comprendre davantage la réalité que l'autre est moi-meme. Depuis 1 moi je ressens plus les énergies. Je ressens, je percois, à quel point une personne est encrée dans la matière. En fait nous baignons dans la même énergie, mais la plupart des gens bloquent cette énergie en s'identifiant, en pensant qu'ils sont quelqu'un qui vit totalement par lui meme.

On est un. On vit tous dans l'unité, mais beaucoup se créer une coquille, une barrière, qui bloque cette énergie. Et cette energie bloque à des endroits spécifiques selon la manière dont la personne est encrée.

En fait nous sommes des réservoir d'énergie. Plus on vit dans la conscience, plus on y a acces. On comprend que toute peur est égocentrique, fausse. Qu'en fait c'est le tout qui agis en nous, et rien d'autre. Malheureusement beaucoup pensent que pour être heureux il faut chercher sans cesse le bonheur. Il ne faut pas le chercher, il faut le comprendre.

J'ai tout ce que j'ai besoins en moi. La vie est simple, mais quand on est quelqu'un il fut s'occuper de nous meme. Tandis que lorsqu'on vit l'unité, tout est. Pas de négatif, parce que chaques gestes reviennent selon l'intention, l'énergie qui a été transportée. Pour les personne inconscientes il y a des images accompagnées lors d'une bonne action, alors cette image, l'énergie, renforcera toute la croyance qu'on est quelqu'un et que c'est nous qui avons fait une bonne action. C'est de l'égocentrisme et sa bloque l'énergie.

Tout ce nous sommes, c'est des serviteurs. On doit obéir a Dieu, comprendre que nous sommes la création et que c'est elle qui doit être en nous, créer. Le Je ne créer que des barrière sans cesse, et la conscience est, elle ne cherche pas, elle est, et tout vient à elle.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 19 oct. 2013, 22:24

Hier j'étais à une soirée appelée la nuit des sans-abri. C'est une nuit dans laquelle il y a des animations, de la musique, des callins gratuits, des sans-abri, des gens qui se regroupe pour supporter la cause. Donc hier j'étais assis sur une couverture sur le sol avec des amis et quelques inconnus parfois venaient nous parler.

Durant cette soirée j'ai décidé à un moment de ne plus vraiment parler. Je n'avais rien à exprimer d'intéressant, j'ai donc arrêter de parler. Après quelques minutes, quelques personnes mon posé la question: est-ce que ça va ? J'ai répondu oui ! Quelques minutes plus tard d'autres me posaient la même question. Après environs 20 minutes, 2 personnes m'ont demandés si j'allais bien, et j'ai senti de l'égocentrisme dans le ton de leur voie. C'était étrange, en fait je sentais qu'ils n'acceptaient pas ma présence si je n'exprimais rien; que je n'étais rien pour eux si je ne participais pas, si je n'agissais pas comme un être humain normal est censé le faire selon eux. Ces gens qui m'entouraient étaient égocentrique sans même s'en rendre compte.

Ces gens étaient égocentrique parce qu'en arrière de l'apparence du gentil, de l'intentionné, ils ne parlaient que pour être quelqu'un. Nous cachons nos réelles intentions au plus profond de nous-même en se disant sage et ect. Ce n'est pas pour rien que la lumière est faible dans ce monde, la plupart de nous tous sommes faux. Ceux qui sont fort sont les faux, parce qu'ils sont déjà faux et ils le savent. Les vrais se doivent d'avoir des intentions pures pour démasquer l'égo.

Hier quand j'étais en méditation active et que je ne parlais pas, j'ai ressenti aussi que plusieurs ne voulaient pas me parler, me rejetaient. Après 20 minutes je me sentais bien, je commençais à être en expansion, il n'y avait pas vraiment de problème. Et c'est à ce moment que les autres ont compris que j'étais bien, et ils ne l'acceptaient pas, puisque ce n'est pas normal pour monsieur égo. Normalement je serais censé me sentir mal et les autres auraient compris, mais là j'avais tout; j'avais le bien-être, la compréhension, la clarté, je n'avais pas besoins de eux, pas besoins de me soucier. Je voyais réellement l'égo qui s'exprimait en eux.

Je sais que j'ai beaucoup de travail à faire. J'ai encore cette partie en moi qui veux s'approprier, qui ne devrait pas être là, mais elle est tellement forte. Je dois donc redoubler d'effort et continuer, peu importe ce que les autres peuvent penser de moi, peu importe ce qui arrive, puisqu'en réalité il n'y à pas de séparation. Même en ce moment, ce message n'est pas 100% pur, c'est assuré. Il y a du Moi à l'intérieur, mais tout de même une conscience qui cherche toujours à grandir.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Jean Pascal » 20 oct. 2013, 12:48

Raspoutine a écrit :Je voyais réellement l'égo qui s'exprimait en eux.
Bonjour Raspoutine,

Et en ton intérieur, est-ce que tu le vois s'exprimer ?

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 20 oct. 2013, 22:50

Je le ressens, j'observe les pensées, les sentiments, les identifications. Il y a des jours où j'ai l'impression de pouvoir le comprendre, et d'autres où tout est si fort que je me sens emporté contre ma volonté. Les sentiments deviennent gênants, m'écrasent, mélangé avec des pensées tout à l'air si vrai.

Parfois je me sens vraiment écrasé, contrôlé. Je ne suis pas encore assez avancé pour comprendre profondément que celui qui se sent écrasé est faux, que cette partie de moi n'est pas intelligente et n'a pas de libre-arbitre.

Hier soir, un peu après avoir écris mon dernier message, j'ai compris que je restais conscient, mais que je ne faisais que rester conscient. Je m'étais éloigné de Dieu, au fond de moi je pensais pouvoir tout contrôler, comprendre par moi-même, mais c'est impossible. Il me donne des leçons qui me montrent que sans Lui je suis perdu. Sans Lui je suis isolé de tout, j'avance aveuglément, en restant seulement conscient de mon égo et des situations vides de sens. Quand Il est avec moi, je suis protégé, guidé, enseigné, relié. En fait j'ai le sentiment de ne pas pouvoir vivre sans Dieu, qu'il m'est indispensable. Il est la vie, je serais ignorant de mettre mon espérance en l'égo qui n'est qu'un animal ou en toute situation, bien terrestre.

Dieu agis en secret, Il est impénétrable. Je ne peux pas espérer en Lui et autre chose; un vrai chrétien l'aime de tout son coeur, et comprend la valeur inestimable des biens célestes. Ce que j'ai compris c'est qu'il faut être déterminé à vivre pour Lui, puisque sinon la grâce et tout ceci ne serviraient qu'à mieux apprécier notre état d'inconscience. Quand on aime vraiment quelqu'un, on ne cesse de penser à elle, et bien c'est comme ça pour Dieu. Quand on pense amour, c'est Lui qui doit définir ce mot, et ect.

En bref oui la plupart du temps je le vois s'exprimer, mais parfois je suis aveuglé, hypnotiser, durant des moments plus ou moins long. Mais j'ai de l'aide, parce que je suis faible. Me croire fort serai égoïste, ce n'est pas ma force et pourquoi je serai plus fort qu'un autre ? Je ne fais qu'utiliser cette force pour le servir Lui, est réceptif en tout temps, et non pour me laisser aller, servir mon égo, la gaspiller en allant à gauche et à droite.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Raspoutine
Messages : 116
Enregistré le : 24 avr. 2012, 02:45

Re: Carnet de méditation, d'observation et vécu de Raspoutine

Message par Raspoutine » 01 déc. 2013, 21:12

En m'observant sans cesse j'ai compris où je me situe. J'ai réalisé que je suis complètement faible, détruit.
Oui j'ai conscience de mon égo, des sentiments, des pensées, des identifications, mais sa se termine là. Je suis détruit par mon égo, je ne suis que conscient de lui. Qu'est-ce que ce savoir peut m'apporter de plus, à part me faire réaliser que je suis une marionnette, que tout ce que je peux faire c'est observer, être conscient de ma ruine.

Mon égo est beaucoup trop fort, je ne peux pas seulement l'observer. Je ne peux pas seulement rester là, conscient de ma souffrance.

Et puis j'ai réalisé que cette conscience que jai de ma ruine, de mon égo, peut me servir. Je vois que je vis sur le faux, dans la poussière, dans la dépression; j'en ai la sertitude, c'est un fait, je recherche la poussière, je suis poussière, je suis dans l'illusion de la vie.

Alors depuis environ un an j'ai commencé à prier Dieu, à espérer en Lui. Au début je ne comprennais pas à quel point il est vrai, je ne comprennais pas ce que représente vivre pour Dieu. Mais aujourd'hui je le sais.

Dieu est là en ce moment même, il me regarde, il voit mes pensées, mon coeur. Il y a des événements qui m'ont démontrés sa toute puissance. Dieu choisit de me donner la santé, il choisit de me donner la vie, il choisit de quelle manière un événement va s'enchainer. Et moi je ne suis qu'une minuscule poussière.

Beaucoup se diraient que c'est beaucoup plus invitant de vivre la vie normalement, en se pensant quelqu'un, en satisfaisant ses désirs. Mais Dieu me donne la possibilité de voir directement les conséquences d'une telle vie. Je ressent de plus en plus les énergies et je ressens la haine dans le coeur des gens, leur pensées qui les emprisonnes, leur désirs qui les retiennent dans l'ignorance. En se pensant quelqu'un tu t'emprisonnes toi-même, tu deviens lourds. Je connais beaucoup de gens très gentil et je ressens de la haine et de la peur dans leur coeur, parce qu'il se pensent quelqu'un, parce qu'il vivent dans la poussière, sans réaliser que la vie vient de Dieu, qu'il est, qu'il est le créateur et qu'il aime réellement son oeuvre, qu'il veux en prendre soin par-dessus tout.

Donc mainteant à chaque secondes je suis conscient qu'il est là, qu'il me regarde. Quand une sitation difficile se produit, je suis conscient qu'il me regarde, qu'il observe si j'ai Foi en Lui, que je ne chercherai pas une solution inutile, poussièreuse, pour me rassurer. Dieu est ma paix, ma coeur est en paix maintenant, il est toute ma vie.

Il y a des jours où je met mon espérence en des situations terestres, je me laisse hypnotiser par elles, comme si elles pouvaient m'apporter le salut, le bonheur éternel. Ce genre de situation ne fait que me démontrer à quel point je suis faible, à quel point j'ai besoins de mon père, de sa force, de Lui. Il me sauve de moi-même, m'apporte la lumière, la sagesse, la bénédiction.

Je souhaite dire qu'avant je pratiquais le magie sexuelle sans arrêt, mais maintenant je suis plus raisonnable, puisque j'ai réalisé que si je la pratique sans arrêt, ça devient trop bouillant, incontrôlable. Je préfère aimer Dieu de tout mon coeur, faire monter mon énergie vers Lui avec respect, amour, et attention, que de me sentir mal, de mobstiner à seulement être plein d'énergie et de ne pas trouver d'issue pour la faire circuler. Avant je m'en aurait voulu, mais c'était trop extrémiste, je ne le faisait pas dans l'amour de Dieu, dans le sacré, en fait je le faisait pour moi, pour me combattre, et ce n'est pas bien. Je ne peux pas me combattre c'est impossible, seul Dieu peut me sauver de moi-même. Moi je ne peux que remarquer à quel point j'ai besoin de Lui, à quel point je suis ignorant, faible, que mon état est sans espoir sans Lui.
Celui qui refuse de soufrir est aussi
lâche que celui qui refuse d'aimer.

Répondre