Carnet de route de Paul

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 23 juil. 2017, 18:01

Témoignage sur ma pratique du Mariage Parfait (Ce témoignage est également posté dans la catégorie "Alchimie Sexuelle")

Ce message à pour unique but d'apporter des informations utiles à toutes personnes intéressées par cette pratique/manière de Vivre.


Je tiens à préciser que j'ai hésité un moment avant de poster ce témoignage. Les règles d'éthique ou de bienséance (je ne sais trop quel mot conviendrait le mieux) m'ont fait me demander s'il était juste de parler ouvertement de cette pratique.

Après réflexion, je considère qu'il est de notre devoir à tout pratiquants, de témoigner en faveur des paroles du Bouddha Samael Aun Weor, qui nous a donner les clés de la Libération. Il me parait nécessaire de suivre sa décision et de parler.

Je sais également que sans le travail de Noé avec la création de ce site, ou de Jeff pour le site gnostique, et tout les autres, je serais sans doute passé à côté d'un enseignement plus qu'important. Malgré ma quête intérieur déjà bien établie.

Il est temps de parler. Les époques des secrets bien gardés ne sont plus d'actualités. D'après les Maitres, la fin de cette civilisation approche, et il n'est plus question de garder les choses pour sois.

C'est donc par un acte de Don et de Compassion simple, que je souhaite vous faire partager ma propre expérience, si petite soit elle, pour aider le plus grand nombre.

Note : Ce que je vais dire est basé sur des connaissances acquises par la lecture, par mon expérience personnelle, ou par mon ressenti intuitif. Je tiens donc à vous préciser qu'il y a peut-être des erreurs de discernement dans certains de mes ressentis. Mais je noterai en rouge les passages qui concerne mon ressenti et qui donc, ne sont pas absolument certains.

Je demande aussi la vérification des personnes plus avancées que moi pour apporter certaines notions.


J'ai commencé la pratique du Maïthuna (Mariage Parfait, Arcane AZF, Travail dans la Neuvième Sphère...) après la lecture du "Mariage Parfait" Du V.M Samael Aun Weor. Ayant raisonné comme une grande vérité, il me paraissait vraiment vital de pratiquer selon ces enseignements.

J'ai donc expliqué les détails de ce livre et de la pratique à ma compagne. Laquelle à accepter selon ses mots : "On fera ce que tu souhaites mon Amour".

Nous avons donc commencé à pratiquer tranquillement. Après quelques semaines de pratique qui furent entrecoupées par de la fatigue, maladie etc...

Après ce temps, l'équilibre était fragile. Le désir animal de ma compagne était difficile à surmonter pour elle car beaucoup de chose en plus de cela se greffais. A tel point que notre couple devenait incertain.

Devant la peur de ruiner 10 ans de vie amoureuse, et pensant que j'avais peut-être été trop vite par rapport à elle, j'ai décidé de stopper le Mariage parfait.

Je lui ai donc proposé de revenir à nos anciennes pratiques avec orgasmes, puis d'intégrer petit à petit le Mariage parfait sous toutes ses formes : Toujours s'aimer sans reproches, critiques, jugements, dans la vie de tout les jours. Faire de notre foyer un nid douillet amoureux ou la violence sous aucune forme ne devait exister (mots agressifs, colère etc).


Toutes les petites prises de bec pour des sujets ridicules devaient être éliminés. Juste le positif devait exister. S'il y a avait conflit, il fallait en parler calmement et toujours dans l'amour de l'autre.

Évidemment, c'est pas toujours très facile, mais avec de petits efforts on y arrive facilement.

Ressenti personnel : Dans un couple, Il y a sans doute toujours une personne plus motivée par le Mariage Parfait et la Libération que l'autre, au départ. Une personne qui ressent plus facilement le besoin impératif de s'émanciper de cette cage. L'autre aura plutôt tendance à suivre avec sagesse et dévotion, si la doctrine lui parle un minimum.

Pendant un temps incertain de pratique avec orgasmes, de manière espacée et assez peu régulière, je continuais mes méditations, pratique astral...

Jusqu'au jour où j'ai "explosé" en disant que je ne supportais plus de pratiquer ainsi. Il n'était plus question de continuer comme cela. Si elle voulait continuer cette pratique, ainsi soit-il. Mais pour ma part, je ne le supportais plus. J'avais l'impression de me tuer de l'intérieur.

Devant ma réaction, elle me répondit qu'elle ne voulait pas être responsable de mon mal-être, et que par conséquent, elle préférait ne plus rien faire durant un temps.

S'est suivi que j'ai lu un passage d'une conférence du V.M Oscar, qui disait que l'un des partenaire pouvait pratiquer la fornication et l'autre l'Arcane AZF. Mais que ce serais évidemment plus compliqué pour le couple.

Cela ne lui convenait pas.

Elle voulait essayer de sortir de ses pulsions pour qu'on puisse rester ensemble. Mais elle ne voulait plus me promettre comme la première fois, car elle ne voulait pas faire une deuxième fois cette promesse et ne peut-être pas la tenir.

Elle veut y arriver, mais à peur de ne pas réussir. Et elle n'arrivait également pas à concevoir que l'orgasme était quelque chose de mauvais pour un couple amoureux.

Environ deux mois s'est passé sans pratique aucune.

De mon côté, mon fonctionnement sexuelle était proche du zéro. Moins je pratique, moins j'ai envie, moins j'ai de réaction motrice (érection etc).

Même pas d'érection matinale (qui pourtant sont naturelles puisque c'est l'afflux de sang dans le corps pour le réveil qui provoque l'érection).

Il m'arrivait de prier pour que ma compagne parvienne à prendre conscience de l'importance de pratiquer ainsi. Mais je me résignais aussi au pire : Devoir nous séparer pour une simple divergence.

L'idée me chagrinais énormément. Mais je ne me voyais plus faire autrement que de pratiquer le Mariage Parfait. C'était ma seule condition.

Avais-je raison d'imposer cela ? Je me dis que je n'impose rien. Elle restait libre de décider ce qu'elle souhaitait, aussi difficile le choix pouvait-être.

Mais je ne trouvais pas sain de vivre ensemble en se "sacrifiant".

Le but était donc que les deux comprennent l'importance pour le couple et pour l'individu lui-même de pratiquer ainsi.

Après un certain temps sans rapports sexuels, nous nous manquions de ce point là.

Nous avons repris notre pratique purement amoureuse, sans orgasme, dans la Joie de nous retrouver.

Ressenti : Je reprend les mots du V.M Samael : "Seul les Etres amoureux peuvent pratiquer le Mariage Parfait". Aujourd'hui, je comprend que si le couple n'est basé que sur l'attirance physique et sexuelle, l'absence d'orgasme sera trop difficile à supporter pour le couple. L'un des deux fuira.

Cependant, devant l'importance d'une telle pratique pour notre Libération, il est nécessaire de risquer tout ce que nous avons de plus cher. Si réellement le couple s'aime, il ira au-delà du désir charnel.

Sinon, nous trouverons une personne qui nous correspondra réellement pour pratiquer avec Amour.


Aujourd'hui il semble que de manière général, nous surmontons la difficulté du désir de fornication facilement. Il y a évidemment des luttes intérieures mentale qui surviennent parfois. Des images de fornication, des désirs, mais avec la pratique de Transformation des impressions (Lire "La Révolution de la Dialectique et La Psychologie Révolutionnaire"), et d'observation de sois-même, on regarde cet égo se manifester sans s'y apparenter.

Je précise que nous n'avons pratiqué réellement en Arcane que 3 fois depuis ce message. C'est donc réellement tout nouveau pour nous. Malgré nos tentatives passées.

Mais j'ai décidé de rédiger ce témoignage car j'ai constaté des améliorations importantes de mon côté.

Voici notre façon de faire :

Lors d'une rapport de type Mariage Parfait, l'homme doit prendre beaucoup d'attention, et son temps, pour réchauffer sa partenaire. Il n'est pas question d'être brutal et d'avoir un rapport sans prendre le temps d'attiser le Feu.

Il faut commencer par des caresses, des baisers, des mots doux, s'enlacer amoureusement. La femme à besoin d'être "réchauffée" avant le rapport.

Uniquement après ce rapprochement amoureux, il faut pratiquer avec douceur, maitrise, lenteur, attention, vigilance, et volonté de la Divine Mère.

Dans un but d'apprendre à aimer, et de faire monter notre Divine Kundalini. Qu'elle retrouve son Temple.

C'est donc de cette manière que nous pratiquons désormais.

En pratiquant ainsi, nous réussissons parfaitement à surmonter nos désirs. Évidemment, il faut rester vigilant, et il y a des jours où c'est plus difficile. Mais nos rapports sont tellement agréables, beau, amoureux, que nous ne ressentons pas de besoin d'aller à l'orgasme.

Dès le lendemain du premier vrai rapport de type Mariage Parfait, ma sexualité s'est réveillée. Ma luxure s'est manifesté en image mental toute la matinée. J’eus facilement 10 érections en 4h.

Je compris que cette fois, je m'étais réellement engagé sur la Voie. La Bataille commence.

Ressenti : Je m'en voulais d'avoir ces pulsions sexuelles, ces désirs. Mais après réflexion, j'ai pensé que c'était une bonne chose d'avoir cette énergie qui se manifeste. Il suffit simplement de la diriger vers un but d'Amour et non de fornication.

Malgré le mental luxurieux, il faut pratiquer amoureusement.

Se détacher de sa luxure pour utiliser ces pulsions dans un but positif.


Nous avons suivi les autres rapports les jour suivants. Il nous semble important de pratiquer le plus souvent possible. Afin d'accumuler de l'énergie et d'apprendre à aimer.

Ressenti :
C'est un peu incertain pour moi mais, j'ai eu la nette impression que cela m'aidait ÉNORMÉMENT dans mes pratiques astrale et méditatives. Si seulement après 2-3 fois je vois une différence, j'imagine après plusieurs années.

Avant de dormir, je reste allongé sur mon lit pour tenter une sortie astrale ou pour méditer. J'avais une facilité énorme à rester tranquille mentalement. Je me sentais vraiment très présent, très tranquille.

J'étais dans un état vraiment positif et libérateur. Je sentais mon Cœur vivre et des pensées, images liées à l'Amour universelle me submerger. Je ne peux pas vraiment l'expliquer. Je me sentais me reconnecter à la Vie.

J'avais l'impression de beaucoup mieux comprendre les paroles un peu mystérieuses de Samael et des Maitres.

Tout me parait plus clair.

J'ai aussi l'impression qu'avec l'accumulation de cette énergie d'Amour, la lutte contre les égos est plus facile. Nous avons un pouvoir en nous qui nous permet de faire face à notre mal.

Nous nous sentons surpuissant.

Devenons des guerriers de l'Amour, Louons cette énergie merveilleuse qui nous aide à revenir sur la Voie.

En dehors de cette pratique, nous avons atteins un niveau d'être supérieur. Nous vivons plus amoureusement, plus joyeux.

Durant nos rapports, le désir est présent, mais nous le dirigeons intelligemment.

Malheureusement, le dernier rapport s'est soldé par une perte de Semen pour ma part.

J'explique pourquoi cela est arrivé :

Nous voulions avoir un rapport amoureux avec ma compagne avant de dormir. Mais nous étions tellement fatigué que nous nous sommes endormi avant. Je me suis réveillé plusieurs fois à moitié inconsciemment en revenant vers elle.

Après nous être suffisamment réveillé, le désir d'avoir un rapport était grand.

Seulement, à chaque fois que cela m'est arrivé de cette manière, les sensations était tellement plus intenses que je n'arrivais pas à réfréner.

Malgré toute mon attention, ma lenteur, la perte est survenue contre mon gré.

Ce fut une grande déception.

Mais aujourd'hui, je sais que jamais je ne devrai pratiquer lors d'un réveil nocturne. L'erreur ne devra plus se reproduire.

Depuis, j'ai plus de mal à me concentrer comme avant. Et je ne ressens plus vraiment ce que je ressentais au départ.

Ressenti : De mon point de vue, lié à quelques maigres connaissances, et surtout mon intuition, je crois que la fornication fut notre pêché capital. Celui qui nous a fait perdre notre aspect Divin. C'est à cause de la perte de Semen que nous sommes tombé dans cette sphère obscure de réapprentissage.

Cette chute est représentée dans la Bible par le Serpent tentateur.

L'arbre (d'après-moi, merci de me corriger si je me trompe), représente la Vie elle-même. Le serpent représente le mal tentateur (l'organe kundartigateur, l'opposé du serpent Kundalini), et la pomme le fruit défendu de la fornication.

Le mal nous tente à aller trop loin. A tomber dans la fornication et la perte de semence. Dans cette semence se trouve le principe de Vie qui nous rend tout puissant. Dieu qui vit en nous.

Par cette acte, nous perdons la Vie. L'aspect Divin se retire pour y laisser que les ténèbres.

Il n'y a que par le rapport amoureux entre deux êtres que nous pouvons retrouver notre Divinité.

Il semble clair que la Terre est une école, pour nous apprendre à aimer de nouveau. Apprendre à aimer par un amour pur et sincère. Par des rapports amoureux dénué de noirceur.

Par le Mariage Parfait, ainsi que par le don de sois à l'humanité, nous retrouvons cette énergie Divine.

Je n'ai même pas entrevue le pouvoir de cette énergie Divine. Mais le peu que j'ai ressenti me persuade qu'il y a des choses que nous ignorons totalement. Un aspect de la Vie réel est véritable.

La Vie inconsciente que nous vivons actuellement ne sers à rien. Sortons des ténèbres, comprenons l'importance de vivre dans l'Amour Universelle, corrigeons-nous et nous retrouverons notre état Parfait Divin.


Pourquoi cette fois-ci nous avons l'impression d'avoir passé un cap dans notre couple et dans cet pratique ?

Parce qu'il y a eu prise de conscience intérieur de ma compagne. Nous nous sommes rapproché, nous avons parlé de la luxure, de nos difficultés. Nous avons fait la lumière sur cet égo. En parler (et non simplement y penser). Cela à permis de réellement prendre conscience de l'importance de changer. Et le changement s'est fait en nous. Il faut une sorte de repentir intérieur.

Lutter n'est pas suffisant. Lutter, c'est renforcer l'égo lui-même. Il faut résister, mais surtout avoir conscience.

N'hésitez pas à poser des questions et enrichir ce sujet.

Cher frères, je vous souhaite toute la force, la Volonté, et la félicité dans votre quête intérieure.
En souhaitant à tout les couples qui œuvre ainsi de témoigner également. Afin de donner conscience au plus grand nombre.

Ce message à été rédigé par Paul et sa compagne.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 05 août 2017, 16:52

BILAN APRÈS BIENTÔT 9 MOIS DE PRATIQUE

Ce message est purement un ressenti personnel. Ce qui veut dire qu'il se peut que mon discernement ne sois pas toujours très juste.

La vérité, c'est que je n'ai pas eu beaucoup d'expériences astrale. 2 expériences rapide où je me retrouvais immédiatement en astral à l'endormissement. Sans contrôle sur le processus et assez rapide. Comme si je m'endormais et que je me retrouvais en astral suite à un rêve lucide (ou pas).

J'ai mis environ 5 mois il me semble pour y parvenir.

Mais pour être tout à fait honnête, je n'ai plus du tout la frustration du début. Je ne suis plus dans une lutte mentale à absolument vouloir réussir le plus vite possible.

Ma volonté s'est grandement développée. Je suis plus libre, concentré et motivé. Mon mental ne m'emmène plus dans les méandres du doute, de l’inquiétude de ne pas réussir, de l'impatience etc...

Je suis plus calme, plus serein, plus joyeux (joyeux dans un sens paisible et présent).

Je crois sincèrement que je n'étais pas suffisamment prêt pour pratiquer l'astral. Aujourd'hui, je m'en rapproche.

Mon mental était trop présent, trop puissant.

L'auto-observation, le rappel de sois, la transformation des impressions, le discernement m'ont beaucoup aidé.

Cela m'a permis de créer une deuxième "personnalité". Une personnalité tourné vers l'intérieur. Un homme qui veut se libérer.

Après 9 mois, mon mental s'est vraiment calmé. J'ai un certain contrôle sur lui. Pas un contrôle de force, mais simplement une supériorité qui fait que c'est moi qui décide. Il sait qu'il ne peut plus faire grand chose contre moi.

Malgré tout, il attend tapis dans l'ombre une situation difficile pour reprendre le pouvoir.

Le résultat de cet ascendant sur les processus de pensées est que je me sens réellement plus paisible. Plus VIVANT !

Quand je suis en rappel de moi, d'auto-observation durant la méditation active, je suis vraiment ancré dans mon environnement. Je goute la vie autrement. Tout à une saveur délicate de douceur. Difficile à exprimer.

Tout est plus simple, plus léger. Il n'y a plus de rapport de force avec mon mental qui cherche à m’inquiéter, me mettre en colère, etc...

Je ne dis pas que je maitrise totalement, loin de là. Mais beaucoup mieux.

Je partage ici une conférence du V.M Samael qui récapitule très bien les choses : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... eillee.php

Je l'ai lu hier, et je vis effectivement ce qu'il aborde à propos du mental.

Quand on accède à cette partie du mental, nous nous ressentons en paix et en connexion avec quelque chose de supérieur. C'est une sorte de certitude qui renforce notre Volonté.

Je peux donc témoigner en faveur de l'importance de méditer sur sois dans la vie de tout les jours. S'observer en chaque instant met la lumière sur nous. Toute notre noirceur et éclairer par notre discernement et notre observation. Alors on peut rectifier nos mauvais penchants.

Cette noirceur m'emprisonnais énormément. Sans m'en rendre compte.

Vous n'êtes pas conscient de votre enfermement. Vos Moi vous endorme complètement.

Plus nous nous observons, plus nous nous connaissons. Plus nous comprenons nos erreurs. Une prise de conscience se fait et tout s'éclaire.

Il me parait aussi juste de dire qu'il n'y a pas 36 chemins. L'un est noir, malheureux et endormi. L'autre est lumineux, joyeux et réveillé. Avec des degrés dans la noirceur et la blancheur.

Nous sommes actuellement sur le chemin noir et nous revenons petit à petit sur la bonne Voie par nos efforts.

Le tout est de savoir revenir sur le chemin sans utiliser notre mental noir. Sinon nous y restons sans nous en rendre compte.

(Je me rend compte de la difficulté d'expliquer les choses)

La synthèse du Bien et du Mal, selon moi est un bon moyen de simplifier les choses pour agir correctement. Même si la bonne Voie est ni bonne ni mauvaise en sois, cette approche biblique aide à se rectifier.

Mais l'indispensable est de prendre conscience. Prendre conscience ne se fait pas par le mental.

Le mental doit être utilisé pour mener à une prise de conscience qui nous réveil petit à petit.

Par exemple :

Je ne me fixe sur rien de particulier. Je suis au travail, un environnement ou plein de choses se passe. Certaines choses me font réagir et font bouger en moi des agrégats de colère, d'impatience, de joie etc...

Comme je suis en état d'observation et de rappel de sois, je vois ce qu'il se passe en moi.

Un personne me parle de manière désagréable. Je vais lui répondre selon ce qu'il se passe en moi. Si ma fierté en prend un coup, je vais habituellement répondre sèchement et avec agressivité.

J'ai vu les choses se passer. J'ai ressenti en moi quelque chose qui se blesse et qui me fait réagir mal.

Pour remédier à cela, étant donné que j'ai remarqué mon défaut en l'observant, je vais pouvoir agir différemment pour cesser de l'alimenter. Je me suis rendu compte que ce n'était pas juste et sain de fonctionner comme je l'ai toujours fais sur ce thème. Alors je décide de changer mon comportement vis à vis de cela.

Mais je ne dois pas me forcer. Je dois prendre conscience de ce défaut.

En s'observant, on prend conscience de ce défaut. Il faut se rend compte qu'il est en nous et le comprendre. Le savoir ne suffit pas. j'ai mis 9 mois à comprendre cet aspect...

Il faut le vivre, pas le savoir
. Le voir agir.

Alors on l'a repéré. Puis on peut modifier notre façon d'agir sur ce thème sans effort, avec compréhension.

Cela empêche de continuer à développer ce défaut.

Je suppose que par la suite, plus nous développerons cette observation, plus nous faisons la lumière sur nous-même. Plus nous sommes capables de connaitre et comprendre nos défauts par cœur.

Arrivé à un certain niveau, nous les comprenons suffisamment pour voir leur "racine" et les détruire par le Feu de la Divine Mère. Mais je n'en suis pas encore là.

Cette façon de faire me libère de mes chaines. Et je suis réellement plus heureux. Plus vivant.

Ceux qui n'en ont pas encore fait l'expérience peuvent croire que c'est douloureux d'éliminer ces défauts. En réalité c'est difficile parce qu'on fait résistance. On lutte contre eux en utilisant les défauts eux-même... On fait intervenir le défaut de la tristesse, du doute, du désespoir quand on essaye de les éliminer. Il n'y a pas vraiment de lutte à donner. Juste observer avant de donner le coup de grâce avec l'aide de notre Divine Mere.

Note : La fois où j'ai beaucoup souffert, j'avais demandé l'aide de ma Divine Mère pour me montrer mes défauts. La réponse ne se fit pas attendre.
J'ai vu après ma souffrance dans une conférence du V.M Oscar que l'on pouvait faire appel a la Divine Mère, mais que cela faisait intervenir la Divine Mère Mort. Elle nous met en avant certains défauts mais sous une telle intensité que sans un certain niveau d'auto-observation et de détachement, la douleur est telle que le suicide peut sembler la seule solution pour certaines personnes. C'est trop intense.

Je déconseille donc fortement de demander l'aide de la Divine Mère pour vous faire apparaitre vos défauts, tant que vous n'êtes pas suffisamment avancé sur l'auto-observation détachée.

Important : Je ne parle pas de demander à la Divine Mère pour supprimer un défaut (là c'est important de demander) ! Mais bien de demander quelle nous les montres. C'est sans doute une bonne aide pour des gens d'un certain niveau de détachement.

Concernant l'Astral, que cela change-t-il pour moi ?

Du fait de m'auto-observer et de me rappeler à moi le plus souvent possible en journée, j'ai plus facile le soir (car c'est le soir en ce moment que je pratique) de rester alerte et vigilant. Je m'égare beaucoup moins.

Ma volonté c'est grandement renforcée. Je suis présent et davantage concentré.

Je me souviens aussi mieux de mes rêves.

Les réels changements se sont produits depuis environ 2-3 semaines.
C'était un réel effort au départ de prendre le contrôle et de s'observer sans forcer.

Puis un jour comme un autre ce m'a parut vraiment simple. Ma vigilance varie d'une jour à l’autre mais malgré tout, je le suis beaucoup plus qu'avant.

Hier j'ai relu certaines pages sur la pratique de l'astral de mon très cher ami Noé. Cela m'a permis de comprendre les choses autrement qu'avant.

Aujourd'hui je considère que mes obstacles sont relativement mineurs.

Mais il m'était nécessaire de gagner en concentration, en présence au quotidien, en connaissance de sois pour améliorer mes possibilités de sortie.

Je pense donc que les semaines qui arrivent vont être déterminantes et beaucoup plus concluantes. Nous verrons bien !

Mes principaux obstacles sont ceux de bases :

Je ne peux pas pratiquer le matin pour le moment (depuis environ 2 mois) car je suis trop fatigué et me lève déjà à 5h pour partir à 5h30 au boulot. Je dois donc pratiquer le soir au couché.
Ce moment me convient bien, mais il est difficile de résister au mental et au sommeil.

- Je ressens au bout d'un moment des démangeaisons sous forme de vibration dans l'organe sexuelle et bas ventre. C'est presque insupportable.
Je remarque que si j'ai le bas ventre relativement vide, le problème ne survient pas forcément.
Jeûner le soir ou manger peu peux surement m'aider. Mais je voudrais tout de même passer cette barrière en passant outre. J'ai des difficultés digestives depuis toujours. Lié au deuxième chakra ? Dans tous les cas je me porte toujours mieux quand je ne dois pas d'alcool, que je dors à horaire régulier et que je ne mange pas trop, et peu de viandes.

- Trop de fatigue et la tentation est vraiment trop forte de me mettre sur le côté. Je dois mieux gérer ma fatigue et me coucher un peu plus tôt.

Hormis cela, je n'ai pas d'autre difficultés particulières. La gorge sèche n'est plus un problème, je m'égare plus autant qu'avant mentalement. Donc je parviens assez facilement à rester présent. Ma volonté est plus forte qu'auparavant depuis ces 2 semaines.

Je pense donc qu'après cette lecture et cette avancée, la semaine prochaine va être intéressante. J'avais tendance à laisser tomber par impression que cela n'arriverait pas ce soir. Mais visiblement il faut simplement dépasser ces obstacles paisiblement et attendre. M'enfin passer 3h d'attente je pense laisser tomber car le lendemain va être trop difficile. Je devrais y arriver avant cela normalement.

Au final, depuis ma pratique générale, je suis plus heureux, plus en paix, plus détaché de mes émotions négatives, plus clair et plus vivant.
J'ai aussi développé ma compassion pour les autres et pour le règne vivant. J'ai le Cœur plus développé.

Il était grand temps que je me libère de mon mental un tant sois peu.

Une question à part : Est-il indispensable de pratiquer la nuit le Maithuna ? Est-ce simplement une question d'aspect plus spirituel le soir ?

Car en général je suis déjà trop fatigué pour pratiquer le soir en ce moment. Nous pratiquons en général vers 20h.

Mes salutations à tous. Dans la Paix.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 13 août 2017, 12:17

Bilan de la semaine passée :

J'ai réduis mon alimentation le soir pour limiter les dérangements digestifs. J'ai remarqué une amélioration nette.

J'ai tout de même eux des sensations désagréables de cette ordre certaines fois, mais il semble que je commence à les dépasser.

Note : Les anciens dérangements que j'avais au début de mon journal genre : démangeaisons, gorge sèche et obligation de déglutir, ne sont plus présents depuis plusieurs mois. Cela peu arriver mais cela ne me dérange pas et c'est très sommaire.

Devant les propos de Noé, de ne pas bouger coute que coute, j'essaye de rester détacher de toute sensations désagréables et de tenir bon jusqu'à la décorporation.

Cependant, cette semaine fut intéressante car j'ai eu des sensations totalement ingérables.

Qui me font dire que mon mental est vraiment très fort et qu'il ne veut pas que je sorte.

J'ai eu trois dérangements importants lié à un point :

Mon niveau de vigilance est sans doute encore un peu juste. Passé un certain temps (1h30-2h ou moins), la fatigue étant présente, le soir, je fini par perdre mon attention à 90%. Je suis limite plus conscient.

Mais encore un tout petit peu.

Sauf que mon corps se met à faire des choses pour me pousser a bouger.

- Sans m'en rendre compte, mon corps se met à déglutir sans fin jusqu'à que j'en ai des nausées. Cela me fait reprendre un niveau de conscience de veille et stop la méditation.

- Nez qui coule subitement et même résultat.

- Visage qui se crispe et qui m'empêche de respirer

Ce sont des sensations d'un autre niveau que les simples démangeaisons etc... Parce que là, je ne vois pas comment je pourrais passer outre. Si ce n'est en étant plus vigilant.

Seulement la fatigue étant présente, je ne vois pas comment être plus vigilant devant les portes du sommeil.

Sommes-nous censés être pleinement réveillé jusqu'au sommeil ? Où est passée la fatigue dans ce cas là ?

Dois-je essayer d'être moins fatigué (ca va etre difficile pour le moment) ?

L'après-midi, je fais une sieste et j'essaye aussi. Mais là, impossible de ne pas sombrer. Trop de fatigue. Le matin, même résultat.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 19 août 2017, 11:25

Bilan de cette semaine passée :

Je sombre comme toujours face à la force de mon mental qui m'invite à me retourner pour dormir.

La semaine qui arrive, je repasse à mes horaires classiques. Je compte donc pratiquer le matin (2h30) pour voir si je résiste mieux.

Note importante :

Depuis quelques jours, j'ai lu une conférence du V.M Samael Aun Weor, où il parle d'un Ordre Tibétain dans les mondes supérieurs appelé Hepoptae. Si on se concentre dessus, il semble qu'il se consacre à aider le dévot à pratiquer le voyage astral conscient et pratiquer le Maithuna en astral. Cet ordre serait composé de très grand Maitres.

J'ai donc naturellement tenté une concentration chaque soir lorsque je pratique mes tentatives.

Les journées, comme toujours, je pratique le rappel de sois en chaque instant pour vivre dans le présent en pleine conscience.

Je me rappel a moi de plus en plus. environ une fois toutes les 2-5min.

Mais lors de mes tentatives de rester présent plus longtemps à chaque fois, j’eus comme une prise de conscience et une augmentation de ma volonté de faire plus.

Devant l'agacement de m'égarer au bout de 2min a peine, j'eus une soudaine envie "d'exploser" ma capacité à rester conscient.

C'est alors que mes durées d'attention se sont démultipliées. J'ai vérifié les jours suivants, et malgré quelques nuances j'ai gagné en état de conscience.

J'ai une concentration plus forte. Est-ce grâce à l'aide de l'Ordre ? Ou juste une prise de conscience interne.

Depuis, mes tentatives astrales sont plus conscientes. J'ai une ferme concentration. Pas parfaite, mais meilleure.

Je me concentre donc en général sur le son de mon cerveau, et reste là plus déterminé qu'auparavant. Les pensées arrivent, je les voient, mais ne passent pas devant ma concentration des sons.

Je pense que les années de pratique irrégulière, dans lesquelles, au départ, j'avais des résultats prometteurs (sons de cloches, forte vibration, enflement etc) mais qui n'ont pas été plus loin par manque de volonté, m'ont fait perdre espoir inconsciemment.

Malgré ma foi et ma volonté, je dois redoublé mes efforts.

Il semble que je reviens à une capacité de volonté et de concentration suffisante pour y arriver.

J'ai malgré tout un soucis qui peut déranger, c'est que je dors tête au sud. Tout le contraire. Mais je ne peux pas tourner le lit. Est-ce réellement problématique ?

Note : Depuis ce cap passé au niveau volonté et concentration, je met plus d'efforts. Je ressens une pression au niveau du troisième oeil. Peut-être que je me force de trop. Si j'en viens à avoir des maux de tête, c'est que ce sera le cas.

Sophia
Messages : 245
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Sophia » 20 août 2017, 04:47

Oui paul, la tete au nord est importante, si tu ne peux retourner ton lit, retournes ton corps, tete au nord. ou alors mets un tapis et dors par terre par ex, il ne faut pas que quice soit te bouges. Concernant l ordre epoptaé, si tu peux par ex,
as tu un petit sanctuaire coin de ta chambre par ex, une ptite table avec nappe blanche, la photo de saw, la pistis, un crucifix du christ pied droit sur gauche, le pentagramme, tt cela est important et donne de bonnes vibrations, ce est peut etre liturgique, mais en astral , il faut s'habituer a voir des choses de la liturgie, si ici en physique on ne fait le miminum, comment la haut ferait on ?

Inutile de te dire tt ceci se sacralise et se purifie conjure etc etc dans la fumee de l encens, a faire soi meme, le maitre saw dans ses ouvrages donne des recommandations la dessus bien entendu.

Leve toi par ex a 4 h du matin , a l aube et face a ton petit sanctuaire privee, tu peux mettre la bougie aussi, tu vocaliseras le mantra om jum prononcé om yum 15mn et concentrer sur le coeur et sans perdre l'acquis, tu retournes dans ton lit, avec le mental et le coeur placé sur cet ordre, la concentration sur le maitre tahuil et les adeptes de l ordre des epoptaé en disant , Om....j appelle et j invoque le maitre tahuil et l ordre des epoptae pour qu 'ils m otent du corp et me reveille en astral.
Qd tu reviendras au reveil , ne pas bouger, yeux fermes, et retrospection avec le mantra raom gaom, en mental, pourquoi car en bougeant on perd bcp de ce qu on a vu en astral. La raison pour laquelle bcp ne se souviennent de leurs experiences astrales ou sorties astrales.

Pour les sorties et bcp oublient, dans la vie de tous les jours c est le coeur qu on taffe avant tout, le cardia, om masi padmé yom, mantra pour developper le cardia, sert toi bcp des mantras, un mot, un ensemble de mots vibratoires sans chercher la signification calme le mental et te permet de te concentrer, laisses les pensees venir, acceptent les et observe, san jugemnt, ton mental revagabonde, alors reviens tranquilo sur le mantra sur le mantra que tu utilises. Courages !

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 29 août 2017, 20:38

Salut Sophia :)

Merci pour tes conseils, j'y tiens compte et me rend à l'évidence depuis peu de l'importance de cultiver l'amour du Divin en toutes choses. Chose que j'ai peu à peu oublié en grandissant.

Ce soir,
Je tenais à vous partager quelque chose d'important pour les mérites du cœur et votre évolution sur cette Voie.

C'est un article au sujet de la "Prière en Septs Vers" rédigé par le très cher André B. :

https://www.facebook.com/notes/m%C3%A9d ... 554049432/

Puisse-t-elle vous aider dans votre quête.

A bientôt.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 03 sept. 2017, 15:27

Bonjour à tous Essences Divines !

Récapitulatif de la semaine passée :

J'ai fais un rêve Vendredi où ma compagne me "trompais" en embrassant quelqu'un d'autres secrètement. Le résultat fut qu'au réveil, à 5h, je ressentais une forte peine qui semblait blesser mon cœur.

J'ai faillis annuler ma méditation pour me recoucher. Pensant que je ne pourrais pas sortir de cette peine et qu'elle gâcherait ma méditation.

Puis je me suis dis que tant qu'a faire, j'allais profiter de cet état pour méditer dessus.

Après une rapide toilette et petit dejeuner, je m'assois sur mon fauteuil adoré et dédie cette méditation à l'éveil de tout les êtres et au mien.
Je reste quelques instant dans une pensée de Compassion pour tout les êtres qui souffrent, puis fait le silence en me concentrant sur les sons du cerveau.

Ma douleur est toujours présent mais pour le moment je reste là, et observe simplement.

Après une sensation de calme cotonneux qui survient après environ 1h de méditation, je décide de me concentrer sur cette douleur.

Je réflechi à la raison de cette souffrance, repasse le rêve en détail, observe mon comportement pervers lorsque j'apprend qu'elle m'a trompé.

Qu'est-ce ? de la peur ? de la colère ? Jalousie ?
Peut-être un peu tout cela, mais il y a quelque chose de plus fort qui dépasse cela.

Je réflechi sur ma réaction dans mon rêve, puis me dit qu'après-tout, elle ne m'appartient pas. Elle est libre d'agir comme elle le souhaite. Même si ce n'est pas une bonne action.

Ma réaction destructrice et perverse que j'ai eu ma réellement fait me dire que je m'abimais et cette réaction risque de me faire tomber.

Elle ne doit plus exister.

Puis je comprend que cette douleur venait d'un Amour-Propre blessé. J'ai été blessé qu'elle me trahisse et qu'elle préfère un autre. Et je me "vengeais" d'un manière detestable.

Pensant avoir suffisamment compris le défaut, je décide prier ma Divine Mère d'éliminer ce défaut. Il ne doit plus exister en moi.

Quelques secondes plus tard, je ne ressentais plus aucune douleur.

Ais-je réussi à éliminer ce défaut ?

Je discute avec notre adoré Noé et il me confia ceci :

"Pour être un peu plus précis sur l'élimination des égos: il est évident qu'il faut d'abord éliminer les égos du niveau 1 pour ensuite voir et étudier les égos du 2ème niveau, et ainsi de suite jusqu'au 49ème niveau..."


Ce que je comprend qu'en partie.

Je crois comprendre qu'il faut commencer par les plus visibles, et quand ils disparaissent, nous en découvrons d'autres plus enfouis.

J'ai la semaine dernière médité et prié le V.M Samael et ma Divine Mère de m'aider à comprendre comment comprendre un défaut et l'éliminer.

J’eus l'envie de me rapprocher de ma Divine Mère pour me sentir soutenu et voir sa présence agir quand j'élimine un défaut.

J'ai ressenti par la suite un besoin de prier.

Je compris que c'était en réalité à moi de me rapprocher d'elle. Je comprend que la prière est important pour être continuellement dans un état de dévotion et d'ouverture au divin.

Je compte donc développer le sentiment de voir la présence de la Divine Mère dans toute la création. De l'adorée.

J'ai commandé un chapelet 108 grains. Je prévois de prier 108 fois la prière en sept vers donné dans le message précédent. Je souhaite la réciter 100 000 fois (environ 3 ans de prière) chaque soir pour augmenter ma dévotion et recevoir l'aide du Divin.

C’est pourquoi, quand vous avez des obstacles, si vous récitez 100 000 fois cette prière, vous pouvez avoir confiance que ces obstacles seront immédiatement levés. »


Car je sais au fond de moi, que mes difficultés proviennent en grande partie de la densité de l'égo. Je dois et c'est ce que je souhaite le plus, m'affranchir de cet égo.

Seconde expérience de la semaine :

Ce matin, réveillé naturellement et par un chat faisant son bazar à 6h, je me lève, m'occupe de lui et hésite entre méditer assis ou allongé dans mon lit chaud et douillet.

Devant la fraicheur de la chambre, je décide de jouer au paresseux :lol:

Je reste statique comme à mon habitude en décubitus dorsal (sur le dos, bras le long du corps, pour les intimes).

Puis au moment de la fatigue, l'envie de bouger est IMPOSSIBLE à surmonter. Réellement, je sais que pour certaines choses, c'est faisable de rester immobile. Mais a cet instant-ci, je ne vois pas comment. Assis, oui sans doute. Je compte essayer cette semaine.

Je me retourne mais essaye de rester conscient. Puis m'endors.

Comme à quasiment chaque rendormissement, je me rappel de mes rêves. Sans doute que le matin, nous sommes moins épuisé, et je reste plus facilement conscient au moment de l'endormissement.

J'étais dans un sorte de châteaux au grand mur gris. Certains endroits, il n'y avait pas de toit, on voyait le ciel. Il y avait des gens mais me rappel plus.

Au moment où je me suis retrouver seul, je pris conscience que j'étais en train de rêve. Merci le rappel de sois dans la journée.

Je prend le contrôle des choses et l'environnement devient vraiment concret et le degré de présence est proche de l'état de veille. Voir plus.

Mes mouvements sont un peu au ralenti, comme si j'étais dans l'eau. Je sens mon poids comme si j’étais en apesanteur. Très peu de gravité.

Quand je me déplace et tourne la tête, c'est la même chose, c'est un peu au ralenti avec une sensation de bouger dans l'eau. Difficile à décrire.

Je regarde vers le sol et me laisse me soulever du sol pour planer légèrement. Puis me dit qu'il serait utile de méditer. Je décide de m'asseoir en tailleur mais après réflexion, je me suis dit que si je fermais les yeux, j'allais me réveiller.

Je préfère savourer l'instant.

Je me suis déplacer ainsi environ 2min et me suis réveillé.

J'ai fais d'autres rêve par la suite, mais le degré de conscience et resté à celui de rêve classique.

C'est tout pour le moment.

A bientôt Frères et Sœurs cosmique !

HUM HI HUM : https://www.youtube.com/watch?v=Za0vxzPoQ24

Sophia
Messages : 245
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Sophia » 03 sept. 2017, 20:08

Hello, mon cher, je fais un petit tour pour t encourager, car ce n est pas evident tt ce que tu fais, en plus d ecrire sa vie intime.

L'immobilité arrivera , ne t'inquietes pas, on passe tous par là, peut etre que c est un peu facile pour certains, avant de connaitre la gnose samaelienne, je meditais deja et j ai bcp appris avec un bon guru, je retenais tres bien mes reves ou sortie lucides.
apres avoir connu ma 1ere sortie consciente, on n'est plus la meme personne, et c est un debut, c est quelque chose qui s ascquiert en travaillant et tt le temps, veiller son sommeil et devenir un expert eemande de la constance.
Parfois je paresse encore,et manque d assiduité, Ha depuis l'eau a bien coulé, oui tt cela ce sont les merites du coeur, et j essais de ne pas trop gaspiller en intellect aussi. Et tjrs taffer sur ce cardia. Aimer sa mere divine et penser à elle tt le temps, au moindre mefait, on l appelle pour nous reeduquer.

Ha je te comprends, qd tu dis avoir vu ton amoureuse avec un autre en bisou, ne t inquietes pas, cela te permet de denicher les egos qui sont cachés, pire moi j ai eu mr en fornication avec une autre, aucune jalousie, car j ai ltmps travailler sur ce point.
Parfois dans le physique on est avec qqn de fidele et apres on voit autre chose , a notre plus grand deplaisir, mais on sy fait, a force ! nous sommes tous de grands demons avec une personnalité soit disant clean, mais en astral c est tt autre, alors qd on comprend cela pour nous, on peut comprendre les autres.
Je te souhaite bonne continuation. Si parfois tu ressens une petite somnolence dans la journee et que tu reste a la maison, cela peut etre un appel, alors profite de cet instant pour mediter et vocaliser par ex en mental et veiller ce sommeil, c est ainsi parfois on sort en eveil surtout à l aube !
Tt comme toi je continues mes meditations, et je t avoues que parfois je flechis par paresse, j ai envie et puis je trouve autre chose a faire, il faut de la discipline et de la rigueur comme pour toute pratique de la vie. Courages paul , ainsi qu'aux autres dans ce dur labeur.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 04 sept. 2017, 17:45

Merci pour ton soutien chère Sophia ! C'est avec plaisir que je constate que tu continues tes pratiques. Point de repos pour les guerriers du cœur !

Oui c'est difficile, très difficile parfois de se détacher suffisamment de l'égo pour pouvoir agir et travailler convenablement. La dualité est terriblement ardue à dépasser.

Mais j'essaye de faire attention à mon intellect déjà trop développé. J'essaye de ne pas trop me prendre la tête. Cela ne sers à rien.

A toujours !

Avatar du membre
Paul12
Messages : 475
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Messagepar Paul12 » 05 sept. 2017, 17:32

Bonjour Essences Divines !

Ce matin, réveil comme toujours à 5h, même déroulement que d'habitude (toilette, petit dej...)

Mais je me recouche allongé cette fois-ci.

La fois précédente je suis resté assis 1h30 mais je piquais du nez. Je redressais donc continuellement ma tête pour éviter les douleurs aux cervicales. Comme mon objectif actuel et l'astral, il est préférable que je sois allongé.

Je reste allongé dans mon lit quelques minutes dans le silence intérieur. Puis prie avec ferveur ma Divine Mère et le Père. Je me sens plus proche de mon Père qui est en secret mais je ne sais pas pourquoi. Je ne ressens pas spécialement de contact ou de sensation quand je prie ma Divine Mère. Mais je ne me décourage pas.

Ma prière (qui peu varier quelque peu sur la forme selon mon humeur) : Divine Mère, Père qui est en secret, je dédie cette méditation à l'éveil de tout les êtres. Puisses-t-ils atteindre l'éveil et découvrir leurs véritable nature de Bouddha. Puisses-t-il atteindre le bonheur absolu.

J'y met le plus de Coeur possible.

Quelques secondes après cette prière, je reçois des images fugaces mais puissantes dans mon mental. Celle que je me souviens me montrait une sorte d’œuf en pierre beige qui s'ouvrait en 4 pétales (quartiers). A l'intérieur se trouvait de l'Améthyste.

Si quelqu'un à une idée de ce que cela représente ?

Puis je suis resté immobile malgré, les démangeaisons etc... Ce n'est pas un problème. Une déglutition automatique mais rien de grave.

Puis après 1h environ j'eu l'envie de bouger. Et je me suis dis que j'allais me mettre sur le côté pour m’endormir et tenter un rêve lucide.

Je fis effectivement un rêve ou ma compagne était là. Nous étions chez ma mère et je lui montrais les éléments incohérent de l'environnement pour lui montrer que nous étions en astral.

Je ne sais pas si c'était un rêve simple ou un rêve légèrement lucide.

A bientot !

PS : Pensée pour toi Sophia avec le cyclone prêt de tes Terres.


Retourner vers « Apprendre comment faire un voyage astral : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités