Carnet de route de Paul

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Répondre
Avatar du membre
Noe
Messages : 625
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Carnet de route de Paul

Message par Noe » 19 janv. 2017, 13:49

Bonjour mon cher frère Paul,

Avant de te proposer une méthode plus rigoureuse, avec plus de sacriffices (aussi bien pour toi que pour ton épouse), mais au bout du chemin, cela te permettras d'obtenir de très grands résultats et de faire un pas de géant. Car si j'ai pu oser le faire, c'est que tout le monde peut le faire également, mais c'est aussi pourquoi la majorité des gens ne réussissent pas car la mauvaise volonté associée à la paresse font beaucoup de ravages actuellement dans tous les domaines de la vie quotidienne...

J'aimerais t'inviter maintenant à faire un travail beaucoup plus rigoureux. La méthode consiste à avoir un cahier dédié uniquement à tes expériences de méditation, relaxation mentale, concentration mentale (qui provient du coeur), etc., y compris le travail sur soi-même, et les techniques du voyage astral. Non, il ne s'agit pas de faire la même chose que sur ton carnet de route. Il s'agit uniquement de noter le temps que tu passes chaque jour à tel travail ou telle occupation. Sur ce cahier, il ne doit y avoir pour 90% de tout ce que l'on pourra lire: uniquement des chiffres. Je m'explique: à quelle heure as tu commençé ta journée ; puis noter le début et la fin de toutes les activités. Lectures, méditations, observation de la phase transitoire, l'auto-observation sur soi-même ou la méditation active, etc., uniquement des chiffres. Ainsi, après une période de 90 jours tu pourras observer ce que tu as réellement fait, et de ce fait noter les obstacles que tu rencontres, etc. Pas de blabla, mais rien que des résultats.

Pour cela, je te propose une didactique qui a déjà fait ses preuves (je l'ai effectué, et je l'ai également transmise à d'autres étudiants qui ont également obtenu de très bons résultats). Cependant, cette méthode extrême n'est pas une obligation, et ne doit pas devenir une religion, c'est seulement un support de travail que l'on peut réaliser pendant 90 jours, et renouveler cette phase extrême lorsque notre emploi du temps nous le permettra. Il ne s'agit pas de faire quelque chose qu'on ne comprend pas, car le but est d'obternir des résultats hors du commun pour des efforts hors du commun. Nous pourrons mieux en parler via skype.

1. Se lever à 5h du mat (ou 4h si cela est nécessaire)(si on se lève à 4h, il faudra être au lit à 21h ; puis se nettoyer rapidement (rapidement ne veux pas dire se négliger). Il important de bien se préparer et parfumer la pièce où l'on va travailler avec des encens comme le benjoin ou larmes d'oliban (résine d'encens), la myrrhe, l'aloès, puis le soufre, et ensuite le camphre. Ceci sert à préparer la pièce pour recevoir l'aide des Maîtres et des élémentaux de la nature, pour nous aider. Et on prendra un petit-déjeuner rapide. En ce qui concerne les encens, on peut commencer à mettre une seule résine, que ce soit l'oliban ou la myrrhe.

2. Pour débuter, on peux lire et étudier les oeuvres de l'Avatar du Verseau: La Psychologie Révolutionnaire, Le Mystère de la Fleuraison d'Or, La Grande Rébellion. Ensuite, La Révolution de la Dialectique, puis Les Trois Montagnes. Cette étape dure 1 bonne heure. A force de régularité et de sincérité, ainsi que d'une attitude droite (comme celle de l'Arcane 1), on entre peu à peu en connexion avec l'Esprit Universelle de Samael. C'est une étape magique est réellement extraordinaire.

3. Ensuite, on entre dans la méditation profonde. Au minimum 1 heure, mais 3 heures sont mieux adaptées.

:arrow: ATTENTION: cette pratique extrême n'est pas faite pour tout le monde car toutes les personnes n'ont pas toutes les mêmes motivations. En effet, durant toute ma vie, j'ai pu observer que les gens organisent mieux leurs vacances (vacances de Noël, vacances de février, tous les ponts de mai et juin se transforment en grands week-ends, sans oublier les grandes vacances...). Mais lorsqu'on leur pose la question sur la méthode et l'organisation qu'ils ont pu avoir pour provoquer l'éveil de la conscience, c'est à ce moment précis qu'ils commencent tous à mentir et à se faire passer pour des martyrs qui n'ont jamais pu trouver le temps, ni l'argent (hélas, mais j'ai entendu ces refrains des milliers de fois).

Ensuite, ceci n'est pas à réaliser pour tous les jours, mais cela se prépare pour l'effectuer sur des périodes. Et 90 jours constituent une très bonne période. De plus, il faut savoir également que ces pratiques d'auto-observation sur soi-même (ou la méditation active), de méditation profonde, etc., ont un seul but commun: provoquer l'éveil de la conscience. Cependant, c'est n'est pas la pratique qui va provoquer l'éveil de la conscience, mais le travail intérieure sur soi-même que la pratique exige pour passer à un niveau supérieur, qui va lui-même de par sa rigueur et le sacrifice qu'ils demandent qui provoqueront l'éveil de la conscience. C'est pour cette raison que seule la Divine Mère, ou le serpent électronique, peut tout rendre possible. Car c'est Elle qui nous aide le plus dans notre vie quotidienne: c'est pourquoi, on l'appelle la grande Dame de toute compassion.

J'espère que mes paroles sont compréhensibles, car il ne s'agit pas d'une disciple extrême, mais d'un travail ésotérique rigoureux que l'on réalise sur une courte période. On ne sort pas de la Compassion en Action.

Il n'y a rien sans rien, si on veut obtenir l'extraordinaire, il faut réaliser l'extraordinaire. Combien de fois, j'ai entendu dire derrière mon dos, c'est façile pour lui, car il a médité pendant des nuits entières, et cela pendant plusieurs mois... Que des blabla de la part de personnes paresseuses, car combien de ces personnes sont venues me demander: "'mais comment as-tu réaliser cela?". Beaucoup ont préféré critiquer, plutôt que de venir me voir pour s'entretenir sur ce sujet. J'aurrais tellement de choses à dire que je préfère m'arrêter là car l'essentiel a été dit. Et pour les persones sincères, je sais qu'elles me contacteront pour en savoir plus et surtout pour se mettre à pratiquer des techniques qui marchent et qui ont déjà fait leurs preuves depuis des millénaires.

Courage mon frère Paul, et que la Grande Dame de Toute Compassion te vienne en aide pour te montrer l'autre face cachée de ce monde.

***
Image
Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Disponible via skype pour toute aide pratique.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 19 janv. 2017, 16:03

Méditation de l'apres-midi : 1H qui m'ont parut des heures.

Je pense avoir démarré une lutte avec mon Moi de Colère. Depuis mon mon premier Maithuna où je priais ma divine mère de l'éliminer il y a deux jours, je me sens irritable et il semble vouloir prendre le dessus.

A tel point que je ne peux pas méditer calmement. je pense et m'énerve. Je me fais violence pour le repousser et ne pas m'apparenter à lui.

Mais pourtant c'est bien moi qui l'ai crée. C'est une partie de moi.

Je tente de m'apaiser en écoutant de la musique : https://www.youtube.com/watch?v=bpvkkQXyt-c

J'ai choisi cette musique rapidement sans avoir cherché, je l'avais entendue il y a peu et j'ai eu comme besoin de l'entendre.

J'ai les larmes pas loin. Je suis déçu de moi. J'ai besoin de remuer, envie de tout et n'importe quoi.

Moi qui croyais être avancé, je me rend compte que je ne vaut presque rien. J'ai en moi tout les défauts possibles.
Même pas foutu de faire une simple sortie astral. Le truc de base !

Ca commence à me saouler de faire genre que je vais y arriver.

Je continuerai quoi qu'il arrive. Mais je n'espère plus rien. Si j'avais seulement commencé je dis pas, mais ca fait des années que je m'intéresse et fait des tentatives.

NOTE : CE MESSAGE FUT POSTE AVANT DE LIRE LE MESSAGE DE NOE
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 19 janv. 2017, 20:22

Cher Noé,

Merci pour ton message.

Je suis prêt et veut bien faire cet effort. J'aime les défis et me donner de la peine.
Ceci-dit, à la reprise de mon travail, je suis moins sûr de pouvoir tenir la cadence, car j'ai besoin de beaucoup de sommeil et mon travail et physique. J'espère que mon corps et mon mental tiendront le coup.

Je trouverai donc mon siège pour pratiquer ou un simple tapis au sol.

Ce que je crains, ce n'est pas la difficulté, mais c'est surtout de ne pas avoir de résultat. De ne pas réussir à faire ce qu'il faut en mon intérieur pour avancer.

Dois-je faire quelque chose de particulier durant la méditation profonde ?
J'ai le sentiment que de faire le vide ne fera pas avancer.

Merci pour ton soutien Noé.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 20 janv. 2017, 09:57

Méditation du soir : 1h environ.

Rien de spécial. Je n'ai pas de difficulté a rester immobile mais ne vois pas d'intérêt. Je le fais quand même sans me poser de questions.

Méditation du matin : Débout 5H
- Toilette rapide mais que je ne trouve pas utile puisque je me lave le soir avant de dormir.
- Je déjeune une banane, jus de citron et miel.

Ma compagne se réveille et râle un peu ne comprenant pas ce que je fais debout à cette heure-ci. Alors qu'elle devait bien se douter que j'allais pas faire une marelle, puisque je lui avait dit que maintenant je méditerai le matin. Elle ne s'attendait pas si tôt.

J'ai donc eu droit au sempiternel : je vais pas pouvoir me rendormir, les minettes vont faire le bazard etc.

Je suis déjà plus qu'agacé.

5H30 : Lecture de la fleuraison d'or : je n'apprend rien de plus. Je réapprend qu'il faut éliminer ses Moi durant le maithuna, et réexplique l'importance du maithuna pour créer les corps. Histoire des types Casanova etc...

Si, j’apprends qu’apparemment il ne faut pas prier sa Divine Mère DURANT l'acte mais juste avant de répandre le Semen, il faut s'allonger sur le dos PAR TERRE tandis que la compagne reste sur le lit, pour prier sa Divine Mère.

Je ne vois pas l'intérêt de faire ainsi. Et comme Samael n'a pas été exempt d'erreurs ou de choses non nécessaires, je doute de l'utilité de faire ainsi. A moins qu'on m'explique pourquoi.

Pourquoi ne faudrait-il pas plutôt le faire pendant ? Ou même après (pour éviter de se déconcentrer durant l'acte), mais en restant allongé sur le lit, tenant la main de sa compagne, et en l'invitant à prier avec moi pour doubler la force de la prière à dissoudre le Moi voulu ?
N'est-ce pas plus puissant plutôt que d'utiliser sa femme comme un simple instrument et de filer par terre pour prier ?

Je croyais que c'était l'Amour qui comptais. Là je vois quelqu'un qui se sert de sa compagne ni plus ni moins.

Désolé mais ce sont des détails que j'ai du mal à comprendre et je ne veux pas accepter tout ce qu'on me dis sous prétexte qu'il est plus avancé alors qu'au début de ses livres, il disait encore que la femme ne pouvait s'auto-réaliser. J'ai du mal à comprendre qu'un Maitre dise de pareilles choses.

Je ne critique pas, je constate.

Je pense que je vais commencer par agir un peu par mon intuition vis à vis de son enseignement. Il à essayé ainsi, j'y ajouterai mon feeling.

6H30 : Méditation.............

Ma compagne se lève pour se préparer, fait du bruit s'en va à 7h15.

Je ne fais que penser à ce que j'ai lu. Je me concentre malgré tout mais difficilement. La colère me souffle à l'oreille droite, et ma volonté à l'oreille gauche. Après un temps, un de mes chats miaule à la mort, je me demande ce qu'il se passe et me lève pour voir si elle n'a pas un problème.
Pas du tout, elle s'ennuyait royalement.

Méditation cassée après 1 heure environ. Je me remet assis, essaye de continue mais après 15min je vois bien que cela sert à rien.

Résultat :

Noé, ta méthode, j'en suis convaincu, doit donner de bons résultats. Mais tu pourras dire que c'est de la mauvaise volonté ou ce que tu veux, je ne peux pas faire ainsi et créer une ambiance colérique dans mon foyer.

Si je dois pour cela me mettre à dos ma compagne, alors je ne ferai pas comme cela.

Je vais essayé une alternative, pour pouvoir pratiquer l'essentiel sans déranger.

Je pense essayer de me lever à 5H, me passer un coup d'eau fraiche, manger un petit truc, puis me rallonger sur le lit rapidement, pour ne pas trop déranger ma compagne.

Et je vais méditer 3h ainsi par jour.

Les deux terreurs de chats resteront couchés, ma compagne sera moins dérangée, et je serai moins énervé.

Et j'aimerais ajouter une méditation avec encens le soir assis dans ma pièce 2 fois par semaine par exemple.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 20 janv. 2017, 12:35

https://www.youtube.com/watch?v=5mcheezNvZc

Très intéressant et compréhensible
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 20 janv. 2017, 15:10

Méditation apres-midi :

Je veux mettre en pratique tout de suite avec la compréhension que je viens d'avoir.

Sur mon siège, je récite mentalement HAMSAH. Je remarque que réciter ce mantra permet d'avoir une respiration similaire à celle du sommeil profond.

Dû à un manque d'habitude de respirer d'un coup ainsi, ou je ne sais pas, j'ai d'une seul coup très chaud, presque en sueur. Et quelques vertiges comme quand j'entre dans un état second de relaxation.

Le mantra m'aide à rester concentrer mais peu à peu, les mêmes pensées reviennent et m'emporte en partie.

Pensée de : Tiens, je ferai bien un peu de gratte. Quest-ce que je mange ce soir, reprise du boulot etc etc.

Je reprend le dessus et j'avance. Je fais le yoyo entre le vide et les pensées qui reviennent sans que je m'en rende compte.

J'ai du mal à me frayer un chemin parmi ces Moi.

Comme le rappel Samael, je ne m'occupe pas du temps qui passe, je suis présent à ce que je fais.

j'ai parfois des pensées où je m'imagine réussir mais je reviens à mon état.

J'arrête car je sens qu'il est temps je fatigue un peu trop.

de 13h30 à 15h.

Pas de déglutition ni rien.

Si je parvenais à faire ainsi tout le temps, ce serais un plaisir. Fichu Ego .
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Avatar du membre
PetitHommeLibre
Messages : 24
Enregistré le : 14 déc. 2015, 07:11

Re: Carnet de route de Paul

Message par PetitHommeLibre » 20 janv. 2017, 15:29

Paul12 a écrit : Si, j’apprends qu’apparemment il ne faut pas prier sa Divine Mère DURANT l'acte mais juste avant de répandre le Semen, il faut s'allonger sur le dos PAR TERRE tandis que la compagne reste sur le lit, pour prier sa Divine Mère.

Je ne vois pas l'intérêt de faire ainsi. Et comme Samael n'a pas été exempt d'erreurs ou de choses non nécessaires, je doute de l'utilité de faire ainsi. A moins qu'on m'explique pourquoi.

Pourquoi ne faudrait-il pas plutôt le faire pendant ? Ou même après (pour éviter de se déconcentrer durant l'acte), mais en restant allongé sur le lit, tenant la main de sa compagne, et en l'invitant à prier avec moi pour doubler la force de la prière à dissoudre le Moi voulu ?
N'est-ce pas plus puissant plutôt que d'utiliser sa femme comme un simple instrument et de filer par terre pour prier ?

Je croyais que c'était l'Amour qui comptais. Là je vois quelqu'un qui se sert de sa compagne ni plus ni moins.

Désolé mais ce sont des détails que j'ai du mal à comprendre et je ne veux pas accepter tout ce qu'on me dis sous prétexte qu'il est plus avancé alors qu'au début de ses livres, il disait encore que la femme ne pouvait s'auto-réaliser. J'ai du mal à comprendre qu'un Maitre dise de pareilles choses.
Cher Paul, je comprends ton étonnement.
On se dit que lorsqu'on aime son épouse, on ne se retire pas d'un coup, brutalement, pour ne pas chuter.
C'est prendre sa femme pour un objet de tantrisme, etc.
C'est ridicule de s'allonger sur le dos pour essayer de retenir son semen, autant avoir les spasmes et le plaisir de chuter.
On peut douter, on peut glorifier le concept d'amour. Bien des choses passent dans la tête pour s'auto-juger ou se rassurer après l'acte.
Beaucoup d'idées et de concepts sont brûlés par les pratiques de Maïthuna.

Il ne reste plus après un certain temps que la crue réalité des faits, comme disait le Maître : on est blanc, gris ou noir.
Et on décide de devenir blanc, de rester gris ou de devenir noir.




A propos de l'auto-réalisation de la Femme :

1968 Les corps solaires.txt (CS:Chap20) : CHAPITRE20 Les Glandes Sexuelles. :
- S’autoréaliser à fond n’est possible que chez des hommes normaux et des femmes normales ; on entend par homme normal celui qui a des gonades masculines normales, et on entend par femme normale celle qui a des gonades féminines normales.

1968 Les corps solaires.txt (CS:Chap33) : CHAPITRE33 La Seconde Naissance. :
- Rappelez-vous, frères gnostiques, que notre grande devise est Thelema (la volonté). L’autoréalisation intime est uniquement réservée aux hommes et aux femmes qui ont Thelema.

1983 Pistis Sophia.txt (PS:Chap10) : CHAPITRE10. :
- L'homme ne pourra jamais aller plus loin que la femme, et la femme ne pourra pas non plus se hisser à des hauteurs spirituelles plus élevées que l'homme. Ceux qui affirment que les femmes ne peuvent s'autoréaliser sont des ignorants. Bénies soient les femmes christifiées !

5EVfr06.txt (5EVT06:Conf172) : CONFÉRENCE N°172 : DIVERSES INTERROGATIONS SUR LA FEMME :
- Par déduction de cela, nous pouvons établir comme corollaire que la femme a les mêmes droits que l'homme et que l'Autoréalisation intime de l'Être n'est pas possible sans l'union des parties séparées homme-femme. Tous deux, unis au moyen du sexe, constituent en eux-mêmes une créature ineffable, un Elohim Créateur...

5EVfr08.txt (5EVT08:Conf220) : CONFÉRENCE N°220 : PRINCIPES GNOSTIQUES ORTHODOXES (Réponses de l'Avatar du Verseau) :
- D. Maître, un jour vous avez écrit que pour que la femme puisse s'autoréaliser totalement, elle devrait remplacer son corps pour un corps masculin. Mais, maintenant, vous nous dites que la femme a les mêmes droits, tant physiques que spirituels, d'hériter, donc, de la Sagesse et de l'Immortalité, exactement à l'égal de l'homme. Nous aimerions que vous nous éclaircissiez cet aspect, Maître...
- M. Certainement, dans le passé, nous pensions que pour que la femme puisse s'autoréaliser, elle devait prendre un corps masculin. Nous nous basions sur le fait que Jésus de Nazareth n'était pas une femme, ni le Bouddha Gautama Sakyamuni non plus, ni Hermès Trismégiste, ni Quetzalcoatl.
Le Christ pour tous et tous pour le Christ.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 20 janv. 2017, 18:12

Cher Petit Homme Libre, merci pour ton message.

Je faisais effectivement référence à ton dernier extrait quand je disais qu'il pensait, au départ, que la femme ne pouvait s'auto-réaliser. Mais oui je sais que par la suite, il a corrigé ses dires. Je ne fais que dire qu'il me parait étrange qu'un Maitre puisse mettre l'homme au dessus de la femme, le dire à l'humanité, en se basant uniquement sur des hypothèses. Mais l'erreur est humaine.

Par contre, tu ne m'as pas compris, j'ai du mal m'exprimer pour le fait de s'allonger en decubitus dorsal juste après le coït.

Tu fais référence à un passage du Mariage Parfait dans lequel Samael dit que pour ne pas répandre le Semen en cas de danger, il est profitable de s'allonger sur le dos par terre et remonter de toute ses forces.

Moi je faisais référence à un passage du Mystère de la fleuraison d'Or :

Page 40-41 :
L’extrême sensibilité des organes sexuels annonce toujours la proximité du spasme ; nous devons alors nous retirer à temps pour éviter l’éjaculation.
On continue ensuite le travail, l’homme étendu sur le sol en décubitus dorsal (sur le dos), et la femme dans le lit. On supplie la Divine Mère Kundalini, on la prie, avec des phrases simples issues d’un coeur sincère, d’éliminer avec la Lance d’Éros, avec la force sexuelle, le Moi qui personnifie l’erreur que nous avons réellement comprise et que nous aspirons à réduire en poussière cosmique.

Du coup je répète ma phrase :

Pourquoi ne faudrait-il pas plutôt le faire pendant ? Ou même après (pour éviter de se déconcentrer durant l'acte), mais en restant allongé sur le lit, tenant la main de sa compagne, et en l'invitant à prier avec moi pour doubler la force de la prière à dissoudre le Moi voulu ?
N'est-ce pas plus puissant plutôt que d'utiliser sa femme comme un simple instrument et de filer par terre pour prier ?

Je croyais que c'était l'Amour qui comptais. Là je vois quelqu'un qui se sert de sa compagne ni plus ni moins.

J'ai peut-être exagéré dans le fait qu'il ne fait qu'utiliser sa femme à ses fins, mais je trouve que cela manque d'amour.

C'est pourquoi, je prend le risque de faire en rajoutant mes intuitions. Car j'ai du mal d'accepter quelque chose qui ne me parle pas intérieurement.

Le sentier du mariage parfait me parle beaucoup dans son idée globale. Je n'ai pas de difficultés à l'accepter comme bonne pratique. Mais c'est dans les détails que je reste dubitatif. Il rajoute trop de choses inutiles qu'il dit dans un livre, puis retire dans l'autre. Exemple : chanter le mantra XXXX et finalement non le mantra XXX et finalement non, aucun.
S'allonger sur le dos par terre pour prier, non finalement pendant l'acte, non finalement faut faire le tour de la maison à cloche pied :mrgreen:

Chacun peut choisir de cette manière. Mais je préfère faire à mon ressenti, comme lui l'a fait au sien. Puis peaufiner par la suite.

PS : Vous êtes pas sorti avec un gaillard pareil (moi) :mrgreen:
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 21 janv. 2017, 10:48

Méditation matin 5h30 :

Je me lève, me passe un coup d'eau fraiche, puis me rallonge sur le lit. Il fait trop froid pour me concentrer donc je me met dans le lit.

Je reste ainsi environ 45min. Puis décide de dormir...

Je décide de ne pas forcer les choses. Si je vois que je n'arrive plus à me concentrer, que mes Moi prennent vraiment le dessus trop longtemps, j'arrête.

Je prend bien le temps de les analyser, les regardes pour comprendre, tente de voir comment ils arrivent. A quel moment. Tente de passer outre.

Ainsi j'espère pouvoir les éliminer et aussi essayer petit à petit d'aller plus loin dans un concentration parfaite.

Je ne sais pas si tolérer une quelconque pensée dans mon esprit soit une bonne idée, car du coup je me laisse happer. J'essaye de trouver le bon compromi entre les tolérer un instant sans opposer de résistance et rester concentré.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de route de Paul

Message par Paul12 » 23 janv. 2017, 10:34

Hier soir, je pense que je n'étais pas loin d'une sortie consciente.

Après une certaine réflexion, je me suis dis que sortir consciemment sans technique particulière était réservé à des gens ayant des facilités (condition d'Ego plus favorable, pratique dans des incarnations précédentes etc). Sans dire qu'il n'est pas possible d'y arriver ainsi, je pense simplement que c'est plus compliqué pour une grande majorité d'y arriver facilement.

Du coup je suis revenu à un mélange entre mes pratiques d'antan et des méditations comme Noé.

J'ai acheté il y a un bon moment le livre pratique de Akhena. Elle propose tout une série d'exercices, de témoignages, d'explications concrètes et claires. Vraiment très intéressant. Ayant été pris par un changement personnel je n'avais lu que le début.

On y voit beaucoup d'expérience, une connaissance véritable du corps astral et des moyens d'avancer. Elle parle également de l'essence divine qu'elle appelle Diamant et la Kundalini "Feu".

J'y retrouve les explications de Samael sous une autre approche.

J'ai lu à peu près tous les expériences connus, mais je trouve chez elle une fraicheur et un aspect ludique dans ces propos. C'est très agréable et motivant.

Hier soir, j'ai mis en pratique un de ses exercices qui propose de pratiquer une respiration en 4 temps. J'inspire en ressentant le Feu monter de la base de ma colonne vertébrale (premier chakra) jusqu'au sommet du crâne (chakra coronnal). On bloque un instant la respiration et on essaye de ressentir l'énergie du feu jaillir au sommet du crâne. Durant l'expiration, on ressent l'énergie du feu redescendre. Fin de l'expiration, on maintient une pose respiratoire où on ressens le feu se replacer à la base de la colonne.

On pratique ainsi un certain temps (l'exercice complet n'a pas de durée particulière, mais une moyenne de 20-30 min est suffisante pour la plupart).

Je ne sais pas si on peu contrôler le Feu ainsi, mais il est clair que l'imagination concentré à la volonté permet d'occuper le Mental, et on sens que l'énergie circule dans le corps à l'endroit où on visualise.

Cela me rappel un exercice de Robert Bruce que j'avais appris au tout début : On ouvrait un à un nos chakras en s'imaginant les ouvrir avec nos mains comme une miche de pain. On imaginait tirer avec nos bras l'énergie de la Terre pour la faire passer dans nos jambes jusqu'au premier chakra, on répétait l'opération environ 7 fois par chakras. Au fur et à mesure, on sentait les chakras vibrer.

Il ne me semble pas incongru de penser qu'une concentration du mental sur cela apporte un résultat, et permet d'accumuler de l'énergie.

Note : il est bon de se détendre pas mal avant de pratiquer cela.

Je reviens à l'exercice d'Akhena (son pseudo viendrait de son guide qui s’appellerait Akhenaton).

Après un certain temps à faire ces respirations en 4 temps (par exemple 8 secondes pour inspirer, 4sec de maintien, 8 secondes d'expiration, 4sec de maintien etc..) Cela nous fait du 8/4/8/4.

On reprend une respiration à deux temps. On laisse le Feu se replacer à la base de la colonne puis on continue cette respiration lente mais classique.

Puis, lorsqu'on le décide, on programme une sortie.

Par exemple, par une phrase simple : Je sors de mon corps à 4h du matin.

Ou : Je sors de mon corps maintenant.

Dans un état de relaxation avancé, la programmation serait plus puissante, et il est fréquent que le corps se réveil en vibration ou déjà en astral si on choisi 4h par exemple.

Pour tester, j'ai décidé de sortir maintenant.

A partir de cette programmation, on concentre notre attention sur le Diamant (esprit divin situé entre les deux sourcils) et on se laisse baigner dans un lumière blanche qui envoi un faisceau très haut dans le ciel.

Personnellement, j'ai simplement concentré mon attention entre les deux sourcils et j'ai essayé d'effectuer une sorte de pression en levant le regard (difficile à expliquer).

Instantanément, mon corps s'est mis à vibrer fortement, je me sentais partir avec quelques sensations de vertiges, et je sentais une très forte chaleur. J'ai essayé de rester le plus calme possible en lâchant prise,et je pense avoir eu l'état propice, excepté quelques pensées.

Mais cela n'a pas été plus loin, j'étais dans un état plus avancé de relaxation par la suite mais c'est tout. J'ai ressayé l'exercice une deuxième fois rapidement mais rien de plus.

Le tout s'est déroulé en environ 45min.

J'ai comme la sensation que je n'avais pas assez d'énergie (de carburant) pour décoller.

Je trouve cette expérience très encourageante dans le sens où je ne pense pas que ce sois une simple transition dans l'état de relaxation. Car je n'ai pas besoin de toute ces sensations pour être en relaxation profonde.

D'autant plus que, ma compagne lisait sur son téléphone (qui éclairait bien) à côté de moi. Je n'étais pas dans un environnement parfaitement calme.

Et c'est la première fois que je parviens à ce genre d'expérience le soir avant de dormir. Il m'est déjà arrivé ce genre de sensation (mais pas si bien accepté) auparavant mais pas le soir.

Je pense que je vais continuer d'essayer cette pratique le soir avant de dormir, et faire une méditation classique le matin.

Petite précision :

Akhena propose de poser le bout de sa langue entre la jointure palais/dents, et de garder la bouche légèrement ouverte pour respirer par la bouche. Respirer par la bouche stimulerait le Feu, et par le nez, le "diamant".

La zone où le bout de la langue se place serait un circuit d'énergie (connu dans la médecine chinoise) qui ferait un circuit fermé si on y place la langue. De plus, cela permet de na pas assécher le fond de la gorge par l'air qui rentre.

On salive un peu plus, mais d'après elle, déglutir ne pose aucune problème pour sortir de son corps. Et me dire cela m'a fait déglutir une fois ou deux et j'étais plus détendu.

Du coup, je me sentais beaucoup plus relax avec cette pratique. Moins dans le forcing. Et c'est visiblement l'état qu'il me manquait.

J'espère pouvoir vous relater ma première sortie prochainement !
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Répondre