Nous venons de mettre à jour le Forum de Don et Compassion !
Nous souhaitons que ce nouveau design vous plaise !
Si vous rencontrez une quelconque difficulté, n'hésitez pas à nous contacter à soutien@don-et-compassion.com

Retour à l'Innocence (carnet de route)

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Répondre
Ko no kokoro
Messages : 11
Enregistré le : 28 août 2017, 20:35

Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Ko no kokoro » 29 août 2017, 15:06

Mon histoire
Voici ma véritable présentation, qui je le crains va être longue, mais si vous êtes patient je vous invite à la lecture.
Je vais ici, Après avoir raconté toute mon enfance en détail, faire un véritable cahier de route sur l'évolution de mes progrès en voyage astral.

J'ai 15ans, enfin...j'en aurait 16 en Septembre.
Je suis élevée depuis mes 4ans dans ma famille adoptive en France.
Il faut savoir que mon père est purement Cartésien, et le sujet de discussion sur la religion, l'ésotérisme ou toute choses mystiques et non vérifiée par la "science exacte" est tout simplement banni et interdit.
Ma mère, elle, est plutôt agnostique. Elle n'est pas religieuse, ne crois pas en dieu, mais accepte le fait "qu'il pourrait y avoir" ... elle croit au magnétisme et à la médecine chinoise.
Moi, c'est beaucoup plus compliqué que ça, mes croyances ont évolué, mais je pense que je n'ai jamais été aussi catégorique que mon père.
Les énergies, le sacré, la vérité, l'amour, les entités et les maîtres, l'âme, l'essence divine, la mère divine... tout ça ne m'a jamais vraiment quitté. Et même si à l'époque ce ne sont pas forcément ces mots qui pour moi les définissaient je sens que c'était ces mêmes forces.
Alors bien que je ne sache pas par où commencer vraiment... voici l' histoire de mes plus lointains souvenirs jusqu'à maintenant, et plus loin encore.
J'ai des dizaines, peut-être même des centaines d'anecdotes à vous conter et j'espère avoir beaucoup de retours parce que je me pose énormément de questions sur mon enfance, (qui n'est pas forcément extraordinaire) mais vous me le direz.
Je serai ravi d'avoir vos avis Noe car j'entends beaucoup de bien de vos conseils, et de vous aussi Paul12 car j'apprécie beaucoup votre carnet de route.
Modifié en dernier par Ko no kokoro le 09 sept. 2017, 19:31, modifié 1 fois.

Ko no kokoro
Messages : 11
Enregistré le : 28 août 2017, 20:35

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Ko no kokoro » 29 août 2017, 15:45

Quelques précisions

Notez que mes souvenirs ne sont pas forcément rangés par ordre chronologique, mais je preciserait le moment et mon âge...
J'essai de faire un texte agréable à lire, donc mon témoignage va être romancé, mais ça n'entache en rien sa véracité.
Vous le comprendrez plus tard, mais je vais faire de mon mieux pour ne pas mettre par mégarde un faux souvenir.
Je vais tenter de faire ressortir mes sentiments, mes suppositions, et mes interrogations actuels ou de l'époque, afin que vous puissiez me répondre au mieux. J'utiliserait je pense un code de couleurs.

Je vous souhaite à tous de faire votre propre et meilleur des chemins de trouver réponses à vos questions et d'atteindre votre but.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 509
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Paul12 » 29 août 2017, 20:48

Bonjour, Bien Aimée Ko no kokoro,

Je suis heureux d'apprendre que mon humble journal ai pus t'aider et t'encourager. Il est fait pour cela en grande partie.

Je tâcherai de t'aider dans la mesure de mes capacités.

A toujours,

Ko no kokoro
Messages : 11
Enregistré le : 28 août 2017, 20:35

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Ko no kokoro » 02 sept. 2017, 13:56

Merci pour ta réponse mon Cher Paul12
Mon histoire

Partie 1
Quand un enfant s'exclame "j'ai parlé au chien !"
Ses parents le regardent d'un air amusé, et souvent demande le sujet de la "discussion"
Et ils jouent la comédie jusqu'au bout pour faire plaisir au gosse, et puis un jour estimant qu'il est "assez grand pour comprendre" ils arrêtent et lui expliquent alors "la vérité de ce monde" ... "les chiens ne parlent pas". Pourtant, l'enfant lucide, est certain que le chien lui a parlé. Cependant pour faire plaisir a ces parents il abandonnera ses valeurs et mettra sa parole en doute, et à force de se mentir à coup de "je suis grand maintenant" "je ne suis plus un bébé" etc... il cessera d'écouter le chien et petit à petit il ne l'entendra plus et finira complètement par oublier qu'il a parlé un jour avec.

Personnellement je ne me souviens pas avoir eu une discussion un jour avec un animal ou une plante quand j'étais petite. Sans que personne ne me le dise, j'avais ce sentiment fort que c'était possible, l'intuition. J'ai essayé de leur parler. Mais est ce qu' à 4ans il est trop tard ? Ou bien m'avait on déjà dis auparavant qu'il était "impossible" de parler à ce qui n'est pas humain, et je l'avais à mon arrivée en France oublié ?
Peu importe, si j'ai toujours considéré que Tout pouvait parler ou communiquer, je n'ai à mon souvenir jamais entendu de réponses.
Alors est ce là, ou avant ? J'ai commencé à me mentir : je me racontais que les plantes me répondaient. Je pense que ce qui m'a permis de ne pas oublié ce monde "enfantin" c'est quand j'en ai parlé à mes parents, ils ont joué le jeu, et comme je savais que je mentais, je savais donc qu'ils me mentaient aussi.
Et à leur manière de jouer la comédie, car je le percevait parfaitement bien, il m'est apparue comme une évidence qu'ils avaient oublié ce monde, et cela fut renforcé le jour où "ils me trouvèrent assez grande" pour me révéler "la grande vérité de ce monde".
Je n'entendais pas ce que animaux et plantes et voir même les minéraux avaient à me dire, mais jamais je me suis séparée de l'idée qu'ils puissent parler.

J'ai fais l'erreur d'en parler à mon père bien après "l'âge limite où c'est acceptable" mais aussi têtu l'un que l'autre je restais certaine de l'intelligence de ces êtres en général, tendis qu'il restait persuadé de leur faible savoir, et il ne pouvait tolérer que je puisse donner tant d'importance à ces "choses vivantes".
Alors voilà j'ai compris que mon père est dévoré par son ego, s'interdisant toute intuition "trop animal" et affirmant à qui veut bien l'entendre que le Raisonnement est base de toute vérité.
Je ne n'arrive toujours pas à croire que je ne me sois pas laissé emporté par ses idées.
Est-ce la magie du cœur ? Non, j'ai fait beaucoup trop d'erreurs pour avoir cette magie.
Bien que cela soit paradoxal j'ai l'impression que le mensonge pourtant si néfaste m'a énormément sauvé jusqu'à là même si je souhaite me défaire de ce lourd fardeau à présent. (Je pense que si je vois ce côté positif et négatif au mensonge, c'est que je suis dans le conflit des opposés, mais je n'en suis pas si sûr j'attends vraiment votre avis là-dessus car j'avouerai que même après avoir beaucoup médité sur le sujet je reste encore perdu).
Donc pour finir cette partie, sans jamais "entendre" j'ai observer les animaux, comme j'ai des chats je me suis basé sur la philosophie féline, qui reste semblable à tout le règne animal.
Plutôt que de prendre mes parents pour exemple, j'ai pris mes chats. J'ai découvert, ou plutôt cultivé la simplicité en toute choses, l'Amour et l'intuition. À une époque, mon ego était là, mais sans le dissoudre, j'arrivais à une certaine maîtrise et harmonie entre "moi" et "moi ego"
Parfois, il prenait d'un coup le dessus et me faisait faire des choses horribles, par exemple, et c'est terrible, essayer d'étrangler mes Maîtres (mes chats) ou alors des crises de mal-être où toute ma vie je la voyais comme douleur.
Mais sans cesse je me rappelais à moi et avant de commettre des crimes, je retrouvais l'Amour et implorais le pardon et mon ego (Non dissous) était de nouveau contraint à ce taire.
Ici ce termine cette partie. Mon ego est bien plus fort par rapport à "l'époque" où se déroule mon souvenir. Il est dominant maintenant.
Voilà donc sans avoir de questions définis, j'aimerai bien savoir ce que vous en pensez de tout ça.
Je vous souhaite à tous de trouver le bonheur !
Modifié en dernier par Ko no kokoro le 09 sept. 2017, 19:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 509
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Paul12 » 03 sept. 2017, 11:47

Bonjour Chère Ko no kokoro,

Merci de partager avec nous ton enfance et tes ressentis. Ces partages de témoignages pourront éventuellement intéressés d'autres à suivre cette Voie et se découvrir eux-même.

Ils aident aussi à faire confiance à son intuition.

C'est le premier point que je souhaite te confier.

Le simple fait que tu repenses à ton enfance, et sur la relation que tu as et avais (car tu as toujours cette relation enfoui en toi) avec les autres Etres qui peuplent la Terre (Gaïa), signifie bien que tu as une certaine sensibilité avec ces autres règnes.

Si tu penses à tout cela, et que tu crois au fait qu'une forme de communication est possible, c'est que tu dois te faire confiance. Surtout si tu creuses cette question dans tes méditations profondes.

Il faut comprendre Ko no kokoro que tout les êtres ne sont pas au même niveau de compréhension, d'ouverture de conscience.

Certains ont déjà commencé le travail d'ouverture, d'autres moins, ou pas du tout.

Et nous vivons également dans un monde rongé par le scepticisme. Une vraie catastrophe causé par le mental égoique devenu maître.

Certaines personnes ne peuvent plus faire confiance en leur intuition, leur ressenti, car cela sort du "cadre" social.

Leur mental conditionné leur en empêche. Pourtant, sous certaines conditions, leur Coeur est touché et parfois certaines ouvertures se produise.

Donc, fait toi confiance.

J'ai également souvenir que je parlais dans un langage incompréhensible et que je parlais a mes chiens étant petit. Aujourd'hui j'ai tendance à penser que c'était simplement un moyen de développer mes capacités d'élocutions. Mais je sais aussi que le langage du Coeur existe.

Et ce langage sers à communiquer avec tout les êtres. A des niveaux que tu n'imagines pas encore.

Concernant le développement de ton égo, c'est tout à fait normal. Difficile de ne pas sombrer comme tout le monde en imitant tout le monde...

Le plus important, et je suis sûr que des milliers d'êtres chantent en coeur le fait que tu commences à reprendre le contrôle de ton esprit.

Car tu peux retrouver ta véritable nature de Bouddha en cherchant dans les profondeurs de ton être. Faire la lumière sur tes ténèbres pour que ta conscience puissent reprendre son trône.

Effectivement, nous devons être au dessus de la dualité, de la lutte des opposés. Ce n'est possible qu'en travaillant avec les émotions supérieurs qui te font monter en vibration et en laissant plus de place à ta conscience par la méditation continuelle.

Mais ne brule pas les étapes, il y a des niveaux et des niveaux. Aujourd'hui tu considères utile le mensonge pour certaines situations, et tu as raison. Mais plus tard, tu auras également raison de bannir le mensonge de ton être.

Si le mensonge sers à protéger autrui ou toi-même, alors à ton niveau tu peux te permettre de mentir.

Exemple : Des criminels recherchent un individu pour le tuer, il te demande si tu l'as vu (et effectivement, dans lexemple, tu l'as vu).
Dois-tu dire la vérité ?

Il faut prendre les décisions avec un coeur de compassion et d'amour pour tout les règnes. Tout nos actes seront jugés. Si le mensonge était par cupidité, colère, etc... Le karma tombera inévitablement.

Il ne faut donc pas agir robotiquement, mais avec le coeur. C'est réellement selon la situation que l'on juge l'acte (tout du moins, à notre niveau).

Mais c'est pourquoi nous devons méditer sur tout nos actes de la journée pour savoir si nous avons agis justement ou non. Et si ce n'est pas le cas, nous devons comprendre en profondeur quel est l'égo qui nous a fait agir faussement. En faisant la lumière dessus, nous pourrons à l'avenir l'empêcher d'agir, et le détruire.

L'égo correspond à nos erreurs du passés. En s'observant continuellement, nous pouvons arrêter d'agir par habitude. Et donc cessé de cultiver nos défauts pour les renforcer. Nous leur coupons leur nourriture.

Le premier but est donc de cesser de les nourrir en étant attentif.

Quand tu atteins un haut niveau d'initiation, le mensonge n'est plus admissible, mais cela n'est pas comparable.

J'espère que cela à répondu à ta question.

Je ne pense pas me tromper en disant que tu es un ancien boddhisattva, ou en tout cas, tu y vas.

Voici un article qui t'aidera à comprendre : https://www.facebook.com/notes/m%C3%A9d ... 764623190/

Pour avoir un peu d'étude sur l'égo, tu peux lire La psychologie révolutionnaire, la revolution de la dialectique. De Samael Aun Weor. Tu peux les trouver en PDF gratuitement sur internet.

Point à part mais capital, SURTOUT, ne tombe pas dans le vice de la fornication ou de la masturbation, si ce n'est pas trop tard.

La sexualité mondaine est basée sur la fornication, elle est purement égoique. Il n'y a pas d'Amour.

Les êtres qui conserveront leur énergie jusque l'âge de 21 ans auront utilisé cette énergie pour terminer parfaitement le développement de leur corps physique. Tout les autres ont perdu beaucoup en forniquant avant l'âge. C'est mon cas. Et je regrette terriblement.

Par fornication, nous entendons atteindre l'orgasme et perdre le Semen. le V.M Samael appel cela "renverser la Coupe". C'est le pire des actes. Un pêché contre l'Esprit Saint.

Cela te paraitra étrange de premier abord, mais vraiment, je crois qu'il est préférable de t'en parler maintenant.

Nous devons tous, ne jamais renverser la Coupe de toute notre vie. Grâce à cela, nous développons des qualités exceptionnelles et nous pourront dissoudre l'Ego parfaitement.

Je partage également (met le en favoris) une liste de conférences du V.M (Vénérable Maître) Samael Aun Weor retranscrites ou il parle de tout ce qu'il faut savoir sur les 3 facteurs : http://www.gnosis-samaelaunweor.org/fr/ ... -evangile/

Ici, nous sommes pour tout les types de religions qui parle d'Amour. Car la religion, malgré ses déformations par l'égo des "hommes" aident beaucoup nos frères.

C'est pourquoi nous pourrons aussi parlé sous les termes bouddhistes que gnostique ou chrétien etc...

Il faut se souvenir que ces religions furent données par de grands Maîtres. Même si beaucoup ont étés déformées dans les siècles.

C'est tout pour le moment.

Vasy doucement, est conserve la Joie dans ton Coeur. Ne te prend pas la tête :)

A bientôt, Très Chère Soeur.

Ko no kokoro
Messages : 11
Enregistré le : 28 août 2017, 20:35

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Ko no kokoro » 05 sept. 2017, 19:29

Bonsoir,
Merci Paul12 pour ta réponse si complète et constructive.
Ce soir, comme tous ceux avenir je pense, je n'ai pas beaucoup le temps de développer une réponse... "hélas", les cours reprennent et je vois mal comment je vais avoir le temps de méditer, ou même de me balader et m'instruire sur don et compassion.
En plus je vais bientôt être privée de tout ce qui touche à l'informatique, pour me permettre de mieux "raisonner" sur mes devoirs.
Sincèrement je n'avais pas prévu que mes parents agiraient ainsi même si c'est "pour mon bien".
Alors bon j'essaierai de méditer le soir, et de bien pratiquer le rappel de soi en journée. Pendant les week-ends je tâcherai de venir terminer ce que j'ai commencé (soit mon carnet de route) et d'avancer ma lecture du site... (ou sinon j'essai de récupérer mon téléphone en semaine mais ce ne serait pas très "fair-play" de ma part :lol: ).
Peu importe les obstacles je continue !

Je vous souhaite pleins de réussites !

(P.-s. Je voulais rejoindre le temple bouddhiste près de chez moi, mais évidemment "l'ex" vénérable Sogyal Rinpoché à des problèmes avec la justice pour des sujets choquants :? ... autant dire que mes parents ne me laisseront certainement pas y aller :cry: )

Sophia
Messages : 269
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Sophia » 06 sept. 2017, 17:06

Bonjour à vous tous ici et bienvenue à la jeune ko no kokoro.

Cela fait super plaisir de voir que des jeunes cherchent le vrai savoir, et s'interressent à connaitre un peu plus sur soi et les mysteres qui nous entourent.

Merci paul de prendre de ton temps et de lui expliquer la connaissance que les maitres ascensionnés nous on laissé. Cela ne passe pas inaperçu aux yeux des hierarchies de la grande fraternité blanche. Chaque acte bienfaisante qu'on pose, on recolte un petit cadeau pour notre avancée spirituelle.

Je trouve pour une jeune de 16 ans qui parle ainsi est une sage, bien souvent dans des jeunes vehicules se trouvent deja une grande sagesse.
Et tant mieux.

Ko no kokoro, tu me fais penser un peu à ma personne etant jeune, on ne se souvient plus d avoir causé avec les animaux, plantes etc, mais intuitivement nous savons que c'est possible.
Et si intuitivement nous savons cela, c'est qu'à un moment nous l'avons tous fait, puis par la suite on a gravé sur nos disques durs des mauvaises données sans effacer le contenu du dessous. Et parfois, cela ressort et on est convaincu au plus profond de nous d'avoir cette capacité qui nous fait partir à la recherche d'une certaine vérité.
Aujourdhui, je suis mere de 2 enfants bien grands et je me comporte sans honte, comme une toute petite enfant, au deplaisir de certains qui reagissent betement, en disant , il faut arreter de croire aux choses inexistantes.
Si au fond de toi même tu sais, alors pourquoi croire, on sait, et c 'est le plus important, juste qu'il faudra reconquerir cette ame d'enfant.
Devenir mature et responsable pour assumer dans cette vie est necessaire, mais rester interieurement comme un tout petit, c'est tres bien pour une certaine avancée. Je te souhaite bon courage dans ta quête spirituelle, et un grand courage à paul dans son dur labeur.

Ko no kokoro
Messages : 11
Enregistré le : 28 août 2017, 20:35

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Ko no kokoro » 10 sept. 2017, 02:01

Bonjour,
Je suis enfin de retour !
Tout d'abord, je souhaite te remercier Sophia pour ton petit message de bienvenue, ça fait plaisir de se sentir accueilli sans "conditions".

Mon histoire


Un jour, on m'a affirmé qu'il était impossible de rester sans avoir une pensée (comptant bien-sûr le fait que se répéter en boucle <je ne pense à rien> est une pensée).
Ce jour là, j'ai affirmé le contraire. Car moi, j'avais souvent l'esprit vide, sauf quand je décidais de rêvasser, ou qu'un grand projet ("enfantin" et "irréalisable") m'occupait la tête.
La personne qui me l'affirma n'était pour une fois pas plus vieille que moi, et je craignais de la vexer, alors je n'ai pas insisté.
À plusieurs reprises, j'entendais des gens dire qu'on visualisait toujours les choses dont on nous parlait, j'entendais parler d'association d'idées.
Imaginer, rêver, pensées incontrôlées, visualisation.... ces mots dont je connaissais la définition n'avaient pas de significations pour moi. Depuis toute petite j'ai toujours eu l'impression de contrôler mes pensées, choisir mes idées et leur moment de parution.lorsque J'étais occupé à une activité par exemple, mon attention n'était qu'à ça et pas ailleurs.
Entendant tous ces discours autour de moi, j'ai souvent demandé à mes parents le fin mot de l'histoire.
peut-on arrêter de penser ?... NON...
Mais pourtant moi si, je pouvais cesser à tout instant si je le voulais, et ça personne ne le croyaient, car ils avaient tous oublié.
Arriva un jour où ne plus "être dans la norme", être qualifiée de "fille qui fait son intéressante" ou même "menteuse", fut une grande douleur pour moi. (C'est récent ça date de la 6e/5e soit j'avais 11/12ans ). À ce moment-là, je me suis forcée à penser sans contrôler... truffer mon esprit d'image de son incohérent, sans choisir, "lâcher prise"... Et enfin, je me suis senti à peu près "normale" de ce point de vu là.
Maintenant je pense... comme tout le monde...
Parallèlement, j'ai commencé une activité "ésotérique" avec mes amis mais.... enfin c'est une autre histoire dont je parlerais plus tard... toujours est-il, que j'étais dans une dynamique assez étrange.
En 4e j'ai fait une grosse dépression, c'est une histoire que j'aurai aussi à mieux raconter car elle soulève pas mal de questions pour moi, mais ce que je veux souligner, c'est qu' à cette période, j'ai pensé laisser tomber la pensée incontrôlée. Je ne sais pas comment vous 'expliquer mais j'étais vide... le pied entre 2 mondes...

Depuis que je connais ce forum, j'ai appris l'auto observation et le rappel de soi. J'y reviendrai... mais j'ai cette impression d'avoir toujours fait ça avant ma grave décision.
2 soirs je suis allée à un concert, et je ne sais pas si c'est la musique trop forte pour moi, le lieu ou autre chose, mais j'ai cette impression et j'aimerai savoir si à votre avis j'ai la conscience éveillée à ce moment-là.
J'ai d'abord un sentiment d'incompréhension, puis mon esprit ce vide, et j'ai juste conscience d'être là. J'ai une sensation de malaise, d'être étrangère à mon corps, je suis d'humeur irritée, puis cette vision... plus précise et flou à la fois, plus intense, profonde, une vibration sourde, une douleur de tete fugace car je ne m'identifie pas à elle.
Les gens que je vois ne sont plus vieux vieilles jeunes petits grands gros maigre laid beau blon brun, mais ce sont juste des personnes. Et je sais plus juger. Des gens danse et je les vois et ils ont l'air heureux, pour cette soirée certains ont mis de côté le problèmes et la peur des autres et de leurs regards pour danser. Une sensation étrange de bonheur s'inscrit alors en moi et "me force à sourire" et même si je n'éprouve pas le besoin de rejoindre cette foule dansante, je me sens très proche.
Ces sensations ont était à peu près identique 2 soirs de spectacles au même endroit.
À ma fête d'anniversaire il y a eu une courte période où je me suis sentie "rejeté" sentiment strictement egoique, alors je me suis isolée.
Peu à peu les mêmes sensations sont revenues, sauf qu'il n'y avait ni musique ni gens heureux.
Il m'était simplement impossible de penser, et même si au fond de moi j'avais une sorte de rancoeur pour mes amis de m'avoir délaissé, je n'avais plus que de l'amour à donner ainsi que du pardon. Alors je n'ai plus que pardonné.
Ensuite, cette sensation m'est revenue jeudi dernier lorsque mon père est venu me chercher du lycée, durant la soirée mon ''ego" s'est "réveillé" et à tenté de reprendre le contrôle en se moquant de ma manière trop polie de parler, en créant des conflits intérieur, en me dénigrant, mais étrangement je restait calme, je dirais que j'étais en auto-observation totalement sereine de mon moi... l'ego a triomphé quand je me suis identifiée à une "attaque" de ma mère.
En général sensations durent assez longtemps 1 à 3h et se finissent soit par le surquestionnement de mon ego qui ne comprends pas comment il a pu être enfermé et qui projette des images mental à tir larigot.
Ce n'est pas si nouveau, je ressentais ça aussi lorsque j'écoute des son de très basse séquence... (parfois le malaise est si grand que j'ai l'impression de perdre pied, m'evanouir.. ou peut-être est ce un début de projection astrale ?)
Il me semble que lorsque je ne "pensait" pas encore, j'avais des sensation similaire mais je ne me souviens plus.
Bon donc j'aimerai savoir ce que vous en pensez,
Et puis ce qu'il faut comprendre sur auto-observation et rappel de soi, ce que je dois faire exactement car je suis bien déterminé à éveiller ma conscience !

Paul12 Sophia merci encore pour l'attention que vous m'avez accordé...

Noe je ne sais absolument pas combien de temps je médite, ... mais j'ai besoin d'une aide plus concrète...en plus bien que j'en fasse depuis très longtemps je ne sais pas si j'ai la bonne méthode de méditation.
Je pense sincèrement que c'est maintenant que j'ai besoin de ton aide..


Autre question, j'en suis très loin pour l'instant puisqu'il faut déjà que je fasse un voyage astral,
Mais j'aimerai savoir,
Est-il possible d'être plusieurs fois candidat à l'Initiation ?


Je n'ai pas encore eu le temps de parcourir tous les textes de Don et Compassion...

Sophia
Messages : 269
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Sophia » 10 sept. 2017, 03:48

Ha ma petite je dirais, car tu es plus jeune physiquement, mais je dis cela à tout le monde, mon petit, ma pitite, mapetiote, c 'est un voc. que je me suis approprié, je passe mon temps à creer des mots, j aime certains mots, et on va dire je les collectionne aussi.
j'essais a travers les lignes de te comprendre, ce qui n'est pas evident. il va falloir que je te relise plusieurs fois, mais j'ai comme l'impression de tout comprendre en meme temps tout ce que tu vis.
Peut etre en te lisant, je pense ne pas comprendre, aussi, je me dis, je suis passée par des choses jeunes bien complexes, peut etre pour certains paranormales, mais en tout cas cela aurait ėté complexe à expliquer , definir, relater et surtout à faire comprëndre, alors je me sentais bien seule, et à ce jour tjrs bien seule, meme si j ai une vie de famille agréable et comprehensive.
Je ne sais si tu as lu la psychologie revolutionnaire de saw, mais il va'falloir commencer a lire un peu le maitre saw et certains de ces conferences aussi, aller tt doucement et aussi bien s impregner et mediter dessus, la revolution de la dialectique et apres on verra pour le reste, car trop s eparpiller sera compliqué pour toi, sans te sous estimer bien sur.
Je me rappelle une fois, jeune, je ne pensais a rien, comment je le sais, qqn m avait interpellé et mon esprit etait tellment loin que lorsque la personne m a demandait ton regard etait loin , à quoi, qui pensais tu ? je n ai pas su lui repondre, je me suis dit å ce moment là , mais c est vrai je pensais à quoi, je ne savais, donc j etais assez stupefaite de cela......car en realité je ne pensais a rien du tout, apres avoir fait une retrospection, cela m'arrivait souvent et surtout jeune.
Au final, j ai fini par me mentir, cela est impossible, je revassais et c est tout, me disais je. Alors est ce une fraction de cet instant de vide qu'on recherche, je ne sais ! Ceci dit, ltmps apres, adulte, des inquietudes spirituelles arrivaient tt le temps, mais meme jeune, voir tres jeune, tjrs insatisfaite sur tout, j ai vecu des periodes de somnambulisme, de rebellion, tt le temps, avec tt le monde, ecole, religion, et j en passe, à vrai dire, j ai vecu des choses que je ne saurais mettre un mot dessus à cette epoque, et cela à ce jour. Nos questionnements montre que nous sommes bien dans des inquietudes où notre monade nous pousse à rechercher qui nous sommes, et notre but dans cet existence, et si tu es ici aujourdhui, c est que ta petite parcelle divine commence tres tot å te pousser à te faire chercher une certaine verité. on dit verité, mais au fond qui pet definir cela. Chacun fera sa sauce.

L initiation, c est ta vie meme, la gnose, c est ta vie meme. Et tu passeras ton existence à te chercher, a te comprendre, et a marcher sur un chemin que on ne sait ce qui nous attend au bout. Un moment viendra, où on le saura.

Oui ce serait bien de commencer a comprendre la meditation, a apprendre a mediter, a savoir mediter, et a ressentir tout chaque instant, il est parfois difficile de definir ces propres ressentis, mais ce que tu vas vivre, toi seule pourra le comprendre.
Les autres qui vont t entourer, famille, amis, connaissances etc vont etre là peut etre pour t apporter un element manquant , mais toi seule pourra faire ta propre experience des choses qu'on t'offre dans cette existence. Il faudra garder une certaines ame d enfant, un amour profond pour soi meme, un coeur palpitant a tout aimer, le bon comme le mauvais, la haine comme l amour, le gentil comme le mechant etc. Si tu regardes les gens et tu arrives a ne plus les juger, alors c est une bonne voie à adopter.
L episode dont tu racontes, a mon avis, est une tres bonne chose a avoir tt le temps, et a cultiver et l'état dans lequel tu t es retrouvė , comme tu dis ta grave decision, tu l'a fait pour etre comme les autres, pour etre , dans soit disant une norme, une erreur a ne pas commettre, nous ne sommes les autres, nous sommes differents, et la difference, il faut l accepter, que cela plaise ou pas aux autres.
Je pense que tu as deja de bonnes conditions pour bien comprendre, il te faudra comme nous meme, de la patience, perseverance et surtout demander de l aide a ta propre mere divine de te guider, ainsi que ton pere divin qui est le seul a qui tu pourras faire confiance dans ce monde.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 509
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Retour à l'Innocence (carnet de route)

Message par Paul12 » 10 sept. 2017, 17:19

Bonjour à vous deux, Soeurs de Coeur,

La spontanéité de Sophia a dû déjà t'apporter quelques éléments de réponses.

Tu commences à atteindre une maturité physique qui te permet de faire une rétrospective intéressante de ton comportement. Et comme tu as sans doute déjà parcouru la Voie de l'Initiation, La Voie du Milieu, alors tu as de l'intuition, tu te rappels secrètement les choses.

Il est formidable que tu parviennes à te rendre compte de la voie Juste.

La majorité est trop enfermée dans la Loi de Cause et Effet (le Karma) pour pouvoir sortir de leur scepticisme. Sauf efforts exceptionnels.

Tu as certainement déjà avancé sur le Chemin. Et grâce a tes mérites du Coeur, la Vie t'offre des conditions plus favorables que d'autres pour ton avancée.

Exemple : Un personne née dans un pays pauvre, menant une vie misérable, asservi par le gouvernement, aura beaucoup plus de difficultés à s'en sortir. Ceci est dû au Karma de ses actes passés.

Mais si tu agis en accord avec cette Loi universelle, que tu à conscience qu'il n'y a pas de séparation entre les êtres, et que nous devons agir en accord avec la Vie, alors tu accumules des mérites favorables à une vie évolutive.

Cette Loi n'est pas plus mystérieuse que la gravité par exemple. C'est ainsi.

Seulement, nous avons perdu conscience du caractère interconnecté des choses. Et nous souffrons pour cela.

Nous ne souffrons pas de ne pas être aimé, c'est une illusion de l'égo (de l'amour propre). Nous souffrons de ne pas aimer. D'être coupé du reste.

En cultivant la Joie, L'amour, La compassion, nous nous relions aux Tout, développons des mérites du Coeur, et accueillons des conditions favorables à notre développement.

Et nous sortons de la Souffrance.

Oui, tu peux faire plusieurs fois l'Initiation.

Même certains Maître Eveillé chutent volontairement légèrement pour renforcer leurs qualités.

Les expériences que tu as vécue dénoterais un changement d'état de conscience. Sois par une pleine conscience, sois par l'inverse (enfermement angoissant de l'égo).

Difficile de savoir par rapport à ton expérience.

Mais cela n'a que peu d'importance.

Le temps n'a pas de réalité propre. Il n'y a qu'un éternel présent. Seul le présent compte.

Il est bon que tu rétrospective pour te retrouver. Mais concentre toi sur le présent.

Noé est très occupé. Mais il est probable qu'il te recommanderais d'apprendre à méditer. Rien de plus.

J'ai personnellement ressenti un frustration de mon égo lors de nos discussions. Car sa simplicité est perturbante. Nous voudrions découvrir quelque chose de révolutionnaire. Mais il ne fera pas le travail à notre place. Il nous guidera en partie, mais nous savons déjà ce que nous avons à faire.

Réellement, Noé est à un niveau supérieur. Il impose de savoir méditer au moins heure et d'apprendre ensuite à aller dans l'astral et de provoquer l'éveil de la conscience.

Une fois la maitrise de l'astral acquise, il sera + présent pour nous aider.

Mais je ne peux parler à sa place. C'est simplement pour te conseiller plutôt de lire les conférences de Samael données en lien dans mon message précédent.

Les livres sont nécessaires. Mais les conférences sont plus concrètes.

"La plus haute forme de pensée est de ne pas penser". Réellement, c'est une parfaite maitrise de l'esprit. Et c'est ce que nous devons atteindre.

Sans concentration, sans mental calme, point de Voie possible.

Il faut donc apprendre à se concentrer parfaitement au moins 1 heure.

Quand tu seras capables de faire un certain silence durant 2-3 heures, tu seras en mesure de sortir en astral sans grosses difficultés ou de provoquer l'illumination.

En prenant également en compte de cultiver la Joie, l'Amour, la Compassion dans son Coeur, prier sa Divine Mère, et d'éliminer ses défauts par l'auto-observation constante.

C'est réellement le travail d'une ou plusieurs vies.

Note : Tu trouveras dans les Livres du V.M Samael des erreurs dites. Il a dû payer un fort Karma pour ces erreurs. Un karma réservé aux Maitres. Ces livres ont été rédigés en même temps que son ascension. Il a donc dite des erreurs par ignorance.

Mais tu sembles avoir le discernement nécessaire pour mettre de côté ce qui te parait incorrect où non nécessaire.

Gloire aux Maitres qui se sont sacrifiés pour aider l'humanité souffrante. Ces Etres sont des exemples, des grand Frères, des représentants de l'Amour universelle.

A Toujours.

Répondre