Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Scorlion
Messages : 275
Enregistré le : 10 févr. 2019, 21:57

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Scorlion » 01 mars 2019, 21:08

Je voyais à nouveau ce bébé/enfant noir. Quelques secondes, dans un endroit familier.
[...]

Quelques secondes après avoir résisté à cet obstacle, je ressentais d'intenses vibrations et mon corps (astral je suppose) se redressait comme en position assise.

[...]
J'eus un sentiment de peur étrange, comme si quelque chose de pas très sympas se trouvait dans le coin.

Ce me fit penser que j'avais tout de même pas mal de peur en moi, mais je suis certain que ce n'est pas cela qui m'empêche de sortir de mon corps physique.
- Pourquoi ne pas demander avant la méditation du soir ou l'endormissement, à ta Mère Divine, à Morphée ou à ton Intime ou aux trois, de te montrer cet enfant noir pour le comprendre ?

- Tu parles de résister. V.M Samaël Aun Weor à écrit que la résistance était l'arme secrète de l'égo.
Cette résistance que tu as passée est peut-être un cap qui cache un autre moi. Peut-être est-ce celui de l'enfant noir que tu as vu dans ce rêve. Cet enfant noir éprouve peut-être de la peur et a déjà eu cette impression que quelque chose de pas très sympas se trouvait dans le coin.

V.M Samaël Aun Weor a écrit "les rêves sont vrais".

C'est peut-être une piste.
Que cache cette certitude dans tu parles (ce n'est pas pour moi que je te pose cette question, c'est une autre piste ) ?

Fraternellement.

jerome
Messages : 416
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 01 mars 2019, 22:44

Oui cet enfant noir est intrigant. C'est peut-être lui qu'il faut blanchir en le comprenant profondément avec ta puissance de méditation, ultime étape pour faire naître l'Enfant d'Or, ton Christ Intime, et enfin connaître tt ce que tu désires? On dirait qu'il représente une peur ou une souillure refoulée de l'enfance peut-être, très enfouie? En tout cas il semble avoir une grande importance ds ton dvpt.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 02 mars 2019, 00:24

Dans le dictionnaire onirique gnostique, l'enfant représente pas mal de chose, j'avais déjà étudié et réfléchis sur ce symbole il est déjà apparu une fois ou deux.

Voila ce qui est dit :
Partie interne spirituelle (l’Essence). / Un Maître. /

Agrégat psychique jeune ou sur le point d’être dissout. (Mort) : Nous devons lever l’Intime.

(Dans des tubes transparents) : Naissance spirituelle.

(Enfant qui pleure) : réclamations de la conscience.

(Se voir porter un enfant dans les bras) : symbolise l’Enfant d’Or.

Je ne crois pas en le fait qu'il représente un défaut. Question de ressenti, je le sens plutôt extérieur à mon égo.

Voici le rêve que j'ai fais en juin 2018 avec le même enfant noir :
La nuit, je rêve d'Hercolubus. Un rêve effrayant, grisant, triste et étrange.

C'était confus, mais je voyais soudainement dans le ciel une masse grise qui arrivait. Je me rendait compte que c'était la Fin du Monde annoncée. Je me disais "Maintenant !??". Tout est arrivé vite.

Un frayeur profonde me submergait, et la Planète Géante arrivait à une vitesse folle. Tout ce passe en quelque secondes.

Tout est devenu Blanc immaculé à son passage, plus rien. Que du blanc.

Je comprenais en un instant que je venais de tout perdre, ma compagne y était resté, tout mes proches. J'étais apparemment le seul conscient de mon entourage.

Je voyais des visages de manière confuse dans ce blanc, que j'assimilais à la Hiérarchie.

En prenant en même temps conscience de tout cela, je leur demandait de sauver ma compagne. Je me disais pourquoi moi je suis visiblement en vie.

Ce rêve à durée quelques secondes tout au plus.

La suite, j'étais avec mes collègues de travail, je leur expliquait, encore choqué de ce qui allait arriver, hercolubus, la fin de ce monde, comme si j'étais revenu en arrière dans le temps.

Ils m'écoutaient, dissipés, pas trop croyants, effrayés. Ils me disaient "tu nous inquiètent avec ton histoire!".

Puis je voyais dans le ciel à nouveau, mais plus loin, une masse arrivée. "La Voila !".

Apparaissait alors un petit enfant noir type africain qui marchait en dansant au style africain.

Il était apparemment accompagné d'un homme, style indien d’Amérique selon ma mémoire.

Je ne sais plus ce qu'ils venaient faire ici, savoir si j'étais l'élu, ou c'était à moi de savoir si l'enfant était l'élu, je ne sais plus.

Je m'agenouillais à la hauteur de l'enfant et nous nous faisions une franche accolade. L'enfant d'a peine 3-4 ans était nu, très joyeux.

Fin de ce rêve.

Dans un autre rêve qui suivit, j'étais sur une sorte de Mont, il y avait un homme devant moi, de dos qui semblait me guider. De mémoire il ressemblait à Jésus.

Le ciel était sans atmosphère, je voyais plusieurs planètes dans ce ciel. Uranus, Vénus etc... Elles étaient grosses et reconnaissables facilement.


Ces rêves m'ont chamboulés.

Je pense qu'il y avait une partie qui était lié à mon inquiétude avec ma mère, et ma compagne, qu'elles n'avancent pas assez sur la Voie. De les perdre sans doute.

L'enfant noir, là je ne sais pas vraiment. Très curieux. Je pense à un Maître, ou plutôt à mon Essence. Savoir si j'étais prêt à avancer vers elle ? Je ne sais pas trop.

Les planètes ? Symboles alchimiques des différents corps existentiels ? Je ne sais pas.
Je suis sûr que ce n'est pas lié à de la peur, car ce matin, il y avait bien un ressenti mais je ne pense pas que cela sois la cause première.

Je suis justement plus qu'excité à l'idée de pouvoir sortir de mon corps, c'est quelque chose que j'aspire franchement.

Je pense que cet enfant est important oui. Je l'attribue à un Maître ou une partie supérieure de mon Etre, je ne sais pas.

Oui je vais m'en remettre à ma Mère et mes parties supérieures davantage, je suis fatigué de ces efforts mal dirigés. Pas assez dans le cœur.
Cette résistance que tu as passée est peut-être un cap qui cache un autre moi. Peut-être est-ce celui de l'enfant noir que tu as vu dans ce rêve. Cet enfant noir éprouve peut-être de la peur et a déjà eu cette impression que quelque chose de pas très sympas se trouvait dans le coin.
Non cet enfant noir ne représente pas un Ego de peur, je ne le ressens pas ainsi. Au contraire, il survole tout cela.

Oui ces résistances sont liée à l'égo sans doute, et la propre volonté du corps physique.
Que cache cette certitude dans tu parles
Si c'était la peur, je n'aurais pas cette excitation joyeuse, cette volonté de sortir malgré ces quelques ressentis de peurs liés à de l'égo qui rôde ou des entités.
C'est peut-être lui qu'il faut blanchir en le comprenant profondément avec ta puissance de méditation, ultime étape pour faire naître l'Enfant d'Or, ton Christ Intime, et enfin connaître tt ce que tu désires?
Aucune idée Jérôme... Peut-être, mais c'est encore bien loin ! :)

A bientôt!

jerome
Messages : 416
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 02 mars 2019, 09:03

Ok, je ne voyais pas du tout ça comme ça... J'ai déjà vu sur le forum un autre témoignage d'enfant noir (Jean Pascal peut-ê) qui semblait être qqchose à dépasser, à transmuter. C'est peut-être ton cas, on dirait une partie interne spirituelle (l’Essence). / Un Maître. Tu connais Kirikou? Il incarne le courage et le grand coeur, et triomphe de la sorcière malgré sa petite taille physique. Peut-ê que l'enfant noir apparaît pour t'encourager à persévérer? Comment était-il la dernière fois, triste ou heureux?

Ds le 1er rêve, on dirait la destruction de ton ancien univers intérieur (ego et personnalité) qui se solde par l'apparition de l'Enfant noir. La danse primale, c'est le rythme de la Vie, ça confirme que tu dois trouver la joie à chaque instant, et être dans la paix et dans la gaité comme tu te le proposes. Il semblerait qu'il faille travailler avec cette noble partie intime, et l'affiner, la transmuter en l'Enfant d'Or. Il est accompagné de la Sagesse animique (l'indien) (=le supérieur a besoin de l'inférieur, comme l'homme a besoin de la plante pour respirer, de l'animal pour se nourrir, et la plante du minéral pour se nourrir; tout comme Jésus ne serait rien sans ses apôtres qui ont diffusé Son Divin Message. Nous ne sommes pas plus que ce qui nous est inférieur. En ésotérisme chrétien, cette initiation est symbolisée par le Lavement de pieds). Joie dans la Sagesse, beau programme! Tu m'étonnes que cette destruction de ton homme ancien inquiète tes collègues de travail! :P

Le 2e rêve, c'est ton Christ intérieur idéal, ton futur Christ intime (le mm que ds le rêve des roses ds les choux) qui te montre les influences planétaires du Fatum Orbis, notre système solaire, la mécanicité des lois de causes et d'effets, pour que tu ne t'identifies pas aux évènements extérieurs (à l'époque où tu as fait le rêve). Il faut supporter le fouet de la vie, l'agréable comme le désagréable avec la mm neutralité d'esprit, c'est ce que symbolise la Flagellation du Christ.

Amour fraternel

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 02 mars 2019, 10:08

Bonjour cher Jérôme,

Merci pour tes interprétations, je n'avais pas pensé de la sorte à l'époque de ce rêve. Mais cela semble tout à fait juste et cela corrobore le rêve que j'ai fais cette nuit. Oui je connais kirikou, c'est un peu ce genre de personnage effectivement.

Dans le dernier rêve, il était quelconque, ni heureux ni triste de mémoire.

Pour le 2ème rêve tu comprends maintenant pourquoi je considérais aussi l'homme au look de Jésus des choux, comme mon christ intime, puisque c'est le même que celui des planètes.

Pourtant Noé me parle de mythomanie de l'égo avec ces rêves. Alors je ne sais pas si je dois en tirer un quelconque enseignement.

Cette nuit, au couché je demandais à ma Mère Divine de me montrer qui était cet enfant noir, que représente-il ? J'étais très fatigué hier, j'ai prié sans grande force de volonté.

Durant la nuit je faisais donc un rêve en lien avec mon interrogation.

Je passe tout les détails et l'enchaînement sur les rêves suivants qui n'ont pas grandes importances.

L'essentiel du rêve, je me trouvais à l'intérieur d'une "citée" Romaine ou grecque (plutôt romaine je pense) d'apparence. Une ville entourée de murs avec un forum etc... couleur de pierre typique de ces pays et de l'époque.

Je me retrouvais sur une sorte de place avec un gros taureau gravé sur un mur.

Tandis que je traversais cette petite place, j'attribuais cet endroit à un lieu de tauromachie. Je traverse la zone et me retourne pour regarder les alentours en même temps que je marche.

Il y avait assis 3 dictateurs : Hitler, Staline et je ne sais plus l'autre. Il me semble que c'était Mussolini.

Je traversais la zone pour me rendre dans une petite pièce de l'autre côté, un renfoncement.

A l'intérieure je rencontrais ce fameux enfant. Je me demandais si c'était bien lui car il me paraissait légèrement plus grand, moins noir, plutôt métisse. Il avait les cheveux frisées.

Après réflexion (pendant que j'écris ces lignes), je trouve qu'il ressemble à une peinture que ma mère avait faite, de l'enfant christ qui tient un agneau entre ses bras.

J'allais vers lui, et lui demandait qui il était, que représentait-il ?

Il m'a répondu par deux fois, mais je n'arrive pas à m'en souvenir.

Je le prenais avec moi et le portait pour sortir d'ici.

Je repassais par la zone de tauromachie et quittait la cité avec cet enfant dans les bras.

Générique de fin de ce superbe court métrage ! :lol:


Bon, aucune idée de la véracité de ce scénario onirique.

Tout pourrait très bien provenir de l'égo qui fait son cinéma.

4 choses me semble symbolique et corrobore ta réponse :
- La zone de tauromachie pour représenter la lutte contre l'égo
- Les 3 dictateurs représentant surement les 3 traitres.
- L'enfant, une partie importante de mon Être, l'Essence peut-être.
- Qu'il soit moins noir et plus grand, peut-être que mon travail l'a un peu "raffiner".

Voilà.

jerome
Messages : 416
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 02 mars 2019, 17:54

Noé a raison, l'ego s'immisce dans les rêves (les rêves ne sont quasiment que du mental), c'est pourquoi les rêves sont un excellent moyen d'étude des egos (et souvent aussi un excellent entraînement pour ne pas pécher, ne serait-ce qu'en coeur sinon en actes). Quand à l'interprétation, les egos peuvent s'y mêler si on les laisse s'exprimer (là le mental doit rester à sa place, il ne doit être qu'un outil du coeur). Mais le coeur pur n'a pas d'ego, les deux sont distincts quand on sait faire la différence. Il y a des êtres supérieurs qui essayent de nous aider à nous diriger dans la vie : nos parties supérieures intimes dans le microcosme humain, et des êtres supérieurs dans le macrocosme aussi (notre Guru particulier ou ange gardien, certains Maîtres qui ont renoncé au Nirvana pour aider les pauvres humains, et d'autres...). Si on sait différencier ces signes (ds le rêve comme ds la vie) et la part d'ego qui veut nous induire en erreur, on peut être aidé. Comment savoir? Là encore, le coeur pur n'est pas capable de tromperie (mais il peut se laisser tromper...). Il s'agit d'utiliser le bon "organe". Tu es largement assez avancé en méditation pour observer quelle est la partie de toi qui s'exprime quand tu interprètes ou qd tu prends une décision, il faut juste savoir écouter la bonne partie. "L'oeil est la lampe du coeur", on doit aiguiser nos sens suprasensibles (en laissant bien sûr tous egos en dehors de ça). Relis mon 2e message du 12 février sur ton journal qui est en rapport avec ceci.

Concernant ce rêve, j'arrive exactement à la même analyse que toi. Les dictateurs représentent la tyrannie dont tu es en train de te libérer (c'est pourquoi l'enfant a grandi et blanchi), c'est eux qui commandent dans cette cité (ou plutôt commandaient...) qui est ta personne. Dorénavant, ils ne peuvent qu'observer, mais ils ont perdu leur toute-puissance. Je pense à 3 différentes sortes de tyrannie : celle du centre intellectuel, celle du centre moteur et celle du centre émotif. C'est plutôt ce dernier qui est représenté par l'arène, et les sentiments animaux par le taureau (qui était, tu le notes, absent). Autre piste : méditer les transactions des 3 traîtres, mais dans leurs rapports avec le centre émotif :

1) Judas, quête névrotique de confort, de sécurité et de plaisir émotifs ;
2) Pilate, intellectualisation des sentiments au lieu de les vivre purement ;
3) Caïphe, mauvaise volonté du coeur.

C'est dans cette arène émotive que tu peux recueillir l'Enfant d'Or, comme ds le rêve (corroboré par la danse tribale et l'indien : voir interprétation de l'autre rêve). Il faut donc bien apprendre à résister au fouet de la vie (flagellation du Christ = 2e étape sur 7 de l'Initiation Chrétienne après le Lavement de pieds dont je t'ai parlé la dernière fois) avec égalité d'humeur, maîtriser ses émotions et accueillir les positives avec autant de joie que les négatives (en tant qu'occasions de progrès), tout en restant constamment dans la paix du coeur, la joie, l'amour, la gratitude. Il faut vivre dans le coeur toujours positivement, simplement et bénissant toutes circonstances. Il faut vivre en harmonie avec la Création. Il faut vaincre cet autre dualisme des opposés émotifs, car ceci n'est pas Réel. L'Essence est gaie de nature, les pôles sont des constructions mentales (mais de fait ils existent dans la vie physique, il faut les considérer comme tels, même quand on a dépassé ce dualisme en soi il est toujours dans le Monde de Maya : ne surtout pas se croire hors de portée faute d'être broyé)

Attention, ce faisant, tu peux être détesté par tout le monde si les gens se rendent compte que leurs propos n'ont aucune portée sur ton humeur! Je pense qu'il faut parfois faire un peu l'acteur, sans rien lâcher sur les actes, les paroles et les pensées (qui seuls comptent réellement, contrairement au reste)

Je crois que c'est dans Les 3 Montagnes que le Maître Samael Aun Weor parle du symbolisme du taureau et du travail qu'on a à faire avec le taureau; je n'ai pas ma liseuse sous la main pour t'en dire plus.

Tu sais bien que je n'ai aucun mérite pour tout ça, toute la Gloire en revient au Seigneur de Perfection qui m'a accordé cette capacité comme je le raconte ds ma biographie, je ne veux surtout pas que cela soit admiré comme venant de ma misérable personne.

Amour Universel, à bientôt mon frère!
Modifié en dernier par jerome le 02 mars 2019, 23:39, modifié 1 fois.

jerome
Messages : 416
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 02 mars 2019, 18:30

Ah oui, autre chose maintenant que je sais que ta femme est gnostique, et plus dans légèreté du coeur : c'est peut-être pour cette raison qu'elle a le pouvoir d'appeler ton Michael intime et qu'elle est sa soeur; en effet, si elle est moins torturée que toi elle peut te montrer la voie, ce qui correspondrait au même travail sur le centre émotif dont on vient de parler?

jerome
Messages : 416
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 02 mars 2019, 23:18

A propos du taureau, c'est bien dans les 3 montagnes, chap.11 (p40) "La Vache Sacrée".

Noé a aussi raison en ce sens que quand la conscience est éveillée, on ne rêve plus. On est en rappel de soi à plein temps. Mais vouloir cesser de rêver avant d'atteindre ce niveau de csce, ce serait comme... vouloir écrire un livre alors qu'on apprend l'alphabet, non? Alors que des signes bien compris peuvent et sont faits pour gagner du temps (mais en effet c'est à double tranchant, il ne faut pas se laisser leurrer)

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 02 mars 2019, 23:56

Tu sais, j'ai exactement le même raisonnement que toi à propos des rêves, du cœur, des parties supérieures etc. Totalement, et depuis le début.

Je m'en détache et n'y accorde plus autant d'importance à cause du message de Noé qui tend à me faire comprendre qu'il faut aller au delà et qu'on peut aller dans la mythomanie. Je sais que je dois comprendre ce que je peux comprendre pour le moment de ces messages, et ne pas trop réfléchir dans le vide et m'enfermer, mais je sais aussi qu'il à raison et que je dois dépasser tout cela dès que possible. Mais c'est surement encore un peu tôt.

En définitive, je ne sais pas s'il voulait dire que ce que je disais à propos de ce Jésus avec les choux etc, c'était un mensonge de l'égo ou s'il parlait d'autre chose, ou si c'était simplement pour que je reste vigilant.

Sans ce message, j'aurais continué de fonctionner comme tu le fais également à peu de choses près.

Et je crois que c'est ce que je vais continuer de faire car il semble qu'on ne puisse pas bruler les étapes dans l'élévation sur les niveaux de L’Être.

Simplement qu'il faut rester vigilant et cela c'est évident.

A propos de "mon" Michel Intime, je ne vois pas cela ainsi. Je dirais plutôt que c'est le sien, pas le mien.

Nous avons en chacun de nous ces deux énergies Michel et Gabriel, Soufre et Mercure.

Peut-être que je parlais avec car je représente plus cette énergie qu'elle, puisque je suis masculin.

A propos de ma compagne, elle est torturée, mais pas de la même manière, effectivement elle est plus dans les émotions et le cœur donc nous nous complétons plutôt bien, en effet.

En définitive, oui je suis d'accord avec toi, mon travail réside dans le développement des valeurs du Cœur et les émotions supérieures pour sortir du mental. De rétablir un équilibre. Je le sais depuis mes débuts, mais j'apprends et arpente tellement de sentier, me laisse aller à mes convoitises que je veux bruler les étapes. Et je ne devrais pas.



Néanmoins, il faut rester absolument vigilant sur nos égos, ils se dissimulent dans chacune de nos phrases... Jérôme.

Nous devons faire attention à l'auto-considération, faisant l'objet d'un chapitre entier dans la Psychologie Révolutionnaire.

Je te remercie infiniment pour tes mots cher frère, et je voudrais moi aussi t'apporter mon aide et t'inviter éventuellement à te préparer à une bataille intérieure qui se prépare en toi, à condition de continuer tes beaux efforts d'auto-observation.

Rappelons-nous que dans le chemin de l'auto-réalisation, nous passons par des phases de Lumière puis de Ténèbres et ainsi de suite. C'est signe que nous avançons.

Ainsi, restons vigilant comme la sentinelle en temps de guerre :)

A bientôt cher Ami du Sentier.

jerome
Messages : 416
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 03 mars 2019, 20:19

Oui! Je suis entièrement d'accord avec tout cela! Avec emphase, je pense que c'est un bon équilibre des choses. Et tu as raison de vouloir hâter le pas, il ne faut pas s'endormir au bord du Chemin, on doit faire des sur-efforts. Mais le temps, comme tu me le disais toi-même, n'a aucune importance, il faut le temps qu'il faut, tout en se hâtant. Il faut se hâter sans impatience, dans la paix et l'acceptation.

Quel est au juste le message de Noé en rapport avec les rêves? C'est sûr que le rêve est à dépasser, lorsqu'on sera en rappel de soi permanent cela se fera tout seul, c'est la même chose, mais il faut commencer par le rappel à soi-m h24.

Je relis la séquence avec le dernier message de Noé, finalement je trouve qu'il dit la même chose que nous, et met en garde lui aussi à sa manière plus précise contre la réflexion psychologique qui justifie l'existence psychologique, et même plus : "Penser psychologiquement, c'est admettre la Réalité de sa propre psychologie", alors que la psychologie n'est pas Cela qui est Réel, elle est vaine dualité, en souffrir c'est s'identifier aux egos.

Si le mental reste à sa place de simple outil de manifestation pour l'Essence, son message coincide avec ce que l'on dit. Je crois qu'il faut juste "être", sans mettre en branle la machine psychologique. Sais-tu que le tétragramme YHVH, Yahveh, signifie "Je Suis", ainsi que le mantra AUM? Tous deux se réfèrent à l'Essence, le coeur d'enfant que l'Adorable nous exhorte à recouvrer. Il faut simplement Etre, être "Je Suis", sans se prendre la tête et se faire souffrir, car ceci est mental, et c'est l'être qui doit contrôler le mental, c'est l'inverse qui se produit lorsqu'on souffre de ses egos.

Tu dis: " cette pratique de la méditation que j'ai subitement intégrée dans ma vie mais fait voir et subir de grandes douleurs. Je voyais mes défauts, ma laideur, mon hypnotisme. Par moment, ce fut vraiment douloureux.";

Noé répond : "Car celui qui vit dans les abîmes est l'animal intellectuel qui prend ses décisions à partir du mental dégénéré", c'est clair, il t'exhorte lui aussi à arrêter de te torturer (ton message est plein de douleur psychologique) et à être, simplement, dans la gaîté du coeur pur, car ces phrases exprimant ton mal-être caractérisent les abîmes de l'animal intellectuel... Si tu comprends maintenant, c'est tout de même une avancée! Vraiment, on est cette fois sur la bonne piste : vivre dans la légèreté du coeur pur, sans les tortures de l'ego.

Quel est au juste le message de Noé qui te fait douter? Je ne trouve rien en rapport avec les rêves...

PS : Effectivement, en relisant mon message précédent, j'y décèle l'égo, tu as raison! ;)
Amour fraternel

Répondre