Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 06 juil. 2019, 20:32

J'entends cher Frère.

J'entame seulement maintenant la capacité de vivre détaché du mental. Je manque de volonté pour reconnaître ce qui est désir et ce qui ne l'est pas.

Je suis affligé de ne pas pouvoir reconnaître un désir sans utiliser le raisonnement ou une ligne de conduite dictée. Je manque surement d'humilité pour recevoir la compréhension de mon père, sans doutes. En voulant dissoudre, j'observe ce qui me semble être un défaut, mais a part grâce au raisonnement, je ne comprend pas ce qui est désir ou pas lors de l'introspection.

C'est pourquoi je me dis qu'il n'y a pas a chercher quoique ce sois. Appliquer ce que nous savons du sentier de la sainteté et vivre l'illumination par le détachement et le silence du mental. J'en saurai plus après avoir vécu cela qui est.

Tout ceci ne sont que des mots, seul la lumière de mon père me permettra de comprendre. Alors je m'en remet à lui.

Je te remercie pour tout ce que tu fais cher frère, ami de longue date, sans doute.

Peut-être parviendras-tu à sauver au moins un couple animal, grâce a ton arche de la connaissance.

En attendant, je prie pour me libérer totalement du mental sensoriel.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Sophia » 08 juil. 2019, 02:02

Coucou a tous....
Bien que c' est l' été et les vacances pour bcp, nous, nous ne sommes jamais en vacance .... on se doit tjrs travailler avec l aide de l' eau de la " Source" avec qui on se doit tjrs être connecté .... pour ne pas s' assecher le coeur....ainsi le Divin doit tjrs se manifestera pour nous guider.
Je vous souhaite du peace et du love dans le coeur et être aussi simple et humble comme le tt petit enfant à reconquérir et qu' on a oublié.

Merci d' avoir tjrs une pensée a mon encontre... bien que je me manifeste peu, le regard est tjrs la .... que la manifestation de l' energie krystique
Abondé.... Ainsi soit il !
Peace & love.

shadow
Messages : 181
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par shadow » 08 juil. 2019, 18:13

Merci beaucoup paix. Toi et. À tous!!!

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 03 août 2019, 15:40

Seigneur, tu me donnes de terribles épreuves, mais avec elles la Force et la Compréhension.

Saint Paul : "Restez toujours joyeux. Priez sans cesse. En toute condition soyez dans l’action de grâces." (1 Thessaloniciens 5, 16)

Le bien et le mal ne sont que des pôles illusoires.
Le bien est mal pour l'un, le mal est bien pour l'autre.

Dans les difficultés et les souffrances se trouvent dissimulé les plus grandes sources de Lumière.
Dans les moments de plaisir peuvent se trouver les Ténèbres.

Lorsque l'on décide de vivre toujours joyeux, nous nous engageons fermement à vivre dans la Lumière.

Ceci nécessite de rentrer en Guerre intérieure contre ses propres ténèbres, de descendre dans nos tréfonds.

Celui qui est revenu vers ses Parents peut se permettre d'affronter avec Cœur et Joie ses propres Ténèbres. Car celui qui retourne à nouveau vers ses Parents sait qu'il n'est plus jamais seul et qu'il sera toujours assisté pour son retour au Royaume.

Être Joyeux de découvrir ses propres défauts, de voir leurs actions sur nous.

Tout désirs, toutes souffrances se doit d'être comprise, pour réaliser que la Lumière Consciente nous comble et nous console infiniment plus.

Du repentir naît la Volonté, la Patience, le Courage et toutes les qualités requises pour avancer.

Le repentir survient durant la Méditation (qui est une forme de Prière vive), par l'auto-observation de tout nos processus mentaux.
Attachements, défauts, tendances, émotions, bavardages, pensées, distractions...

L'essentiel est de ne jamais abandonner. Celui qui n'abandonne jamais avance d'un pas serein.

Que celui qui crois ne pas bien méditer, qui ne se sens pas avancer, qui doute de faire une pratique correcte persévère.

Si le dévot persévère, il finira par "percer et voir". Perce-et-verra.

S'il ne pratique pas correctement mais qu'il n'abandonne pas, le dévot passera par de grandes crises émotionnelles, de grandes fatigues.

Et c'est alors qu'il sera disposer à lâcher prise, à sortir de la lutte des opposés, et à pouvoir contempler son mental sans s'y identifier.

Durant ses périodes de grandes souffrances, qu'il appelle ses parents, tel l'enfant qui s'est blessé et qui demande consolation auprès de sa Mère.

Dans cet état extrême de désespoir, après d'intense luttes et efforts, il sera sincère dans sa peine, innocent et juste. Il sera alors relevé, soutenu, car il aura retrouver ses Parents et arrêtera de vouloir n'en faire qu'a sa tête.

Que le chercheur de Lumière n'abandonne jamais sa quête, qu'il avance. Maintenant qu'il reconnait la supériorité de ses Parents, il sait qu'il avancera mieux et avec toujours plus de Cœur. Que l'enfant qui a perdu la Foi en ses Parents persévère, car ils sont bien là, attendant notre retour.

C'est dans le Silence intérieur que nos Parents nous attendent. C'est dans le Silence intérieur que nous découvrons les Merveilles.

Que tout les enfants tristes de ce Monde retrouvent leurs Parents. Qu'ils retournent à leurs Maisons et qu'il demande réconfort.

Et ils retrouveront la Foi.

Que la Joie inonde nos cœurs endolori par nos erreurs.

La Paix du Christ.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

shadow
Messages : 181
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par shadow » 03 août 2019, 22:03

Merci Paul pour ton partage!Que la paix soit avec toi mon frère,que la lumière pure t'enveloppe, qd ue ton karma ne face qu'une avec l.intime,que ton âme soit libre de toute chaîne ,que cette vie t'apporte l'éveil spirituelle mon frère,que l.amour t.innonde!Bonne nuit à toi

jerome
Messages : 403
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 07 août 2019, 11:58

Oui cher Paul, n'abandonnons jamais! Courage à tous, perce et verrons!

Amour Universel

jerome
Messages : 403
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 07 août 2019, 12:02

St Paul prône la préférence pour le célibat, il n'a semble-t-il pas pratiqué la Magie Sexuelle. Ce Saint ne s'est-il pas autoréalisé?

jerome
Messages : 403
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 07 août 2019, 18:06

Une autre façon de dire ce que tu dis, cher frère bien-aimé, qui devrait te plaire.
Fais le Vide afin d'être comblé :

Aucun récipient ne peut contenir deux boissons différentes. S'il doit contenir du vin, il faut nécessairement le vider de son eau. Il faut que le récipient soit nu et vide. C'est pourquoi, si tu veux recevoir la joie divine et Dieu, il faut nécessairement que tu te vides des créatures. Saint Augustin dit : « Fais le vide afin d'être comblé. Apprends à ne pas aimer, pour apprendre à aimer. Détourne-toi afin que tu sois bien tourné [2]. » Pour que ce soit dit en bref : tout ce qui doit accueillir et être réceptif doit nécessairement être nu et vide. Les maîtres disent : Si l'oeil avait une quelconque couleur en soi quand il perçoit, il ne percevrait ni la couleur qui est en lui, ni celle qu'il n'a pas, mais l'oeil voit toutes les couleurs, parce qu'en lui-même il est incolore [3]. Parce que le mur est coloré, il reste insensible à la couleur. En fait de couleur, il ne reconnaît ni la sienne ni aucune autre : ni or, ni charbon, ni pierre précieuse. C'est justement parce qu'il est incolore que l'oeil possède véritablement la couleur : il la reconnaît avec plaisir, délice et joie. Plus les puissances de l'âme sont transparentes et nues, plus elles reçoivent parfaitement et abondamment ce qu'elles accueillent ; plus elles reçoivent, plus leur joie est grande, plus elles font un avec ce qu'elles reçoivent, tant et si bien que la plus haute puissance de l'âme, qui est dépouillée de toute chose et n'a rien de commun avec quoi que ce soit, n'accueille rien de moins que Dieu lui-même dans l'immensité et la plénitude de l'être. En témoignent les maîtres, qui disent que cette union, ce flux et cette félicité ne peuvent se comparer à aucune joie, ni à aucune félicité [4]. C'est pourquoi Notre-Seigneur dit de façon remarquable : « Bienheureux sont les pauvres en esprit [5]. » Pauvre est celui qui n'a rien. Pauvre en esprit, cela veut dire : de même que l'oeil, pauvre et vide de toute couleur, devient réceptif à toute couleur, de même celui qui est pauvre en esprit est réceptif à tout esprit. Or l'Esprit de tous les esprits, c'est Dieu. Le fruit de l'Esprit c'est l'amour, la paix et la joie. Le fait d'être nu et pauvre, de ne rien avoir et d'être vide, transforme la nature. Le vide fait monter l'eau au sommet des montagnes et opère bien d'autres merveilles dont on ne saurait parler ici.

Si tu veux donc trouver pleine consolation et plénitude de joie en Dieu, veille à être vide de toutes les créatures, de toute consolation venant des créatures. Car tout le temps que la créature te console et peut te consoler, tu ne trouveras assurément jamais de vraie consolation. Mais lorsque rien hormis Dieu ne peut te consoler, en vérité, Dieu te consolera et en même temps que lui et en lui, tout ce qui est joie. Si ce qui n'est pas Dieu te console, tu n'auras de consolation nulle part, mais si la créature ne te console pas et que tu n'y trouves pas de goût, tu trouveras la consolation ici et ailleurs.
http://philo5.com/Les%20philosophes%20T ... ermons.htm

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 07 août 2019, 18:30

Merci chers Amis.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 10 oct. 2019, 10:16

Chers Amis,

Je continue mon cheminement, coûte que coûte, avec toute ma médiocrité, mais la reconnaissance d'exister dans le Cœur.

C'est après d'intense épreuves dans le monde de la matière que j'écris ces lignes.

Ces épreuves ont brisées des chaînes et fragilisé des maillons de l'Ego qui étaient pourtant solides. J'en suis sorti grâce à l'expression du Don, de la Compassion et de l'Amour envers ma personne et tout les êtres.

J'ai su trouver les mots pour résoudre certaines situations au mieux, et j'ai réussi avec l'aide de mes Parents à renoncer et sacrifier de grands défauts.

Moi, l'amour-propre, la jalousie, l'orgueil, la colère, je me suis étouffé moi-même avec mon propre venin. Je suis à terre à cause de mon propre poison.

Ces Moi ont beaucoup souffert, je suis désormais libéré en grande partie de ces Moi.

Je suis maintenant heureux d'exister et d'avoir la chance d'être mis à l'épreuve dans ce plan physique.

Le Mental est désormais plus calme et je suis disposé à pouvoir mieux resté détaché des processus mentaux.

Le résultat est que je revis. Je n'existe plus seulement dans les rêves de l'égo, mais je commence à pouvoir à nouveau vivre dans l'instant.

Qu'il est beau de contempler la Mère Nature en son sein. De pouvoir commencer à Voir avec moins de filtres.

Je suis devant une Porte. Je frappais à la porte pour que l'on m'ouvre, mais j'ai entendu une voix me dire que j'avais les clés sur moi, et que c'est à moi de trouver la bonne clé pour l'ouvrir.

Il y a tellement de clé sur ce trousseau. Des milliers. Et je remarque seulement maintenant que la majorité sont rouillées. Je fais le tri pour ne conserver que les belles clés brillantes et faite d'un métal pur. Il me semble que ce sont celles-ci qui sont dignes d'intérêt. Les autres semblent ouvrir de simples cachots froids et horribles. Pourquoi donc les garder ?

Seulement, je découvre que certaines clés brillantes sont en réalité en vulgaire plastique. Elles n'ont aucune valeur. Pourquoi Diable est-ce que je considère ces clés comme étant utiles ?!

Et je constate aussi que certaines clés rouillées, en les frottants de leur rouille, deviennent belles et brillantes. Ma vue m'a joué un mauvais tour. Je ne peux vérifier qu'en frottant laborieusement toutes ces clés. Parfois, je me lamente et appel de l'aide, et on vient m'encourager.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Répondre