Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

jerome
Messages : 398
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 10 oct. 2019, 10:43

C'est formidable Paul, je suis ravi que tu avances fermement dans la dissolution de l'ego! Ton témoignage nous aide à nous affermir sur le Sentier, merci. Il nous montre aussi combien il faut être patient. Bonne continuation, cher frère bien-aimé!

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 03 nov. 2019, 02:04

Voici un récit d'expérience vraiment plus complet du V.M Samael Aun Weor au sujet de l'elemental du chat noir : https://gnose-de-samael-aun-weor.fr/sit ... ter_14.php

C'est la version la plus précise que j'ai trouvé au sujet de cette manière de sortir en astral. Car je tombais toujours sur des récits plus courts et moins complet.

Passionnant!
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 01 déc. 2019, 18:28

Mon chemin continue, je fais face aux épreuves avec le plus de sagesse possible, avec le plus de compréhension et d'auto-observation possible.

Le travail est colossal, long et périlleux. L'égo n'attend qu'une occasion pour nous pousser dans le noir.

Heureusement, à mesure que l'on persévère, on se raffermi et bientôt, pour les plus téméraires, on sait rester en dehors de toute affliction.

Le rappel de soi et l'auto-observation, couplé à la volonté et la constance, nous fait cheminer sur le Sentier. Un Sentier qui peu durer toute la vie, et encore après.

Il n'est pas question de savoir combien de temps cela va durer, car cela dépend des choix et du travail que nous faisons en chaque instant.

Cela fait plusieurs jours que je tente de méditer toute la nuit. C'est difficile.

Je suis confronté à des obstacles physiques. Encore hier, après 4 heures de lutte intérieure et physique, je souffre d'un corps raide, des douleurs dans le dos pas possibles, les membres courbaturé, alors que je suis allongé.

Pas moyen de se détendre plus.

En plus du fait que je ne parviens pas encore à rester bien détaché des pensées, le corps souffre de l'immobilité.

J'ai fini par arrêter voyant bien que c'était totalement inutile de continuer dans cet état physique.

En arrêtant, j'ai bien pu constater que ce n'était pas une fourberie de l'égo, mais que j'avais bien des douleurs affreuses partout dans le corps.

Comme si j'avais les os comprimé.

Je persévère jusqu'à la réussite.

J'aurais prochainement un allié à mes côtés, tout de noir vêtu.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

jerome
Messages : 398
Enregistré le : 04 févr. 2019, 17:45

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par jerome » 01 déc. 2019, 18:41

:D :D :D chat-lu!

ça fait plaisir d'avoir des nouvelles, entremotivons-nous!

C'est sûrement à l'approche de la Naissance du Christ que la période est propice, voilà plusieurs nuits que qqchose a changé dans la nuit, je reste des heures à me reposer sans "dormir". Beaucoup de pensées mécaniques encore, mais je me recentre à chaque fois plus rapidement. Pas trop de problèmes physiques, à part quelquefois de l'"électricité" dans les membres qui m'obligent à me lever à n'importe q heure, pdt 1 ou 2 h puis je me recouche pour continuer.

Ca en ferait marrer qqs-uns qu'on puisse travailler en s'allongeant les yeux fermés :lol:


Bon travail à tous, Amour Fraternel!

shadow
Messages : 176
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par shadow » 01 déc. 2019, 21:19

Bonjour a tous mes frère, voilà quelques temps que je me suis mis a la méditation allongé, yeux fermé, j'ai pus me rendre compte que je n'avais jamais appréhendé cedommaine!Ma méditation est plus aisé de cette manière,moi aussi je tente de médité toute la nuit,l'inconfort des vibrations et toutes sortent de ressenti m'assaille aussi,mais je sais que cela est le processus de l'endormissement du corps donc je ne m'identifie pas a ceci,de plus quelque mois en arrière quand je tenté des sortie astral je me consentrai trop sur les sensation et cela me faisait vite abandonné. De plus le désir de sortir en astral me provoqué une déception de ne pas y arrivé, a présent j'ai bien compris qu'il ne sert a rien de convoité la sortie juste travailler et être heureux des mini petits pats franchit. Bien sur je fais encore des méditation yeux mis clos car cela affine énormément ma concentration dans le vide.Je m'endors encore dans des reves,mais il y a un moment ou je sais que je suis endormi je lutte pour ne pas tomber dans la rêverie,je viedeschose assé spectaculaire, comme hier je suis en train de m'élever et la il y a un ptit vieux qui me roule dans mon corps cela me réveil en sur saut.Comme toi Jérôme je me lève pour me recoucher en suivant je fais ça plusieurs foi aussi la nuit!J'ai décidé de ne plus rêvé cela ne m'intéresse plus,de plus en restant en alerte toute la journée ,clef de sol le plus souvent possible cela me donne une méditation encore plus merveilleuse,sans est fini de marché sur le chemin quelque jour et se laisser retomber dans la routine du mental,je ne veux plus être un yoyo il s'est passé comme un déclic le jour de mon anniversaire fini de erré, cela ne m'intéresse plus ,je n'est dieu que pour l'éveil car le reste Va tout seul après,nous ne m'etrisons rien,inutile de se battre contre le vent,inutile d'étudier toute sorte de doctrine, le mentale et tout son peuples ne tiendra plus la place importante que j'ai pus lui donné, je ne suis qu'un escargots qui porte ça lourde maison,je prie constamment continuellement, je vous mon coeur et mon âme au seigneur des seigneur comment vous expliquer que je bouleverse toute mes conviction qui ne sont qu'illusion je veux être rien ,car tout se que j'ai était n'était que fabulation ! Seul le seigneur jugera mon élévation car je serai capable de me mentir,humble,ignorant, je travail puis c'est tout.Pardonne moi Paul ceci aurai du être sur mon journal je n'avais pas prévu ce monologue ! Vous êtes plein de volonté de courage je vous félicite soyons main dans la main,je suis heureux de marché avec des frère car toute ma vie j'ai étais seul dans ma pratique, la providence ma fait croisé votre route,et j'en avais besoin!
Je vous salut tous très humblement et vous souhaite réussite !

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 01 déc. 2019, 21:43

Toute la réussite, mes frères !
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par Paul12 » 02 déc. 2019, 12:36

Cette nuit, de 1h à 3h immobile, cette fois-ci allongé sur mon lit, habillé relax.

Pas de douleur dans les membres. Le fait d'être sur les couvertures à dû rendre le matelas plus ferme et tout le corps était bien dans aligné (pas les jambes un peu surélevées par les couvertures recourbées.

de 1h à 3h, le corps était donc plus détendu. Mais étant donné que j'ai mangé plus consistant (c'est pour cette raison aussi que j'ai commencé ma méditation plus tard, car je savais que cela me gênerais) j'ai eu des difficultés.

Lorsque je mange de la viande, ou des choses difficiles à digérer, j'ai des vibrations désagréables dans le bas-ventre, voir au niveau du sexe. C'est très difficile à supporter, mais je tiens bon.

J'aimerais être capable de supporter n'importe quel caprice du corps, cela affermi ma volonté, alors je tiens bon. Et cela fini par passer.

Le deuxième obstacle qui m'empêche de bien me relaxer et que le corps remue compulsivement après un certain temps.

Je me lève un peu, et me recouche pour continuer jusque 4h30-5h.

Je remarque que ces mouvements sont liés à mes pensées. Dans le sens où mon activité mentale, que je tente de ne pas me soucier, grouille sous la surface.

Un détachement et une observation plus approfondie de ses pensées devraient me permettre de me relaxer plus en profondeur.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

shadow
Messages : 176
Enregistré le : 29 mars 2019, 21:53

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Message par shadow » 02 déc. 2019, 18:00

Peut-être tes chakra qui brouillonne aussi,mes qui de mieux que toi peux s'avoir

Répondre