Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 14 juin 2018, 22:43

Ta colère se manifeste dans ton rêve, c'est cela ?
À cause des écouteurs et le ras le bol ? Alors on te montre un ego de colère enfouis pour que tu puisses travailler dessus Paul. Non ?


Oui en quelques sortes. Les écouteurs ras le bol etc s'était passé au travail en journée. Puis j'ai rêvé de celà. Le rêve fut axé sur ce moment de colère plutôt que l'état émotionnel supérieur du soir.

Effectivement je vois cela comme un rêve pour me montrer mon défaut et son importance. On veut que j'avance correctement et que je renforce mon auto-observation pour ne pas répèter ces erreurs. Amen a mon Etre !

Je trouve que tu retiens bien tes rêves qd même !


En fait je retiens mal mes rêves en général. Si je ne met pas de réveil avant mon réveil pour me lever, ou que je ne me réveil pas machinalement avant, je ne me souviens que très rarement de mes rêves.

Pour m'en souvenir, j'ai mis une pratique en place toute simple. En réalité, on se souvient plus facilement des rêves de la fin de nuit, surtout si l'on se rendort.

Donc je met un réveil autour de 5h pour me rendormir et me lever "officiellement" à 6h-6h30. Le premier réveil sonne, je l'arrête et me rendors en restant immobile et attentif. Ainsi au réveil, j'ai très souvent des bribes, et je me remémore du reste en restant immobile. Car tout mouvement fait perdre le souvenir rapidement. Samael conseil la posture du Lion qui est sur le côté droit jambe plié légèrement. Effectivement cela aide.

Si je ne parviens pas malgré tout à me remémorer, je me lève et continue d'essayer de me rappeler du reste, parfois cela survient plus tard dans la matinée. Je n'insiste pas. C'est souvent lorsque je ne cherche plus que les images me reviennent, comme si on me mettait l'image importante en pleine face.

J'ai remarqué que la capacité de souvenir de mes rêves ne s'est pas spécialement développée avec le temps. Ce qui a surtout joué, c'est mon attention. Car avec le temps, j'ai compris l'importance de mes rêves pour me guider. Donc au réveil je prend beaucoup plus d'attention et de volonté pour me rappeler de mes rêves.

Je recommande à tous ceux de mon niveau de profiter de ces rêves pour s'étudier.

Lorsque je découvre des symboles, des images qui m'intriguent, je vais sur le lien que tu as donné au début de mon journal (tetragrammon), ou je met signification rêve et le symbole repéré, sur google. Et selon l'état émotionnel, le scénario etc, je me laisse guider par mon intuition et mon analyse.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 16 juin 2018, 12:13

Expérience d'il y a 2 Jours :

La journée de la veille est pas mal identifié à l'égo de manière générale. J'ai un peu de mal par manque d'auto-observation à regarder les pensées arriver. Il suffit d'un moment d'inattention pour laisser venir tout un tas d'identification par la suite.

La pensée du Coeur est d'une très grande aide pour sortir et rester dans un état supérieur.

Je me rappel de deux rêves la nuit :

1er rêve :
Je suis dans une sorte de bâtiment de prison, il y a plein de gens, qui me semblaient déguisés, ou c'était des sortes de monstres, leurs nombres étaient grands et ils me poussaient à l'intérieur d'un cachot. Je me débattais, mais le nombre était trop grand.

Il ne m’attrapaient pas spécialement, ils allaient simplement dans la direction du cachot et vu le nombre, je ne n'avais d'autres choix que de suivre la direction. Malgré ma résistance.

Symbole : Cachot : Emprisonnement dans l'égo.
Tout ces "monstres" : En réfléchissant 2 secondes, ont se doute bien que cela est dû à mes difficultés d'auto-observation de la veille. Mes égos m'emportent dans une prison froide du mental inférieur.

2ème rêve :
Je tondais avec la grosse tondeuse tracteur de mon travail, je faisais le même poste. Mais c'était dans un lieu privé que je ne connaissais pas.

Il y avait un bassin avec des carpes koï rouge et blanche.

A un moment donné, j'apercevais une sorte de grosse chouette couleur pierre, gris noir élégant. Je me disais dans mon rêve "c'est un Engoulevent !"

Puis je me retrouvais à tendre le bras avec un équipement de fauconnier visiblement. L'oiseau venait sur mon bras, mais tombait par terre, c'était très maladroit. Cela à duré quelques secondes.

Au réveil, je me rappelais de l'oiseau. Je me suis dit "bon sang, je n'ai pas prononcé le mot Engoulevent depuis des dizaines d'années lorsque je regardais les livres d'oiseaux de ma mère" !

Effectivement, je ne vois jamais cet oiseau chez moi, rien d'habituel ne pouvait me faire dire ce mot.

Là où je voyais un message intéressant, je suis aller voir le dictionnaire gnostique onirique. Mais rien.
Puis je me disais, un engoulevent, c'est un peu comme une hirondelle en taille, pourquoi là c'était une grosse chouette ?

La chouette est un symbole de magie noire etc... Mais là, c'était plutôt positif comme rêve. Ca me paraissait pas approprié. Peut-être que l'oiseau est grossi dans le rêve comme un rapace pour que l'on me montre comment je m'en occupe. Cet oiseau doit bien représenter quelque chose !

Je me dis, je vais mettre rêve engoulevent sur Google, mais franchement, si je trouve quelque chose, ce sera un miracle...

Il existe un seul lien à ce sujet, le premier de mes résultats de recherche. Aucun autre site ne parle de cet oiseau.

Voici ce qu'il est dit :

Oiseau forgeron. Il est le maître de la forge, et son cri ressemble au bruit produit par le marteau sur l’enclume. Le voir annonce des épreuves évolutives qui vous transformeront intérieurement. Rêve négatif : reflète votre peur d’affronter certains obstacles ou d’aban­donner certaines choses (croyances, biens matériels, relations) qui ralentissent considérablement votre évolution. Votre mauvaise atti­tude retarde votre avancement personnel.

Dans mon cas, c'était pas totalement négatif, j'essayais de l'apprivoiser, mais c'était maladroit.

Donc : C'est en forgeant que l'on devient forgeron, continue ton travail de détachement au principe pensant. Voila ce que j'entends.

Je fus assez surpris par cet oiseau. C'est recherché je trouve.

Les carpes koï rouge et blanche :

Poisson : Degré ésotérique selon la couleur alchimique.

(Poisson vivant) : Symbole de vitalité physique. ou Transmutation sexuelle.

(Poissons qui bougent dans les eaux propres) : symbolise la vie et l’énergie de très bonne qualité pour la transmutation.

Carpe :

Si vous rêvez de carpe, cela peut exprimer:

* Vos efforts qui sont ou qui seront couronnés de succès grâce à votre persévérance.

* Votre courage et votre discrétion, qui sont vos principales qualités.

* Rêver de carpe qui nage dans l’eau présage des instants de bonheur et d’insouciance.

Symbole de longévité et de persévérance. Rêve positif : annonce la réussite grâce à l’effort et à l’élévation de la qualité de votre vie sociale.

Couleurs :
Rouge : (Foncé) : Colère, mensonge. (Sale) : Luxure.
(Lumineux) : Gloire intérieure. / 4e témoignage de l’Alchimie : le Lion Rouge, le Feu de l’Esprit-Saint ayant déjà fécondé le Mercure. / Le Christ Intime.

Blanc : Clarté intérieure; pureté. / 2e Œuvre de l’Alchimie.

Je pense que les couleurs étaient plutôt positive et lumineuses. Les carpes s'approchaient de moi en surface.

On ma souvent guidé vers l'alchimie, mais je n'y comprenais rien. Aujourd'hui je comprendrais mieux. Je pense que je vais chercher du côté de Samael s'il à fait un livre pour expliquer les étapes de l'alchimie. Cela me semble important.

Je conclus que mes efforts sont efficaces mais encore maladroit, l'indécision est moins présente mais encore là. Je commence à récolter de petits fruits du travail avec mes parties supérieures.

A mon sens, la Doctrine du Cœur est la plus importante pour entrer sur le sentier de l’initiation. Sinon, nous restons identifiés à l'égo, dans la froideur intellectuelle.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 16 juin 2018, 12:31

Hier je suis allez voir un magnétiseur gratuit. Car j'ai une douleur depuis plusieurs jours sur le côté gauche du ventre, dans le dos pareil, et un peu la jambe gauche. Les frottements des vêtements m'irritent, c'est sensible.

Elle en a profité, ma compagne et moi, pour faire un peu tout ce qui coinçait. Je ne peux pas dire que je ne plus mal ce lendemain, mais je me sens plus détendu et je ressens bien que des obstacles énergétiques on étés levés ou affaibli. J'y retournerai si nécessaire.

Sur mon ventre, je sentais lorsqu'elle faisait ses passes magnétiques, comme si l'ont me tirait la peau de l'intérieur. C'était très net, chaud, perceptible et puissant.

Elle avait les mains très gonflées à la fin. Elle avait assez mal. Mais elle m'expliquait que si elle ne magnétisait pas des gens, elle se sentait vraiment pas bien physiquement.

Ce matin, je suis plus détendu, dans l'ensemble je me sens plus calme.

J'ai médité, et mes efforts des semaines passés me permettent désormais d'être beaucoup plus détendu, d'atteindre un état de bonne relaxation, légèrement vibratoire, et un esprit vaste et calme et clair la plupart du temps.

Il ne faut pas positionner d'égo en observateur. L'esprit est alors beaucoup plus vaste et calme.

A bientôt mes amis !

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 21 juin 2018, 18:10

Suite aux carpes Kois rouges et blanches, et la neige blanche, de mes différents rêves, je m'interrogeais sur leur symbolisme, notamment concernant le Grand Œuvre.

J'ai lu le Traité d'Alchimie de Samael et ai pus replonger avec mes connaissances actuelles dans l'hermétisme des alchimistes.

Cela à clarifier certaines choses, et je comprend désormais clairement que le Grand Œuvre alchimique représente bien l'enseignement de Samael. Les couleurs rouges et blanches représentent certaines étapes des 3 montagnes. Le moment où l'on termine, ou sort de l’œuvre au noir (des ténèbres) pour découvrir l’œuvre au blanc et l’œuvre au rouge qui est la suite du chemin. Se purifier et incarner totalement son Être pour briller comme l'Or Pur.

Le rouge est le blanc représente aussi le masculin et le féminin, la sexualité, ce que contient la Pierre, etc etc... Ces couleurs reviennent toujours.

Je conclu que ses carpes me montraient le reste à faire. Que j'ai peut-être passé en bonne partie l’œuvre au noir, qui est la prise de conscience de sa propre noirceur, et son détachement pour vivre dans la lumière (cela ne signifie pas que j'ai éliminer l'égo).

Nous n'avons pas pratiqué depuis quelques temps avec ma compagne, mais elle à fait un rêve curieux il y a deux jours.

Dans son rêve, nous étions tout les deux en face de deux bassins remplis de poissons. Ces poissons de toutes les couleurs sautaient d'un bassin à l'autre. Et nous les aidions dans cette tâche.

Soudain, nous aurions vu (d'après sa narration) deux chats se noyer. Nous les avons secouru. Ces deux chats étaient alors très heureux, joyeux et se frottaient contre nous. Il y avait un chat Blanc siamois, et son ancien chat de gouttière de compagnie. En regardant les poissons (carpes), elles vit trois d’entre elles sauter, de couleur noir, rouge, et jaune.

Le symbolisme est compliqué, mais rapporte clairement à la magie sexuelle.

L'eau, selon comment elle est, représente les énergies sexuelles. Les poissons, le bonheur, la joie, la vitalité et l'alchimie sexuelle. Leurs couleurs, les degrés ésotérique du grand œuvre. Et les chats représenteraient le Feu de la Kundalini et le Mercure, la féminité.

J'ai donc conclu que ce rêve nous spécifiais que nous sommes aptes à pratiquer la magie sexuelle correctement, et que c'est notre devoir actuellement, pour avancer sur la Voie.

Je rappel que ma compagne ne médite pas, elle ne fait qu'écouter mes lectures occasionnellement. Elle est spirituelle, mais vis très simplement, sans pratique particulière, si ce n'est l'auto-observation et le mariage parfait.

La femme est moins dynamique, plus discrète, plus avec le Cœur. Pourtant elle avance tout de même, visiblement.

Le chat blanc et le chat de gouttière selon moi représente sa purification. Et le fait qu'ont les sauvent représenteraient le Feu que l'on sauve et apprivoise dans nos eaux, énergies sexuelles.

-

Hier, je parle avec ma mère et ma compagne de l'enseignement. Ma Mère, elle qui m'a beaucoup guidé par l'envoi de liens internet, ma fait découvrir la Gnose ainsi. Elle lit et cherche beaucoup, mais ne parviens pas à pratiquer. Elle ne comprend pas, n'est pas prête.

Je lui explique et réexplique, mais des traumatismes la bloque. Alors je me lamente un peu car je sais qu'elle en est capable si elle réussissait à laisser tomber ces attachements nocifs.

La nuit, je rêve d'Hercolubus. Un rêve effrayant, grisant, triste et étrange.

C'était confus, mais je voyais soudainement dans le ciel une masse grise qui arrivait. Je me rendait compte que c'était la Fin du Monde annoncée. Je me disais "Maintenant !??". Tout est arrivé vite.

Un frayeur profonde me submergait, et la Planète Géante arrivait à une vitesse folle. Tout ce passe en quelque secondes.

Tout est devenu Blanc immaculé à son passage, plus rien. Que du blanc.

Je comprenais en un instant que je venais de tout perdre, ma compagne y était resté, tout mes proches. J'étais apparemment le seul conscient de mon entourage.

Je voyais des visages de manière confuse dans ce blanc, que j'assimilais à la Hiérarchie.

En prenant en même temps conscience de tout cela, je leur demandait de sauver ma compagne. Je me disais pourquoi moi je suis visiblement en vie.

Ce rêve à durée quelques secondes tout au plus.

La suite, j'étais avec mes collègues de travail, je leur expliquait, encore choqué de ce qui allait arriver, hercolubus, la fin de ce monde, comme si j'étais revenu en arrière dans le temps.

Ils m'écoutaient, dissipés, pas trop croyants, effrayés. Ils me disaient "tu nous inquiètent avec ton histoire!".

Puis je voyais dans le ciel à nouveau, mais plus loin, une masse arrivée. "La Voila !".

Apparaissait alors un petit enfant noir type africain qui marchait en dansant au style africain.

Il était apparemment accompagné d'un homme, style indien d’Amérique selon ma mémoire.

Je ne sais plus ce qu'ils venaient faire ici, savoir si j'étais l'élu, ou c'était à moi de savoir si l'enfant était l'élu, je ne sais plus.

Je m'agenouillais à la hauteur de l'enfant et nous nous faisions une franche accolade. L'enfant d'a peine 3-4 ans était nu, très joyeux.

Fin de ce rêve.

Dans un autre rêve qui suivit, j'étais sur une sorte de Mont, il y avait un homme devant moi, de dos qui semblait me guider. De mémoire il ressemblait à Jésus.

Le ciel était sans atmosphère, je voyais plusieurs planètes dans ce ciel. Uranus, Vénus etc... Elles étaient grosses et reconnaissables facilement.


Ces rêves m'ont chamboulés.

Je pense qu'il y avait une partie qui était lié à mon inquiétude avec ma mère, et ma compagne, qu'elles n'avancent pas assez sur la Voie. De les perdre sans doute.

L'enfant noir, là je ne sais pas vraiment. Très curieux. Je pense à un Maître, ou plutôt à mon Essence. Savoir si j'étais prêt à avancer vers elle ? Je ne sais pas trop.

Les planètes ? Symboles alchimiques des différents corps existentiels ? Je ne sais pas.

Hercolubus ma déprimé. Non pas pour moi, mais pour toute cette humanité. Je me dis que j'avance plutôt bien actuellement, même si j'ai encore énormément de chemin. Mais rien que ce chemin parcouru, je me dis pourquoi moi ? Pourquoi j'ai cette force de mon Être qui me guide et pas les autres ? Je ne me sens pas digne malgré mes efforts.

Je ne suis pas éveillé, je ne suis qu'au début, pourtant les avancements que je ressens en moi sont déjà beaucoup pour moi. Et il semble qu'il y ait une partie de moi qui ne trouve pas cela juste que moi j'avance. Je préférerais presque que ce sois tout le reste de l'humanité et pas moi.

Ma vision sur le moment est surement trop sinistre et axée sur l'abime etc... Tout cela n'est qu'un éternelle cycle pour produire des Hommes. Dieu le Père n'abandonne personne à son sort.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 08 juil. 2018, 18:52

Depuis ces différents rêves symboliques venant de l’Être, je ne rêve plus beaucoup, ou ce n'est pas très intéressant car cela vient de l'égo.

J'interprète cela de part le fait que je sais quoi faire, je dois écouter mon Être qui m'appelle à pratiquer intensément la Magie Sexuelle avec ma formidable Compagne.

Je suis également dans une phase de fatigue physique intense qui fait que j'ai dû diminué mes temps de méditation.

Maintenant que je suis un peu plus reposé, j'ai repris des durées plus longues car je suis désormais plus calme.

Mes dernières méditations étaient assez conflictuelles avec mon intellect qui n'arrête pas de penser. Néanmoins je ne suis pas en lutte pour autant.

Je dois juste apprendre à m'en servir le moins possible dans la journée. Car je m'en sers actuellement beaucoup pour réfléchir à la résolution de problèmes de travail. Il y a donc pas mal d'identification au principe pensant que je dois éviter de faire déborder dans le reste de mes activités.

J'ai également suivi un cours sur Venerabilis Opus au sujet des 4 chemins :
1er chemin : le Fakir
Le fakir se voue une vie de repentir. Il mène une vie douloureuse en s'infligeant volontairement des épreuves pour s'affranchir de la tyrannie de l'égo.
2ème chemin : le Moine
Le moine s'enferme dans un monastère pour adorer Dieu. Il développe une très grande dévotion. Mais se coupe du monde.
3ème chemin : le Yogi
Le Yogi vis dans un ashram et suis les enseignements d'un Guru. Il pratique des exercices comme la méditation, le tantrisme, éveil sa conscience etc...

Il existe néanmoins un 4ème chemin enseigné par Samael qu'il appel : Le Chemin de l'homme astucieux et de la femme astucieuse.

Il est un condensé des 3 chemins précédents.

Il s'agit de s'infliger des pénitences volontaires conscientes pour travailler sur ses égos.
Il s'agit d'être en total dévotion à notre Père/Mère dans le Cœur amoureux.
Il s'agit de pratiquer les exercices des Yogis.

Car ces 3 chemins précédents, seuls, sont incomplets. Mais l'ensemble est la Voie Directe qui mène à l'auto-réalisation.

Je suis actuellement sur une redoublement de Volonté pour atteindre l'Astral Solaire.
J'ai aussi médité sur les 3 traitres que Sophia m'a rappelé sur son journal.

Car je me demandais si ma grande fatigue physique était un argument suffisant pour ralentir ?
Je me dis qu'il faut que je sois plus astucieux et que j'adapte mon emploi du temps pour être moins fatigué et méditer plus.

Durant ma dernière méditation, j'étais tellement en surface à cause de mon principe pensant hyper actif que je me demandais s'il valait la peine que je continue cette méditation. J'en étais à 45min environ.

Puis à cette instant j'entendis une sorte de bruit de sabre laser dans starwars. Un bruit un peu électrique ou magnétique. Puis je sentais en même temps une secousse vibratoire de haut en bas assez soudaine, alors que j'étais tout à fait conscient.

Cela m'a assez percuté car le son était très fort.

Un état de compréhension m'est également venu durant ma méditation.

"Je dois simplement rester très vigilant et attentif à l'état d'endormissement de mon corps physique."

Chose que je sais, et que j'ai lu 3 millions de fois.

Mais là cela m'est venu comme une compréhension intense. Comme si j'allais être bientôt capable de rester éveillé.

Nous verrons cela.

A bientôt !

Sophia
Messages : 194
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Sophia » 08 juil. 2018, 22:01

On vis a peut près la même chose Paul, enfin tous je suppose, étant donné qu'on est actif en travail profane avec son lot de contraintes, on a tendance à fléchir....et à faire moins, niveau spirituel et à côté de cela on veut faire plus , et qd on y arrive pas ou peu on raisonne bcp.

Parfois on est des fakir, des yogis, des moines, alors qu'on nous ne demande pas cela, 1 méditation /jour est déjà bien pour nous en Occident.

Et il suffit qu'on ait peu ou pas de résultat, on a ce cher mental ,ces 3 traîtres qui arrivent.
Alors que c'est là qu'on doit prendre le taureau par les cornes et redoubler de vigilance...

Hier soir par ex je m'entends dire, demain c'est dimanche, tu reprendras lundi, un jour de moins ou plus...et puis je ne sais l'etre est venu me réveiller certainement, et au lieu de 4 h du matin, c'est à 2h20 me suis levée, motivée,
un mal au ventre m'a mis à terre et des migraines la veille, je pense c'est cela qui a fait parler ce mental pour que je me repose le dimanche.

Pour le mal ventre j'ai résolu, je
mange peu et cela chamboule un peu tt.

Qqe jours de cela j'avais rêve d1 plante, on prends les feuilles, on passes au feu et mets sur le front. C'est ce que j'ai fait et migraines disparues.... ( à Je penserais a vous donner le nom de la plante sur mon carnet. Je pense que ce rêve n'est pas arrivé par hasard).

Sachant ces pensées là, et mis de côté, j'ai pu faire ce dont j'avais à faire, lève tôt, douche et comme d'habitude.

Demain je reprends tôt le travail profane et j'avais pris l'habitude tôt le matin de faire ce que je fais en ce moment, et reprendre ce travail va être pénible pour continuer, j'essaierais de me battre et continuer, car faiblesse, fatigue etc, contrainte, le mental en profite pour nous trahir et nous empêcher d'être vigilants.

Les démons des autres ( égos) de nos moitiés aussi parfois peuvent nous faire fléchir...parfois des remarques, il ne faut oublier c'est un combat pour soi même déjà.

Je pense à l'apôtre pierre qui disait à Jésus de se poser un peu, ( un qqe chose du genre) et Jésus qui dit à Pierre, sors devant moi satan, pierre n'a pas du comprendre,
car pour lui c'est prendre soin du maître, qu'il voulait, alors qu'en réalité, Jésus clairvoyant voyait bien que c'était un des égos de pierre qui se manifestait, il envoya valser cet ego de soi disant compassion de pierre.

N'as tu jamais constaté qd tu jeune par ex ou autre, il vaut mieux rien dire ds ton entourage, car tu auras tjrs un qqn pour te dire c'est dangereux, ou, ne fais pas ci et cela, tu es fou, rester ss manger pas bien etc etc, il suffit un de ces traites soit là, halala, un film commence déjà.
Car en réalité, les gens ne sont pas là pour t'aider, ss savoir on les utilises pour te détourner de ton objectif, ne sommes nous pas assrz responsables, grands, pour savoir ce qui est bon pour nous ?

Je crois que c'est à ce moment là qu'il faut redoubler d'efforts et battre ce mental et même si on fait peu, on le fera,

je t'encourage grandement paul... Car notre force émane de l'épreuve elle même.
Et on se doit être solidaire. On a cette chance aussi d'être accompagné ici et notre être aussi qui nous bouscule.
Ne t'en fais pas si tu ne rêves ou ne retiens, si c'est l'être tu sauras. Et puis il reste la méditation activé, la clé de sol....

Chaque jour sa peine et n'oublis pas qu'on se doit être aussi rusé qu'un renard.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 09 juil. 2018, 18:22

Oui ma Soeur.

Parfois on est des fakir, des yogis, des moines, alors qu'on nous ne demande pas cela, 1 méditation /jour est déjà bien pour nous en Occident.


Le V.M Samael nous explique qu'il faut intégrer les qualités de ces 3 chemins dans sa vie actuelle, et avec sagesse.

Depuis mes débuts sur le Forum Don et Compassion, mon Intime, mon Père/Mère et les Hiérarchies m'ont fait :
- Voir ma propre noirceur dans le remord et la douleur,
- Constater la force de conditionnement de mes défauts, leur tyrannie,
- Voir la froideur de mon mental inférieur intellectuel,
- Voir la dualité et la force de mon identification au principe pensant,
- Souffrir devant mes attentes et désirs,

- Lâcher prise mentalement
- Expérimenter ce que c'était de Vivre avec plus de mental supérieur que d'inférieur (avec son Être plutôt que son égo)
- Créer un détachement et un certain équilibre qui fait que je vis désormais beaucoup plus souvent au dessus de la tyrannie de l'égo, de mes désirs, et du raisonnement.
- Découvrir des aspects de moi-même et des enseignements sur ce que je devais faire par le rêve symbolique
- Développer naturellement le travail avec le Cœur et l'aide à l'humanité souffrante,
- Vivre la joie des enchantements de l'Amour dans mon couple.
- Etc...


On m'a guidé, jusqu'ici, et on ma invité ma compagne et moi à travers le rêve à désormais travailler l’œuvre au blanc, et rouge, pratiquer intensément la magie sexuelle en plus du reste du travail. Redoubler de travail de ce côté du Maïthuna.

Après des semaines sans pratiques, dû à une très grosse fatigue physique et quelques maladies qui rendaient de longues méditations impossible et de la magie sexuelle très difficile, nous avons repris une fois il y a deux jours.

Juste avant de reprendre, j'avais une certain appétit sexuel naturellement. Tout à fait gérable, mais perceptible.

La veille de pratiquer, je m'endormais naturellement et fut réveillé en plein début de nuit vers 3h du matin car je me sentais avoir envie d'uriner, et cela venait. A mon âge, ça fait désordre !

Je venais visiblement de faire "pipi au lit" :| :shock:

Surpris par le ressenti je me hâtais de me lever. Et me changeais.

Pourquoi je vous raconte ces détails ? Parce que je me rendais compte que cela ne semblais pas être de l'urine mais du liquide séminale. Mais beaucoup de liquide.

En réalité, à l'époque où je pratiquais la masturbation, je perdais assez peu de Semen, et il était épais. Chose tout à fait classique dans cette société.

Quand j'ai chuté dans mes débuts de pratique, après quelques mois, je constatais que je perdais naturellement beaucoup plus en quantité. Et plus liquide.

Là, c'était encore pire. D'où mon impression d'avoir uriner.

J'étais abasourdi car je ne comprenais pas du tout pourquoi cela était arrivé. Aucun souvenir de pollution nocturne.

Dépité, je retournais me couché.

Nous pratiquâmes le lendemain avec ma compagne sans difficulté particulière, même en intensifiant le Feu.

Je sais désormais me contrôler et gérer l'intensité, cela ne me parait pas du tout difficile.

Deux jours après, c'est-à-dire hier soir, je m'endormais et fut réveillé peu de temps après mon endormissement par le même phénomène !

Cette fois-ci, moins en quantité et plus épais. Normal, j'ai tout perdu la fois d'avant sans doute !

Remonté et dans l'incompréhension, j'essaye de me rappeler si j'ai rêvé de quelque chose de luxure.

Effectivement je me souviens à peine très vaguement de scène de sexe semble-t-il, je n'ai pas d'images qui me reviennent mais je sais que c'était le cas. Mais cela semblait à peine commencer, et je renversais la Coupe immédiatement.

Je ne comprenais rien.

Cela ne m'est jamais arrivé, sauf à l'adolescence, à la puberté, quand j'avais un désir sexuel important. Des rêves érotiques pouvaient arriver mais c'était exceptionnellement rare.

Je conclu donc que ces pertes sont dues à un égo de Luxure très profond de désir sexuel animal. Qui surgit durant la nuit pour semer la zizanie sans que je le remarque.

Et aussi parce que nous n'avions pas pratiqué depuis longtemps avec ma compagne. Cela à avivé ma luxure, je l'ai bien constaté dans la journée, mais je contrôlais pas si mal cet état. Même s'il est très fort.

Un égo instinctif de fornication.

Je suis réellement remonté contre lui (façon de parler, je suis remonté contre lui, mais je n'ai pas d'égo de colère qui se manifeste car je l'observe aussi celui là).

Je compte bien lui tordre le cou dès que possible. Car malgré ma facilité à rester chaste physiquement, mentalement il semble qu'il y a du nettoyage à faire.

Je travaille déjà beaucoup sur la beauté féminine pour regarder le sexe opposé de manière enfantine, naturelle et non perverse. J'avance pas trop mal.

Mais là c'est encore différent, l'égo qui ma fait chuter deux fois est un désir de fornication animal.

Je me demande presque si ce n'est pas mon Être ou les hiérarchies qui m'ont aidées à le mettre en avant pour que je m'occupe de sa désintégration immédiate. Car je sais que si je ne l'élimine pas maintenant, il va pouvoir me faire chuter facilement et je perdrai tout mon acquis.

J'ai également fait des rêves érotiques depuis mon travail interne, mais j'étais tout à fait chaste ou savais me retenir.

Alors je ne comprend pas pourquoi j'ai chuté si facilement sans m'en souvenir.

Je compte bien me soumettre à des repentances, prier ma divine mère, méditer et pratiquer intensément la magie sexuelle pour désintégrer ce défaut.

Je vais observer ce défaut intensément, quitte à regarder des images érotiques ou pornographique pour le voir à l’œuvre.

Je sais que cela va être très intense, car il est fort le bougre. Mais je l'aurais un jour, je l'aurais ! ;)

Sophia
Messages : 194
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Sophia » 10 juil. 2018, 02:40

Penses tu Paul est ce une bonne solution de regarder les trucs pornographique exprès ?

On voit assez de choses à gauche et droite pour travailler dessus, si c'est un ego de fornication qui remontent à d'autres vies, forcément il est là et physiologiquement si tu n'as fait aucun arcane depuis assez ltmps, alors le semen il se perd ss qu'on s'en rende compte.

À vrai dire je ne sais trop comment cela fonctionne vraiment chez un garçon, si cela différe de chez les filles.

Parfois il faut surveiller la lune si montante, descendante, peut être des moments l'ego luxure plus fort.
Il est recommandé de demander à la mère divine de faiblir cet ego à une lune bien précise, je ne sais plus si c'est descendante ou montante...

Avatar du membre
Paul12
Messages : 422
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Paul12 » 10 juil. 2018, 06:54

Je ne sais pas si c'est une bonne idee mais je me dis que je l'ai formé ou entretenu durant mon adolescence avec ces images et vidéos. Ce serait un moyen de le faire surgir facilement et de pouvoir l'observer. Un peu comme samael qui allait voir spécifiquement une femme qui lui plaisait ou qui provoquait l'impatience a La Poste. C'est un moyen de provoquer la situation. Mais je conviens que cest assez osé.

Car les situations extérieures sont liées a la beauté féminine, qui réveille la luxure. La cest un defaut un peu différent. Le desir animal du sexe opposé agit dans mon cas différemment du desir de fornication pur et dur. La luxure me semble dissociée en plusieurs parties.

Car voir une jolie fille réveille pas forcément d'image de fornication dans mon cas. C'est plutôt un defaut de luxure qui agit sur le coeur plutot que le sexe. Or il semble que c'est celui qui fait reagir le centre instinctif sexuel qui ma fait chuter. Et je le vois rarement en situation sauf devant de l'érotique, du style provoquant, ou du porno.

Donc je crois que c'est un bon moyen de prendre le taureau par les cornes mais la lutte va être intense.

Oui c'est sûr que la longue période sans pratique sexuelle et et les cycles d'activités on aider a cette situation.

Merci a toi pour ton message,. A bientôt !

Sophia
Messages : 194
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet de Route de Paul (PARTIE 2)

Messagepar Sophia » 10 juil. 2018, 14:55

Bonjour Paul, c'est à double tranchant, car tu dis cet ego est la, et à constater il se réveille, et lié aux images de la fornication ado, alors pourquoi rajouter des images, impressions si tu en as et que tu veux t'en débarrasser, le cas de saw, comme tu exprimes il allait voir la beauté et face à cela voir et détecter l'égo de luxure mais il n'allait pas ni au cinéma, chez lui je penses, aller voir un film X. Pour savoir comment il va lutter,

Le liquide séminal est sorti pour une raison bien précise, il faudra méditer dessus pour voir en profondeur. Je parle de cela comme je parlerais d'un film d'horreur aussi.
Je prends mon cas, le très peu de film et même pas d'horreur en plus ds mon enfance a provoqué des peurs dont j'ai du mal à me débarrasser, ce n'est pas pour aller remplir ma psyché encore de ces saletés. Il faut déjà se former à se blinder afin d'affronter l'épouvantable s'il se présente.
Pourquoi vais je me faire peur exprès si après je prends un coup au coeur, une faiblesse et puis c'est irrémédiable. Je vois les choses ainsi.

Si une occasion se présente, on ne va pas faire le fana, tourner sa tête a la moindre petite image, mais le provoquer exprès, je ne sais, en tt cas arrivée à un niveau d'Etre on ne ressent pas ou plus le besoin d'aller le faire exprès.

Le cas de saw est particulier, il avait l'éveil déjà, meditait bcp et était blindé avant.
Après je peux me tromper aussi, peut être il faut qu'on se choque à souhait pour voir jusqu'où on peut tenir.


Retourner vers « Apprendre comment faire un voyage astral : Carnet de route »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités