Carnet d'une petite débutante

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 25 juin 2018, 13:30

Bonjour Paul merci pour le lien cela permettra à certains qui lit le journal de se diriger directement.
j'ai le documents
concernant les sens esoteriques et symboliques des reves. Je l'avais eu avec un frere fut une époque et je l'avais retrouve sur tetragamaton.

Je crois avoir compris mon rêve. Et ce chiffre 8.
Étant donné, que je n'ai pas mis l'histoire en détails de ce qui se passe au niveau du travail profane professionnelle. Ce sera compliqué un peu pour vous de comprendre.
Le récit est long est par étape.
Ce que je sais j'utilises cette anecdote pour voir et comprendre un ego précis et manifestant. dont la critique ou le jugement.

Cette personne qui juge et critique bcp les autres pour se mettre en avant nous exaspere dans notre entreprise. Ceci dit, il faut qu'on s'abstienne, surtout moi, car on sait que la critique peut tuer quelqu'un. Et on ne se gênerai pas nous même de faire la même chose pour nous défendre et nous justifier.
J'ai décidé de ne pas refléter cela et de laisser faire la nature et de prier la mère de tte compassion. Et de ne pas en vouloir à la personne. autoobserver mon ego et d'user de sagesse.

Le chiffre 8 ramène à cette patience dont j'en aurai besoin pour surmonter cela, un autre rêve est intervenu de mon etre, je mangeais qqes petits sucreries = signes de qqes amertumes que je vais vivres ou vis deja, ce sera pour moi l'occasion d'être passive et faire face. Cette semaine sera peut être une semaine difficile, à moi de savoir comment faire, comment dire et comment agir avec sagesse sans jugement aucune.

Parfois nous avons des épreuves de ce genre pour comprendre un ego bien précis.

Merci de m'avoir soutenu, je suis tombée entre-temps sur un écrit de Noé et un dossier de relations avec autrui du maître saw. Des écrits qui m'ont apporté bcp.

Il est utile pour nous de comprendre aussi les égos des autres et de faire avec, on ne peut que prier pour eux, mieux être indifférents à leur méthode d'attaque. Et cela permet de relativiser la situation.
Bon courage à nous.

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 27 juin 2018, 13:31

Ce matin est un autre jour, après avoir vécu une fatigue morale ces qqes jours sans vraiment m'attarder la dessus, la mère de tte compassion m'a donné une force pour affronter une situation lundi.
qqes jours auparavant ss que je m'y attende, une plume d'un volatile ou oiseau est sorti de je ne sais où et atterrit devant le seuil de ma porte de chambre, j'ai pris cela comme un signe et cadeau,

(J'aiposé la question à un de mes enfants de qui avait emmener cela, est ce un oiseau qui est entré et a perdu son bien. L'enfant répondit
qu'un vent venant de je ne sais où a pris la plume au loin, cette dernière à fait tt le tour, entre par une porte et traversé un long couloir et est venu se reposer juste devant ma chambre.

Ha bon répondis je, et vous n'avez pas oté ?

La reponse fut non car on s'est dit que c'était pour toi sachant que cela n'a pas atterrit devant nos chambres juste à côté. ). J'ai pris la plume légère et magnifique et gardé comme un trésor. Elle se repose comme une amulette dans ma boîte de trésor.

Je me rappelle avoir prier intensément la mère afin qu'elle me donne force dans cette situation que je devais affronter et de faire manifester en moi le pardon pour autrui : une "ame"" sans compassion qui parfois nous mettent dans l'embarras.

En repensant au cadeau... lundi, la journée et la situation a été eclairci. Aucun ego de colère, de critique de rien du tt à surgi, laissant faire les choses, tt a été réglé comme par enchantement.
L'humain est ce qu'il est, comment puis je réagir ? Diffuser un amour de compréhension et l'univers fera le reste.

Au niveau du maïthuna, cela se passe ss crainte de deverser, un lâcher prise complet et une concentration sur la mère et la vocalisation mentale de IAO tt en expirant profondément, en retenant et expirant, la visualisation sur l'énergie montante du bas vers le haut , puis vers le coeur. Quand je réussis un but ne serait ce un tt petit, alors je remerci la mère divine pour la force qu'elle m'apporte.

J'avais retenu un rêve émanant de l'être symbolique qui me donnait ma situation interne et que je préfère garder, car je me sens pas d'établir cela, puisqu'il y est plus que personnel.

Quand on prie intensément, on demande on reçoit.
Que notre être réel nous guide toujours.... Ainsi soit il !!!!

moustapha
Messages : 173
Enregistré le : 05 mars 2014, 11:27

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par moustapha » 27 juin 2018, 14:40

Oui Ainsi soit -il
Bonsoir Soeur et freres
Ta plume me rappelle une petite histoire.

J'utilise une moto pour mes deplacements et souvent il arrive que j'ai une crevaison d'un de mes pneux avant ou arriere mais presque a chaque fois c'etait un clou qui en etait la cause, quand les vulgarisateurs retiraient le clou je le prenais et j'etais convaincu qu'avec on pourrait faire une amullette anti-crevaison des pneus de ma moto, comme dans ces histoires etranges que Samael Aun Weor raconte.
Mais bon je finissais tjrs par jeter le clou.
La derniere fois j'ai decidé de garder un clou dans mon sac, et j'ai rarement des crevaisons maintenant.
Mais ca peut etre un hasard je ne sais pas.
Celui qui ressent de la douleur ou qui se sent blessé quand on le calomnie, quand on l'accuse prouve qu'en lui vit toujours le moi de l’orgueil

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 27 juin 2018, 18:07

Puisses-tu vivre en constante liaison avec ton Être chère Sophia.

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 29 juin 2018, 14:49

Bonjour à tous, j'ai médité hier soir à 21h07 assise un très long moment, n'étant pas bien en relaxe, je me suis mise ensuite en position mort et sur faraon, je me suis endormi ne sachant pas à quel moment, me suis levée aux alentours de 23h, me suis remise en mode metitative, je ne sais si c'est la pleine lune, je me suis rendormi, me levant avant 4 heure, j'ai commencé à méditer, cela m'étais impossible car il me manquait ce sommeil.
Me suis levée, pris un café et puis lecture, je répondais à qqn de autre pays qui s'inquiétait de sortir et de trouver face à X entité qui pouvait entrer dans sons corps.
Vers qqes âpres, j'ai ressenti comme le besoin de méditer, faraon et hop me suis pas vu dédoubler mais mais je savais être hors du corps, j'étais dans un monde de dessin animé peut être un souvenir enfouis du subconscient, puis j'ai vu bcp de lumière en parcourant tout le long les souvenirs ....me suis dis où je pouvais bien aller et où me trouvais je ? J'ai décidé d'aller à mon ancien lycée, je revoyait cet ancien lycée, des bâtiments etc et certains des souvenirs et les larmes aux yeux je n'ai pas bien compris, la nostalgie m'envahissait

Puis je décidais d'aller voir Londre, puis Paris, je ne sais si j'étais à Londres, j'y ai pensé fortement et me suis retrouvé à voir la ville, un bus rouge, je n'ai pas bien reconnu ou c'était réellement puis je voulais diriger sur Paris tour Eiffel, faut dire je connais que la, alors est que j'ai atterri là, je ne sais, puis
Je suis revenu dans le corps physique, pour je ne sais quoi dont je me souviens, je sentais me sentais prisonnière, voulant ressortir comme si un de mes mois diables voulait se libérer. Puis un moi est sorti, un moi faible, je ne sais.... qui luttait contre une force invisible ou alors qui se débattait avec un quelque chose....je ne sais qui luttait, j'ai vu ce moi luxurieux se dandiner et courir vers cette luxure immonde de renversement. Ha me dis je, ce n'est pas possible, la luxure et en mon corps, qu'elle lutte, je n'ai eu aucun réflexe de me battre tellement j'étais affaiblis qu'il me semble que ce moi est arrivé à s'epancher. Le moi luxurieux est entré dans ce corps physique, à ne rien comprendre de tte cette sortie, scènes qui au départ était corrects et puis comme à la fin une faiblesse qui me terrassant à vouloir que je cède à cette X force, je crois qu'à ce moment c'est la 1ere fois j'ai eu un peu une légère peur d'être sorti,
J'ai prié avant de sortir, pendant j'ai appelle la mère divine, j'en suis limite presque à culpabiliser de ne pas avoir pu lutter et ne pas avoir fait suffisamment d'efforts ?

Mon taux vibratoire je le trouve faible pour ne pas avoir pu résister à ce moi de fornication, quand on pense qu'on est clean ou essait de le devenir, en nous subsiste tjrs ce moi diable, limite on a l'ego de honte qui surgit, l'égo de culpabilité, de faiblesse et j'en passe, quel malheur d'avoir ces diables.... Et j'en parle car je me dis je ne souhaiterais pas revivre à voir ce moi prendre le dessus.

N'ais je pas assez prier cette semaine, n'ais je pas assez été forte, n'ais je pas fait assez de prières.
Cette semaine, est dure en lutte.
Noé pourra tu me dires quoi faire, car je me sens comme perdue dans tt cet acharnement de luttes de moi. Ou ais je fais une chose qu'il ne fallait....

Avais je trop de pensées luxurieuses, je ne pense et pourtant limite physiquement, en état de chasteté en ce moment......ha mère divine faudra me donner force... Merci !!!!

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 29 juin 2018, 14:56

Hier soir avant de me coucher, j'ai vécu une expérience aussi,
Ma pause magnétique arrive bientôt et cela est fatiguant parfois...ainsi que des migraines si j'ai eu qqes jours précédents des déboires. On me disait comment faire une recette en appellant l'élémental d'une plante qui dans le jardin, fut un temps je l'avais planté, plante luttant contre les migraines, maux divers etc. Au moment où j'écris je n'ai pas le nom scientifique de la plante.

Et suite au récit de ci dessus au petit matin, je me suis levée avec mal à la tête presque et mal sur le côté gauche à cause de ce moi de fornication pour le côté gauche.
Si on peut me donner des conseils sur tout cela, j'en veux bien car je me sens fatiguée de cette semaine ou j'ai ressenti diverses fatigués mentales et physique.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 29 juin 2018, 16:31

l'Oeuvre au Noir :
Pour commencer le processus, il faut être capable de se dire : « Je ne suis pas celui que je croyais être jusqu'à maintenant : je ne suis ni mes projets, ni l'image que les autres et moi-même ont de moi, je suis un inconnu et je me cherche. » La première phase de l’œuvre consiste donc à prendre conscience de sa propre confusion intérieure en confrontant le Moi à ce qu’il a rejeté dans l’inconscient personnel : son ombre.

L’ombre réside dans l’inconscient personnel. Elle est comme projetée par la persona qui nous permet de « briller » en société. Elle contient les désirs - pulsions qui n’ont pas pu s’adapter au monde. Cette contrepartie du moi conscient a une tendance naturelle à se projeter sur les autres. Le Moi ne supporte en général pas cette image que les autres nous renvoient de nous-même. Il refuse de voir que cette ombre est son alter-ego, un peu comme Mr Hyde est l’alter ego du docteur Jekyll…

Se confronter à son ombre engendre d’abord une phase de confusion, de dissolution, de « putréfaction psychique », dont la couleur symbolique est le Noir. Elle est synonyme de crise dont la signification première est « changement ».
Cet Œuvre au noir est la phase où il faut se détacher du principe de raisonnement, de ce que l'on croit être, de ce que l'on pense de nous-même.

Le mental inférieur nous fait tourner en rond, l'intellect se croit le génie qui se connait parfaitement. En réalité, il faut se découvrir à un niveau toujours plus supérieur. L'intellect du mental inférieur ne sait pas faire cela. Il vit dans le passé.

Et aujourd'hui Sophia, tu fais beaucoup d’efforts formidables, mais tu vis encore attaché au principe pensant et donc à ton passé.

Tout ce travail est psychologique, interne. Tu peux penser tout ce que tu veux en ce qui concerne ta façon de vivre physique ou matérielle, cela ne t'avancera pas réellement. C'est un travail psychologique. Il faut changer d'état en mourant. Dans un premier temps, il faut mourir en laissant tout ce que l'on croit être.

C'est ainsi que nous pouvons voir les choses telles qu'elles sont.

Tu es attachée à ce que tu crois être. Dieu que c'est difficile d'abandonner nos croyances.

Il va falloir s'épuiser et passer par des crises comme celle-ci. On a du mal de comprendre autrement qu'en passant par ces difficultés.

Prier doit se faire avec beaucoup de Cœur et de Volonté.

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 29 juin 2018, 17:46

Parfois on ne sait plus qui on est justement,
Jésus parlait bien d'une multiplicité en nous qui prend les commandes de notre machine.

Me souviens d'une connaissance qui faisait des séances d'autohypnose, ou hypnose d'un thérapeute et prenait des cours aussi avec lui pour travailler dans le bien etre et lors des divers cours des personnes parlaient en elle, dans la même séance, elle
etait soit comme une enfant, et donnait son prénom et riait puis la minute qui suivait qqn d'autoritaire et voix différentes etc.
Elle disait avoir bcp de noeuds et intérieurement des douleurs qui se déplaçaient etc, elle voulait défaire les noeuds du passé. Et casser un certain lien karmique.

Bon je n'ai jamais fait des séances d'hypnose, et pas interressée, je me dis en face de moi ce sera qqn avec égos qui jouera avec mon subconcient., Que sais je et comme c'est un domaine méconnue pour moi, préfère pas y toucher.

Je reconnais très difficile de travailler sur soi et des crises émotionnelles j'en ai eu comme bcp de monde, j'essais au max d'être qqn de solaire, entre joie etc
mais pas suffisant. Hier soir peut être aussi , ma moitié a fait une allusion à une période de mon passé que je connais tres peu, de l'enfance car on m'a peu dit, plus de parents proches du tout depuis très jeune pour me raconter...
Alors on a besoin de fouiller pour comprendre ce qui s'est passé, alors parfois cela fait un cafouillage.
Étant donné qu'on vous dis il faut vivre le présent on occulte ce passé....est ce bien ? Je ne sais.

Peut être il faut parler de ce passé pour avancer, et cela reste de la chanson psychologique pour moi. Ss importance.

Alors que peut on faire à part essayer vivre ce présent, prier, il m'a fallu du temps pour comprendre qu'on avait une mère divine surtout si on en a jamais une en physique.
Du moins je l'ai perdue à la naissance presque. Et j'en parle rarement car je ne sais pas grands choses. Un père très absent connue tardivement et on doit se battre pour avancer sinon on reste par terre. J'ai appris à me battre énergiquement parlant.... On passe par des crises, c'est sur mais on se doit avancer et c'est une guerre avant tout psychologique. Quand on a l'habitude de se battre, et plus on prend de l'âge, plus on convoite la sagesse pour avoir une paix, mais qu'elle paix quand tu fais le choix de cette voie sur le taff intérieurement ?
On ne peut retourner en arriere, ne serait ce l'exemple qu'on doit donner au plus jeunes.

Oui c'est la vie et notre vie qu'on doit changer avant tout. Je penses c'est pour cela qu'on est là
Dure réalité !!!!
M'enfin demain est un autre jour lol ! Solaire !!!!!

Courages à nous Paul !!!!!
Je prends les conseils de tous ici, il faut se blanchir non ? Même si cela doit prendre 108 vies... Peut être c est notre derniere aussi !!!!
On dit toujours que dans la vie on a toujours le choix, alors j'ai fait un choix, me battre contre mes égos mdrrrrr comme vous tous ici !!!!

Avatar du membre
Paul12
Messages : 620
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 29 juin 2018, 19:35

Oui, HAUT LES COEURS Sophia ! :)

Je ne sais pas si les mots d'autres peuvent vraiment aider quelqu'un, car c'est à lui de vivre les choses pour les comprendre pleinement. Néanmoins je me dis que le partage et le soutien de mes frères et sœurs de ce forum m'aide et m'apporte beaucoup.

Alors je vais aller plus loin dans mon soutien envers toi. Peut-être que cela pourra t'aider à faire ce travail de compréhension profonde, ou d'aller plus vite.

S'il te plait, ne vois pas dans mon message de l'orgueil ou de la condescendance, je ne suis plus dans ce débat de qui est le plus avancé, le meilleur, le plus grand etc... Chacun avance et partage et c'est tant mieux. Ce travail de ne pas s’identifier à l'égo nous est tout à fait personnel et n'a rien à voir avec les mots d'autrui. Je pourrais m'offusquer d'une insulte proférée à mon encontre, mais ce serais moi le fautif d'avoir réagi. Aujourd'hui, j'en suis là. Je n'ai que faire de comment se comporte les autres envers moi. Si je m'offusque sur certaines choses, je me hâte d'activer mon auto-observation à temps pour transformer l'impression par l'observation de l’Être.

Et étant détaché de plus en plus grâce à cette auto-observation calme et détachée de l'Etre, grâce au détachement au principe pensant, je survole au dessus des impressions désagréables de l'égo. De plus en plus souvent en tout cas.

C'est la deuxième partie du Grand Œuvre Alchimique, l’œuvre au blanc.

On ne passe pas du Noir au Blanc, pas tout à fait. C'est une continuité dans laquelle il est nécessaire de rester vigilant.

L’œuvre au Blanc :
La rencontre assumée avec l’ombre doit nous conduire à l’assimiler, sans la juger, donc à intégrer ce qui ne paraît comme négatif en soi mais qui l’est en réalité tant qu’il n’a pas pu prendre place et sens dans notre champ de conscience.

Intégrer l’ombre requiert une grande force morale et l’abandon de ses préjugés.

La première phase est donc indissociable de la deuxième, dont la couleur blanche est complémentaire, pour atteindre le premier but de l’œuvre alchimique, le Petit Œuvre, symbolisé par un métal moins corruptible : l’argent.

C’est la phase où l’on fait un travail de différenciation et de purification : On lave.

Cela correspond à la formation du caractère qui a pour but de canaliser les pulsions instinctives et de sortir des opinions toutes faites.

À la fin de cette étape, l'individu a beaucoup changé : il ne juge plus autrui, il devient plus compréhensif, plus fraternel. Il s'approfondit s'il était superficiel et devient plus impartial s'il était partisan.Son Moi s'est déplacé vers une position où le bien et le mal sont relativisés, et où le grave défaut de l'autre est vécu comme un défaut personnel. En clair, la personne a dépassé le dogmatisme moral ou anti-moral, ce qui la rend moins corruptible.

Jung signale que le blanc peut aussi être interprété comme la synthèse de toutes les couleurs, symboles de toutes les potentialités que l’individu va pouvoir commencer à développer.

L’âme commence à jouer son rôle de conduite du corps. De nouvelles priorités se font jour. Le sens de l’existence n’est plus conditionné par les exigences de la société du paraître et l’âme commence à graviter autour d’un nouveau centre qui reste encore à ce stade extérieur à la personne : le Soi ou Esprit s’exprime à travers des archétypes qui sont encore projetés sur des personnes physiques et qui servent de référence.
Tu as déjà fait un travail dans l’œuvre au noir et au blanc, mais ce n'est pas encore complètement achevé. Tu y arrives bientôt.

C'est après ce travail que l'on commence à réellement chercher à dissoudre ses défauts. Pour le moment on les observent, on se détache du principe pensant pour pouvoir observer correctement avec l’Être. C'est la Première Montagne.

C'est dans la deuxième que l'on dissout l'égo. Mais c'est pas la peine de chercher à faire cette dissolution de l'égo avant de savoir vivre parfaitement avec ces parties supérieures, c'est-à-dire se détacher du mental inférieur, du principe pensant, du raisonnement et de l'égo.

Si l'ont cherche à dissoudre l'égo, à prier sa divine mère sans réellement la ressentir avant, sans avoir bien poli la Pierre sur ces deux phases de l’œuvre, on tourne en rond.

Chaque chose en son temps. A tout vouloir faire, on ne fait rien de très positif. Ou alors on souffre parce qu'on veut tout d'un coup.

Il faut avoir une vision claire de la Voie. Le problème, c'est qu'on à tout lu d'un coup, on veut tout de suite éliminer l'égo avant même d'établir une ferme relation avec son mental supérieur.

Si on n'a pas encore fait ce travail, si on a pas encore établi une bonne connexion avec ses parties supérieures, et donc se détaché du Moi et du principe pensant, on va vouloir éliminer l'égo mais on essayera de le faire avec l'égo lui-même. Donc c'est fichu d'avance.

Tout doit être vécu intensément avec le mental supérieur.

Actuellement je ne récite pas de prière. Je n'aime pas prier en récitant des phrases. Simplement parce que je n'aime pas faire les choses mécaniquement.

Et lorsque je prie, je ne prie pas encore assez avec le Cœur. Ca sonne creux. Ca sonne faux.

Alors je m'abstiens parce que je trouve cela inutile et incorrect. Je me concentre donc d'abord à me rapprocher de mes parents divins en vivant à travers eux, dans leurs vibrations. En ressentant leur présence dans tout ce qui existe, en me mettant au diapason de leur Amour, Compassion, Sagesse etc...

Mais surtout en ne m'identifiant plus à l'égo et à l'intellect du mental inférieur.

Quand on se détache du mental inférieur, on commence à se rapprocher de ses parents et voir la Lumière. Cela se fait tout seul.

Là on ressens leurs Lumières, leur Amour, leur Sagesse. On est réceptif et connecté. Là on prie. Sans forcément réciter quelque chose (peu importe). Cela vient du Cœur. C'est sincère, beau.

On est chargé de leurs vibrations, de leur Amour, on est humble, humilié, enfantin.

On se fout alors totalement des bassesses de l'orgueil, de l'arrogance de l'intellect etc...

Ma chère Sœur, je te demande avec indulgence de m'écouter véritablement. Pas de survoler rapidement ce que je dis, en pensant déjà à ce que tu vas répondre. Ni en pensant à ce que tu sais déjà, à ce que tu as vécu etc...

Comment si c'était la première fois que tu lisais ces informations.

Car je te dis que mes mots sont justes et sont là pour t'aider.

Je ne parlerais pas ainsi si je n'avais vécu ce passage.

Pour le moment, tu repasses le passé, en cherchant une explication. C'est un cheminement logique.

Tu peux faire ainsi et fatiguer ton mental inférieur, ton intellect. Et quand tu en auras marre, tu cesseras et le changement arrivera.

Ou alors tu décides d'arrêter tout ces raisonnements et t'auto-observant constamment, passivement, observateur détaché de tout ce que tu penses et ce que tu crois. Cela se développe vite.

Il faut surtout être détendu, calme, paisible, simple. La pratique fait le reste.

Déjà là, dans tes messages, tu commences à te rendre compte que tes observations sont justes mais ne t'avances pas beaucoup. Ou alors tu crois avoir raison, cela te semble juste, mais tu doute quand même.

Tout cela est très bien dans le sens où tu commences à comprendre que tout ces raisonnements te mènent nul part. Cela reste des opinions par rapport à ce que tu à vécu dans le passé. L'intellect ne sait pas vivre dans le présent. Il se base toujours sur le passé pour interpréter le présent.

Alors quoi faire ?

Être Témoin de tout cela. Observer tout cela. Avec la Conscience. Simplement, sans identification aucune.

C'est un passage nécessaire, important, vital et logique.

Samael expliquait qu'il y avait dans les mondes internes beaucoup de Grands Maitres complètement Analphabètes. Ni lire ni écrire. Rien ! Pourtant ce sont de grands maîtres. Alors que d'autres grands penseurs ne sont pas Maîtres pour deux ronds.

Alors à quoi cela sert de penser ? A part pour communiquer ?


J'ai passé du temps pour tenter de t'éclairer. C'est en total conscience que j'essaye de t'apporter de l'aide et du soutien.

Mes mots ne t'aideront peut-être pas, ce n'est pas grave, mais en tout cas essaye au moins d'écouter. Car je te dis que ton chemin actuel se trouve dans ce que je viens d'expliquer. Je suis absolument certain que quand tu auras passé cette étape, et que tu reliras ce message, tu comprendras tout profondément.

La première Montagne est la même pour tous. Se désidentifier de l'égo et du mental inférieur, pour établir un centre permanent auprès de ces parents et de son Intime.

Grâce à cela et au Maïthuna, nous pouvons créer et recharger nos corps en énergie, nous pouvons expérimenter l'éveil de la Conscience, vivre les différents états de l'extase et continuer la Voie.

Je vous souhaite à tous beaucoup de Joie et de Lumière. Et je vous souhaite surtout d'avoir la chance de retrouver les Bras de vos Parents et de votre Intime.

Sophia
Messages : 303
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 30 juin 2018, 04:12

Je t'ai t'ecouté en te lisant et je relirais encore et encore, pas évident de comprendre tout , cela viendra... Les prières dites apprises par coeur, du catechisme je ne sais les faire et c'est pas ma tasse de thé.
Suis un peu comme toi, je demande en une simple phrase de la force, aide...j'essais au mieux de le faire et simple et aussi sincère que je peux.

Merci pour l'écoute Paul et l'aide... Demain sera autre jour.

Répondre