Conseil Hebdomadaire

Il n'est pas possible de forcer le Mental à rester Silencieux. Il n'est pas possible de ne pas penser, pour la majorité d'entre-nous.

Par contre, il est possible de laisser passer les pensées, puis qu'elles s'éteignent durant l'état de Méditation.

Renoncer à ses pensées pour l'instant présent ouvre de Grandes Portes...

Carnet d'une petite débutante

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 30 juin 2018, 11:24

L'essentiel est de comprendre qu'il y a compréhension intellectuelle et compréhension profonde de la Conscience.

Nous avons tous constaté tes connaissances dans la Gnose. A niveau intellectuel, tu connais plus la Gnose que la plupart. Très certainement.

Il ne te reste plus qu'a vivre ces connaissances à travers le mental supérieur. Et cela, ce n'est pas possible en utilisant le mental inférieur et l'intellect.

C'est un passage difficile à comprendre puisque la compréhension ne vient pas du même endroit, mais de notre Être. C'est par l'auto-observation Consciente que nous pouvons comprendre et vivre l'enseignement au niveau du mental supérieur.

Tu te souviens quand je m'exaspérais à chercher à comprendre il n'y a pas si longtemps ? Comment dissoudre l'égo etc...
Je voulais à tout prix enrichir l'enseignement intellectuellement pour que nous puissions mieux avancer.

Vous me répondiez qu'il fallait pratiquer et avec le Cœur.

Vous aviez raison :)

Mais malgré tout on peut mieux détailler les choses également avec l’intellect. Cela ne remplacera pas la pratique, mais cela peut aider à orienter mieux.

Car le V.M Samael à donner une quantité d'informations exceptionnelles, qu'il est difficile de mettre dans l'ordre.

La difficulté n'est plus d'avoir la connaissance, mais de savoir par où commencer et comment la mettre en pratique.

Il est donc utile de communiquer avec l'intellect pour remettre dans l'ordre et préciser l'enseignement.

Mais l'intellect ne sers qu'a cela. Pour vivre l'enseignement, c'est avec l'auto-observation et les émotions supérieures. Penser avec le Cœur. Un centre beaucoup plus rapide et puissant.

Bon courage Sophia ! Je te remercie de prêter attention à mes mots.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Sophia
Messages : 302
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 30 juin 2018, 13:50

Bonjour Paul,
Je viens de relire le dossier sur la transformation des impressions, j' avais déjà lu, mais il me semble que je dois m' imprègner encore plus de cela pour bien comprendre ce que le maître saw nous explique. Je dis tjrs que les choses qui nous entourent ne sont réelles, mais entre le dire et le comprendre, ce sont 2 choses distinctes.... Je constate que l' autoobservation est très importante d' instant en instant... il faudra que je relise comment méditer, comment s' autoobserver et mieux m' en imprégner pour etre plus pratique.

Ces derniers temps j' ai l' impression de dormir et de ne pas soit peu m' autoobserver ou alors mal. La paresse me terrassait un peu pour la méditation, car en final, je me disais est ce que je la faisais bien comme il faut ? Il faudra que je relise ici dans ce forum comment méditer, même si au fond je pense savoir.. Je prendrais le temps de relire ta 1ere partie de ton journal. Il me sera certainement utile.
Et aller faire plus de clé de sol ', rappel de soi qui a son importance.

Oui je dois savoir les choses intellectuel lié à mon coté très raisonneur, et cela n, arrange pas trop les choses non plus. J' aurais préféré être une analphabete et vivre plus dans ce coeur. J' ai tout à réapprendre comme une petite débutante.

Que force et volonté soit en cette personne qui est mienne pour etre correctement pratique.
Bonne journée a tous.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 30 juin 2018, 23:28

Je suis absolument heureux de tes mots ma Sœur.

Tu cherches, et c'est l'essentiel. Cela prouve ta Volonté. Tu vas y arriver. Je suis vraiment heureux car nous sommes maintenant sûr de ta Volonté.

Je suis un vrai débutant sur la Voie, vraiment je suis peu de chose, mais ce que je te dis à ce sujet je me permet d'être catégorique car je viens de le vivre.

Rien ne me ferais plus plaisir que tu puisses le vivre également et confirmer une fois de plus ces enseignements.

Nous sommes des jeunes enfants sur le Chemin de la Sagesse.

Je vois à travers ton dernier message les mêmes raisonnements, les mêmes idées que j'avais il y a peu.

Tu sens que tu sais comment faire, mais comment ?

Tu ressens. Tu es tout prêt de vivre. Tu touches du doigt la sortie de l’œuvre au noir, tu reçois des intuitions de ton Intime, des rayons de lumière.

Je te souhaite réellement de tout mon Être que tu commence à avoir quelques vifs rayons de Lumière de Conscience pure.

Car ce n'est pas question d'être plus haut qu'un autre, mais juste d'être conscient de ce que l'on est en réalité. On a déjà tout.

L'auto-observation et surtout penser avec le Cœur ma chère Sophia. Tu le sais ! Je sais que tu le sais !
Oui je dois savoir les choses intellectuel lié à mon coté très raisonneur, et cela n, arrange pas trop les choses non plus. J' aurais préféré être une analphabete et vivre plus dans ce coeur. J' ai tout à réapprendre comme une petite débutante.
Mon Dieu, Mon Père, Oui ! J'ai vécu et je vis cela aussi ! C'est cela Sophia ! C'est cela ! La Voie est là ! Devant toi !

Pense avec le Cœur,
Pense avec le Cœur,
Pense avec le Cœur,
Pense avec le Cœur,
Pas avec l'intellect.

Avec le Cœur !

Le Cœur !

Ressens comme tu aimes tes enfants, la Chaire de ta Chaire.

Ressens cet Amour pour tout ce qui existe, tout ce qui vient de la Mère Divine.

L'enfant que tu es doit assumer cet état.

Être un Enfant est digne et merveilleux !

Un enfant innocent, humble, absolument émerveillé devant ces parents resplendissants.

Vibre ! Vibre d'Amour pour ce que tu es, ce que tu ressens, ce que tu vis !

Une bénédiction !

Amen Amen Amen !

Ne pense plus avec ton mental inférieur. Laisse tout ces raisonnements à ce que tu étais. Tu veux aller plus loin. Et cette partie de toi qui veut aller plus loin ne doit plus s'occuper de ce qu'elle pense et ce qu'elle conçoit.

Cela n'a pas d'importance Sophia. Ce que tu crois n'a plus d'importance maintenant, pour ce que tu veux vivre.

Quand tu auras atteins un certain détachement au principe pensant, à tes croyances, grâce à la pensée du Cœur qui vis dans le présent, et à l'auto-observation passive et simplement présente, sans se soucier de ce que l'on pense, tu verras cette lumière que tu as déjà connue.

Tu es un ancien Maître,
Tu es un Bodhisattva tombé,
Tu n'est pas nouvelle.

Ne te fais pas de soucis Sophia

Ne te fais pas de soucis.

Tu es proche.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Sophia
Messages : 302
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 02 juil. 2018, 17:46

Bonjour Paul, je suis à la 2e page de ton 1er journal, je te lis et je lis aussi les conseils qu'on t'apporte. Bien que le chemin de tout un chacun diffère il est toujours bon de prendre note.

Tu tiens un journal avec de grandes précisions, c'est intérressant pour bcp, y compris moi
pour ma part.. je ne pourrais être aussi précise, je suis trop feneante. Et j'ai comme prétexte un mini portable ou je prends 10 ans à écrire un mot et revenir sur des fautes, mdrrr qu'elle patience non ? :mrgreen:

La plus grande difficulté pour bcp apparemment, c'est de comprendre la méditation et devenir assidu dans ce domaine afin d'arriver à une immobilité totale oubliant le corps physique et s'éduquer à force à être éveillé de plus en plus qu'on avance.

Bien que je ne note tout en détails et ne viennent tous les jours ici, dans l'ensemble, je continue à être le plus assidue possible dans mon immobilité etc et oublier ce soit disant temps qui n'existe,
( en passant il me semble avoir entendu des scientifiques qui se posent la question de l'existence de ce temps, si il existe ou pas ? )
Rire!!!!

C'est quoi ce temps qu'on a mis dans notre vocabulaire ? Existe t'il ?

Je préfère l'oublier, en tout cas si il existe, encore une erreur de notre cher mental. Le temps est un film de fiction en 3D.

Je reviens à mes moutons, je médite sois assise, ou allongée, déglutissant le moins possible, si on pense degglutition, on déglutit, sinon aur fur et à mesure sans y penser on arrive à déglutir de moins en moins, voir presque pas, voir plus.. idem l'immobilité que j'ai fini par maîtriser sauf parfois qd les douleurs sont là, on se focalise un peu dessus, puis on finit par oublier. Les gratouilles etc
C'est de l'histoire ancienne.
Je laisses les choses se faire, arrivant à oublier ce corps sans importance, ce physique qui sert juste à nous véhiculer.

Le mental, il ne me dérange peu, je n'y prête aucune attention, en ce moment,
d'ailleurs je dis cause tjrs tu m''intéresses ....il se fait tt petit.

Que je finis par ne plus entendre, je me suis levée plusieurs fois pour rester immobile et observer quoi ? Je ne sais, je reste là dans la positivité totale, encore moins je me pose des questions si j'ai bien ou mal fait, je fais et après on verra.

De 10h à 11h, peut être plus, ou moins que sais je... ?
Puis je sais vers 2 h du matin
Jusqu'a certainement un très bon moment, 2h , comment je sais, ma moitié m'a donné l'heure, et pause pipi Room, je ne suis en chambre noire, vu ciel donc sans volets, je vois la lumière extérieure et je devines parfois l'heure qu'il est et surtout j'ai des coqs alentours qui chantent non stop ttes les heures de la nuit presque. Pas besoin de réveil mdrrr !!!!

La nuit je dors très peu (en physique)
et qd je ne dors, je m'immobilise et j'écoute les battements du coeur, avec un boule quiès, les battements sont intenses et j'imagine ce coeur qui ne dort jamais. Je me concentre sur ces battements et je mantralise non stop en mental, parfois je perds ce mantra légèrement, je finis par revenir dessus.

Mes pensées qui sont là, mais etouffés par ces battements où je reste concentrée.
Voilà pour ce qui est de ma pratique avant tout. Parfois je sommeille, parfois pas et je recommence qd physiquement je me lève.

Je ne veux plus raisonner, je fais la pratique
et après on verra ce qu'il en est...la nature fera le reste.

Je crois que nos méditations assidues nous feront avancer en temps et en heure, plus on Méditera, et plus on avancera, sans chercher si on a bien ou mal fait. On fait et on évite de quantifier, évaluer, me concernant je ne le fais plus

Car nous sommes habitués à quantifier tout, et limite à aller dans une compétition avec nous même. Tout ici bas est temps, compétition et j'en passe et on se perd.

Je ne regarde plus, limite quand je vais manger...ni l' heure et autre, il vaut mieux manger peu et si le corps a faim on lui donne et encore parfois c'est un leurre, il n'a faim et on pense qu'on a faim, encore le mental.

Je dérégle peut être tout, oui il faut casser des habitudes mécaniques, il est midi et le ventre cri, pourquoi crit il ? On l'a éduque ainsi, qui ? Le mental encore et les educations.

Chacun doit observer son corps, on es tous différents et on sait ce dont on a besoin.
On doit réapprendre à vivre en parfaite harmonie avec la nature et laisser tt ce qui nous bousille la cervelle de côté. C'est peut être ainsi on se liera plus avec notre cardia ou se trouve père et mère.

C'est ainsi, je vois les choses.. faire selon ce qu'on ressent et vivre avec notre propre cosmos, oublier ce soit disant temps et c'est tout. Je crois c'est ainsi qu'on doit fonctionner pour développer ce coeur encore plus.

Dans les zones les plus reculées, que font les indigènes soit disant sauvages ?
Ils ne pensent au temps, ils savent qu'il faut se lever et font les choses les plus essentielles, chasser, cueillir pour manger car c'est vital et penser à leur familles et vivre chaque instant intensement, le reste inutile et sont plus heureux que nous mêmes.

Ont ils besoin de lire pour sortir en astral, calculer les choses pour faire tant de méditations ?

J'ai besoin de me renouer avec la source originale avant tout, pour le moment ...
comme lorsque j'étais jeune enfant, voir en tout le monde quelqu' un de bon, même le plus affreux, car c'est soit une personne plus ou moins en perdition et qui évolue ou involue, cela sans importance et qui cherchent leur divin, si il trouve tant mieux, si il ne trouve tanpis, si je dois apporter tant mieux....on me guidera certainement.

Quand je suis arrivée dans gnose, personne ici bas m'a pris la main, j'ai cherché et trouvé, on m'a donné qqes cadeaux et maintenant on se doit continuer à fouiller et continuer, seul mais dans la vie on a tjrs le choix soit continuer, soit arrêter, pour revenir ou pas. Idem pour les autres.

Vivre avec simplicité, vivre en harmonie totale avec la nature, aimer son prochain , oublier ce temps et oublier ce mental qui capte tout et n'importe quoi et après fait son film imaginaire, que celui qui veut nous tuer, nous tue, que celui qui veut être en compétition qu'il le fasse, que celui qui veut insulter, je dis toujours tt le monde à le droit de tuer, voler etc etc qui l'interdit ? La societé, les lois ? La morale ?

Chacun paiera pour son lot d'erreurs et nous ? On peut faire quoi passer notre temps à dire bien, pas bien ? Alors que nous mêmes fonctionnons intérieurement mal !

Noé disait qqes part , les gens pensent plus à planifier leur vacances que leur propre travail interne....
et ils veulent être heureux ? Je rajoutes , nous voulons être heureux ainsi, on est vraiment dans la tromperie non ?

Jamais nous serons heureux ainsi, jamais !!! Un bien être temporaire et limité, un qqn en conformité avec la gnose se tue au travail interne.
Même si il s'égare, il reviendra toujours à la source... et si je ne me tue pas, alors je ne pourrais
en vouloir qu'à moi même pour avoir fait peu ou rien fait.

Parfois je m'assieds de longs instants ss rien faire de precis et encore je fais un qqe chose m'asseoir et penser.
Qd j'arriverai un jour au stade ne plus penser, alors je gouterais qqes sec. ce bonheur, et en ces qqes sec. Tout m' appartiendra. Et personne pourra le voler ce moment.
Ce jour viendra certainement et préfère ni planifier, ni rien. Et n'attend rien non plus... un jour ...
seul Dieu sait.
Je m'encourage ainsi qu'aux autres à faire des sur efforts en fonction de nos capacités jusqu'à mort physique arrive...tout simplement.

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 02 juil. 2018, 21:13

Salut ma chère Sœur Sophia !

Aie Aie Aie oui par téléphone portable j'aurais pas eu le courage d'écrire autant :mrgreen:

Je ne sais pas si cela aide de lire mon parcours, car mon vrai avancement interne s'est produit assez brusquement et je ne sais si on peut le remarquer dans mon journal. Par contre je pense que cela permet aux lecteurs de se rendre compte que nous fonctionnons assez sensiblement tous pareil face à l'égo. Et surtout que nous intellectualisons beaucoup. Et donc de voir ce qu'il ne faut pas faire.

Je te suis sur tout ce que tu ressens actuellement.

Tu t'approches de la peau de la bulle du mental inférieur dans laquelle nous sommes durant cette étape de la Voie, et tant que l'égo vis en nous naturellement.

On se rapproche de la peau de la bulle en laissant de côté ce qui fait fonctionner le mental inférieur et donc l'égo. C'est-à-dire l'intellectualisme dénué de cœur, le raisonnement, les différents défauts de l'égo etc... Pour concevoir et apercevoir les rayons de Lumière de notre mental supérieur. De ce qui existe en dehors de notre bulle.

Pour se rapprocher de cette peau de notre bulle égoique et la percer, il faut méditer, vivre et penser avec le coeur et les valeurs du mental supérieur, sans se soucier du temps.

Dans tout les cas, quand nous sommes en bonne connexion avec notre mental supérieur, le temps n'existe plus, nous sommes dans un moment présent infini.

Quand nous nous en rendons compte et que nous réfléchissons à cette état que nous venons de vivre, de bonheur pure, de lumière, de présence simple, naturellement nous ne sommes plus dans cet état. Car cet état se vis mais ne se pense pas.

La pensée nous sort de cet état.

Par contre la méditation est variée, mais repose sur une seule chose primordiale : L'observation passive, ou pour ainsi dire l'auto-observation par la Conscience.

Nous pouvons lire que l'on peut méditer sur une pensée, une vertu de l’Être (Amour, Compassion etc) une défaut, etc...

Mais cela ne doit évidemment pas se faire en réfléchissant, car là nous sommes le serpent qui se mord la queue, l'égo qui regarde l'égo.

Mais plutôt en observant spécifiquement quelque chose.

Dans notre état d'avancement, tout est bon à utiliser. Néanmoins, c'est avant tout la méditation sur le Silence intérieur qui nous permet de vivre le Vide Illuminateur un certain instant, et donc de faire un grand pas en avant vers la compréhension.

Donc, observer passivement notre "intérieur" (pensée qui viennent, état émotif etc) sans se fixer sur quoi que ce sois, jusqu'à découvrir le Silence et l'observer sereinement.

C'est ce travail de revenir sans cesse à cet état d'observateur passif qui fait que nous nous découvrons et que nous éveillons notre Conscience. Que ce sois en méditation active dans la vie de tout les jours, ou passive jusqu'à atteindre la Vérité.

Dans la vie de tout les jours, nous sommes en observation de tout ce qui existe, dans son ensemble, mais souvent nous observons avec notre Conscience plus précisément un arbre, un animal, une personne, une pensée, etc... On observe un sujet précis avec notre Conscience, et cette connexion avec notre Conscience, nos parties supérieures, grâce à l'observation passive, fait que nous recevons des états et des compréhensions supérieures également. D'un haute vibration. Qui nourris l'âme.

Faire ne veux pas dire réfléchir, penser, chercher à comprendre avec le mental. Mais au contraire observer paisiblement en restant détaché de tout ce mental.

Cela est formidable, car quand nous parvenons petit à petit à faire ce travail d'auto-observation interne (pensée, émotions etc), et externe (regarder un arbre etc...), passivement, avec la Conscience, nous réalisons que tout deviens beaucoup plus paisible, beaucoup plus lumineux, beaucoup plus calme, beaucoup plus beau.

Le mental inférieur et son intellect ne nous entrave plus.

Naturellement cet état est vécu irrégulièrement puisque nous nous identifions constamment à l'égo.

Mais il faut déjà le vivre vraiment cet état, car nous constatons ainsi réellement la différence entre vivre avec son Etre, et avec l'égo.

La Volonté augmente d'éliminer l'égo et de s'en détacher de plus en plus.

Après avoir vécu cet état de vivre avec ses parties supérieures, de constater ce que cela offre, c'est un peu comme quand on commence à réussir à faire quelques mètres en vélo.

On exalte. Mais on veut aller encore plus loin, toujours plus loin ! C'est toujours de plus en plus merveilleux de ressentir cette liberté d'action, cette facilité de se déplacer.

Jusqu'à pédaler paisiblement avec son Être quasiment toujours à ses côtés.

Après une certaine maîtrise de déplacement à vélo, après quelques mètres parcouru, on sait ce qu'il faut faire pour avancer. Car on comprendre l'essence même de la Voie. Vivre avec son Etre sans jamais vivre un instant en dehors. Et donc on commence à s'attaquer à la dissolution de l'égo véritablement.

Mais avant cela, transformation des impressions pour rester au dessus de l'égo, s'auto-observer, méditer, vivre cette connexion régulièrement.

La suite sera beaucoup plus clair et logique après avoir vécu cela.

Si nous ne faisons pas d'abord cette approche vers l’Être avec ces techniques, nous allons essayer de dissoudre l'égo avec l'égo lui-même. Ca va entrainer souffrance, difficulté, incompréhension etc etc...

C'est tout à fait normal, puisque nous ne savons pas faire autrement.
C'est pourquoi je crois, de part mon expérience vécu récemment, qu'il faut déjà créer une connexion avec son mental supérieur pour comprendre la Voie.

Sans faire cela, nous restons au départ.

Voila pourquoi tant de gens reste à la case départ. Voila pourquoi certain ont 20 ans de Gnose et ne parviennent pas à avancer. Il est important de pratiquer par étape et de structurer l'enseignement à son niveau.

Certaines personnes qui liront cela ne se sentiront pas concernés, car ils seront plus avancés (ou pas du tout observateur de leur état), et cela leur semblera logique et évident. Ils ont déjà fait ce travail.

Mais ce n'est pas le cas de la plupart d'entre nous.

Courage à nous !

Je te souhaite une belle soirée dans la Félicité de l’Être.
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Sophia
Messages : 302
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 02 juil. 2018, 22:15

Hé ben je ne sais si je sais mdrrr !!!! Je ne sais rien... Car je dois me désinformater pour réapprendre, ton journal permet de faire comprendre au 1er venu que ce n'est plus la rigolade la pratique, mais du sérieux...

(IlPouPoursufPourpaslire PourPqqes Pode vressawet ) au fait quand mon fone déconne, voilà ce qu'il me fait mdrrr, voir entre ( ) , un charabia que je dois reprendre, effacer et reecrire, un truc de ouf non !!!
Bon je suis pliée de rire, au fond, au lieu d'insulter le fone, je m'autoobserve et travaille sur cet ego d'impatience.
Je disais un jour à un frère, à une époque que quand j'arrivais à une caisse, je donnais ma place à papi, Mami, la personne avec 2 articles et puis je m'observais intérieurement comment intérieurement cela faisait.
Je profitais pour observer la réaction de X pers. Autour et soit mon mal être ou autre. Je l'ai fait pdt 1 an afin de me rééduquer sur bien des choses.
Et tu crois que là patience est à son comble ? Parfois non !!! Je suis une sanguine de 1ere, un feu follet, une agni à l'intérieur et il me fallait travailler la braise que j'étais et il y a encore à faire. Il me fallait absolument le faire pour apprendre à rester immobile ss cligner un cil.

une grande valeur ton journal, pourquoi ? Car
dès le départ , je comprends et limite vis ta souffrance.
Qd je venais et essayer de me connecter, je pouvais lire un peu mais pas tt.

Je t'avais promis que je le lirais au fur et à mesure dans son intégralité en reprenant le début.
Je prend mon temps, et les qqes lignes que j'ai pu lire reflètent déjà l'acharnement, la patience, la souffrance et bien d'autres choses....

Quand Noé parle et dis que qd il est tombé et peu est venu le relever car bcp n'ont pas tenu, tu n'imagine pas à quel point j'ai essayé d'imaginer son acharnement malgré sa paralysie... C'est un témoignage primordial pour un faible ou qqn qui se plaint ou alors un fort au départ et qui s'affaiblit dans l'oeuvre... Une personne qui passe là et voit, entend ce temoignage, cela est comme un remède ... Et il en faut de ce témoignage. Perso cela m'encourage bcp...
La souffrance des autres nous fait changer même si c'est pour 1 mois, cela est du changement, sur ce chemin nous avons besoin de ce genre de temoignage et se remettre en cause... D'arrêter de croire que tt est donné gratuitement, comme il dit c'est en forgeant qu'on devient forgeron et non meunier mdrrrr !!!!!.
Un petit but + un petit but + et + et + et + et on atteint le but intermédiaire pour arriver à l'ultime,
N'est ce pas ainsi qu'agisse les vrais révolutionnaires ????
J'ai connu certains qui s'intéressaient à la gnose de saw et puis ne sortaient pas après d'innombrables échecs et ont finit par critiquer les méthodes de saw.
Et peut être que ces certains si ils avaient attendu le lendemain, ils auraient vu un qqe chose, mais il est plus facile de dénigrer l'autre que de se remettre en question et travailler sur son impatience. 3 choses qu'on demande foi, courage, patience...
La peur me bloque encore dans mon cas, parfois la paresse aussi... Et parfois les 2.... Bien qu'on est goûté qqes sorties.. rien n'est gagné si paresse, et peur prend le dessus.

Sophia
Messages : 302
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 03 juil. 2018, 02:08

Paul, le 19 janvier 2017, je suis à cette page pour la lecture où Noé te recommande de noter sur cahier et te lever très tôt 4h du mat. Je n'ai pas encore lu la suite, je trouve que cela est un très bon exercice afin de faire dissiper l'égo de paresse qui nous tenaille bien souvent.

J'ai des cahiers et des cahiers où je notais tout , à un certain moment je faisais partie d'un groupe où on s'exerçait avec différents exercices...

À côté, je me disciplinais bcp, me levait à 4 h du matin je le fais car je suis obligée, ma moitié se lève tjrs à cette heure, il part à 5h. Du coup je me levais aussi, et pratiquement toutes mes sorties ont été entre 5h et 7h du matin voir 8 heure. Ou journée.
Le soir c'est très rare, tout comme toi et je m'endormais et plusieurs reveil physique car j'ai un sommeil très léger, je peux me réveiller 4 voir 5 fois par nuit.

Arrivée vers le matin très tôt, je profitais pour mantraliser les voyelles et puis passait au faraon, j'avais à cette époque bcp travailler sur cet ego de peur que lors d'une sortie, j'avais croisé une gentille dame que j'avais aidé et qui m'invitait chez elle, en arrivant, je me suis vu assise dans un fauteuil et puis tout d'un coup j'ai senti la présence d'une force un peu maléfique, je voyais une autre vieille dans cet appartement qui fouillait et cherchait quelque-chose, mon réflexe était de lui dire de partir car cela ne se fait de fouiller chez autrui, j'ai vu venir vers moi un nuage de bêtes, je ne sais plus trop ce que c'était, as-tu vu la ligne verte avec Hanks ? Le film je veux dire, quand le grand gars costaud aspirait le mal qui était dans le corps de qqn et rejetait, c'était ce genre de nuage noir maléfique,
j'ai eu à ce moment là le réflexe de prendre un coussin et me protéger la bouche, la vieille dame s'est transformé en monstre maléfique voulant m'attaquer, j'ai eu comme réflexe de sortir la formule klim krishnaya govindaya..... J'ai eu cette cette formule 2 jours avant en physique en ouvrant un livre de saw et je l'ai apprise par coeur ne sachant pourquoi.
Je peux te dire que la vieille dame sous l'effet de cette formule à disparu et suis revenue dans mon corps contente d'avoir réussi à maîtriser ma peur... en me réveillant j'ai eu la sensation d'avoir vaincu un ego de peur....

C'est par là suite que j'ai pu avoir plusieurs sorties astrales conscientes parfois très rapides, parfois moyens, une autre fois plus longue... Des différents dédoublements et une sorte de "téléportation" bizzare ou tout allait très vite, je me suis vu éjecter dans un autre endroit où tt allait en rapide avec différentes scènes à ne rien comprendre. Un dedoublement
où je voyais mon corps sans être effrayée qui dormait là dans ce lit, j'ai fini par arriver à toucher mon pied, ce qui m'a bcp impressionné, le pied était réel et vrai, je le sentais bien....

Des visions clairvoyantes arrivées à coup de flashs, un Meli mélo d'experiences.... pour la plupart des choses que je voyais, je gardais, je retenais le livre jaune qui disait de ne pas s' alarmer et rien dire etc.
Heureusement que j'étudiais gnose car je crois si n'etant pas préparée
J'aurais pu péter les plombs.

Ce n'est pas pour autant mon ego de peur est absent, je le sens encore là et me freine.... Je n'ai jamais eu une sortie consciente le soir...
Sauf une petite, mais plutôt des rêves sortant de l'être bien svt codés que je finissais par comprendre,
Je ne sais pourquoi, mais je crois c'est la peur qui me terrasse et il est encore là.
Le jour, aucune crainte, mais le soir, soit je m'endors, oubliant soit cette transition soit peutêtre la peur.

Je travaille dessus car je me dis il faut vivre une sortie consciente la nuit quand même.

Je suis consciente de cette paresse qui me terrasse la nuit à cause de la fatigue du travail ou alors je te l'avoue suis une grande feneante.

Mais d'après ce que je lis , cela est le plan lunaire... Alors que le but c'est le plan solaire à la longue. Peut être que j'en ai vécu ss savoir, je ne sais.
Voilà une de mes raisons pour que je reprenne tt par le début comme une débutante.

Les 90 jours de Noé est assez interressants, en général je profite des vacances rares pour travailler plus en sortie. Alors si je suis plus motivée, je le ferais, il me faut de la force et thelema. Je vais continuer à lire ton journal, par moment je t'ai senti si seul.... Acharné à écrire, pauvre petit me suis dit, personne pour venir encourager sauf Noé. Et il me semble syrius... Ce dernier m'a bcp apporté aussi, nos chemins se sont bcp croisés. .

Sophia
Messages : 302
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 03 juil. 2018, 15:50

Je voulais savoir , une question Noé
quand tu dis nettoyage, tu parles justes de faire fumer le benjoin, encens etc
ou alors aller se nettoyer physiquement, ablutions, douche etc ou tout d'un coup nettoyage aussi bien en physique que la chambre en fumigation ?

Paul si tu as des précisions je veux bien merci!!!!

Avatar du membre
Paul12
Messages : 599
Enregistré le : 20 déc. 2016, 12:20

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Paul12 » 03 juil. 2018, 21:26

Bonjour grande Sœur,

Ah ! Tu as lu mon message précédent avant que je le modifie un peu, et que j'ajoute certaines choses qui me paraissent importantes. Je t'invites à le relire stp, il me parait inspiré de mon Être, et utile. (Je me jette des fleurs :lol:)
quand tu dis nettoyage, tu parles justes de faire fumer le benjoin, encens etc
ou alors aller se nettoyer physiquement, ablutions, douche etc ou tout d'un coup nettoyage aussi bien en physique que la chambre en fumigation ?

Paul si tu as des précisions je veux bien merci!!!!
Il m'a récemment parlé à nouveau de l'utilité de faire fumer les 5 principaux encens dans toutes les pièces et surtout la chambre pour attirer les élémentaux dévas, hiérarchies, etc... Pour qu'ils purifient les lieux et chassent les larves astrales qui vivent dans toutes les habitations.

Je ne l'ai pas entendu parler d'ablutions quelconque.

Par contre je me rappel que quand il pratiquait tôt le matin à ces débuts, il prenait rapidement une douche glacée pour se réveiller.

Utiliser des parfums pour la chambre, être bien propre physiquement, cela est utile pour se mettre en de bonnes conditions harmonieuses.

C'est vrai que tôt le matin est un moment propice car le corps physique est déjà détendu et plus reposé.

Je préfère l'ambiance du soir, mais effectivement je suis trop fatigué.

Les 90 jours de Noé sont pour une période particulière, où l'on a du temps. On ne fait pas cela non stop au début. A moins d'avoir un santé de fer et beaucoup de volonté.

J'ai pratiqué cela un temps, un peu de manière irrégulière, mais malgré tout je faisais beaucoup d'efforts dans cette direction. Tout effort est utile.

Actuellement je réduis la durée de mon activité méditative passive, car je suis très fatigué, et aucun moment de la journée ne me permet de rester réveillé. ni le soir, ni le matin, ni à 17h. Nous verrons pour allonger la durée en fin de saison, quand j'aurai plus de temps pour me reposer.

Cela n'est pas grave, l'important est de faire tout les jours un peu quand même, selon ces possibilités.

Soit on fait de gros efforts et avance potentiellement très vite si on tient la cadence, soit on y va à son rythme et on avance aussi, mais plus tranquillement.

J'aime bien alterner les deux. Je ressens des moments où j'ai plutôt besoin d'être là calmement et de réduire un peu la durée. Trop forcer est risqué car la purification du système nerveux est alors très difficile à vivre parfois. C'est aussi pour cette raison qu'on souffre mentalement quand on pratique fort. On réveille notre intérieure, l'égo se débat, on purifie fortement. C'est très bien, mais difficile à vivre par moment.

Aussi, quand j'ai fais cet effort dans l’œuvre au noir, la suite lumineuse est beaucoup plus agréable.

Alors ne te décourage pas car la suite du chemin est plus agréable. Car quand on ressens son Etre, on ne se sens plus jamais seul.

C'est la période au noir qui est terrible je trouve. C'est aussi dans cette période que l'on lutte énormément dans la méditation. Et cela se réduis de plus en plus.

Noé ma dit récemment "de ne pas penser que j'avance peu, car le travail que j'ai fais à mon niveau est déjà énorme". "Et le principal est que j'avance à mon rythme". Je pense qu'il s'est réjouis et à augmenter sa présence quand il a constaté un vrai avancement en moi. C'est dire qu'il a dû en voir des gens motivés au début et qui laissaient finalement tomber...

Il m'a rappelé l'histoire lorsque Samael à perdu tout ces pouvoirs pendant 7 ans pour avoir tant critiqué dans ses livres.

Il est tombé dans l'état d’œuvre au Noir dans lequel nous sommes quand on commence la Voie. C'est terrible. Plus de connexion avec ces parties supérieures, tiraillé constamment par l'égo et le mental inférieur, le raisonnement etc... La différence à dû être terrifiante pour lui.

C'est pourquoi je pense, à mon niveau en tout cas, que cette étape d’œuvre au noir est la plus éprouvante. Car nous sommes seul avec notre noirceur. La suite est sans doute parfois très difficile, mais nous ne sommes plus seul.
Je t'avais promis que je le lirais au fur et à mesure dans son intégralité en reprenant le début.
Merci pour cet effort :)
Je vais continuer à lire ton journal, par moment je t'ai senti si seul.... Acharné à écrire, pauvre petit me suis dit, personne pour venir encourager sauf Noé. Et il me semble syrius... Ce dernier m'a bcp apporté aussi, nos chemins se sont bcp croisés. .
Oui j'étais seul la plupart du temps. Noé était là pour me guider et aussi pour me laisser passer seul cette épreuve. Car il savait que je me devais de le faire seul. C'est ainsi qu'est la Voie. Nous pouvons être entouré, mais le travail est solitaire avant tout.

Enfaite j'ai remarqué tardivement que j'étais beaucoup lu, mais peu de gens interviennent sur le forum.

Mais je ne ressentais pas vraiment cette solitude. J'étais prêt à passer un cap dans ma vie. Je me disais "Je suis seul aujourd'hui sur ce forum, en grande partie tout du moins, mais cela servira". A moi et à mon prochain.

Et puis ma chérie écoutait mes lectures, et était présente.

Pour tes sorties astrales, je ne peux pas te répondre. C'est des expériences personnelles et je n'ai pas ton expérience en sortie astrale. Cela semble être du plan lunaire oui, mais ce n'est pas inutile pour autant. On peut découvrir ces défauts à l’œuvre, les comprendre etc...

Je sais que mes difficultés astrales sont surtout dû à un manque d'énergie créatrice (javais beaucoup plus de facilité plus jeune). J'ai tout perdu dans mes travers sexuels depuis mon adolescence et évidemment l'égo. Je dois être patient et pratiquer le maithuna. Mes possibilités s'accroitront petit à petit. J'en suis absolument convaincu, cela viendra quand je serai remis sur pied :)

Merci pour tes observations Sophia et à bientôt dans la Joie de l’Être !
Image
Que celui qui pleure et souffre véritablement demande consolation et réconfort auprès de ses Parents Divins. De l'observation intime naît l'humilité, de l'humilité naît la Compassion, de la Compassion naît l'Amour.

Sophia
Messages : 302
Enregistré le : 13 oct. 2015, 03:58

Re: Carnet d'une petite débutante

Message par Sophia » 03 juil. 2018, 23:56

Ha quel message précédent ? Sur mon carnet ou ton 1er carnet ?

Répondre