Session 1 voyage astral

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
nephtys
Messages : 25
Enregistré le : 29 août 2009, 22:52

Re: voyage astral et méditation

Message par nephtys » 09 oct. 2010, 15:58

Bonjour à tous,

J’ai méditée vers 00h00 assise pour faire le dédoublement astral, j’ai priée ma mère divine Kundalini, et j’ai demandée l’aide et la félicité pour faire un voyage astral consciemment dans les mondes supérieurs et rencontrer mon guru, c’est-à-dire mon instructeur pour entrer dans l’église gnostique et l’initiation du feu.

Après un certain temps, je suis entrée dans le silence et le sommeil profond, et j’ai senti les vibrations intenses de mon corps physique qui m’ont aidée à quitter mon corps et à sortir dans les mondes supérieurs, là où on trouve la félicité et la joie immense qui n’existent pas sur cette terre.

Je me suis retrouvée dans l’espace d’une lumière blanche et il n’y avait rien autour. J’étais transparente et légère et en même temps j’étais souriante et tellement heureuse de me libérer de mon mental intellectuel.

J’étais consciente avec la conscience totalement éveillée, lorsque tout d’un coup, j’ai entendu la voix d’un chat qui m’appelait, ce chat était plutôt une femelle et elle était transparente avec la queue en forme de la canne des pharaons. Cette chatte était d’une hauteur supérieur à 1 mètre et d’une longueur de presque de 2 mètres. J’ai volé vers elle en écoutant sa voix car elle me parlait. Mais lorsque j’approchais d’elle, elle disparaissait. Ensuite je la voyais ailleurs toujours en train de miauler et je suis allée à sa rencontre, mais en vain, car elle disparaissait encore. Et plusieurs fois elle réapparaissait, mais à chaque fois que j’allais à sa rencontre, elle disparaissait à nouveau.

Après cette expérience dans les mondes supérieurs de la conscience, je me suis retrouvée dans mon corps physique à 02h15 du matin. Et je n’ai toujours pas compris la signification de cette expérience. J’ai été lire sur le symbolisme du chat en Egypte, mais je n’ai pas trouvé d’explication précise sur mon expérience.

Cependant avec patience et sérénité, je poursuivrais chaque soir ma méditation pour m’échapper de mon corps physique et pénétrer dans les mondes supérieurs de la conscience, jusqu’à rencontrer mon Maître, mon Instructeur, mon Guru, ou ma Mère divine.
Si la colère est le résultat violent du désir frustré, alors l'amour est le résultat de la compassion infinie.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: voyage astral et méditation

Message par Jean Pascal » 10 oct. 2010, 04:21

nephtys a écrit :Et je n’ai toujours pas compris la signification de cette expérience. J’ai été lire sur le symbolisme du chat en Egypte, mais je n’ai pas trouvé d’explication précise sur mon expérience.
Bonjour Nephtys,

Si ce texte peut vous aider, j'ai mis en gras ce que je ressens, et aussi pour mon ami Noé au sujet des chats noirs qui entraient dans sa chambre.

CHAT

Le symbolisme du chat est très hétérogène, oscillant entre les tendances bénéfiques et maléfiques ; ce qui peut s'expliquer simplement par l'attitude à la fois douce et sournoise de l'animal. C'est, au Japon, un animal de mauvais augure, capable, dit-on, de tuer les femmes et d'en revêtir la forme. Le célèbre et paisible Chat de Jingoro, à Nikko, paraît n'avoir de valeur autre que décorative. Dans le monde bouddhique, on lui reproche d'avoir été le seul, avec le serpent, à ne s'être pas ému de la mort du Bouddha, ce qui pourrait toutefois, d'un autre point de vue, être considéré comme un signe de sagesse supérieure.

On trouve, en Inde, des statues de chats ascètes qui représentent la béatitude du monde animal (Kramrisch) ; mais le chat est aussi, à l'inverse, la monture et l'aspect de la yogini Vidali. Dans la Chine ancienne, le chat était plutôt considéré comme un animal bienfaisant, et on mimait son attitude, en même temps que celle du léopard, dans les danses agraires.

De nos jours encore, au Cambodge, un chat en cage est transporté de maison en maison, au cours d'une procession chantante, dans l'intention d'obtenir la pluie: chaque villageois arrose le chat dont les cris, dit-on, émeuvent Indra, dispensateur de l'ondée fécondante. Ce qui peut s'entendre de diverses manières, compte tenu du symbolisme de la pluie. Le chat est donc lié à la sécheresse, laquelle évoque la notion de chaos primordial, de materia prima non fécondée par les eaux supérieures.

Il est au moins curieux de noter que, dans la Kabbale comme dans le Bouddhisme, le chat est associé au serpent : il indique le péché, l'abus des biens de ce monde. Il est parfois figuré, dans ce sens, aux pieds du Christ.

L'imagerie populaire satirique vietnamienne fait du chat l'emblème du mandarin, somme toute l'exact équivalent de notre chat fourré.

L'Égypte ancienne vénérait, sous les traits du Chat divin, la déesse Bastet, comme une bienfaitrice et une protectrice de l'homme (ajout : Mère Divine). De nombreuses oeuvres d'art le représentent, un couteau dans une patte, tranchant la tête du serpent Apophis, le Dragon des Ténèbres, qui personnifie les ennemis du Soleil et qui s'efforce de faire chavirer la barque sacrée au cours de sa traversée du monde souterrain. Le chat symbolise ici la force et l'agilité du félin, qu'une déesse tutélaire met au service de l'homme, pour l'aider à triompher de ses ennemis cachés.

Dans la tradition celtique, le symbolisme du chat est beaucoup moins favorable que celui du chien ou du lynx. Il semble que l'animal ait été considéré avec quelque méfiance. Cenn Chaitt tête de chat est le surnom de l'usurpateur Cairpre qui, occupant la royauté suprême, cause la ruine de l'Irlande. Un chat mythique punit, dans la Navigation de Mael-Duin, un des frères de lait de ce dernier qui avait voulu, dans un château désert où la troupe avait festoyé, s'emparer d'un cercle d'or. Le voleur est réduit en cendres par une flamme jaillie des yeux du petit chat, lequel retourne ensuite à ses jeux. Le portier du roi Nuada à Tara avait également un oeil de chat, ce qui le gênait quand il voulait dormir, car l'oeil s'ouvrait la nuit au cri des souris ou des oiseaux. Au Pays de Galles enfin, un des trois fléaux de l'île d'Anglesey est, d'après les Triades de l'île de Bretagne, un chat mis bas par la truie mythique Henwen (Vieille-Blanche) ; jeté à la mer par le porcher, il fut malencontreusement sauvé et élevé par des imprudents. On peut se demander cependant si, dans tout cela, il ne s'agit pas quelquefois plutôt du chat sauvage que du chat domestique.

(Pour Noé en gras dans ce paragraphe)
Dans la tradition musulmane, le chat (qatt) est au contraire plutôt favorable, sauf s'il est noir. D'après la légende, comme les rats incommodaient les passagers de l'Arche, Noé passa la main sur le front du lion qui éternua, projetant un couple de chats ; c'est pourquoi cet animal ressemble au lion. Le chat est doué de baraka. Un chat parfaitement noir possède des qualités magiques. On donne sa chair à manger pour être délivré de la magie ; la rate d'un chat noir, accrochée à une femme qui a ses menstrues, les arrête. On se sert de son sang pour écrire des charmes puissants. Il possède sept vies. Les Djinns apparaissent souvent sous la forme de chats. En Perse, quand on tourmente un chat noir, on risque d'avoir affaire, sous cette apparence, à son propre hemzad (génie né en même temps que l'homme pour lui tenir compagnie) et de se nuire ainsi à soi-même. Suivant d'autres, un chat noir est un Djinn malfaisant qu'il faut saluer, quand il entre de nuit dans une chambre.

Dans beaucoup de traditions, le chat noir symbolise l'obscurité et la mort.

Le chat est parfois conçu comme un serviteur des Enfers. Les Nias (Sumatra) connaissent l'arbre cosmique qui a donné naissance à toutes choses. Les morts, pour monter au ciel, prennent un pont : sous le pont, c'est le gouffre de l'enfer. Un gardien est posté à l'entrée du ciel avec un bouclier et une lance ; un chat lui sert à jeter les âmes coupables dans les eaux infernales.

Chez les Indiens Pawnees d'Amérique du Nord, le chat sauvage est un symbole d'adresse, de réflexion, d'ingéniosité, il est observateur, malin et pondéré, et il arrive toujours à ses fins. De ce fait, c'était un animal sacré, qui ne pouvait être tué que pour des fins religieuses, et en observant certains rites.

De l'adresse et de l'ingéniosité, on passe au don de clairvoyance ; ce qui fait que nombre de sacs à médecine sont faits de peau de chat sauvage, en Afrique centrale.

Samaël Aun Weor dans 1977 Les réponses d'un Lama : "Le chat a toujours été un symbole du Mercure de la Philosophie Secrète (et nous savons que le Mercure est l’âme métallique du sperme). Remarquez que le chat est un grand voyant, il voit dans la nuit, dans les ténèbres, en outre, c’est pendant la nuit qu’il sort, qu’il se reproduit ; de même, c’est précisément clans la nuit profonde des Sages, dans l’obscurité, dans l’auguste silence nocturne, que l’on travaille avec le Mercure, c’est-à-dire, à l’élaboration du Mercure de la Philosophie Secrète. Le comportement du chat, sa manière d’agir, indique qu’il est en relation intime avec le Mercure, et c’est pour cela qu’on lui a rendu un culte. N’oublions pas que le Mercure fait de nous des hommes illuminés, des hommes solaires".

Oscar Uzcategui (disciple de Samaël Aun Weor) dans un questions-réponses : "Je me rappelle, par exemple, une prophétie écrite dans un des bas-reliefs qui subsistent encore aujourd'hui dans la terre sacrée des pharaons, dans ce pays ensoleillé de Kem, qui nous raconte qu'un jour, la Déesse Bastet, Déesse patronne des chats, en marchant se trouva devant un puits plein d'eau rouge. Elle pensa que cette eau était du vin, et comme elle aimait le fruit de la vigne, elle voulut s'abreuver de cette liqueur. Mais, il se produisit quelque chose de catastrophique, car ce n'était pas du vin, c'était du sang et en goûtant ce sang, la Déesse Bastet sentit surgir en elle des instincts très féroces, très cruels, et elle se transforma en la Déesse Sekhmet, Déesse lionne qui représente gnostiquement le troisième aspect de la Mère Cosmique, c'est-à-dire, la Mère Mort, la même que les Dieux mayas appelèrent Coatlicue, la même que les Grecs appelèrent Hécate, la même que les Romains appelèrent Proserpine. Indubitablement, Sekhmet commença à ressentir une fureur terrible la poussant à tout détruire. Elle détruisit des villes, des peuples, des nations, et Amon voyant qu'elle ne s'arrêtait pas, envoya alors le Dieu Thot en forme de cynocéphale ou de singe mandrill, qui est aussi un autre symbole du Dieu Thot, le Dieu de la science et des arts. Et ce Dieu s'en alla à la recherche de Sekhmet, et bien qu'il lui parla longuement pour qu'elle calme sa fureur colérique, la Déesse n'en fit pas cas. Alors le cynocéphale ou Thot en forme de singe, retourna devant Amon en lui disant qu'il avait échoué dans sa tentative. Alors Amon se résolut à créer un autre puits près de l'endroit où se trouvait Sekhmet, et alors là, on y déposa du vin. Quand la Déesse le trouva, automatiquement elle se mit à boire de cette eau rouge, et comme c'était du vin, elle s'endormit et reprit sa forme de Déesse Chat, sa manière douce. Indubitablement, ceci nous indique que les Égyptiens savaient que viendrait une époque où la Divine Mère Mort, pleine de fureur karmique, ferait payer du karma aux nations, aux peuples et aux multitudes. Mais, il est écrit qu'après la pluie vient le beau temps et passé ce Kali-Yuga que nous sommes en train de vivre, passé cet Âge Noir que nous avons actuellement à vivre, viendra le calme, viendra un Âge d'Or qui renaîtra des cendres de cette civilisation qui va être détruite. C'est pourquoi le moment voulu, Amon crée le puits de vin, pour que Sekhmet boive à nouveau et se transforme en Déesse Chat, c'est-à-dire, en la Divine Mère Kundalini. Le singe représente l'alternative d'Amon d'envoyer Thot, qui est l'équivalent du Mercure des Dieux grecs, pour convaincre la Mère Mort qu'en enseignant à l'humanité le travail sur les eaux elle arrête sa volonté de punir le monde ; mais nous voyons pathétiquement que bien qu'un groupe réduit d'êtres humains pratiquent le grand arcane A.Z.F. (le secret secretorum des alchimistes médiévaux, la relation sexuelle correcte entre homme et la femme sans perte des liqueurs séminales) le Karma continue son action. Cela veut dire qu'il ne reste plus de temps à l'humanité, en général, qu'il ne reste plus de temps pour l'immense majorité. Il est évident et il est écrit que les petits groupes qui vivent de façon ordonnée et appliquée l'Ésotérisme Christique, selon les commandements du Très Haut, seront sauvés en temps et en heure".

Avatar du membre
nephtys
Messages : 25
Enregistré le : 29 août 2009, 22:52

Re: voyage astral et le symbolisme du chat

Message par nephtys » 10 oct. 2010, 10:30

Bonjour mon frère Pascal,

Je vous remercie infiniment pour votre intention sur mon témoignage, et également pour le temps que vous avez passé pour me trouver des explications.

Je vous souhaite une agréable journée dans la joie et la félicité.
Si la colère est le résultat violent du désir frustré, alors l'amour est le résultat de la compassion infinie.

Avatar du membre
nephtys
Messages : 25
Enregistré le : 29 août 2009, 22:52

Re: Session 1 voyage astral

Message par nephtys » 19 janv. 2011, 18:05

Bonjour à tous,
J’ai méditée vers 23h00 dans les bras de mon époux adoré pour m’endormir, et en observant l’endormissement de mon corps physique. Après un certain temps, je suis entrée dans le silence et le sommeil profond, et j’ai sentie des vibrations intenses qui m’ont aidée à quitter mon corps physique et à sortir en corps astral.
J’ai alors constaté un dédoublement astral spontané et naturel. J’ai priée ma divine mère Kundalini et j’ai demandée la félicité et de l’aide pour réaliser une expérience astrale consciente et acquérir une expérience enrichissante.
Je me suis retrouvée dans un endroit lumineux avec deux femmes transparentes qui voulaient prendre tous mes bijoux (colliers, bagues, bracelets, etc.). Mais, moi j’ai refusée d’abandonner tout ça pour eux, j’étais trop attachée à la matière (symbolisée par Mammon). Soudain, il y eu une autre femme transparente, souriante, qui me proposa de donner mes bijoux aux deux femmes et de venir avec elle pour visiter les enfers. Là, j’avais très peur et j’étais angoissée, mais j’ai finalement acceptée car elle m’a promis de répondre à toutes mes questions après la visite aux enfers.
La grande dame translucide aux cheveux longs et noirs a pris ma main et on a volé haut dans le ciel. Après, j’ai trouvée un homme tout noir qui m’attendait pour me faire visiter les enfers de l’abîme. Cela était vraiment terrible, il avait des niveaux et des degrés dans les enfers et j’ai vue des gens que je connaissais dans le monde physique, j’étais tellement choquée par tout ce que j’ai vue que j’avais toute mon âme effrayée et horrifiée par tout ce qu’elle ressentait.
Après cette visite douloureuse, j’ai retrouvée la grande dame translucide qui me demanda d’entrer dans un petit espace où il fallait se coucher sur le ventre pour y pénétrer, un peu comme les petites entrées des pyramides. Et là, je pourrais poser toutes mes questions et j’aurais toutes les réponses, comme elle me l’avait promis. Une fois entrée dans le petit espace, j’ai commencée à poser mes questions :
Question : Est-ce que je suis fidèle à mon dieu et à mon époux ?
Réponse : Oui, tu es sincère et fidèle. Répondit la voix inconnue.
Question : Est-ce que je peux être une maman ?
Réponse : Oui, tu peux être une excellente maman.
Question : Est-ce que je vais éveiller le premier serpent avec mon époux ?
Réponse : Vous êtes sur le bon chemin et vous éveillerez non seulement le premier serpent mais tous les Serpents. (La voix qui me répondit était inconnu mais je voyais clairement le signe de l’infini).
J’étais consciente avec la conscience totalement éveillée. Puis, après cette réelle et excellente expérience je me suis retrouvée dans mon lit et dans les bras de mon époux (pendant que mon époux était en train de ronfler comme un taureau).
Je vous souhaite toute la force de Samael pour la discipline ésotérique de la méditation.
Si la colère est le résultat violent du désir frustré, alors l'amour est le résultat de la compassion infinie.

venus
Messages : 74
Enregistré le : 11 juil. 2010, 20:08

Re: Session 1 voyage astral

Message par venus » 20 janv. 2011, 04:34

Ah La belle nephtys !

J’ai les larmes aux yeux après lire cette merveilleuse aventure dans le 5em dimension,
ou peu être encore plus supérieure.

Pour quoi pense-tu que Dieu t’a fait visité l’enfer, l’abîme, et non pas une autre place?

Pour quoi il faut toujours descendre pour qu’après monter et voir le signe de l’infini !! C’est vraiment douloureux!

Je t’aime beaucoup mon amie et Dieu est témoin.
« Seigneur, je ne suis pas digne de recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri ! »

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Session 1 voyage astral

Message par Lot » 20 janv. 2011, 09:48

Chers Amis de D&C,

Merveille des merveilles,
Descendre consciemment dans l’abime, visiter la demeure terrible de Pluton en compagnie du Guru et remonter vers la Lumière rempli d’exaltation mystique, ce parcours est l’initiation même et « si tu veux le vivre écris-le sur un bâton. »
« Toute exaltation est toujours précédée d'une épouvantable et terrible humiliation »
Dans nos enfers, nous blanchissons le laiton, le Divin Daïmon, notre Lucifer Interne.
Nous devons nettoyer nos enfers pour nous élever, il n’y a pas d’autre chemin.

Ce formidable et émouvant récit de notre sœur Nephtys est un « archétype » gnostique, le modèle primitif du chemin secret.
De cette expérience de l’âme, la Mère Divine ne pouvait être absente.
Elle est le remède final à tous nos maux.
« Il y a des remèdes et des remèdes »,
Notre Mère Divine est l’onguent suprême, la résine qui coule de l’Arbre de Vie pour nous libérer à jamais de la douleur.

Cette nouvelle profondément intime rapportée par notre sœur bien aimée sur le sentier, est l’expression du cœur amoureux de sa Divinité et nous invite à l'urgence d'Aimer.
Aimer est la solution définitive à toutes nos difficultés intimes.

Alléluia au plus haut des cieux !
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Session 1 voyage astral

Message par Jean Pascal » 20 janv. 2011, 10:16

Soeur Nephtys, je n'ai pas de mots pour exprimer que c'est la première fois que je lis un message comme le tien, autant en accord avec l'enseignement. Une synthèse magistrale en quelques lignes. C'est une véritable perle de témoignage.

Comment fais-tu pour être écoutée aussi parfaitement par ta Mère Divine ? si tu acceptes.

Ton message me donne de la joie et de la douleur.

Pascal

Avatar du membre
nephtys
Messages : 25
Enregistré le : 29 août 2009, 22:52

Re: Session 1 voyage astral

Message par nephtys » 20 janv. 2011, 20:38

Bonjour mon frère Jean Pascal,
Je n’ai pas une recette magique pour être écoutée par ma divine mère Kundalini, la seule chose que j’ai, c’est mon cœur, j’ai un cœur d’enfant plein d’amour qui sait pardonner les autres, car la vie n’est pas éternelle et j’ai une foi totale en dieu comme l’exprime le premier commandement qui dit : tu aimeras ton dieu interne par-dessus toute chose et ton prochain comme toi-même.
Mais comme c’est mon époux qui m’a fait connaitre l’Enseignement du Bouddha Maitreya, je peux dire ce qu’il me dit toujours avec compassion que le repentir a un fondement sexuel. En d’autres mots, on reconnaît toujours un arbre à ses fruits.
Si la colère est le résultat violent du désir frustré, alors l'amour est le résultat de la compassion infinie.

Avatar du membre
nephtys
Messages : 25
Enregistré le : 29 août 2009, 22:52

Re: voyage astral et dédoublement astral

Message par nephtys » 16 févr. 2011, 16:18

Bonjour à tous,

J’ai pratiquée la méditation vers 01h 00 du matin allongée sur le lit en observant l’endormissement de mon corps physique, j’ai suppliée la divine mère Kundalini et j’ai demandée son aide et sa félicité pour faire un voyage astral conscient dans les mondes internes afin de rencontrer mon guide, mon guru.
Après un certain temps, je suis entrée dans le vide et le silence profond, qui a provoqué le dédoublement astral de mon corps astral.

Dans le monde astral, en voyage astral, je me suis retrouvée sur la plage, sur les sables d’or avec ma Mère Divine, elle était lumineuse et elle portait une robe toute blanche et elle avait un drap blanc sur ses cheveux, et qui descendait sur ses cuisses. Il n’y avait rien d’autre autour de nous.

La mer était agitée avec des vagues gigantesques qui dépassaient la hauteur des tours des Etats Unis. Après la Divine Mère me demanda que j’entre avec Elle dans l’eau, Elle m’a pris la main et Elle avançait vers l’eau. J’étais tellement effrayée et paralysée à cause de la hauteur immense des vagues de la mer.
Après un instant, j’ai décidée de garder la foi et la sérénité et de suivre mon guide qui est ma Mère Divine. On s’est avancé ensemble la main dans la main vers l’eau. On avait l’eau jusqu’au ventre et tout d’un coup une géante vague arriva.

Oh mon Dieu ! J’ai commencée à crier : « ma Mère aide moi, je vais me noyer ! ».

Mais par contre la Divine Kundalini était souriante et tranquille. Elle m’a lâchée la main et je me suis retrouvée sous l’eau de la vague géante pendant une longue durée. C’était terrible, je n’arrivais pas à respirer et en même temps, je voyais un bébé. C’était un garçon qui était sous l’eau, je suis allée vers lui pour le sauver et le sortir de là. J’ai fait le maximum pour le sauver et à la fin je me suis retrouvée sur l’eau avec le bébé qui était vivant et ma Mère Divine à mes côtés. Elle m’a parlée avec le sourire et la joie pour me dire : « c’est là où tu reviendras en indiquant avec l’index la mer et sable ».

Après cette merveilleuse expérience astrale de voyage astral, dans la félicité et l’amour de ma Mère Divine, je me suis retrouvée chez moi dans mon corps physique et c’était le jour.

Je demande à tous les membres du forum Don & Compassion l’explication de ma sortie astrale (ou voyage astral).
Si la colère est le résultat violent du désir frustré, alors l'amour est le résultat de la compassion infinie.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Session 1 voyage astral

Message par Jean Pascal » 16 févr. 2011, 18:34

Bonjour soeur Nephtys,

Je ressens une petite joie à chaque fois que je te lis, comme si cela réveillait le petit enfant qui sommeille en mon intérieur.

Je souhaite te répondre par la Sagesse du Bouddha Maitreya.

Je crois qu'il y a une explication à ton expérience dans ces deux extraits.

(1954 Traité d'Alchimie sexuelle chapitre 13 Le Chaos)
Notre corps matériel, c’est-à-dire, notre terre individuelle, se réduit à l’eau du Semen, et, si nous fécondons ce Chaos du Semen, avec le feu de l’Esprit, de là surgira l’Enfant d’Or de l’Alchimie sexuelle, le Christ Intime, qui monte au Père, et qui nous fait rois et prêtres de l’Univers.

(1969 Cours ésotérique de Kabbale chapitre 7 Le Char du Triomphe, le Chariot, le Triomphe)
Nous devons chercher à l’intérieur de notre terre philosophique (l’organisme humain), en la rectifiant, c’est-à-dire en travaillant avec l’Arcane AZF, nous trouverons la Pierre philosophale. Le Soleil (Phallus) est le père de la Pierre. La Lune (Utérus) en est la mère. Le Vent a porté l’Enfant dans son ventre et la Terre l’a nourri. Le Soleil et la Lune, les principes masculin et féminin, se combinent à l’intérieur du calice (symbole du mental). Le Soleil (le feu) est le père de la Pierre, la Lune (l’eau) en est la mère, le Vent (les vapeurs séminales) a porté l’Enfant dans son ventre alchimique, et la Terre philosophique l’a nourri.

Répondre