Carnet de route mickaël

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Lot
Messages : 707
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Carnet de route mickaël

Message par Lot » 20 juil. 2012, 16:35

Cher Mickaël,

Le Maître Krishnamurti avait l’habitude de dire que dans le travail sur soi, nous sommes à la fois élève et maitre.
En observant, nous sommes notre propre maître libre de toute influence extérieure, et nous sommes l’élève car nous apprenons toujours plus sur nous-mêmes.

A titre personnel, je conseille en général – surtout à une personne d’âge mur, la lecture de "la psychologie révolutionnaire".
Si nous acceptons dans les faits « la doctrine » du moi pluralisé, c’est le signe qu’il existe encore pour nous de nouvelles possibilités.

Notre ami André Beaudoin, édite en version papier les oeuvres de l'Avatar du Verseau :
http://www.editions-ganesha.qc.ca/psychologie.html

Il est aussi possible de contacter son distributeur en France, la Table d’Isis :
http://don-et-compassion.com/la-table-d'isis.html


Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 24 juil. 2012, 21:20

Bonjour Lot

Merci pour vos réponses je viens de commander
"la psychologie révolutionnaire" et "Le livre de la vie et de la mort"

Excellente journée à tous

Mickaël

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 11 août 2012, 16:21

Petit problème

Méditant le soir au couché depuis plusieurs mois et ne trouvant pas d’améliorations, je décidais suite à la lecture d’un livre de Samael Aun Weor d’intensifier la pratique.
Je continue tous les soirs une méditation soit en position assise ou couchée avec mantra EPHITO ou PHARAON, je la réalise jusqu’à endormissement.

Le matin je me lève à 5h30, je prépare mon petit déjeuné pour bien me réveiller, je me rase et je reviens ensuite vers 6h pour une méditation jusqu’à 7h20.
Je commence par une position assise et mon premier problème c’est que dans cette position quand je m’approche de plus en plus du sommeil mon corps notamment
mon dos ne reste pas dans une position bien droite et je me surprends à me redresser plusieurs fois car ma tête finie par bien pencher en avant.
Après m’avoir redressé plusieurs fois je fini donc par me rallonger et je fini par m endormir à chaque fois. Je tiens à préciser que si je me mets en position assise,
c’est que je n’arrive pas à retenir le sommeille en étant couché, à chaque fois je sombre rapidement dans le sommeil. Et pour la position assise je n’arrive pas à rester bien droit.
Ce qui coupe ma méditation.

Ensuite réveille et la journée commence. Toute la journée j’essaye de m’observer le plus souvent possible et à chaque fois que j’observe un défaut de mon mental (moi psychologique)
je pris ma mère divine de m’aider à le faire disparaître.

Entre midi et deux je dispose d’une petite pose et je médite aussi après le repas mais cela n’est pas simple sur la digestion.

Je voulais au mieux vous décrire mes journées avant de vous parler de mes problèmes.
- Le premier est que je n'arrive pas à garder la position assise bien droite .
- Et le deuxième et que depuis plusieurs jours j’ai des douleurs à la tête en pleine journée,
je ne comprends pas pourquoi car je pense que lorsque je médite je suis suffisamment endormi car en position assise mon corps ce tord complètement.
Enfin en tout qu’à j’ai vraiment mal à la tête et j’aimerai comprendre si cela pouvais être liais à ma pratique. Au début je pensais que c’était plutôt la chaleur car je suis à coté d’Avignon
mais cela dur trop.

Si vous pouvez me dire ce que vous en pensez. :)
Merci à vous tous et excellente journée à vous

Mickaël

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 11 août 2012, 21:46

Bonjour Mickaël,

Ton message m'inspire ceci.

Le chemin intérieur demande "l'équilibre".

L'équilibre nécessite que nous soyons juste et mesuré dans notre existence.

Ni trop, ni pas assez. Le passionné agit trop, le frustré ou le paresseux n'agit pas assez, c'est un exemple de deux extrêmes de la loi du pendule.

Deuxième point : ne pas se plaindre, l'être humain estime qu'il mérite plus que ce qu'il possède.

Je peux te dire à titre personnel que je ne maîtrise pas encore ces deux points.

Donc, à quoi sert de désirer le ciel ? la fusion avec l'Être ? la félicité ? le bonheur ? la chasteté ? l'amour ? l'éveil de la Kundalini ? la paix intérieure ? alors que l'on n'a pas intégré les bases de la transformation intérieure.

Agir sans rien attendre ou désirer, de l'autre ou de notre Dieu interne, tout en se sentant en accord avec notre propre conscience, me semble correct comme base à intégrer dans notre psychologie.

L'être humain est faible de volonté. Il ne possède pas de volonté permanente mais possède des désirs éphémères (d'une durée d'1 jour, d'1semaine, d'1 mois, etc.)

Il s'agit d'acquérir une volonté permanente en accord avec notre coeur et notre conscience. Et sans commentaire mental ou interprétation mentale. Le mental doit devenir passif : le scribe du coeur.

Le coeur est l'émetteur et le mental le récepteur.

Un petit exemple avec mon fils qui aime et qui fait du basket. Quelquefois je l'emmène sur un stade pour faire des paniers (pour parfaire ses lancers francs). Il se décourage très vite et fait des commentaires négatifs sur ses échecs. Je lui conseille de ne rien penser, d'agir sans rien attendre,en étant concentré. Et il s'améliore comme cela. Je m'applique la même règle dans l'existence.

On devient un athlète (de n'importe quoi , sport, méditation, etc.) par la pratique, non par le désir. Tout en commençant à l'écoute de nous-mêmes : ni trop, ni pas assez, dans le bon sens de la conscience.

Voilà ce que je peux partager avec toi, cher Mickaël.

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 12 août 2012, 20:58

Merci infiniment Jean-Pascal

En vous lisant j'avais l'impression de connaître la réponse en moi sans avoir su plus tôt.
En effet, je n'arrive pas encore à trouver le bon équilibre entre la vie de tout les jours et la pratique pour l'éveil de ma conscience.
Je vous ai écouté et hier soir j'ai décidé pour le soirée de me reposer et de passer une bonne nuit .
Le résultat et que ce matin au réveille j'ai pu m éditer sans forcer, tout en ne désirant rien, juste pour le plaisir.
Et j'ai passé une journée sans aucun mal de tête, tout c'est arrête.

Merci encore pour vos précieux conseils.

Passez une excellente soirée.

Mickaël

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 13 août 2012, 07:49

Magnifique, c'est une impression bien réelle, écoute-toi et apprend à reconnaître et différencier la "pensée de l'ego" et la "petite voix innocente de la conscience", comme une petite fille innocente qui te parle.

Bonne journée.

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 08 oct. 2013, 19:48

Bonjour mes amis

Toujours en quête de vérité, je reviens vers vous ce soir pour une petite question sur l’alimentation. Quelle diner faites vous le soir ? Sachant que celui-ci doit être le plus léger possible, je me suis posé cette question en dinant tout à l’heure.
J’ai mangé quelques pattes avec du jambon blanc. Mais voilà, quelles aliments doit on privilégier ou supprimer pour notre diner ? Viande rouge, blanche, porc, bœuf ? Ou tout simplement une soupe ?
Je vous remercie

Bonne et très heureuse soirée à vous tous …

Mickaël

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 09 oct. 2013, 22:45

Bonjour Mickaël,
L'alimentation dépend de l'éducation, de nos coutumes, de notre religion, de nos concepts logiques, etc.
Les tables de la loi sont terminées.
Le bon sens doit nous guider.
Privilégie ce que tu sens, ce que tu ressens, ce que ton corps te demande.
Le chemin de l'auto-découverte n'est soumis à aucune tradition, morale, coutume.
La conscience doit nous guider librement sans les limites du mental.
On apprend par soi-même, nous sommes disciples de notre maître intérieur.
J'exprime avec des mots différents le message de Lot qui t'a répondu le 20/07/12 car je suis en accord.

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 01 déc. 2013, 19:30

Bonjour a tous

De retour sur le forum pour poser une nouvelle petite question.

Après plusieurs mois de pratique de magies sexuel, je rencontre un petit problème. Je ne sais pas si problème est lié à une mauvaise pratique mais depuis plusieurs semaine et durant la journée je ressent une douleur dans une testicule. Douleur ou gène je ne sais pas vraiment mais je préfère vous en parler et demander des conseils .

Merci pour tout...

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 01 déc. 2013, 21:11

Bonjour Mickaël,

Chez ma personne la "chute" fait mal. Le mal (ou la gêne physique) demeure une journée environ. Et la "gêne" psychologique plus longtemps.
Un ami d'enfance a eu le même souci que toi. Sa peur lui a fait reprendre une sexualité "normale".
Je te recommande vivement de tenir et de ne pas oublier que la respiration profonde et concentrée vers le haut permet de décompresser l'énergie accumulée et la "faire remonter" vers le cerveau.
L'homme est tellement conditionné à perdre son semen que l'inversion du processus peut durer des mois et même des années.
La respiration concentrée aide à contrôler le plaisir et la pression énergétique des testicules.
Je ne suis pas médecin, mais en tout cas si tu n'avais pas de douleur auparavant, cela fait partie du processus.
Ne ressens-tu pas un bien-être avec ta conscience, une paix et une force intérieure conservée lorsque tu réussis à conserver ton énergie vitale-sexuelle ?

Répondre