carnet de route de Pierre

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Hors ligne Pierre
#11
Messages : 102
Enregistré le : 14 décembre 2010, 15:27

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Bonjour à Toutes et Tous, bonjour Jean-François, bonjour Noé

Cher Jean-François,

La première nuit où j'ai suivi ton conseil, un éveil au milieu de la nuit m'a conduit à une méditation qui fut chevauchée d'un rêve lucide dans lequel je suis entré ( il y a avait longtemps que le rêve lucide me manquait ) .. j'ai quitté la méditation lors de l'éveil; Une pensée "flash", vint de mon intime lors de l'éveil : les égos se dissolvent dans l'amour.

C'est un sentiment de plénitude, de bonheur complet lorsque mon Intime me parle; et de plus il m'a parlé après une méditation de nuit et un rêve lucide.

J'ai bien orienté ce rêve ( je nageais dans un océan qui venait de rompre une digue ) .... mais je ne sais comment passer du rêve lucide à l'astral; je n'en ai par aileurs pas éprouvé le désir, le moi du rêve étant différent de celui ( de ceux ) de l'éveil!

J'ai également repris avec aisance, sans forcer, ma méditation et mes prières du matin... mais sans rechercher la durée, si cela me convient, et seulement si, ja prolonge la méditation!

Mon écran mental se colore de nuages d'un rouge magnifique !

Manifestement c'était le bon conseil !

Cher Noé

Merci pour tes conseils, cela fait du bien de savoir que l'on est pas seul dans la boue ... je n'avais jamais été vigilant quant à la régularité, je vais la vivre comme tel sans qu'elle m'apporte une contrainte! Lorsque le désir de méditer est bien là , je trouve toujours une fenêtre pour pratiquer !


Quelqu'un peut il m'éclairer quant au Bhakti Yoga ?

avec humilité et gratitude

Pierre

Hors ligne Lot
#12
Avatar du membre
Messages : 673
Enregistré le : 12 janvier 2009, 10:55
Contact :

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Chers Amis,

J’adresse mes remerciements à notre cher ami Jean-François qui prête assistance à chacun en l’orientant sagement vers les trésors de l’enseignement.
Courage Pierre, pour paraphraser les paroles de notre frère Noé : « Joyeux dans l’espérance, résigné dans la tribulation, sois constant dans la prière ».

Selon la loi des analogies, le jour et la nuit existent à l’extérieur et à l’intérieur de nous.
La nuit indique nos ténèbres intérieures, le travail avec le chaos, la super obscurité des sages, la solitude de l’initié sur le sentier, mais aussi le terrible « abandon » du Père.
La paix du cœur tranquille est une qualité de l’âme que l’aspirant doit découvrir pour traverser le chemin en plein jour et au plus profond des ténèbres de la nuit.
Cette découverte se fait dans la méditation profonde au beau milieu de toutes nos "laideurs secrètes".
Lorsque nous prenons pleinement conscience de nous-mêmes, de ce que nous sommes réellement, que nous voyons notre légion de moi psychologiques dans la crue réalité de notre psychisme, qui parlent "comme nous", qui s’agitent "comme nous", qui gémissent "comme nous", qui désirent "comme nous", etc., la première vérité se révèle à nous : nous ne sommes qu’une machine manipulée par une somme de personnes différentes.
Paradoxalement, cette vérité produit une profonde tristesse et aussi un calme vertigineux qui pourrait se traduire par cette sentence : « si je ne suis rien, si je ne puis rien attendre de moi-même, cette agitation chronique du mental n’est-elle pas stérile ? »
Cette affirmation sous forme de question s’impose dans notre mental silencieux.
Le mental s’agite dés qu’il y a échec mais aussi succès.
Cette agitation est transcendée lorsque la paix du cœur est là, tout simplement là.
L’identification à l’agitation marque l’absence de paix intérieure profonde et véritable.

Le Maître Rabolu, Magnifique Maître de la Loi Cosmique, parle de « la mort en marche ».
Il affirme que nous pouvons mourir seconde après seconde dans notre vie quotidienne, et certes nous le pouvons.
Il est véritable que l’ego puisse mourir si nous ne le nourrissons pas.
La condition préalable est d’avoir libéré la conscience de l’hypnose dans laquelle elle végète.
L’auto-observation est la clef, mais nous disons que, sauf exception, pour utiliser cette clef correctement la méditation profonde est indispensable.
Notre monde mental s’explore dans la méditation profonde.
Lorsque notre corps physique s’assoupit et que notre conscience est active, nous pénétrons de fait dans notre monde mental, là où siège l’ego avec ses multiples manifestations.
C’est de cette confrontation vivante que nait la vérité de la souffrance de notre condition et l’authentique résignation.
Cette résignation nous conduit à la mort suprême dont le couronnement est l’Etre.
De cette résignation s’épanouit la fleur du cœur tranquille, une béatitude permanente au milieu même de toutes nos abominations.

Pour augmenter le pouvoir d’observation de notre conscience, il est nécessaire de descendre en nous-mêmes.
Cette descente dans les 49 niveaux du mental se réalise dans la méditation.
L’étude de notre psyché dans tous les replis du mental est impérative pour parvenir à la beauté de la compréhension créatrice et désembouteiller l’essence divine.
C’est ainsi que l’expérience de l’Etre devient alors possible.
Cette expérience est nécessaire pour communiquer à ce que nous avons d’âme, une force incommensurable dans notre travail intérieur.
Le travail sur soi-même a deux aspects : le gymnase psychologique de la vie quotidienne et l’étude minutieuse de la psyché dans la méditation profonde.
Les deux sont indispensables.
La dévotion, le Bhakti Yoga, est l’expression naturelle de l’âme résignée qui a expérimenté la vérité de la souffrance (la 1ère noble vérité du Seigneur Bouddha) dans ses propres enfers psychologiques.

Paix & Lumière dans votre cœur,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Hors ligne Pierre
#13
Messages : 102
Enregistré le : 14 décembre 2010, 15:27

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Cher Lot, cher Jean-François, chers Toutes et Tous,

Je vous remercie très sincèrement pour votre aide et votre réconfort, qui m'ont permis de traverser un moment de doute, une période plus difficile !

Je suis revenu vers la méditaton de nuit, et il m'arrive de nouveau de passer une nuit complète en priant ma Sainte Mère Divine; je fais l'effort d'attention nécessaire pour être constant dans la prière, et si, la méditation de jour voit débarquer un mental agité, je plonge vers la prière, sincère, venant du coeur, le temps de calmer le mental.

La méditation de nuit est plus aisée, la nuit m'appartient, et le sommeil peut me manquer sans trop me perturber le lendemain.. Je pratique toutefois une méditation de jour, dont la duré varie, celle-ci n'est plus un but en soi; je n'ai par ailleurs plus de but lors de la méditation, je prends avec gratitude les cadeaux qui me viennent, qu'il sa'gisse de frissons, de flashes de conscience et d'une lente maturation .

Echanger avec vous est une source d'énergie, de savoir et de sagesse, ainsi, je sens le besoin dans ce message, de faire le point, ce qui clarifie la perception que j'ai de mon propre cheminement.

C'est aussi un moment où je perçois l'inutilité de prendre en compte le temps qui passe, ce n'est pas ce que je ferai ou ne ferai pas qui compte, c'est qui je deviendrai et comment je me garderai éveillé!

Méditation

Je ne suis jamais parvenu à savoir pourquoi je me suis mis à méditer et, avec un an de recul, le bien être et les flashes de conscience qui m'ont été apportés en cadeau sont un don de mon Intime, il n'y a pas de rationnel la derrière, et cela est sans importance. Je ne puis plus me passer de méditation, même si celle-ci se fait par moments plus ardue.

Le rêve lucide et les images oniriques

Durant la méditation de jour, occasionnellement, je reçois des images oniriques "fixes", claires et colorées; je ne les perçois pas comme étant des projections de l'égo.
Il m'arrive également ( plus rarement ) d'avoir un rêve lucide qui démarre, et dure ce qu'il veut durer, ces "rêves" de méditation sont toujours clairs et colorés; j'ignore si c'est une projection de l'égo!

Le rêve lucide de nuit

Ils me viennent par période, et parfois chevauchent la méditation de nuit, soit je les regarde "passer" comme on regarde passer ses pensées lors de la médiation de jour, soit j'entre dedans, je le vis, et parfois, je puis l'orienter , et à quelques reprises, j'ai pu méditer en rêvant . Bien que ces r^ves comprennent parfois la perception du mouvement, je n'ai eu l'impression de décorporation qu' à deux brefs événements;jamais, je n'ai eu la possibilté de me voir dormant. Une seule fois, en méditation, je me suis perçu vu d'en haut!

Auto observation , transformation des impressions

LOrs du cycle de vidéo conférences, Patrick m'a fait percevoir toute la nécessité et l'utilité de l'auto observation et de la transformation des impressions....... Je lui en suis profondément reconnaissant, l'auto observation m'apparaissant à ce jour comme une médiation continuée; un moyen de tenir ma conscience éveillée. Ce n'est pas le nombre d'égos qui me donne le vertige, c'est leur capacité à prendre les commandes et à endormir ma conscience!............j'ai bien intégré le besoin et la nécessité de la paix du coeur!

Lectures

A l'exception des pages de D&C, j'ai délibérement délaissé la lecture pour la pratique, et je me rends compte maintenant de la richesse des informations contenues dans les extraits de Maitre Weor et de Maitre Rabolu. Je souhaite acquérir ces ouvrages sous forme de livres traditionnels, conscient de la différence d'attention que je leurs porte par rapport aux versions électroniques. Un conseil quant aux livres de Maître Weor et Maître Rabolu me serait utile, ainsi que l'adresse où je puis me procurer les ouvrages de Maître Rabolu.

Bhakti Yoga

J'ai écouté la prière chantée mentionnée par Jean-François, elle me donne l'envie d'y revenir , me remue comme le fait un mantra vocalisé, et me donnne envie de bouger en cadence. Pratiquer cette prière en groupe doit être tout simplement merveilleux. Le(les) Yoga(s) n'est pas une fin en soi, mais si la pratique apporte le calme, la patience, la sérénité... elle m'aide à parcourir le sentier étroit, à attendre l'aube au plus noir de la nuit.

La neuvième sphère

Je la pratique, depuis le cycle de conférences, tout simplement en suivant mon intuition, je n'y vais pas délibérement pour forger, mais bien guidé par la pulsion d'amour.

Voila, je vous remercie de m'avoir lu, je n'ai été que trop long !

Amitiés et humilité

Pierre

Hors ligne Jean-François
#14
Avatar du membre
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35
Contact :

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Noe et Lot,

merci de remarquer mes participations... J'espère qu'elles ne relèvent pas de l'ordre égotique... Je vous avoue que c'est un délice pour moi de parler de gnose, de jouer au panneau indicateur du style, lisez ceci ou cela en fonction des demandes des uns et des autres... Peut-être qu'à force de Demander à la déesse Kakini de m'ouvrir le chemin du Don et de la Compassion, de faire tourner le cardias, je me suis mis au service de mon prochain, enfin un service très relatif qui n'engage qu'à une participation occasionnelle en fonction de l'intérêt de lecture jugé par mon mental... sans pareille mesure avec ceux qui sont dans les associations humanitaires... on parle souvent dans la gnose de la 3ème clef : sacrifice pour l'humanité et diffusion de la gnose, mais moins souvent du service au prochain. Cependant Samael conseille ceux qui ont un proche malade de s'occuper de visiter des malades atteint de la même maladie dans les hôpitaux... visiter les prisons, visiter les hôpitaux, les sdf, les drogués, les retraités, etc... Moi, je n'ai pas commencé cela !

Pierre,

Comme nous avons échangé en messages privés, il se peut que certains lecteurs de passages se demandent à quelle prière tu fais références quand tu dis :
Pierre a écrit :Bhakti Yoga

J'ai écouté la prière chantée mentionnée par Jean-François, elle me donne l'envie d'y revenir , me remue comme le fait un mantra vocalisé, et me donne envie de bouger en cadence. Pratiquer cette prière en groupe doit être tout simplement merveilleux. Le(les) Yoga(s) n'est pas une fin en soi, mais si la pratique apporte le calme, la patience, la sérénité... elle m'aide à parcourir le sentier étroit, à attendre l'aube au plus noir de la nuit.
Alors pour les intéressés, je vous donne le lien... c'est un bhajan (chant dévotionnel) qui nous est offert par Amma ... vous lancez la requête Bhajan Amma sur You Tube et vous tomber dessus.
J'ai consacré deux sujets à Amma sur le forum du Phare Gnostique, je vous donne le lien vers mon bhajan d'Amma préféré (les 2 vidéos, la première sur laquelle on les voient chanter et la seconde pour faire du karaoké et vous laisser prendre dans le chant) : Amma, Chant à la Divine Mère en Mantras et Musique Indienne

Ce n'est pas la première fois que je donne le lien vers ce bhajan et je vois chaque fois combien il touche profondément celui qui l'écoute et l'entraîne à la dévotion...

Pense Pierre que si tu as l'ouvrage numérique, il te suffit de l''imprimer pour avoir une version papier que tu peux lire confortablement. Les livres de Rabolu sont introuvables, ils ne sont plus édités, tu risques d'attendre longtemps avant de trouver un livre de lui !

Si tu enviasages de lire pas mal de bouquin bien que j'ai bien compris que tu préférais t'adonner davantage à la pratique, je te conseillerai d'acheter un reader. Tu vas me dire que c'est un truc electronique et que ça te fatigue les yeux... mais pas du tout, ça n'envoie pas de rayons lumineux, c'est complètement différent d'un ordinateur ou d'une tablette. Et quand on y goûte enfin, je peux vous dire qu'on regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt... maintenant comme vous êtes tous essentiellement orientés pratique vous n'en aurez peut-être pas l'utilité si vous parvenez déjà à la connexion avec l'intime, aux rêves lucides, au flashes de scènes, etc...

Je garde encore dans l'idée qu'il faut quand même connaître bien la doctrine gnostique pour bien pratiquer... cependant je crois que Pascal dirait un minimum et peut-être que Noé et Lot dirait de vous préserver de devenir des imitatus (perdus ou noyés dans les écrits) et de vous suffire seulement de quelques oeuvres sur la psychologie dans un premier temps... Ce qui est sûr, c'est que vous n'avez pas besoin d'être un expert des écrits de Samael pour vous verser dans la pratique. Mais je remarque que beaucoup ne sont pas allés rechercher l'es réponses aux questions qui hantent leur esprit. Cependant, je vous donne le lien vers mon sujet sur les readers si vous avez le malheur ou la bénédiction d'être un gros lecteur : Lire Confortablement Tout Samael sur Un Reader

Bon dimanche à tous.

Hors ligne Noe
#15
Avatar du membre
Messages : 625
Enregistré le : 9 janvier 2009, 21:28
Localisation : Genève et Paris
Contact :

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Bienvenue à vous tous, essences divines,

Vous êtes emplies de lumière même si vos consciences ne sont pas encore au même niveau d'Être. Mais il faut bien commencer un jour avec quelque chose.

Que la félicité de l'Être soit avec vous à chaque instant !
Image
Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Disponible via skype pour toute aide pratique.

Hors ligne Pierre
#16
Messages : 102
Enregistré le : 14 décembre 2010, 15:27

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Bonjour chers Frères et chères Soeurs,

En ce début d'année, je vous présente tous mes voeux de bonheur de sérénité de pleine conscience et d'auto réalisation.

Je remercie du fond du coeur tous et toutes qui me lisent et m'aident par leur présence, pas leurs conseils !

Je tiens à exprimer toute ma gratitude à Jean Pascal pour les méditations de la compassion; la pratique en est Divine, et me laisse une boule de bonheur au cardias qui perdure, une fois le temps de méditation passé.

Je continue les méditations actives et passives, et sollicite ma Sainte Mère pour la dissolution de mes égos.

Peut être me serait il utile de pouvoir percevoir une progression, un progrès ... aujourd'hui, je médite et je prie, j'avance sur le sentier étroit avec pour seuls points de repère la perception que j'ai de moi et le bonheur que j'éprouve à méditer.

Un conseil, une sentiment proche me feraient plaisir !

Avec toute mon amitié

Pierre

Hors ligne Jean Pascal
#17
Avatar du membre
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Bonjour Pierre mon Frère de coeur,

Je ne me suis pas encore adressé à toi car tu es un homme d'expérience et de plus mystique et sensible.

C'est ce que je ressens.

Que souhaites-tu comme conseil ? J'essaierai de répondre à toute question que tu te poses.

Je t'embrasse

Jean Pascal

Je partage avec toi ceci provenant d'un Ami mystique de longue date qui me fait penser beaucoup à toi.
J'avais fait "une erreur" à son égard, je lui ai fait de la peine et je me suis excusé, voici ce qu'il m'a répondu :

Vois-tu Pascal, tu fais partie de mes rares proches qui peuvent me parler, que j'écoute (ce qui est rare) car je sais que c'est spontané, il n'y a pas de malice. Et ainsi si, à cause de l'ego (que nous possédons tous), les paroles n'ont pas traduit l'élan d'amitié et de fraternité de ton coeur, je sens ta responsabilité réellement humaine (de l'humain créature divine), ta recherche sincère de la Vérité, que tu es conscient (à un certain pourcentage au moins) aussi de tes imperfections....
Tu sais tes manques... Mais....

Et ainsi tu as émis un avis, avis qui m'invite à me relire, à reconsidérer mon expression, à méditer sur mon ressenti afin de ne pas m'égarer. Je ne demande pas qu'on m'encense et l'avis d'un frère est précieux.

Nous continuons ainsi ensemble notre chemin sous le soleil et sous la pluie, côte à côte, malgré la distance, malgré certains points de vue qui est particulier à l'un ou à l'autre.

Le Gnostique, à mon humble avis, n'est pas celui qui se sert du mouvement comme d'une religion stérile, mais celui qui a reçu l'Enseignement, qui essaie de le traduire en lui, essaie tant bien que mal de l'appliquer, qui accepte ses limites, lutte pour les dépasser, et qui continue... Remets cent fois ton Travail sur le métier (de "Dieu").
Regarde si tu peux le film Bab'Aziz. C'est un sage musulman qui va à une rencontre de Soufis quelque part dans le désert. Il est aveugle, et il ne sait ni où c'est ni quand. Mais il y va avec sa petite fille. Il évite les pièges même sincères du Chemin.

Quel est notre Chemin ? Qui sommes-nous ? Même si nous ne pouvons répondre aujourd'hui, continuons avec notre petit bagage.



Pierre a écrit : Je reviens de Paris où j'ai médité plus de deux heures en la cathédrale Notre Dame, à l'occasion de la Noël.

Durant la nuit qui suivit ce moment hautement religieux, je fis deux rêves lucides, le second lucide du début à la fin , me conduisit de nouveau en la cathédrale, au pieds de la Mère du Christ; conscient durant mon rêve, je gardai notre Divine Mère sur mon coeur; les sentiments qu'une mère éprouve et ceux que l'in éprouve pour Elle étaient en moi! J'ai tout à coup perdu le contrôle de mon rêve, et un calice doré m'a été offert avec le sang du Christ; personne ne me le tendait, mais je sentais le sang de notre Seigneur couler en moi.

Ma sainte Mère, en m'offrant le sang de son Fils Jésus m'a fait un cadeau qui dépasse tout ce que je pouvais espérer et tout ce que je pourrais jamais exprimer!

Au réveil j'étais tout à la fois triste de m'éveiller et heureux d'un bonheur difficile à exprimer avec des mots usuels.

Je souhaitais vous faire paratger à tous cet événement qui échappe à toute description

Avec humilité et sincérité

Pierre

Hors ligne Pierre
#18
Messages : 102
Enregistré le : 14 décembre 2010, 15:27

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Bonjour chères Toutes et chers Tous,

Mes premières pensées sont toujours pour exprimer toute ma gratitude, et toute ma confiance à toutes mes soeurs et frères qui m'apportent la clarté et qui m'aident à me diriger le long du sentier étroit!

Malgré une pratique constante et régulière, je n'ai toujours pas accès à l'astral, sauf peut être par des images fixes qui me parviennent parfois en méditation.

Mes élans mystiques, la renaissance de ma sensibilté sont des états d'âme qui me reviennent et auxquels je m'abandonne tel un enfant dans les bras de sa mère; peu importe d'où et comment ils viennent..... à trop mettre l'égo en avant, il finit par apparaitre partout; et que m'apporterait la réponse à la question !

Un de mes égos, celui préoccupé par le temps, l'efficacité et d'autres fariboles, se demande s'il progresse et comment on peut l'apprécier, comment on peut améliorer sa pratique, sa recherche de la pleine conscience, et peut être une réponse aiderait à "lacher" cette préoccupation .... il faut bien chevaucher l'âne du mental pour pénétrer dans la Jérusalem céleste !

Existerait il des distractions, des passe temps qui n'activent pas un égo ? et qui aident l'âme à se révéler ?

Avec foi et humilité

Pierre

Hors ligne Jean Pascal
#19
Avatar du membre
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Oui Pierre, jouer avec un petit enfant et ressentir ce qu'il ressent, se relier à son essence pure. Retrouver notre enfance perdue...

Lorsque mes enfants étaient petits, je le faisais quelquefois, maintenant le plus jeune a 11 ans, ce n'est plus la même chose.

Lorsque j'étais âgé de quelques années, mon père ne jouait jamais avec moi mais un ami à lui le faisait. On jouait ensemble aux petites voitures, je me souviens de cette sensation incroyable d'ouverture, de découverte, de partage avec l'adulte. En fait, c'est lui qui m'a appris comme dans une espèce de miroir, tout en silence, avec des bruits de broum broum...

Le surnom de cet homme était "DéDé" (André) ou "NoeilNoeil" car il avait un oeil à moitié fermé. Il avait souffert de moqueries tout au long de son existence, mais avait conservé un coeur d'or qui a transmis au mien une connaissance que je redécouvre lentement. Je lui rends hommage, il a quitté ce monde depuis de longues années.

Cher Frère, bon retour vers ton Coeur.

Hors ligne Pierre
#20
Messages : 102
Enregistré le : 14 décembre 2010, 15:27

Re: carnet de route de Pierre

Message le

Bonjour Jean-Pasacl, bonjour à Toutes et Tous,

Merci pour ton écoute et ton conseil, merci d'avoir partagé un moment d'intimité qui fut pour toi lours d'affection!

Oui j'ai partagé un bref moment très pur avec un jeune enfant et il y a du merveilleux, du Divin dans cet instant, chaque fois que l'occasion se présentera, si mon âme m'y conduit sans être précédée d'un rouage mental, j'y retournerai, sans rien attendre en retour!

J'ai aussi donné tout l'amour que je pouvais à ma Soeur jusqu'à son dernier souffle, et je continue de le lui donner dans et par la prière.

Elle m'a apporté, m'apporte et m'apportera beaucoup ! Peut être ai je touché du bout de l'esprit la non dualité ainsi que la permanence et l'impermanence.

Dieu est présent lorsque, dans le silence, ma méditation va d'elle même vers la prière, l'amour et l'adoration.

tout simplement, avec amour et humilité

pierre

Répondre