rapport entre kundalini et voyage astral

Comment faire un voyage astral ? Expériences, méthodes, témoignages, technique voyage astral.

Modérateur : Noe

Répondre
Hors ligne Itachi
#1
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

bonjour ou bonsoir. s'il vous plait j'ai une question. j'aimerais savoir si pour effectuer le voyage astral il faut au préalable avoir évéiller sa kundalini. car Leatbaeter, le grand clairvoyant, affirme que pour aller dans l'astral il faut avoir ce corps.Samael dit également dans certains de ses ouvrages quil faut avoir frabriquer ce corps. or le corps astral correspond à la troisième monté de kundalini. peut il être donc possible de voyager dans l'astral sans avoir éveiller kundalini?un individu normal peut il voyager dans l'astral sans être clairvoyant?
ma deuxième question est celle de savoir:Samael dans son livre les sept paroles dit quil ya une différence entre l'astral supérieur et l'astral inférieur. Quelle est la différence entre les deux? plus précisément qui y a til et que fait on dans l'astral supérieur?meme question pour l'astral inférieur. quand un débutant commence à voyager en astral est l'astral inférieur ou supérieur?

Hors ligne Jean-François
#2
Avatar du membre
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35
Contact :

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

En fait, les êtres communs voyagent en astral avec leur double lunaire (le moi pluralisé !)

D. Maître [...] déclarations, dans un livre de Lobsang Rampa, que nous voyageons dans le Monde Astral, mais inconsciemment ; je voudrais...

M. Il est clair que durant le sommeil, le corps physique se repose dans le lit. Normalement, CE QUI S'ÉCHAPPE DU CORPS PHYSIQUE, C'EST L'EGO, puisque les gens ne possèdent pas encore de corps astral. L'Ego voyage alors vers différents lieux de la Terre ; il revit différentes scènes, drames, comédies et tragédies qu'il transmet à l'Être par le Cordon d'Argent. La transmission se fait inconsciemment. Et, dans ce cas, le cerveau ressemble à un écran de télévision (il fonctionne de la même manière, il procède de la même manière) et il répète exactement ce que l'Ego transmet. À la télévision, nous voyons la chose suivante : les images sont transmises depuis la centrale, elles sont transmises à travers l'espace ; les ondes-images arrivent donc aux appareils de télévision et ceux-ci répètent exactement ce qui a été transmis depuis le centre de télévision.

De la même manière, nous dirions que le cerveau est un écran de télévision qui reçoit les images exactement comme elles sont transmises par l'Ego, telles qu'il les vit. De telle manière que le cerveau ne fait que refléter ce que l'Ego transmet, c'est un écran de télévision, un écran qui répète exactement et qui reçoit, avec une exactitude mathématique, les ondes qui lui arrivent de l'Ego. Peu importe où se trouve l'Ego (ainsi, il pourrait être sur Mars ou Jupiter), la transmission télévisuelle se réalise et le cerveau reçoit, comme un appareil de télévision, comme un écran...

D. Cela veut-il dire que nous n'avons pas encore construit l'Astral ?

M. LES GENS N'ONT PAS FABRIQUÉ LEUR CORPS ASTRAL ; ce qu'ont les gens, c'est l'Ego ; ce qu'ils possèdent, c'est l'Ego ; et à l'intérieur de l'Ego, est embouteillée l'Essence, la Conscience. Ainsi, les gens vivent inconsciemment en dehors du corps physique, ils marchent comme des somnambules, ils ne savent pas qu'ils sont dans le Monde Astral, mais tout ce qu'ils vivent, ils le transmettent inconsciemment à l'écran de télévision et celui-ci le reflète avec une totale exactitude (cet écran est le cerveau)... Voyons...


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°111: L'EXPÉRIENCE SOLAIRE, La Moisson du Soleil




Le double a été, est et sera toujours de nature moléculaire, lunaire, protoplasmique.

Le corps astral est un corps de nature solaire, électronique, il n'a rien de vague, de vaporeux, de subjectif ; c'est un corps de chair et d'os, fait d'une chair de paradis, d'une chair qui ne vient pas d'Adam.

Les êtres humains ordinaires, sauf quelques très rares exceptions, naissent toujours avec le fameux double lunaire, jamais avec un corps astral solaire.

La pauvre bête intellectuelle possède le corps moléculaire, le corps de désirs, le double lunaire, mais elle n'a pas de corps astral solaire, elle doit le fabriquer.

Les animaux intellectuels vivent à l'intérieur du corps physique, et aussi à l'extérieur de celui-ci durant le sommeil normal ou après la mort, revêtus du double moléculaire, et c'est ce corps moléculaire que les pseudo-ésotéristes et pseudo-occultistes appellent le corps astral, mais ce n'est pas le corps astral.

Les prétendus voyages incorporels se font toujours avec le double lunaire ; celui-ci, après avoir rompu ses amarres physiques, peut voyager librement dans toute la voie lactée sans aucun danger.


extrait du livre Les-Corps-Solaires - CS30-Le-Corps-Astral.php


mais le pauvre « animal intellectuel », erronément appelé « homme », naît incomplet.

Ainsi naît-il sans les véhicules qu'il devrait posséder : il naît sans corps astral, il naît sans corps mental, il naît sans corps causal. Mais qu'est-ce donc qui naît ? Ce qui naît, c'est un corps physique, un « corps planétaire » avec une assise vitale, rien d'autre. Avec, en plus, l'Ego, lequel est de nature animale. Le pauvre « animal intellectuel » possède-t-il une conscience ? Oui, mais elle est embouteillée dans l'Égo ; une conscience endormie, une conscience, pour ainsi dire, conditionnée par son propre « embouteillement ».

[...]

Le corps astral n'est donc pas un élément indispensable à la vie de l'être humain. Les gens peuvent vivre sans corps astral. C'est le corps vital qui assure ou garantit complètement la vie du corps physique. Il n'est pas nécessaire de posséder un corps astral ; celui-ci est un luxe que bien peu de gens peuvent s'offrir, mais il vaut vraiment la peine de s'offrir ce luxe.

On sait qu'on a un corps astral quand on peut s'en servir, quand on peut voyager avec lui, quand on peut se déplacer dans l'espace avec lui. Ce véhicule donc, si on l'a, confère l'immortalité dans le monde astral ; on devient immortel dans cette région.


extrait de la conférence 14 : Les-Trois-Facteurs-de-la-Revolution-de-la-Conscience.php


Le fantôme astral que possèdent les mortels n'est rien d'autre qu'une ébauche d'homme. Il n'a même pas d'unité. Cette figure fantomatique est un antre de démons, une tanière où vivent toutes sortes d'oiseaux sales et abjects. A l'intérieur de ce fantôme astral vit le Moi (le Diable). Celui-ci est une légion infernale. Il est une légion : de même qu'un corps se compose d'une multitude d'atomes, ainsi le « Je », le Moi, se compose de millions de petits Moi, d'intelligences diaboliques, de répugnants démons qui se battent toujours entre eux. Lorsqu'une personne meurt, c'est cela qu'elle devient : une légion. La personne en elle-même devient poussière. Seule reste vivante cette légion de Moi. Les clairvoyants ont l'habitude de rencontrer les désincarnés vêtus de diverse manière et en plusieurs endroits différents simultanément. La personne semble être devenue plusieurs personnes. Elle est une légion.

Cependant, lorsque nous avons fait naître en nous un Corps Astral Christique, nous continuons après la mort à vivre dans ce corps sidéral. Nous sommes alors réellement immortels. Ces personnes qui possèdent un Corps Astral christifié se retrouvent, après la mort, avec la conscience éveillée. Les désincarnés communs et ordinaires vivent, après la mort avec la conscience endormie. La mort est, réellement, le retour à la conception foetale. La mort est le retour à la semence. Quiconque meurt revient au ventre maternel totalement inconscient, endormi.

Les gens n'ont même pas incarné leur Ame. L'Ame des personnes est désincarnée. Les personnes n'ont incarné seulement qu'un Embryon d'Ame. Les gens pervers n'ont pas même cet Embryon d'Ame. C'est seulement lorsque nous possédons un Corps Astral christifié que nous pouvons incarner l'Ame. Les gens communs et ordinaires ne sont rien d'autre que des véhicules du Moi. Le nom de chaque mortel est « légion ».

C'est avec la Magie Sexuelle seulement que nous pouvons faire naître à l'intérieur de nous l'Astral Christique. La tentation, c'est du feu. Le triomphe sur la tentation est lumière. « Le désir refréné fera monter le liquide astral jusqu'en haut, jusqu'à la glande pinéale et ainsi naîtra en nous l'Adam-Christ, le Surhomme ».

extrait du chapitre 7 du Mariage Parfait


TR05 Les grands Adeptes ne rêvent pas

Nous fûmes bientôt rendus au samedi, jour où nous devions retourner au bureau de poste. En sortant de l'édifice des Postes, nous rencontrâmes le frère gnostique Rafael Ruiz Ochoa qui était à ce moment-là Secrétaire Général de l'Association Gnostique Internationale. Le Maître nous présenta l'un à l'autre, puis tous les trois, nous nous dirigeâmes vers le Parc des Peupliers (« Alameda »), nous nous installâmes sur un banc libre, et Rafael Ruiz demanda au Maître : « Vénérable Maître, quel enseignement allez-vous nous donner aujourd'hui ? ».
Le Maître secoua affirmativement la tête, contempla un moment le cosmos infini, soupira, puis, en nous regardant fixement avec un amour profond pour ses disciples, il commença :

« Aujourd'hui, dans ce Parc Alameda, je vais vous parler d'une chose très importante, c'est-à-dire, de la question des rêves.

L'heure est venue d'aller au fond de cette question. Je considère que le plus important c'est de cesser de rêver. Les rêves ne sont, en réalité, rien d'autre que de simples projections du mental, et en tant que tels, ils sont illusoires, ils ne sont d'aucune utilité. En fait, c'est l'Ego qui projette ces rêves inutiles et qui, ainsi, nous maintient dans le sommeil.

Nous devons transformer le subconscient en conscient. Il nous faut éliminer radicalement non seulement les rêves, mais aussi la possibilité même de rêver. Nous touchons là un point crucial : incontestablement, la possibilité de rêver continuera d'exister tant qu'il y aura des éléments subjectifs à l'intérieur de notre psychisme.

Notre mental doit cesser de projeter, il nous faut en finir avec le processus mécanique de la pensée. Le mental projectionniste projette des rêves et ceux-ci sont vains et illusoires.

Lorsque je parle d'un « mental projectionniste », je ne fais pas allusion aux simples projets comme ceux que fait un ingénieur qui projette les plans d'un édifice, d'un grand pont ou d'une autoroute, avant de les tracer sur papier, non, quand je parle de « mental projectionniste », je veux me référer à tout animal intellectuel.

Il n'y a pas de doute que le subconscient projette sans arrêt : non seulement des maisons, des édifices ou autre chose du même genre, mais, précisons-le, il projette ses propres souvenirs, ses propres désirs, ses propres émotions, passions, idées, expériences, etc. Le « mental projectionniste », je le répète, projette des rêves, et il est évident que tant que le subconscient existera, il y aura aussi des projections. Quand il n'y plus de subconscient, quand le subconscient a été transformé en conscient, il n'y a plus de projections, elles ne peuvent plus exister, elles cessent, elles disparaissent.

Si nous voulons parvenir à l'authentique Illumination, il est nécessaire et, dirons-nous, urgent de transformer le subconscient en conscient ; indubitablement, cette transformation n'est possible que si nous annihilons le subconscient.

Mais le subconscient c'est l'Ego, il faut alors annihiler l'Ego, le Je, le Moi-même, le Soi-même. C'est ainsi que l'on transforme le subconscient en conscient ; le subconscient doit cesser d'exister pour qu'à sa place surgisse la Conscience objective, réelle et véritable.

En d'autres termes, nous dirons que tant qu'il existe un élément subjectif, si insignifiant soit-il, à l'intérieur de nous-mêmes, ici et maintenant, la possibilité de rêver continue ; mais lorsque tout élément subjectif, subconscient, si insignifiant soit-il, a été éliminé, lorsqu'il ne reste plus dans notre psychisme aucun élément subconscient, le résultat c'est la Conscience objective, l'Illumination authentique et véritable.

Un individu qui possède une Conscience objective, un individu qui a éliminé le subconscient vivra, dans les mondes suprasensibles, complètement éveillé, et tandis que son corps dormira dans son lit, il se déplacera à volonté dans les mondes suprasensibles, voyant, entendant et palpant les grandes réalités des mondes supérieurs.

Une chose est se mouvoir dans les mondes hypersensibles avec la Conscience objective, c'est-à-dire, éveillée, et autre chose est circuler dans ces régions dans un état subjectif, subconscient, en y projetant ses rêves.

Vous voyez la différence énorme qui existe entre celui qui déambule dans ces régions en projetant ses rêves et celui qui vit là sans faire de projections, illuminé, avec la conscience totalement éveillée et dans un état de veille surexaltée. Il n'y a pas de doute que ce dernier est un véritable Illuminé, il peut, s'il le veut, investiguer sur les Mystères de la Vie et de la Mort et connaître toutes les énigmes de l'Univers.

Il y a un auteur qui dit que les rêves ne sont rien d'autre que des idées travesties, mais nous pouvons éclaircir davantage la question en déclarant que les rêves sont des projections du mental, parce que ces idées travesties sont projetées mentalement, par conséquent les rêves sont faux et vains.

Mais celui qui vit éveillé ne rêve pas. Personne ne pourrait vivre éveillé sans être mort à lui-même, sans avoir annihilé l'Ego, le Moi, le Je. C'est pour cela que je veux que tous les frères gnostiques s'occupent plus de la désintégration de l'Ego, parce que c'est ainsi seulement, par la désintégration de cette terrible légion, qu'ils pourront s'éveiller radicalement.

Indubitablement, il n'est pas si facile d'éliminer les éléments subjectifs, il y en a beaucoup et de toute sorte. Cette élimination s'effectue de façon graduelle, peu à peu. Mais au fur et à mesure que l'on va éliminer ces éléments, notre Conscience va s'objectiver progressivement, et lorsque l'élimination sera absolue, la Conscience sera totalement objectivée, éveillée. Alors la possibilité de rêver sera abolie, réduite à néant.

Les grands Adeptes de la Fraternité Blanche Universelle ne rêvent pas : ils possèdent une Conscience objective et, pour eux, la possibilité de rêver s'est évanouie. Ils vivent, dans les mondes supérieurs, dans un état de veille intense et continu, totalement illuminés, dirigeant le cours des innombrables siècles, gouvernant les lois de la Nature, devenus des Dieux qui sont au-delà du Bien et du Mal.

Il est donc rendu indispensable de bien comprendre tout cela. Et pour mieux synthétiser, pour que tous aient dans l'esprit un résumé exact de la question, nous la formulerons ainsi :

1 Le subconscient est l'Ego lui-même. Que l'on annihile l'Ego et la Conscience s'éveillera.

2 Les éléments subconscients sont des éléments infrahumains que chacun porte à l'intérieur de lui. Que l'on détruise ces éléments et toute possibilité de rêver sera abolie.

3 Les rêves sont des projections de l'Ego, c'est pourquoi ils ne servent à rien.

4 L'Ego c'est la pensée, le mental.

5 Les rêves sont, par conséquent, des projections du mental.

6 Notez bien ceci : il est indispensable de cesser de projeter.

7 Non seulement nous projetons des choses pour le futur, mais nous vivons aussi en projetant constamment les choses du passé.

8 Nous projetons en outre toutes sortes d'émotions présentes, d'affects morbides, de passions, etc.

Les projections du mental sont donc illimitées et, par conséquent, les possibilités de rêver sont illimitées. Comment un rêveur pourrait-il être considéré comme « illuminé » ?. Indéniablement, le rêveur n'est rien d'autre qu'un rêveur, il ne sait rien sur la réalité des choses, sur ce qui est au-delà du monde des rêves.

C'est pourquoi il est indispensable que nos frères de l'Association Gnostique se préoccupent de leur propre éveil, en se consacrant vraiment à la dissolution du Moi, de l'Ego, du Je, du Soi-même ; et que cela soit leur principale préoccupation.

Au fur et à mesure que nous mourrons à nous-mêmes, notre Conscience deviendra toujours de plus en plus objective et les possibilités de rêver diminueront de façon progressive.

Il est indispensable de méditer pour comprendre nos erreurs psychologiques ; quand on a compris que l'on a telle ou telle erreur ou défaut, on peut se permettre de l'éliminer, ainsi que je l'ai enseigné dans mon œuvre intitulée Le Mystère de la Fleuraison d'Or.

Eliminer telle erreur, ou tel défaut psychologique, équivaut à éliminer tel agrégat psychique, tel élément subjectif à l'intérieur duquel se trouve la possibilité de rêver ou de projeter des rêves.

Lorsque l'on veut éliminer un défaut, une erreur, un agrégat psychique, on doit d'abord le comprendre, mes frères, mais il ne suffit pas de seulement comprendre, il faut aller un peu plus loin, plus profondément : il est nécessaire de capter la signification profonde de ce que l'on a compris et l'on ne peut y arriver qu'à travers la méditation profonde, très intime.

Celui qui a capturé la profonde signification de ce qu'il a compris, a la Possibilité de passer à l'élimination. Eliminer les agrégats psychiques est une chose très urgente. Les agrégats psychiques et les défauts psychologiques sont, au fond, la même chose ; n'importe quel défaut de type psychologique n'est rien d'autre que l'expression d'un agrégat psychique.

Il faut éliminer ces agrégats, c'est évident, mais il faut auparavant les avoir compris et avoir capturé leur signification profonde.

C'est ainsi que nous mourons d'instant en instant ; c'est seulement avec la mort qu'advient le nouveau. Certains veulent s'éveiller dans le monde astral, dans le monde mental, etc., mais ils ne se préoccupent pas de mourir, et le plus grave c'est qu'ils confondent les rêves avec les véritables expériences mystiques.

I1 n'y a rien de commun entre les rêves, qui ne sont que de simples projections du subconscient, et les réelles expériences mystiques ; toute expérience mystique authentique exige l'état d'alerte et une conscience éveillée. Je ne pourrais concevoir d'expérience mystique avec une conscience endormie. Ainsi donc, l'expérience mystique réelle, véritable, authentique, ne nous advient que lorsque nous objectivons la Conscience, lorsque nous sommes éveillés.

Que nos frères réfléchissent profondément sur tout ceci. Qu'ils étudient notre œuvre Le Mystère de la Fleuraison d'Or et n'aient qu'une préoccupation : mourir, seconde après seconde. C'est ainsi seulement qu'ils obtiendront réellement l'objectivation totale de la Conscience. Nous terminerons ici cet entretien ».

chazpitre extrait du livre : la Transformation radicale


Nous avons besoin de comprendre quel est le travail que nous allons faire. Nous devons en finir avec bien des idées fausses.

Différentes organisations de type pseudo-ésotérique et pseudo-occultiste disent que l'homme a SEPT CORPS : le Physique, l'Éfhérique, l'Astral, le Mental, le Causal, le Bouddhique et l'Atmique. En Théosophie, on cite ces corps sous un nom sanscrit. Ils appellent le Corps Physique « STULA SARIRA », le Vital « LINGA SARIRA », l'Astral ils le nomment « KAMAS » ou « Principe du Désir », « KAMA RUPA » ; le Mental, ils le nomment « MANAS INFÉRIEUR », le Causal « MANAS SUPÉRIEUR » ou « CORPS ARUPIQUE (Arupa Manas) » ; l'Intuitionnel ou Intuitif, ils l'appellent « CORPS BOUDDHIQUE » ; et le principe le plus élevé, ou septième, ils l'appellent « ATMAN ». Mais, ce qui est curieux, c'est que tous ces pseudo-ésotéristes et pseudo-occultistes croient que tous les humains - ou plutôt humanoïdes - qui peuplent la face de la Terre possèdent déjà les sept corps.

Réellement, c'est complètement faux. L'animal intellectuel, appelé à tort Homme, a seulement le Corps Physique et son Siège Vital Organique ; il n'a rien de plus. L'Astral et le Mental, il ne les a pas ; le Causal, encore moins. Ce qu'il a, après le Corps Physique et le Vital, c'est l'Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même qui tient lieu d'Astral, qui tient lieu de Mental, mais qui n'est ni le corps astral, ni le Mental.

Personnellement, dans les Mondes Internes, j'ai pu le constater lors d'investigations. Au nom de la vérité et avec une grande assurance, je peux vous dire que lorsque je me déplace dans le Monde Astral, je vois parfaitement, tout-à-fait clairement, ceux qui ont le corps astral et ceux qui ne l'ont pas. Des multitudes de désincarnés vont et viennent dans cette Région sans avoir de corps astral ; on les voit comme des fantômes et rien de plus. Et voilà ce qu'ils sont : des ombres misérables, des fantômes inconscients ; ils ressemblent à de véritables somnambules dans la région de l'Amenti.

Ceux qui ont un CORPS ASTRAL, ils sont différents : on les voit comme des hommes. Là n'importe qui peut faire la différence entre quelqu'un qui a l'Astral et quelqu'un qui ne l'a pas.

Un exemple très grossier : nous pourrions avoir ici, une personne vêtue et une personne dévêtue ; au premier coup d'oeil, on voit qui porte un vêtement et qui n'en porte pas, c'est évident. Il en va de même pour ceux qui n'ont pas de corps astral : on les voit là-bas comme de pauvres fantômes et rien de plus.

Passage extrait de la CONFÉRENCE N°101 : MOÏSE ET LES PRODIGES DU MERCURE


Pour ceux qui travaillent merveilleusement dans l'alchimie sexuelle, se lève en premier le serpent du corps physique, ensuite celui du corps éthérique, et en troisième se lève le troisième serpent - celui du corps Astral et c'est là qu'on reçoit l'Esprit-Saint. je pense que cela signifie que parc conséquent le corps astral est formé. Mais je peux me tromper ! Et donc, on doit pouvoir voyager consciemment dans l'astral quand on en est là.
Quand on lève le 4e serpent, on peut voyager avec le corps mental, et l'avantage, c'est qu'on peut alors voir nos légions d'égos passer devant nous, les uns à la suite des autres à la queue-le-le et c'est là qu'on doit les interroger pour mieux les comprendre.

Rabolu nous dit :

R : Dans le monde mental on y entre avec le mental. C'est pour ça que chaque dimension correspond à un corps.

Q : cela n'est-il pas la méditation ?

R : Non regardez, je vais vous dire ce que j'ai fait, moi, pour que vous ne vous cassiez pas la tête.

Quand je suis arrivé à Mexico pour la première fois, j'étais quelqu'un qui connaissait l'astral dans tous ses recoins, partout. Alors le maître me dit :"Bon, maintenant tu connais tous les recoins de l'astral, tu n'as rien à apprendre là. Ce soir tu vas passer au monde mental, pour éveiller ta conscience à ton corps mental. Je lui ai dit : "Donnez-moi la clé", et il me l'a donnée.

En quoi consiste-t-elle ? Etant donné qu'on sort déjà consciemment en astral, on réalise l'opération suivante : on sait déjà qu'on est en corps astral, on lui ordonen alors, mais sur un ton militaire : "Corps astral, sors de moi !" Et on fait cette opération, hop! comme si on s'enlevait quelque chose de dessus. les 2 corps se séparent, l'astral et le mental, et ils peuvent converser entre eux. On voit la différence d'un corps à l'autre.

Donc, une fois dans son corps mental, on passe au plan mental consciemement, ça ne présente aucune difficulté.

Q : C'ets donc un dédoublement dans l'astral ?

R : Oui, dans l'astral, on fait le dédoublement.

Q: Excusez-moi maître, on dit : "Corps astral, sors de moi" ?

R : "Sors de moi" et on fait comme ça, comme si on s'enlevait quelque chose de dessus, hop !

Q : Alors le mental se sépare de l'astral...

R : Le corps mental pas le mental, mais notre corps mental.

Q : mais ordonne-t-on au mental ou à l'astral ?

R : A l'astral, "Corps astral, sors de moi", hop ! ET on fait comme ça, hop ! avec force, de façon militaire, et alors les 2 corps peuvent converser consciemment.

(...)

Q : Mais, peut-on le faire si on n'a pas ces corps ?

R : Bien sûr, bien sûr. ne confondez pas la partie tridimensionnelle avec la partie tétradimensionnelle et la cinquième dimension. Chaque chose à sa place, car ensuite les confusions arrivent.

Q : Est-ce que les personnes comme nous, qui n'avons pas ces corps, pouvons faire ça ?

R : Non, il faut d'abord fabriquer le corps.

Q : Sinon, n'arriverait-t-on pas à connaître ces dimensions ?

R : Non.

Le Maître m'a donc donné cette nuit-là cette pratique, il devait être 19 heures et il m'a dit : "Demain tu me donneras la résultat, demain!". Il ne me donnait pas une pratique pour que je la fasse quand je pouvai, non ! Mais c'était : "Demain tu me donneras le résultat" et si je ne donnais pas le résultat, pauvre diable, j'avais droit à la grosse réprimande, oui ! Mais grâce à Dieu, je n'ai jamais eu à passer par là, car moi, oui, j'étais ponctuel pour ça.

Cette nuit-là j'ai donc fait la pratique, je me suis dédoublé, je suis passé au plan mental, j'ai invoqué alors ma légion dans le mental : ils passaient comme des chèvres, en bondissant comme des mulets et moi, stupéfait, je regardais la grande légion.

Quand je me suis souvenu : "Mais je ne suis pas entrain de les étudier". Je les ai fait alors revenir en arrière, et je me suis mis à parler avec eux, un par un, un par un. Le Maître s'en rendait comppte et moi je ne voyais pas le Maître, ni personne, là.

Le jour suivant le Maître me dit : "Qu'est-ce qui s'est passé, les résultats!" Je lui ai répondu : "J'ai fait comme-ci, comme-ça", et il m'a dit : "Mais il y a un détail qui t'échappait"; Je lui ai dit : "Lequel, maître?" (V.M.S.). " Tu laissais passer ta légion et tu ne faisais pas les investigations un par un et quand tu t'en es rendu compte, tu les as fait revenir en arrière. ça s'ets passé comme ça, oui ou non ?. "Oui, Maître, c'est comme ça". Je ne voyais pas le Maître, mais lui me voyait. Par conséquent, ça ne sert à rien de mentir. On dit la vérité un point c'est tout.

Je vous parle donc de toutes ces dimensions, de toutes ces choses parce que je les connais, je m'y déplace, non ? Je ne vous parle pas, moi, par exemple, de ce qu'à écrit le Maître, j'approfondis, car j'ai la connaissance, parce que je ne parle jamais de ce dont parle le Maître, j'approfondis oui, j'approfondis davantage, car j'ai plus de temps que lui pour décortiquer plus les choses. Par contre, lui devait écrire comme ça, en survolant, au pluriel, car il n'avait pas le temps, non pas parce qu'il ne savait pas, mais à cause du facteur temps qui lui manquait.

Q : C'est à dire que si nous voulons affronter l'Ego, nous pouvons y arriver mais eux, ils se trouvent donc dans le plan mental et non astral ?

R : ce n'est pas que vous allez les affronter, car on ne va pas là-bas pour afire la guerer, mais ça va se faire d'ami à ami, pour rechercher comment il s'alimente, comment on l'alimente, bref tout, de façon détaillée.

Q : Est-ce qu'on peut aussi Invoquer les Mois dans l'Astral ?

R : Non, dans le mental. dans l'astral, ils vont en un seul bloc, maiis en revanche dans le mental, on peut le faire, car il arrive une multitude de gens dont on sait que tout ça, c'est soi-même. Oui !

(...)

Q : Une hiérarchie pourrait-elle nous aider à avoir une expérience dans le monde mental ?

R : Il faut d'abord fabriquer le corps mental.

Q : Alors ces personnes qui ont ces expériences ou ce qu'elles appellent expériences, sont en fait des projections de l'Ego ?

R : Des projections.

Tant qu'on n'a pas fabrique le corps astral légitime... l'astral se divise en deux : le positif et le nagatif, solaire et lunaire. Alors la plupart des gens arrivent à la partie lunaire et ne passent pas à la partie solaire. pour passer à la partie solaire, il faut avoir fabriqué son corps astral

Q : Sinon on n'arrive pas à le connaître ?

R : Non, non, non. Et c'est pareil pour le mental.

Q : A-t-il aussi la partie lunaire et solaire ?

R : Bien sûr.

Q : Peut-on connaître la partie lunaire ?

R : La partie lunaire oui, mais on ne peut pas y faire d'investigations à fond sur les choses car tout est illusoire. Il y a beaucoup de tromperie. Par contre dans la partie solaire, là c'est la réalité.


Hors ligne Noe
#3
Avatar du membre
Messages : 625
Enregistré le : 9 janvier 2009, 21:28
Localisation : Genève et Paris
Contact :

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

Bonjour à tous,

Il faut également préciser que nous pouvons sortir en astral et faire un voyage astral en provoquant l'éveil de la conscience. Je l'ai expérimenté à maintes reprises et toujours jusqu'à ce jour. D'ailleurs Samael en parle et c'est mentionné à plusieurs reprises sur le site Don et Compassion en consultant les pages dédiées au voyage astral, méthode, obstacles...

Toute la méthode est expliquée sur le site. Ce n'est qu'en provoquant l'éveil de la conscience que nous pouvons faire un voyage astral avec la conscience éveillée. Il n'est pas nécessaire d'avoir un corps astral solaire, cependant l'expérience sera plus difficile, mais les aides de la Divine Mère et du Bouddha Maitreya permettent toutes les sorties astrales. L'Ere du Verseau change beaucoup de choses. Vous pouvez rencontrer Samael dans le plan astral solaire. Tout est possible.

Lorsqu'on ne possède pas de corps astral solaire, ce n'est qu'en provoquant l'éveil de conscience, et c'est alors la partie supérieure du mental unie à l'essence divine et à l'Intime, qui permet de réaliser un voyage astral dans la partie supérieure du plan astral.

La vérité: c'est que de nos jours, nous sommes à la fin des temps, l'animal intellectuel est destiné à l'abîme, et les personnes qui ont des aspirations spirituelles, sont des anciens initiés qui possèdent un corps astral solaire. Toutes les personnes qui veulent faire un voyage astral peuvent le faire en provoquant l'éveil de la conscience.

Non seulement je l'ai fait et le fait toujours. Et en plus, toutes les personnes qui ont travaillé avec mes conseils et mon suivi, l'ont également réalisé. C'est n'est qu'une question de pratiques. Ici il n'y a pas de place pour les paresseux, ni pour les menteurs, ni pour les animaux intellectuels.

Si vous souhaitez que vos lendemains ne ressemblent plus à vos hiers, il faut agir maintenant et à chaque instant pour provoquer l'éveil de la conscience.

Bon courage à tous!
Image
Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Disponible via skype pour toute aide pratique.

Hors ligne Itachi
#4
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

merci pour ces renseignements. Noe ton explication est pratique. on peut voyager en astral sans avoir fabriqué l'astral mais en provoquant l'éveil de la conscience.Donc on peut ne pas encore avoir lever un serpent et malgré cela voyager consciemment. cette explication aide pour les pratiques.

ausi avec les explications du matre rabolu, je comprends que dans le monde astral il y a deux partie le lunaire et le solaire, ce que Samael appelle donc astral inférieur et supérieur.

imitatus comme tu le dit souvent tu vraiment un imitatus. tu as la maitrise des enseignements des Maitres. mais juste pour détendre es tu aussi imitaus dans la pratique? si tu l'es comme avec les enseignements tu parviendra a incarner rapidement ton christ.

moi je suis encore un débutant.donc je suis vos pas.

Hors ligne Jean-François
#5
Avatar du membre
Messages : 142
Enregistré le : 19 juin 2009, 05:35
Contact :

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

Noé, Itachi,

Je suis malheureusement très loin d'avoir incarné le Christ, avant cela , il me faut développer les corps existentiels de l'Etre et avant cela, je dois recevoir le Donum Dei et avant cela, je dois affronter mes gardiens du seuil et avant cela...

Je ne sais pas les signes qui permettent de déterminer si on est un pigeon de l'Alchimie ou pas si ce n'est que ceux-ci se lèvent en peu d'années par rapport à ceux qui commencent ce travail pour la première fois. Il faut surtout bien s'y prendre dans la pratique, ne pas faire les choses de travers au risque de perdre des années précieuses et d'être découragé ou dans un état d'abattement qui empêche de sortir la tête de l'eau.

Malheureusement, non je ne suis pas imitatus dans la pratique, j'ai fait beaucoup de méditations parfois de plusieurs heures (malheureusement conduites par mon mental) entre-coupées de périodes où j'arrêtais et je n'arrive pas à me déterminer actuellement à reprendre mes méditations et à les conduire correctement. Je mets au premier plan mes participations aux différents forums (et d'autres projets) au détriment de ma pratique, bien que j'ai l'appel pour cela puisqu'on me fait dormir peu depuis que j'ai réactivé le forum, que je suis sorti de ma dépression depuis 6 mois ou crise émotionnelle ou peut-être même nuit spirituelle (dont j'ai eu beaucoup de symptômes concordant avec les déclarations de Samael).

En tout cas, je suis certainement pas un exemple à suivre, c'est pour ça que j'ai mis imitatus (devant jean-françois ou jeff) pour signifier à tout un chacun de ne pas prendre tout ce que je dis pour argent comptant. il aurait peut-être fallu qu'ici aussi je mette imitatus devant pour que les gens se méfient de mes interventions et ne prenne pas ce que je dis pour parole d'évangile. Il faut faire attention à ne pas se noyer dans la doctrine et je crois que j'en suis arrivé là, je crois que je suis un amoureux de la doctrine samaélienne, bien que je commette des erreurs encore et qu'il y a plein d'élements de doctrine qui ne me sont pas encore connus. Malheureusement, je ferai partie sans doute des exclus qui ne pourront pas aller sur l'Ile que Samael Aun Weor nous promet... si je ne me réforme pas d'ici-là et il ne reste peut-être plus qu'une trentaine d'année avant les derniers jours de cette civilisation condamnée :
Ainsi donc, la condition de base pour être sélectionné, la condition de base fondamentale pour pouvoir faire partie du nouvel exode sera D'AVOIR DISSOUS L'EGO. Si ce n'est totalement et de manière complète, parce que c'est beaucoup, au moins NE SERAIT-CE QUE LA MOITIÉ. Avec des gens qui auront détruit l'ego à 50 %, il y a des espoirs, car s'ils ont été capables de détruire 50 % de l'ego, ils seront aussi capables de détruire l'autre 50 %.


Mais les gens qui n'auront pas travaillé sur eux-mêmes, même s'ils sont très bien documentés sur la doctrine mais qui n'auront pas travaillé, ils ne seront pas pris en compte, de telles personnes ne pourront être choisies.
De sorte que nous sommes en train de parler sur des faits.

En ce qui me concerne, mon insignifiante personne qui ne vaut rien, je ne suis que l'instrument du Grand Œuvre, c'est tout, l'instrument du Père...

Ainsi, pour l'instant, le mouvement progresse déjà en Amérique et dans tout l'hémisphère occidental. Il devra se développer énormément dans le futur, il devra croître de manière extraordinaire. Nous poursuivrons avec l'Europe où il faudra établir un cadre merveilleux au moyen de quelques impacts scientifiques qui sont indispensables et, postérieurement, nous compléterons notre œuvre en Asie, sur le continent asiatique...
extrait de la conférence CONFÉRENCE N°217 : COMPENDIUM DE VÉRITÉS ÉSOTÉRIQUES (La résurrection mystique ou ésotérique)

Pourquoi, je m'occupe tant de la Doctrine parce que je me rends compte que c'est là qu'il y a les réponses aux questions de fond que se posent les gens. Et sûrement que je le fais malheureusement en espérant qu'en ayant apporter les réponses aux uns et aux autres, en les ayant renseignés, que même si je n'ai pas avancé d'un pouce sur le sentier de l'Initiation toute ma vie durant, quand ma Mère Divine demandera à l'ange de la mort de m'emmener, qu'au vu des efforts fournis pour éclairer les apprentis gnostiques sur la doctrine, elle me récompense peut-être en me débarrassant de mon égo de luxure relationnel que j'ai développée dans mes jeunes années et entretenu après et qui me perturbe encore et contre lequel je me sens impuissant, malheureusement j'ai tort d'espérer quelque chose en retour... à la différence de Pancho Villa et Simon Bolivar complètement désintéressés et qui furent récompensés par leurs Mères Divines respectives quand celles-ci décidèrent au vu des efforts qu'il avaient consentis pour libérer différents peuples d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud.

Comment furent-ils récompensés ?
Q. Une personne qui n 'a pas de plan d'études sur tel ou tel Moi, qui ne médite pas quotidiennement sur ses défauts, peut-elle arriver à les éliminer, même si d'autre part, elle travaille intensément dans le Troisième Facteur et prie dans l'Alchimie sa Mère Divine de l'aider à désintégrer ses agrégats ?

R. Bien, cette question est très intéressante. Il existe des cas particuliers, je dirais, très particuliers, comme par exemple ce-lui de Pancho Villa, dont le Maître racontait que, parce qu'il consacra toute sa vie à libérer le peuple mexicain qui était alors très opprimé par ce dictateur nommé Porfirio Diaz, et qu'il le fit de façon désintéressée (quand bien même lui aurait-on offert le fauteuil présidentiel, il s'en serait moqué), la Grande Loi, au moment de sa mort, permit à la Mère Divine de décapiter une grande partie de ses agrégats dans la région des morts, correspondants au côté visible du Moi. En conséquence, dit le Maître, quand Pancho Villa reviendra, il aura de grandes inquiétudes et, comme il a déjà « l'étoffe » qu'ont les bodhicittas de travailler, travailler et travailler sans cesse pour les autres sans rien attendre en retour, il sera certainement mis sur la Voie Directe. C'est pareil, racontait aussi le Maître Samael (il me l'a raconté personnellement), pour un homme comme Simon Bolivar, qui est allé, quant à lui, libérer cinq pays d'Amérique du Sud, et mourut de tant de chevauchées et de tant de poussière accumulée dans ses poumons, lui provoquant une tuberculose qui le tua à l'âge de 47 ans. Ce sont des cas particuliers ; maintenant, vous observerez que ce sont des personnes qui, tandis qu'elles se sont livrées totalement à une cause pour le bien d'autrui, sont allées faire de grands sacrifices, ont supporté de terribles souffrances, ont sup-porté des humiliations, des vexations, des critiques, ont manqué de tout, ont mangé du pain dur, etc., il est clair, qu'au moment de mourir, la Mère Divine leur fera un cadeau, c'est évident et c'est juste. Mais, ce n'est pas le cas pour tout le monde, çà c'est le cas d'un Mahatma Gandhi, d'un Pancho Villa, d'un Simon Bolivar...

Dans le cas d'un homme commun et courant et de nous autres les membres de la Gnose, si nous nous sacrifions pour les autres et travaillons dans l'alchimie, dans les Mystères de Vulcain, mais sans consacrer de temps à l'étude du Moi, à la relaxation, à l'observation de nos pensées, à l'observation de nos émotions - tout cela pendant la méditation -, alors, sans aucun doute, il est très probable que le travail d'alchimie sera lui-même maladroit, et même le travail dans le Troisième Facteur sera fait avec colère, avec des objections, avec envie, en attendant quelque chose en échange... Total, à la fin, nous n'aurons rien fait.

Extrait de l'Aigle Rebelle du Maître Rabolu


Heureusement, Noé est là pour me reprendre quand j'oublie un point fondamental afin de vous éclairer.

L'éveil de Conscience qui est à la base des trois facteurs, Samael nous dit qu'il faut pratiquer la clef de sol dans la journée afin que dans les rêves, nous continuons à la pratiquer de façon réflexe afin que tout évènement étrange qui se produise nous mette la puce à l'oreille, que nous fassions le saut et qu'avec contentement, nous nous rendions compte que nous nous détachons du sol en volant, preuve que nous sommes dans l'astral.

J'estime qu'il y a le devoir cosmique ou devoir Parlok qui est un travail encore supérieur à la clef de sol et qui permet d'obtenir pendant la nuit une lucidité spirituelle encore supérieure.

L'éveil se produit proportionnellement à la mort progressive de nos égos. Si l'on agit, petit à petit le pourcentage de conscience grandit...

Hors ligne Itachi
#6
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

jean françois cest carrément une confession là.tu travailles déjà beaucoup pour nous dans le troisième facteur. Dieu sondera ton coeur( meme si les reins ont peut etre des problèmes.) et te recompensera. Samael a dit que celui qui reconnais deja ses defauts sera victorieux. nous n'ont plus ne sommes pas parfait. merci pour ton travail du courage meme sil ne faut pas oublier les autres facteurs.

Hors ligne Rem
#7
Messages : 4
Enregistré le : 19 juillet 2015, 18:04

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

Bon courage à tous même si il y a beaucoup d'eau dans notre bateau.
Si on continue d'enlever un peu d'eau, on ne coulera pas et on va se sentir plus léger. :)

Hors ligne Itachi
#8
Messages : 28
Enregistré le : 14 juin 2015, 12:20

Re: rapport entre kundalini et voyage astral

Message le

Rem pour détendre tu parles de l'eau dans notre bateau qu'il faut enlever pour se sentir plus léger. je dirais plutôt quil faut enlever nos égo en dans le bateau(corps) car l'eau ici pris mystiquement est notre liqueur séminale que l'on doit transmuter

Répondre