Voyage Astral, déjà vécu.

Comment faire un voyage astral ? Expériences, méthodes, témoignages, technique voyage astral.

Modérateur : Noe

Répondre
Zaware
Messages : 5
Enregistré le : 09 juin 2011, 10:18

Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Zaware » 09 juin 2011, 10:30

Bonjour tout le monde,

Après m'être énormément renseignée sur les différents sujets ésothériques, il y a en a un en particulier qui a retenu mon attention.

En effet, le voyage astral, au fur et à mesure que je lisais les divers livres, forums et autres supports, me semblait comme familier. Je suis encore assez jeune ( plus près des 20 ans ) et donc, je pensais ne pas pouvoir le faire vu que je n'ai pas une " très grande expérience de la vie " malgré une enfance assez houleuse.

Cependant, lorsque je lisais les différentes étapes de découverte du moi intérieur, je me suis dit que tout cela m'était familier. Attention, je ne parle pas de rêves ni autre, j'étais bien consciente.

Mon premier souvenir remonte à l'âge de mes 17 ans. Après m'être couchée, je m'endors tout en étant encore consciente du fait que mon corps était endormi. Je ne peux QUE penser, mon corps ne bouge plus. A cet instant, je vois mon corps " derrière moi ". Je suis parallèle à mon corps si vous préférez sauf que je peux le visualiser. J'ai une sensation de bonheur, de chaud au coeur, je ne sais pas réellement, indescriptible. J'essaie de me mettre assise. Je n'y arrive pas encore. Je contemple alors mon corps en me " retournant " (?) pour que mon esprit soit " sur le ventre " face à mon corps. A ce moment là, je me retrouve debout dans mon appartement. Je ne touchais pas le sol, rien, debout, je lévitait. Après, tout s'est enchainé très vite, je me retrouve dans une grande plaine entre deux montagnes ( où j'étais allée lorsque j'étais petite ). Je vole, et je m'amuse énormément de pouvoir voler à travers ces magnifiques paysages. Une sensation de joie intense, de bonheur. Je suis consciente de tout cela. Des couleurs très très très vertes, une plaine magnifique. Au loin, je vois une silhouette humaine, j'essaie d'aller vers elle mais je sens que je ne " peux plus " voler. Je ne décolle plus et en marche arrière tout revient dans mon appartement. Je me " réveille " même si j'etais consciente de tout ce " voyage " ( ? ), avec une sensation de bonheur intense en moi.

Voilà, je vous ai fait part de mon témoignage. Je pense que c'était un voyage astral car durant toute mon épopée, j'étais consciente de ce qui m'arrivait, je choisissais les mouvements que je voulais faire, rien n'était " bizarre ".

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Lot » 09 juin 2011, 12:06

Chère Zaware,

Avant tout sois la bienvenue sur ce forum d’entraide et de partage d’expérience, et je t’exprime tous mes remerciements pour avoir pris le temps précieux d’écrire ton magnifique témoignage.

Ce que nous appelons couramment « l’expérience de la vie » n’est pas corrélée mécaniquement à l’expérience de la conscience, car si tel était le cas, nous serions tous à l’âge « mur » des êtres à la conscience éveillée.

L’expérience que tu nous as rapportée est un authentique voyage astral avec une conscience éveillée (il convient de bien se rappeler qu’il y a en cette délicate matière beaucoup de degrés).
Je ne peux que t’encourager à chercher le chemin secret pour que tu puisses t’unir avec ton Intime, ton Etre sacré.
http://www.don-et-compassion.com/trois- ... ation.html

Nous sommes là pour t’apporter, si tu le souhaites, toute l’aide possible pour y parvenir,

Paix & Lumière dans ton cœur,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Zaware
Messages : 5
Enregistré le : 09 juin 2011, 10:18

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Zaware » 09 juin 2011, 12:49

Merci énormément de ta réponse et de l'accueil ! J'ai beaucoup d'autres expériences similaires. Cependant, j'ai une question, peut on faire des voyages astraux qui ne sont pas forcément agréables ? Notamment sous l'influence de la lune ?

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Lot » 09 juin 2011, 19:10

Chère Zaware,

« Ce qui est en haut et comme ce qui est en bas », et l’on pourrait dire aussi « ce qui est en dedans et comme ce qui est au dehors ».
Nous avons beau souvent faire comme si cela n’existait pas, mais il y a dans le monde physique beaucoup d’endroits peu recommandables voire même très dangereux, des lieux de terribles souffrances où ne règnent que la terreur et la mort.
Voyager dans ces régions de malheur n’a rien de particulièrement agréable et bien, il en est de même lorsque nous nous trouvons dans des régions astrales correspondantes.
Maintenant si nous regardons à l’intérieur de nous-mêmes, il existe aussi des zones inconnues que jamais nous ne soupçonnerions l’existence, tant nous sommes aveuglés par une fausse image de nous.
La méditation profonde nous ouvre la porte de nos propres mondes psychologiques qui constituent en synthèse ce que Freud a appelé l’inconscient.
Pour voir sans faillir les choses telles qu’elles sont, il nous faut découvrir comment rester serein devant n’importe quelle manifestation extérieure et intérieure.

Dans les traditions les plus anciennes, il est question de l'apprenti, de celui qui débute.
Il faut comprendre que l'apprentissage se réalise à partir de la découverte de soi, qui doit confirmer "dans sa propre chair" l'enseignement des Maîtres de Sagesse.
Si l'enseignement reste dans l'intellect, il est perdu.
L'outil qui est à notre disposition se nomme l'auto-observation : http://www.don-et-compassion.com/auto_observation.html
Apprendre signifie découvrir objectivement.
L’authentique sagesse est la connaissance de soi et sans connaissance de soi, il ne peut y avoir d’éveil objectif de la conscience.

L’influence de la lune est permanente sur notre planète ainsi que dans notre psychisme et si le sujet t’intéresse, je t’engage à étudier cette conférence d’un très grand initié :
http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... olaire.php

Que la Lumière de ton Etre illumine ton cœur,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Zaware
Messages : 5
Enregistré le : 09 juin 2011, 10:18

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Zaware » 09 juin 2011, 19:55

Bonsoir Lot,

Merci énormément pour toutes tes réponses très constructives. Effectivement, j'ai souvent ( malheureusement ) des expériences assez désagréables lors de l'astral. Je me souviens de tout, de mes tentatives de fuite, de vraiment tout, des détails, des lieux que je connais, d'autres moins. Aucune bizarrerie, que des personnes connues ( ex-président américain, etc... ). Aucun faits " bizarres ". Ces expériences ne sont pas forcément agréables mais, cependant, elles m'aident à me construire moi-même..

venus
Messages : 74
Enregistré le : 11 juil. 2010, 20:08

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par venus » 11 juin 2011, 15:37

Des passages de la conférence
Lot a écrit : L’influence de la lune est permanente sur notre planète ainsi que dans notre psychisme et si le sujet t’intéresse, je t’engage à étudier cette conférence d’un très grand initié :
http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... olaire.php

Un groupe d'une famille d'insectes, par exemple, qui vit seulement un après-midi d'été semble ne pas avoir beaucoup d'importance, et, cependant, il en a.

Les êtres de cette catégorie captent un certain type d'ONDES COSMIQUES qu'ils transforment instinctivement pour les retransmettre ensuite aux couches inférieures de l'organisme planétaire sur lequel nous vivons...

Une famille comme celle des tigres, vous allez dire : « Mais, qu'est-ce que cela a à voir avec ce sujet ? » Beaucoup ! C'est un autre type d'énergie que captent ces organismes et qu'ils transforment et retransmettent aux couches inférieures de l'organisme planétaire sur lequel nous vivons.

Cet Infini dans lequel nous vivons peut-être perçu par tous les télescopes et il compte en moyenne environ (admettons) 10 000 galaxies. Chaque galaxie comporte en moyenne 100 000 soleils avec les mondes qui leur correspondent, etc.

Évidemment, tout cela forme l'Infini que nous pourrions appeler « Infini d'Einstein ». Je l'appellerai ainsi : « Infini d'Einstein » parce qu'Einstein a été l'homme qui, dans notre monde moderne, en a pressenti l'existence à travers les calculs mathématiques. Il disait : « L'espace a une limite ». Il disait aussi : « L'espace est courbe ». Il disait aussi : « L'infini a une limite »...

De sorte que cet homme sage avait compris que nous vivons dans un Infini qui a une limite et dans un espace qui est courbe. Mais, au-delà de cet Infini, il y a un espace vide et, bien au-delà de cet espace vide, il y a encore un autre Infini, et, au-delà de cet autre, il y a un autre espace vide et ensuite continue un autre Infini, etc.

Ainsi, nous avons la thèse des multiples Infinis. Toute la multiplicité des Infinis a pour fondement l'Immuable. Qu'est-ce qu'on appelle « l'Immuable » ? L'IMMUABLE EST L'ABSOLU..., l'Absolu..



Merci !!! c'est très intéressent ..
« Seigneur, je ne suis pas digne de recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri ! »

Zaware
Messages : 5
Enregistré le : 09 juin 2011, 10:18

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Zaware » 12 juin 2011, 10:38

Merci Venus, donc, est-ce la lune qui m'influe ?

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Voyage Astral, déjà vécu.

Message par Jean Pascal » 13 juin 2011, 13:34

Bonjour Zaware,

Dans la conférence lumineuse citée par Lot et Vénus (qui est aussi ici http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/CONF5EV018.html), ces deux phrases répondent à ta question :

"Avant tout, je veux que vous compreniez que de même qu'il y a une Lune physique qui nous éclaire, il existe également une LUNE PSYCHOLOGIQUE. Cette Lune Psychologique, nous la portons au tréfonds de nous-mêmes : c'est l'Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même".

"Je répète : nous ne devons pas penser seulement à cette Lune physique, mais à la Lune Psychologique que nous portons intérieurement et qui est la plus monstrueuse. Il y a en nous des Mois d'une monstruosité terrible ; ils se trouvent dans ce côté occulte que nous ne voyons pas".

P.

Répondre