Page 1 sur 1

Rendez-vous astral commun du dimanche 13 octobre ?

Posté : 30 août 2013, 23:58
par naoTsuen
Pour que chacun soutienne une motivation j'ai pensé que nous pourrions allègrement organiser un rendez-vous astral commun

Qu'en pensez-vous, ce serait l'occasion de nous connaître autrement que virtuellement ?

... à condition d'avoir assez le temps de nous préparer énergétiquement et mentalement il conviendrait de fixer la date un mois à l'avance et chacun décrirait ici ce qu'il fait pour s'y préparer.

Je lance la date du dimanche 13 octobre (en lune qui monte comme le désir de nous connaître qui est en nous) avec au choix
- sous les 4 pieds de la Tour Eiffel
- au dessus de mon cèdre ici chez moi à Prunoy (campagne bourguignonne avec une chèvre et quelque chats)
- toute autre idée qui nous semblera bonne que l'on aura choisie "démocratiquement" ici ensemble :)

L'on peut clôturer ce choix à ce mardi 10 septembre ce qui nous laissera un peu plus de trois semaines pour bien méditer chacun de notre côté mais avec la certitude de n'être pas tout seul à le faire pour ce même but :)

Alors j'ai remarqué qu'un voyage astral était plus motivé lorsqu'il y avait quelqu'un à voir (découvrir en plus) ce qui augmenterait considérablement nos chances de nous y rencontrer effectivement ... et vous, qu'en pensez-vous ? :)

Et nous vérifierons ensemble nos errances (rêver vient d'exvagus qui veut dire errer de ci de là :D) ici sur notre forum ;)

Re: Rendez-vous astral commun du dimanche 13 octobre ?

Posté : 9 septembre 2013, 12:45
par naoTsuen
Alors, c'est demain dernier délai pour décider d'un lieu commun, mais nous pouvons toujours penser à quelqu'un qu'on connait d'ici par exemple, même après seulement deux ou trois échanges forumineux :D pour se voir ailleurs de façon moins virtuelle.

Vous pouvez toujours penser "ce dimanche 13 octobre à 5 h je vais voir naoTsuen et je serais content de vous voir en voyage hors du corps et si possible en pleine conscience ... je vous donne ma nuit, elle vous est consacrée ;)


C'est en forgeant que l'on devient forgeron, et c'est en multipliant les expériences directes de sortie qu'on apprendra à dégonfler nos projections, illusions de pensées crées dans l'astral ... c'est bien de pratiquer ensemble je trouve complémentairement à travailler de plus bel chacun de notre côté :!:

Et si on n'y arrive pas cette fois, il y aura peut-être d'autres rendez-vous après :lol:
Bonnes préparations d'ici là :)

Re: Rendez-vous astral commun du dimanche 13 octobre ?

Posté : 13 octobre 2013, 20:41
par naoTsuen
Au pied du petit immeuble d'environ cinq étages d'une résidence (que j'assimile sur le moment à un lieu où j'avais habité avant), je regarde les noms indiqués là près des boites aux lettres. Comme répondant à un appel inconscient de ma part (le fait que je cherchais quelqu'un sur les noms au pied de cet immeuble), un jeune gars d'une quarantaine d'années aux cheveux châtains clairs coupés très courts arrive par le petit chemin derrière moi. Il semble agir comme s'il rentrait du travail, portant une petite sacoche alors que l'on est en pleine nuit :D ... je vois bien qu'il est en sortie astrale inconsciente et lui demande si je peux venir chez lui. Il semble hésiter parce que ne me reconnaissant pas. A ce moment je continuait de l'observer et il me faisait de plus en plus penser à un ancien collègue, bref, je me laisse prendre dans cette observation, mais de "coller" ainsi cet ancienne connaissance sur lui semble le mettre à l'aise et finalement il me laisse entrer. Le sol est de carrelage assez grands sombres (gris bleu noir ---> anthracite je crois) et brillants, il y a très peu de meubles (style épuré) et un petit caniche blanc vient de suite me renifler auquel je donne quelque caresses en m'accroupissant. Je me réveille alors que le jeune revenait avec un paquet de chips pour un apéritif astral improvisé, mais c'est là que mon voyage prend fin dans mon lit donc au réveil de 4 h moins le quart ce dimanche 13/10 matin.

Quelqu'un d'ici se rappelle-t-il de quelque chose cette nuit ou bien se reconnaît dans la description ? Parce dans tout ça, j'ai omis encore de demander le prénom de la personne :D

Re: Rendez-vous astral commun du dimanche 13 octobre ?

Posté : 16 novembre 2013, 19:39
par caohomygiang
Bonjour,

Merci pour le récit qui est très intéressant! ça m'intéresse beaucoup le sujet mais en même temps je trouve personnelement que la plupart des récits montrent que les voyages astraux se passent dans un monde iréel (pas réel du tout). Concernant votre rendez-vous astral, devrait-on penser que personne vous avez répondu car la personne que vous avez rencontré en bas de l'immeuble est le pur fruit de votre immagination et rien plus. J'ai eu trois fois les même expériences que les autres ont racontées, chaque fois avec la vibration, sortie, voler, retourner dans son corp...etc. (donc une expérience complète) mais chaque fois c'est dans un décor différent, qui me ressemble tout à fait à des rêves. On peut tout à fait rêver des sorties astrales, tout simplement car on y pense tellement, comme on peut rêver de toutes autres choses. Qu'en pensez-vous? Pour moi, je serai seulement persuadée que c'est une vraie sortie hors du corp quand on peut vraiment rester dans un monde réel (par exemple, quand je peux sortir de mon corp de mon "vrai" lit, de ma "vraie" chambre et y retourner dans le même décor qui est vraiment réel. Si on rentre dans un monde imaginatif, tout perd son sens et c'est difficle de prouver que le voyage astral est vraiment une sortie hors du corp et pas un rêve lucide.

Re: Rendez-vous astral commun du dimanche 13 octobre ?

Posté : 17 novembre 2013, 14:01
par Lot
Bonjour Caohomygiang,

Merci pour ton intervention – à noter qu’une courte présentation est toujours la bienvenue avant de poster son premier message ;)

La différence entre le rêve lucide et le dédoublement astral conscient est un sujet récurrent sur ce forum, il en est le thème central de nombreux échanges.
Notre point de vue est de mettre en perspective le voyage astral à l’intérieur d’un «ésotérisme » rigoureux.
Pour le commun des mortels que nous sommes, la règle en matière de dédoublement astral est une forme de lucidité dans le rêve – l’expérience astrale se mêle en effet à nos projections mentales inconscientes.
Ceci est explicable ésotériquement par un fait ignoré ou dédaigné, celui que nous ne possédons pas de corps astral véritable !
Les plus sérieuses investigations effectuées dans le plan astral atteste la triste réalité que notre corps astral est lunaire à 100%.
L’authentique corps astral est par opposition solaire, résultat merveilleux de la transmutation alchimique de notre énergie sexuelle.
Le corps astral solaire nous confère l’expérience astrale objective.
Notre "habit de mendiant" reflète notre état psychologique, le fait que l’essence divine est prisonnière de nos créations mentales vivantes, qui agglomérées entre elles donnent l’illusion d’un corps astral unitaire constitué.
http://www.don-et-compassion.com/corps_ ... aires.html

Quand bien même se produirait une expérience lucide de dédoublement astral, Il est très difficile de vérifier cet état de fait, car l’image mentale très profondément ancrée en nous de l’unité biologique de notre corps physique, nous empêche de nous voir nous-mêmes tels que nous sommes.
Ce serait comme regarder dans un miroir et voir une entité monstrueuse aux mille visages, dont chaque face nous ressemble…
Il faut être prêt pour se voir soi-même.
Heureusement, nous pouvons vivre un dédoublement astral conscient sans nos vêtements lunaires qui constituent en synthèse le moi psychologique.
Pour cela il faut nous dépouiller du moi, retirer tous nos vêtements psychologiques inutiles et nous mettre entièrement à nu.
Ce travail se réalise dans la méditation profonde et nécessite l’assistance de nos parties supérieures divines.
En chacun de nous est une Mère Divine, une Dame de Compassion, qui peut accomplir pour le fils ou la fille indigne, tous les miracles qui étonnent tant les croyants de toutes les religions.

Maintenant, ce travail est graduel.
Un passage important nous semble celui où nous nous dédoublons depuis notre corps physique et que nous nous trouvons dans notre chambre.
Nous éprouvons un choc le moment où nous voyons allongé notre corps physique sur notre lit.
Nous sommes étonnés en observant notre environnement direct, nous visitons notre appartement, notre maison dans un état d’alerte nouveauté.
Il est intéressant le moment où nous observons que quelque chose n’a pas sa place dans ce décor, le moment où des éléments d’une pièce se transforment.
Si notre sens de l’auto-observation est suffisamment développé, nous nous apercevrons qu’une partie de nous est précisément en train de rêver, et l’action de ce rêve transforme notre vision de l’espace…
http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ation.html

Voir ce qui se passe en nous de plus en plus profondément, est fondamental pour l’auto-connaissance.
L’auto-connaissance est l’unique voie nous permettant d’expérimenter une sortie astrale sans la présence problématique du moi.
Cette auto-connaissance est progressive et très exigeante.
Il est nécessaire de mobiliser tout ce que nous avons de cœur et d’âme en nous, toute notre énergie, pour la diriger à l’intérieur de nous-mêmes.
Le processus d’éveil de la conscience est un processus d’intériorisation.
Plus nous nous intériorisons, plus nous descendons en nous-mêmes, plus nous nous offrons l’opportunité de nous défaire de nos identifications secrètes.
Si nous voulons progresser de manière équilibrée, nous ne devons jamais négliger le travail avec la troisième force, dans le laboratoire du 3ème Logos :
http://www.don-et-compassion.com/kabbal ... logos.html

Paix & Lumière
L.