La mort et ses au-delà (anthropologie)

Comment faire un voyage astral ? Expériences, méthodes, témoignages, technique voyage astral.

Modérateur : Noe

Répondre
Hors ligne Jean Pascal
#1
Avatar du membre
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

La mort et ses au-delà (anthropologie)

Message le

La mort et ses au-delà.jpg
La mort et ses au-delà.jpg (26.75 Kio) Vu 2052 fois
La variété des conceptions de l’au-delà comme des rites funéraires révèle combien la question du trépas constitue depuis les origines l’un des fondements des sociétés humaines. Comment celles-ci s’expliquent-elles que l’humanité soit mortelle ? Comment se représentent-elles l’acte même de mourir ou se comportent-elles face à celui qui agonise ? À quelles nécessités sociales ou religieuses répondent l’inhumation, la crémation ou la momification des dépouilles ? Quelles que soient les formes qu’elles revêtent, les funérailles témoignent toujours de la volonté de conjurer la mort et de préparer la vie du défunt dans un autre monde.

C’est ce que nous confirme cet ouvrage à travers l’étude de sociétés aussi diverses que celles de la Grèce et de la Rome antiques, du Moyen Âge chrétien, de la Chine et de l’Inde contemporaines ou des aborigènes d’Australie. Il montre l’extraordinaire créativité des hommes dans leur face-à-face avec la mort et l’inconnu de l’au-delà, qu’ils soient juifs, musulmans, bouddhistes, amérindiens ou mélanésiens. Mais au-delà des imaginaires et des rites qui distinguent toutes ces cultures, un socle invariant les réunit : nulle part, la mort ne s’oppose à la vie.

Sommaire
Introduction

La mort en Grèce antique

La mort dans la Rome antique
Les derniers moments
Avant les obsèques
Les funérailles
La tombe, le monumentum
Morts et vivants
La mort et l'au-delà

La mort dans le monde juif
Entre passé et présent, reposer parmi les siens
L'au-delà
À la source du rituel
Le dernier voyage. Se respecter entre morts et vivants
Ceux qui restent
Le devoir de vivre
Se souvenir des disparus
Le monde d'à côté.
L'irruption de l'histoire
Mourir dans la modernité

La mort en islam
Comment le Coran parle-t-il de la mort ?
Les événements de la mort
La mort du martyr

La mort dans le Moyen Âge chrétien

La mort en Chine
Figures de la survie : en marge d'un texte de Jean-Pierre Vernant
Le mort et la mort : discours et pratiques
Avant la mort
L'étape liminale : le destin des âmes
L'intervention de l'État
Des changements dans l'économie de la mort

La mort en Inde
Yama
La bonne mort : le lieu et le moment
Le rituel funéraire et les composantes de la personne
Les mauvaises morts
L'alternative du renoncement
Vieillir et décliner – karma et distinction de genre
Bénarès

La mort chez les Thaïs bouddhistes
Pluralité des âmes et emprise du cosmos
Des déterminations statutaires à la rétribution des mérites
La vieillesse est belle

La mort en Ouzbékistan
Les cercueils de fer, à Samarcande
Le retour à la normale : ethnographie (très) succincte des funérailles ordinaires
Quand un autocrate décide de moderniser la volonté divine

La mort chez les Tikuna (Amazonie)
À l'origine
Les êtres vivants ou existants
Les immortels
La mort
Les végétaux et les animaux
Les humains
Parcours du principe vital
Après la mort
Le renonçant
Le chamane
Contexte actuel
Les mouvements messianiques

La mort chez les Miraña (Amazonie)
Les composantes du corps et leur libération mortuaire
Des étoiles et des Dieux
Quand le leader est un autre

La mort chez les Baruya (Mélanésie)

La mort chez les Sulka (Mélanésie)
Les anciens rites funéraires
Les rites funéraires actuels
Vieillir, mourir, disparaître
Survivre à la mort des autres
Se délivrer des morts et refaire le monde

La mort chez les Ngaatjatjarra (Australie)

Répondre