Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Un GROS problème : l'endormissement...

Comment faire un voyage astral ? Expériences, méthodes, témoignages, technique voyage astral.

Modérateur : Noe

Répondre
nkcell
Messages : 20
Enregistré le : 06 mai 2013, 10:47

Un GROS problème : l'endormissement...

Message par nkcell » 24 janv. 2015, 00:00

Bonjour tout le monde,

Cela fait un certain temps que je parcours avec admiration le site "Don et Compassion", et que je lis quelques messages postés sur le forum.
Je remercie particulièrement les modérateurs, en particulier Lot, pour leurs réponses (j'avais déjà posté sur ce forum il y a quelques temps) riches et profondes !

Ces derniers mois, depuis juillet 2014 en fait, j'ai été bien trop occupé sur le plan terrestre pour penser à pratiquer le voyage astral. Résultat : presque aucune sortie hors du corps (cela peut encore arriver spontanément sans que je ne l'explique, une fois par mois ou tous les 2 mois, mais de façon très brève).
Mais rien à faire, je me sens encore attiré vers le de voyage astral ! Sortir consciemment hors de mon corps est perçu presque comme une nécessité, bien que je déplore le peu d'expériences en ce moment...

Mon gros problème est que je trouve un moment de libre seulement... le soir avant de m'endormir.
Et bien qu'étendu sur mon lit, en restant parfaitement immobile et en tentant de rester éveillé... je finis par tomber très rapidement dans le sommeil !
La seule parade que j'ai trouvée est de me réveiller durant la nuit et de me rendormir un peu après (technique bien connue "wake back to bed" : WBTB).

J'ai été interpellé par l'article du site "Don et Compassion" : "Vaincre les obstacles"...
http://don-et-compassion.com/voyage_ast ... acles.html
En particulier le passage sur l'endormissement du corps physique : il faut absolument tenir sa conscience éveillée... plus facile à dire qu'à faire !

Mais rien à faire, je m'endors à chaque fois...

A votre avis, que devrais-je faire ?
Je précise que je me couche généralement entre minuit et une heure du matin, et je me lève à sept heures, même si le réveil est un peu difficile je suis bien reposé et je ne fais pas de sieste la journée en raison du travail. J'ai une vie régulière avec une hygiène de vie saine.

Merci par avance pour vos réponses.
Bien Cordialement,

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Un GROS problème : l'endormissement...

Message par Jean Pascal » 24 janv. 2015, 22:27

Bonjour nkcell,

Je me suis dit en vous lisant : "puisqu'il préfère les réponses de Lot, je ne lui réponds pas". Cet exemple est un cas de conscience endormie.
Nous sommes endormis quasiment toute la journée.
Comment est-il possible de surmonter la force du sommeil physique ?
En restant en éveil la journée.
Le soir venu, nous regardons alors le corps s'endormir sans partir avec lui.
Plus facile à dire qu'à faire, car c'est un très long travail conscient.

Lorsque l'on veut modifier notre fonctionnement profond, il faut se surpasser.
Nous avons des limites différentes selon les personnes :
1 - certains assimilent un enseignement révolutionnaire en peu de temps et arrêtent de poser des questions rapidement pour aller à l'essentiel sans perdre de temps
2 - d'autres sont chastes naturellement. D'ailleurs la chasteté est obligatoire pour une transformation intérieure profonde et durable.
3 - d'autres ont des expériences mystiques dès le début et communiquent avec leur esprit comme avec un ami
4 - d'autres ont un sens psychologique très développé et voient leurs egos en action, pratiquent depuis leur enfance l'autoobervation et une forme de méditation
5 - d'autres ont un coeur d'or et grâce à leur compassion naturelle ont des expériences qui dépassent l'entendement
6 - d'autres possèdent déjà un corps astral solaire et se dédoublent naturellement depuis leur enfance
7 - d'autres possèdent une intuition qui les guide toujours vers le mieux pour leur propre réalisation
et certains ont une ou plusieurs de ces qualités plus ou moins développées.

Ce qui s'acquiert se réalise au prix de terribles efforts de volonté et de sagesse.

nkcell
Messages : 20
Enregistré le : 06 mai 2013, 10:47

Re: Un GROS problème : l'endormissement...

Message par nkcell » 24 janv. 2015, 22:55

Bonjour Jean-Pascal

Merci pour cette réponse.
Effectivement, l'Eveil de la Conscience est très difficile... il me faudra énormément de travail et de persévérance.
Je me demandais juste s'il n'y avait pas moyen de ne pas s'endormir en cours de tentative...

Je pense simplement qu'il faudrait que je trouve le temps de tenter l'expérience en journée... plus facile à dire qu'à faire en ce qui me concerne, étant donné le travail, la famille...

Bon week-end ;)

Avatar du membre
Noe
Messages : 624
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Un GROS problème : l'endormissement...

Message par Noe » 25 janv. 2015, 14:54

Bonjour nkcell,

Oui, il y a des moyens pour ne pas s'endormir. Par exemple, un moyen est de sortir de la routine, et de te lever à 5h du matin, puis de méditer pour provoquer l'éveil de la conscience et le voyage astral conscient. Lorsque tu auras pleinement profité des 2 heures de méditation de 5h à 7h, tu pourras encore sortir de cette routine en te levant à 4h30, puis encore à 4h du matin. C'est révolutionnaire, certes, mais cela fonctionne. Il faut sans arrêt sortir des routines de l'ego, il faut sans cesse aller à contre courant, "envers et contre tous" ces egos.

Bon courage dans ce travail ésotérique de titan !
Image
Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.


Disponible via skype pour toute aide pratique.

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Un GROS problème : l'endormissement...

Message par Jean Pascal » 25 janv. 2015, 18:23

Oui, j'utilise la même technique des horaires imprévisibles entre 3h et 7h du matin.
Et l'astuce utilisée pour éviter de programmer le réveil avec une sonnerie est de boire de l'eau avant le coucher.
Le réveil provoqué par l'envie d'uriner ne se fait jamais à la même heure ;)

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Un GROS problème : l'endormissement...

Message par Lot » 25 janv. 2015, 19:33

Bonjour nkcell,

Pour apporter ma pierre à l’édifice, il me semble que le problème n’est pas tant de s’endormir, car le sommeil est indispensable pour pénétrer dans la méditation, que d’apprendre à le doser.
Cet apprentissage se réalise comme l’a signifié Jean-Pascal dans la journée. Il est vérifiable que si nous vivons comme un robot, complètement identifié à nos tâches quotidiennes, nous n’aurons pas l’énergie suffisante pour découvrir la manière dont il est possible de doser le sommeil.
Il faut de l’énergie libre et disponible pour résister à l’extrême lourdeur du sommeil hypnotique.

Un moyen pratique pour nous préparer à la méditation est la vocalisation.
Chanter les mantras, les 7 voyelles de l’ésotérisme, pendant 30’ ou mieux 1 heure avant de se coucher change la donne.
http://www.don-et-compassion.com/devi_k ... ituel.html

Vocaliser tous les jours est également une manière de sortir de la routine, et si nous pouvons pratiquer la cérémonie du Grand Arcane en combinant les mantras sacrés, les résultats seront merveilleux.

Courage et persévérance
Amitiés
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

nkcell
Messages : 20
Enregistré le : 06 mai 2013, 10:47

Re: Un GROS problème : l'endormissement...

Message par nkcell » 25 janv. 2015, 21:45

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses.
Effectivement, me lever la nuit est quelque chose que je faisais, effectivement en buvant beaucoup aussi pour avoir envie d'uriner...
Je ne le fais plus car j'ai peur de ne pas être en forme pour assumer mes dures journées de travail.

J'ai pendant un certain temps utilisé un stratagème inverse concernant le fait de boire avant de dormir.
Au contraire, je ne buvais pas du tout de l'après-midi et de la soirée, j'avais très soif. Je mettais un verre d'eau dans la cuisine, en évidence sur la table.
La nuit, l'irrésistible soif m'incitait à me lever pour aller prendre ce verre. Parfois, j'avais la chance de constater que j'étais en sortie astrale...

Patience et persévérance, j'ai bien retenu la leçon ;)

Répondre