La méditation et la Voix subtile (Christique)

La méditation, pourquoi et comment méditer, exercices de méditation... Des questions, c'est ICI.

Modérateur : Noe

forum voyage astral
Messages : 164
Enregistré le : 13 janv. 2009, 16:47

révolution de la conscience (oorlogs)

Message par forum voyage astral » 21 janv. 2009, 15:57

Bonjour mes amis,
Je suis moi aussi souvent sujet à la lutte des opposés, et il me semble que vous subissez tout simplement les effets de cette lutte.
Tant que nous faisons une dissociation, consciemment ou non, entre un coté positif de la méditation et un coté négatif de la vie "courante", il existera à mon sens un attachement au coté "bon" de la méditation et une répulsion au coté "mauvais" à l'identification.
Nous devons apprendre à apaiser notre mental dans la vie courante comme dans les moments où nous pouvons nous isoler.
Comme vous " le savez " :wink: la fascination est extraordinairement puissante en nous. La soif authentique de liberté de notre conscience est voilée par nos Egos, et de ce fait nous interprétons la voie du milieu "conceptuellement", seul manière pour le "moi"d'y comprendre quelque chose. Nous sommes donc tiraillés entre ce que nous croyons devoir faire et ce que nous croyons devoir ne pas faire, entre ce que nous "réussissons" et qui nous amène à croire que nous progressons, et ce que nous "loupons", qui de la même manière nous amène à croire qui nous nous éloignons de la libération.
Comme vous avez pu le constater, la plupart des modérateurs vont directement au but pour nous faire prendre conscience de la chose suivante :

Halte à la spéculation, place à la contemplation !
Halte à la réflexion, place à l'observation !
Halte à l'auto bavardage psychologique, place au silence mental !
Halte à la recherche extérieure pour atteindre l'illumination, place à l'introspection !

Je crois que nous devons revenir à la plus grande simplicité dans notre travail intérieur.
Prière, méditation passive et active doivent devenir le pain quotidien de chaque instant. Revenir encore et encore et encore à nous-même à chaque instant de notre vie, simplement. Nous livrer tout entier à notre divinité instant après instant. Abandonné jusqu'à l'idée du salut, du travail, de l'effort ou de la récompense, car je suis persuadé que les choses évoluent d'elles-mêmes quand notre état intérieur se modifie.

Ne négligeons aucun aspect du travail. N'écoutons plus la petite voix qui nous dit de faire ceci ou pas cela. Contentons nous d'être uni, non deux, instant après instant, par le retour incessant à nous-même dans la paix du cœur tranquille ... et Dieu prendra soin du retour de ses enfants.

Bonne méditation mes amis :wink:

forum voyage astral
Messages : 164
Enregistré le : 13 janv. 2009, 16:47

Re: révolution de la conscience (isis)

Message par forum voyage astral » 21 janv. 2009, 16:01

"Halte à la spéculation, place à la contemplation !
Halte à la réflexion, place à l'observation !
Halte à l'auto bavardage psychologique, place au silence mental !
Halte à la recherche extérieure pour atteindre l'illumination, place à l'introspection !".

Merci Oorlogs, cela je vais l'afficher en grand dans mon oratoire.

:wink:

forum voyage astral
Messages : 164
Enregistré le : 13 janv. 2009, 16:47

Re: révolution de la conscience (Fudô Myôô)

Message par forum voyage astral » 21 janv. 2009, 16:10

Chers Amis,

L'Ego s'est infiltré dans le travail et nous empêche d'avoir cette vision « pénétrante », dont parle le Bouddha, sur nous-même.

Pour obtenir cette vision déconnectée de toute référence mentale, la méditation a été mon chemin.

Une méditation purgée de tout exotisme, de toute tentative de faire de la méditation une œuvre d'art, un style de vie, un outil d'éveil, mais une méditation neutre, répétée jour après jour, sans fioriture, sans appréciation esthétique, simple comme la vie quotidienne une méditation mortelle pour l'Ego qui cherche toujours le résultat de l'action, la spéculation, la rationalisation de l'expérience.

La discipline de la pratique de la simpleméditation a été déterminante pour détruire le jeu de l'Ego.

Premièrement : Simplement s'assoir ou s'allonger et pratiquer.

Deuxièmement : Que se passe t-il ? Rien, il ne se passe rien. Nous observons sans aucun bavardage, nos pensées, nous observons la monotonie de notre respiration sans chercher à « référencer » l'expérience. On voudrait que quelque chose se produise et cela peut facilement devenir un moteur pour la méditation. Cette pensée, ce désir, cette émotion est encore une ruse du mental qui cherche une échappatoire.

Nulle échappatoire, que ce souffle mortel qui peut être le dernier.

Il n'y a rien de spectaculaire, une observation calme dans le désert.
Nous respirons et nous sommes là, sans artifice, sans fantaisie, sans agressivité, sans passion.

Le temps n'existe pas, la mort m'accompagne.

La respiration est la respiration d'un mort.
La mort est notre couronne.

Rien ne se passe et pourtant peu à peu quelque chose se produit.
Ce qui se produit n'est pas généré par le mental, nous rentrons dans l'instant, dans le présent foudroyant.

Etre assis devient Etre tout simplement à ce que nous faisons.
Il n'y a rien de fantastique, il y a unité.

Peu à peu, nous voyons le jeu de l'Ego pour ce qu'il est.
Plus de futilité, plongez !

forum voyage astral
Messages : 164
Enregistré le : 13 janv. 2009, 16:47

Re: révolution de la conscience (Pascal)

Message par forum voyage astral » 21 janv. 2009, 16:14

Merci Oorlogs pour ton cœur.

Merci cher Ami Fudô Myôô, simple miroir sans fioritures du souffle mortel de l'éternel instant assis dans la simplicité de l' Être.

Je trouve ta réponse excellente, c'est comme cela que je vois et essaie d'agir régulièrement dans la méditation.

Pascal

forum voyage astral
Messages : 164
Enregistré le : 13 janv. 2009, 16:47

L'extérieur est le reflet de l'intérieur (Lot)

Message par forum voyage astral » 21 janv. 2009, 17:02

Bonjour à tous,


Les lettres que nous recevons ont souvent une dimension humaine "universelle', toujours les mêmes préoccupations, les mêmes souffrances morales, la même incompréhension sur le sort qui s'abat sur nous, etc.
Nous cherchons un baume miraculeux pour soulager notre cœur meurtri.

Notre vie est l'image miniature du "grand" monde extérieur, mais aussi la parfaite image de notre monde intérieur.
L'image de notre vie, avec ses situations et circonstances, est l'exact reflet de notre intérieur psychologique.
Ce qui nous accable, les soucis, les peines, les trahisons, les situations économiques désastreuses, le manque d'amour de notre conjoint, etc. ne sont pas à chercher ailleurs qu'à l'intérieur de nous-mêmes.

Nous attirons par aimantation psychologique toutes les circonstances de notre vie.
Cela ne plait pas à l'idée que nous avons de nous-même, de constater avec la sérénité du cœur, que nous sommes responsables des circonstances de notre vie.

La planète toute entière est à feu et à sang, et collectivement nous nous lavons les mains, nous continuons à vivre sans faire la moindre transformation intérieure, et cela malgré nos bonnes intentions.

Il en de même avec notre vie, elle est chaotique, nous souffrons de tous les maux et nous voulons la lumière, nous voulons l'éveil pour nous sortir de là, mais que faisons-nous du temps dont nous disposons?

Que valent nos bonnes intentions et nos lamentations, si nous persistons à vivre selon la même manière d'agir et de penser?

Comment faire naître le Grand Apocalypse et précipiter notre "ancien" monde lunaire dans le feu purificateur de la révolution solaire de la Conscience?

Nous devons nous re-connecter à l'Etre.

Faites silence en vous-mêmes, et écoutez la Voix de L'ÊTRE. Vous comprendrez alors avec votre cœur et non à cause de nos propos incendiaires, que nous ne pouvons plus attendre, qu'il y a une urgence terrible à réviser toute notre conduite, à transformer tous nos fondements psychologiques.

Ce ne sont pas nos bonnes pensées, nos bons sentiments, qui peuvent nous sauver, ni notre appartenance à un mouvement spirituel, ni même nos bonnes actions... le seul à pouvoir nous sauver est l'ETRE.

Mes Amis, l'heure est venue d'écouter la Voix du Silence, ne remettez plus au lendemain ce Devoir, n'ajournez plus votre travail, renoncez à l'Ego qui nous maintient sous le joug de sa mauvaise volonté.

Cette mauvaise volonté est très profonde en nous, elle s'oppose avec tout son pouvoir hypnotique à la Volonté de l'ETRE.

Cette mauvaise volonté utilise le pouvoir perverti de l'intellect pour nous fasciner et toutes les gammes de la sensualité pour nous asservir au désir.

L'ETRE peut et veut agir en nous.
Mais nous devons d'abord exprimer dans toute sa plénitude le "Que ta Volonté soit faite !"


Merci de m'avoir lu,

Votre Ami

L.

Répondre