bloquée

La méditation, pourquoi et comment méditer, exercices de méditation... Des questions, c'est ICI.

Modérateur : Noe

Répondre
Cléclé
Messages : 25
Enregistré le : 15 juil. 2014, 10:17

bloquée

Message par Cléclé » 30 oct. 2014, 11:57

bonjour à tous
je traverse en ce moment une phase assez difficile dans ma pratique quotidienne de méditation. en fait, j'avais pris l'habitude au début de cette pratique de toujours comprendre de fond en comble tout ce que je lisait avant de l'assimiler. il ya 6 mois de cela j'ai commencé à subir une pression au niveau académique, ce qui m'a poussé à beaucoup lire et à travailler excessivement. malheureusement cette habitude s'est répercutée dans ma méditation. j'ai pris l'habitude de lire beaucoup de d'assimiler moins. à un certain moment, les pressions familiales s'y sont mêlées et tout s'est mélangés dans ma tête. je lisais beaucoup et je méditait moins. à un certain niveau, je me suis senti coincée, je ne pouvait plus méditer car j'ai constaté que je pensait la méditation. les pressions ont baissé mais le dommage causé à la méditation reste. j'ai donc décidé ne plus lire jusqu'à nouvel ordre. tant que je n'aurais pas une pratique profonde, je ne lirais plus. ce qui est étrange c'est tout ce que j'ai lu a complètement disparu de mon cerveau, je ne m'en rappelle plus. j'ai commencé avec les exercices de respiration obligatoire avant le coucher minimum 30 min. les méditations matinales s'améliorent. pendant mon blocage, j'ai constaté que la présence divine que je ressentais dans mon coeur n'y était plus. j’aimerai bien savoir pourquoi. mon rappel de soi s'est affaibli et même la présence que j'avais souvent pendant le sommeil a disparu. est ce vous pourriez me donner quelque conseil pour réparer mes erreurs?
merci d'avoir lu ce message!
Rappelons nous toujours que l'amour est éternel pardon

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: bloquée

Message par Lot » 30 oct. 2014, 18:30

Bonsoir,

Le savant dosage entre l’être et le savoir découle de notre expérience individuelle.
La mémoire est faillible nous le savons tous.
Dans les faits, tout le matériel intellectuel qui se stocke mécaniquement dans notre mémoire s’oublie.
Ne plus lire peut être utile sur notre chemin de vie et totalement inutile à un autre.
A titre personnel, j’ai traversé dans ma jeunesse des périodes de boulimie intellectuelle suivies par des phases de rejet de toute forme de lecture, sans en comprendre réellement la raison.
Ce n’est pas tant de lire ou ne pas lire qui est important mais notre manière de le faire.
Que notre manière de lire - autant que toutes nos autres manières de faire, conditionnent notre pratique méditative est une réalité.
Si nous lisons avec frénésie sans prendre le temps de digérer le contenu de ce que nous sommes en train d’ingérer dans notre cerveau, nous renforçons nos habitudes sensuelles de consommation.
Nos habitudes inconscientes renforcent notre mental sensuel, ce mental que nous cherchons à dominer dans la méditation.

Nous sommes tous plus ou moins schizophrènes dans ces études, nous détricotons souvent ce que nous avons laborieusement tricoté.
L’énergie psychique et vitale peut être utilisée pour notre auto-éveil ou pour alimenter notre sommeil de la conscience.
La découverte des termes de la voie du Milieu, qui sont conservation et multiplication de l’énergie, est le résultat d’une compréhension créatrice.
Avant de parvenir à ce merveilleux résultat les erreurs sont inévitables.
Une de nos plus grandes erreurs est de penser que nous pouvons parvenir par nos propres efforts.
L’Etre en nous est le grand ordonnateur, Lui seul peut créer les conditions intérieures de l’équilibre.
Il est vrai que notre pleine coopération est requise pour qu’IL y parvienne.

Notre travail est de chercher comment créer en nous les conditions nécessaires à cette pleine coopération.
Pour ce faire il faut apprendre à observer et à renoncer.
Comment pouvons-nous nous observer avec toute l'attention nécessaire dirigée vers le dedans ?
Comment pouvons-nous renoncer à nous-mêmes, à notre fausse identité créée par notre cher ego ?
Comment ce renoncement peut-il s’inscrire durablement, sans être le fait d’une crise de conscience passagère ?
Ceci est l’expérience personnelle que nous pouvons vivre ou ne pas vivre.
Nous pouvons indiquer,
Qu'il nous faut acquérir une mémoire travail (voir lien ci-dessous),
Qu’il nous faut produire plus de Lumière pour nous voir nous-mêmes toujours plus profondément - de manière à renoncer et nous abandonner en proportion.
Que le cercle vertueux du renoncement nous permet d’approfondir la qualité de notre rappel de soi.
http://don-et-compassion.com/grande-reb ... avail.html

Le renoncement est le préalable à l’élimination de nos agrégats physiques.
Ce travail spécifique est l’œuvre toute particulière de notre Mère Divine.
http://don-et-compassion.com/psychologi ... i-ego.html

Ce que je souhaite indiquer dans ces lignes c’est que notre pratique doit être constante (tu dois donc persévérer ;) ) et qu’elle doit se dépouiller peu à peu des éléments liés à « nous », à notre « personne » pour que l’Etre, le Divin puisse habiter l’espace que nous Lui avons libéré.

Paix & Lumière
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Cléclé
Messages : 25
Enregistré le : 15 juil. 2014, 10:17

Re: bloquée

Message par Cléclé » 10 mai 2016, 06:40

salut à tous
ça fait vraiment longtemps que j'ai posté ce message! aujourd'hui ça va mieux. j'ai pu me rendre compte de tous les dommages causé à mon centre intellectuel et aujourd'hui j'essaie de les corriger en méditant profondément après chaque lecture. une bonne de détermination est nécessaire pour le faire. je m'efforce de méditer au moins 1h par jour. il y'a tout de même quelque chose d'étrange qui m'arrive. ces derniers temps quand je prie c'est le silence total. pas de demande de mots rien du tout. j'observe mais c'est le silence total. ce que j'aimerai savoir, c'est si cela est normal et aussi quel est l'attitude la mieux appropriée face à cet état.
Rappelons nous toujours que l'amour est éternel pardon

Avatar du membre
PetitHommeLibre
Messages : 24
Enregistré le : 14 déc. 2015, 07:11

Re: bloquée

Message par PetitHommeLibre » 16 mai 2016, 16:16

Bonjour Cléclé,

Cléclé cherche la clé des songes ? :)
Notre psychologie bouillonne de vie.
Pour le comprendre, il s'agit d'entrer en état de demi-sommeil, à la frontière entre la veille et le sommeil.
Si on réussit à maintenir cet état conscient, on comprend que notre subconscient bouillonne de vie et ne reste pas en silence total.
La relaxation physique doit être parfaite.
L'auto-observation doit être intense et concentrée.
Le sommeil papillonne alors à côté de nous et ne nous emporte pas dans les bras de Morphée.
On s'éveille alors dans un nouveau monde, à l'image de Néo dans Matrix, un monde qui est toujours à côté de nous, dans une dimension parallèle.

"Ceux qui, après dix ou vingt ans d’efforts, n’ont pas obtenu l’Illumination avec la pratique de la Méditation interne, doivent en chercher la cause dans le manque du facteur demi-sommeil" (Le Livre Jaune - Samaël Aun Weor)
https://www.google.fr/search?q=Ceux+qui ... gAa56LnQDA
Le Christ pour tous et tous pour le Christ.

Répondre