Méditation : expériences et témoignages.

La méditation, pourquoi et comment méditer, exercices de méditation... Des questions, c'est ICI.

Modérateur : Noe

Répondre
Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 07 févr. 2015, 11:43

La méditation : expériences et témoignages.

Abordons la méditation au commencement, c'est la méditation des débutants... De toute façon, il faut bien commencer à pratiquer cette discipline si on veut en connaître ses bienfaits et expérimenter sa propre réalité. Si des personnes veulent apporter quelques réflexions ou questions à ce sujet, il ne faut pas hésiter à le faire. Toutes les participations sont les bienvenues !

Pour commencer, il est nécessaire de mettre en place une discipline quotidienne d'au moins une heure par jour pour obtenir de réelles expériences. On peut débuter cette discipline quotidienne de méditation avec 15 à 20 minutes, puis augmenter progressivement jusqu'à plus d'une heure. Cette durée minimale d'une heure est primordiale pour obtenir de réels progrès. La discipline de la pratique quotidienne de la méditation peut s'effectuer le soir ou le matin au lever.

J'ai commencé avec 15 à 20 minutes, matin et soir, en fixant mon attention sur la flamme d'une bougie. Quelques semaines après, j'écoutais de la musique classique ou religieuse. Puis quelques semaines après, j'ai préféré le soir à partir de 20h jusqu'à 21h, puis encore jusqu'au matin. Avec les mois qui passèrent, ma mémoire onirique devenait très importante alors qu'avant je ne me souvenais pas vraiment de mes rêves. A ma grande surprise, j'expérimentais chaque nuit le dédoublement astral réalisé consciemment, et c'est ainsi que je découvrais les mondes internes : les merveilles des mondes supérieurs solaires et les horribles mondes inférieurs lunaires. J'ai alors préféré continuer la discipline de la méditation quotidienne le matin au lever. Je me levais à 5h du matin pour méditer jusqu'à 7h au minimum. Puis de 4h jusqu'à 7h...

Cependant, un jour venu où je ressentis le besoin très impérieux de mourir définitivement pour renaître un jour dans une autre période. C'est alors que je me suis organisé pour méditer 24h/24. Et en écrivant ces lignes, il me vient sur l'écran de mon mental la phrase suivante : « les gens organisent mieux leurs vacances que leur méditation quotidienne ». Oui, c'est un fait, mais revenons à notre sujet sur la méditation, expériences et témoignages. C'est alors que je commençais à méditer chaque jour et chaque nuit, sans interruption, avec un bol de riz et trois gorgées d'eau par jour. Avec aussi, toutes les deux semaines, 2 à 3 jours sans boire ni manger. Au cours du deuxième mois de ma méditation quotidienne, j'entrais en extase... Puis deux mois encore passèrent... C'est alors que je découvrais ma véritable nature, la compassion... Aujourd'hui, je médite quotidiennement sans manquer un seul jour, généralement de 23h à 6h.

Pour conclure ce témoignage sur la méditation quotidienne, je dirais que nous bâtissons réellement notre monde avec nos pensées, et que vivre avec la compassion, c'est vivre instant après instant sans aucune différence entre moi et les autres, et dont aucune personne ne peut être étrangère. Alors dès à présent, tout est possible maintenant !

Je vous souhaite à tous, une excellente méditation quotidienne dans la compassion.
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 08 févr. 2015, 13:28

Un moine Bouddhiste de 200 ans momifié n’est ‘pas mort’
Image
Un moine bouddhiste mongol, de 200 ans, a été découvert dans la province de Songino Kharikhan le 27 Janvier. Il est soupçonné d’être en «méditation profonde» et «n’est pas mort». Selon le Siberian Times, le moine a été recouvert d’une peau de bête et a été trouvé les jambes croisées dans la position du lotus. Non seulement il était toujours en position assise mais ses paumes ouvertes sont placées l’une sur l’autre dans le «dhyaan mudra».

Le Dr. Barry Kerzin, un docteur renommé et lui-même moine bouddhiste selon le Dalaï Lama, croit que le moine est dans le tukdam, qui est l’une des étapes les plus profondes de la méditation. « J’ai eu le privilège de m’occuper de quelques adeptes de la méditation qui étaient plongés en état de tukdam. Si la personne est capable de rester dans cet état pendant plus de trois semaines – ce qui arrive peu souvent – son corps rétrécie graduellement, et au final il ne reste que les cheveux, ongles et vêtements de l’individu. Comme c’est souvent le cas, les gens qui vivent près du moine peuvent voir un arc en ciel briller dans le ciel pendant plusieurs jours. Cela veut dire qu’il a trouvé un corps ‘arc en ciel’. C’est l’état le plus proche de celui du Bouddha’, a dit le Dr Kerzin.
Image
Les journaux locaux ont rapporté que le moine a été trouvé dans une cave de la région de Kobdsk par un homme, qui a d’abord caché la momie à son domicile de Oulan Bator, la capitale de la Mongolie. L’homme qui n’est connu que par son prénom pour l’instant – Enhtor, prévoyait de vendre la momie sur le marché noir quand la police a eu des échos de son projet et l’a arrêté.
Alors que le moine est actuellement sous la garde du Centre national d’expertise médico-légale, Enhtor risque de 5 à 12 ans de prison ou une amende pouvant aller jusqu’à $ 43,000, s’il est reconnu coupable de trafic de contrebande des biens patrimoniaux en vertu de la législation mongole.

Les rumeurs vont bon train que le moine momifié a pu être le professeur du 12è Pandito Hambo Lama Dashi-Dorzho Itigilov (1852 – 1927), dont le corps a aussi été retrouvé dans un état similaire de contemplation méditative. Cependant dans ce cas là, il est dit que Dashi-Dorzho a donné l’ordre à ses disciples d’exhumer son corps 30 ans après sa mort. Ses disciples ont découvert le corps dans la position du lotus, son corps n’étant pas encore rentré en phase de décomposition.

Source: NDTV, le 7 Février 2015

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 875
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Jean Pascal » 08 févr. 2015, 19:44

Extrait des mystères mayas de Samaël Aun Weor :
Le vase a une signification profonde ; il indique ou représente le Yoni féminin.
Évidemment, les mystères du Lingam-Yoni furent très sacrés en Grèce, Égypte, Inde, Perse, etc. Il est intéressant que les viscères des défunts qu'ils momifiaient aient été déposées dans des vases d'albâtre, comme pour dire : "Au moyen du vase hermétique, nous attendons que tu retournes, que tu reviennes, que tu te réincarnes plus tard, nous t'attendons".
Pour cette raison, nous voyons des vases chez les mayas. Toute forme de vase n'a d'autre signification que : la coupe de Salomon, le vase d'Hermès, le Saint-Graal, la Coupe ou Gomor, l'Arche d'Alliance, etc. C'est évident.
En Égypte, il y a de nombreux vases d'albâtre où l'on plaçait les viscères des défunts, qui étaient momifiés. Il y a deux sortes de momies : les momies vivantes et les momies mortes.
Les momies mortes se reconnaissent, car les viscères ont été placées dans des vases d'albâtre.
Les momies vivantes, même maintenant, en plein 20ème siècle (ou 21ème siècle NdT), sont toujours vivantes. D'ailleurs, je vous dirais que moi-même, lorsque je vécus en Égypte, à une époque révolue, sous la dynastie de Kephren, je passai par ces processus.
Mon corps physique fut laissé volontairement en état de catalepsie, ce corps passa à un sarcophage et fut placé à l'intérieur d'une crypte, mais vivant et je conserve encore ce corps égyptien vivant. Avec ce corps égyptien, je continuerai à accomplir la mission que l'on m'a confiée. Sinon comment le pourrais-je ?

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 11 févr. 2015, 13:20

La méditation agit comme la dynamite sur notre terre psychologique

Je me souviens vers l'âge de 28 ans, qu'en découvrant la méditation profonde pendant la nuit entière, j'étais parvenu à voir défiler des images sur l'écran du mental. Si je pouvais comprendre avec intuition certaines images, d'autres en majorité restaient sans compréhension complète. Ces images étaient vivantes, d'une luminosité extraordinaire, avec des couleurs merveilleuses, et des teintes qui n'existent pas sur cette terre.

Ainsi je comprenais que chaque image représentait une pensée, un sentiment (émotion provenant du cœur) et un instinct (une pulsion sexuelle). Ces images qui défilaient, prenaient parfois la forme humaine, la forme animale ou végétale, ou encore d'autres formes inconnues jusque là. Je compris aussi que ces images qui défilaient représentaient un langage d'intuition et dévoilaient le fonctionnement de la machine humaine.

Ainsi lorsque nous méditons, regardons à l'intérieur de nous l'événement qui nous a le plus bouleversé. Toujours en priant notre dieu interne, visualisons cet événement et scrutons les moindres détails afin d'observer minutieusement les processus de la pensée, du sentiment et de l'instinct. Pour être plus précis, chaque pensée est liée à une émotion du cœur et à une impulsion sexuelle. De là, je me libérais progressivement des entraves psychologiques de la machine humaine.

Dans le cadre du travail sur soi-même, j'étais parvenu à la conclusion suivante : on peut pas effectuer un réel travail sur soi-même sans pratiquer la méditation profonde. Et comme ce travail sur soi-même s'effectue au quotidien, il est évident que la méditation se doit d'être quotidienne.

Je me rappelle également qu'à l'âge de 16 ans, je travaillais sur moi-même depuis quelques années déjà, mais sans grand résultat. Je faisais également le même constat à l'âge de 20 ans. Et ce n'est qu'avant mes 30 ans que je comprenais pourquoi j'avais tant essayé de travailler sur moi-même sans réel résultat à 20 ans. La cause essentielle se trouvait dans le manque de méditation profonde, sans connaissance imaginative, inspirée et intuitive.

Nous pouvons confirmer que la méditation est indispensable pour travailler sur soi-même en profondeur. Et qu'aucune transformation radicale ne peut se faire sans méditation profonde. Dès que je comprenais ces nouveautés, je me mis à relire et à méditer sur l'Enseignement du Boudda Maitreya :
http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ation.html
http://www.don-et-compassion.com/messag ... salem.html

Dans divers textes sacrés, nous pouvons lire qu'il faut 10 années pour découvrir notre terre psychologique visible, et qu'il faudra encore 10 années de plus pour découvrir notre terre psychologique invisible...
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 12 févr. 2015, 12:29

Le travail ésotérique gnostique débute dans la méditation active et s'achève dans la méditation passive, dite méditation profonde. C'est la raison pour laquelle on dit que la méditation provoque l'éveil de la conscience.

<< Chaque Moi s’exprime d’une certaine façon dans la tête, d’une autre façon dans le cœur et d’une autre façon dans le centre sexuel... Il nous faut observer le Moi que nous avons surpris à un moment donné. Il est urgent de voir le Moi dans chacun de ces trois centres de notre organisme...

Il est urgent d’apprendre à voir le point de vue adverse. Si nous nous mettons à la place des autres, nous découvrirons que les défauts psychologiques que nous attribuons aux autres, nous les avons de surcroît dans notre intérieur... Il serait préférable de vous auto-observer intimement et en profonde méditation que vous preniez la place de cette femme que vous détestez...

Il devient indispensable de savoir aimer nos semblables, d’étudier la Gnose et d’apporter cet Enseignement à tout le monde, car dans le cas contraire nous tomberons dans l’égoïsme. Si quelqu’un se dédie au travail ésotérique gnostique sur lui-même mais ne donne pas aux autres l’Enseignement, son progrès intime s’avérera très difficile par défaut d’amour pour le prochain.

« Qui donne, reçoit. Et qui donne davantage, recevra davantage. Mais celui qui ne donne rien, on lui enlèvera même ce qu’il a ». Ceci est la Loi . >>


Extrait de la Psychologie Révolutionnaire, chapitre 31 sur le travail ésotérique : http://www.don-et-compassion.com/psycho ... ation.html

La Psychologie Révolutionnaire est, un livre composé de 32 chapitres, à étudier progressivement jusqu'à obtenir un centre de gravité permanent, une continuité de propos et une responsabilité morale. Le but ultime de cette œuvre est de définir un modus operandi, le travail ésotérique gnostique, pour créer un centre de gravité permanent et échapper à l'involution et la dégénérescence. Ce travail ésotérique se réalise avec la prière et l'assistance de la Divine Mère.

L'auteur au chapitre 30 consacré au centre de gravité permanent, nous avertit :

<< Le normal c’est que quelqu’un s’enthousiasme pour le travail ésotérique et ensuite l’abandonne. L’étrange serait que cette personne n’abandonne pas le travail et qu’elle atteigne le but... Nous ne pouvons nous convertir en hommes solaires qu’en travaillant sur nous-mêmes avec une véritable continuité de propos et un sens complet de responsabilité morale. Ceci implique de consacrer la totalité de notre existence au travail ésotérique sur nous-mêmes.

Ceux qui ont espoir d’atteindre l’état solaire au moyen de la mécanique de l’évolution, se mystifient eux-mêmes et se condamnent en fait à la dégénérescence involutive. Dans le travail ésotérique, nous ne pouvons nous offrir le luxe de la versatilité. Ceux qui ont les idées flottantes, ceux qui aujourd’hui travaillent sur leur psychisme et demain se laissent avaler par la vie, ceux qui cherchent des échappatoires, des justifications pour abandonner le travail ésotérique, dégénéreront dans l'involution.

Quelques-uns ajournent le travail sur l’erreur, laissent tout pour le lendemain, tandis qu’ils améliorent leur situation économique, sans tenir compte que l’expérience solaire est quelque chose de très différent de leur jugement personnel et de leurs projets manifestes
. Il n’est pas si facile de se convertir en homme solaire, tant que nous portons la Lune dans notre intérieur (l’Ego est lunaire). >>


L'auteur, le Bouddha Maitreya, consacre le dernier chapitre à la prière durant le travail ésotérique. Il affirme que la prière à la Divine Mère particulière est indispensable. Seule, la Dame de toute Compassion peut dissoudre les egos afin de nous libérer des forces lunaires de l'involution :

<< La prière dans le travail psychologique est fondamentale pour la dissolution du Moi... Nous devons appeler Dieu Mère dans notre Intimité si en vérité, nous voulons désintégrer les Egos. Celui qui n’aime pas sa Mère divine, le fils ingrat, échouera dans le travail sur lui-même...

Notre Mère Divine particulière, individuelle, au moyen de ses pouvoirs flammigères, peut réduire en poussière cosmique n’importe quel de tous ces Egos, que nous avons au préalable observé et jugé... Notre Divine Mère doit travailler et même souffrir énormément avant de parvenir à l’annihilation de n’importe quel Moi... >>


L'auteur termine son œuvre avec la phrase suivante : << Toute tentative de libération aussi grandiose qu’elle soit, si elle ne tient pas compte de la nécessité de dissoudre l’Ego, est condamnée à l’échec. >>

En d'autres mots et pour conclure, nous confirmons que seule la Divine Mère, celle qu'on appelle la Dame de toute Compassion, peut dissoudre les forces lunaires de l'involution, les egos. A condition d'aimer notre prochain, autrement dit, de vivre sa vie sur le chemin de la compassion. C'est ainsi que nous pouvons dire : Lorsque le cœur s'ouvre, alors on sait que l'autre c'est moi.

Et enfin, toute pratique de méditation qui ne s'oriente pas dans le travail sur soi-même, en observant les egos dans les trois centres de la machine humaine, afin d'avoir une compréhension complète des mécanismes de l'ego, est vouée à l'échec.

Je vous souhaite une agréable semaine de félicité dans la pratique de la méditation quotidienne !
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 13 févr. 2015, 11:03

Méditation quotidienne sur la compassion

Si le don permet de cultiver le détachement envers ses propres biens et sa propre personne, l'image de soi, origine de toutes les douleurs, la compassion est la nature du bodhisattva faisant passer le salut des autres avant le sien. Ainsi si l'égoïsme est l'origine de toutes les souffrances, alors la colère comme la jalousie sont le résultat de l'amour propre blessé. La compassion du bodhisattva réduit en cendres l'image de soi, résultat de l'amour propre des forces lunaires de l'involution et de la dégénérescence. Seule la compassion nous libère des entraves de l'égoïsme.

:idea: C'est pourquoi le bouddhisme offre plusieurs définitions convergentes de la compassion. Mais la plus simple est celle de Tenzin Gyatso, le XIV° Dalaï-Lama : "La compassion c’est se sentir concerné par le sort des autres... Les Chinois ont une attitude un peu négative mais ils sont nos frères et sœurs. LA VRAIE COMPASSION NE DÉPEND PAS DE L'ATTITUDE D'AUTRUI."

La Compassion est la voie des quatre Nobles Vérités : la souffrance existe, elle a un début, elle a une fin, il existe une voie pour la faire disparaître.

Je vous souhaite une agréable journée pleine de félicité avec cette méditation quotidienne !
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 16 févr. 2015, 13:00

De l'amour dans la méditation profonde

Un jour quelconque alors que je m'assoupissais pour débuter ma méditation quotidienne, je concentrais mon attention sur l'amour inconditionnel, la compassion. Se concentrer ne veut pas dire avec le mental, mais avec le coeur, avec l'émotion, avec le sentiment pur, ce qui se trouve au plus profond de notre temple, le COEUR... Puis j'entrais en extase... Je me vis en train de suivre d'un pas dynamique, un adepte aux longs cheveux et à la robe blanche. Devant moi, il marchait rapidement et je le suivait sans savoir pourquoi. J'observais cette scène, quand soudain, il se mit à marcher sur les roches pour traverser les eaux d'un fleuve. Je le suivais avec sérénité comme si c'était un frère. Et subitement, il se mit à marcher sur l'eau car il n'y avait plus de roche. Chose étonnante, je me mis à faire de même sans hésiter un seul instant, je marchais avec confiance... Enfin, nous arrivâmes dans un lieu où l'amour était présent dans l'atmosphère d'une intensité extraordinaire.

L'amour infini, inconditionnel, s'écoulait dans toutes les cellules et l'amour, ou Dieu, nous submergeait d'une joie extrême. Tous les corps vibraient en harmonie avec les mélodies symphoniques de l'amour infini. De là, tout le monde pouvait constater, que toute partie aussi petite ou aussi grande qu'elle soit, était liée de manière indépendante et interdépendante, à l'ensemble des toutes les cellules. La famille, nos amis, nos relations, étaient les doigts d'une même main, appartenant à notre corps ; les étrangers étaient nos frères et soeurs, comme les doigts d'une même main ; rien n'était étranger. Tous étaient indépendants et interconnectés dans une seule et même personne. A ce moment le temps que nous connaissions, n'existait plus. Une seconde paraissait une éternité et une heure semblait une seconde, il n'y avait de plus notion du temps. Une présence Divine exaltée nous baignait de sa félicité. Dans chaque chose, était une essence divine faisant partie d'un grand tout, l'Être, dont nous étions conscient...

Lorsque je revins de cette expérience inoubliable, car gravée de braises ardentes dans la conscience du cœur amoureux, je décida de mettre fin à cette méditation. Je me levais heureux en comprenant tout le travail ésotérique dans ses moindres détails qu'il me restait à faire pour éliminer de ma psychologie les egos lunaires, et ceci en faisant appel à la Divine Mère Kundalini, épouse du TROISIEME LOGOS. En devenant le fils de sa Mère Divine. En la priant de devenir son fils et de travailler fidèlement avec ma Divine Mère, épouse du Troisième Logos, l'Esprit Saint. AMEN.

Je vous souhaite une agréable méditation quotidienne dans la félicité du cœur amoureux !
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 19 févr. 2015, 15:57

La méditation quotidienne inspirée de citations

« Celui que les plaisirs matériels n’attirent plus, qui n’est plus esclave de ses désirs, qui a rejeté tout esprit de possession et qui s’est libéré de la tyrannie de l'ego, peut seul connaître la sérénité parfaite. »
verset : 2.71, la Bhagavad-Gîtâ.

« Celui dont le savoir spirituel a déraciné les doutes, et qui, ayant renoncé aux fruits de ses actes, s’est établi fermement dans la conscience de son intime réel, celui-là, ô conquérant des richesses, demeure libre des chaînes de l’action »
verset 4.41, la Bhagavad-Gîtâ.

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » Bouddha Gautama.

« Tout individu est le résultat de ses propres processus mentaux. » Bouddha Maitreya, Samaël Aun Weor.

« Je suis le pain de vie, Je suis le pain vivant. Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier Jour. Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui. »
Evangile de Jean 6:48,51,54,56.

« Celui qui ment pèche contre le Père, qui est vérité ; celui qui hait pèche contre le Fils, qui est amour ; et celui qui fornique pèche contre l’Esprit Saint, qui est chasteté. » Bouddha Maitreya, Samaël Aun Weor.

En méditant régulièrement sur ces citations, en priant sa Divine Mère, en les mettant en action, comme on met la compassion en action dans sa vie quotidienne, on éliminera les intrus des trois traîtres du Père, du Fils et de l'Esprit Saint.
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 05 mars 2015, 08:44

La méditation quotidienne est souvent la projection de ce que nous sommes : si nous cherchons plus à gagner notre vie plutôt qu'à nous connaître nous-mêmes, si nous passons notre temps à vivre confortablement plutôt qu'à savoir ce que nous sommes réellement, si nous ne manquons jamais nos vacances au lieu de chercher ce que nous sommes vraiment, si notre satisfaction égoïste ou notre estime de soi se plait à s'admirer dans le miroir de l'image de soi, alors il ne faut pas s'étonner des raisons pour lesquelles notre méditation n'apporte pas de réelle transformation radicale.

Si la méditation quotidienne nous transforme totalement, c'est que nous travaillons sur nous-mêmes d'instant en instant, et le moteur de la méditation nous transforme radicalement chaque jour. Face aux demandes de suivi sur la méditation, je me demande souvent comment exprimer simplement la manière de faire. Et c'est dans cette démarche que j'ai découvert une communauté nouvelle qui cherche le bonheur en s'engageant dans l'altruisme. Regardez plutôt : http://share2give.net/a-13-ans-il-a-dec ... tionnel-2/

Si vous souhaitez ardemment progresser dans la méditation quotidienne, alors ne créez plus de séparation entre les actions et les pensées car les pensées sont des actions. De même pour les émotions, les émotions sont des actions. Ne séparez plus le passé du présent, ni l'avenir du passé car il existe un seul et même moment. Ne créez plus de séparation dans vos actions lorsque vous êtes seul et lorsque vous êtes avec une ou plusieurs personnes, car vous êtes la somme de toutes vos actions réunies jusqu'à ce jour. Ne créez plus d'entités multiples lorsque vous agissez. Soyez une seule et même personne, agissez dans l'harmonie de votre Être. Être sincère, ne plus se cacher dans l'image de soi, c'est ne plus s'identifier à la pluralité de l'ego multiple, car vous méritez de connaître le grand bonheur des bienheureux.
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Avatar du membre
Noe
Messages : 652
Enregistré le : 09 janv. 2009, 21:28

Re: Méditation : expériences et témoignages.

Message par Noe » 05 mars 2015, 13:23

S'il est vrai que ce garçon milite à sa manière pour un monde meilleur, il travaille déjà comme apprenti pour façonner des vêtements et des équipements de neige. En mettant ce lien, j'expose aux lecteurs que c'est en cherchant le bonheur par la pratique qu'on y parvient, pour le reste, c'est une approche originale. Je montre ainsi qu'il existe différentes approches et que chacun doit trouver sa propre voie - PAR LA PRATIQUE - qui le mènera au bonheur. Pour le commun des mortels, il faut d'abord démarrer par une voie, pour peut-être un jour atteindre l'illumination des Sages, qui concerne seulement un petit nombre, une poignée de main.
Image

Lorsque le Coeur s'ouvre à la Compassion,
Les fleurs de la félicité fleurissent dans tous les coeurs.

Répondre