Présentation de Jimmy (Moi)

Attention : toute nouvelle inscription sans message sera supprimé dans les 30 jours.

Modérateur : Noe

Répondre
jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Présentation de Jimmy (Moi)

Message par jimmy » 10 oct. 2010, 23:56

Bonjour a tous et a toute ,
je me présente, je m'appelle jimmy ,

je vien de basse normandie ,

nouveaux et tré intérréssé par l'astral les sortie hor du corp et tout ce qui peux s'i raccordé ,

sa fait déja bien 3 ans ou 4 que je mi interressait ,
jai laissé tombé , mé sa me rappelle comme si quelque choses me disait tu doit le faire lol serieux ^^

enfin voila je suis tranquille ,sans prise de tete ,jaime parlé ,et en particulier de ce qui nous entoure ,

tout sujet et bon a parler pour moi.

jai des qualité et des défaut comme tout le monde ,voila une petite presentation rapide en quelque ligne :)

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par Lot » 11 oct. 2010, 12:42

Bonjour Jimmy et sois le bienvenu sur ce forum dédié à l’ésotérisme pratique.

Le voyage astral est quelque chose de foncièrement pratique.
Il suffit de quelques informations préliminaires pour se mettre au travail.
Nous les avons condensées par chapitres, le premier débutant ici :
http://www.don-et-compassion.com/voyage ... eveil.html

Nous te souhaitons de découvrir à travers ta propre expérience les merveilles cachées de la nature,

L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par jimmy » 11 oct. 2010, 13:51

bonjour Lot et merci de ton acceuil ,et pour ce lien du premier chapitre que javais un pe du mal a repéré avec tout ce qui se trouve . jaimerais te posé une question,
pour savoir si je suis sur la bonne route de toute fason je vais commencé a lire le premier chapitre apré ,

mais hier il mé arrivé la choses suivante ,

je me suis couché ,jai commencé a médité enin je pense bien yavoir arrivé ,

et il mé arrivé cette sensation de paralisie tré bisare et temporaire ( 5 min je dirais )

et apré sa cela c'est arreté ,javais comme une sensation de me connecté a quelque choses en moi

enfin je ne sais pas si jai été sur la bonne voie mé cette sensation etait vraiment tré inconnu et nouvelle et mon coeur MON COEUR cetait impressionant il batté a une vitesse POUM POUM POUM POUM je promé cetait impressionant mé tellement bon,

si tu as une réponse quelquonque et bien tant mieux autrement je renouveleré la choses et découvriré par moi meme le phénoméne

voila c pas du tout un delire, sa c passé hier soir lol voila a plus tard bonne journée a tout le monde sur le forum

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par Lot » 11 oct. 2010, 15:25

Cher Ami,

Il est bon de se rappeler que « la Vérité c’est l’inconnu d’instant en instant ».
Ce que nous appelons « le connu » renferme le secret de notre tragique existence.
Tant que nous resterons pétrifiés dans le connu, nous ne pourrons jamais expérimenter le réel, le vrai et les mondes supérieurs nous resteront à jamais fermés.

Il ne faut pas s’étonner que lorsque nous « chatouillons » les frontières de notre monde sensible, de nouveaux phénomènes se produisent.
Ceux que tu viens de vivre est une toute petite partie de ce qui t’attend.
La nature éprouve toujours le courage de l’audacieux qui souhaite percer ses mystères.

La méditation profonde nous relie avec notre Divinité et nous apporte la sérénité du cœur tranquille, qualité indispensable pour se dédoubler à volonté et pénétrer dans les mondes supérieurs.
Ma première expérience de projection astrale fut un fiasco à cause précisément de mon manque de sérénité.
Alors que se produisait le dédoublement, que mon corps astral s’élevait dans les airs, je me retrouvais à la verticale de mon lit.
Je tournais la tête sur la droite car je sentais que quelqu’un m’observait.
Mon étonnement fût grand de me retrouver face à face avec une créature à la blonde chevelure de l’apparence d’un enfant, qui me souriait.
Au lieu d’accueillir cette rencontre dans la sérénité, je fus saisi d’une peur incontrôlée.
Je me considérai pourtant comme quelqu’un de très courageux voire même de téméraire dans le plan physique.
Or j’avais été anéanti devant le merveilleux sourire de bienvenue d’un élémental de la nature.

Mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron.
On mesure mieux le travail à accomplir lorsqu’on se confronte aux faits objectifs.
Tu comprends mieux pourquoi, il est important de pratiquer la méditation dans la plus grande dévotion.
Sans l’Etre, sans le DIVIN qui nous accompagne à chaque instant, nous sommes réellement de fragiles embarcations sur l’océan déchainé de la vie.

Force et Lumière,

L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par jimmy » 11 oct. 2010, 16:08

Encore merci a toi de cette réponse,

je continueré et ne lacheré pas,

ce forum m'aidera surement pour posé mé question qui au passage est un tré bon site.

je vais allé me lancé a la lecture du premier chapitre ,

je repasseré surement tenvoyé un message quand de nouvelle choses sse prodouiront , en te remerçiant et te souhaitant une tré bonne journée L.

Jimmy.

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par jimmy » 12 oct. 2010, 14:52

Bonjour Lot , comment va tu ?

en parcourant le site jai pu voir une phrase que je ne me souvien déja plus, mé en sortie astral enfin pour pouvoir

se prjeté jai besoin de savoir , la cigarette est autre connerie qui se fume empecheré t-il de se concentré ou autre ? car je ne vais pas mentir a quoi cela serviré t-il ?

je suis un fumeur et UN BON FUMEUR MEME , mais avec beacoup de mé amie on a remarqué que quand on ne fumé plus de "shit" on révé !! oué serieux

quand on arete de fumé genre pendant une semaine je me suis rappelé tout mé réve et comme si il été réel voi tu , alor je me demande si la cigarette et autre ne serai t-il pas un blocage a ce niveaux la ?(astrale, concentration)

car si il enléve les reve et c prouvé tout mé amie en génral ne se souviene plus de ce qui reve

aussitot il arrete aussitot il se souvienne donc si sa bloque le souvenir de c reve ,

est que sa pourré empéché de sortir ou autre experience??

voila Bonne journée a toi et pas grave si il n'ia pas de réponse mé je tenai a demandé quand meme. Merci

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par jimmy » 06 nov. 2010, 02:04

Bonjour mé amie, comment allé vous ?

jaimerai bien que lon me repondre je n'oblige pas hein bien sur mé bon ,

doi je arété de fumé ? ce pendant je marqueré un reve ,

oui un reve mé lucide : comme si tout d'un coup jai pris conscience pas tout dun coup mé spontanément ,

comme tien ques que je fait la ?

et donc je prend consience me demande ou suis je mé je me rend vite compte que je suis dans le cartier ou jai grandi ,

et la sa me parai pas possible detre dans ce cartier pourquoi je ne sais pas ,

mé sa ma aidé a prendre conscience , je me suis dit, je suis dans l'astral ou koi ?

et c cette phrase qui comment dire ,ma montré que ceci etait un reve mé que javais concscience et jai pensé a volé et la jaimerai une explication si il yen a une,

au moment ou je sent que je m'éléve , je vois apparaitre en face de moi mon corp physique avec comme une tete d'inquétude comme la pour me faire peur minterdire dallé plus loin ,

jai eu a peine 2seconde de peur de, mette vue mé je pensé a volé au moment ou je me suis vue vous voyé du coup ? c comme si ,javais transpercé mon corp physique dans mon reve bien sur qui ce tenez devant moi, mé je suis passé a fond dedans(au traver),

et une foi en haut dans le ciel , jai regardé a lendroit ou javais décollé pensant voir mon corp ,
et je ne l'ai pas revue ,

je pense dailleur que c ce qui ma troublé je matendai a le revoir ,

mé bon apré sa jai pensé a traversé les maisons ,sa c passé aussi vite que je le pensé ,

et je croit justement que jai trop eu trop de pensé dun coup ,du coup jai comme perdu le controle , me suis reveillé et je me souvenez de tout. voili voila les amie en souhaitant une bonne soirée a tout le monde.

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par Lot » 06 nov. 2010, 19:04

Cher Ami,

Ce que nous recherchons dans ces études, c’est la liberté.

Il est aisé de comprendre que la force qui s’oppose à la liberté, c’est l’esclavage.
Tant que nous sommes esclaves, nous ne pouvons nous libérer.
Prendre conscience de notre esclavage psychologique est par conséquent indispensable.

La révolution de la conscience, le « Jihad » psychologique, la guerre contre nous-mêmes, contre les facteurs de nature psychologiques qui nous enchainent, etc., est une énergie divine qui vient des profondeurs de l’Etre dont le résultat final est la liberté.
Ce que nous pensons de bien ou de mal n’est d’aucune utilité pour découvrir les fondements de notre esclavage psychologique.
Que nous pensions qu’il soit bien ou mal de fumer, ne résoudra jamais la question du pourquoi je fume, pourquoi je mens, pourquoi je triche, pourquoi je suis paresseux, pourquoi je pense, etc….

Si nous nous observons nous-mêmes sans complaisance, nous parviendrons à constater la réalité du moi pluralisé, de cet ensemble de moi psychologiques qui pensent en nous.
Nous conseillons toujours la lecture et la méditation du livre intitulé «la psychologie révolutionnaire » :
http://download.don-et-compassion.com/p ... nnaire.pdf

Notre avis est qu’il est impossible de faire le moindre progrès spirituel sans la mise en pratique de cet ouvrage dans notre vie quotidienne.

Les délires hallucinogènes provoqués par l’alcool, le haschich, le LSD, l’opium, certains champignons psychotropes, etc., peuvent être perçus subjectivement comme une amplification positive de la conscience.
Ainsi le drogué pense qu’il s’éveille et que ces expériences sont réelles.
Les expériences astrales obtenues par ces méthodes sont provoquées par des cristallisations de l’énergie négative qui stimule notre inconscient.
Les nouvelles macabres d’Edgar Allan Poe sont des exemples des incroyables possibilités du mental halluciné.

Le chemin de la Vérité, ce qui nous permet de clairement différencier l’objectif du subjectif, est très difficile à découvrir tellement il existe d’obstacles en nous-mêmes.
Il ne s’agit pas de troquer un esclavage par un nouveau, le « shit » par un « guru », une fausse école, une fausse doctrine,etc.

La Vérité se trouve en nous-mêmes.

Si réellement tu souhaites découvrir le Réel, la Vérité, Dieu, ou quel que soit le nom que l’on veut Lui donner, tu dois renoncer à TOUT.
Renoncer à tout, oui, mais qu’est-ce que cela veut dire ? Renoncer à tout, c'est renoncer à quoi ?
Il y a des personnes qui ne savent même pas par où commencer le travail sur elles-mêmes.
Il est évident qu’il faut avoir conscience ce à quoi nous devons renoncer.

J’en reviens à l’étude studieuse de la psychologie révolutionnaire, ainsi qu’à la pratique de la méditation.
L’apprentissage de la méditation nous permet peu à peu d’avoir une vision claire sur nous-mêmes et sur ce que nous devons abandonner.
La méditation nous permet de prendre contact avec notre nature fondamentale, notre Etre, notre Dieu interne.
Cela passe aussi par une information :
http://www.don-et-compassion.com/medita ... ation.html

Cette information doit se concrétiser dans les actes quotidiens.

Il serait totalement illusoire de penser changer ce que nous sommes en quelque chose de nouveau - et donc de nous éveiller - sans une pratique profonde et quotidienne de la méditation.
Le voyage astral signifie voyage de la conscience éveillée dans le plan astral.
Les rêves plus ou moins éveillés, plus ou moins lucides, ne nous intéressent pas.
Ils dénotent parfois un certain progrès mais ce qu’il est important, c’est de se libérer du rêve.

Tant que nous n’avons pas conscience de notre état d’endormi, nous pourrons déployer tous les efforts que nous voulons, ils seront, à moyen ou long terme, vains et stériles !
Le voyage astral exige le plus grand sérieux, une terrible responsabilité de chaque instant.
Ce travail n’est pas pour les inconstants et les versatiles, il est pour ceux qui ont déclaré la guerre à l’inconscience, au rêve, au subjectif, au mécanique, à l’illusion… à tout ce qui n’est pas L’ETRE.

Que la fumée de l’obscurité soit chassée par le puissant vent de l’Intime,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

jimmy
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2010, 23:49

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par jimmy » 30 nov. 2010, 18:33

Bonjour Lot,

oui ,apré un temp d'absence sans réponse a ta réponse que je n'ai su répondre sur le coup je vien i répondre.(désolé de ne repondre qu'apré un bon moment enfin bon...)

Donc , pour reprendre ou j'avais laissé ta réponse a ma question , et je te remerçie au passage de mavoir répondu,

jessai d'arrété de fumé le "shit" et je ne cherche pas a le remplacé bien au contraire.Mais si jai bien compris ce que tu me dit?

cherché a arrété de fumé, n'est pas LA solution.si jai bien compris, il faut que je cherche en moi le pourquoi du pourquoi je fume es bien sa ? que ce soi fumé, etre paresseux etc bien entendu..

Comme je le disé plus haut j'essai darété,et je retombe dedans,comme aujourdui ou je ne cache pas que je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit car je n'en avais pas.(je ne prend pas de lsd ou autre, seul le shit,et c'est déja trop.)

je comprend toute a fait ce que tu as dit, et je reéalise avec stupeur cette petite verité que tu a cité : Les délires hallucinogènes provoqués par l’alcool, le haschich ect..peuvent être perçus subjectivement comme une amplification positive de la conscience,Ainsi le drogué pense qu’il s’éveille et que ces expériences sont réelles.
Les expériences astrales obtenues par ces méthodes sont provoquées par des cristallisations de l’énergie négative qui stimule notre inconscient.

comme je cité plus haut je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit, donc je peux conclure en pensan,que chaque fois que je pensé avoir ne serai ce une petite lueur de luméire, ce n'tait que la drogue qui "stimulé" mon incoscient pour, je reprend tes dire Ainsi le drogué pense quil s'éveille et que ces experience son réelle? reprend moi si je me trompe.


bon je vais passé a une autre question : je te reprend encore une fois : Renoncer à tout, c'est renoncer à quoi ?
Il y a des personnes qui ne savent même pas par où commencer le travail sur elles-mêmes !! il ya des persone qui ne save meme pas par ou commencer le travaille sur elle meme, eh bien je croit que je fait partie de ces persone,

si je sais une choses , je dois essayé de comprend le pourquoi de je fume , le pourquoi de ma paresse si incroyable de ne meme plus avoir l'envie desortir deor, de faire si ou sa.

moi je me demande souvent PAR OU DOIS JE COMMENCER MON TRAVAILLE SUR MOI MEME ,

je relaxe mon corp, bien sur je revien a mon récit que je fume,

je suis tré bien sans probléme je laisse mon corp sans bougé ,

Mais la drogue stimule ,

pui ce que je suis Presk incapable de m'endormir sans cette fume, de resté sans bougé,quand je n'ai pas fumé...je me dit simplement que cette abitude donné a mon corp de fumé avant de dormir a impréngné l'égo qui force énormément pour arrivé a ce quil ve,ce que je lui est habitué duran toute c'est année..enfin ma question toute simple , Par ou commencé.

ce que je ve dire est simple je demande que dois je commencé comme premiere étape. jai lu la psycologie révolutionnaire que je dois encore relire si je ve bien le comprendre.

bien je passe a la méditation : Honnetement, j'avoue que depuis que je pratique la méditation,(ce n'est pas tout les jour je lavoue mais au moment de me couché je tente de médité..sous drogue..mé il ya des jour ou je ne fume pas la journée et donc je médite) jai des pensé un peux moin noir si je peux dire.Franchement ,avant je pensé constament au sexe, je ne voyai que sa( et je nai que 18 ans) mé la ce nest pas la drogue qui me stimule je n'ai pas fumé et je sais que mé pensé son beaucoup moin noire est bon je pense toujour au sexe mé beaucoup moin ,

javais des pensé vraiment Morbide, Malsaine, jimaginé des choses on ne plus horrible a propo du sexe, des imagination qui parfoi me semblai ne pas etre les mienne tellement elle été Noiree je l'avoue.

et javoue aussi que la méditation apporte un pe plus de clarté dans les pensé ,

apré avoir lue ce que samael aun weor disait(le semen,ne pas le répandre ,et il di aussi que le sexe ne devrait etre pratiqué qu'a lage de 21 ans pour la simple est bonne raison que a cette age nous somme complet ou plutot que notre corp est tout bonnement fini de crée ce quil avait a crée ,si nous n'avon pas utlisé cette force qu'est le semen...)
Malheuresement A l'heure d'aujourdhui beaucoup ignore cette choses moi meme juska ce que je le lise,je ne croit pas frocément ce que je lis, tout n'est pas vraie, mé il ya des choses en les quelle je pense quelle le son.

ques'qun versatile et inconstant ?

je te dit a tré bientot je l'espére Lot. au cas ou tu ne pourré répondre ce soir, je te souhaite une bonne soirée. Cordialement Jimmy. :)

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Présentation de Jimmy (Moi)

Message par Lot » 01 déc. 2010, 22:04

Bonsoir Jimmy,

Nous recherchons, tu l’as bien compris, à travers ces études à découvrir la cause de notre ignorance.

Prenons l’exemple « de fumer ».
Nous fumons, mais nous ignorons réellement pourquoi nous fumons.
Nous pensons le savoir, en disant j’aime fumer après manger, avant de me coucher, j’aime « planer », j’aime partager avec mes amis, j’aime ceci ou cela…
Pouvons-nous appeler cela la Connaissance ?
Connaissons-nous ce qu’aimer signifie ? Sommes-nous prêts à perdre la vie par amour ?
N'importe quel humanoïde intellectuel peut perdre la vie par réaction , la peur, la haine, la jalousie, le fanatisme, la passion, etc.
Mais sacrifier sa vie "sans raison", par pur amour pour l'humanité, est l'apanage de quelques-uns, d'un Socraté, d'un Jésus, d"un Quetzacoalt, d'une Jeanne d'Arc...

En vérité, les pauvres réflexions produites par le mental sensoriel, ne peuvent produire aucune révélation sur les choses, les êtres, les habitudes.

D’abord observer, sans chercher à se juger, sans raisonner, simplement observer notre habitude de fumer, la façon dont nous fumons, à quelle occasion, comment nous réagissons, comment nous nous sentons, etc. Cette observation aurait pour objectif de nous permettre de nous confronter avec un état de fait, sans le condamner, ni le justifier.
Si l’observation est juste, nous arriverons au constat que fumer est une habitude, quelque chose qui emprisonne notre liberté d'action.
La liberté est inconnue tant que nous ne nous connaissons pas nous-mêmes.
La connaissance de soi débute par l’observation de soi-même. Cette observation va nous permettre de comprendre les effets désastreux de nos habitudes, la « laideur » de nos actions automatiques, mécaniques – car il n’y a rien de beau dans une habitude.
La véritable beauté n’est pas une valeur subjective, elle jaillit du cœur, elle est une expression de la sensibilité de notre âme.

Il nous faut ensuite extirper cette habitude, et pour cela faire preuve de sagacité.
Pourquoi je recherche la distraction ? Pourquoi je recherche à m’évader, à m’échapper de ce qui est ? Pourquoi devrais-je subir toutes ces routines ? Pourquoi est-ce que j’aime m’abrutir dans cette inattention ?
Pourquoi nous abêtir dans nos habitudes ?
Il est possible d’apprendre à être attentif, à être à l’écoute, à être sensible à ce qui est. Cette apprentissage de ce qui est, est une source d’inspiration pour nous libérer de nos habitudes rances et de notre manière de penser routinière.

Nous pouvons apprendre de tout, et cela est en soi merveilleux.
Ceci est la base de l’éducation fondamentale.

Se programmer dés l’enfance ou l’adolescence, à devenir un robot est proprement catastrophique pour notre conscience.
Nous ne pouvons être à la fois une machine endormie et un éveillé.
Tout commence, Jimmy, par l’observation, par cette merveilleuse faculté qui est malheureusement atrophiée dans la race humaine moderne.
Tu ne peux changer profondément sans conscience.

Changer l’habitude de fumer par l’habitude de ne pas fumer est certes utile, mais n’est pas suffisant.
Il nous faut prendre conscience de ce qui crée l’habitude.
Rester tranquillement assis, et observer notre activité mentale fait partie de la découverte de soi.
Découvrir toujours plus profondément ce que nous sommes, tel est le sens de la Voie.

Au départ, nous sommes tellement identifiés avec nos pensées qu’il semble impossible de s’en extraire.
Si notre cœur recherche la liberté avec ardeur, nous persévérerons, et peu à peu le ciel se dégagera.
Nous avons tous les mêmes pensées, les mêmes fantasmes, ils sont l’expression de nos désirs.
Toute habitude doit faire l’objet de la même méthode de travail d’observation.
Nous devons tout découvrir sur nous-mêmes avec un regard neuf.
Découvrir nos pensées, pourquoi et comment nous pensons, découvrir la sexualité, ce qui se cache derrière le « fait sexuel », sans artifice, sans idée préconçue et morbide, sans influence extérieure, découvrir le moment présent, découvrir l’abandon de soi parce que pour nous – simples machines conditionnées – rien n’est possible, découvrir la compassion, la beauté, etc…. Simplement découvrir ce qui est… Voilà de quoi donner un sens positif à notre existence.

Dans la recherche de la vérité, ce qui est difficile, c’est de sortir du conflit entre l’attention et la distraction, c’est de découvrir une attention non exclusive, une attention qui n’est fermée à rien, qui n’oppose pas un mur de résistance à l’intrusion d’autres pensées. La résistance rend le présent impossible, nous ne sommes pas concentrés en plénitude.
Mais comme l’a découverte notre chère amie Venus, le simple fait d’en prendre conscience signifie que nous avançons dans la méditation.
http://forum.don-et-compassion.com/view ... ?f=6&t=356

Le versatile – qui est selon la définition quelque d’instable, de changeant - est pourtant celui qui n’a pas l’amour du changement.
Changement dans le sens de déplacer son centre de gravité du mental sensuel dans la conscience.
Lorsqu’on a l’amour d’un changement de fond, nous ne pouvons plus être versatile et inconstant.

Plus nous découvrons de vérités sur nous-mêmes, plus le mirage du mensonge s’estompe et se révèle le Réel, Dieu, l’Etre.

Paix & Lumière dans ton cœur mon jeune ami,
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Répondre