Conseil Hebdomadaire

Découvrir et Comprendre un défaut nécessite de sérieusement remettre en question un aspect de notre psychologie, avec sincérité. Puis d'observer notre manière d'agir au sujet de cet aspect suspecté mauvais. Cette observation ciblée, sereine et détachée, mène à la compréhension directe et radicale d'un défaut

Carnet de route mickaël

Apprendre comment faire un voyage astral : démarrez ici votre plan d'action.

Modérateur : Noe

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 17 juin 2014, 21:54

Bonjour Mickaël,

Etant concerné aussi par tes propos car mon premier métier était informaticien.
Ton inquiétude est justifiée car c'est la drogue la plus puissante que je connaisse.
L'ordinateur est plus hypnotique que la télévision et on ne s'en lasse jamais...
Il représente à mes yeux la matérialisation du pouvoir hypnotique de l'organe kundartigateur qui double de puissance tous les 18 mois (Loi de Moore et voir l'arcane 18 du tarot).

1ère étape :
« La télé est dangereuse pour les hommes. L'alcoolisme, le bavardage
et la politique en font déjà des abrutis. Était-il nécessaire d'ajouter
encore quelque chose ? Le mal est fait ... Personne ne pourra empêcher
maintenant la marche en avant de cette infernale machine. Adieu
travail ! Demain, on pensera sans effort, puis on ne pensera plus et on
crèvera enfin de la plus triste vie. »
(Louis-Ferdinand Céline, Cahiers 1957-1961)
2ème étape :
COMPUTER = 18 + 90 + 78 + 96 + 126 + 120 + 30 + 108 = 666 (no comment) = 6 + 6 + 6 = 18.


"Parce que les influences médiatiques sont subtiles, cumulatives, et qu'elles
adviennent sur une longue période de temps, parents, pédiatres et éducateurs peuvent
ne pas être conscients de leur impact."
(Victor Strasburger, professeur de pédiatrie, école de Médecine,
université de New Mexico)

Nous sommes des David contre nos Goliath.

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Carnet de route mickaël

Message par Lot » 18 juin 2014, 11:59

Chers Amis,

Poursuivons cet attrayant dialogue puisque Jean-Pascal a exprimé son intéressant point de vue.

Il me semble que la voie du milieu est la plus difficile.
Nous nous trouvons aux temps de la fin, à l’heure où tout est perdu, où l’humanité s’est éloignée de manière définitive des valeurs de l’Etre pour sombrer définitivement dans une folie collective.
De ce point de vue, la course au progrès technique est d'ordinaire utilisée pour nous éloigner toujours plus de notre héritage divin.
Nous aurions beau essayer d’ignorer toutes ces évolutions technologiques, cela ne signifie pas qu’elles n’existent pas et que d’une manière ou d’une autre, nous soyons reliés à elles et qu’elles n’expriment nos besoins d’être de plus en plus fascinés et conditionnés.
En effet, la fascination exercée par un ordinateur ou la télévision, le cinéma, la nouvelle actualité, le nouveau produit à la mode, etc.., est le reflet de notre fascination pour notre mental adoré, nos projections mentales de notre moi, notre mien, etc…
Dans la période que nous traversons, nos propres énergies s’écoulent vers le bas et l’unique chemin pour que cette situation ne change est la révolution de la conscience.
Opérer cette révolution de la conscience dans cette période épouvantable que nous traversons et dans l’état lamentable dans lequel nous nous situons - je partage l’avis de JP : « nous sommes des David contre nos Goliath » - est réellement quelque chose de très délicat.
Les changements intérieurs progressifs provoqués par des crises de conscience successives, transforment progressivement notre environnement.

La lutte doit être dirigée contre nous-mêmes, contre nos états psychologiques erronés, contre nos émotions négatives - créés par nos ennemis intérieurs.

Dans la Lumière de l’Etre
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 18 juin 2014, 16:26

Merci pour toutes ces réponses. C’est terrible de ce sentir incapable de pouvoir s’observer, de se rendre compte après plusieurs minutes, voir heures que je me suis égaré dans toutes ces informations, toutes ces demandes. C’est terrible on a l’impression que nos efforts reste en vains.
Je changerais bien de métier mais pour faire quoi…
Et vous Jean-Pascal qu’avez-vous fait si cela n’est pas trop indiscret après informaticien ?

Je vais vous faire part d’une autre crainte qui m’effraie encore plus, lorsque qu’elle traverse mes pensées elle m’attriste, me fais douter, me rend malheureux.
Comme vous dite Lot, nous nous trouvons au temps de la fin, nous avons un certain nombre de vies pour accomplir notre devoir cosmique, et pour la plupart d’entre nous ne savons même pas ou nous nous situons. Pensé en une fraction de seconde que je suis peut-être dans ma dernière vie avant la deuxième mort et de se rendre compte à quelle point je ne suis rien dans ce monde !! Incapable de m’observer totalement !! Cela est plus que terrible !! Ça me donne envie de courir de partir en courant de mon travail !!!
Et si c’était la dernière et après ???!!
Que se passe-t-il si on commence juste sur notre chemin ??
Cette sensation est très amère même impossible à décrire cela m’attriste.


PS : je n’ai pas compris cette phrase Jean-Pascal
‘COMPUTER = 18 + 90 + 78 + 96 + 126 + 120 + 30 + 108 = 666 (no comment) = 6 + 6 + 6 = 18.’

Merci à vous, merci pour tout
MICKAEL

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 18 juin 2014, 23:23

"Et vous Jean-Pascal qu’avez-vous fait si cela n’est pas trop indiscret après informaticien ?"
La vie, l'Être, nous réservent des surprises.

"Et si c’était la dernière et après ???!! Que se passe-t-il si on commence juste sur notre chemin ??"
Rien ne se passe comme l'intellect le croit.

"PS : je n’ai pas compris cette phrase Jean-Pascal"
Cela pour dire qu'un outil peut servir à construire ou à détruire. Un marteau peut aider à construire beaucoup de choses et détruire et même ôter une vie. C'est la même chose pour l'ordinateur. L'ordinateur doit rester à sa place d'outil constructeur et ne pas devenir l'outil des ténèbres et trafics et manipulations et excès en tous genres.

On connaît l'arbre en observant ses fruits.
On connaît l'homme en observant ses actions.
On connaît la cause en observant ses effets.
On connaît l'ego en observant ses réactions.
Mettre le paquet dans l'action et montrer à notre Être que nous essayons vraiment de changer.
Montrer notre sincérité envers Lui et essayer de ne pas le trahir.
Je crois que les "erreurs sincères" en allant jusqu'au bout des expériences valent mieux que les "bonnes actions" hypocrites.
Je crois que c'est la clé de la félicité.
Chacun son processus particulier.

Et comme dit Lot : les changements intérieurs progressifs provoqués par des crises de conscience successives, transforment progressivement notre environnement.
David ne se forge pas en un jour, ni une semaine, ni un mois, ni un an, ni une décennie.

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 03 juil. 2014, 13:17

Bonjour mes amis.

Je reprends les choses en mains et recommence mon carnet de route, effectivement cette grande envie mystique ainsi que le changement de vie avec un nouveau travail, une nouvelle région et surtout plus de stabilité me permet de pouvoir mieux m’organiser pour méditer.
J’ai recommencé à méditer à horaires fixe le matin à 7h00 pendant minimum 40 minutes.
Juste après mon réveille sans déjeuné je m’assois en position seiza sur mon coussin de méditation (sur mes deux genoux) car je n’arrive pas à réaliser la position du lotus. Quand je sens mes membres qui commencent à s’endormir J’essaye de me concentrer sur les bruits du cerveaux et surtout sur devis Kundalini. Je passe par des instants de veilles et d’observation, les moments de veilles sont plus difficile car les bruit du mental me perturbe et m’oblige à me reprendre.
A la suite de cette méditation je prends un petit déjeuné, me prépare et pars pour ma journée de travail.
La journée l’auto observation est plus difficile face à ces écrans d’ordinateurs de malheur, car je me rends bien compte des moments d’absences, je lutte et essaye d’observé ma respiration, mais le téléphone sonne et je tombe à nouveau. Le trajet en voiture m’aide à me reprendre, effectivement je réalise aller-retour 1 heure de voiture / jours, sans music je me reconcentre sur mois même.
Le soir je ne mange pas trop et j’essaye de me coucher de bonne heure même si souvent les choses font autrement. Allongé sur le dos je me concentre et pris ma mère divine de bien vouloir m’aider à réaliser un voyage astral conscient et surtout à pouvoir observer l’état entre la veille et le sommeil. Mais je sombre souvent dans un sommeil profond pour toute la nuit, en effet les journées face à ces écrans du diable me fatigue terriblement.


Merci à vous...

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 04 juil. 2014, 13:03

Bonjour à tous mes amis

Je me suis réveillé ce matin un peu après 5h, ne voulant surtout pas perdre ce qu’il me resté de mon rêve je ne bougeais pas dans mon lit pour me rappeler du moindre détail. C’est étrange cela n’est pas la première fois ou ces drôles de rêves ou plutôt sorties astral inconscientes m’interpelle. C’est souvent le même scénario ou très proche.
Je rentre dans une maison hanté par de mauvais esprits que je ne peux pas voire, mais je contrôle mes peurs et cela ne m’effarait pas du tout, je commence à m’envoler dans les pièces de la maison en passant par l’escalier, je me confronte violement à tous ces mauvaises esprits, sans les voir et sans peur. Et au réveil cette question qui me viens en me remémorant tous les passages, mais pourquoi ne me suis-je pas posé la question de savoir si j’étais en astral :D … Surtout que dans ces moments d’inconscience j’ai le souvenir de penser au voyage astral, comme si je le savais.

Je me suis levé par la suite à 7h pour une méditation agitée…

Bonne journée à vous mes amis

Avatar du membre
Lot
Messages : 673
Enregistré le : 12 janv. 2009, 10:55

Re: Carnet de route mickaël

Message par Lot » 04 juil. 2014, 17:39

Cher Mickael,

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en nous confrontant à nous-mêmes sans aucune forme d’échappatoires que nous devenons au fur et à mesure plus lucides sur nous.
L’identification dont nous sommes collectivement victimes est terrible.
Nous libérer de l’identification psychologique est une tâche très difficile à laquelle nous devons consacrer notre vie.
La force d’oppression de l’ego doit être appréciée avec justesse.
Mesurer la force hypnotique de l’ego avec notre conscience nous permet de nous en affranchir.
Cette mesure se réalise par étapes successives, à mesure que nous travaillons plus profondément sur nous-mêmes.
Au début nous n’avons que très peu de conscience disponible, nous sommes très pauvres intérieurement.
Notre essence divine totalement embouteillée dans le moi, se noie dans un torrent d’immondices mentales.
Il faut travailler dur pour trouver une stabilité dans le travail sur soi-même.
C’est dur, très difficile, mais pas impossible.

Tu es sur le bon chemin, observation et prière, reproduits au maximum de nos possibilités, forment la base du travail sur soi - avec la sublimation et transmutation de nos énergies créatrices.
Il faut une sacrée dose de lucidité psychique pour nous soustraire à l’influence mécanique du mental divisé et lunaire.
Cette lucidité équivaut à reconnaître l’identification avant qu’elle ne se produise et génère son engeance : la fascination.
Cette soumission à l’identification conditionne notre rêve ici et dans le plan astral.
L’observation active possède en elle-même de magnifiques possibilités.
Nous devons coûte que coûte la développer, la faire grandir.
Méditation passive et active sont en effet indispensables sur notre chemin vers la libération.

Tout à toi en l’Intime
L.
"Le temps s'écoule plus vite que notre poussière"

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 04 juil. 2014, 22:38

Comme dit notre ami Lot : Au début nous n’avons que très peu de conscience disponible, nous sommes très pauvres intérieurement. Notre essence divine totalement embouteillée dans le moi, se noie dans un torrent d’immondices mentales.

Notre pauvre conscience, au centre du tableau de l'existence, est morcelée dans toutes ces entités psychiques vues et représentées par Hieronymus Bosch
Bosch.jpg
Bosch.jpg (167.49 Kio) Vu 3248 fois

Avatar du membre
Jean Pascal
Messages : 709
Enregistré le : 25 mai 2010, 09:14

Re: Carnet de route mickaël

Message par Jean Pascal » 04 juil. 2014, 23:10

Le-Retable-d_Issenheim_-Matthias-Grunewald.jpg
Le-Retable-d_Issenheim_-Matthias-Grunewald.jpg (213.34 Kio) Vu 3243 fois

mickael
Messages : 36
Enregistré le : 07 oct. 2009, 13:40

Re: Carnet de route mickaël

Message par mickael » 10 juil. 2014, 13:23

Merci pour tous ces précieux conseils. Le chemin est long mais semble tellement beau...

Depuis que je médite à heures fixes et régulières je me rends compte avec amertume de la difficulté. J’ai l’impression que je n’arrive pas à me concentrer. Au début le silence était agréable à ressentir mais aujourd’hui comme ce matin même il est de plus en plus difficile de se concentrer de faire le silence, comme si l’égo résistait de plus en plus…

Nous devons continuer coute que coute…

Merci à vous et excellente journée

Répondre